)

BOLESLAS MATUSZEWSKI

Nouvelle

Souice de VHistohe
(CRÉATION D'UN DÉPÔT

DE CINÉMA TO GRAPHIE HISTORIQUE

Paris,

mars 1898

.

il Une Nouvelle Source de l'Histoire .

.

BOLESLAS MATUSZEWSKI Une Nouvelle Souice de VHistoiie (CRÉATION D'UN DÉPÔT DE CINÉMATOGRAPHE HISTORIQUE) Paris. mars 1898 .

.

et les qui ont obtenu une faveur marquée dans milieux choisis où il m a été donné de les présenter. dont l'exécution est toute prête. Il s'agit de rêt général donner une destination d'inté- à une collection de documents cinémato- graphiques recueillis dans des circonstances toutes particulières.Une nouvelle Source de l'histoire Paris. 25 mars 1898 {Monsieur. et auquel je voudrais vous intéresser. Permettez-moi d'appeler votre attention sur un projet dont vous trouvère^ ci-après l'exposé. .

_6— Je me communi- votes serais très reconnaissant de quer par de votre journal ou autrement la voie ou réflexions j Jes critiques les vues nouvelles que ce les projet peut vous suggérer. genres de documents f}g Ur és qui viennent au secours de l'Histoire ont leur place les A sources dei'His- dans es Musées toire. et des tranches de vie drôle. Place de la Photographie animée parmi On à tort croirait que tous les M. et je me tiens à votre dis- position pour toute information complémentaire que vous pourrie^ souhaiter. on qui ont temps une action marquée. qui sont ' et les Bibliothèques. poteries à dessins. etc. n'a pas A documents qu'elle un caractère historique bien sont trop ! Un jour ou l'autre. la vérité les fournit ont assez rarement marqué. cette collection extension de plus en plus grande à curiosité des photographes mer cinématogra- phiques se porterait des scènes simplement récréatives ou fantaisistes vers les actions et les spectacles d'un documentaire. photographie. on classera par séries les portraits des eu sur la vie de leur il question d aller plus loin en ce sens. Mais sera déjà qu'un retour en arrière. et surtout ils dant. hommes a accueilli l'idée est dès et. <B. Forcément prendrait une sure que la restreinte pour commencer. médailles. vers intérêt les tranches .. car officielles. etc.. cepen- spécial. dans ce ne maintenant les sphères de créer à Paris un Musée ou Dépôt cinématographique. sculptures. par exemple. la son département coté des estampes. recueillies et classées.

des faits inattendus qui se dérobent à la prise de l'appareil photographique.— — 7 de vie publique et nationale. D'autre part pourrait devenir elle gnement singulièrement efficace. comme ils échappent du reste à l'infor- mation. elle supprimera. puisqu'elle en donnera la vision directe. un procédé d'ensei- Que de lignes de description gagnées dans les livres destinés à la vague jeunesse. des qui et les objectifs. — Sans doute faciles à saisir les unes par les effets historiques que les causes. c'est que le fait historique ne se produit pas toujours là où on l'attend. physionomie changeante et mobile des cités! nécessaire que pas mal de temps se soit passé avant qu'on alliance. mouvements Il s'organisent est des com- initiaux. Il s'en faut de beaucoup que l'Histoire se compose sous les uniquement de solennités prévues d'avance. Et s'em- . Une difficulté pourrait arrêter un instant l'esprit. prêtes à poser devant mencements d'action. la nécessité de l'investiga- tion et de l'étude. sceller une ou bien Mais il la est la rencontre de chefs d'Etat près de un départ de troupes ou d'escadre. au moins sur certains points qui ont leur importance. ou plutôt.. ces effets cinématographie jetteront dans sont toujours plus les choses s'éclairent mis au grand jour de les esprits la des lueurs très vives sur les causes restées dans leur pénombre. ait lieu de recourir à cette ressource auxiliaire pour renseignement historique. Mais les autres. une classe en un tableau plus ou moins agité d'une jour où on déroulera devant le précis et mouvant l'aspect assemblée délibérante. Il l'histoire pittoresque et extérieure faut d'abord pour la emmagasiner déployer plus tard yeux de ceux qui n'en auront pas été témoins.. De simple passe-temps la pho- tographie animée sera devenue alors un procédé agréable pour Tétude du passé.

Partout où luira un rayon de Premier Empire et avions seulement soleil. ce simple ruban de celluloïd impressionné . scientifique ou historique.— — 8 non de tout ce qui est. fait se dresser et marcher les morts et les absents. pour le Révolution par exemple. Tantôt la curiosité naturelle à rendent inventif et hardi. où de mille clichés se compose une scène. On les timidité. tantôt l'appât du gain. le circonstances un peu solennelles. on l'imagine très bien. c'est déjà tout Tordre de faits auquel il se rapportent. son instinct vent où vont se passer des historiques. déroulée entre un foyer lumineux et un drap blanc. ses détails sont souvent faussés. Et puis le cinématographique est indiscret par profession. Même les relations orales et les documents écrits ne nous livrent pas parer saisir. et qui. Un mouvement populaire. pour la la il passera avec lui.. sans autorisation pour se le de qui deviendront des causes humain. et même dans une guerre. nous reproduction des scènes que graphie animée peut aisément rendre à la la photo- vie. et cependant vraie après tout en ses grandes lignes. toutes les occasions. Si. souvent sentiments réunis dans à l'affût deviner bien sou- aura plutôt lieu d'arrêter ses excès de zèle que de déplorer sa l'esprit faits lui fera si photographe faufiler dans il les deux Autorisé s'ingéniera les autres.. l'Histoire existe. et saura plus souvent trouver les occasions et les lieux où s'éla- bore l'histoire du lendemain. quels flots d'encre inutiles eussent été épargnés à propos de questions accessoires même peut-être mais intéressantes. mais de tout ce qui peut se un excellent résultat pour un genre quelconque d'information. passionnantes ! Donc l'épreuve cinématographique. braquant son objectif aux mêmes épaulements que les fusils du plus fort et saisissant au moins un morceau de bataille. une émeute commençante n'est pas pour lui faire peur.

ler du docu - ment cinémato- f absolue vérité. si les elle. mais du moins ce qu'il en livre estincontestableet d'une Caractère partlcu. le une discussion com- phases. et de qui Elle est là endormie à peine. La photographie ordinaire admet qui peut aller jusqu'à la la retouche transformation. l'histoire et se d'hu- nouveau réveiller et vivre à heures du passé. Le plus souvent des indices très clairs l'heure du jour. l'objectif mencement le cinéma- peut donner avec une distances échappe aux yeux.. sur à celui militaire recueilli les un qu'elle dément. vivant d'une les ne il lui faut. ressus- la comme et.. de façon identique pour chaque figure. raniment après des années sous un peu de chaleur midité.. depuis leur com- lointain à l'horizon jusqu'au point le plus rap- proché au premier plan de l'écran. qu'un peu de lumière traversant une au sein de l'obscurité lentille ! Le cinématographe ne donne peut-être pas l'histoire intégrale. la le il atteste par saison. Il infail- témoins mettre d'accord ou navale. de précision qui n'appartient qu'à par excellence le témoin oculaire véridiqueet lible. . tions climatériques dans lesquelles Même ce qui choses en mouvement. dont sera bientôt close. Mais allez donc retoucher. pas n'est pour évanouie. progrès insensible des le saisit. mathématique les fait. Elle est ! la tradition orale et. mais historique. qui n'a pas besoin d'un génie citer. les condifait s'est produit. organismes élémentaires qui.. En somme il serait graphique. elle exactitude On peut photographie animée a un caractère d'authenti- d'exactitude.— — 9 non seulement un document constitue une parcelle d'histoire. Elle peut contrôler humains se contredisent en fermant sur une la bouche manœuvre tographe a mencée. la clichés presque microscopiques. ces mille ou douze cents dire que cité. Supposez les qui séparent les points des scènes qu'il fixe. pour se à ces vie latente.

types auxquels on comité décidera des conditions dans lesquelles les positifs seront communiqués et mettra en réserve ceux qui. très élevé ment On envois gratuits ou tombera la portée des simples amateurs de photographie. les faite. la même existence officielle.— souhaitable que tassent Constitution du Depot de II s'agit les autres même le — documents historiques compor- degré de certitude et d'évidence. rayon de d'Archives. commencent à s'intéresser à l'application cinématographique de cet art et ne demandent pas mieux que de contribuera constituer l'Histoire. Le . Le dépôt officiel thèque Nationale. a ' e même accès qu'aux autres archives déjà connues. sanscompterlesprofessionnels. paraissent du reste pas bien difficiles aux épreuves cinémato- suffira d'assigner Il graphiques qui auront un caractère historique. sous la garde d'une des Académies qui s'occupent d'Histoire. même Le prix de l'appareil comme celui des bandes aux premiers jours. diminue rapide- pelliculaires. Les rouleaux négatifs qu'il aura acceptés seront scellés dans des étiquetés. ce même seront les étuis. de donner à cette source peut-être privilégiée ^ e l'Histoire cinematograpnie historique. et les voies et à moyens ne trouver. manqueront pas va choisir d'arriver. une section de un Musée. après avoir apprécié leur valeur historique. pour des raisons de convenance particulière. Beaucoup d'entre eux. ou encore au Musée de Une fois la fondation intéressés ne Versailles. de réception cinématographique et décider. ne pourront être livrés au public qu'après un certain . en sera de une armoire installé soit à la Biblio- l'Institut. Un comité documents proposés. Ceux qui n'apporteront pas et tend à leur collection en feront volontiers compétent recevra ou écartera les le legs. ou celle Bibliothèque. tous 10 la même autorité. ou aux Archives. On s'en occupe dans les plus hautes sphères de l'Etat. catalogués ne touchera pas.

Je J été demande accueilli avec tant de à entrer modestement en scène. mais enfin ce n'est qu'un tographie animée pourra rendre à la vérité. prendre au vol du ciné- matographe. Certes sa petite importance. et une institution d'avenir sera fondée. Paris aura son Dépôt de Cinèmatographie historique. Un écoulées. . même de pour certaines conservateur de l'établissement choisi prendra garde de cette collection nouvelle peu nombreuse au la début.II — On fait — nombre d'années archives. la visite (1). 1. Photographe de l'Empereur de Russie. et initiative partie de si haut m'avait ce aux soldats des casernes de spectacle surpris esprits d'apprendre peuple même été J'ai ces septem- Française en ont été projetés devant ses yeux. entre autres tableaux curieux. sur l'ordre exprès de Sa Majesté elle-même. Premières bases de d'Europe un }jour ou r ville et sera faite à la la fondatlon projetée. C'est tout un côté anecdotique de l'Histoire qui échappe désormais fantaisie des narrateurs. que l'organisation de solen- La projection d'un de ces clichés s'est trouvée réfuter de façon indiscu- table une assertion fausse venue de l'étranger. dans une soixantaine de séances consécu- j'ai Paris. j'ai pu. que c'est charmé par auxquels que la l'effet produit occasion j'avais physionomie d'un d'un pays étrangers. Et je ici j'ai dans quelque voudrais con- l'autre. la chose avait exemple des services que la Pho- en contrôlant les témoignages des hom- mes. Cest une création qui s'impose grande ° tribuer à en doter celle où facile bonne grâce. Ces clichés qu'une et simples. après saisir tives. les portantes et les incidents familiers de à du Président de bre 1897 République la permis de quoi. touchant une faute de conduite qu'on prétendait avoir été commise dans ces conjonctures. offrir le sur scènes im- Pétersbourg pu.

RUE CaMPAGNE-1 re PA RIS. Nicolas S. Dans ces la j'ai pu saisir à Paris des parties d'événements bien imprévus et bien saisissants. J'y contribuerai facile et j'en ai déjà parlé. j'aurai bientôt peut-être vu fonder à Paris ces archives d'un nouveau genre. BOLESLAS MaTUSZEWSKI. Outre pour mon compte couronnement de aux voyages en Russie des deux autres II.. si vous voulez bien encourager cette idée très simple mais nouvelle. publicité qui lui et surtout est nécessaire lui donner largement pour qu'elle soit vivace féconde. relatives offrir. J'ai été base pour l'établissement du nou- assez heureux pour faire entrer dans mes vues des personnes d'une autorité considérable. avec leur appui.— 12 nités si neuves pour eux.NOIZETTÉ ET O. exposé pourquoi j'augure pour J'ai ment scènes dont les bien d'autres j'ai à M. 8. . ce que qu'une grande c'est enfin manifestation nationale. au un développe- moi-même. la reproduction de toutes les scènes qui me paraîtront présenter un intérêt historique. au Jubilé de Reine d'Angleterre. et. IMPRIMERIE . propose cette première série peu banale de clichés ciné- Je comme matographiques veau Musée. empereurs. Je me propose de recueillir à travers l'Europe et d'envoyer au futur Dépôt derniers temps. en suggérer d autres qui la complètent. la et . Mon exemple sera imité.. elles rapide.