Vous êtes sur la page 1sur 1

de la région délimitée cognac.

Car si
l’alcool blanc, souvent absorbé en
WILBER ROBLES-CACERES «combinado», est assez fameux pour

Segonzac, bénéficier d’un jour de gloire officiel* au


Pérou, ses acteurs et ses 158 producteurs
répertoriés – de fait plus nombreux – sont
le Pérou des spiritueux dispersés ou peu organisés. De plus, le
Chili voisin, également consommateur et
ilber Robles-Caceres a quitté Are- pensé à Segonzac. «La seule formation producteur de pisco, en revendique la
W quipa, grande ville du Sud péru- exclusivement consacrée aux spiritueux et paternité. Ce qui, lorsqu’on sait le dyna-
misme de la filière viti-vinicole chilienne,
vien, voilà quatorze ans, pour suivre un située au cœur du vignoble», argumente
troisième cycle d’économie à la faculté de l’étudiant qui a suivi de près, en grande invite à agir avec méthode.
Toulouse. Attiré, dit-il, comme nombre de Champagne, les campagnes 2004 des ven- «Il faut d’abord consolider le produit sur
ses compagnons, par cette Europe emblé- danges et de distillation. le marché national avant de le promouvoir
matique d’une certaine ouverture d’esprit. Son objectif : répondre de façon profes- à l’international. Et peut-être travailler la
Il est aujourd’hui assistant de recherche, à sionnelle à l’appel de ses pairs péruviens, qualité», propose Wilber Robles-Caceres.
Nice, dans le secteur agroalimentaire. Cette ingénieurs agronomes. Ces derniers sou- Constitution d’une interprofession, inté-
année, toutefois, le Péruvien de 43 ans a haitent organiser la filière du pisco, bois- rêt d’une appellation d’origine, position-
quitté l’azur de la Riviera pour les coteaux son spiritueuse nationale issue de la vigne nement du spiritueux sur un marché mon-
charentais afin de suivre le master droit, et du passage unique dans un alambic, en dial aux mains de grands groupes...
gestion et commerce de spiritueux dis- tous points ressemblant à la «chaudière» «Pernod-Ricard lance sa cachaça», remar-
que l’étudiant. Observateur désormais
assidu des tendances du secteur, Wilber
Robles-Caceres ne souhaite ni «plaquer
un modèle» préétabli, ni imposer son point
de vue. Il s’apprête au contraire à accom-
plir son stage d’études sur le terrain péru-
vien afin d’analyser la situation et de
collecter des vœux. «En fonction de ce que
les professionnels décident et à partir de
l’analyse, je tenterai de proposer une struc-
ture interprofessionnelle, même petite et
qui puisse évoluer.»
«Je souhaite que les gens soient acteurs
de leur propre développement», ajoute
Wilber Robles-Caceres, certain d’avoir
tissé, à Segonzac, les premières mailles
d’un indispensable réseau international.
Astrid Deroost
Alberto Bocos

* Le 5 février, le Pérou célèbre le cocktail


«pisco sour» à base de pisco, blanc d’œuf,
citron, sucre et glace pilée.

Une formation pluridisciplinaire


Le site de Segonzac, situé en domaines du marketing, du Charente. Segonzac propose
grande Champagne, rattaché au commerce, de la réglementation, etc. également la préparation «couplée»
centre universitaire de la Charente, Leur connaissance du secteur est d’un master professionnel en
est une antenne délocalisée de favorisée par une immersion au commerce international dont un
l’Université de Poitiers. Chaque cœur du vignoble charentais et des certain nombre d’enseignements
année, les 15 à 20 étudiants inscrits relations continues avec les sont organisés par l’Institut
en master droit, gestion et professionnels de la filière. Outre un d’administration des entreprises
commerce des spiritueux suivent tour de France des spiritueux, les (IAE) de Poitiers.
une formation pluridisciplinaire qui étudiants accomplissent des stages
fera d’eux des cadres polyvalents. dans le monde entier : Etats-Unis, Site de Segonzac,
Ils seront responsables de Japon, Mexique pour la première 37, rue Gaston-Briand, 16130
production, d’export, de année, Chine dans le cadre Segonzac, tél. 05 45 83 35 35
communication, chefs de produit, d’échanges universitaires réguliers. Sur place se trouve également
juristes spécialisés dans le domaine Et puisque le marché des spiritueux l’Observatoire mondial des
des spiritueux, etc. Les diplômés de est mondial, des étudiants viennent spiritueux, www.ciedv.org, initiative
Segonzac sont capables également de Chine, de Bulgarie, de de l’association Centre international
d’appréhender l’ensemble des Roumanie, du Cameroun, du des eaux-de-vie et boissons
problèmes de gestion dans les Royaume-Uni... suivre les cours en spiritueuses.

14 ■ L’ACTUALITÉ POITOU-CHARENTES ■ N° 68 ■

Centres d'intérêt liés