Vous êtes sur la page 1sur 13

Thème d'ECJS sur l'eau: l'agriculture

gaspille t'elle l'eau?

● A voir :
http://www.youtube.com/watch?v=FnBwFK4LZtM
L’agriculture

Gaspille telle les ressources en eau ?


Introduction

50 % d’eau utilisé dans l’agriculture est gaspillée. Il


faut en moyenne 25 litres d’eau Pour produire 1kg de
salade, 1 500 litres d’eau pour 1kg de blé et 4 500
litres d’eau pour 1kg de riz ceci est considérable.
L'agriculture gaspille t-elle les ressources en eau?
C'est ce que nous allons nous demander.
L'eau ressource importante de
l'agriculture !
Question 1

- Quelle est la consommation d’eau par


l’agriculture dans le monde ?
Réponse a la question 1
L'agriculture est de loin le plus grand consommateur d’eau, avec 69 pour cent
d’eau prélevé, donc nuisible pour la nappe phréatique et 93 % d’eau consommée donc
puisée dans les fleuves ou bien rivières. La consommation d’eau dans l’agriculture et
plus forte que celle utilisé dans l’industrie (avec 21%) contrairement a ce que l’on pense.
La consommation majeure d’eau se fait par irrigation jusqu’à 69 pour cent de l’eau est
extraite des rivières et des nappes souterraines.
Chaque culture a des besoins en eau particuliers, qui varient selon les conditions
climatiques locales. Ce qui nuance c’est que c’est dans les pays ou il fait le plus chaud
et ou l’agriculture aurait le plus besoin d’eau qu’elle est la moins accessibles et la plus
chère alors que dans nos pays l’eau est gaspillée. Il existe différents types d’agriculture:
-l’agriculture par irrigation qui représente donc 70 %
-L’agriculture non irriguée (pluviale) qui dépend entièrement de l’eau de pluie stockée
dans le sol représente environ 60 pour cent de la production des pays en développement.
- l’agriculture extensive qui consiste a produire peu sur de grande surface
l’agriculture intensive qui elle consiste a produire beaucoup sur une petite surface et qui
utilise donc moins de ressources (eau – engrais.. ) or , on sait qu’aujourd’hui c’est
l’agriculture extensive la plus pratiquée.
La consommation d'eau par l'agriculture dans le monde est donc très importante
pour tant de gaspillage.
Question 2

- L'Agriculture a t-elle besoin de plus


d’eau pour nourrir la terre ?
Réponse a la question 2

Il faut 3000 litres d'eau pour produire la ration alimentaire quotidienne d'un
individu. 10% de cette eau est fourni par l'irrigation . La méthode utilisée pour
l'irrigation n'est pas parfaite elle gaspille de l'eau puisque Les moyens d'arrosage,
moins coûteux, perdent de l'eau par évaporation ou écoulement. Nous savons qu'à
terme nous allons manquer d'eau or , il faut de l'eau pour produire et comme nous
sommes de plus en plus nombreux sur terre l'agriculture aura toujours besoin de
plus d'eau. Ces valeurs soulignent le rôle important de l'agriculture dans le défi qu'il
nous faut relever, à savoir qu'il nous faut employer les eaux dont nous disposons sur
la terre pour satisfaire les besoins de sa population croissante. Une population en
expansion aura donc davantage besoin de nourriture, et par conséquent de plus
d’eau. Par conséquent l'agriculture aura besoin de plus d'eau sachant que celle- ci
est en train de s'épuiser.
Un exemple
Estimation des
● Comme nous l'avons dits précédemment
prélèvements mondiaux en l'agriculture a besoin de plus d'eau pour
eau (en km3 par an, m3 par nourrir la terre . En effet,le tableau nous
habitant et pourcentage du le précise , on constate qu'en 1950 les
total des prélèvements) prélèvements d'eau étaient de 1100km3
1950 1995
et que déjà en 1995 elles avaient été
Agriculture
multipliés par 2,5 en 40 ans. Nous
prélèvements 1100 2500
savons que la terre étant de plus en plus
par habitant 437 436
pourcentage du total 79 69
peuplée , ce chiffre ne cesse et ne «
Industries
cessera » d'augmenter , ce qui va poser
prélèvements 200 750 problème et à cela il va falloir trouver
par habitant 79 131 des solutions , sinon les ressources en
pourcentage du total 14 21 eau vont s'épuiser et nous courrons a
Municipalités notre perte , du moins a la perte des
prélèvements 100 350 futurs générations ( enfants , petits
par habitant 40 61
enfants ...)
pourcentage du total 7 10
Total

prélèvements 1 400 3 600


par habitant 556 628
pourcentage du total 100 100
Note: valeurs arrondies.
Question 3

- Comment faire évoluer l’agriculture


pour consommer moins d’eau ?
Réponse a la question 3
Consommer moins d’eau cela implique la mise en œuvre d’investissements accélérés et de programmes intégrés sur
l’eau, l’agriculture et l’énergie pour renforcer le développement durable, ainsi que l’expansion des superficies bénéficiant d’une
gestion durable des terres et d’une maîtrise de l’eau. Il faudrait privilégier les projets à petite échelle, peu coûteux pour la collecte,
l’irrigation et le drainage de l’eau (EX : collectes de l’eau de pluie, des petites rigoles jusqu’aux barrages, systèmes d’irrigation
localisée comme le goutte à goutte plutôt que la submersion des champs,…).
Ces efforts nécessiteront à la fois de l’innovation technique, de la concertation, de la codécision et, probablement,
inéluctablement, du courage politique et un peu de réglementation contraignante. Il faut également aider les agriculteurs à faire
évoluer leurs pratiques.
Les solutions à envisager sont très différentes :
- La construction de grands barrages.
- L’aménagement de petits réservoirs dans les zones arides.
- L’utilisation (avec ou sans recharge) des nappes implique de connaître leur fonctionnement, techniquement complexe. Il
peut s’agir de
ressources fossiles, qu’il faut aller chercher toujours plus profondément, ou de ressources renouvelables, dont il faut réguler
l’utilisation sous
peine de les assécher. Puiser dans les nappes implique surtout de mettre en place des mécanismes de gestion, plus difficiles sur
une ressource
cachée.
- des améliorations techniques : le goutte-à-goutte peut remplacer l’irrigation et le stockage dans les nappes, et non à l’air
libre, diminue
les évaporations en climat aride.
- une meilleure coordination : une meilleure organisation des prélèvements, entre agriculteurs , des systèmes de culture
adaptés : le
maïs remplacé par le sorgho dans le Sud-ouest de la France, le riz par le maïs ou le sorgho en Afrique .
Pour faire évoluer l’agriculture et consommer moins d’eau il fait donc apprendre les agriculteurs a utiliser d’autre
moyens que
ceux déjà mis en œuvres.
Conclusion et solutions
“Jeter de la nourriture, c’est comme
laisser un robinet d’eau ouvert”
Malgré la remise en état, le développement des
infrastructures de distribution d’eau et la nécessité
de programmes de développement rural agricole
pour accroître la productivité les éléments
indispensables à la sécurité alimentaire , serait à
étendre. Mais il faudrait aussi aider les pays en
manque d’eau et donc par conséquent de nourriture
adaptée. Pour les experts, il est également urgent de
réduire la quantité de nourriture gaspillée dans les
PED mais surtout dans nos pays développés. 30%
de la nourriture produite chez nous est jetée chaque
année, représentant près de 50 milliards de dollars
mais surtout un volume d’eau faramineux qui a
servi à produire les aliments de base, les
transformer, fabriquer les emballages, etc. Jeter de
la nourriture c’est comme laisser un robinet d’eau
ouvert . Si nous ne changeons pas nos pratiques,
l’eau sera la contrainte principale à la production
alimentaire à l’avenir.
Les sources

FAO :
http://www.fao.org/docrep/005/y3918f/y3918f03.htm#P0_0)

Cirad:
http://www.cirad.fr/publications-ressources/science-pour-tous/dossiers/gestion-de-l-eau/questions-de-recherche