Lundi 4 Juillet 2016

Bonjour
Bienvenue à la trente septième édition de la newsletter de Stand Up for Europe.
J-P Labille rejoint notre comité de soutien !
Né le 23 février 1961, Jean-Pascal Labille passe une partie de son enfance à Muno,
dans la Province du Luxembourg. A 18 ans, il s'inscrit à l'école des Hautes études
commerciales (HEC) à Liège et y découvre une orientation professionnelle, celle de
réviseur d'entreprises.
En 1991, il prête serment en qualité de réviseur d'entreprises et exerce au sein de la
SPRL Renouprez, Labille & Co, où il se voit notamment confier le révisorat du secteur
des mutualités.
Profondément ancré dans les valeurs de gauche dès sa plus tendre enfance, le secteur
des mutuelles constitue pour lui une application concrète de ce principe essentiel à tout
socialiste : la solidarité. Une valeur qu'il sert avec passion et dévouement, en devenant
en 2001 Secrétaire Général des Mutualités socialistes et syndicales de la Province de
Liège.
Pour Jean-Pascal Labille, c'est par la professionnalisation des institutions et une gestion
partenariale des ressources humaines que passe nécessairement l'amélioration des
services rendus aux personnes. Il est en effet convaincu qu'une entreprise, pour être
performante, se doit de considérer son personnel comme les autres partenaires avec
lesquels il faut compter. C'est ainsi qu'il professionnalisera le Forem en instaurant un
service d'audit interne et en adaptant son fonctionnement interne. L'outil s'articule autour
des travailleurs qui en deviennent le moteur à part entière.
Cette conviction, il n'aura d'ailleurs de cesse de l'exposer aux nombreux entrepreneurs
qu'il sera amené à côtoyer alors qu'il préside le Conseil d'administration de la Société
régionale d'investissement wallonne (SRIW). Sa proximité avec le monde des
entreprises le persuadera de l'importance de les soutenir dans leur développement et
de la nécessité de recadrer le rôle de la finance et son influence disproportionnée sur
l'économie réelle.
Parallèlement à ses activités professionnelles, Jean-Pascal Labille consacre une partie
de son temps et de son énergie à un parcours académique à l'ULg.
En janvier 2013, il donne une nouvelle orientation à son parcours en acceptant, la
mission de Ministre fédéral des Entreprises publiques, de la Coopération au
Développement et de la Politique des Grandes Villes.
Cette fonction ministérielle, Jean-Pascal Labille l'a conçue d'emblée comme étant une
mission à durée déterminée. C'est ainsi qu'à l'étonnement du landerneau politique, il

confirmera en février 2014 sa volonté de ne pas être candidat aux élections.
Fort d'un bilan salué par l'ensemble des observateurs, il quitte la scène politique en
octobre 2014, avec l'installation d'un Gouvernement de droite. S'il met un terme à son
expérience ministérielle, il n'entend pas pour autant quitter le champ politique : « Mon
militantisme ne date pas de janvier 2013 lorsqu'on m'a nommé ministre et ne s'arrêtera
pas avec mon retour à la Mutualité ».
En octobre 2014, il retrouve le poste de Secrétaire Général de l'Union des Mutualités
socialiste dont il avait pris congé 21 mois plus tôt.

Christian Verdonck rejoint également le comité de soutien !
Gantois de souche, il a vécu douze ans au Congo belge avant de revenir à Gand où il a
terminé ses études universitaires.
Il est marié et il a trois filles et six petits-enfants.
Il a poursuivi une carrière diplomatique jusqu'à sa retraite en 2012.
Il est convaincu que l'UE doit se muer en une fédération, il a œuvré en ce sens durant sa
carrière.
Lorsqu'il était ambassadeur à Riga, il a réussi à faire traduire le livre de Guy Verhofstadt
"Les Etats-Unis d'Europe" en letton et à le faire connaître en invitant notre PM à venir
défendre cette idée à Riga.
Il espère pouvoir apporter sa petite pierre à ce projet au sein de Stand Up for Europe.

Tableau des Indicateurs !
Retrouvez tous les mois les grands indicateurs de notre mouvement ...

Stand Up coopère désormais avec la Société Européenne de Défense !
Cette coopération entre les deux mouvements débute par un texte commun : « Pour
une politique de défense et des Affaires étrangères européennes, par la fondation des
États-Unis d'Europe »
Pour retrouver ce document, cliquez ici !

Le Nouvel Européen : le média à suivre ! Avec cette semaine un article de Pierre
Defraigne, sympathisant de Stand Up for Europe.

L'article de ce 30 mai 2016 a été rédigé par Pierre Defraigne. « Pour l'Europe,
tapez zéro ! » est à lire absolument si vous n'avez pas encore eu l'occasion de le
faire.
« Mais qu'est-ce donc que cette Europe qui s'empare des leviers de commande de
la croissance mais qui n'en a pas l'usage ? Qu'est-ce donc que cette Europe sans
visage enterrée dans ses bunkers du rond-point Schuman et qui délibère hors du
regard des citoyens ? Qu'est-ce donc que cette Europe qui déroule à répétition la
même bande-son préenregistrée en vingt-cinq langues, mais qui jamais n'écoute
et donc ne répond pas ? »
A lire et partager !
Cliquez ici pour (re)lire l'article

BREXIT dans la presse !
Un ami de Stand Up, Pierre Defraigne, met bien en évidence les blessures profondes
du Brexit et nous partageons entièrement son analyse. Article publié dans la Libre du 27
juin 2016.
"L'imbroglio du Brexit comme levier pour un noyau dur européen" est à lire en cliquant
ici !

Stand Up dans la presse, on en parle !
Carte Blanche de Richard Laub et Olivier Boruchowitch publié dans l'écho du 15
juin 2016 :
Le clivage gauche-droite a-t-il encore un sens?
« Bien entendu, les partis de gauche comme de droite ont des traditions, des
cultures, des approches spécifiques, mais face à la réalité des choses, celles-ci ne
pèsent plus lourd. On le sait depuis le tournant mitterrandien du début des
années 80, qui a entériné la fin de toute possibilité de conduire une politique
réellement de gauche. Trente ans plus tard, François Hollande a dû tirer les
mêmes conclusions, comme le reste des responsables politiques européens
d'ailleurs.»
Pour lire l'article, cliquez ici !

Avancées pour l'Initiative Citoyenne européenne !
De plus en plus d'ONG rejoignent la discussion sur l'initiative dont le but est de proposer
une alternative humaine et fédéraliste à la « crise » des réfugiés. Il a été proposé par le
Conseil européen en charge du dossier d'attendre les propositions de la Commission
Européenne sur le sujet mais à priori notre initiative gardera sa pertinence. Osons donc
les prochaines étapes.

Rappel de renouvellement de cotisation
Pour celles ou ceux qui n'ont pas encore eu l'occasion de renouveler leur
cotisation, ce petit rappel à votre soutien !
Pour poursuivre nos activités qui entraînent inévitablement des frais, votre
concours financier nous est indispensable, le bénévolat de nos sympathisants et
de nos équipes ne suffisant pas à lui seul. Nous avons donc besoin de votre
générosité. Aidez-nous à promouvoir notre projet en versant votre cotisation
annuelle de 28 euros ou bien 5 euros pour les étudiants (cliquez ici) ou en nous

faisant parvenir un virement sur le compte 001 7047618 62 (IBAN BE51 0017
0476 1862 et BIC GEBABEBB) et en nous envoyant vos dons (cliquez ici).
Grâce à vous, nous pourrons continuer à faire progresser le projet fédéraliste
européen au cœur de la société et à le défendre dans le débat démocratique pour
qu'enfin l'Europe bouge dans la bonne direction.
Prenez part avec nous à la construction d'une nouvelle Europe, une Europe
citoyenne, démocratique, généreuse, solidaire et entreprenante.
Merci pour votre soutien.

Découvrez désormais notre « Courrier des lecteurs » :
« Bonjour,
Bravo pour ce billet de Pierre Defraigne. Il dit exactement ce que je ressens et
que beaucoup d'Européens, au moins ceux des pays fondateurs, ou qui croient en
l'utilité, la nécessité même, d'une Europe forte, pensent.
Le problème: quelle est la personnalité qui aura le charisme et l'autorité pour
imposer cette réforme?
Je crois qu'il faut se limiter au début à un nombre de pays convaincus, prêts à
abandonner une partie de leur souveraineté à un gouvernement européen.
Que les autres se contentent du marché commun.
Bien à vous,
Jacques Scohy »

L'Europe vue d'en bas, la tribune de Bruno Heureux !
Un "Rocher" dans la chaussure est à lire en cliquant ici!
"Peu avant le vote majoritaire des Britanniques en faveur du Brexit, j'avais écrit un article
que je vous invite à lire ci-dessous. Son contenu n'a, à mon point de vue, rien perdu de

sa « vérité »..."

Votre avis nous intéresse.....
Si vous avez une question, une idée, un grief ou un compliment à nous transmettre, il
vous suffit de répondre à l'un de nos articles.
Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.
N'hésitez pas à réagir car.... votre avis nous intéresse!
Nous nous réservons le droit de ne pas publier les billets injurieux ou non respectueux
des principes du pluralisme démocratique. La parole est libre dans les limites du
respect de l'intégrité des personnes et des idées.
Nous vous remercions de votre soutien à Stand Up, vous faites vivre et avancer
notre projet.

L'équipe de Stand Up for Europe http://standupforuseurope.eu/

STAY CONNECTED

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful