Vous êtes sur la page 1sur 6

Moyenne, variance, écart type

d’une variable discrète


____________________

On considère Ω une population d’effectif total N avec laquelle on a une variable statistique
discrète X, associée à la une série statistique simple :

Modalités de X x1 x2 ……… xp
Effectifs n1 n2 ……… np
Fréquences f1 f2 ……… fp

1.Un paramètre de position


1
X ,la moyenne de la série statistique X est définie par X =
N
∑ X (ω ) .
ω∈Ω

Après regroupement en modalités, on obtient :

i= p i= p
1 1
X =
N
(n1 x1 + n2 x 2 + ... + n p x p ) =
N
∑n xi =1
i i soit : X = f 1 x1 + f 2 x 2 + ... + f px p ) = ∑ f i xi
i =1

2. Paramètres de dispersion
① V(X), la variance de X, est la moyenne des carrés des écarts entre les valeurs de la variable
1
et la moyenne X : V(X)= ∑ ( X (ω ) − X )² .
N ω∈Ω
V(X) est un réel positif ou nul (nul que si X est constante).
σ(X), l’écart type est la racine carrée de V(X) : σ(X)= V (X ) . σ(X)est un réel positif ou nul
(nul que si X est une constante).

Par regroupement des valeurs prises par X en modalités, on obtient :


1 p p
V(X)= ∑ ni ( xi − X )² = ∑ f i ( xi − X )² et en développant les carrés et après regroupement,
N i =1 i =1
p p
1
on a : V(X)=
N
∑ ni x i ² − X ² =
i =1
∑fx²
i =1
i i − X².

② Changement de variable affine


Avec a, b réels, on pose Y= aX+b ; c’est-à-dire Y est une application de Ω vers ℝ définie par :
Y(ω)=aX(ω)+b. On peut vérifier que : Y = a X + b , V(Y)=a2V(X) et σ(Y)=|a|σ(X).

③ Si une seule variable statistique X intervient on écrit souvent V et σ à la place de V(X) et


σ(X). On note aussi VX et σX à la place de V(X) et σ(X).
3. Présentation des calculs

① On peut construire le tableau de calcul :

xi x1 x2 ……… xp Total
ni n1 n2 ……… np N

nixi n1x1 n2x2 ……… npxp S X =S/N

nixi2 n1x12 n2x22 ……… npxp2 T V=T/N– X 2


σ= V

② On peut aussi donner directement les trois valeurs N= ∑n , S= ∑n x et T= ∑n x ² ,


i i i i i
2
alors : X =S/N, V=T/N– X et σ= V .

Pour les résultats intermédiaires on pourra indiquer des valeurs arrondies pour N , S et T, mais
pour trouver X , V et σ on utilise les valeurs non arrondies stockées dans la calculatrice.
4. Exemple
Enoncé
Un service municipal a relevé sur une durée d’un mois (25 jours ouvrables) le nombre de
dossiers ouverts chaque jour.

Nombre
de dossiers 8 9 10 11 12 13 14 15
Nombre
de jours 2 3 4 5 7 2 1 1
1° Faire une représentation en bâtons
2° Calculer la moyenne, la variance et l’écart type en présentant les calculs intermédiaires
dans un tableau.
3° Déterminer le mode, la médiane, les quartiles.

Résolution

1° La représentation en bâtons de la série statistique simple est donnée ci-dessous :

5
effectifs

0
6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
modalités

2° On peut présenter le tableau de calcul vu au paragraphe 3 ①.

xi 8 9 10 11 12 13 14 15 Total
ni 2 3 4 5 7 2 1 1 N=25
effectifs cumulés
croissants 2 5 9 14 21 23 24 25
ni xi S= X =S/N=
16 27 40 55 84 26 14 15 277 11,08
2
ni xi T= V=T/N– X 2= σ = V ≈
128 243 400 605 1008 338 196 225 3143 2,9536 1,7186
On a bien obtenu la moyenne, la variance et l’écart type de la série statistique :
X =11,08 ; V= 2,9536 ; σ ≈ 1,7186 .

3° En tenant compte des égalités 25/4=6,25 ; 25/2=12,5 ; 3×25/4 = 18,75 et de la ligne des
effectifs cumulés dans le tableau précédent on en tire que :
10 est le 1er quartile, 11 est la médiane et 12 est le 3ème quartile.
b) Cas d’une variable statistique continue

Pour le calcul de la moyenne, variance et écart type, on se ramène au cas d’une série à
variable discrète en prenant pour modalités les centres des classes et pour effectifs
correspondants les effectifs des classes.

Exercices

① Un laboratoire pharmaceutique commercialise des sachets de bicarbonate de soude.


L’ensachage est fait par une machine automatique en très grande série. Les résultats seront
donnés au millième le plus proche.
On tire un échantillon de 50 sachets dont on mesure la masse exprimée en grammes. On
rassemble les résultats dans le tableau suivant :

masse en g effectif
[9,82 ; 9,88[ 2
[9,88 ; 9,94[ 3
[9,94 ; 10,00[ 6
[10,00 ; 10,06[ 10
[10,06 ; 10,12[ 14
[10,12 ; 10,18[ 12
[10,18 ; 10,24[ 2
[10,24 ; 10,30[ 1

Proposer des valeurs approchées de la moyenne et de l’écart type de cette série en présentant
les valeurs nécessaires au calcul.

______________________________________________

② L’objectif de cet exercice est d’analyser la production d’une entreprise fabriquant des
pièces métalliques. On prélève un échantillon de 40 pièces dont on mesure la masse. On
obtient la série statistique suivante :

Masse en gramme Nombre de pièces


[745 ; 755[ 2
[755 ; 765[ 8
[765 ; 775[ 10
[775 ; 785[ 11
[785 ; 795[ 6
[795 ; 805[ 3

Calculer la moyenne X e et l’écart type σe de cet échantillon (résultats arrondis à 10-1 près)
en présentant les calculs intermédiaires.
Corrigé de l’exercice ①

On se ramène à la série statistique simple :

xi 9,85 9,91 9,97 10,03 10,09 10,15 10,21 10,27


ni 2 3 6 10 14 12 2 1

On obtient N=50, Σnixi = 503,3 et Σ ni xi2 = 5066,6282.

La moyenne m et l’écart type σ sont données par :


1 1
m= Σnixi et σ = ∑ ni x i2 − m 2 d’où m=10,066 et σ ≈ 0,09060.
50 50

Corrigé de l’exercice ②

On se ramène à la série statistique simple :

xi 750 760 770 780 790 800


ni 2 8 10 11 6 3

On obtient N=40, Σnixi = 31000 et Σ ni xi2 = 24 031 800.

La moyenne X e et l’écart type σe sont données par :


1 1 2
Xe= Σnixi et σe = ∑ ni xi2 − X e d’où X e = 775 et σ ≈ 13,0 .
40 40