Vous êtes sur la page 1sur 13

En raison de la chaleur dégagée par la combustion, tous les moteurs sont

équipés d'un système de refroidissement. Certains moteurs d'avions,


d'automobiles et de bateaux sont refroidis par l'air. Dans ce système, la
surface extérieure du cylindre est divisée en une série d'ailettes de
refroidissement ayant une importante surface métallique, ce qui permet de
diffuser la chaleur du cylindre. D'autres moteurs sont refroidis par l'eau, et
leurs cylindres sont enfermés dans une chemise externe remplie d'eau.
Dans les automobiles, une pompe fait circuler l'eau dans la chemise. Le
refroidissement est assuré par le passage de l'eau dans les tubulures d'un
radiateur. Les moteurs marins sont équipés d'un système de refroidissement
à l'eau de mer.

I) Modes de refroidissement:

- direct par air ou par liquide (culasse - cylindre - carter)


- par conduction ou circulation d'huile (organes graissés)

Remarque: Le refroidissement doit être limité afin de ne pas éliminer des


calories qui sont la source d'énergie du moteur.

II) Avantages du refroidissement

• Maintien de la température des éléments de la chambre de combustion


en dessous de certaines limites pour assurer leur résistance mécanique.
• Diminution de la température de l'huile afin d'assurer une bonne
lubrification du contact segment/cylindre et aussi de diminuer les risques
de grippage des pistons ou de gommage des segments.
III) Différents type de refroidissement:

III-1) Refroidissement Par air (ailette):

Il dépend: de l'étendue de la surface à refroidir, de la quantité et de la


température de l'air en contact avec la surface de refroidissement

Les cylindres sont munis d'ailettes orientées pour que le courant d'air
provoqué par le déplacement du véhicule circule facilement entre elles. En
automobile, le système est complété par un ventilateur ou turbine. Les
cylindres sont alors enfermés dans un habillage en tôle, destiné à canaliser
l'air.
Parfois, un volet commandé manuellement ou automatiquement par un
thermostat, faisait varier la circulation d'air selon la température du moteur
et de l'extérieur.

Avantages :
 Simplicité et faible coût de construction.
 Gain de poids.
 Peu de défaillances et d'entretien.
Inconvénients :
 Régulation de température imprécise.
 T° moyenne élevée, donc remplissage moins bon.
 Rendement, puissance et consommation moins favorables.
 Pollution moins maîtrisée.

Le refroidissement dépend de la vitesse du véhicule et de la température


ambiante:
- Grande vitesse: refroidissement correct
- Faible vitesse: insuffisante
- À l'arrêt moteur tournant: nettement insuffisant

III-2) Refroidissement par circulation d'air forcé:


Le volume d'air en contact avec les parois est augmenté grâce à une
turbine et à un carénage

L'eau chauffée va monter vers le haut du moteur et s'évacuer a travers une


durite (tuyau en caoutchouc), qui conduira le liquide vers un radiateur. Ce
radiateur est compose de multiples petits canaux, qui sont en contact avec
des ailettes, pliées de manière a occuper un maximum de surface en un
minimum de place.

Le radiateur est souvent place a l'avant du véhicule. L'air, en passant a


travers les ailettes va évacuer la chaleur, et donc refroidir l'eau. En
refroidissant, le liquide va descendre dans le radiateur et arriver a la durite
qui se trouve en bas. Cette durite est reliée au bas du bloc moteur. Une fois
dans le bloc, l'eau va a nouveau s'échauffer, remonter en haut du moteur,
passer dans le radiateur, ainsi de suite...

Si vous avez compris le principe, alors les éléments qui suivent n'auront
aucun secret pour vous.
Avantage d'un refroidissement par air:

Pas d'entretien (niveau),


Pas de risque de gel ou de corrosion,
Allégement et simplification du moteur,
Moins de risque de panne,
Permets d'élever la température de fonctionnement du moteur, compatible
avec un bon graissage (120°)
Inconvénients:
Refroidissement irrégulier (vitesse, saison, altitude),
Moteur bruyant,
Refroidissement insuffisant au ralenti.

III-3) Refroidissement par liquide:


La capacité calorifique de l'eau est six fois plus élevée que celle de l'air

III-3-A) Description :
Le système de refroidissement comprend :
 Un radiateur.
 Un ventilateur.
 Une pompe à eau.
 Un thermostat.
 Des durites.
 Un thermomètre.
 Un vase d'expansion.
 Eventuellement, un échangeur de température.

Des conduites à l'intérieur des culasses et du bloc moteur.

III-3-B) Fonctionnement :
Sur les moteurs anciens, le refroidissement s'effectuant uniquement par
thermosiphon, l'eau chaude ayant tendance à s'élever du fait de sa plus
faible densité arrivait dans le réseau supérieur du radiateur, se refroidissait
à l'intérieur du faisceau

Et rejoignait le réservoir inférieur. La vitesse d'écoulement était très faible


(15 m/s), ce qui nécessitait des réservoirs de grande dimension et une
grande quantité d'eau.

Le système actuel fonctionne par thermosiphon accéléré par pompe.

IV) Conditions De Fonctionnement :

Afin d'améliorer la combustion et le rendement du moteur, il est


souhaitable d'augmenter sensiblement sa température moyenne de
fonctionnement.
Problème : À la pression atmosphérique, l'eau atteint sa température
d'ébullition à 100°C.
Solution : Il est possible d'augmenter cette température en mettant le
circuit sous pression.
Relation
Pression / température

IV-1) Ancienne Solution Technologique :

La pression est maintenue grâce à un bouchon de pression placé sur


l'orifice de remplissage de radiateur.
Lorsque la température du liquide augmente, celui-ci se dilate.
Le bouchon de remplissage du radiateur possède un clapet (3) maintenu
par un ressort taré (2). Le clapet ne s'ouvrira qu'à partir d'une certaine
pression (>Pa). Ainsi il laissera s'échapper le liquide par le tube de trop-
plein (4). Ce système obligera à un entretien régulier : il faudra
régulièrement refaire le niveau dans le radiateur car le liquide qui a
débordé est perdu.
IV-2) Nouvelle Solution Technologique

Circuit scellé.
Le bouchon de pression est placé sur un vase d'expansion, lui-même relié
au radiateur.
Parfois, le vase d'expansion est intégré au radiateur.

Le vase d'expansion, en communication permanente avec le radiateur, sert


à absorber les variations de volume du liquide dues à l'échauffement et au
refroidissement du moteur. Ainsi, il maintient un niveau maxi constant
dans le radiateur et empêche la consommation de liquide de
refroidissement ( moins d'entretien et sécurité de fonctionnement).
V) Radiateur:

Il est chargé d'évacuer les calories excédentaires dans l'atmosphère. L'eau


circule dans un faisceau tubulaire qui est en contact avec des ailettes. Ces
ailettes servent à augmenter considérablement la surface d'échange
thermique entre l'eau et l'air. La surface frontale du radiateur est un facteur
important dans la dissipation de la chaleur.

V-1) Description:
: