Vous êtes sur la page 1sur 37

HOLCIM AOZ

INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Première partie

Dédicace ………………………………………………………..2
Remerciement ………………………………………………3
Introduction …………………………………………………4
L’historique de holcim…..…………………..…........5
Activités principales + Vision – Mission...9

Deuxième partie

Sujet : Une étude détaillée :


1-Le fonctionnement du pont roulent.
2-Schéma du démarrage étoile triangle.
3-L’accouplement.
Troisième partie

Sécurité…………………………………………….
Conclusion………………………………………….

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Je tiens à dédier ce travail à tous ceux qui m’ont


Soutenu de loin ou de prés particulièrement :

• A Mes parents :
Auxquelles je dois tout, et pour les quelles aucune dédicace ne saurait
exprimée mes sentiments de reconnaissance de gratitude et de dévouements.
Que Dieu puisse vous donner longue vie et beaucoup de bonheur.

• A tous les membres de ma famille :


A tous les membres de ma famille qui m'ont encouragé tout au long
de mes études.
Aucune gentillesse, aucun mot ne pourrait exprimer l'affection que
j'ai pour vous.
Je vous souhaite tout le bonheur du monde.

• Au personnel De holcim :
Qui m’ont épaulé durant la période de stage

• A Mes formateurs :
Qui couvrement inlassablement pour ma formation en témoignage
de ma reconnaissance, pour tout la sollicitude et les encouragements
qu’elles n’ont cessés de me prodiguer.

• A Mes ami(e) s :
Mes ami(e) s et mes collègues : qui m’ont encouragé beaucoup, je leur
souhaite le bonheur et la réussite dans leur vie.

Ce n’est pas parceDE


RAPPORT que la tradition
STAGE DE FIN exige que cette page se trouve
FORMATION
dans mon rapport, mais parce que les gents à qui je m’adresse les
méritent vraiment.
Je ne saurais trouvé les mots pour exprimer ma cordiale gratitude
aux chefs
HOLCIM AOZde service de Holcim Aoz ,Mrs.ADIL ,et EL OUALIA et les
chefs INSTITUT
responsables SUPERIEUR
Mrs. ZARouale TECHNOLOGIE
qui m’ont permis APLIQUE
de passer mon
période de stage dans les meilleures conditions.

Je saisis cette occasion pour exprimer mes profondes


reconnaissances et mes vifs remerciements au personnel d’atelier de
maintenance qui n’a épargné aucun effort pour me conseiller, me diriger,
me faire profiter de sa large expérience tout au long de la réalisation de
ce travail et de leur mieux afin de me fournir les meilleures explications.

On ne laisse pas passer cette occasion sans remercier la


direction de l’Institut Supérieur de Technologie Appliqué de SETTAT et
notre formateurs surtout Mr REDA et Mr AFIFI et n’oublier pas la
surveillante générale madame HADDAR ZAINAB.

En fin, je tiens à remercier chaleureusement tout le personnel de


Holcim Aoz pour sa patience, ses explications et ses conseils qui m’ont
été d’un grand intérêt.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Le présent de ce rapport entre dans le cadre des rapports de stage


de fin d’études que j’ai eu le privilège de l’effectuer au sein de la direction de
HOLCIM AOZ .

Cette expérience était enrichissante et instructive, elle m’a permis de


développer mes compétences en matière de communication, à apprendre et à
pratiquer l’ensemble des tâches effectuées au sein du service.

Et elle m’a permis aussi de confronter et d’adapter mes connaissances


théoriques en les mettant en application avec la pratique ainsi, de découvrir
l’environnement professionnel.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

L’HISTORIQUE DE HOLCIM :

1972

Les gouvernements marocain et algérien décident de construire une cimenterie à Ouj


le nom de la Cimenterie Maghrébine (CIMA). Son capital social est de 75 millions de d
réparti à égalité entre l'Office pour le Développement Industriel (ODI) et la SNMC,
organismes représentant respectivement le Maroc et l'Algérie. Le projet CIMA fut m
veilleuse et placé sous administration provisoire à cause du retrait algérien de l'opéra
1975.

1976

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

L'ODI crée une société nouvelle dénommée Cimenterie de l'Oriental (CIOR) qui repre
actifs de la CIMA avec pour objet la réalisation d'une cimenterie dans la région d'Ou

1979

Holcim Maroc, 30 ans au service de la construction du Maroc. AR

Mise en service de l'usine d'Oujda qui démarre avec une capacité de production de 1,
millions de tonnes par an.

1980

Installation à Fès d'un centre d'ensachage d'une capacité de 500 000 tonnes par an.

1982

Installation à Casablanca d'un centre d'ensachage d'une capacité de 350 000 tonnes

1985

Création de Ciments Blanc du Maroc à Casablanca.

1989

Installation d'un centre de broyage à Fès d'une capacité de 350 000 tonnes par an.

1990

Début des travaux pour la réalisation d'une ligne complète de production de clinker à
lancement de l'activité BPE avec l'installation d'une première centrale à béton à Fès.

1993

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Démarrage de l’unité de Fès portant la capacité de production globale à 1,9 million de


par an.
Prise de contrôle majoritaire du capital de la CIOR par Holcim Ltd dans le cadre du
programme de privatisation.

1997

Installation d'une centrale à béton à Rabat et d'une autre à Casablanca.

1999

Construction d'une seconde centrale à béton à Casablanca. Mise en service d'un centr
broyage et d'ensachage à Nador.

Mise en service des installations de valorisation de combustibles de substitution à l'u


Fès Ras El Ma, d'une troisième
centrale à béton à Casablanca et d'une autre à Nador.

2001

Certification ISO 9 001 et ISO 14 001 de la cimenterie de Fès.

2002

Changement de l'identité visuelle: CIOR devient Holcim Maroc. Démarrage de la nouv


activité granulats (Benslimane). Début des investissements relatifs à la rationalisatio
dispositif industriel de Fès.
Certification ISO 9 001 et ISO 14 001 de la cimenterie d'Oujda.

2004

Extension de la cimenterie de Fès.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

2005

Démarrage du centre d'ensachage et de distribution de Settat.

2006

Extension du centre de Nador.

2007

Démarrage de la cimenterie de Settat et de la plateforme de prétraitement de déche


Ecoval.

2008

Lancement du projet de doublement de capacité de production de l’usine de Fès.


Certification ISO 9 001 et ISO 14 001 du centre de Nador.

Activités principales :

Ciment ;
Holcim Maroc exploite trois cimenteries (Oujda, Fès et Settat), un centre de
broyage, d’ensachage et de distribution (Nador) et un centre d’ensachage et
de distribution (Casablanca).

Bétons

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Holcim Bétons, filiale à 100% de Holcim Maroc, est présente sur le marché de
l'Oriental, du Centre et du Centre-Nord avec 10 centrales (Fès, Nador,
Settat, 2 à Rabat, 2 à Tanger, et 3 à Casablanca).
Holcim Bétons propose une gamme de bétons répondant aux attentes de ses
clients (bétons normalisés et bétons spéciaux). Nous proposons également un
éventail de services allant de la livraison au pompage ainsi que l'assistance
technique dans le choix du béton, le dimensionnement et la mise en œuvre.

Granulats
L’activité granulats a démarré en 2002 avec la création de la filiale Holcim
Granulats qui exploite une carrière dans la région de Benslimane.

Ecoval - Traitement de déchets


La plateforme de prétraitement de déchets Ecoval a démarré ses activités en
juin 2007 dans la région d'El Gara à 40 km de Casablanca. Filiale à 100% de
Holcim Maroc, Ecoval comprend différents ateliers de prétraitement et de
reconditionnement des déchets industriels en fonction de leurs
caractéristiques et de leur nature.

Batipro Distribution - Distribution de matériaux de construction


Œuvrant pour la modernisation des circuits de distribution des matériaux de
construction, Holcim Maroc a initié le premier réseau de distribution de
matériaux de construction au Maroc sous l'enseigne "BATIPRO Distribution".

A travers ce réseau, qui prône le professionnalisme, la qualité et la


transparence, Holcim Maroc souhaite fédérer des distributeurs indépendants
de divers horizons autour d'un même idéal et leur faire partager les mêmes
bonnes pratiques commerciales au bénéfice de l'amélioration de leur
compétitivité et pour une meilleure satisfaction de leur clientèle.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

L'ambition de BATIPRO Distribution est d'être le premier réseau de


référence dans ce secteur d'activité.

Mateen - Promotion immobilière


Holcim Maroc a lancé, en partenariat avec deux opérateurs immobiliers
marocain et français, une société de promotion immobilière. Mateen, qui a
démarré son activité en 2007, a pour vocation de développer un projet pilote
dans le segment du logement et de définir les bases du développement de
cette activité.

Vision – Mission

Holcim Maroc est un groupe national, filiale de Holcim Ltd. l’un des leaders
mondiaux du secteur.

Notre Vision est d’être le promoteur du professionnalisme des filières BTP et


du développement durable au Maroc.
Notre Mission est d’apporter au marché des produits et des solutions
reconnues, performantes et durables accompagnant le développement
économique et social du Maroc dans les filières du BTP.

• Une étude détaillée :


• Le fonctionnement du pont roulent.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Schéma du démarrage étoile triangle.


• L’accouplement.

Pont roulant
Le pont roulant est un appareil de manutention permettant le levage et le
transfert de charges lourdes.

Il diffère de la grue, du portique, du semi portique, de la potence et du


monorail principalement par sa conception.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Il est constitué d’une ou de deux poutres en acier, motorisé par 1,2 ou 4


moteurs ou non motorisé sur la quelle un palan ou un treuil motorisés ou non
est placé. Il peut être suspendu ou posé sur 2 rails.

Les ponts roulants sont généralement installes dans des halls industriels ou
leur prolongement à l’air libre .ils permettent la manutention de la charge dans
tout l’espace de ces halls. Ils sont installés en hauteur sur des rails de
roulement posé sur des poutres en acier ou béton reposant elles-mêmes sur
des poteaux.il peut y avoir plusieurs ponts dans une même travée, chacun
d’eux est alors protége par un système anti-collision.

Le pont roulant est constitué d’une ou deux poutres longitudinales reposant à


chaque extrémité sur un chariot appelé sommier équipé de roues se déplaçant
sur un rail .la largeur du pont correspond à celle du hall industriel dans lequel
il est installé .les ponts pour faibles charges sont mono poutre, les autre à
double poutre .sur la ou les poutres longitudinales repose un chariot équipé
d’un ou deux treuils permettant d’enrouler le câble de lever. A l’extrémité soit
sur une poulie, le crochet de levage.

Sur un petit pont roulant, la conduite de l’engin se fait par télécommande ou


radiocommande, les gros ponts possèdent souvent une cabine de conduite, mas
ils peuvent également être pilotes depuis le sol par une télécommande .ils sont
utilises pour les manutentions dans les parcs à matières premières , à produits
finis (parcs fers) dans les gros halls de stockage (déchargements de péniches
ou de wagons, rechargements de camions).ils peuvent être équipés pour les
manutentions particulières, de pinces,de godets, de grappins, d’électro-
aimants.
Ils fonctionnent à l’énergie électrique.
Il existe pour industries lourdes de très gros modèles capables de lever des
charges de plusieurs
Liquide dans les aciéries.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Appareillage électrique

Prévu pour une tension d’alimentation tri phase en 660 volts _ 50 Hz ; et une
tension de commande en 110 volts, l’appareillage est reparti en pleureuse
armoires, une sur le chariot treuil et deux le pont roulant.

Les armoires sont réalises en tôle d’épaisseur 20/10 et prévues étanche IP 54


avec des portes de visite en face avant, équipes de poignées a serrure
RONNIS.
La partie inférieure des armoire est de plaque amovibles équipe de presse
étoupe
Permettant la sortait des câbles.
L’appareillage comprend :
1 sectionneur général tripolaire avec fusibles HPS classe AMI dispositif de
protection contre la marche en monophasé et contact de pré coupure avec
percuteur. ce sectionneur est droit avec poignées extérieure cadenas sable.
1 transformateur 660 volts au primaire et 110 volts eu secondaire avec
fusible de protection.
1 contacteur général
Les contacteurs inverseur du différent mouvement.
Les relais d’asservissements
Les protections des mouvements par fusibles HPC percuteur
Les protections de chaque moteur par relais thermique

Câble

Les câble internes aux armoires sont réalises en fils souples H07VK POUR
LES CIRCUITS DE COMMANDE ET DE PUISSANCE.
Les câbles fixes sur le pont sont réalises en fil souple U 1000RO 2V.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Le câble mobile est réalisé en câble souple RUBANUL suspendu à des chariots
coulissant dans un rail profilé.
Ligne d’alimentation générale

Elle est prévue pour une longueur de 73mètre en rail protégé,


4conducteures ,100 ampères unitaires 25mm 2 avec alimentation en deux
points de ligne et un interrupteur tripolaire équipée fusibles.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Commande du pont

La commande du pont se fait par une boite à mobile le longue de la poutre


maîtres :

Double impulsion sur touts les mouvements.

Avec bouton pour avertisseur sonore.

Avec marche arrêt avec arrêt d’urgence (coup de poing)

Avec voyant de mise sous tension

Rail de roulement en translation.

Notre fourniture comprend deux files de 73mètres de longueur chacun en


rails type :

BURBACH N °3. Avec crapauds de fixation et butoirs d’extrémité.

Notice de conduit et de mise en service


Commande du pont

Prendre connaissance de la fonction de chacun du bouton poussoirs de


commande.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Arrêt d’urgence

Les appareilles sont munis d’un bouton MARCHE et d’un bouton (arrêt)
Dit (arrêt d’urgence).
Ce bouton (arrêt) permet de mettre hors tension tous les mouvements de
appareil par l’intermédiaire du contacteur générale. ils est nécessaire de
vérifier régulier ment son bon fonctionnement.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Pianotage

Le Pianotage sur les boutons de commande, en particulière lorsque le


mouvement comporte deux vitesses, (bouton de commande à double
enfoncement), doit être exceptionnel.
Les inversions brutales de mouvement sont à exclure dans l’utilisation normale
de l’appareil.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Utilisation du mouvement de levage avec ‘’ tirage en biais ‘’

Votre appareil est étudié pour lever verticalement la charge qu’il


manutentionne.
Toute autre utilisation appelée communément ‘’ tirage par biais ‘’, entraîne une
usure prématuré du câble de levage, des gorge du tambour, des anneaux guide
câble(pour les palans).dans le cas de treuil cette mauvaise utilisation peut
provoquer un enroulements défectueux sur le tambour.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Interrupteur de fin de course.

Tous les mouvements sont protégés dans chaque sens, par des interrupteurs
de fin de course .ces organes de sécurités ne doive pas être utilisés comme ‘’
butoirs électrique ‘’.
L’accès dans la zone de cette fin de cours doit toujours s’effectuer avec
baudouiner prudence, et de préférence a vitesse réduite.

Avant utilisation du pont

Vérifier la bonne continuité électrique de mise a la terre assurée par les rails
de roulement.
S’assurée que l’appareil que l’appareil peut être utilisé sans danger : aucune
opération d’entretien en cours, aucun objet oublié sur l’appareil ou sur le
chemin de roulement du pont.
Vérifier visuel ment l’état des câbles électrique apparents, l’état des câbles
de levage, des poulies de moulage et du pendentif de commande.
Vérifier le bon enroule du câble sur le tambour et les poulies.
Déverrouille et enclenché le dispositif de coupure générale d’installation
électrique.
Vérifier son fonctionnement.
Vérifier que les dispositifs de commande sont au repos.
Enclenché le dispositifs de coupure de l’appareil et vérifier sont bon
fonctionnement.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Signaler immédiatement toutes défectuosité.

Utilisation du pont.

Vérifier à vide, le bon fonctionnement des différents mouvement de l’appareil


et des sécurité : freins, fins de course.
Ne pas lever de charges dépassant la capacité limite indique sur l’appareil.
Tendre les élingues puis décoller verticalement la charge d’une hauteur
suffisante pour vérifier son équilibre.
Ne pas transporter de charge au dessus des personnes.
Eviter toutes manœuvres brutales, chocs, traction obliques.
Les balancements de charge sont interdits.
Il est interdit de continue les manœuvres en cas de défaillance d’un organe
quelconque.
Déposer doucement la charge et s’assurer de sa stabilité en donnant du mou
aux élingues.
Après utilisation

Au repos ne pas laisser de charge suspendue.


Remonter le crochet de levage en position haut.
Mettre l’appareil dans sa position de stationnement.
Mettre l’appareil hors tension et verrouiller le dispositif de coupure de
l’installation électrique.
Levage 55t

Il y a deux câble extra -flexible fixé en extrémité du tambour par


plaquettes, forment avec le moulage un levage un levage symétrique
4x2brins.le moulage est composé de deux poulies de renvois, d’un palennier

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

d’équilibrage et d’un moufle à quatre réas.cette moufle est équipé d’un


crochet double croc avec butées a billes et linguistes de sécurité.
Ce mouvement de levage également équipe de :

Un dis positive d’anti – chevauchement de câbles.


Un secteur de niveau détermine de point haut et bas du crochet.
Un interrupteur de sur course haut.
Un détecteur de survitesses actionne le frein

Levage auxiliaire 10t

Ce mouvement est assuré par un palan à câble de fabrication de série de


constitué par :

1 moteur asynchronies a rotor court-circuit (GV).


1 frein a disque assurant l’immobilité de la charge à action commandé par
manqué de courant. ce frein comporte un dispositif accessible de l’extérieure
permettant le réglage du couple de freinage et son déblocage manuel.
1 tambour en acier à gorge usinée, monté sur roulement à billes étanches de
grand diamètre.
1 câble de levage anti-giratoire en acier a haute résistance.
1guide câble en fonte entourant complètement le tambour qui empêche le
foisonnement du câble.
1 moufle sous carter acier avec crochet sur butée billes une linguette de
sécurité interdite le décrochage intempestif de l’élingue.
La petite vitesse est assurée par un deuxième moteur relie au réducteur
principale par un additionnel un embrayage electromagnatique.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Schéma du démarrage étoile triangle

Le démarrage étoile triangle est très utilisé en électrotechnique pour la mise


en route des moteurs électriques asynchrones triphasés. Ce dispositif est
employé afin de diminuer les "risques" du démarrage direct. En effet,
l'intensité du courant au démarrage (en direct) est très importante vis à vis
du courant nominal du moteur (environ 5 à 7 fois l'intensité nominale). Sur
les gros moteurs ces courants importants entraînent des surcharges sur les
lignes d'alimentations (fils, câbles, bornes) et sur les appareils de
protection et de commande (fusible, sectionneur, contacteur, relais
thermique...) d'ou une usure, voir une destruction, prématurée des
composants du démarreur.

Cas du démarrage direct

Si nous relevons les valeurs de l'intensité (I) d'un courant et du couple (C) d'un

moteur triphasé au moment du démarrage, nous obtenons les courbes suivantes.

Nous observons qu'au moment du démarrage les valeurs de I et de C sont

respectivement 7 et 2 fois plus grandes que leur valeur en régime établi.

Voir le schéma du démarrage direct Voir le schéma du démarrage direct deux sens de

marche .

Pour réduire l'intensité au démarrage du moteur, l'étude du rapports I Triangle/I

Etoile (voir cours démarrage étoile-triangle) nous montre qu'il serait préférable de

démarrer un moteur (asynchrone triphasé à rotor en court circuit) en le couplant en

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

étoile.

Par contre si l'on veut exploiter le couple et la puissance maximum du moteur il faut

le brancher en triangle.

Couplage étoile :

Couplage triangle :

Le démarrage étoile triangle

Conditions à remplir :

Le couplage triangle doit correspondre à la tension du réseau.

Le démarrage du moteur doit se faire en deux temps.

Premier temps : couplage des enroulements en étoile et mise sous tension ;

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Deuxième temps : suppression du couplage étoile, immédiatement suivie du

couplage triangle.

Analyse du fonctionnement au démarrage :

Au démarrage le moteur est couplé en étoile. La tension appliquée sur une phase est

réduite, soit .

L'intensité absorbée (proportionnelle à la tension appliquée) est le 1/3 de celle

qu'absorberait le moteur s'il démarrait directement en triangle. La valeur de la pointe

de l'intensité atteint en général deux fois l'intensité nominale.

Le couple au démarrage (proportionnel au carré de la tension appliquée) et le couple

maximum en étoile sont ramenés au 1/3 des valeurs obtenues en démarrage direct. La

valeur du couple de démarrage atteint en général 0,5 fois le couple nominal.

Coupure (passage étoile triangle) :

Le temps de passage entre les deux couplages doit être très bref.

Couplage triangle :

Un deuxième appel de courant se manifeste ; il est fonction de la durée du couplage

étoile et peut atteindre la valeur de pointe du démarrage direct. Cette pointe de

courte durée provient du fait que les forces électromotrices qui subsistent au stator

lors du couplage triangle ne sont pas en opposition de phase avec les tensions de ligne.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Le couple subit une forte pointe pour retomber rapidement à sa valeur nominale.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Commande automatique d'un démarrage étoile triangle

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Exemple d'un schéma du circuit de commande :

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

La commande est effectuer par des boutons poussoirs momentanés (S1 et S2).

Une impulsion sur le bouton poussoir MARCHE (S2) met la bobine du contacteur étoile

(KM1) sous tension et ferme son contact ; ce dernier alimente KM2 le contacteur de

ligne. Le contact KM2 étant maintenant fermé, il auto alimente la bobine KM2,

démarre le cycle de la temporisation et permet l'auto maintient du contacteur KM1.

Nous pouvons noter qu'un contact de KM1 interdit la mise sous tension de KM3.

Dans cette phase le moteur est couplé en étoile et prend de la vitesse.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

La temps préréglé du dispositif de temporisation s'écoule et les contacts de la

temporisation se déclenchent ;

La bobine KM1 n'est plus alimentée (le contact NC temporisé KM2 s'ouvre) et de ce

fait autorise l'alimentation de KM3 conjointement avec le contact NO de

temporisation KM2.

KM3 s'enclenche et permet au couplage triangle d'être effectif.

Nous pouvons noter qu'un contact de KM3 interdit la mise sous tension de KM1 (ce

dispositif est un ou exclusif appelé verrouillage électrique).

Une impulsion sur le bouton poussoir S1 (BP ARRET) arrête le moteur.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Exemple d'un schéma du circuit de puissance :

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Un chef d’équipe d’atelier est chargé de suivre de prés la sécurité du


personnel et du matériel à savoir.

Port de matériel de protection individuel pour le personnel


Prendre les mesures nécessaires en cas des travaux particulières
Ecarter les risques existant à l’atelier
Nettoyage des équipements et installation

Les risques potentiels de l’unité sont.


Les brûlures par la vapeur et acide chaud.
Les brûlures par l’acide concentré « H2SO4 ».
L’asphyxie par des gaz lors des contrôles des
équipements.
La chute en hauteur.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Les blessures par un équipement tournant.


Glissade par la graisse ou huiles.

Pour éviter les risques d’accidents il faut :


Le port du matériel de protection individuel, lors des interventions :
Bleu de travail ;
Casque ;
Masque
Masque (poussière)
Lunettes ;
Gant anti-acide ;
Chaussures.
Casque anti-bruit.

Fluide chaud et/ou sous pression.

Le danger est lié :

A l’échappement dans l’air (purge, soupape ou fuite accidentelle sur un organe


du circuit). Dans ce cas, il y a risque de présence de projectile (tête de vanne,
goupille de soupape, boulons desserrés…), d’inondation des lieux (risque de
glissade), d’inhalation de gaz chauds chimiquement agressifs ou de perte
d’équilibre ou risque de chute.
Au contact avec des conduites véhiculant des
fluides chauds (vapeur, condensats…)

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

En Cas De Projection

Inhalation respiratoire : éloigner le sujet du gaz + réanimation


Projection sur les yeux : laver à grande eau
Projection sur le corps : enlever les vêtements souillés et laver à eau
Ingestion accidentelle : si le sujet est conscient, lui faire boire de l’eau
sans provoquer des vomissements
Repérer la direction du vent à l’aide des fanions ou des fumées sortant des
cheminées
Eviter de se placer dans les gaz (sens contraire ou perpendiculaire au vent)
Faire évacuer le personnel travaillant en hauteur
Faire évacuer si nécessaire le personnel des ateliers qui peuvent être touché.

L’acide sulfurique.

H2S04 est un liquide corrosif, incolore et inodore


H2S04 est inflammable mais en contact de métaux
dégagement H2
Ne jamais verser de l’eau sur l’acide
Ne jamais travailler sans moyen de protection individuelle
Ne jamais marcher sur les toits des bacs d’H2S04
Eviter les déplacements au-dessous des conduites d’H2S04
En cas de projection laver immédiatement à l’eau pendant 15 mn
En cas d’ingestion accidentelle : Ne rien faire, évacuer à l’hôpital
En cas de fuite : Arrêter la fuite, si possible ; sinon canaliser l’écoulement et
neutraliser avant passage dans l’égout

L’acide phosphorique.

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

L’acide phosphorique est un produit incolore et soluble dans l’eau et l’éthanol


(Couleur verdâtre = présence de Cr3+)
Comme tous les acides, il est corrosif
En cas de projection : laver immédiatement à
grande eau et abondamment pendant 15mn ,
retirer les vêtements souillés
En cas d’inhalation de vapeur ou aérosols :
Retirer le sujet de la zone polluée, pratiquer la
réanimation respiratoire si besoin est.
En cas d’ingestion accidentelle : ne rien faire,
évacuer à l’hôpital
En cas de fuite : s’efforcer de l’arrêter, si
non, neutraliser la plaque avant écoulement
vers égouts.

Choix du masque respiratoire approprie.

Il existe sur le marché :


Des demi masques à usage unique.
Les demi-masques réutilisables .
Masque respiratoires complets .
Les Appareils Respiratoires Isolants .

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

Le présent rapport est le fruit d’un travail acharné


durant
la période de stage.
Ce stage a répondu, d’une manière satisfaisante à
mes attentes.
Effectivement, j’ai pu grâce à ce stage, intégrer le
monde
professionnel et construire une présentation plus
concrète
du monde de l’entreprise.
Ce présent rapport trace mon passage au sein de
l’CP
et plus précisément au service électrique
‘’CENTRALE THERMIQUE’’
dont j’ai fais une certaine

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION


HOLCIM AOZ
INSTITUT SUPERIEUR TECHNOLOGIE APLIQUE

RAPPORT DE STAGE DE FIN FORMATION