Vous êtes sur la page 1sur 1

La Veille - n°4 - Novembre 2007

Les Compagnies d’Assurance épinglées


par le Médiateur de la République
dans son rapport 2006 :
La proposition de loi permettant la recherche de bénéficiaires
des contrats d’assurance sur la vie non réclamés et garantissant
les droits des assurés du 21 septembre 2007
- progressivement un engorgement l’existence de milliards d’euros de
des Tribunaux avec des affaires de contrats d’assurance-vie en déshé-
faibles montants que les assureurs rence dans les termes suivants :
ne pourront plus régler eux-
mêmes, «Chaque année, plusieurs milliards
d’euros restent ainsi captés par les
- à plus long terme, la disparition de compagnies d’assurance alors qu’ils
l’assurance de protection juridique
auraient dû être, conformément à la
dans notre pays et par consé-
volonté des défunts, reversés à des
quent un recul de la possibilité
offerte au plus grand nombre d’ac- bénéficiaires.
céder au droit à des conditions peu C’est une situation inacceptable sur
onéreuses». le plan de l’éthique».
En ce début d’année 2007, la Ces groupements concluaient cette Le Médiateur, Monsieur Jean-Paul
Fédération Française des Sociétés Lettre Ouverte comme suit :
DELEVOYE, proposait en consé-
d’Assurances et la GEMA- «Nous sommes convaincus que la quence de mettre à la charge des
MUTUELLES D’ASSURANCES protection juridique doit rester au Compagnies la recherche active
ont fait publier par voie de presse seul service des consommateurs. d’un éventuel bénéficiaire.2
en format A3 une Lettre Ouverte Madame, Monsieur le Député, êtes- C’est à cette fin que deux Députés
aux Députés, pour exprimer leur vous prêt(e) à voter une telle loi ?»1. ont déposé le 21 septembre 2007
virulente opposition à la Réforme L’hostilité de ces propos à l’en- une proposition de loi3 visant à per-
de l’Assurance de Protection juri- contre de notre Profession se passe mettre la recherche des bénéfi-
dique qui était alors soumise à de tout commentaire… ciaires de contrats d’assurance-vie
l’examen de l’Assemblée nationale. Cette caricature de catastrophe non réclamés et en déshérence et
annoncée est toutefois restée Lettre garantissant les droits des assurés
En substance, ces deux groupes
morte (!) puisque la loi 2007-218 du adoptée en première lecture par
professionnels rejetaient catégori-
19 février 2007 portant réforme de l’Assemblée Nationale le 11 octobre
quement la systématisation projetée
de l’intervention des Avocats dans le l’assurance de protection juridique a 2007 puis par le Sénat le
traitement des litiges relevant de non seulement été votée mais est 7 novembre dernier, et actuellement
l’assurance de protection juridique. aussitôt entrée en vigueur le 21 soumise à l’examen de la
février dernier. Commission des Lois4.
Etait invoquée à l’appui de ce refus
l’augmentation des coûts qui résul- Or, quelques jours à peine après N’est-ce pas là l’illustration édifiante
terait prétendument de cette inter- l’insertion ci-dessus relatée, c’était
d’un classique revisité, «L’arroseur
vention des membres de notre pourtant au tour des Compagnies
arrosé» ?!
Profession, avec pour consé- d’assurance de se trouver en ligne
quences alléguées : de mire de graves critiques, cette … A suivre jusqu’à la promulgation
fois plus sérieusement fondées. de la loi, et sa mise en application…
- «dès 2008, une augmentation des
cotisations d’assurance à des En effet, le Médiateur de la
niveaux de prix inabordables pour République, qui venait de déposer Agnès PROTON
une grande partie des assurés, son rapport 2006, y dénonçait Avocat au Barreau de Grasse

1 Cf. Article NICE MATIN, 4 février 2007 p. 21 3 Cf. Article LE MONDE, vendredi 12 octobre 2007 : « Assurance-vie : une proposition pour
2 Cf. Son rapport sur www.mediateur-république.fr, page 42 « Assurance-vie en déshéren- identifier les bénéficiaires »
ce : entre éthique et milliards d’euros » 4 Cf. Historique de la procédure législative en cours sur www.assemblee-nationale.fr
légataires n’ont pas fait appel).