Vous êtes sur la page 1sur 4

TRAVAIL A RENDRE LE JOUR DE L EFM TCE-TSGE 2 EME ANNEE

La société AZERTY SA fabrique trois produits A, B et C en deux étapes :

Une matière première M et des matières consommables sont traitées dans un atelier «Gros œuvre » où l’on utilise des machines très perfectionnées.

Les produits intermédiaires ainsi obtenus sont immédiatement traités dans un atelier «Finition » où on ajoute des fournitures. Le travail y est essentiellement manuel. Il n’y a pratiquement jamais de stock de produit intermédiaire.

Les trois produits sont de nature semblable, la différence se situant au niveau de leur composition et du temps nécessaire à leur production. L’étude des coûts et des résultats porte sur le mois de janvier.

Charges directes de main-d’œuvre

Nombre d’heures 1

Centre

Total

 

A

B

C

Gros œuvre

20

080

5

000

6 000

9 080

Finition

40

180

5

900

12 000

22 280

Taux horaire (charges sociales comprises)

Gros œuvre : 20 DH

Finition :

- pour A : 24 DH

- pour B : 26 DH

- pour C : 28 DH

Charges indirectes

Gros T Administration Énergie Approv. Finition Distrib. œuvre Totaux RP 675 800 400 000 59
Gros
T
Administration
Énergie
Approv.
Finition
Distrib.
œuvre
Totaux RP
675 800
400 000
59 800
30 000
50 000
50 000
86 000
Clés
répartition
– 100
10
10
20
20
40
Énergie
2
– 100
2
60
30
6
Nature UO
H. MOD
de
(2)
vendus

(1) Les charges indirectes d’approvisionnement sont négligeables pour les fournitures et sont réparties à raison de 90 % pour les matières premières M et 10 % pour les matières consommables. (2) Le nombre d’heures-machine est déterminé forfaitairement en considérant qu’il faut 0,5 heure-machine pour faire un produit A ou B et 0,6 heure-machine pour faire un produit C.

Consommations de matières et fournitures

Élément

Total

A

B

C

Matière première M Matière consommable Fourniture F1 Fourniture F2 Fourniture F3

10 086 kg 600 u

3

000

3 000

4

086

200

200

 

200

2

000 u

2

000

4

000 u

4 000

5

525 u

5

525

REmaRquE

La valorisation se fait au coût moyen unitaire pondéré.

La valorisation se fait au coût moyen unitaire pondéré. 1. Y compris pour l’achèvement des en-cours

Achats

 

Matière première M

11 000 kg pour

2 745 020

Matière consommable

550 kg pour

23 530

Fourniture F1

néant

 

Fourniture F2

4 000 unités à

1,20 DH

Fourniture F3

5 050 unités pour

7 686 DH

Production

A : 2 000 unités (y compris l’achèvement de 200 en-cours)

B : 4 000 unités

C : 5 525 unités et, en outre, le commencement de 150 en-cours.

Pour l’évaluation des en-cours, on négligera les matières consommables et les fournitures. Les 200 unités A en cours début janvier, évaluées à 94 100 DH, se trouvaient dans l’atelier « Finition » où le travail était achevé à 50 % ; les 150 unités C en cours fin janvier se trouvaient également dans l’atelier de finition où le travail était achevé à 30 %. Dans l’atelier de gros œuvre, on obtient également des déchets qui sont vendus au fur et à mesure de leur production. Leur prix de vente est de 100 DH par kg et on estime leur coût de production à 90 DH ; la différence représente un bénéfice dans la mesure où ils n’entraînent pas de frais de distribution. En janvier, on a obtenu 50 kg de déchets à cause du produit A, 60 kg à cause du produit B et 70 kg à cause du produit C (on considérera que les 70 kg concernent les produits C finis).

Ventes

A : 2 050 unités à 650 DH

B : 3 900 unités à 360 DH

C : 5 525 unités à 380 DH

Stocks

Éléments Stock initial Stock final réel Matière M Matière consommable Fourniture F1 Fournitur e F2
Éléments
Stock initial
Stock final réel
Matière M
Matière consommable
Fourniture F1
Fournitur e F2
1 000 kg à 250 DH le kg
100 kg à 50 DH le kg
1 900 kg
52 kg
2 000 unités à 1 DH pièce
néant
400
unités à 1,20 DH pièce
400
unités
Fournitur
e F3
500
unités à 1,50 DH pièce
25
unités
A
100
unités à 579,35 DH pièce
45
unités
B
200
unités à 330,50 DH pièce
300
unités
C
475 unités pour 167 399 DH
475
unités
RE
RquE
Toutes
les sorties de stock se font au coût moyen unitaire pondéré.
ces d’incorporation
En
abilité de gestion, on n’a pas tenu compte des charges et produits suivants enregistrés

en comptabilité financière :

Produits financiers : 15 000 DH.

Dotation aux provisions : 7 500 DH.

Taxes : 50 000 DH.

TRAVAIL À FAIRE

1.

encours C.

Achever le tableau de répartition des charges indirectes en présentant le détail des calculs

nécessaires pour les prestations réciproques et en faisant apparaître les frais résiduels de centres.

2. Calculer le coût d’achat des matières M et des matières consommables.

3. Calculer le coût de production des produits finis A, B et C et le coût de production des

4. Calculer le coût de revient et le résultat analytique pour chacun des trois produits.

5. En déduire, par une concordance, le résultat de la comptabilité financière.

6. Établir le compte de résultat de la comptabilité financière du mois de janvier.

REMARQUE :

Les coûts d’unité d’œuvre et les coûts moyens pondérés seront arrondis au décime le plus proche en cas de besoin (sauf pour les fournitures pour lesquelles l’arrondi se fera au centime le plus proche).