Avenant au contrat d’eau potable

Vers un prix plus juste de l’eau à Avranches

En France, le prix du service d’eau couvre :
-

les charges de fonctionnement,
les charges d’investissement de l’ensemble du petit cycle de l’eau,
les charges de son captage dans la ressource en vue de sa potabilisation jusqu'à son
retour en milieu naturel après épuration.

Les services d’eau et d’assainissement sont des services publics locaux, que la collectivité
organisatrice peut ou non déléguer à une entreprise privée.
Pour Avranches, la répartition des compétences est la suivante :
-

-

la Ville d’Avranches est en charge de la distribution d’eau potable,
la Communauté de Communes Avranches Mont-Saint-Michel est en charge de la
collecte et du traitement des eaux usées,
le Syndicat Mixte de Production de Granvillais et de l’Avranchin est en charge de la
production d’eau potable (depuis le transfert de cette compétence par la Ville au 1 er
janvier 2014),
l’Agence de l’Eau Seine Normandie prélève des taxes pour subventionner des actions
dans les domaines de la préservation des ressources en eau, de la lutte contre la
pollution et de la modernisation des réseaux.

La Ville d’Avranches a délégué la gestion du service de distribution qui lui incombe à Veolia
par un contrat signé en 1990 et qui devait échoir au 31 décembre 2017. Ce contrat succède à
d'autres qui ont toujours engagé la ville avec Veolia (ex « Compagnie de l'eau et de l'ozone »).
La Ville et Veolia déterminent leur tarification respective du service de l’eau :
-

-

une part de la tarification allant à Veolia, les prix étant négociés avec la Ville lors du
lancement du contrat (NB : rien n’oblige le prestataire à renégocier le contrat en cours).
= « part distributeur » sur fond vert dans la simulation de facture ci-après
le reste de la tarification revenant à la Ville d’Avranches,
= « part communale » sur fond bleu dans la simulation de facture ci-après.

Le montant de ces deux parts cumulées relatives à la distribution d’eau potable (abonnements
et consommations) représente 40% du total de la facture d’eau.
À travers ses prélèvements et les tarifs négociés avec Veolia, la Ville d’Avranches ne
peut donc influer que sur 40% du prix total de la facture d’eau.
Proposer un prix juste de l’eau aux usagers étant un engagement fort de l’équipe municipale,
une renégociation des tarifs de Veolia faisant suite à l’audit sur l’eau réalisé par le cabinet
Artélia en 2015 vient d’aboutir à une diminution conséquente du prix de l’eau à Avranches.

Comprendre sa facture d’eau actuelle

volume
(m3)

prix
unitaire

montant
HT

taux de
TVA

Abonnement (part distributeur)

- €

- €

5,50%

Abonnement (part communale)

- €

- €

5,50%

Consommation (part distributeur)

- €

- €

5,50%

Consommation (part distributeur) tranche 2

- €

- €

5,50%

Consommation (part communale)

- €

- €

5,50%

Consommation (part communale) tranche 2

- €

- €

5,50%

Préservation des ressources (Agence de l'eau)

- €

- €

5,50%

DISTRIBUTION DE L'EAU

Sous-total HT

- €

COLLECTE ET/OU TRAITEMENT DES EAUX USEES
Abonnement collecte (part distributeur)

- €

- €

10,00%

Abonnement transfert (part abonnement)

- €

- €

10,00%

Consommation collecte (part distributeur)

- €

- €

10,00%

Consommation transfert (part distributeur)

- €

- €

10,00%

Consommation (part distributeur)

- €

- €

10,00%

Sous-total HT

- €

ORGANISME PUBLICS
Lutte contre la pollution (Agence de l'Eau)

- €

- €

5,50%

Modernisation des réseaux de collecte (Agence de l'Eau)

- €

- €

10,00%

Sous-total HT

- €

total HT

total
TVA

montant
TTC

-€

- €

- €

Tarifs fixés par la Ville d'Avranches
Tarifs négociés par la Ville d'Avranches avec le prestataire (Véolia)
Tarifs négociés par la Communauté de communes Avranches Mont-Saint-Michel avec le prestataire (Véolia)
Tarifs déterminés par l'Agence de l'Eau

RÉPARTITION DES TARIFS DE LA FACTURE D'EAU

Tarifs déterminés par l'Agence de l'Eau
10%

Tarifs fixés par la Ville
d'Avranches ou négociés
avec son prestataire
(Véolia)
40%

Tarifs négociés par la Communauté de communes
Avranches Mont-Saint-Michel avec le prestataire (Véolia)
50%

Les 40% de la facture d’eau sur laquelle la Ville d’Avranches peut agir (= sur fonds vert et bleu
sur l’exemple de facture ci-avant) concernent :
-

l’abonnement au service (= part fixe) qui correspond au coût supporté par l’usager
pour le service, quel que soit le volume d’eau qu’il consomme. À l’image de
l’abonnement pour l’accès à l’électricité, l’usager est tenu de régler le raccordement au
réseau même s’il n’a pas consommé d’eau.

-

La consommation équivalente au volume d’eau en m3 utilisé par l’abonné. À
Avranches, le prix du m3 consommé dépend du volume global utilisé :
o Un prix par m3 pour les 64 premiers m3 consommés par an.
= « Consommation (part distributeur) » et « Consommation (part communale) »
sur l’exemple de facture ci-avant.
o Un deuxième prix plus élevé pour les m3 supplémentaires à partir du 65 e m3
consommé.
= « Consommation (part distributeur) tranche 2 » et « Consommation (part
communale) tranche 2 » sur l’exemple de facture ci-avant.

Un contrat renégocié au profit des avranchinais
Pour reprendre la conclusion du rapport Artélia 2015, le service de l’eau à Avranches repose
sur un « contrat ancien qui au gré des avenants passés n’a pas favorisé la remise en
concurrence au cours de ces 25 dernières années ».
Les parts de l’abonnement et des consommations déterminées par la Ville étant très basses,
c’est-à-dire « Abonnement (part communale) », « Consommation (part communale) » et
« Consommation (part communale) tranche 2 » sur l’exemple de facture ci-avant, la seule
marge de manœuvre pour rendre le prix de l’eau plus juste a été de négocier une diminution
des tarifs proposés par Veolia.
Appuyée par l’audit technique et financier réalisé en 2015 et malgré un contrat liant la Ville
d’Avranches et Veolia jusqu’à fin 2017, l’équipe municipale a tout de même obtenu la
renégociation des tarifs pour la distribution d’eau potable de la part de l’entreprise qui n’y était
pourtant pas obligée.
Il en résulte :
-

Une diminution du montant de l’abonnement déterminé par Veolia :
= « Abonnement (part distributeur) » sur l’exemple de facture ci-avant.
o 60,84€HT / an avant renégociation,
50,68€HT / an après renégociation.
o Soit 10,16€HT de moins par an équivalent à une diminution de 16,70%.
o Ce nouveau tarif est applicable dès le 1 er juillet 2016, la prochaine facture
semestrielle tiendra donc compte de cette diminution de tarif.

-

La création d’une troisième tranche tarifaire du m3 pour les usagers consommant
plus de 200m3 d’eau par an, afin de rendre la tarification la plus favorable possible à
l’abonné avranchinais par rapport au volume consommé tout en étant la plus juste
possible avec les charges assumées par Veolia.

-

Une diminution du prix au m3 pour chaque tranche :
= « Consommation (part distributeur) » et « Consommation (part distributeur) tranche
2 » sur l’exemple de facture ci-avant.
o Tranche 1 (jusqu’à 64m3), prix du m3 avant renégociation : 0,5753€HT / m3,
Tranche 1 (jusqu’à 64m3), prix du m3 après renégociation : 0,4011€HT / m3.
o

Tranche 2 (de 65m3 à 200m3), prix du m3 avant renégociation : 2,3117€HT / m3,
Tranche 2 (de 65m3 à 200m3), prix du m3 après renégociation : 1,6046€HT / m3.

o

Nouvelle tranche 3 (au-delà de 201m3), prix du m3 : 2,5573€HT / m3.
NB : la part communale s’élèvera à 0,70€HT / m3 sur cette nouvelle tranche.

o

Ces nouveaux tarifs sont applicables dès le 1er juillet 2016, mais ils ne
commenceront à apparaitre qu’à partir de la première facture semestrielle de
2017 relative à la consommation des usagers sur le deuxième semestre
2016 (= période de facturation du volume d’eau réellement consommé à partir
de la date d’entrée en vigueur des nouveaux tarifs).
Le tableau ci-après récapitule les résultats obtenus grâce à la renégociation
des tarifs avec Veolia :

VEOLIA

Avant négociation

Après négociation

Evolution

Abonnement

60,80 €ht

50,68 €ht

-16,7%

Tranche 1

0,5753 €ht

0,4011 €ht

-30,3%

Tranche 2

2,3117 €ht

1,6046 €ht

-30,6%

Tranche 3

/

2,5573 €ht

/

-

Mise en place d’une pénalité de rendement afin de veiller à ce que Veolia soit le plus
vigilant possible quant à l'état du réseau et le plus réactif possible quant aux fuites.
Veolia s’engage donc à un rendement du réseau supérieur ou égal à 85% (contre
78% en 2014 et 82% en 2015). En l'hypothèse où ce rendement ne serait pas atteint,
les achats d'eau supplémentaires réalisés par la collectivité seront refacturés à Veolia.
Ex : pour 85m3 distribués, la Ville en achète 100m3 auprès de Veolia (NB : 15m3
de déperdition dans le réseau, un peu comme pour l’électricité dont il est
impossible d’acheminer 100% de la production entre la centrale et la prise de
courant).
s’il a été nécessaire d’utiliser 120m3 d’eau pour garantir la distribution de ces
mêmes 85m3 en raison de problème sur le réseau (fuites ou autre), alors les
20m3 de différence sont à la charge de Veolia.

-

Veolia, quant à elle, a exprimé le souhait de n'effectuer qu'un seul relevé par an, dans
une optique de simplification du service. Cette pratique ne modifiera en rien la
facturation pour l'abonné. Il y aura toujours deux factures semestrielles : une basée sur
l'estimatif avec une correction à la facturation suivante.

En se basant sur les 120m3 par an de consommation moyenne d’eau en France (= référence
nationale permettant d’effectuer des comparaisons), le travail de négociation mené par la
municipalité auprès du prestataire a permis d’aboutir à la diminution de 21,5% de la part de
la facture sur laquelle la Ville peut agir (= sur fonds vert et bleu sur l’exemple de facture ciavant).
Pour une diminution encore plus importante de la facture d’eau, reste à la Communauté de
communes Avranches Mont-Saint-Michel en charge de l’assainissement (= 50% du montant
total de la facture d’eau, sur fond rouge sur l’exemple de facture ci-avant) de revoir à son tour
les tarifs précédemment négociés avec son prestataire.
Veolia nous a également informés de sa décision de ne plus assurer son accueil au public
place du Marché à Avranches pour deux raisons :
o
o

la très faible fréquentation de ce service par l'abonné (la majorité des
démarches étant réalisée par téléphone ou par internet),
leur impossibilité de maintenir cet accueil avec un seul employé pour des
raisons de sécurité dans le cadre de Vigipirate.

La ville, regrettant la disparation de ce service, a demandé à Veolia de maintenir un accueil
au moins dans les semaines qui suivent la facturation afin de permettre aux abonnés qui le
souhaitent de rencontrer le délégataire.

Comparatifs de factures d’eau avant et après l’avenant au contrat d’eau potable

190,85€ ht - 6,86€ ht (Agence de l’Eau) = 183,39€ht

155,27€ ht - 6,86€ ht (Agence de l’Eau) = 148,41€ht

Soit une baisse de 34,98€ht de la part relevant de la compétence de la Ville = -19%

288,55€ ht – 9,46€ ht (Agence de l’Eau) = 279,09€ht

228,45€ ht – 9,46€ ht (Agence de l’Eau) = 218,99€ht

Soit une baisse de 60,10€ht de la part relevant de la compétence de la Ville = -21,5%

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful