Vous êtes sur la page 1sur 36

Vivre à Givors

N° 114 - mai 2010


Magazine municipal - www.givors.fr
le chiffre du mois

Questions au maire
9,7%
d’augmentation du prix du
gaz au 1er avril 2010
(soit 47% depuis 2005)

la phrase du mois
Martial Passi, maire de Givors,et Nacer Khouatra, élu à la jeunesse et à l’égalité des chances, en présence
de nombreux élus lors de l’inauguration de la 3ème édition du rendez-vous de la jeunesse qui a rencontré
un vif succès auprès de la jeunesse givordine.

A Givors, le printemps s’annonce Le bons sens voudrait que l’on favorise


“chargé” en événements culturels ? l’emploi des jeunes, qui de plus en plus
“Dans la crise massivement, sont au chômage et que
Toute une série de manifestations l’on accorde une retraite pleine et
actuelle, les culturelles et citoyennes a commencé à décente dès l’âge de 60 ans.
rythmer notre cité.
détenteurs de très La ville de Givors est jalonnée de
hauts revenus Le 10 avril, le Rendez-vous de la chantiers, pouvez-vous nous en dire
jeunesse a rencontré un vif succès plus ?
devraient faire un avec la participation de 500 jeunes.
Je me réjouis de cette effervescence
effort de solidarité Le 29 mai, Fêt’arts va prolonger les de travaux que connaît notre ville.
festivités avec un programme de très 3
vis-à-vis de ceux qui grande qualité et une grande tête En effet, malgré le contexte national
sont dans la d’affiche. difficile et la baisse inquiétante des
dotations d’Etat, la ville de Givors a
souffrance pour Ce même week-end aura lieu un décidé d’engager 7 millions d’euros
événement historique de portée d’investissement par an, soit 35

Vivre à Givors
financer les nationale, avec la venue d’importantes millions d’ici 2014.
retraites.” personnalités pour débattre des
événements du 8 mai 1945 en Algérie. Ainsi vont démarrer cette année :
Alain Juppé, En juin succédera la Fête de la ville, • la construction du village automobile
ancien premier ministre devenue un événement populaire dans le pôle économique Rhône-Gier,
incontournable dans le sud du
département, suivie des festivités des • les travaux de la Maison des sportifs,
13 et 14 juillet avec le traditionnel et
l’image du mois magnifique feu d’artifice, mais aussi • le pôle culturel du Moulin Moiroud,
l’organisation d’un bal populaire
orchestré par de nombreuses • la deuxième tranche de la MESP et la
associations givordines. création du pôle petite enfance,
Pour conclure l’été, les nuits • et enfin, la réalisation d’un nouveau
mozaïques animeront le cœur du centre de loisirs sans hébergement sur

La manifestation du 1er mai a quartier des Vernes. le plateau de Montrond.


w w w. g i v o r s . f r

été l’occasion de réaffirmer : La réforme des retraites préparée A ces grands travaux, il faut ajouter les
stop à la casse des retraites par la majorité présidentielle UMP réalisations dans les écoles et dans les
et des services publics. vous inquiète-t-elle ? équipements sportifs, mais aussi les
travaux de rénovation des carrefours et
Une enquête récente de l’INSEE vient des voiries réalisés par le Grand Lyon
de le confirmer, les inégalités sociales et par le département.
ont explosé. Des millions de retraités et
personnes âgées vivent en dessous du C’est un remarquable signe de vitalité
seuil de pauvreté. Je trouve cette et de dynamisme pour Givors.
situation scandaleuse et inacceptable
dans l’un des pays les plus riches de la
planète.
Malheureusement, la situation va
s’aggraver avec cette reforme des
retraites puisque la majorité
présidentielle veut allonger la durée de
cotisation et mettre en cause la retraite
à 60 ans.
EVENEMENTS
DU MOIS
Journée nationale du souvenir des héros et martyrs de la déportation
“Oublier son passé, c’est être condamné à le revivre”
Actualités
Commémoration
Cérémonie du 8 mai 1945 ◗ Élus et représentants
d’associations d’an-
8 mai ciens résistants et
Hôtel de Ville déportés se sont réunis, le
dimanche 25 avril, devant la
Citoyenneté ◗ crypte du Souvenir, place
City Raid Jean Jaurès, pour la
12 mai Journée Nationale du
Parc Normandie Niemen Souvenir de la Déportation.
Une commémoration qui,
comme chaque année, se
Emploi ◗ tient le dernier dimanche
Dating Emploi d’avril, en mémoire aux 6
20 mai millions de personnes
Maison des fêtes assassinés dans toute
et des familles l’Europe par les nazis.

Après le traditionnel dépôt


Anniversaire ◗ de gerbes, François Ravot, vice-président
Pour Martial Passi, maire de Givors “oublier son
20 ans de partenariat avec passé, c’est être condamné à le revivre” comme
départemental de la FNDIRP, procédait à l’appel disait le poète. “Alors n’oublions pas, n’oublions
l’enseigne Hermès
des camps, sites funèbres qui sont autant de pas afin de nous donner la chance de construire
20 mai
lieux à jamais synonymes d’horreur. “Il est un avenir meilleur pour les futures générations”
Lycée Danielle Casanova
nécessaire que soient tirés les enseignements déclarait-il avant de conclure : “Il ne servirait à
susceptibles d'éclairer l’avenir. Les nouvelles rien de rendre hommage aux victimes du
Commémoration ◗ générations doivent lutter sans relâche contre les nazisme et du fascisme si nous n’étions pas
65ème anniversaire des violations des droits de la personne humaine” capables de nous mobiliser pour empêcher la
massacres de déclarait François Ravot, avant d’ajouter : “Les haine de progresser, si nous n’étions pas capa-
Sétif, Guelma et Kherrata survivants de ces camps tiennent aujourd’hui à bles de nous mobiliser pour la démocratie, la
28 et 29 mai exprimer toute leur reconnaissance à leurs libé- paix et la liberté”.
Maison du Fleuve Rhône rateurs dont l’initiative a été dans le sens d’un
monde de tolérance, de paix et de solidarité…,
autant de signes d’espoir et de raisons de croire
Culture ◗ en un monde meilleur”.
5ème édition de Fêt’Arts
29 mai à partir de 16h Santé
Places J. Jaurès et H. Barbusse Boire ou conduire… le choix est une évidence !

◗ Depuis 20 ans, Jean Faverjon, président de


l’association Alcool Assistance, et Eric
Carion, animateur prévention MACIF, unis-
sent leurs compétences pour lutter contre l’al-
coolisme au volant et informer sur la nécessité
du port de la ceinture de sécurité. Ainsi, le 9
avril dernier à la Maison des Associations, la
voiture tonneau de la MACIF était à disposition
des visiteurs curieux de tester l’efficacité de la
ceinture de sécurité en cas d’accident à 10
km/h. Egalement à disposition, des lunettes
simulant la vision en cas d’ivresse que le public
a pu porter tout en essayant de marcher droit.
Sensibiliser les jeunes est l’une des priorités
que se sont fixées les deux partenaires qui
interviennent également dans les établisse-
ments scolaires et les entreprises de la région.
Pour les personnes malades de l’alcool l’asso-
A l’heure où le binge drinking (cuite express) est
ciation Alcool Assistance est à votre écoute au
devenu tendance parmi les jeunes malgré les
06 78 15 05 07 et au 09 54 39 27 60 et tient
conséquences désastreuses que cela engen-
également une permanence les lundis de 17h à
dre, violences, accidents, agressions sexuelles,
19h à la Maison des Associations, place Picard
perte de conscience voire coma éthylique, il
à Givors.
devient urgent de tirer la sonnette d’alarme et
de réveiller les consciences. L’alcool tue à
petits feux la personne dépendante, mais éga-
lement son entourage et parfois même des
innocents qui ont eu la malchance de croiser la
route de personnes ivres au volant. Parce que
l’alcool rallonge le temps de réaction et fausse
les distances de sécurité, l’accident devient
alors inévitable.
Travaux
Un nouveau plan de circulation pour
le quartier de Montrond-le-bas Conseil municipal

Sommaire
L’école Paul Langevin s’agrandit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P. 06
Givors tournée vers l’avenir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P. 07

Pour une ville au service


de ses habitants

Enseignement
La Cristallerie vous met à table . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P. 8
Culture
Le P
fleuve Rhône sort de son lit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P. 9
Sport
Coup droit pour Aurélie Ettori . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P. 10
Top départ pour la citoyenneté. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P. 11
Dossier
Fêt’Arts : “Fêtaradons” ensemble . . . . . . . . . . . . . . . . . . P. 14
◗ Depuis le mercredi 28 avril, un nouveau plan de circulation est
entré en vigueur à Montrond-le-bas. L’ouverture du nouvel
Pour une ville solidaire
échangeur de l’A47 et la remise aux normes des feux tricolores
par le Grand Lyon sur l’ensemble des carrefours de la ville ont en
effet permis la remise à double sens de certaines voiries. Ainsi, un
nouveau plan de circulation a été instauré. La circulation sera dés- Seniors
ormais en double sens pour :
Nouveaux projets pour la solidarité . . . . . . . . . . . . . . . P. 18
• Une partie de la rue des Tuileries entre le chemin du Canal et la Santé
P
rue de Montrond. Montgelas : une santé de fer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P. 19
• La rue de Montrond entre la montée des Autrichiens et la route de Commémoration
Mornant jusqu’au giratoire rue du Moulin et rue de la Paix. Ainsi, la
L’autre “8 mai 1945” :
montée des Autrichiens sera directement accessible à partir du une histoire occultée .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P. 20
pont de Montrond. 5
Rétrospective
Va suivre une seconde phase dont l’échéance interviendra en juillet Rendez-vous de la jeunesse :
prochain avec la remise à double sens du chemin du Canal depuis Roulez jeunesse ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P. 22
le carrefour Idoux et Liauthaud. À noter que le feu de la rue des
Droits de l’homme au carrefour de la rue Liauthaud sera remplacé Portrait du mois
par un panneau de signalisation “stop”. De Bans au Bénin, la maison du sourire . . . . . . . P. 25

Ambroisie
Pour l’aménagement et
Coupez court aux allergies le développement de Givors

◗ Rhinites, conjonctivites, trachéites, asthme, eczéma… On ne


compte plus les troubles que provoque l’ambroisie chaque été ! Nouveauté
6 à 12% des Rhônalpins sont touchés. Devant l'ampleur du pro- Marché nocturne :
blème, le Département du Rhône mène depuis 10 ans des actions Mettez-vous au vert . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P. 26
de lutte pour contenir l'expansion de la plante : arrachage, fauchage,
et techniques de végétalisation adaptée. Les pollens d’ambroisie Prévention
provoquent chez de nombreuses personnes des allergies gênantes CLSPD : faire de la prévention
et qui parfois s’avèrent importantes. Il faut savoir que l’ambroisie se une priorité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P. 27
développe là où la terre est dénudée, retournée ou transportée par
l’homme. Il est donc possible d’empêcher son apparition en veillant Insertion
à ne pas laisser de terre dénudée aux mois de mai, juin et juillet : soit Mobilisation générale pour l’emploi . . . . . . . . . . . . . . P. 29
en semant du gazon du trèfle, des plantes à fleurs, soit en évitant de
tondre trop ras ou alors en recouvrant le sol nu par un paillis d’écorce
ou de gravier. Une fois qu’elle est sortie de terre, la plante doit être Expressions des groupes .......................... P. 30
détruite notamment lors de sa période de croissance, c’est à dire de
mai à juillet. Bloc-note et pratique
Permanence, état-civil, de garde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P. 32
Informez-vous :
Au 0 800 87 70 21
www.rhone.fr/ambroisie
ou bien demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.
Éducation - Pour la rentrée 2010-2011, le groupe scolaire Paul Langevin disposera d’un
Conseil municipal
réfectoire et de deux classes de maternelle flambant neuves.

L’école Paul Langevin s’agrandit


◗ leCesquartier
dernières années, dans
de la Freydière les
maisons ont poussé comme
des champignons et des nou-
velles constructions sont encore
en cours au chemin des Cornets.
Conséquence : le groupe scolaire
ne peut plus faire face à l’arrivée
de nouveaux élèves et l’école pri-
maire est obligée de récupérer la
salle de classe qu’elle avait prê-
tée à la maternelle depuis deux
ans. A présent, il faut créer une
nouvelle salle de classe pour abri-
ter la section des moyens-grands,
ce qui permettrait aussi de regrou-
per les trois classes de maternelle
sur un même lieu, soit un effectif
de 77 élèves. Par conséquent, la
ville a demandé une subvention
d’un montant prévisionnel de 275
000 euros, au titre de la dotation
globale d’équipement, lors du
dernier conseil municipal afin de
financer un projet d’agrandisse-
ment. Le 20 avril dernier, la muni-
6 cipalité a donc convié les parents
et les enseignants à une avant- soucis constant d’améliorer les
présentation du projet qu’elle conditions d’éducation pour les
envisage de livrer pour la rentrée enfants du quartier”, explique
2010-2011. Christiane Charnay, première
adjointe chargée de l’enseigne-
Répondre au mieux aux ment. Au terme de cette réunion,
besoins des enfants les parents d’élèves sont repartis
“Je veux m’assurer que la nou- satisfaits du projet et attendent
velle construction sera bien agen- de tester la fonctionnalité de ces
cée afin que les enfants puissent nouveaux bâtiments scolaires qui
travailler dans de bonnes condi- vont donner une nouvelle attrac-
tions dès la maternelle pour ne tivité à la Freydière.
pas se retrouver en échec sco-
laire dans quelques années”, Sévim Sonmez
déclare Stéphane Wolf, un des
parents d’élèves présents à cette
réunion. Une inquiétude qui s’est
dissipée lorsque le projet d’agran-
dissement a été détaillé par le
technicien responsable des bâti-
ments scolaires de la ville. Ainsi,
au lieu et place du parking des Christiane Charnay, 1ère adjointe chargée de l’enseignement, accompagnée
de responsables du service enseignement et des services techniques, a pré-
enseignants, seront érigés deux senté le projet d’agrandissement aux parents d’élèves et à Stéphanie Pizot,
bâtiments modulables reliés directrice de la maternelle Paul Langevin.
entre-eux par une allée couverte.
Le premier bâtiment, réservé à Cette réunion de présentation qui fait suite aux nombreux ques-
l’école maternelle, abritera deux tionnements de parents d’élèves. Le projet de deux nouveaux bâti-
salles de classes et un dortoir. ments respectera toutes les normes de sécurité et offrira des condi-
Quant au deuxième d’une super- tions d’accueil optimales aux enfants.
ficie de 155 m2, il servira de réfec-
toire pour accueillir les élèves de Moderne tendance bois, les constructions s’intègreront parfaite-
Paul Langevin mais aussi ceux ment dans l’environnement existant. Une seconde réunion a eu lieu
de Freydière-Gare et de le 29 avril dernier au sein de l’école afin d’informer le plus largement
Presqu’ile. “La municipalité a sou- possible. D’après le calendrier des services techniques de la ville,
haité répondre du mieux possi- ce projet d’agrandissement devrait être livré pour la prochaine ren-
ble aux besoins exprimés avec le trée.
Conseil municipal - L’assemblée du 8 avril dernier était principalement axée sur les demandes

Conseil municipal
de subventions et les nouveaux projets destinés à rendre la vie des habitants plus agréable.

Givors tournée vers l’avenir


Un quartier en pleine mutation,
avec le lancement des travaux de
la deuxième tranche de la cité
administrative, du pôle écomo-
nique Rhône-Gier et la mise en ser-
vice du pont-rail.

7
Dix neufs délibérations étaient ventions ont été attribuées. gare de Givors ville. Or, la compé-
inscrites à l’ordre du jour du Toujours à destination du même tence voirie étant communautaire
conseil municipal du 8 avril dernier public : le Fond d’aide aux jeunes. depuis le 1er janvier 2007, le trans-
avec des projets essentiellement Ce dispositif a pour objectif de fert de propriété et les ouvrages
destinés à améliorer le quotidien favoriser une démarche d’inser- de la ville au Grand Lyon était
donc nécessaire afin que ce der-
◗ des habitants. D’ailleurs dès tion sociale et professionnelle, de


l’ouverture du conseil, une responsabiliser les jeunes et de nier puisse réaliser la future voie
délibération de dernière les aider à acquérir une autono- Jacques Prévert et aménager une
Apporter minute a été rajoutée à l’ordre du mie sociale. La contribution muni- zone de stationnement. Ainsi, le
jour. Elle concernait deux sub- cipale s’élève à 8 000 euros com- foncier a été cédé au Grand Lyon
une ventions exceptionnelles dans le posée pour moitié d’un pour un euro symbolique. Ce der-
cadre de projets culturels et édu- financement du département. nier prévoit d’affecter 850 000
meilleure catifs “Coupe du monde de foot- euros à cette opération.
ball 2010”. Améliorer l’habitat
qualité de et la circulation *Pour les rendez-vous
s’adresser au CAUE du Rhône :
Aider la jeunesse givordine Depuis 2007, la municipalité pro-
vie aux “La ville a toujours œuvré afin pose un service de conseil gratuit Tél. : 04 72 07 44 55
d’apporter une meilleure qualité à destination des particuliers qui
Givordins” de vie aux jeunes Givordins en désirent faire construire ou agran-
leur permettant d’élargir leurs hori- dir leur habitation et par consé-
zons et en favorisant notamment quent obtenir un permis de
la culture par le sport” a déclaré en construire. Cette permanence est
préambule, Martial Passi, maire assurée au sein de la mairie par un
de Givors. architecte le 3ème jeudi de chaque
Le premier projet porté par la mois, sur rendez-vous*. L’archi-
JSOG Football et le second par tecte conseiller aide le public à
Objectif Jeunes Sports et Loisirs, préciser le projet en fonction du
visent à organiser un voyage en lieu de construction et selon le
Afrique du Sud pour 11 Givordins site urbain, périurbain ou rural. Le
qui pourront assister à la coupe du conseil municipal a reconduit ce
monde de football et par la même dispositif d’aide.
occasion découvrir la population Autre délibération concernant la
et les traditions sud-africaines à thématique de la construction,
travers les visites culturelles et les celle du pont-rail construit l’été
rencontres. Après discussion dernier au cœur de la cité admi-
concernant l’instabilité du pays nistrative du Pré-Vert. Il conve-
et les risques liés à l’insécurité nait de finaliser la voie reliant le
encourus par les 5 mineurs et les centre-ville (de l’intersection des
6 majeurs participants, deux sub- voies Piéroux, Paul et Zola) à la
◗ Pour une ville au service
de ses habitants
Enseignement – Depuis septembre 2009, l’ITEP offre un service restauration ouvert au
Enseignement

public givordin, deux jours par semaine.

La Cristallerie vous met à table


◗ laire
Comme stipulé dans la circu-
interministérielle du 14
jouons pas à la dinette. Les jeunes
évoluent dans les conditions
mai 2007, la Cristallerie se réelles du monde du travail et
devait de construire avec cha- apprennent à dresser une belle
cun des jeunes qu’elle accueille table, à accueillir les clients et à
P
un projet pré-professionnel en
vue de préparer leur sortie et leur
avenir. C’est ainsi qu’elle a mis
répondre à tous leurs souhaits
comme dans un véritable restau-
rant”, explique Michel Pillot, direc-
en place, depuis plusieurs mois, teur de l’ITEP. “La Cristallerie
un restaurant pédagogique accueille une centaine de jeunes
ouvert au public sur rendez-vous, de 12 à 20 ans et s’est donnée
les mardis et les jeudis. Six jeunes pour mission, dans le cadre d’un
marmitons se pressent aux four- suivi éducatif, pédagogique et
neaux alors que six autres, thérapeutique, de développer les
débauchés de l’atelier blanchis- potentialités de chacun afin qu’ils
serie, assurent le service pour 25 puissent s’intégrer au mieux dans
convives. Le bouche à oreille la vie sociale et professionnelle”,
aidant, les affaires se portent précise-t-il. Par conséquent, ce
assez bien et le restaurant enre- restaurant s’avère être un outil
gistre une moyenne de 16 cou- pédagogique très efficace per- premières et autres frais de fonc- geants qui devraient inciter les
verts, deux jours par semaine. mettant aux adolescents, ayant tionnement. Avec une moyenne Givordins à fréquenter le restau-
Parmi les habitués, les bénévoles acquis de solides bases, d’ac- d’âge de 16 ans et une durée de rant pédagogique afin de don-
8 des Restos du Cœur, le person- céder à un stage personnalisé présence dans l’établissement ner un coup de pouce à ces
nel des entreprises voisines ou en milieu professionnel dans l’un de 4 ans, 23 adolescents ont inté- jeunes en difficulté.
encore des personnes âgées, des restaurants de la ville. Quant gré la Cristallerie à la rentrée
désireuses de profiter d’une cui- aux revenus dégagés des réser- 2009. A leur sortie, 33% de ces Sévim Sonmez
sine traditionnelle pour la vations, ils sont automatique- jeunes continuent une formation
modique somme de 10 euros, ment réinjectés dans l’atelier cui- professionnelle et 27% trouvent
vin et café compris. “Nous ne sine pour l’achat des matières un emploi. Des chiffres encoura-

Diététique Exposition
Des petits déjeuners bio Promenons-nous dans les bois…
servis aux collégiens
Afin de faire prendre Pendant que le loup… s’expose
conscience aux enfants à l’école maternelle Joliot Curie !
de la nécessité de pren- Dans le cadre du projet annuel de
dre un bon petit déjeuner la section maternelle, le thème du
et d'aborder les notions loup a été choisi par les ensei-
de repas équilibré, un pro- gnants. Omniprésent dans la lit-
jet pédagogique a été mis térature pour enfants, il est non
en place par l’équipe seulement l’image de la bête
enseignante du collège méchante mais également un ani-
Lucie Aubrac. Ainsi l’en- mal énigmatique et très intéres-
semble des élèves de sant à étudier. Ainsi, les enfants de la petite section ont pris en charge le coté
classe de 6ème se sont plastique et art visuel, les moyens l’aspect physique et les empreintes de l’ani-
retrouvés au réfectoire de mal. Quant aux grands, ils ont étudié l’habitat, la nourriture et la reproduc-
l’établissement le lundi 29 tion du loup. Un projet pluridisciplinaire qui a mobilisé des activités comme
et le mardi 30 mars et ont l’écriture avec la composition des phrases explicatives, les travaux manuels,
été sensibilisés à l’alimentation équilibrée et de qualité. Au menu du petit déjeu- l’apprentissage d’un vocabulaire spécifique à l’animal ainsi que la rédaction
ner : jus de fruit, compote, lait de soja, fruits secs, pain complet, confiture et l’illustration de deux albums. “Cette exposition finalise le travail réalisé, de
et miel… Hygiène alimentaire et rythme de vie ont également été abordés décembre à avril, par des enfants de 2 ans et demi à 5 ans et donne ainsi un
par l’infirmière de l’établissement. sens aux apprentissages”, explique Ingrid Jamet-Bourgade, directrice de la
maternelle. Les parents d’élèves et les enfants de l’école primaire peuvent
ainsi admirer le travail accompli par les plus petits et par la même occasion
approfondir leurs connaissances sur le loup. Un animal qui n’a pas si bonne
réputation et ce n’est pas le petit Chaperon Rouge qui nous contredira !
Culture - Le fleuve Rhône s’invite à Montgelas afin de faire entrer la culture à l’hôpital et de

Maison du fleuve Rhône


le rendre accessible aux patients, visiteurs et personnel soignant.

Le fleuve Rhône sort de son lit


Réunion d’information organisée
par Nathalie Méric de la MFR en
présence des cadres hospitaliers
des différents services ainsi que
de Jacques Weber, directeur
adjoint de Montgelas

◗ deux
Comment faire collaborer Plusieurs escales prévues Au final, les galets et les cartes

Vivre à Givors
univers bien différents jusqu’en fin d’année postales, portant les inscriptions
en vu d’un enrichissement Tout au long de l’année 2010, plu- des patients, seront exposés au


culturel bilatéral ? Question à sieurs actions seront mises en sein de l’hôpital. “Depuis le cente-
laquelle ont répondu l’hôpital de place durant une semaine : l’action naire de Montgelas en 2007, nous
Montgelas et la Maison du fleuve intitulée “Plonger” au mois de mai, avons recours au dispositif “culture
Cette Rhône en mettant sur pied un pro-
jet intitulé “le fleuve buissonnier”.
“Jaillir” en juin “Naviguer” en sep-
tembre et “Affluer” en octobre et
à l’hôpital” qui permet de rendre
notre établissement perméable à
initiative Fort de sa première expérience
réalisée avec la Médiathèque l’an
novembre.
Durant les mois de juin, juillet et
la culture et d’égayer ainsi le séjour
de nos patients et le quotidien du
favorise dernier, le centre hospitalier a opté
pour un nouveau partenaire du
août des expositions seront instal-
lées au sein de l’hôpital, idem à
personnel soignant”, conclut
Jacques Weber, administrateur
l’accès à la territoire givordin afin de poursui-
vre sa politique culturelle. “Ce pro-
partir du mois de Décembre
jusque début 2011. Des étapes
de Montgelas. Ce dispositif se
concrétise à travers une conven-
culture des jet est un véritable défi car c’est intermédiaires auront également tion tripartite signée par la Direc-

dans un lieu et un cadre spéci- lieu entre deux actions mensuelles tion Régionale des Affaires Cul-
personnes qui fique que nous allons créer du lien sous forme de projections de films turelles (DRAC), l’Agence
w w w. g i v o r s . f r

entre les hommes à partir d’un documentaires ou d’après-midi Régionale d’Hospitalisation (ARH)
en sont objet commun, le fleuve Rhône,
et ainsi rendre l’hôpital un peu plus
en famille organisées pour l’en-
cadrement hospitalier.
et la Région afin de développer
les pratiques culturelles à l’hôpital,
éloignées” vivant. Par ailleurs, cette initiative
favorise l’accès à la culture des
Vêtue d’un imperméable, de
bottes en caoutchouc rouges et
génératrices de cohésion sociale.
Sévim Sonmez
personnes qui en sont éloignées poussant un caddie remplis d’ob-
tout en leur permettant de décou- jets symbolisant le Rhône, la
vrir la Maison du fleuve Rhône”, conteuse visitera les patients, leur
explique Nathalie Méric, respon- racontera des histoires axées sur
sable de communication à la MFR. le fleuve et laissera un indice de sa
Ainsi, à partir du mois de mai, une venue en déposant un galet dans
conteuse, accompagnée par un la chambre. Par le biais de cartes
membre du personnel soignant, postales, l’animatrice réalisera
ira à la rencontre des patients dans également un travail de collecte
les différents services et se fera la de mémoire à partir d’un postulat
porte-parole du fleuve. de départ proposé à tous :
quel personnage du fleuve êtes-
vous ?
agenda sports
Portrait - Diplômée d’Etat, Aurélie Ettori, jeune tenniswoman de 24
ans, est venue prêter main forte à l’équipe dirigeante du Givors
Tennis S.O.
Football◗
Sports

SOG / Grenoble
9 mai
Parc des Sports
Coup droit pour Aurélie Ettori
Rugby ◗
SOG / Villefranche
9 mai
Stade de la Libération

Football ◗
AS Givors / Larajasse
9 mai
Stade de Bans

Football ◗
SOG
St Marcel les Valence
30 mai
Parc des Sports

Football ◗
ASL Bans / Vaulx en Velin
30 mai
Stade de Bans

Fête de la Ville ◗
Relais OMS
19-20 juin
Parc Normandie Niemen Pour quelles raisons avez-vous rejoint l’équipe du nouvelle impulsion et réveille le tennisman (ou
Givors Tennis S.O ? tenniswoman) qui sommeille en nous. Les plus
La personne qui était à ce poste avant moi n’avait jeunes aiment également s’identifier à leurs idoles.
pas les diplômes et dépannait bénévolement le Et, puis la météo se prête vraiment à venir taper
club. Or, il fallait apporter un cadre réglementaire à dans la balle…
cet emploi. Le nouveau bureau souhaite
développer ce club qui possède déjà un fort Quel est le plus du tennis ?
10 potentiel avec de belles infrastructures dont deux Je dirais que le tennis (sport individuel) demande
courts couverts. À Givors, il des valeurs physiques et
y a vraiment de quoi avoir mentales encore plus
un bon club de tennis. fortes. Pour venir
s’entraîner, il faut parfois se
Pensez-vous justement faire violence. Que ce soit
que ce club manque de dans la victoire comme
lisibilité dans la ville ? dans la défaite, le joueur de
Son emplacement au sein tennis est seul. Et pour ce
d’un complexe sportif est qui est des victoires, la
idéal. Cependant, cela fait fierté en est d’autant plus
une dizaine d’années que grande. Et plus on
le club reste à une centaine commence tôt, plus
de licenciés, dont l’apprentissage et la
seulement une trentaine de technique en sont facilités.
moins de 18 ans. C’est
trop peu. Nationalement, la Recueilli par
moyenne voudrait qu’il y ait Stéphanie Pech.
un nombre de jeunes Aurélie Ettori,
équivalent au nombre Tenniswomen de 24 ans,
d’adultes.
Le projet à court terme est membre actif du Givors
donc de remettre en place Tennis S.O.
cette école de tennis.
L’info en plus :
Et de quelle manière comptez-vous vous y Aurélie Ettori organise à chaque vacance scolaire un
prendre ? stage d’initiation ou de perfectionnement. Le prochain
La règle numéro 1 est de fidéliser les jeunes aura lieu la première semaine de juilllet.
inscrits cette année. Puis, un certain nombre Une occasion unique pour les enfants et les parents de
d’actions (forum des associations, fête de la ville, tester leur envie.
fête de notre école) nous permettront de Renseignements au 06.64.92.43.58
promouvoir ce sport. L’objectif étant aussi de
redonner une identité au club.

Le tournoi de Rolland Garros va démarrer dans


quelques semaines. Ce genre d’événement sus-
cite-t-il un engouement particulier ?
Oui. Chaque année, à la même période, un certain
nombre de jeunes retrouve le chemin des courts
de tennis. Rolland Garros donne toujours une
City raid Andros - Apprendre la citoyenneté en participant à un jeu de piste urbain : c’est le

Sports
concept du City raid Andros que Givors accueille ce mercredi 12 mai.

Top départ pour la citoyenneté


◗ Découvrir sa ville sous forme
de jeu, se situer sur un plan,
rencontrer les représentants
des institutions, prendre des
décisions en équipe, explorer les
curiosités et richesses de sa
ville… Tels sont les défis du City
Raid Andros, dont la mission est
de générer chez les jeunes ado-
lescents le sens du civisme, via
l’effort, le sport, le jeu, la réflexion
et la connaissance.
Le City Raid Andros essaie de
répondre à cette question depuis
maintenant huit ans, sous l’im-
pulsion de Bruno Pomart, un
ancien policier du Raid qui a
constaté le désintérêt des jeunes
pour la notion de service public.
Comme 44 autres villes, Givors
sera visitée le 12 mai prochain.
Une occasion unique de mobili-
ser ses plus jeunes habitants.
chaque fois, répondre à une Autre point important, les Informations :
Un concept simple question sur leur fonctionne- groupes seront notés tout au auprès de la mission jeunesse en
et ludique ment. long de l’épreuve par les inter- mairie (Tél : 04.72.49.18.18), ou au
Point Information Jeunesse à la
“Les participants seront répartis Au programme des équipes, ins- venants sur leur comportement,
Maison de l’Emploi et des Services
par équipe de six, accompagnés titutions et associations cultu- le respect des règles, la capa- publics (Tél : 04.72.49.20.12)
obligatoirement d’un adulte”, relles, sociales ou sportives. Pour cité à prendre des décisions en 11
explique Fahed Atamena, coor- pimenter le parcours, quelques groupe, ainsi que l’apprentissage
dinateur de la Mission Jeunesse. “défis”culturels et sportifs soude- du civisme.
Munis d’un plan de la ville et ront un peu plus les petits
d’une feuille de route, ils parcour- groupes. L’équipe finaliste sera sélec-
ront la ville à la recherche des La majorité des déplacements tionnée pour participer à la
différentes implantations des ser- se fera à pied, avec obligation grande finale nationale qui se
vices concernés, depuis le parc de respecter les règles de circu- déroulera à Paris le mercredi
Normandie-Niemen, où le départ lation. Les concurrents devront 16 juin.
sera donné. Chaque équipe également bien s’organiser pour S. P.
devra visiter douze services être dans les temps. L’épreuve
municipaux ou publics et, à est en effet chronométrée.

Basket - Féminines Koh-Lanta des sportifs


Le maintien Djamel Bouras :
pour les féminines “une super aventure humaine”
Montées cette saison du niveau dépar- Ancien champion d’Europe et cham-
temental, les basketteuses du SO pion olympique de judo (en 1996 à
Givors ont réalisé une belle saison dans Atlanta), Djamel Bouras a participé
ce championnat régional. Après des il y a quelques mois à l’émission
débuts difficiles et quelques défaites, “Koh-Lanta des sportifs : le choc des
ces filles encadrées par Jean-Michel héros”, dont les épisodes sont
Perrier ont trouvé leur rythme de croi- actuellement en cours de diffusion
sière. “Nous avons enchaîné 8 ou 9 sur TF1. Malgré son élimination, ce
matchs sans perdre, ce qui nous a placé Givordin garde un excellent souve-
en très bonne position pour jouer la nir de cette aventure. “J’ai vécu une
montée. Pourtant, ceci n’était vraiment très bonne expérience, assez enri-
pas notre objectif de début de saison. chissante, et je garde un très bon
Puis, à nouveau, nous avons laissé souvenir”, nous confiait-il récem-
échapper des matchs à notre portée, ment.
contre des équipes moins bien classées” commente Jean-Michel Perrier. Une aventure humaine qu’il a avant tout considéré comme un travail philosophique
Des filles, qui selon leur entraineur, ont certainement manqué de confiance sur lui-même. “Savoir comment, je pouvais me comporter en cas de difficulté
dans ce championnat. “Beaucoup d’entres elles ont fait un complexe d’infério- avec d’autres personnes autour de moi. Franchement, pour moi, ce n’était pas
rité. Elles n’ont malheureusement pas été assez régulières dans leur jeu pour pré- une compétition” ajoutait-il.
tendre aujourd’hui à la montée” ajoutait t-il.
À peine ce championnat terminé, que les dirigeants de ce club préparent déjà
la saison prochaine. Pour l’heure, aucun départ officiel n’a encore été annoncé,
et quelques recrues devraient à l’inverse venir renforcer l’équipe. Une équipe
qui pourrait bien (et espérons-le) jouer les premiers rôles dans ce prochain
championnat. À suivre…
agenda culture
Médiathèque - Quelques livres coups de cœur sélectionnés pour
vous par les bibliothécaires de la médiathèque.
Exposition ◗
Médiathèque

Pour les petits et grands


“Invitation”
Anne-Sophie Muziot
4 mai au 5 juin
Médiathèque et Mostra

Médiathèque
hors les murs ◗
Point lecture
6, 20 et 27 mai de 15h à 18h
Sélections des
Centre social des Vernes Contes Jeunesse
Rendez-vous Contes du bout des doigts
à la Médiathèque ◗
Les mardis de l’écriture
Audrey Calleja Livres en vente
11 mai de 19h à 22h
Edition Didier Jeunesse,
Carte blanche à Leila Lovato 2008 Givors, vues du ciel
Et si avec les contes, on
apprenait aussi à compter ?
Conservatoire ◗ Les trois petits cochons, les
Audition du mercredi sept corbeaux, le petit pou-
12 mai à 18h30 cet, le vilain petit canard….
Auditorium du conservatoire

Musicontes ◗
19 mai à 15h à la médiathèque

Rendez-vous La chance d’Ozou


à la médiathèque ◗ Claudia Rueda
Ticket d’entrée Edition Les 400 coups, 2009
20 mai à 18h
Rencontre avec Ozou vivait à la ferme avec son
l’artiste Anne-Sophie Muziot père. Un jour, leur cheval prit la
fuite. Est-ce le pire qui pouvait
Théâtre ◗ leur arriver ? Cet ouvrage propose, grâce à des magnifiques
“La tête dans les étoiles” A vous de le découvrir en lisant prises de vues aériennes, une vision insolite et
21, 22, 23 mai à 20h30 ce conte taoïste. surprenante de la ville. Combien de Givordins ont-
12 Théâtre du Vieux Givors ils conscience que leur cité est aussi une com-
Pour les + de 14 ans mune rurale, combien ont-il eu l’occasion d’ap-
Date suivant la météo précier la beauté du hameau de Saint-Martin de
Cornas ou du château de Mannevieux... Telles
Conservatoire ◗ sont quelques-unes des pépites à découvrir
Audition du mercredi dans cet ouvrage.
26 mai à 18h30
Auditorium du conservatoire Givors : dictionnaire des rues
Les histoires du Petit Poucet, et sites locaux
Culture ◗ racontées dans le monde
Récréasons Fabienne Morel
autour de Fêt’Arts et Gilles Bizouerne
27, 28, 31 mai et 01 juin à 20h30 Ill. Emilie Harel Ed. Syros,
Théâtre du Vieux Givors 2007, 2009 Coll. Le tour du
monde d’un conte
Evénement ◗
Fêt’Arts
Découvrez des versions très dif-
29 mai de 16h à 19h férentes d’un même conte racon-
Exposition tées depuis des siècles à travers
Clin d’oeil sur les temps forts des les pays du monde entier,
actions de la médiathèque Pologne, Suède, Canada, Amé-
A partir de 9 ans rique du Nord et en France par
Charles Perrault.
Conservatoire ◗ Dans la même collection les his-
Concert symphonique toires du Petit Chaperon rouge.
4 juin à 20h30
Eglise Saint Nicolas
Un dictionnaire très bien illustré, facile à consul-
Jeunesse ◗ ter, qui présente les rues et les sites d’autrefois,
Fête de la M.J.C. ce qu’ils sont devenus. Parce que l’on vit dans
4 juin à 17h00 - La Rama une rue, un quartier, un lieu-dit, et que l’on ne
connaît pas forcément d’où vient leur nom…
Théâtre ◗ Ce livre répondra à toutes vos interrogations et
Zoom de la plateforme expose dans quelles conditions, quelles circons-
Locus Solus tances, ces rues ou ces sites ont pris leur appel-
5 juin à 15h00 lation.
Maison du fleuve Rhône
Ces ouvrages sont disponibles en mairie,
au prix de 20 euros.
Pour plus de renseignements : 04 72 49 18 18
Agenda
Fêt’Arts 2010
La 5ème édition Fêt'Arts se déroulera à Givors
le samedi 29 mai 2010, à partir de 16h :
Un village des arts sur les places du centre-ville avec
des ateliers artistiques (musique, arts plastiques, cirque…),
des expositions, de la danse…
un défilé musical vers 18h dans les rues de Givors

Et, en final, à 20h30,


Mouss et Hakim (de Zebda)

28 et 29 mai 2010
à la Maison du fleuve Rhône

Commémoration du 65ème anniversaire


des massacres de Sétif, Guelma et Kherrata

Venue à Givors des maires de Sétif, Guelma et Kherrata


et du président de la Fondation du 8 mai 1945 de Sétif.
En présence de Marie-George Buffet, Yasmina Adi, Benjamin Stora,
Henri Alleg, Mohamed Bensalah ...

13

18 et 19 juin 2010 / Fête de la ville


Venez retrouver l’ambiance festive et conviviale
de la Fête de la ville, avec cette année une programmation colorée
et pleine de fraicheur ...

• Karimouche (première partie Facto)


• Titi Robin
2O Juin 2010 / Fête de la Musique
La Fête de la musique, pour l’édition 2010, devient la fête des musiques,
avec le concert des villes jumelées avec Givors

Retrouvez toutes ces informations


sur le site de la ville
Givors.fr
toute l’actualité municipale en quelques clics...
Des ateliers artistiques Des expositions Une scène musicale
Dossier : Fêt’Arts
Peinture, cirque, maquillage, Café souvenirs, petites fabriques, Concerts, danses, fanfares et orchestres…
calligraphie… espace vidéo

14
Fêt’Arts - En collaboration avec différents partenaires culturels et associatifs, la municipalité

Dossier : Fêt’Arts
de Givors organise le 29 mai prochain une nouvelle édition de Fêt’Arts.

“Fêtaradons” ensemble !

Artistes professionnels et amateurs


vont se retrouver cette année
encore autour de cette nouvelle édi-
tion de Fêt’Arts… Un programme
détonnant vous attend !

15


Avec ◗ Ledu samedi 29 mai, les places
centre-ville accueilleront
Valoriser les pratiques
amateurs
Quant aux expositions, un petit
retour dans le temps vous sera
Fêt’Arts, dès 16 heures la cinquième À travers l’expression de la diver- proposé par le café souvenirs où
édition de Fêt’Arts. Cette année sité culturelle, Fêt’Arts affiche le public pourra commenter et
le public encore, la programmation établie aussi sa volonté de promouvoir identifier d’anciens clichés de la
conjointement par Solange For- la pratique artistique amateur. En ville.
peut nengo, adjointe en charge de la effet, au côté des différents spec- Fêt’Arts est un temps fort dans
culture, et Florent Turello, directeur tacles de rues ou concerts profes- la vie culturelle givordine. Avec
participer, des Affaires culturelles, sera des sionnels (“Gaga Dilo” et “Mouss lui, le public peut participer, par-
partager, et plus variées.
Un village artistique autour duquel
et Hakim”), se joindront des spec-
tacles d’artistes amateurs : danse
tager, et surtout réinventer sa pro-
pre façon de pratiquer et appré-
surtout tous les arts vont s’articuler : théâ-
tre de rue, cirque, danses,
africaine et orientale présentées
par les élèves de la MJC, et inter-
cier les arts. Défilé de fanfare pour
fanfaronner, concert de Mouss et
réinventer sa musique et arts plastiques... Un ventions des danseurs et dan- Hakim pour se confédérer, un vil-
moment de fête et de plaisir, seuses du conservatoire (Jazz, lage où tous les arts vont s’articu-
propre façon de ouvert gratuitement à tous les Hip Hop, Oriental, classique). ler… Bref, une belle journée pour
Givordins. fêtarader
pratiquer et Le concept est simple, original, Les arts prennent place en
et maintenant bien rôdé. “Fêt’Arts centre-ville
apprécier les se pose avant tout comme un Les places du centre-ville seront
arts.” vecteur de communication entre
les populations. C’est en quelque
aussi investies par des ateliers de
création proposés par différents
sorte un lieu de rencontres et intervenants associatifs comme
d’échanges multi-culturels” les Amis des Arts, les Ateliers
explique Solange Fornengo. Véri- d’Arts Plastiques, la médiathèque
table espace de rencontre entre de Givors, ou encore par l’asso-
les créateurs, le public et les sim- ciation de calligraphie Al’chimia.
ples curieux, cette manifestation La musique sera bien évidem-
permet de découvrir des specta- ment au rendez-vous avec les
cles de qualité, des projets menés enfants de la classe orchestre des
par des passionnés, ainsi que des Vernes.
ateliers d’initiation.
Contacts
partenaires Interview - Solange Fornengo, adjointe déléguée à la culture
réaffirme la volonté de faire de cette fête un véritable trait
d’union entre pratique amateur et professionnelle.
Dossier : Fêt’Arts

Fêt’Arts 2010
Demandez le
programme ! “une formidable aventure
Le Village des arts ◗
De 16h à 19h
culturelle”
Place Jean-Jaurès

• Ateliers artistiques
Arts plastiques, cirque et
maquillage, musique,
calligraphie, écriture…

• Expositions
Café souvenirs, espace vidéo,
clins d’œil sur les temps forts
des actions de la médiathèque

• Interventions artistiques
17h30 : Danse africaine
et orientale de la MJC

18H : interventions des danseurs


du Conservatoire municipal
(Hip-Hop, danse oriental, jazz et
danse classique)

• Le défilé musical Depuis sa création Fêt’Arts, se veut être nous l’espérons, sous le soleil. Fêt’Arts est un
déambulatoire une véritable fête des arts. Pourquoi avoir temps fort de l’action culturelle, conduite tout
De 18h à 19h choisi ce crédo ? au long de l’année, dans les écoles, les
16 Des tours Thorez aux places du Si “crédo” il y a, c’est bien celui de cette quartiers de la ville, une action culturelle inscrite
centre-ville. Défilé sur le thème formidable “aventure culturelle”, de cette dans la proximité et la durée.
“bouge ton cuivre” avec la culture vivante et sans frontière, sans barrières,
barquette de Givors, l’Harmonie qu’offre “le village des arts”, installé en milieu
Que nous réserve cette édition 2010 ?
de Loire-sur-Rhône et la fanfare d'après-midi, sur les places publiques de L’édition précédente avait rassemblé un large
de Charly-Millery. Givors. public, 2010 offrira un nouveau visage pour
Découvrir, créer, s’enrichir mutuellement pourencore mieux répondre aux attentes !
• Apéro-fanfare un “mieux être” vivre ensemble, à l’heure où la
Le groupe Zebda et les “motivés” habitent
culture est attaquée de beaucoup de mémoires.
19h - Place Henri Barbusse toute part par l’État qui C’est une musique qui
coupe les vivres. Ce parle aussi à la jeunesse.
• Concerts n’est pas du luxe ! Pouvoir terminer la soirée
avec deux chanteurs issus
À partir de 19h30 Mélange de pratique de cette histoire, qui se
amateur et disent “des musiciens
Place Henri-Barbusse
professionnelle, travailleurs”, et qui rendent
de quelle manière hommage à la chanson, la
1er partie : Gaga Dilo l’harmonie s’opère-t- chanson métissée, à la
elle ? poésie, à la politique, c’est
Suivi de “Mouss et Hakim” “Je suis heureux d’avoir une chance. Une chance
(du groupe Zebda) réussi à faire qu’un que sauront saisir, je
poème devienne une l’espère, beaucoup
chanson populaire. Je d’amateurs de Givors et
pense que la culture ne d’ailleurs. Permettre le
doit pas être élitaire mais rayonnement de notre
Contact : destinée à tous” disait
Solange Fornengo,
territoire c’est aussi depuis
Jean Ferrat. adjointe déléguée à la culture le début une des
Direction des affaires culturelles Il y a, à l’origine, l’envie ambitions de Fêt’Arts !
de la ville de Givors d’une fête de la culture
Tél : 04 72 49 18 18 populaire et la volonté d’investir l’espace Dossier réalisé par
public, et surtout de rassembler. C’est Stéphanie Pech
l’essence même de la fête, autour de la
pratique artistique, une pratique artistique mise
en valeur. C'est une démarche à la fois
exigeante et simple : la possibilité de danser, de
s’initier à la pratique instrumentale, aux arts du
cirque, à la peinture... Librement, gratuitement,
toutes générations confondues, dans la rue, et
Ambiance Musique - En concert à Givors lors de

Dossier : Fêt’arts
Rendez-vous à l’apéro-fanfare… Fêt’Art, Mouss et Hakim, du groupe Zebda,
pour bien démarrer la soirée !
nous présentent leur nouvel album, “ori-
gines contrôlées” dont ils interpréteront
quelques titres le samedi 29 mai.

Plus que jamais “Motivés” !

Cette année, Fêt’Art va entrer en scène à partir de 16 heures.


L’un des temps forts de cette nouvelle édition sera le défilé de fan-
fare (de 18 à 19 heures) qui va permettre au public de fanfaron-
ner. Ce défilé, qui va partir des tours Thorez pour rejoindre le cen-
tre-ville, aura pour thème “Bouge ton cuivre” et sera composé de
divers musiciens issus de l’Harmonie de Loire sur Rhône, de la Bar-
quette de Givors, de la fanfare de Charly / Millery et de Gaga Dilo,
groupe de cuivres mêlant rythmes jamaïcains et mélodies afro-bal-
kaniques.
Un apéro-fanfare musical, festif et convivial à l’image du concert
de Mouss et Hakim, les frères Toulousains du groupe Zebda, qui
présenteront leur nouveau spectacle à partir de 20h30.
Tête d’affiche de cette nouvelle édition de Fêt’Arts, que
vous inspire cette fête ?
Café souvenirs
Nous adorons nous retrouver sur scène à l’occasion de ce genre
Retrouvez notre mémoire d’événement culturel, gratuit et ouvert à tous. Investir l’espace
public, découvrir d’autres spectacles correspond vraiment à notre 17
état d’esprit de musiciens. Dans ce genre de manifestation, il y a
l’idée de bals populaires où tout le monde se rassemble. L’art fait
du bien car il est le résultat d’une expression humaine.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre dernier


album “Origines contrôlées” ?
“Origines contrôlées” est un nouveau projet musical aux
dimensions historiques puisqu’il exhume aujourd’hui pas loin de 40
ans de chansons, toutes composées par des artistes algériens
exilés en France. C’est un hommage à la musique des immigrés
d’Algérie, en France, pendant les “trente glorieuses”. Nous avions
envie de “chanter” les artistes préférés de notre père et de partager
ce répertoire inscrit à notre patrimoine culturel. Par ailleurs, cela
correspond aussi à la réalité inexorable de notre pays. Cela renvoie
à la question de l’héritage. Plutôt que de dire “issus de
l’immigration”, nous préférons dire “héritier de l’immigration”.
Cette année encore, les archives municipales vont ressortir leurs
“vieux clichés” afin de glaner auprès des Givordins les légendes
La mémoire de vos anciens semble être un sujet qui vous
tient à cœur. Justement, le 28 et 29 mai, la ville de Givors
manquantes. Divers albums contenant des photos d’antan seront
commémore les évènements de Sétif de 1945. Seriez-
posés sur les tables et attendront la venue du public.
vous tenté de participer à ces débats ?
Le thème retenu cette année est celui de “cultures et fêtes à Nous sommes des passionnés de ce genre de travaux. En fonction
Givors”. Le public est ainsi convié à venir feuilleter ces albums et de notre parcours et de notre tournée, si nous le pouvons nous
à identifier les personnes photographiées, les lieux, les manifes- assisterons volontiers à ces débats. Nous possédons tous notre
tations, et par la même occasion à fixer la date du cliché. “Les gens propre histoire et pour avancer nous avons besoin de connaître
aiment se réunir et discuter de leur jeunesse autour de vieilles certaines vérités. La question n’est pas de demander pardon, mais
photos. L’ambiance est conviviale et cela met aussi en valeur notre bien de connaître la vérité et notre passé. Le non-dit est ce qu’il y a
patrimoine photo” explique Gaëlle Lanne, responsable du ser- de plus catastrophique chez les hommes. Pour bien vivre ensemble
vice des archives. et bien se comprendre, nous devons connaître nos origines.
◗ Pour une ville solidaire
Seniors – L’Association d’Aide au Maintien à Domicile a tenu son assemblée générale le 25
Seniors

mars dernier, l’occasion de présenter son rapport d’activité et d’exposer ses projets pour 2010.

Nouveaux projets pour la solidarité


◗ Une trentaine de personnes
s’est réunie au Moulin Moi-
ter aux besoins de notre clientèle.
Notre travail ne se réduit pas au
roud à l’occasion de l’assem- repassage et à la cuisine, nous
Pour une ville au service
blée générale de l’AMAD en pré-
sence de Marcel Boyer qui a
devons également apprendre à
écouter et à accompagner au
présidé le conseil d’administra- mieux les personnes âgées et leur
de ses habitants
tion au grand complet. Le rapport
financier pour l’année 2009 a été
ainsi détaillé : 416 personnes ont
famille”, rappelle Nadia Difallah,
directrice de l’AMAD. C’est ainsi
qu’une convention a été signée
bénéficié des services de l’AMAD avec le lycée Casanova afin de
qui ont été assurés par 54 salariés former chaque année 6 à 8 aides
(43 aides à domicile en CDI et 11 à domicile. Par ailleurs, 25 % des
en CDD). Les charges de fonc- salariés disposent du diplôme
tionnement élevées de cette d’auxiliaire de vie sociale obtenu
structure lui permettent à peine à l’issue d’une validation des
d’atteindre l’équilibre, ce qui rend acquis de l’expérience. Cepen-
indispensable l’aide annuelle de dant, ce moyen d’améliorer la
30 000 euros de la municipalité. qualité des services rendus a un
Un fort engagement de la part de coût pour l’association : une aug-
la ville qui s’est tout naturellement mentation d’environ 20 % du
traduit par la présence de Chris- salaire horaire de ses employés.
tiane Charnay, première adjointe, Une des solutions envisagées par en attendant, le transfert du siège
18 Pour l’aménagement et
à cette assemblée générale, expli-
quant : “l’AMAD réalise un travail
formidable et indispensable pour
l’AMAD de Givors pour optimiser
ses frais de fonctionnement et
ses moyens est de fusionner avec
de l’AMAD Givors aura bien lieu,
comme prévu, au deuxième tri-
mestre 2010 dans les locaux de

le développement de Givors
une ville comme Givors qui a tou-
jours participé au bien-être des
personnes âgées”.
la structure de Grigny, pour ne
former qu’un seul établissement
dont le siège social serait situé à
la médecine du travail, rue Longa-
rini.

Givors avec une antenne main- Sévim Sonmez


Les grands projets 2010 tenue sur Grigny afin de privilé-
“Nous exerçons une profession gier la proximité. Ce projet devrait
caméléon qui consiste à s’adap- se concrétiser en janvier 2011, et

Prévention Seniors
Informer la population sur les risques du diabète Séjour à Ramatuelle

L’Atelier Santé Ville de Avec l’arrivée du soleil, une petite


Givors (dispositif en lien semaine dans un centre de
avec la mairie et l’hôpi- vacances aux alentours de Rama-
tal de Montgelas) pro- tuelle vous tenterait bien ?
pose une demi-journée Alors, sachez que le CCAS vous
de sensibilisation et de propose un séjour du 15 au 22 mai
prévention autour de la dans un centre de vacances situé
maladie du diabète. au cœur des vignobles et à proxi-
Après l’organisation mité des plages du littoral, plage
d’une première journée de Pampelonne accessible à pied
le 18 mars dernier sur le par la pinède. L’hébergement se
quartier des Vernes, fera dans des petites constructions de style provençal surplombant le res-
c’est au tour du centre-ville d’accueillir la visite du bus info santé, le 4 juin taurant et la piscine. De nombreuses activités vous seront également pro-
prochain de 9h30 à 12 h. Les questions concernant le dépistage, la prise en posées comme la découverte de l’arrière-pays varois, des conférences et
charge, les traitements, et les complications du diabète pourront être abor- des spectacles.
dées, tout comme les questions liées au quotidien de la maladie : l'hygiène
de vie, l’alimentation, l’activité physique. Renseignements et inscriptions :
“C’est une maladie en forte augmentation. C’est donc vraiment une priorité Service à la famille - CCAS à la mairie de Givors
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et 13h30 à 17h30
d’informer un maximum de personnes sur cette maladie” rappelait Céline Buh- Le samedi de 9h00 à 12h00
ler, coordinatrice santé. Tél. : 04 72 24 18 18
Santé - Le 24 mars, la direction du centre hospitalier a exposé le bilan des activités de

Santé
Montgelas et a présenté les nouvelles consultations médicales bientôt ouvertes.

Montgelas : une santé de fer

Martial Passi, maire de Givors et


président du conseil d’adminis-
tration du centre hospitalier,
Serge Malacchina, directeur de
l’hôpital de Montgelas, Pascal
Kieffer, président de la commis-
sion médicale, envisagent avec
sérénité l’avenir de Montgelas

teurs concernent la lutte contre les


infections nosocomiales.
Création de
nouveaux services
Depuis le 1er janvier 2010, l’établis-
sement a pris en charge la fonda-
tion Berthelon-Mourier, jusqu’alors
gérée par les Hospices Civils de
Lyon. “Le transfert de compétence
avec les HCL s’est bien déroulé, et
en prenant la gestion de 112 lits 19
supplémentaires, nous offrons une
prise en charge globale de la géria-
trie”, précise Serge Malacchina.
Fort de ce transfert, deux nouvelles

Vivre à Givors
activités seront mises en place


◗ “Dans un contexte national dif-
ficile pour les hôpitaux publics,
la maternité qui a comptabilisé 813
naissances en 2009, soit une pro-
cette année : des consultations
d’endocrinologie à partir du mois
Montgelas a su faire des choix gression de 40% en 2 ans, lui per- de mai et des consultations avan-
judicieux et atteindre un équilibre mettant ainsi d’atteindre avec un cées de chirurgie de l’obésité. En
financier qui lui permet d’envisa- an d’avance les objectifs fixés par effet, Montgelas effectuera la prise
Le centre ger sereinement son développe- l’Agence Régionale d’Hospitalisa- en charge pré-chirurgicale et assu-
ment futur. Il est à présent considéré tion. L’équipe médicale composée rera le suivi après la pose de l’an-
hospitalier comme une structure de référence de trois sages femmes libérales, neau gastrique.
dans plusieurs spécialités”, a qui assurent un accompagnement
de Mongelas déclaré Martial Passi, maire de global des futures mamans, sera A noter également la création d’une
Givors et président du conseil d’ad- renforcée par l’arrivée de deux antenne de consultation avancée
est devenu un ministration du centre hospitalier. autres consoeurs. L’accouchement gynéco-obstétricale sur Mornant
Un budget équilibré qui s’explique physiologique remporte un vif suc- qui permettra au centre hospitalier

établissement par une gestion saine de “bon père cès et de nombreuses mamans de Givors de mieux rayonner sur le
w w w. g i v o r s . f r

de famille, sans placements hasar- de la région lyonnaise n’hésitent sud du département.


de référence” deux car rien n’est jamais acquis”, pas à choisir Montgelas pour son
comme le précise serge Malac- encadrement accueillant et ses
china, directeur de l’hôpital. Ces soins de qualité. Les 12 millions
trois dernières années, Montgelas accordés par l’ARH, permet à l’hô-
affiche des résultats positifs obte- pital d’envisager sereinement son
nus grâce à une maitrise de ses avenir, en particulier pour la recons-
charges mais également par une truction du bâtiment de médecine.
activité soutenue.
Montgelas en première classe
Une fréquentation en Autre sujet de fierté pour l’établis-
hausse de 30% sement, son passage en classe A
L’année 2009 a été placée sous le pour la lutte contre les infections
signe du dynamisme avec un taux nosocomiales. Les indicateurs qua-
de fréquentation qui a augmenté de lité publiés par le ministère de la
30% en trois ans, tous services santé le place en 14ème position
confondus. L’exemple qui illustre le sur 112 établissements publics et
mieux ce dynamisme est celui de privés du département. Ces indica-
“ L’autre “8 mai 1945” : u
Commémoration

Benjamin Stora,
docteur en histoire, enseigne
l’histoire du Maghreb, de la
colonisation et de l’imigration
Né le 2 décembre 1950 à Constantine en Algé- Le 25 novembre dernier, en mairie de Givors, le président de l’Assemblée Populaire de
Sétif, Mohamed Dib, était reçu par Martial Passi, maire de Givors.
rie, Benjamin Stora est professeur des univer-
sités. Il enseigne l’histoire du Maghreb contem- Sa visite en France faisait suite à l’invitation lancée par Abdesselem Bouras, président de
porain (XIXe et XXe siècles), les guerres de l’Association Pour la Promotion de la Culture Algérienne. À cette occasion, Mohamed Dib
décolonisation, et l’histoire de l’immigration s’était engagé à revenir à Givors, à l’occasion des cérémonies commémorant la victoire des
maghrébine en Europe, à l’université Paris 13 et alliés contre le nazisme et les terribles répressions qui eurent lieu dans plusieurs villes
algériennes.
à l’INALCO (Langues Orientales, Paris).

Cette manifestation organisée à Givors pour


commémorer les événements tragiques du 8
mai 1945 en Algérie n’est-elle pas une pre-
mière nationale ?
Je me suis rendu plusieurs fois en Algérie, à
Sétif ou Guelma, pour une commémoration des
20 événements tragiques de mai 1945, mais à ma
connaissance, c’est bien la première fois
qu’une telle manifestation se déroule en
France. C’est une bonne initiative car il est
temps de regarder ce passé en face.

Quelle est l’importance historique de ces évé-


nements tragiques du 8 mai 1945 trop mécon-
nus ?
Au lendemain de la victoire de la seconde
guerre mondiale, au moment où en Europe et
dans le monde on fêtait la victoire contre la bar-
barie nazie, en Algérie se sont déroulés d’épou-
La répression militaire fut impitoyable, les troupes de terres ont reçu l’appui de la
vantables massacres qui ont fait des milliers de marine et de l’aviation.
morts. Les Algériens, qui manifestaient pour la
libération de leur leader Messali Hadj, ont été
très durement réprimés à Sétif (le porteur du
drapeau algérien a été tué dans la manifesta-
tion). Ils ont riposté en s’attaquant à des
Européens. La répression a été terrible dans le
Constantinois, en particulier à Sétif, Guelma et
Kherrata. Les nationalistes algériens ont très
vite avancé le chiffre de 45 000 morts. Un rap-
port de l’armée française parle de 15 000 vic-
times. Cet événement terrible annonce la
guerre d’Algérie, qui va débuter neuf ans plus
tard.

Quelle signification peut-on donner


aujourd’hui à cette commémoration ?
Il s’agit de regarder ce passé, non pas dans un
esprit de vengeance, mais de justice, et de
regarder ensemble, Algériens et Français, vers
l’avenir. Civils armées et milices coloniales ont participé à cette terrible répression.

Commémoration
une histoire occultée…
Commémoration du 65ème anniversaire des massacres de Sétif,
Guelma et Kherrata
Dans le monde entier, le 8 mai 1945 symbolise la victoire des alliés sur le fascisme et la barbarie nazie. Mais
cette date occulte une autre réalité douloureuse pour l’Algérie : les massacres du Nord-Constantinois. Alors que
le peuple Algérien manifestait pacifiquement pour fêter la victoire et revendiquer sa liberté, les autorités fran-
çaises engagèrent une impitoyable répression.

Pour ce 65ème anniversaire, la ville de Givors s’est associée à l’APCA (association pour la promotion de la cul-
ture algérienne) pour commémorer cette terrible tragédie des massacres de Sétif, Guelma et Kherrata.
Sur deux jours, se tiendront des rencontre-débats, des conférences et tables rondes, en présence notamment
des maires actuels de ces trois villes algériennes, du président de la Fondation du 8 mai 1945 de Sétif, et de
nombreuses autres personnalités (voir programme).

Soucieuse de perpétuer le devoir de mémoire et de rendre justice aux victimes, la ville de Givors, ville de paix
et de solidarité, accomplit, à travers l’organisation de cet événement, un acte historique et symbolique de
manière à rapprocher plus que jamais les cultures et faire vivre l’espoir d’une société meilleure.

En présence de Marie-George Buffet, Yasmina Adi, Benjamin Stora, Henri Alleg, Mohamed Bensalah, Alain
Ruscio…

Programme
Maison du fleuve Rhône
Vendredi 28 mai
• 14h / 17h
Accueil en mairie des maires de Sétif, Guelma et Kherrata, suivi
d’une rencontre avec la population givordine

• 20h30 / 22h00 21
Conférence / Débat
Histoire du 8 mai 1945 / Le visage de la colonisation.
Avec Benjamin Stora, docteur en histoire, qui enseigne l’histoire du
Maghreb, de la colonisation française et de l’immigration, à l’université
Paris XIII.

Samedi 29 mai
Cette répression militaire et civile fit un nombre considérable de • 10h / 12h
victimes. Table ronde : Les enjeux de la mémoire.
La tragédie du 8 mai 1945 en Algérie fait l’objet d’une occultation histo-
rique et constitue un enjeu symbolique d'importance. Comment œuvrer
à la reconnaissance de cette mémoire par l’Etat français ? Comment
dépasser le contentieux entre la France et l’Algérie ? Comment œuvrer à
une histoire dépassionnée et à une mémoire apaisée ?

• 12h30
Réception officielle par Martial Passi,
maire de Givors, conseiller général du Rhône

• 14h30 – 16h
Projection d’un documentaire
"L’autre 8 mai 1945, aux origines de la guerre d’Algérie”,
en présence de la réalisatrice Yasmina Adi

• 16h – 18h
Table ronde : 8 mai 1945, regards croisés, 65 ans après.
Les mémoires sont plurielles, fragmentées et le plus souvent passion-
nelles : la contribution des historiens, des collectivités locales et les initia-
tives citoyennes peuvent-elle aider à l’appropriation de cette mémoire ?
Quelle représentation est donnée de cette date d'une rive à l'autre de la
Le 22 mai 1945, les insurgés Algériens font leur reddition sur la plage
Méditerranée ? Qui est légataire de cette mémoire, en France et en Algérie,
des Falaises.
qui veille à sa perpétuation ?

• 20h30
Il n’existe que très peu de documents sur ces évènements tragiques. Les Concert dans le cadre de Fêt’Arts
rares archives qui subsistent mettent en exergue la chape de plomb voulu place Henri Barbusse
à l’époque par les autorités françaises sur cette terrible répression armée.
“100% MOUSS” Mouss et Hakim les frangins de Zebda, proposeront, à
Merci à la Fondation du 8 mai 1945 à Sétif pour la mise à disposition de ses l'occasion de leurs 20 ans de musique, leur nouveau spectacle.
archives.
Rétrospective

La déambulation du groupe Tribalatam a égayé la place au son de leurs tambours pour le plus grand plaisir des enfants qui ont ainsi pu découvrir
les instruments de musique.

Mickaël Jam était attendu avec impa- Lyson et Nora, membres de l’association des Le stand du Bondy Blog a remporté un franc succès
tience et il n’a pas failli à sa réputation Francas, partenaire incontournable de cette et a même attiré Mickäel Jam.
de danseur. Une occasion de bouger au édition 2010.
rythme des grands classiques du
regretté Michaël Jackson.

22

Le Slam et le Rap à l’honneur pour cette édition 2010

Rendez-vous de la jeunesse - Le samedi 10 avril, la place Henri Barbusse a vibré au son


de la jeunesse givordine et cette troisième édition n’a pas dérogé à la règle. La scène
musicale ouverte a accueilli des slameurs prolixes, Mickaël Jam, le sosie de Michael
Jackson qui a dû se prêter à l’exercice des dédicaces, sans oublier pour les gour-
mands le stand restauration qui était tenu cette année par la JSOG Football de
Givors. Toutefois, une nouveauté pour cette édition 2010 avec la présence de l’équipe
lyonnaise du Bondy Blog qui a proposé aux jeunes de s’exprimer via leur site Internet.
Une après-midi festive qui a ravi les visiteurs, toutes générations confondues. Petit
retour en images sur cette journée...

Roulez jeunesse !
Vie de quartier - Comme chaque année “immeubles en fête - la fête des voisins” donne l’oc-

Vie de quartiers
casion à des personnes qui se croisent dans les escaliers de faire plus ample connaissance
autour d’un apéritif, une façon conviviale de rompre l’anonymat et l’isolement.

Faites des voisins vos amis !


◗ Fort de ses 6,5 millions de
participants en 2009, cet
événement a largement
dépassé nos frontières avec la
“journée européenne des voi-
sins” et continue de faire des
émules comme au Canada, au
Japon ou en Turquie. Créée en
en 1999, par une association du
17ème arrondissement de Paris,
cette fête soufflera officiellement
ses 10 bougies le 28 mai 2010,
date de sa prochaine édition.

Des quartiers fortement


impliqués à Givors
Comme chaque année, Givors
se sent aussi concernée par la
fête des voisins et le 25 mai, l’as-
sociation 1, 2, 3 Ho Chi Minh
entend bien fêter cet événement.
“Nous avons entrepris des dis-
cussions avec le président de
l’association 4, 5, 6 Ho Chi Minh, À Bans, on tient également à Idem au centre-ville où des fêtes A noter : le concours de “photos entre
marquer cet événement et c’est spontanées seront organisées à voisins” lancé par le musée des
aujourd’hui dissoute, afin de les
Confluences accessible à tous à l’oc-
convier à participer à notre fête”, grâce à l’initiative de Martine et divers endroits. Pour l’instant les casion de la fête des voisins les 28 et
explique Banah Eggoh, prési- Robert Jouve que les célébra- discussions vont bon train afin 29 mai, dans le département du Rhône.
dent de 1, 2, 3 Ho Chi Minh. En tions ont débuté en 2007. Une de tout planifier pour le jour J. Le règlement est téléchargeable sur le 23
attendant, les projets se peaufi- petite invitation a été glissée dans Dans une société où se déve- site du musée des Confluences :
toutes les boites aux lettres de la loppe le repli sur soi, cette fête www.museedesconfluences.fr/musee/e
nent et l’édition 2010 devrait venements/passages_2010
apporter des innovations : un rue des Combes et à leur grande tend à affirmer que connaître ses
repas sera préparé par la com- surprise, une vingtaine de per- voisins permet de mieux vivre Sévim Sonmez
munauté turque qui devrait éga- sonnes a répondu présent. Pour ensemble. Une occasion de faire
lement se joindre au groupe cette quatrième édition, la fête la fête et renforcer au quotidien
“Sam’dit” pour assurer l’anima- aura lieu le 25 mai, sous l’abri à les petits services entre voisins
tion. Par conséquent, la fête voitures des organisateurs, his- et, pourquoi pas, une solidarité
prendrait fin vers 22h00 au lieu de toire de rester au chaud et de de proximité.
20h00 comme les années pré- profiter de l’ambiance conviviale
cédentes. jusqu’à minuit.

Espaces Verts Cadre de vie


Réception pour la fine fleur des agents Plantations au quartier
communaux Jean Moulin
En janvier dernier, la ville de Givors a Le bailleur social Alliade a organisé le
reçu le prix 2009 du fleurissement des fleurissement du quartier Jean Mou-
villes de 15 000 à 30 000 habitants, une lin qui s’est ainsi animé du 12 au 16
distinction qui lui a été remise par le avril. Les bacs à fleurs abimés et lais-
sés à l’abandon au pied des immeu-
conseil général du Rhône. La munici-
bles ont donc repris du service. Ils ont
palité a organisé une réception, le 8
été réparés et remis en terre par la
avril dernier, afin de féliciter les agents ville afin de recevoir des arbustes.
communaux pour le travail accompli Ainsi, encadrés par des animateurs
ces dernières années en matière de du centre social et conseillés par le
valorisation des espaces publics de la ville. “Le service environnement et cadre service municipal “espace vert et cadre de vie”, les jardiniers en herbe ont
de vie, composé de 27 agents, est à l’image d’un service public de proximité planté 5 arbustes dans chacun des 7 bacs. “Cette action a pour objectif de mobi-
efficace et répondant concrètement aux besoins des habitants”, a déclaré liser les habitants dans l’amélioration de leur cadre de vie, de les sensibiliser
Henri Bazin, conseiller municipal chargé de l’aménagement et de l’entretien au respect des parties communes et par la même occasion de créer du lien
des espaces publics. Malgré un contexte national difficile, la ville n’a pas hésité social”, explique Cécile Fau, agent de développement local Alliade qui super-
à investir 7 000 euros afin d’améliorer le cadre de vie des habitants et confor- vise cette action. Les enfants, accompagnés de leurs parents, ont également
pu participer à un atelier artistique piloté par l’association “Art Gens”. A partir
ter le rayonnement grandissant de Givors dans l’agglomération lyonnaise.
de matériaux recyclables, ils ont créé des fleurs qui ont été ensuite plantées
dans les bacs en guise de décoration. Quant aux parents, certains se sont vus
confier des arrosoirs afin de rendre pérenne cette aventure.
L’ i m a g e d u m o i s

24

Course solidaire - Elèves et enseignants se sont rassemblés pour une belle cause, le vendredi 9 avril : soutenir l’association Ahoué Noukoué, dont
l’objectif est de participer financièrement à l’installation de panneaux solaires dans un orphelinat au Bénin. Après avoir participé à la course solidaire, les collé-
giens ont proposé plusieurs ateliers sur le thème de l’Afrique. Danses, jeux, diaporamas, expositions et saveurs culinaires…Tout y était… Une journée comme on
l’aime : festive et solidaire.

Le collège de Bans aux couleurs de l’Afrique


Solidarité - Jacky Borie, ancien CPE du collège de Bans, œuvre aux côtés de sa sœur,

Portrait du mois
Danielle Borie, pour le développement de leur association “La maison du sourire”.

De Bans au Bénin, la maison


du sourire
◗ C’est en Janvier 1994 que
Danielle Borie décide de quit-
ter la France pour le Bénin.
Quelques mois plus tard, touchée
par la détresse des enfants aban-
donnés, elle décide de fonder un
orphelinat près de Cotonou. “En
fait, ma sœur n’aime pas employer
le mot orphelinat. Pour elle, il s’agit
plutôt d’une grande famille” recti-
fie Jacky, son frère.
Pour faire fonctionner cet orphe-
linat, la famille et les amis de
Danielle ont ainsi eu l’idée de créer
en France l’association “Ahoué
Noukoui”, littéralement “la maison
du sourire”. Au fil des ans, ce sont
20 orphelins qui ont trouvé refuge
dans cette maison. “il s’agit pour
nous de leur apporter les outils
nécessaires pour qu’ils s’intègrent
dans une voie professionnelle”
explique Jacky.
Il n’a donc jamais été dans les
objectifs de Danielle de répondre 25
au rêve “d’eldorado occidental”
qu’ont de nombreux jeunes afri-
cains, mais au contraire, grâce à
l’insertion de ces orphelins dans

Vivre à Givors
la société béninoise, de par-
ticiper au développement
économique de leur


pays.

En
Afrique, il
y a une
énergie Un pays empreint d’une siasme qui se dégagent chez ces “Les collégiens ont réalisé un effort

particulière. formidable énergie enfants. “À chaque retour en non pas pour eux mais pour les
w w w. g i v o r s . f r

Pour se faire aider dans sa tâche, France, je trouve notre pays éteint. autres… Et s’ils ne retiennent que
Une vie que Danielle, ou plutôt “Maman Yovo” En Afrique, il y a une énergie par- cette action de solidarité de leurs
(la maman blanche ), s’est entou- ticulière. Une vie que l’on ne trouve quatre années passées au collège,
l’on ne trouve rée d’employés béninois. Sur nulle part ailleurs” exprime t-il. alors cela me convient parfaite-
place, de nombreuses actions ont Cette course solidaire organisée ment. La solidarité est une qualité
nulle part été mises en place avec l’aide par l’équipe pédagogique du col- naturelle chez les enfants… À nous
ailleurs” d’assistantes sociales de Coto-
nou. Apports alimentaires pour les
lège de Bans va permettre de
poursuivre le prochain objectif fixé
adultes de l’entretenir par la suite”
conclut-il.
nouveaux-nés, prise en charge par l’association : l’électrification
des frais de scolarisation pour les de l’orphelinat et l’installation de Stéphanie Pech
familles sans ressources, aide à panneaux photovoltaïques.
l’achat de médicaments et à la Après 27 années passées au sein Association Ahoué Noukoui Orphelinat
ahouenoukoui@voila.fr
réinsertion sociale... du collège en tant que conseiller
Mais au-delà de toutes ces principal d’éducation, ses anciens
actions, Jacky Borie retient sur- collègues ne pouvaient pas lui offrir
tout la forte énergie et l’enthou- un plus beau cadeau de départ.
◗ Pour l’aménagement et
le développement de Givors

Nouveauté - Dès le mois de juin, un marché


Commerces

Commerce en centre-ville nocturne sera lancé à Givors. Entretien avec


Création d’une braderie le 12 juin Jean-Claude Poirier, chargé de mission pour
l’évènementiel et la promotion du territoire.

Mettez-vous au vert

Givors renouera prochainement avec une tradition disparue depuis plus de 15


ans, celle de la braderie qui se tiendra le 12 juin dans les rues du centre-ville,
à partir de la place Carnot. Cette initiative est soutenue par les services de la
ville en collaboration avec l’association des commerçants de Givors “Givors
cœur de ville” ainsi que l’entreprise gestionnaire de cet événement “les fils de
Madame Géraud”. Une collaboration qui s’inscrit dans le cadre des 25 actions
du dossier FISAC destinées à valoriser et à redynamiser le commerce de
proximité. “Cette braderie sera non seulement l’occasion de flâner en famille
au centre-ville, le samedi 12 juin de 9h à 18h, mais également une excellente
opportunité de réconcilier les Givordins avec le commerce de proximité”, sou- Pouvez-vous nous présenter ce nouveau marché dit
26 ligne Augustin Gnanguenon, conseiller chargé du commerce de proximité et “nocturne” ?
marchés forains. Quant aux commerçants, ils pratiqueront des rabais excep- Il sera lancé le 11 juin prochain et se tiendra dans le parc de la
tionnels et des forains viendront également étoffer les rangs en matière d’acha- Maison du fleuve Rhône de 17h à 21h, d’où son appellation
landage. “Lors de cette braderie une centaine d’exposants devrait être présente nocturne. Composé d’une vingtaine d’exposants, ce marché fera la
et répartie en plusieurs pôles. Un manège pour enfants sera situé devant la mai- part belle aux producteurs, bio ou non, ainsi qu’aux artistes
rie et la place Jean Jaurès devrait accueillir des concessionnaires automo- créateurs. Les étals vendant du miel, des fromages, ou des produits
biles”, détaille Jean-François Joandel, secrétaire de l’association “Givors, fermiers côtoieront celles de bijoux fantaisie, d’art floral ou
Cœur de ville”. C’est donc un projet convivial destiné à générer du flux et à relan- d’artisans d’arts. Ce marché sera également agrémenté d’une
cer le commerce en centre-ville en attirant des habitants des communes envi- buvette tenue à tour de rôle par une association givordine, ainsi que
ronnantes. Selon l’accueil qui sera réservé par le public à cet événement popu- d’une animation musicale assurée par un groupe différent à chaque
laire, une reconduction pour l’année 2011 pourrait être envisagée. fois.
Ce marché proposera à toute la population de Givors et des
Nouveauté environs de joindre l’utile à l’agréable : faire des achats de produits
frais naturels dans une ambiance conviviale propice à des
Création d’un marché nocturne estival rencontres et des découvertes.
Créer une animation valorisante pour l’image de la ville, au service de ses
habitants et mettre en lumière le parc de la Maison du fleuve Rhône, tels sont
les éléments qui ont motivé la ville de Givors pour lancer son premier marché
Quelles ont été les motivations de la municipalité pour
nocturne. Il sera bi-mensuel et se tiendra les vendredis à partir de 17h00 durant
créer ce nouveau marché ?
C’est justement l’inexistence d’un tel marché sur Givors alors que
tout l’été. Une manière fort agréable de commencer son week-end par un
les communes voisines en possèdent un. Il s’agit également de
moment de détente en musique autour d’un verre, tout en ayant la possibilité
développer des actions visant à donner de Givors, intra et extra
de flâner et d’acheter des produits alimentaires et artisanaux d’excellente qua-
muros, l’image d’une ville tonique et ambitieuse. D’ailleurs d’autres
lité. Ce marché, loin de concurrencer ceux déjà existants, entend occuper un
projets, allant dans le même sens, sont actuellement en cours
créneau particulier. Comptant réunir une vingtaine d’exposants, le service
d’élaboration. Cette animation permettra donc de valoriser la ville et
“Evénementiel et promotion du territoire” de la ville a prospecté sur toute la région
ses habitants tout en offrant à ces derniers une animation
Rhône-alpes en direction des producteurs et artisans, parmi lesquels “Artisans
inexistante jusqu’alors. Ce marché sera bien entendu ouvert à tous
du monde” ou “les potagers du Garon”. Les services municipaux organiseront
et, grâce à sa dimension bio, nous espérons susciter l’intérêt des
ce marché avec la collaboration des associations qui s’occuperont de la
Givordins éloignés de la vie locale.
buvette, sur inscription, et de différents groupes de musique qui assureront l’ani-
mation. La programmation musicale sera éclectique : rap, jazz, reggae ou
musique orientale tous les goûts seront satisfaits.
Quelle sera la fréquence d’organisation de ce marché
En lançant ce projet novateur, la municipalité offre aux habitants une anima-
nocturne ?
Il se tiendra les vendredis en fin de journée, en moyenne deux fois
tion et une manière originale d’acheter tout en souhaitant les intéresser à la vie
par mois durant les mois de juin-juillet et trois fois en septembre.
locale et favoriser ainsi le mieux-vivre à Givors Seront accueillis tous les pro-
Les dates exactes : les 11 et 25 juin, les 2 et 9 juillet et les 3, 10 et
ducteurs qui pourraient être interéssés par ce marché.
17 septembre. Naturellement pour cause de vacances d’été, il
n’aura pas lieu durant le mois d’août. Je peux d’ores et déjà vous
annoncer que la première animation sera assurée par le groupe
Jazz manouche Djoukil.
Sévim Sonmez
Prévention - Le 1er avril dernier, Givors accueillait la journée régionale d’échanges sur la

Prévention
prévention de la délinquance, en présence d’élus locaux et des acteurs de la prévention
dans la région Rhône-Alpes.

Faire de la prévention une priorité


cette journée était organisée
dans la salle de conférence de la
Maison du fleuve Rhône, en pré-
sence de nombreuses personnali-
tés dont Laurent Decourselle,
délégué du préfet à l’égalité des
chances, Philippe Pareja, chef du
bureau prévention de la délin-
quance de la préfecture, Louis
Levêque, président du CR-DSU,
et Martial Passi, maire de Givors
et conseiller général du Rhône.

27

Vivre à Givors
◗ Dans le cadre de ses missions quoi les outils dont nous dispo- tants de nos communes et de


d’animations et d’échanges sons ont besoin d’être sans cesse leurs biens. Elle concerne tout
de pratiques entre profession- réactualisés” déclarait-il. autant la protection sociale”. Une
nels, le CR-DSU (Centre de Res- Longtemps au centre de contro- question, qui selon l’adjoint délé-
Notre sources pour le Développement verses, la prévention de la délin- gué à la politique de la ville, doit
Social Urbain) avait sollicité la ville quance s’est peu à peu imposée s’inscrire dans une démarche pré-
CLSPD* de Givors pour accueillir cette jour- comme un volet à part entière des ventive. “L’enjeu pour tous les
née régionale sur la prévention de politiques publiques. À Givors, elle quartiers concernés se situe avant
est un lien la délinquance. Une journée qui s’est notamment illustrée par la tout dans la recherche collective
était largement ouverte aux char- création en 2006 d’un CLSPD. “À du mieux vivre ensemble”.
permanent gés de mission prévention/sécu- travers ses multiples actions de Parce que la prévention de la
rité, aux professionnels de la jus- prévention et de sécurité, cette délinquance est l’affaire de tous,
avec les tice, de la police, de l’Éducation instance partenariale œuvre à une cette journée d’échanges aura

nationale, des services du conseil action collective qui porte à la fois permis à l’ensemble des partici-
différents général… sur la prévention, la sécurité et pants de mettre en corrélation les
w w w. g i v o r s . f r

l’éducation civique” ajoutait le pre- différentes méthodes de travail


partenaires CLSPD : un dispositif utile mier magistrat de la commune. utilisées.
et actuel
de la ville. En préambule des différentes La prévention avant tout Stéphanie Pech
tables rondes organisées tout au Pour Louis Soulier, conseiller
Sa présence long de cette journée, Martial municipal délégué à la prévention *CLSPD : Conseil Local de Sécurité et
Passi, maire de Givors se félicitait et à la sécurité, l’organisation de de Prévention de la délinquance
répond à un réel que givors ait été choisi pour cette “cette journée régionale nous a
importante rencontre régionale et permis de mieux appréhender les
besoin” rappelait toute l’importance de la difficultés rencontrées et de ren-
prévention de la délinquance au forcer ainsi l’action engagée au
travers des différents dispositifs service de Givors et de ses habi-
en action. “Notre CLSPD* est en tants”.
lien permanent avec différents par- En effet, cette question de la sécu-
tenaires de la ville. Sa présence rité constitue une préoccupation
n’est pas un supplément d’âme majeure pour les habitants. Mais
mais répond à un réel besoin. La comme le rappellait Christian
réalité d’il y a 15 ans n’est plus Réale, “la sécurité ne saurait se
celle d’aujourd’hui. C’est pour- résumer à la protection des habi-
Services Interview - En poste depuis décembre der-
Economie
Ça roule pour l’école de conduite EFR
nier, Jérôme Loret, le nouveau directeur du
centre commercial Carrefour, nous livre ses
premières impressions sur Givors.

“Givors a été une


agréable surprise.”

Après Cusset et Gratte-Ciel à Villeurbanne, une agence de l’auto école EFR a


ouvert ses portes à Givors le 1er février. La vitrine décorée d’énormes panneaux
de signalisation, son ouverture n’est pas passée inaperçue et l’école compte
à l’heure actuelle une quarantaine d’élèves. La responsable, Dalila Mecheri,
jongle avec son agenda afin de pourvoir caser les heures de cours très deman-
dées, d’autant plus qu’un seul moniteur assure ces cours. Particularité de
l’Ecole de Formation Routière : l’accueil physique des élèves du lundi au ven-
dredi de 10h à 12h et de 14h à 19h et le samedi de 9h à 12h, explique le pro-
priétaire Nordine Guennoun qui occupe également la fonction de moniteur : “nous
offrons des prestations gratuites tels que des cours de code avec moniteur et
une préparation à l’examen de code”. Elève mieux préparé, élève rassuré et…
permis décroché !
EFR - 43, rue Roger Salengro 69700 Givors - Tél. : 04 78 50 35 47

Commerce
Zen, pour trouver chaussure à son pied Depuis décembre 2009, vous remplacez Christian
Baste muté sur Chambery. Quel a été votre parcours
Après plus de cinq ans passés dans jusqu’ici ?
la vente de prêt-à-porter, Céline et
Après avoir passé 13 ans au sein du groupe Leclerc et gravi les
Mehmet Yesilkaya ont décidé de se
mettre à leur compte et d’ouvrir leur échelons de pompiste à chef de secteur, j’ai intégré le groupe
propre magasin de chaussures et carrefour en 1997. J’ai occupé le poste de directeur de magasin
accessoires de mode à Givors. en 2004 en Haute-Normandie et en 2007 dans le Calvados
28 Après la prospection de différentes avant d’être muté sur Givors.
villes de la région lyonnaise, ce cou-
ple de vingtenaires a opté pour le Sur le plan professionnel, comment s’est passée votre
numéro 23 de la rue Victor Hugo. prise de fonction ?
Chaussures, sacs, ceintures, mon- J’ai été agréablement surpris par la qualité des équipes atten-
tres et bijoux s’exposent à petits prix
dans la boutique qui a ouvert le 2
tives à leur travail et qui mettent l’accent sur l’accueil des clients.
avril dernier. Il est de notoriété Les salariés de Carrefour Givors possèdent un fort attachement
publique que les femmes aiment au magasin et à la région en général. Extrêmement motivés, ils ont
coordonner leurs chaussures à leurs tenues et cultivent une passion pour les un haut niveau de professionnalisme et une bonne culture d’en-
accessoires, deux raisons qui ont incité ces jeunes commerçants à pratiquer treprise. C’est un environnement sain et par conséquent le chan-
des prix abordables pour toutes les bourses. Une manière de rester Zen tout gement se fait dans la continuité.
en se faisant plaisir…
Boutique ZEN - 23, rue Victor Hugo, 69700 Givors
Avec quatre mois de présence sur Givors, quelle image
Assistance avez-vous de la ville ?
Dépannage informatique à domicile Givors est une ville à taille humaine solidaire et dynamique grâce
à l’impulsion de la municipalité. Le tissu associatif givordin brille
Votre ordinateur fait des siennes et par la qualité de son bénévolat et par la formation dispensée aux
n’arrête pas de planter ? Rassurez- jeunes. D’ailleurs, je prends des cours de natation avec Eric qui
vous, sur simple coup de fil, un spé- m’a énormément fait progresser en quelques mois. En outre,
cialiste givordin se déplacera à votre Givors est une ville située à la croisée de plusieurs départements
domicile dans un délai d’une heure et donc à proximité immédiate de grandes villes comme Lyon.
afin de résoudre votre problème
informatique. Ingénieur informa- Agréable à vivre, Givors plaira, sans aucun doute, à mon épouse
tique de profession, Philippe Can- et à mes trois enfants.
nette met ses compétences au ser-
vice des particuliers et des PME et Envisagez-vous de vous investir dans le tissu écono-
propose des dépannages et assis- mique et social de la ville ?
tance d’ordinateurs et réseaux infor- Désireux de donner une visibilité humaine à Carrefour, qui n’est pas
matiques. Après 6 années passées au sein d’une multinationale en tant qu’ad- un groupe impersonnel, mais une enseigne soutenue par 400
ministrateur système réseaux, il décide de s’investir dans sa propre entreprise hommes et femmes à Givors, je désire aider des associations
et privilégie le côté relationnel et le conseil de proximité. Ainsi, en quelques clics,
la convivialité s’installe et devient donc propice à une formation personnalisée
sportives telles que le SOG Rugby, le club des Sauveteurs ou la
le cas échéant. A noter que dans le cadre des services à la personne, les par- JSOG Football. En terme d’emploi, Carrefour Givors privilégie
ticuliers bénéficient d’une réduction d’impôts à hauteur de 50% du montant l’embauche des Givordins aussi bien pour les CDD que les stages,
de la facture. car nous partons du principe que nos employés sont nos pre-
miers clients. Par ailleurs, j’attends avec impatience l’ouverture du
Philippe Cannette – Ingénieur systèmes et réseaux informatiques pôle automobile qui je l’espère sera créateur d’emplois et nous pro-
Tél. : 06 18 18 37 37
Email : philcan69@gmail.com / Site : www.informatik-at-lyon.fr fitera également sur le plan économique.
Sévim Sonmez
Insertion – Avec un taux de chômage qui ne cesse d’augmenter, le retour à l’emploi est

Insertion
devenue une priorité pour les structures givordines.

Mobilisation générale pour l’emploi


Prochaines réunions d’information
sur la validation des acquis
de l’expérience :

Les mardis 8 et 11 mai à 9h00, à


la maison de l’emploi et des ser-
vices publics de Givors

sexistes ou ethniques. C’est donc


une façon de franchir l’étape du
CV”, souligne Malika Yadel Gal-
loul, directrice de la Maison de
l’emploi et des services publics
Rhône-Sud. Cette troisième édi-
tion qui aura lieu fin mai, permet-
tra de réunir une vingtaine d’en-
treprises de la région de différents
secteurs d’activités. Les agences
d’intérim seront également pré- 29
sentes tout comme les entre-
prises d’aide à la personne. L’an
dernier, 160 candidats ont parti-
cipé au dating emploi parmi les-

Vivre à Givors
quels 65 ont obtenu un second
entretien et 28 ont signé un


◗ Février dernier, 2696 deman-
deurs d’emploi étaient ins-
ciellement les compétences
acquises au cours de son expé- contrat de travail.
“L’équipe municipale a toujours
crits au Pôle emploi de Givors rience par un diplôme. Cette vali-
dont la compétence s’étend sur dation est utile pour accéder à un affiché la volonté de faire vivre sur
Des outils 21 communes. Soit une augmen- concours, postuler à une offre notre ville des outils de proximité
tation de 20% par rapport à 2009, pour laquelle un certain diplôme à disposition des demandeurs
de les jeunes et les seniors étant les est requis ou encore accéder à d’emploi pour les aider dans leur
plus touchés. une formation professionnelle”, recherche”, souligne Pascale Jail-
proximité à A l’heure où les demandes d’em- explique Sylvie Bénistant, conseil- let, conseillère municipale délé-
plois sont plus nombreuses que lère au Pôle Emploi. La seule guée à l’insertion. “Il est donc pri-
disposition des les offres, les employeurs n’hési- condition pour bénéficier de ce mordial que l’Etat donne à Pôle
tent pas à exiger certains dispositif est de justifier d’une Emploi tous les moyens néces-
demandeurs diplômes afin de recruter la perle expérience supérieure à 3 ans. saires pour qu’il puisse mener à

rare. Face à cette demande crois- En Rhône-Alpes, 2458 certifica- bien sa mission de service public
d’emploi pour en direction des chômeurs et des
w w w. g i v o r s . f r

sante, la validation des acquis de tions ont été délivrés pour 2008 et
l’expérience (VAE) devient incon- la tendance s’accélère. entreprises de notre territoire”,
les aider dans tournable. conclut la conseillère.
3ème édition du
leur recherche” Valider son expérience Dating emploi
professionnelle Organisé sur une journée, le
“Après avoir obtenu un BTS dating emploi permet la rencon-
action commerciale et acquis une tre entre des entreprises désirant
expérience professionnelle de 12 recruter et des demandeurs
ans dans le management au sein d’emplois disponibles. Les par-
d’un grand groupe de téléphonie tenaires du projet, la MIFIVA, le
mobile, j’aimerai valider un niveau PLIE et le pôle Emploi ont sélec-
Master afin de trouver un poste tionné ces candidats parmi les
plus intéressant”, explique Isa- publics les plus éloignés de l’em-
belle, en recherche d’emploi ploi. “Ce dispositif a pour objec-
depuis 2 ans. tif de faciliter l’accès à l’emploi et
“Le VAE est une démarche qui de lutter contre les discrimina-
permet de faire reconnaître offi- tions, qu’elles soient sociales
“Demain Givors,
Expressions des groupes
“en Verts et à Gauche” Groupe Socialiste
une nouvelle ambition”
Centre-ville, qui dit mieux ? Cantines scolaires, la ville Brêves de Mai,
pas vraiment solidaire
Alors que le dernier conseil municipal
mois où “fais ce qui te plait !”.
Lors du précédent conseil municipal, je me
délibère sur l’organisation d’une brade- suis exprimé pour dénoncer la décision
rie en centre-ville le 12 juin prochain prise par la majorité municipale d’adopter
Environnement
dans le cadre de sa « redynamisation », un règlement intérieur pour les cantines Tout le monde a vu le nuage de cendres du volcan islandais ; on nous
-alors que depuis des années, nous scolaires municipales. En effet, cette délibé- relate qu’il y eut une éruption bien plus forte en 1753 … beaucoup de
finançons à fonds perdus des études ration porte atteinte au principe d’égalité gens, ailleurs ou à Givors, ont été perturbés dans leurs déplacements :
sensées trouver la solution miracle
des usagers devant le service public. Elle voyages ou retours de voyages impossibles ; la faculté de médecine
pour lui redonner vie,
stipule que les enfants dont les 2 parents s’est voulue rassurante : qu’en restera-t-il ?
travaillent ont accès au restaurant scolaire
voilà ce que notre liste « en Verts et à tous les jours et les autres enfants sont
Gauche » proposait dans son pro-
Région Rhône-Alpes
accueillis une fois par semaine dans la limite
gramme municipal 2008 :
Les élections de mars dernier ont amené une nouvelle équipe derrière le
des places disponibles. Quand on sait que
« Faire du centre-ville de Givors, ce lieu parfois un déjeuner à la cantine pour un
socialiste Jean-Jack QUEYRANNE, avec toutes les composantes de la
historique idéalement situé, la cité enfant, peut être le seul repas équilibré de la gauche parlementaire réformiste. Le travail se fait dans la continuité de
régionale de l’artisanat d’art ; un lieu où journée. Donc, je trouve cette décision l’esprit du précédent mandat. Mais les données sont changées : l’état
seraient rassemblés un grand nombre injuste, elle manque singulièrement de soli- sarkozien se défausse de nombreuses compétences sur les régions ,
d’ateliers-échoppes réservés à des
darité avec les familles Givordines. départements & communautés de communes , pour alléger ses
artistes de toute cette galaxie : métaux,
dépenses, mais aussi pour affaiblir la décentralisation mise en place par
Par ailleurs et à ma grande surprise, j’ai le ministre socialiste Gaston Deferre et l’Union de la Gauche : ne vous y
terre, bois, textile, cuir, verre…une cité appris que le tribunal administratif venait de
où l’on viendrait de loin et en nombre
trompez pas !
condamner la ville d’Oullins pour avoir
pour y trouver un cadeau original et de adopté le même type de règlement inté-
valeur. rieur. C’est pourquoi, je le dis sans détour, si
Sports
De la télécabine aux étoiles, en passant la ville ne change pas le règlement intérieur Alors qu’un sportif professionnel peut, en un mois, gagner autant voire
par le fleuve, avec l’appui de tous nos je saisirai le tribunal administratif... plus que le budget annuel de nos clubs, je salue la 4ème place des Sau-
équipements culturels, avec des restau-
veteurs de Givors dans la Division Nationale du Championnat de France
rants et des lieux de convivialité, nous
Je tiens à remercier les membres du de water-polo.
Groupe Demain Givors et les parents
redonnerons vie au centre-ville ! » d’élèves de m’avoir sensibilisé et informé
Roger Fréty
Enseignement
sur ce sujet. Les vœux des enseignants quant à leurs postes datent de mars ; on va
bientôt connaître les voeux du ministre : il va sûrement appliquer les
Roger Fréty Mohamed Boudjellaba directives sarkoziennes de détérioration du service public dont le maître-
Votre conseiller Municipal mot est : « réduction des effectifs ». Préparons-nous à lutter contre des
Rappel : braderies, brocantes, vide-gre- fermetures de classes en primaire & maternelle.
niers, nous disons OUI à l’économie
sociale et solidaire.
Conseil municipal
Ses travaux sont publics ; les enregistrer en filmant les élus est une
Groupe “Le défi givordin” bonne chose pour la mémoire qu’on peut vouloir en garder, pour celles &
ceux qui ne peuvent s’y rendre ( au travail , en voyage, en gênes de
30 déplacement ). Et à l’heure du site internet de la ville, quoi de plus facile ?
Le maire brade le conseil..... !
Déplacements
La prochaine braderie faisait l’objet d’une délibération (seule réelle action C’est le printemps : des chantiers s’ouvrent un peu partout, gênant la
pour la redynamisation du centre ville) et cela a inspiré le maire et ses conseil- circulation. La ville, le département, l’état sont à la tâche ! Sachons être
lers dans leur manière de traiter le dernier conseil municipal. patients et rester courtois : dans quelques jours, quelques semaines, le
D’abord, façon camelot, le maire, pour le même prix, rajoute une nouvelle trafic sera meilleur, y compris à vélo espère-t-on !
délibération a propos de laquelle certains conseillers de la majorité ont émis
des doutes. Culture
Concernant la construction d’une classe et d’un réfectoire à l’école Paul Lan- Belle aubaine ! Anne-Sophie MUZIOT est en résidence à la Mostra de
gevin, au bout de quelques minutes de discussion, le maire annonce que Givors. En mai, cette artiste qui a grandi à Givors avant d’étudier à Stras-
bourg, y expose ses œuvres . Visite recommandée !
finalement, il ne sait pas vraiment ce qu’il veut faire, à part avancer un mon-
tant total de 275 000€ et surtout demander une subvention de 137 500€.
Comme si une subvention c’était de l’argent qui tombait du ciel et pas celui Jean-François Gagneur, maire-adjoint en charge de
des contribuables ! Puis nous lui demandons de joindre aux convocations l’environnement, du développement durable,
des commissions des annexes correspondant réellement à la délibération des déplacements.
concernée. Il ne sait même pas de quelle annexe on parle et passe à autre
chose. Vos élus
Allez circulez vous êtes servis, au prochain client ! Pour une autre délibéra- • Jean-François Gagneur: président du groupe, ajoint au développement
tion, il baisse la tête au moment du vote sans s’inquiéter de qui est « Pour ou durable
Contre », et nous sommes obligés de le rappeler à l’ordre. Quand il s’agit de
répondre à une question orale concernant le magasin LIDL déclaré dange-
• Brigitte Jannot : adjointe au développement économique
reux pour le public, que nous lui avons posée en y apportant beaucoup de
• Ali Sémari : adjoint à la construction, entretien et valorisation du
patrimoine communal
détails inquiétants, il botte en touche : il lit une réponse écrite de Givors déve-
loppement qui a justement construit ce magasin (enfin quand on voit le résul- • Violaine Badin : conseillère déléguée à l’économie et emploi
tat, c’est plutôt genre bricolo-bricolette font leur cabane) et qui n’amène • Gilles Verdu : conseiller délégué à l’handicap
aucun élément. Il n’a pas ouvert le débat et surtout ce qui est grave, il n’a • Carine Pagliari-Thibert : conseillère déléguée au développement durable
pas craint de laisser les clients et le personnel du magasin prendre le risque et agriculture
d’un accident !
Conclusion : un conseil traité en 2ème choix, une liquidation rapide des
sujets, un peu façon soldes d’hiver. Pas très sérieux tout çà, mais nous ver-
rons au prochain conseil si le compte administratif justifiera le taux des
impôts des givordins, qui lui n’a bénéficié d’aucune réduction !

Vos dévoués : Georges Fenech, Michelle Palandre,


Jean-Marc Bouffard-Roupé, Virginie Bodard
Plus d’info sur : http://defigivordin.site.voila.fr
Email : defigivordin@yahoo.fr
Groupe des élus Communistes

Expressions des groupes


Groupe des Personnalités
et Républicains
Nouvelle attaque contre nos retraites !
En France, des millions de retraités, isolés ou dépendants, doivent se
contenter de toutes petites pensions de retraites, parfois sous le seuil de
pauvreté, et sont donc confrontés à des conditions de vie difficile au quo-
tidien.

La réforme des retraites concoctée par le président et son gouvernement


va faire payer aux salariés, aux familles modestes et aux retraités une
politique d’austérité et de remise en cause des acquis sociaux extrême-
ment brutale et inégalitaire.

Je trouve cette situation insupportable et injuste puisque les moyens


financiers existent, à l’exemple des milliards trouvés en quelques jours
l’an dernier pour “sauver” les banques ou encore le maintien invraisem- J'ai regardé dimanche 11 avril une émission sur la 5 consacrée à l'évolu-
blable du bouclier fiscal pour protéger les plus riches. tion de la société depuis les années 70. Les difficultés actuellement rencon-
trées par les Français, et donc bien évidemment par les habitants givordins
C’est d’autant plus intolérable que le contexte national de crise avec l’ex- qui n'y échappent pas, existaient déjà dans les années 70, après les 2
chocs pétroliers de 1973 et 1979. Cela fait donc plus de 30 ans que l'on
plosion du chômage et de la pauvreté a aggravé la vie de millions de per-
parle de chômage, d'insécurité, de peur de l'avenir, d'incivisme, d'égoïsme
sonnes en France, comme en témoigne la forte augmentation des et de repli sur soi.
demandes sociales auprès des associations caritatives à Givors comme
ailleurs. La raison en est pour moi assez simple : il s'agit de problèmes structurels
à notre société. La solution n'est donc pas, semble-t-il, dans les institutions,
mais en chacun de nous. Il n'y a pas de travail pour moi dans ma ville ou
Cette réforme engagée par la majorité présidentielle UMP ne va pas amé-
dans ma région, eh bien je prends mes responsabilités, je prends ma vie
liorer le sort des seniors : en main : par exemple en déménageant pour aller là où il y a du travail. Cela
• allongement prévisible de la durée de cotisation, m'est arrivé 15 fois à ce jour.
• recul programmé de l’âge légal du départ à la retraite,
• et baisse inévitable des pensions. L'égalité n'est plus qu'un vœu pieux dans ce pays et même si les poli-
tiques, et en premier lieu les maires, réaffirment chaque jour ce souhait de
fraternité et de solidarité, les Français restent profondément égoïstes et réfrac-
Je suis d’autant plus choquée par cette vision de l’avenir qu’on réserve taires au partage. Sauf peut-être dans certaines communautés ou associa-
aux anciens que plus du quart des moins de 25 ans, et beaucoup plus tions, notamment à Givors, qui cultivent la solidarité comme une religion :
dans les quartiers populaires, ne trouvent pas de travail ainsi que je le c'est bien et louable.
constate chaque jour dans ma délégation à l’insertion.
La liberté est à mon sens la dernière des 3 valeurs républicaines qui reste 31
visible et applicable. Cultivez sans hésiter cette liberté, en restant dans le
Aujourd’hui il est impératif d’arrêter le bouclier fiscal et de taxer les flux respect des règles et lois fondamentales de notre pays.
financiers pour sauvegarder nos retraites d’aujourd’hui et de demain.
Je souhaite que la lecture positive de ce petit texte apporte un peu de
baume au cœur de tous les Givordins en difficulté : il y a toujours une solu-
Pascale Jaillet
tion à un problème, elle est parfois au fond de soi, mais on ne le sait pas.
A chacun de la faire émerger.

Plus d’informations sur martialpassi.fr


Françoise Lanier
Vos élus
• Martial Passi : maire, finances et communication
• Christian Réale : président du groupe, adjoint à la politique de la ville, Vos élus
démocratie participative • Christiane Charnay : présidente du groupe, 1er adjointe à
• Pascale Jaillet : conseillère déléguée à l’insertion l’enseignement et formation
• Amelle Gassa : adjointe au social et développement du service public • Djamel Saadna : adjoint à la promotion du territoire, tourisme et
de proximité échanges internationaux
• Brigitte D'Aniello-Rosa : adjointe à l’habitat et gestion des fluides • Solange Fornengo : adjointe à la culture
• Raymond Combaz : conseiller délégué à l’enfance • Jean-Jacques Routaboul : conseiller délégué aux sports
• Azélia Colombier Mekherbeche : conseillère déléguée à l’événementiel • Patricia Gallardo : conseillère déléguée à la petite enfance
et démocratie locale • Nacer Khouatra : conseiller délégué à la jeunesse et égalité des
• Louiza Boukhalfa : conseillère déléguée à la situation des femmes et chances
des personnes âgées • Louis Soulier : conseiller délégué à la prévention, sécurité et justice
• Augustin Gnanguenon : conseiller délégué aux commerces, artisanat • Françoise Lanier : conseillère déléguée à l’urbanisme (grands projets)
et marchés forains et développement démographique
• Henri Bazin : conseiller délégué à l’aménagement, entretien des
espaces publics
• Daniel Delabre : conseiller délégué à la protection des risques,
contrats de rivières et commissions de sécurité
• Evelyne Maccio : conseillère déléguée à l’associations caritatives et
santé
• Alfonso Darriba : conseiller délégué au personnel communal
Bloc notes
ATTENTION CHANGEMENTS
Hôtel de ville

• Mairie centrale • Antenne mairie


Collectes des bacs jaunes
place Henri-Barbusse des Vernes 26 mai - 9 juin - 23 juin
B.P. 38 - 69701 Givors cedex place Gal de Gaulle Contacts Grand Lyon :
tél. : 04 72 49 18 18 tél. : 04 72 49 18 18 Subdivision collecte :
fax. : 04 72 49 18 19 ouvert au public du mardi au ven- Col sud - 117 rue de Gerland, 69007 Lyon - tél : 04 78 61 45 00
services ouverts au public dredi : 8h30 à 12h et de 13h30 à Subdivision nettoiement :
du lundi au vendredi : 8h30 à 12h 17h30 - samedi : de 9h à 12h Net 5 - 15 rue de Chavril, Sainte-Foy-les-Lyon - tél : 04 69 64 52 50
et de 13h30 à 17h30
• CCAS - Service à la famille Sécurité Sociale
ouvert au public du mardi au
vendredi : 8h30 à 12h et de 13h30 Permanences :
à 17h30 - samedi : Agence Assurance Maladie
de 9h à 12h de Givors
1, quai des Martyrs www.givors.fr
Justice Tél. : 0 820 904 115
Permanence et 23 juin du lundi au jeudi de 8h à 17h
juridique Uniquement sur rendez-vous. Adresse postale unique :
Se munir d’un justificatif de domi- CPAM de Lyon - 69907 Lyon cedex
Les permanences juridiques ont
cile sur Givors et Grigny. 20 - www.ameli.fr
lieu au CCAS en mairie de Givors
Mercredis 12 mai, 26 mai, 9 juin

Santé Hôtel des Finances Maison de l’emploi

• Centre de Soins, • Centre des impôts et des Services Publics


1 rue Jacques Prévert
d’Accompagnement et de
Prévention en Addictologie Tél. : 04 72 49 52 60 6 rue Jacques Prévert
Fax : 04 72 49 52 61 (face à la gare de Givors-ville)
A.N.P.A.A. 69 Réception du public : du lundi 69700 Givors
21 rue Jean-Marie Imbert au vendredi de 08h30 à 12h et
Tél. 04 72 49 23 77
Fax. 04 78 73 10 83
de 13h30 à 16h et sur rdv • Accueil de la MESP Vivre à Givors
E-mail. csapa.givors@anpaa69.com • Service des impôts des Tél : 04 72 49 07 79 Tél : 04 72 49 18 18
32 entreprises Horaires d’ouverture : vivreagivors@ville-givors.fr
Une équipe spécialisée accueille, 1 rue Jacques Prévert du lundi au vendredi de 8h30 à Directeur de la publication
accompagne et / ou oriente les per- 12h et de 13h30 à 17h30 Directeur de la communication
Tél. : 04 72 49 52 90
sonnes rencontrant des difficultés Rédacteur en chef :
Réception du public : du lundi • Point Préfecture Mohamed Benmessaoud
avec leur consommation de pro-
duits psychoactifs (alcool, canna- au vendredi de 08h30 à 12h et Horaires d’ouverture : Secrétariat :
bis, héroïne, cocaïne…) ou d’autres de 13h30 à 16h et sur rdv du lundi au vendredi de 8h30 à Sylvie Perrier
Rédaction :
comportements addictifs (jeux, ali- • Trésor public / trésorerie 12h et de 13h30 à 15h30 Sévim Sonmez
mentation, achats compulsifs…) 1 rue Jacques Prévert
ainsi que l’entourage.` Tél. : 04 78 73 03 97 • Maison du Rhône Stéphanie Pech
Photos :
Tél : 04 78 73 04 59
nous proposons : Fax : 04 78 73 02 96 Direction de la communication
Horaires d’ouverture :
• Des entretiens Individuels accueil : du lundi au vendredi de du lundi au vendredi de 8h30 à
Jacques Del Pino
et familiaux Maquette :
8h à 12h & 13h30 à 16h 12h et de 13h30 à 16h30 Mohamed Benmessaoud
Jacques Del Pino
• Des consultations Médicales et
Psychologiques
• Maison du Rhône : Réalisation :
Aide Centre de Planification et Direction de la communication
• Soutien et accompagnement d’Education Familiale Fabrication :
familial, social et éducatif • Secours Populaire Tél : 04 72 24 19 18 Public Imprim®,
• Le Comité de Givors assure 2 Horaires d’ouverture : BP 553, 69637 Vénissieux <Cedex
Tél : 04 72 50 31 58
• Des groupes Photolangage permanences d’accueil : du lundi au vendredi de 8h45 à Publicité :
- Lundi de 14h à 16h 12h30 et de 13h30 à 17h30 Virginie Crozet - Mairie de Givors
• Des consultations jeunes
- Mercredi de 9h30 à 11h30 Tél : 04 72 49 18 18
consommateurs
8, rue Jean Ligonnet
• ANPE Distribution :
Tél : 04 72 24 02 02 Mairie de Givors
Un mercredi par mois de 14h à 16h, Maison des associations Horaires d’ouverture :
des consultations avancées sont Tél : 04 72 49 18 18
Tél/Fax : 04 78 07 00 94 du lundi au jeudi de 8h45 à 16h45
proposées au Centre Communal
d’Action Sociale de Mornant • Le dépot des vêtements en très et vendredi de 8h45 à 11h45
bon état, bibelots,meubles et elec-
Pour tout renseignement et prise de tro ménager peut se faire tous les • MIFIVA : Mission locale
rendez-vous contacter le centre jours d'ouverture de nos deux bou- Tél : 04 72 24 20 12
tiques : Horaires d’ouverture :
Horaires d’ouverture : du lundi au jeudi de 9h à 12h et
Lundi de 9h à 12h - Les lundi, mercredi, jeudi
de 14h à 16h au Moulin Moiroud de 13h30 à 17h15
et de 13h à 18h
Mardi de 9h à 12h Tél 04 72 67 92 95 vendredi de 9h à 12h et de 13h30
et de 13h à 18h30 - Les mardi de 9h30 à11h30 à 17h
Mercredi de 9h à 12h
et de 13h à 18h30
et jeudi de 14h à 16h • Point Information
Jeudi de 9h à 12h au 5 rue Jacques Duclos Jeunesse
aux Vernes Tél : 04 72 24 99 05 Rendez-vous sur
et de 13h à 17h
Vendredi de 8h30 à 11h30 Horaires d’ouverture : www.givors.fr pour créer
site www.portailsolidarites.fr
votre compte citoyen et ainsi
du lundi au vendredi de 9h à 12h
recevoir plus d’informations
et de 13h30 à 17h sur votre ville.
Numéros d’urgences Médecins de garde Etat civil du 25 mars du 26 avril 2010

Infos pratiques
Pompiers : 18 Le service de garde aura lieu :
Police : 17 - le samedi de midi à minuit Naissances
- le dimanche et jours fériés de 10h KHELIF - MERAOUNA Rayan (né le 12 mars 2010) • BEKKAÏ Djassem
Samu, urgences médicales : à minuit. • BENARBIA Abdel-Malik • BOUMARAF Abdelraouf • BOVET-MORI-
15 - la semaine de 19h à minuit NON William • CORDINEL CONFIAC Trycha • DA FONTE Gabriel •
Centre hospitalier de Pour ce qui concerne la garde : D'ANGELO Sacha • DOPPLER Sylviana • HANSALI Marwan • HEDNA
Montgelas de minuit au matin, faites le 15. Rayan • ILIK Ayse • LAMOUCHI Sami • LAVAL Louka • SAID KASEM
accueil : 04 78 07 30 30 service médical de nuit : Haora • SIOUANE Jihane •
urgences : 04 78 07 33 40 04 72 49 26 50
Centre anti-poison : Décès
1 mai BÉNEVEND Marie-louise veuve LÉGER, 97 ans, domiciliée centre
04 72 11 69 11
Docteur Ferré hospitalier, site Bertholon Mourier • CRINER Isabelle, 98 ans,
6 rue Gambetta domiciliée lieu de Montgelas • DUPONT Jean, 81 ans, domicilié 2 A
Centre hospitalier 04 72 24 10 26 rue Marcel Cachin • GALLAND Claudette, 95 ans, domiciliée 1 rue
de Montgelas 2 mai Eugène Pottier • GERENTES Henri, 78 ans, domicilié 1 place Colonel
Docteur Vannier Fabien • GERVAIS Fleury, 77 ans, domicilié Foyer Collectif Jean
9, avenue du Professeur 5 rue Jean Ligonnet Vinson, 11 rue du Moulin • GOUTENOIRE Claudette veuve LAFAY,
Fleming - BP 122 04 72 24 29 19 89 ans, domiciliée 17 quai Robichon Malgontier • LAVEILLE Edith
Tél. : 04 78 07 30 30 8 mai épouse FROMENTOUX , 53 ans, domiciliée 10 rue Puits Ollier •
Fax : 04 78 07 30 04 Docteur Bachelet MARCANGELO Joseph, 88 ans, domicilié 2 Bis Chemin de la Tour
urgence : 04 78 07 33 40 2 rue Marcel Cachin de Bans • MILLET Jeanne veuve MAURIN, 91 ans, domiciliée 17
quai Robichon Malgontier • MOULIN Joseph , 89 ans, domicilié 4 rue
04 72 24 37 19
Anne Franck • OLIVA Joseph, 82 ans, domicilié 15 route d'Echalas •
Electricité de France 9 mai
PACE Raymonde veuve SIGNORET, 81 ans, domiciliée lieu de
Docteur Maupas Montgelas • TOURNIER Georges , 83 ans, domicilié 29 cité du
Service clientèle EDF : 20-22 rue Robespierre Garon • VÉRAUD Madeleine, 83 ans, domiciliée 22 rue Robespierre
0 810 050 333 04 78 07 47 47
13 mai
Docteur Guffroy
Gaz de France Pharmaciens de garde Santé
1 rue E. Rolland-Grigny
Service clientèle GDF : 04 72 24 15 65 Centre de
Attention, le service de garde
0 810 800 801
14 mai prévention C.D.H.S.
des pharmaciens a été élargie à
Docteur Berthet Aucune consultation
d’autres communes.
S.D.E.I 2 rue Marcel Cachin du 17 au 21 août
04 72 24 33 05
1 mai L’équipe du Centre de Santé Pré-
parc d'activités Le Garon 15 mai Pharmacie Corrieu vention du CDHS accueille toute
8, rue de la Fraternité Docteur Goitre Rue André Sabatier-Grigny personne désirant une information
service clientèle 0 810 514 514 20 rue Robespierre 2 mai et un soutien concernant la santé,
urgence 0 810 814 814 04 72 24 38 61 Pharmacie de Millery les maladies respiratoires, le taba- 33
Ouverture : du lundi au jeudi de 16 mai Mmes Garel et Amen
Docteur Depaillat gisme, les vaccinations.
8h à 11h45 et de 14h à 16h45 / 17 avenue Sentier – Millery
Place Sourzy – Montagny Centre de prévention
vendredi de 8h à 11h45 et de 14h 8 mai
04 78 07 92 90 Pharmacie Dumoulin 60 rue Roger Salengro
à 16h
23 mai Centre Commercial du Gier tél. : 04 37 20 14 05
Docteur Berthet 9 mai E-mail : cspgivors@cdhs.fr
2 rue Marcel Cachin Pharmacie Guimet
Commissariat de 04 72 24 33 05 336 rue Fée des eaux – Ver- • VACCINATIONS PUBLIQUES
24 mai naison GRATUITES
police Givors-Grigny 13 mai
Docteur Abboud pour les enfants de plus de 6 ans,
39 rue du Docteur Roux Pharmacie Jalles les adolescents et les adultes :
rue Pierre-Semard - 2 route départementale 86
BP 127 04 78 73 59 90 tous les mercredis entre 12 h et 15
29 mai St Romain en Gal h sans rendez-vous (se munir du
Tél. : 04 72 49 26 50 16 mai
Fax . : 04 72 49 26 59 Docteur Brugevin carnet de santé)
27 rue du 8 mai 45 Pharmacie des Arboras
ouvert 7/7 jours - 24/24 h Mme Kuntzburger
Loire sur Rhône • VACCINATIONS BCG :
18 rue de Préssensé – Grigny
04 78 73 04 05 IDR lundi de 16 h à 18 h sans ren-
Gendarmerie nationale 23 mai
30 mai Pharmacie de Charly dez-vous (avec carnet de santé),
Docteur Abboud M. Lauriol BCG mercredi de 16 h à 17 h
2, avenue du Professeur 39 rue du Docteur Roux
Fleming 18 rue Gobins – Charly
04 78 73 59 90 24 mai
Tél. : 04 72 49 97 97 • DEPISTAGES DES MALADIES
05 juin Pharmacie de la Mairie
urgences assurées RESPIRATOIRES, RADIOGRA-
Docteur Jauffret M. Jourdain
24/24 h par le 17 27 rue du 8 mai 45 – Loire sur PHIES PULMONAIRES :
47 rue du Pont – Vernaison
Ouverture : semaine de 8h30 à Rhône lundi de 8 h 30 à 11 h sur rendez-
30 mai
12h & 14h à 18h30 / dimanche et 04 78 73 04 05 Pharmacie Gambetta vous
jours fériés de 15h à 18h 6 juin M. Pellerey
Docteur Montchovet 5 rue Gambetta • AIDE A L’ARRET DU TABAC :
Police Municipale 6 rue Gambetta 6 juin sur rendez-vous
04 72 24 10 26 Pharmacie du Jayon
place Jean Jaurès M. Rendu • EDUCATION POUR LA SANTE :
12 juin
Tél. : 04 72 49 18 73 Centre commercial du Jayon
Docteur Measson l’équipe du CDHS anime des ren-
Ouverture au public du lundi au Grigny
5 avenue Maréchal Leclerc contres sur la santé, en rapport
vendredi de 9h à 12h 13 juin
04 78 73 00 74 avec ses missions.
13 juin Pharmacie de la Tour
Docteur Quincy Mme Sarradin
20-22 rue Robespierre 10 place Jean Jaurès – Grigny
04 78 07 47 47
TCL Prévention Association Encombrants...
Infos pratiques
Point information • Lieu - Ecoute - Accueil • FNATH • Déchetteries
2 rue Roger Salengro 60, rue Roger Salengro Association des accidentés nouveaux horaires
Lundi de 12h à 18h30 69700 Givors de la vie La déchetterie accueille : huile de
Du mardi au vendredi de 9h30 Tél. : 04 78 07 92 40 vidange, encombrants, gravats,
à 12 h et de 14h30 à 18h30 ecoutelea.givors@yahoo.fr Conseils et défense des acciden- déblais, ferraille, broussaille, batte-
Allo TCL : 0820 42 7000 12 - 25 ans tés du travail, de la circulation, des ries, piles, verre, papiers, médica-
(0,12 € /min depuis un poste fixe) Anonyme et gratuit& ments, etc. Concernant les déchets
malades, des invalides et des han- dangereux des ménages, ceux-ci
De 6h30 à 19h30 du lundi au Prévention, écoute, accueil, dicapés.
vendredi, de 7h à 19h le orientation : sont acceptés dans la limite de 8
Un espace pour en parler. kilos par passage.
samedi • Permanences de Givors
De 7h30 à 18h30 du lundi au Une personne pour écouter.
et alentours :
• ZAC de Bans
tél. : 04 78 73 08 76
vendredi et de 8h à 18h le Section Locale des Accidentés
samedi, selon certaines
Horaire d’ouverture :
le lundi de 15h à 18h du travail et des handicapés
• Grigny, rue de Pressensé
tél. : 04 72 24 12 29
périodes de vacances le mercredi de 15h30 à 18h30 Maison des Sociétés
scolaires avec ou sans rendez-vous 16, rue Charles Simon Horaires d’été :
www.tcl.fr 69700 Givors du 1er avril au 31 octobre
• Permanence juridique : du lundi au vendredi : 8h30-12h /
ATTENTION 1er lundi de chaque mois 13h30-18h
le samedi : 8h30-18h30
de 9h30 à 11h30
CAMPAGNE DE DÉMOUSTICATION 2010 Nouveau : le dimanche : 9h-12h
• Permanence non juridique : Horaires d’hiver :
3 ème samedi de chaque mois de du 1er novembre au 31 mars
• La commune de Givors va procéder, avec l’Entente Interdépartementale 10h à 11h30 et le dernier vendredi du lundi au vendredi : 9h-12h/ 14h-
Rhône-Alpes pour Démoustication (EID), à une campagne de de chaque mois de 9h30 à 11h30 17h
démoustication. le samedi : 9h-17h
• Allo Lyon : 04 78 60 72 91 Fermeture les jours fériés.
• Les agents de l’EID interviendront pour contrôler et traîter, le cas échéant Nouveau : le dimanche : 9h-12h
les points d’eau stagnante, aussi bien sur les domaines publics que privés.
Subdivision TVM –
Brocante tél. : 04 72 13 09 54
• Nous vous demandons de résever le meilleur accueil à ces agents
détenteurs d’une carte professionnelle. www.grandlyon.com/Decheterie
• Vide grenier
• L’efficacité de ce service dépend en majorité de la coopération de tous. Le Tous les 3e samedis du mois, les
traitement n’est pas toxique et est effectué avec un bacille tout à fait inoffensif “chineurs” et les collectionneurs se
pour l’homme donnent rendez-vous sur le parking
près du gymnase Anquetil.
Pour tout renseignement, veuillez contacter parking près du gymnase
l’Entente Interdépartemental Rhône-Alpes Anquetil
73310 Chindrieux au 04 79 54 21 58 samedi 15 mai de 5h à 13h

34
Du mardi au dimanche 12h-13h30 / 19h-21h30
Fermé dimanche soir et lundi