Vous êtes sur la page 1sur 24

Le Président Bouteflika exprime à M me Merkel

la condamnation par l'Algérie de l'attaque de Munich

Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a exprimé hier la condamnation par l'Algérie de l'attaque perpétrée vendredi soir dans un centre commercial à Munich et sa solidarité avec l'Allemagne en cette tragique circonstance, dans un message adressé à la chancelière Angela Merkel.«En cette tragique circonstance, je voudrais vous exprimer au nom du peuple algérien, de son gouvernement et en mon nom personnel, nos plus sincères condoléances à vous-même, au peuple allemand et aux familles des victimes, et vous assurer aussi de la solidarité de l'Algérie avec l'Allemagne», a souligné le chef de l'Etat.

P. 5

DK NEWS

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION

MÉTÉO 30° : ALGER 39° : TAMANRASSET p. 2
MÉTÉO
30°
: ALGER
39° : TAMANRASSET
p. 2

Dimanche 24 juillet 2016 - 19 Chaouel 1437 - N° 1360 - 4 e année - Prix : Algérie : 10 DA. France : 1€

www.dknews-dz.com

ALGÉRIE/ÉTATS-UNIS

M. Sellal reçoit le secrétaire d'Etat adjoint américain Antony Blinken

 
  ALGÉRIE-ONU

ALGÉRIE-ONU

L’Algérie élue au Conseil de l’Autorité internationale des fonds marins

P. 24

P. 24

P. 14

Le Front Polisario saisit le Conseil de sécurité

RETOUR DE LA MINURSO :

54 E ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE LA POLICE ALGÉRIENNE

Inauguration à Oran d'un premier établissement hospitalier régional de la Sûreté nationale

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui a inauguré, hier à Oran, un établisse- ment hospitalier régional de la Sûreté nationale, le premier du genre au niveau national. La cérémonie d’inauguration marquant la célébration du 54e anniver- saire de la création de la Police algé- rienne, s'est déroulée en présence du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi, du Directeur général de la Sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel et du commandant de la 2e région militaire, le général- major Saïd Bey. Dans une déclaration à la presse à l’occasion, M. Bedoui a souligné que l’inauguration de cette première structure du genre au niveau national représente un «moment historique» pour le corps de la police, affirmant que l'Etat continuera à édifier ce genre de structures à travers tout le pays. P. 3

Le premier du genre au niveau national
Le
premier
du
genre
au niveau
national
PROJET D'IN SALAH GAS : ASSURANCE-HABITAT: UNIVERSITÉ : Accord entre Sonatrach et ses partenaires pour
PROJET D'IN SALAH GAS :
ASSURANCE-HABITAT:
UNIVERSITÉ :
Accord entre Sonatrach
et ses partenaires
pour la compression
de 40 % des travailleurs
étrangers
SITE GAZIER DE
TIGUENTOURINE :
Remise en
service du train
n o 3 dans les
prochains jours
Plombiers
et électriciens
mis à la
disposition
des assurés
45,36 %
des nouveaux
bacheliers ont
confirmé leurs
choix au 2 e jour
P. 6
P. 6
P. 6
P.3
SANTÉ CANCER DE L'INTESTIN Les oméga-3 pour augmenter les chances de survie P.p 12-13
SANTÉ
CANCER DE
L'INTESTIN
Les oméga-3
pour augmenter
les chances
de survie
P.p 12-13

LE MINISTRE DE LA SANTÉ :

«La cause du décès de deux nouveaux-nés vaccinés dans une clinique privée à Rouiba n'est pas encore confirmée» P. 3

F

privée à Rouiba n'est pas encore confirmée» P. 3 F TBALL MDN LUTTE CONTRE LE TERRORISME

TBALL

MDN
MDN

LUTTE CONTRE

LE TERRORISME

Un dangereux terroriste

abattu

à Boumerdès

LUTTE CONTRE LE TERRORISME Un dangereux terroriste abattu à Boumerdès P. 3

P. 3

LUTTE CONTRE LE TERRORISME Un dangereux terroriste abattu à Boumerdès P. 3
JS KABYLIE : Départ aujourd'hui vers Gammarth (Tunisie) P. 22
JS KABYLIE :
Départ
aujourd'hui vers
Gammarth
(Tunisie)
P. 22

CLINCLIN

CLIN CLIN 2 DK NEWS Dimanche 24 juillet 2016 D’ EIL Les futurs hadjis algériens pourront

2 DK NEWS

Dimanche 24 juillet 2016

D’

EIL

Les futurs hadjis algériens pourront commencer à réserver leurs chambres d'hôtel dès aujourd’hui à tra- vers Internet, a indiqué hier l'Office national du Hadj et de la Omra (ONHO). Cette opération lancée par l'ONHO sur son site (onho.dz) s'inscrit dans le cadre des nou- velles mesures visant à améliorer le séjour des hadjis algériens dans les deux Lieux saints de l'Islam. Cette mesure permettra aux hadjis algériens au nom- bre de 29 000 cette année, de réserver à l'hôtel de leur choix à La Mecque et de réserver leurs colocataires. L'ONHO tend à généraliser cette opération aux hôtels d'El Madina El Mounaouara (Médine) après avoir

Horaires des prières

El Mounaouara (Médine) après avoir Horaires des prières Fajr 03:51 Dohr 12:55 Asr 16:45 Maghreb 20:08
El Mounaouara (Médine) après avoir Horaires des prières Fajr 03:51 Dohr 12:55 Asr 16:45 Maghreb 20:08
El Mounaouara (Médine) après avoir Horaires des prières Fajr 03:51 Dohr 12:55 Asr 16:45 Maghreb 20:08
El Mounaouara (Médine) après avoir Horaires des prières Fajr 03:51 Dohr 12:55 Asr 16:45 Maghreb 20:08
Fajr 03:51 Dohr 12:55 Asr 16:45 Maghreb 20:08 Isha 21:45
Fajr
03:51
Dohr
12:55
Asr
16:45
Maghreb
20:08
Isha
21:45

HADJ 2016

Les réservations des chambres d'hôtels lancées aujourd’hui via Internet

concerné uniquement les hôtels situés à Mekka (La Mecque). Pour garantir le succès de cette opération, l'of- fice qui avait organisé des sessions de formation au pro- fit des membres de la mission algérienne chargés de l'opération d'hébergement, a réparti ces derniers à tra- vers les points de vente des billets du hadj relevant de la compagnie Air Algérie. L'ONHO a par ailleurs lancé un nouveau service élec- tronique qui permet aux futurs hadjis algériens d’algé- rianiser les numéros de leurs vols à destination des deux Lieux saints de l'Islam ainsi que les numéros de leurs chambres d'hôtel.

TÉLÉCOMMUNICATIONS Le téléphone et l'ADSL rétablis à Souk Ahras et Guelma après près de 4 heures de perturbations

Ahras et Guelma après près de 4 heures de perturbations AUJOURD’HUI - À L’UNIVERSITÉ DE SÉTIF
AUJOURD’HUI - À L’UNIVERSITÉ DE SÉTIF ORAN Conférence formation à sur les médias Le ministre
AUJOURD’HUI - À L’UNIVERSITÉ
DE SÉTIF
ORAN
Conférence formation
à
sur les médias
Le ministre de la
Communication, M.
Hamid Grine, partici-
pera aujourd’hui à
l’université Ferhat Ab-
bas de Sétif, une confé-
rence qui entre dans le
cadre du cycle de confé-
rences-formation inti-
tulé «Connaître les mé-
dias» ouvert aux pro-
fessionnels du secteur
et aux citoyens. Cette
rencontre sera pondé-
rée par M. Mohamed
Koursi.
Météo
Max
Min
Alger
30°
21°
Oran
30°
19°
Annaba
30°
22°
Béjaïa
27°
20°
Tamanrasset
39°
27°
4
FESTIVAL "THAMUSIDA"
AU MAROC
Kader Japoni, invité
d'honneur
à
Le chanteur algérien de
rai Kader Japoni est l'invité
d'honneur de la 9e édition
du festival musical "Tha-
musida" à Kénitra (nord
du Maroc), prévue du 29 au
31 juillet, selon la presse
marocaine. Né à Alger
en 1979, Kader Japoni est
un chanteur célèbre connu
pour ses nombreux suc-
cès, dont "Mamma Mia", "Sanawat al Dayaa", "Hadi
Hya Omri", "Nti Sbabi" et "Aadab Lefrak".
Kader Japoni, de son vrai nom Abdelkader Hi-
baoui, a participé récemment au Festival interna-
tional de Timgad dans sa 38e édition et au festival
Mawazine Rythmes Du Monde (Maroc) dans sa
15ème édition.
Organisé à l'initiative de l'Association "Festival
de Kénitra" en collaboration avec la province de ké-
nitra, ce festival vise à contribuer à l'animation cul-
turelle et artistique dans la ville et à faire promou-
voir le patrimoine et la culture de la région, selon
les organisateurs.

Remise de grades

des éléments

de la Sûreté nationale

Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a présidé hier à Oran en compagnie du Directeur général de la Sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel une céré- monie de remise de grades à des cadres et agents de police promus, à l'occasion de la célébration du 54e anniversaire de la création de la Police algérienne. La cérémonie s'est déroulée au siège du cin- quième groupement de sécurité et d'intervention en pré- sence du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi, et du commandant de la deuxième Région militaire, Said Bey. La promotion a concerné, au niveau national, 5.800 éléments du corps de la Sûreté nationale dont 14 com- missaires divisionnaires promus contrôleurs de police.

missaires divisionnaires promus contrôleurs de police. DU 23 JUILLET AU 11 AOÛT À LA GALERIE ASSELAH
missaires divisionnaires promus contrôleurs de police. DU 23 JUILLET AU 11 AOÛT À LA GALERIE ASSELAH

DU 23 JUILLET AU 11 AOÛT À LA GALERIE ASSELAH

Exposition « Le 5 Juillet vu par le peuple»

A l’occasion de la commémoration de la fête de l’indépendance qui coïncide avec le 5 juillet de chaque année, l’établissement Arts et Culture de la wilaya d’Alger organise du 23 juillet au 11 août à la galerie d'arts As- selah-Hocine, une exposition collective de photographie Sous le thème : «Le 5 Juillet vu par le peuple».

M’SILA Les éliminatoires du concours de chant «El Houndjoura Edhahabia»

partir de la fin de semaine

Les éliminatoires de la sixième édition du concours de chant "El Houndjoura Edhahabia" ciblant les jeunes chan- teurs au niveau national seront lancées "à la fin de cette semaine" à M’sila, a-t-on appris hier auprès du président de l’association Wissam, organisatrice de l’événement. "Le chant algérien entre le passé et le présent" a été retenu comme thème de ce concours, a précisé à l’APS Samir Maârouf, soulignant que la manifestation vise à mettre en relief la richesse de la musique algérienne et son évolution à travers le temps. Il est attendu la participation de plus de 200 jeunes chanteurs et chanteuses venus des quatre coins du pays, a annoncé M. Maârouf, signalant que seule- ment 20 jeunes seront retenus à l’issue des éliminatoires qui s’étaleront sur dix (10) jours. M. Maârouf a détaillé que les finalistes d’ El Houndjoura Edhahabia (Voix d'Or) prendront part à un stage de formation artistique d’une semaine, encadré par des professionnels du chant. Il a ajouté que l’objectif du concours est de "favoriser l’épa- nouissement des jeunes" en leur offrant un espace pour confirmer leurs talents et des occasions de se produire à l’échelle locale et nationale.

Le concours El Houndjoura Edhahabia a été lancé lo- calement avant de rêvetir un cachet national à partir de la quatrième édition, a-t-on rappelé, soulignant que les thèmes proposés pour ce concours abordaient les chants révolutionnaire, bédouin et national notamment.

Le réseau téléphone et ADSL a été rétablis à Souk Ahras et Guelma après près de quatre de pertur- bations dues à une dou- ble coupure survenue samedi après midi sur une importante liaison en fibre optique, a indi- qué Algérie Télécom (AT). Cette double coupure

a

au téléphone et à l'ADSL et des perturbations dans une par-

provoqué un "isolement total" de la wilaya de Souk Ahras

tie du réseau de la wilaya de Guelma, a précisé AT dans un communiqué.

LE 31 AOÛT À CONSTANTINE

2 e université d’été du FCE

Le Forum des Chefs d’entreprise (FCE), tiendra sa deuxième université

d’été du 31 août au 2 septembre 2016 dans

la wilaya de Constan-

tine, sous le thème

«Entrepreneurs de progrès, tous mobi- lisés».

4 CULTURE

de progrès, tous mobi- lisés». 4 CULTURE L’ONCI est prêt à élargir ses activités culturelles à

L’ONCI est prêt à élargir ses activités culturelles à

travers les wilayas du pays

L’Office national de la culture et de l’information (ONCI) est prêt à élargir ses activités culturelles à travers plusieurs villes du pays en cas de disponibilité d’espace pour anima- tion, a indiqué hier à Batna, le directeur de l’information et du marketing à l’ONCI. "L’organigramme administratif de l’ONCI dispose d’an- nexes dans l’ensemble de wilayas du pays et avec des facili- tations sur le terrain, l’Office est en mesure de lancer des ac- tivités culturelles", a précisé à l’APS Samir Meftah. Il a précisé que dans la commune de Yesser (Boumerdès) l’Assemblée populaire communale (APC) a procédé à la ces- sion d’une salle de spectacle qui était fermée au profit de l’ONCI ce qui a permis d’organiser plusieurs manifestations culturelles durant le mois de ramadhan. Il a également ajouté qu’actuellement, dans la même salle de spectacle, un programme dédié aux cinéphiles est pro- posé et un autre réservé pour les enfants sera lancé en sep- tembre prochain. Le directeur de l’information et du mar- keting a rappelé que le théâtre de plein air d’Oran a été mis

à

la disposition de l’ONCI durant la saison estivale pour l’or-

ganisation des activités jusqu’à la fin du mois d’août prochain. L’ONCI dispose également de la salle de spectacles Ahmed Bey de Constantine, considérée comme une annexe dans cette ville, a-t-il noté.

de la salle de spectacles Ahmed Bey de Constantine, considérée comme une annexe dans cette ville,

Dimanche 24 juillet 2016

ACTUALITÉ

DK NEWS

3

ORAN: Inauguration d'un premier établissement hospitalier régional de la Sûreté nationale

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui a inauguré, hier à Oran, un établissement hospitalier régional de la Sûreté nationale, le premier du genre au niveau national.

La cérémonie d’inauguration mar- quant la célébration du 54e anniver- saire de la création de la Police algé- rienne, s'est déroulée en présence du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Ab- delmalek Boudiaf, du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi, du Direc- teur général de la Sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel et du commandant de la 2e région mi- litaire, le général-major Saïd Bey. Dans une déclaration à la presse à l’occasion, M. Bedoui a souligné que l’inauguration de cette première structure du genre au niveau natio- nal représente un «moment histo- rique» pour le corps de la police, af- firmant que l'Etat continuera à édifier ce genre de structures à travers tout le pays. Il a également indiqué que cet ac- quis représente un cadeau du prési- dent de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour la police. Le ministre a ajouté que l'Etat est déterminé à continuer à prendre en charge les éléments de la police, ce qui représente «un message fort de recon-

La cause du décès de deux nouveaux-nés vaccinés dans une clinique privée à Rouiba n'est pas encore confirmée

La cause du décès des deux nou- veaux-nés, vaccinés dernièrement dans une clinique privée à Rouiba, n'est pas encore confirmée, a dé- claré hier à Oran le ministre de la Santé, de la Population et de la Ré- forme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf. Dans une déclaration à la presse, en marge de la célébration du 54e anniversaire de la fondation de la Police algérienne, le ministre a in- diqué qu’une enquête a été ou- verte pour déterminer si la cause du décès des deux nouveaux-nés est due au vaccin ou pas. M. Boudiaf a ajouté que les ser- vices concernés au niveau de son département ministériel ont pro- cédé temporairement au retrait de la boîte de vaccin à titre préven- tif. Le ministre a indiqué, par la même occasion, que l’industrie pharmaceutique en Algérie est en évolution, recensant cinq (5) uni- tés de production de médicaments à travers le pays. Deux nouveaux-nés, âgés de deux mois, sont morts dans une cli- nique privée à Rouiba suite à l'dmi- nistration d'un vaccin. Aussitôt avisé, le ministère a dé- pêché une équipe d’experts sur place pour ouvrir une enquête épi- démiologique sur ce décès. Les premiers résultats ont prouvé que la mort subite des deux bébés n’a pas de relation directe avec le vaccin, a-t-on indiqué. Le vaccin utilisé en Algérie est homologué par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a-t-on assuré.

mondiale de la santé (OMS), a-t-on assuré. naissance des sacrifices consentis par les agents de la

naissance des sacrifices consentis par les agents de la sécurité nationale dans l'exécution de leurs missions». De son côté, le Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), le gé- néral-major Abdelghani Hamel, a exhorté à préserver cet acquis, expri- mant sa fierté quant à cette réalisation qui renforce les capacités de prise en charge de la famille de la police algé- rienne. Cet établissement hospitalier dispose d’une capacité d’accueil de 120 lits et de services dotés d'équipe- ments médicaux sophistiqués. Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales a également inau- guré, en compagnie de la délégation officielle, une annexe de cet établis- sement hospitalier régional consacrée

à la radiologie. La délégation a, en ou-

tre, visité une exposition organisée au Palais des expositions de hai «Medina Jdida», sur les différents services

techniques et opérationnels de la Sûreté nationale, à l’occasion du 54ème anniversaire de la création de ce corps, mettant en évidence le

rôle et les missions de la police dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes et la prévention rou- tière. Des moyens et équipements de pointe utilisés par la police, à l’instar de ceux des unités aériennes,

y sont exposés. La visite de la délégation officielle se poursuit à Oran, où une cérémo- nie de remise de grades aux officiers de police est prévue.

Université: 45,36 % des nouveaux bacheliers ont confirmé leurs choix au 2 e jour

Le nombre des nou- veaux bacheliers ayant confirmé leurs choix au niveau des universi- tés, hier au deuxième jour de l'opération de confirmation définitive des voeux, s'élève à 145.484, soit 45,36 % du nombre total des ba- cheliers, selon les statis- tiques globales fournies par le ministère de l'En- seignement supérieur et de la Recherche scientifique. La période de confir- mation définitive des voeux est fixée du 22 au 24 juillet. Le nombre d'accès

des nouveaux bache- liers au site des inscrip- tions (nombre de signa- tures) s'élevait samedi à 13h47 à 324.593, soit 98,32% du nombre total des bacheliers, qui est de 330.132. La période de pré- inscription qui a dé- buté mardi, a pris fin jeudi à minuit. Le nombre de ba- cheliers qui se sont pré- inscrits s'est élevé à 320.728, soit 97,15 % du nombre total de bache- liers. La période des orientations et des re- cours en ligne s'étalera

du 31 juillet au 2 août. Les mêmes dates ont été retenues pour la pé- riode des concours et des entretiens pour un nombre de filières spé- cifiques. Enfin, la période des inscriptions finales et définitives à l'univer- sité s'étalera du 4 au 9 août 2016. Ces opérations sont effectuées via deux sites internet (www.orienta- tion.esi.dz) et (www.mesrs.dz) mis en ligne par le ministère de l'Enseignement supé- rieur et de la Recherche scientifique.

LUTTE CONTRE LE TERRORISME

Un dangereux terroriste abattu à Boumerdès (MDN)

Le dangereux terroriste «B. Reda», dit Abou Chihab, qui a rejoint les groupes terroristes en 2006, a été abattu vendredi soir, à Boumerdès, par un détachement de l'Armée na- tionale populaire (ANP), qui a égale- ment saisi une arme, un lot de muni- tions et une grenade, a indiqué hier un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). «Dans le cadre de la lutte antiter- roriste et suite à une embuscade, un détachement de l'Armée Nationale Populaire a abattu le dangereux ter- roriste «B. Reda» dit Abou Chihab, hier 22 juillet 2016 à 21h 30 à Boumer- dès (1e RM), ayant rejoint les groupes terroristes en 2006. L'opération a permis de récupérer un pistolet automatique, une quan- tité de munitions et une grenade», précise le MDN. Par ailleurs et dans

le cadre de la lutte contre la crimina-

lité organisée, un détachement à Ouargla (4e RM) «a arrêté un contre- bandier et a saisi un camion chargé de 7.383 unités de différentes bois- sons». En outre à Tamanrasset (6e RM), un détachement de l'ANP en coordination avec des éléments de la Douane algérienne «a appréhendé un contrebandier et saisi un véhicule tout-terrain, un fusil de chasse, 4 détecteurs de métaux, 8 groupes électrogènes et 4 marteaux piqueurs». D'autre part et, dans le cadre de la lutte contre l'émigration clandes- tine, une unité des Garde-côtes d'An- naba (5e RM) «a déjoué une tentative d'émigration clandestine de 21 per- sonnes, à bord d'une embarcation de construction artisanale au Nord- ouest de Ras El-Hamra», ajoute la même source.

La formation est un véritable investissement qui profite à l'entreprise touristique (Nouri)

Le ministre de l'Aménagement du Territoire, du Tou- risme et de l'Artisanat, Abdelwahab Nouri a indiqué que la formation était un «véritable investissement qui pro- fite à l'entreprise et à l'économie en général». Le ministre qui présidait une cérémonie de sortie de promotions ayant bénéficié de formations dans le domaine du tourisme parmi lesquels 50 stagiaires de l'Ecole nationale supérieure du tourisme, 183 étu- diants de l'Institut national d'hôtellerie et de tou- risme (INHT) de Tizi-Ouzou et 175 de l'INHT de Bous- saâda, a affirmé que son «secteur accorde à la ressource

humaine un intérêt particulier à travers l'appui à la for- mation».

M. Nouri a appelé les parties concernées à «conju-

guer les efforts pour l'amélioration de la qualité des ser-

vices et de mettre en place un système de formation dans

les domaines de l'hôtellerie touristique qui assure aux jeunes une formation de base de qualité». Le ministre a souligné que «l'évaluation pério- dique du nombre de diplômés des instituts de forma- tion dans le tourisme montre que le dispositif actuel de formation n'est pas en mesure de couvrir tous les be- soins recensés au regard de la demande croissante dans ce domaine».

M. Nouri a appelé dans ce cadre à une «réflexion au-

tour des modalités d'élargissement des établissements de formation ou la création de nouveaux établissements pour répondre à la demande sans cesse croissante». «La qualité des prestations touristiques ne repose pas seulement sur la quantité mais nécessite également

l'amélioration de la qualité de la formation théorique et pratique», a-t-il estimé, soulignant qu'une «série de mesures ont été prises dans ce sens à travers l'actua- lisation de programmes de formation, la formation par l'apprentissage dans certaines spécialités et le système LMD à l'Ecole nationale supérieure du tourisme d'El Aurassi. Lors de la prochaine rentrée scolaire 2016-2017 l'Ecole nationale supérieure du tourisme d'El Aurassi accueillera 60 nouveaux étudiants et l'INHT de Tizi Ou- zou 120 étudiants pour la formation de technicien su- périeur et 30 pour la formation de technicien, a-t-il in- diqué. L'INHT de Boussaâda accueillera quant à lui 110 nou- veaux stagiaires, ajouté M. Nouri. Des membres du gouvernement ont pris part à la cé- rémonie de sortie de ces promotions baptisées du nom du premier directeur de l'Ecole supérieure du tou- risme, Tayeb Hadj Aissa, et qui a été marquée par la re- mise de prix et de diplômes aux trois premiers lauréats des deux instituts et de l'école.

La relance du tourisme dépend de la création d'offres et de produits aux normes internationales

Le ministre de l'Aménagement du territoire, du Tou- risme et de l'Artisanat Abdelouahab Nouri a affirmé, hier

à Alger, que «la relance du tourisme dépend de nos ca-

pacités à transformer les potentialités touristiques de l'Algérie en offres et en produits conformes aux normes internationales». Le ministre qui présidait la cérémonie de sortie des promotions de l'Ecole nationale supérieure du tourisme

(El Aurassi) et des instituts nationaux d'hôtellerie et de tourisme de Boussaâda et de Tizi Ouzou, a précisé dans une allocution que «transformer ces potentialités tou- ristiques en offres et produits conformes aux normes internationales permettra de garantir la qualité pour faire de l'Algérie une destination touristique conforme

aux exigences du marché mondial».

M. Nouri a ajouté à ce propos que «la démarche du

gouvernement pour la diversification de l'économie na- tionale hors hydrocarbures en soutenant l'investisse-

ment dans le secteur du tourisme et de l'artisanat vise

à construire la destination Algérie, en lui permettant

de satisfaire la demande interne mais aussi d'attirer le plus grand nombre de touristes étrangers». Il a souligné la nécessité «d'accorder un intérêt par- ticulier à la ressource humaine, précisant que «les ob- jectifs de la stratégie de formation permet de doter les entreprises hôtelières et touristiques de cadres et de main-d'oeuvre spécialisés». Le secteur du tourisme «a fait de la formation de la ressource humaine l'un des principaux axes du plan de qualité qui ne peut être concrétisé sans le renforcement des compétences techniques et professionnelles néces- saires et sans l'instauration du professionnalisme dans les entreprises de formation touristique et hôte- lière et l'adoption des critères d'excellence dans ce do- maine», a-t-il conclu.

APS

4 DK NEWS

ACTUALITÉ

Dimanche 24 juillet 2016

MAE LIBYEN :

L'adhésion du Maroc est «une nouvelle adhésion» et devrait se faire selon l'acte constitutif de l'UA

Le ministre libyen des Affaires étrangères, Mohamed Taher Syala, a affirmé hier à Nouakchott que l'adhésion du Maroc à l'Union africaine (UA) «est une nouvelle adhésion», qui devrait se faire selon les termes l'acte constitutif de cette organisation panafricaine. Il s'agit d'une «nouvelle adhésion et non un retour. Une démarche qui exige de nouvelles procédures conformément aux termes l'acte constitutif de l'UA», a précisé le chef de la diplomatie libyenne dans une déclaration à l'APS à l'issue de son entretien avec le ministre des Affaires maghrébines, de l'UA et la ligue arabe, Abdelkader Messahel en marge des tra- vaux des ministres arabes des Affaires étrangères à Nouakchott, ajoutant que «cette requête devrait être approu- vée par la majorité simple des membres (la moitié plus un)». Les autorités algériennes avaient affirmé que le Maroc devait «se conformer à l'acte constitutif « de l'UA s'il voulait adhérer à cette organisation continentale. Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal avait souligné, à ce propos, qu'il était question d'«une nouvelle adhésion» à l'UA du fait que le retrait du Maroc a eu lieu de l'Organisation de l'unité afri- caine (OUA) et non de l'Union africaine. Si le Maroc souhaite adhérer à l'UA «sans condition», l'Algérie «n'y voit aucun pro- blème, mais il y a des procédures à suivre», avait-t-il ajouté.

ALGÉRIE/ÉTATS-UNIS

M. Boutarfa et le secrétaire d'Etat adjoint US discutent du partenariat en énergie

Le ministre de l'Energie, Noureddine Boutarfa, a reçu hier au siège de son département ministériel le secrétaire d'Etat adjoint américain, Antony Blinken, avec qui il s'est entretenu sur le partenariat dans le domaine de l'énergie, a indiqué un communiqué du ministère. «Les entretiens entre les deux parties ont porté sur les relations de coopération et de parte- nariat entre l'Algérie et les Etats-Unis dans le domaine des hydrocarbures et de l'énergie», a précisé le ministère. M. Boutarfa et le numéro deux de la diplomatie américaine «ont exprimé leur satisfaction de ces relations et leur volonté de les approfondir notamment dans les domaines des énergies renouvelables, de la coopération technique et de la forma- tion». A cette occasion, M. Boutarfa a présenté à M. Blinken les grands axes du programme national des énergies renou- velables «en plaidant pour un partenariat mutuellement bénéfique entre les entreprises des deux pays notamment pour la fabrication des équipements industriels liés à ces énergies», précise encore le communiqué. Leurs discussions ont également abordé l'évolution de la situation du marché pétrolier mondial, qui sera examinée lors de la 15ème édition de la réunion ministérielle du Forum international de l'Energie prévu du 26 au 28 septembre prochain à Alger et auquel la participation des Etats-Unis est attendue, note le ministère. Pour rappel, l'adjoint de John Kerry est à Alger depuis vendredi pour une visite de trois jours au cours de laquelle il s'entretiendra avec de hauts responsables algé- riens «sur l'état de la coopération bilatérale et les moyens de son renforcement», avait indiqué mercredi dernier le minis- tère des Affaires étrangères dans un communiqué. «Les questions liées à l'actualité régionale et internationale seront également à l'ordre du jour de ces entretiens», avait égale- ment souligné le communiqué.

LIGUE ARABE

Début des travaux à Nouakchott de la réunion des ministres arabes des AE

Les travaux de la réunion préparatoire des ministres des Affaires étrangères préparatoire au 27e sommet de la ligue arabe prévu les 25 et 26 juillet, ont débuté hier à Nouakchott avec la participation du ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et la ligue arabe, Abdelkader Messahel.

Les chefs de la diplo- matie arabe se planche- ront lors de leur réu- nion préparatoire prési- dée par le ministre mauritanien des AE, M.

prési- dée par le ministre mauritanien des AE, M. Isselkou Ould Ahmed Izid Bih, sur l'élabora-

Isselkou Ould Ahmed Izid Bih, sur l'élabora- tion de l'ordre du jour des travaux du sommet arabe, les projets de décision relatifs aux dossiers soumis aux dirigeants arabes dont

le développement de l'action arabe com- mune, la situation dans certains pays arabes, la relance des mécanisme de maintien de la sécu- rité arabe et la lutte antiterroriste. La ques-

tion palestinienne figu-

rera parmi les priorités des questions soumises

à la réunion ministé-

rielle, du fait qu'elle constitue la principale affaire de la nation arabe en plus de la

relance de l'initiative de paix arabe à la lumière de l'initiative française ainsi que les méca- nismes onusiens y affé- rents. La Mauritanie abrite pour la première fois le sommet arabe depuis son adhésion il y

a plus de 40 ans à la

Ligue arabe après la rétraction en février dernier du Maroc qui

devait abriter le sommet

en avril à Marrakech.

M. Messahel s'entretient avec le ministre libyen des AE en marge de la réunion préparatoire du sommet arabe

Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes s'est entretenu hier à Nouakchott, en marge des travaux de la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères, avec le ministre libyens des Affaires étrangères, Mohamed Taher Siyala. Les deux ministres ont passé en revue les questions soumises à l'ordre du jour de la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères préparatoire à la 27e session ordinaire au niveau du sommet, les relations bilatérales ainsi que la crise en Libye et les démarches algériennes en faveur de son règlement pacifique. Dans une déclaration à la presse à l'issue de la rencontre, M. Messahel a réitéré la position de l'Algérie en faveur des efforts

la position de l'Algérie en faveur des efforts visant à consacrer la stabilité en Libye aussi

visant à consacrer la stabilité en Libye aussi bien à travers les ren- contres et la coordination bilaté- rale que dans le cadre des réu- nions des pays du voisinage, de la

Ligue arabe et de l'Union africaine, et ce conformément au principe de non ingérence dans les affaires internes de la Libye. Pour sa part, le ministre libyen a souligné que la rencontre s'inscri- vait dans le cadre des consultations et la coordination continue des rencontres entre les deux pays. A une question sur les derniers développements de la situation en Libye après l'assassinat de mili- taires français dans le sud du pays et l'appel de la Libye aux aides étrangères, M. Siyala a souligné que son pays refusait l'interven- tion étrangère quelle que soit sa nature, ajoutant que le Conseil présidentiel et le gouvernement d'union nationale ne peuvent accepter la présence de forces étrangères sur les terres libyennes».

et avec le ministre djiboutien des A.E

Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, s'est entretenu hier à Nouakchott, en marge des travaux de la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères, avec le ministre djiboutien des Affaires étrangères, Mahamoud Ali Youssouf. Les deux ministres ont passé en revue les questions inscrites à l'ordre du jour de la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères préparatoire au 27e

sommet arabe, ainsi que les résultats de la dernière réunion de l'UA tenue dernièrement à Kigali. Les travaux de la réunion préparatoire des minis- tres des Affaires étrangères préparatoire au 27e som- met de la ligue arabe prévu les 25 et 26 juillet pour débattre plusieurs questions politiques et socio-éco- nomiques, le développement de l'action arabe com- mune, les défis sécuritaires auquel fait face la région arabe.

ALGÉRIE- MONTÉNÉGRO

Stevan Labudovic, le cameraman de la révolution algérienne décoré du grand prix de la municipalité

Le cameraman de la révolution algérienne Stevan

Labudovic (90 ans) a été décoré le 21 juillet dernier, par la municipalité de Berane, sa ville natale au Monténégro, du grand prix de la municipalité, lors d’une cérémonie solennelle organisée a l’occasion de la journée de la municipalité de cette ville célébrée le 21 juillet en com- mémoration de sa libération de l’occupation nazie en

1944.

À l’invitation de monsieur Dragoslav Scekic président de la municipalité, l’ambassadeur d’Algérie au Monténégro avec résidence à Belgrade, monsieur Abdelhamid Chebchoub, a assisté à cet évènement auquel ont participé le président du parti socialiste populaire du Monténégro, dont la formation gère cette municipalité, les membres du conseil municipal et les personnalités civiles et religieuses de la municipalité. En marge de cette cérémonie et a l’initiative de l’am- bassade, a été organisée une exposition des photogra-

bassade, a été organisée une exposition des photogra- phies de la guerre de libération nationale et

phies de la guerre de libération nationale et ont été pro- jetées des vidéo d’archives prises par Stevan Labudovic.

Dans son allocution l’ambassadeur d’Algérie,

Abdelhamid Chebchoub, a rendu hommage à Labudovic

et a rappelé son engagement aux côtés des combattants

de l’ALN et l’impact de ses photos dans la médiatisation

de la lutte de Libération nationale Algérie, contribuant à montrer la réalité de ce combat face à la propagande de

la

puissance coloniale. Stevan Labudovic a évoqué, face à

la

télévision du Monténégro, son séjour aux côtés des

combattants algériens, se rappelant avec émotion du chahid Abdelkrim Laggoune, avec lequel il s'était lié d'amitié pendant sa présence au maquis. Rappelons que Steven Labudovic, cameraman de l’agence yougo-

slave « Filmske Novosti » a produit plusieurs reportages

et photographies sur la guerre de Libération nationale. Il

a été décoré à ce titre par le Président Abdelaziz

Bouteflika a l’occasion du 50e anniversaire de l’indépen- dance et a reçu le prix d’honneur lors du 5e Festival du film engagé d’Alger.

Dimanche 24 juillet 2016

ACTUALITÉ

DK NEWS 5

FUSILLADE DE MUNICH

Les autorités parlent de l'acte d'un «forcené»

Les autorités allemandes ont indiqué hier que la fusillade qui a ensanglanté Munich vendredi soir était l'acte d'un «forcené» et n'avait rien à avoir avec le terrorisme et l'organisation terroriste autoproclamée «Etat islamique» (EI/Daech).

«Nous partons du principe qu'il s'agit dans cette affaire d'un acte classique d'un for- cené» qui a agit manifeste-

acte classique d'un for- cené» qui a agit manifeste- ment sans motivation poli- tique, a déclaré

ment sans motivation poli- tique, a déclaré à la presse un représentant du parquet de Munich, «il n'y a pas d'autres

raisons». «Nous avons trouvé des éléments montrant qu'il se préoccupait des questions liés aux forcenés» auteurs de tue-

ries, notamment des livres et des articles de journaux, a pré- cisé le chef de la police de Mu- nich. «Il n'y a absolument aucun lien avec l'Etat islamique (au- toproclamé EI/Daech)», a-t-il déclaré. Le tueur, un Germano-Ira- nien de 18 ans, né à Munich et qui fréquentait une école de la ville, a ouvert le feu sur des pas- sants vendredi soir à proxi- mité et dans un centre com- mercial, tuant neuf personnes, pour l'essentiel de jeunes per- sonnes, et en blessant 16 autres.

Hollande et Merkel pour une coopération accrue après des «actes ignobles»

Le président français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel ont convenu hier, au lendemain de la fusil-

lade de Munich, du besoin de «coopérer plus

étroitement face à ceux qui cherchent (

créer un climat de terreur», selon l'Elysée. Lors d'un entretien téléphonique avec la chancelière allemande, le président français lui a «renouvelé le soutien et la solidarité de la France à l'égard de l'Allemagne», indique un communiqué de ses services. Les deux dirigeants «ont échangé sur la nature des actes ignobles intervenus ces derniers jours dans nos deux pays et sont convenus de la nécessité de coopérer plus étroi- tement encore face à ceux qui cherchent à séparer les peuples et à créer un climat de terreur parmi les populations», ajoute la présidence française. François Hollande avait qualifié dans la nuit de vendredi à sa-

Hollande avait qualifié dans la nuit de vendredi à sa- medi d'«attaque terroriste» la fusillade de

medi d'«attaque terroriste» la fusillade de Munich (sud), qui a fait au moins neuf morts plus son auteur selon la police. Le président français avait dénoncé un «nouvel acte ignoble qui vise à saisir d'effroi l'Allemagne après d'autres pays européens». Angela Merkel a évoqué «une nuit d'horreur» au lendemain de la fusillade perpétrée par un jeune germano-ira- nien de 18 ans souffrant de troubles psy- chiatriques, qui s'est ensuite donné la mort non loin du centre commercial. La plupart des victimes sont des adolescents ou des jeunes et les autorités ont évoqué l'acte d'un forcené souffrant d'une forme de dépression. En aucun cas, son geste n'apparaît lié à l'or- ganisation terroriste autoproclamée «Etat islamique» (Daech/EI), selon la police.

) à

Merkel évoque «une nuit d'horreur»

La chancelière allemande Angela Mer- kel a évoqué «une nuit d'horreur» au lende- main de la fusillade de Munich (sud) perpé- trée vendredi par un jeune de 18 ans souf- frant de troubles psychiatriques, qui a tué neuf personnes avant de se donner la mort. «Les gens à Munich ont derrière eux une nuit d'horreur», a-t-elle dit hier à l'occasion de sa première réaction après la fusillade dans un centre commercial, «une telle soi- rée est pour nous tous difficile à supporter». «Nous tous, et je le dis au nom de l'ensem-

ble du gouvernement, pleurons avec le coeur lourd ceux qui plus jamais ne rentre- ront dans leurs familles», a-t-elle ajouté de- puis la chancellerie à Berlin. La dirigeante conservatrice a rendu hommage aux Munichois, notamment à ceux qui ont ouvert leurs portes aux per- sonnes errantes dans la ville après que la ville s'est retrouvée en quasi-état de siège. Ils ont montré que «nous vivons dans une société libre et qui fait preuve d'huma- nité», a-t-elle souligné. C'est dans ces valeurs

que réside «notre grande force», selon elle. Le tueur, un jeune Germano-Iranien, a tué neuf personnes et blessés seize autres vendredi en fin d'après-midi avant de pren- dre la fuite et de se suicider non loin du cen- tre commercial. Son corps avait été re- trouvé dans la soirée. La plupart des victimes sont des adoles- cents ou des jeunes et les autorités ont évo- qué l'acte d'un forcené souffrant d'une forme de dépression.

Trois Turcs, trois Kosovars et un Grec parmi les morts

Sept ressortissants étrangers - trois Kosovars, trois Turcs et un Grec - font partie des neuf personnes tuées vendredi soir par le forcené qui a semé la mort dans un centre commercial de Munich, ont annoncé hier les autorités des pays concernés. Le ministre turc des Affaires étran- gères Mevlüt Cavusoglu a cité les noms de trois Turcs figurant par les victimes - Sevda Dag, Can Leyla et de Selçuk Ki- liç - lors d'un entretien avec la chaîne d'information turque NTV. Il a ajouté qu'il avait appelé les familles. Aucun dé- tail n'était immédiatement disponible sur ces trois victimes. De son côté, Pristina a annoncé que trois autres personnes tuées étaient des Albanais du Kosovo. Selon les médias locaux, il s'agit d'un homme, Diamant Zabergja, 21 ans, et de deux femmes, Armela Segashi, une ado- lescente de 14 ans, et Sabina Sula, dont l'âge n'a pas été précisé. Un Grec figure également parmi les neuf victimes, selon le ministère grec des Affaires étrangères. L'auteur de la fusillade - qui a égale- ment fait 16 blessés - est un forcené souffrant de problèmes psychologiques, sans lien avec le terrorisme , selon la po- lice allemande.

L'auteur est un Germano-Iranien de 18 ans, sa motivation «non élucidée»

L'auteur de l'attaque perpétrée à Mu- nich, dans le sud de l'Allemagne, qui a coûté la vie à neuf personnes est un Germano-Ira- nien de 18 ans dont les motivations sont à ce stade «totalement non élucidées», a in- diqué hier le chef de la police locale. «L'auteur est un Germano-Iranien de 18 ans de Munich», qui n'était pas connu des services de police et vivait depuis déjà «longtemps» dans la capitale bavaroise avec la double nationalité allemande et ira- nienne, a déclaré Hubertus Andr lors d'une conférence de presse. «Les motiva- tions restent encore totalement non éluci- dées», a-t-il ajouté. Le jeune homme a commencé à tirer en début de soirée avec un pistolet sur des gens à la sortie d'un restaurant McDonald's, avant de continuer la fusillade dans le centre commercial voisin, puis de prendre la fuite. Une patrouille de police l'a alors blessé à l'arme à feu mais le jeune homme

a réussi à prendre la fuite. Son corps sans

vie n'a été retrouvé que plus tard, vers 18h30 GMT, par la police, qui a constaté qu'il s'était donné la mort. Les forces de l'ordre ont pensé dans un premier temps avoir affaire à trois au- teurs car une voiture suspecte avec deux hommes à bord avait été aperçue par des témoins en train de fuir à vive allure près

de l'endroit des faits. «Il s'est avéré que les deux hommes n'avaient absolument rien

à voir avec les faits», a dit M. Andr. Le bilan de la fusillade s'établit à 9 per- sonnes tuées par le jeune homme, au- quel s'ajoute l'auteur lui-même qui s'est sui- cidé. Par ailleurs 21 personnes ont été blessées, dont trois très grièvement pour lesquelles le pronostic vital est engagé, selon M. Andr. Il a ajouté que des enfants figuraient parmi les blessés et de «jeunes personnes» parmi les décédés.

L'Autriche renforce sa sécurité

L'Autriche a décidé de renforcer vendredi après l'attaque de Munich les mesures de sécurité dans les Etats autrichiens fronta- liers de l'Allemagne et a mis sa force d'élite Cobra en état d'alerte, ont annoncé des res- ponsables. Quatre des Etats fédéraux autrichiens sont limitrophes de l'Allemagne, dont ce- lui de Haute-Autriche, voisin de la Bavière, dont Munich est la capitale. «L'ensemble de

la force Cobra a été placée en alerte renfor-

cée», a déclaré le chef de la sécurité publique autrichienne, Konrad Kogler, à la chaîne de télévision publique ORF. Il a indiqué que 42 hommes de la force Cobra avaient été envoyés à Munich pour ai- der la police allemande dans ses opérations de recherche des tireurs qui ont tué selon la police allemande au moins huit per- sonnes dans un centre commercial.

Le Président Bouteflika

exprime à M me Merkel la condamnation par l'Algérie de l'attaque de Munich

Le président de la République, M. Abdela- ziz Bouteflika, a exprimé hier la condamna- tion par l'Algérie de l'attaque perpétrée ven- dredi soir dans un centre commercial à Mu- nich et sa solidarité avec l'Allemagne en cette tragique circonstance, dans un message adressé à la chancelière Angela Merkel. «J'ai appris avec une profonde consterna- tion l'attaque perpétrée, hier soir, dans un cen- tre commercial à Munich faisant de nombreux morts et blessés», a écrit le président Boute- flika dans son message. «En cette tragique circonstance, je voudrais vous exprimer au nom du peuple algérien, de son gouvernement et en mon nom personnel, nos plus sincères condoléances à vous-même, au peuple allemand et aux familles des vic- times, et vous assurer aussi de la solidarité de l'Algérie avec l'Allemagne», a souligné le chef de l'Etat. «L'Algérie, qui condamne avec vigueur cet acte barbare, réitère son soutien à votre pays dans la lutte contre le terrorisme et réaffirme sa pleine disponibilité à conju- guer ses efforts avec ceux de la communauté internationale contre ce fléau qui menace la paix et la stabilité dans le monde», a affirmé le président de la République.

Pas de victimes algériennes dans la fusillade de Munich

Aucune victime algérienne n'a été enregis- trée dans la fusillade de Munich, a affirmé sa- medi à Alger, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères dans une déclaration à l'APS. «Selon les informations recueillies au- près de nos services diplomatiques et consu- laires en Allemagne, aucun ressortissant al- gérien ne figure parmi les victimes de la fu- sillade de Munich», a précisé M. Benali Che- rif.

«Suite à cette attaque, nous exprimons notre solidarité avec le gouvernement et le peuple allemands et présentons nos condo- léances aux familles des victimes et à leur gou-

vernements respectifs», a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis condamnent l'attentat de Munich

Les Etats-Unis ont condamné l'attentat ter-

roriste qui a causé la mort de 10 civils inno-

cents dans la ville de Munich, dans le sud de l'Allemagne. «Cet acte odieux a fait de nombreux morts et blessés dans le coeur de l'une des villes les plus dynamiques d'Europe», a indiqué le porte-parole de la Maison-Blanche, Josh Ear- nest, dans un communiqué. Au moins 10 personnes ont été tuées et 16 autres blessées dans une fusillade survenue vendredi soir dans un centre commercial à Munich. Le tireur solitaire présumé est un Ger- mano-Iranien âgé de 18 ans, selon la police lo-

cale. Les Etats-Unis coopéreront étroitement

avec l'Allemagne et feront tout leur possible pour aider à mener l'enquête, a indiqué M. Earnest. «La détermination de l'Allemagne, des Etats-Unis, et de la communauté internatio- nale reste inébranlable face à des actes de vio- lence odieuse comme celui-ci», conclut le communiqué.

APS

6 DK NEWS

ÉCONOMIE

Dimanche 24 juillet 2016

ASSURANCE-HABITAT:

Plombiers et électriciens mis à la disposition des assurés

Fuites d'eau à la maison, installation électrique endom- magée, rupture de canalisation des sanitaires: plusieurs com- pagnies d'assurances mettent désormais à la disposition de leurs assurés des plombiers et électriciens pour les travaux de réparation à domicile. Cette assistance à domicile a été récemment introduite par des assureurs qui la proposent comme option dans les contrats multirisques-habitation, tandis que d'autres l'ont instaurée à titre obligatoire pour cette catégorie de contrat, expliquent à l'APS plusieurs assureurs. «Urgence habitation», «Home assistance», «Garantie dépannage à domicile» sont les différentes appellations at- tribuées par les compagnies d'assurance à ces nouveaux ser- vices proposés. «C'est pour répondre à un besoin qui pèse lourdement, en particulier dans les grandes agglomérations où dénicher un plombier ou un électricien est difficile surtout dans les cas d'urgence», relève le directeur marketing d'une compa- gnie d'assurance privée. En fait, l'assuré peut bénéficier de travaux de réparation dans 4 types de services: plomberie, électricité, vitrerie et ser- rurerie (perte des clés de la maison, serrure endommagée Avec une police d'assurance de 1.000 DA/an adossée à celle de l'habitat-risque, l'assistance à domicile permet à l'assuré de bénéficier, dans les cas d'urgence, de ces travaux de ré- paration à raison de trois (3) interventions/an au maximum pour chacun des quatre (4) types de services (plomberie, élec- tricité, serrurerie et vitrerie), soit douze (12) interventions/an au maximum, et ce, 7j/7 et 24h/24. «Grâce à mon contrat d'assistance à domicile, j'ai pu ré- gler rapidement les problèmes de fuite d'eau ou autres types de dégâts dans mon appartement sans aller à la recherche, en vain, d'un plombier. Il m'a suffi d'appeler l'assisteur. Et en moins de 40 minutes, le plombier était déjà chez moi», affirme à l'APS une assurée à ce type de service. Cependant, il y a un plafond de garantie pour chaque in- tervention au delà duquel l'assuré doit payer le différentiel dans le cas échéant, sachant que le montant de ce plafond oscille entre 4.000 DA et 35.000 DA variant d'une compagnie d'assurance à une autre.

Comment fonctionne l'assistance à domicile? L'assistance à domicile fait intervenir des sociétés d'as- sistance (avec lesquelles les compagnies d'assurance sont liées par une convention) qui sous-traitent avec les prestataires agréés (plombiers, électriciens Ainsi, lorsque l'assuré a besoin d'une assistance à domi- cile, il appelle directement la société d'assistance (ou Assis- teur), qui dispose d'une plateforme téléphonique dédiée à cet usage (call center), lui déclare le dommage pour que l'As- sisteur procède à un diagnostic préliminaire à distance, sur la base des informations recueillies auprès de l'assuré, avant de dépêcher le prestataire (plombier, électricien Une fois sur place, le prestataire procède à un diagnos- tic du dommage et le répare, mais tout en vérifiant au préalable que le montant de la réparation ne dépasse pas le plafond de garantie. En cas de dépassement de ce plafond, le prestataire en in- forme l'assuré et intervient uniquement si ce dernier donne son accord pour régler le complément. «C'est l'Assisteur qui paie le prestataire au titre des frais découlant des travaux de réparation (déplacement, pièces et main-d'œuvre) à concurrence du plafond de garantie», ex- plique à l'APS un représentant de l'une de ces sociétés d'assistance. L'assistance à domicile vient s'ajouter à d'autres catégo- ries d'assistance en assurance lesquelles sont opérationnelles en Algérie depuis quelques années telles l'assistance auto- mobile et l'assistance au voyage et dont le chiffre d'affaires global a représenté 2,8% du marché national des assu- rances en 2015.

PROJET D'IN SALAH GAS :

Accord entre Sonatrach et ses partenaires pour la compression de 40% des travailleurs étrangers

Le président directeur général de la société «In Salah Gas», Maazou Slimane, a affirmé vendredi que le groupe Sonatrach, principal propriétaire de la société et ses partenaires British Petrolium (BP)et Statoil, ont décidé la compression de 40% des travailleurs étrangers d'ici la fin 2016.

Dans une déclaration à l'APS lors de sa visite au site gazier de Krechba (Ghardaïa), M. Maazou a précisé que cette décision «a été prise de com- mun accord entre les trois actionnaires dans la société suite au recul des prix du pé- trole en vue de réduire les coûts élevés en matière de salaires, de transport, d'hé- bergement et de protection». La société emploie actuel- lement près de 1800 travail- leurs au niveau de ses cinq gi- sements dont 400 travailleurs étrangers, a fait savoir le res- ponsable qui a souligné que ces derniers vont être rempla- cés par la main-d'œuvre na- tionale aussi bien pour les cadres que les ingénieurs et les techniciens d'exploitation et de maintenance. Le nombre des travailleurs étrangers sera réduit «autant que possible», a indiqué M. Maazou qui a ajouté que le re- cours à la main-d'œuvre étrangère ne se fera que dans des cas d'«extrême urgence». Cette démarche ne se li- mite pas uniquement à l'Algé- rie, a précisé le PDG d'In Sa- lah Gas. Même les plus grandes compagnies pétrolières et ga- zières ont eu recours à la compression du personnel dont BP et Statoil en raison de la chute des prix du pétrole et la baisse des recettes des com- pagnies pétrolières, a-t-il ajouté. M. Maazou a indiqué que le nombre des travailleurs étrangers au sein de la so- ciété connaît une régression continue après l'entrée en exploitation de plusieurs pro- jets, ce qui induit une réduc- tion progressive de la main d'oeuvre étrangère, précisant que la majorité des travail- leurs étrangers sont recru- tés à l'étape de réalisation du projet avant le transfert des missions aux cadres natio- naux avec le début de l'ex- ploitation. Pour ce qui est du retour des travailleurs étrangers au site gazier de Krechba rele- vant de la société qui a fait l'objet en mars dernier de l'attaque terroriste qui a été

déjouée grâce à l'interven- tion des éléments de l'ANP, le responsable a indiqué que «tous les étrangers qui sont retournés dans leurs pays suite à cette attaque ont repris le travail depuis longtemps». Concernant l'impact de l'attaque terroriste sur la pro- duction au niveau du site, M.Maazou a affirmé que l'opé- ration n'a pas causé «de pertes humaines ou matérielles et n'a eu aucun impact sur la production». Dans une dé- claration à l'APS le responsa- ble de la sécurité et de l'envi- ronnement à la société Ser- bouh Malik a affirmé que «la situation est revenue à la nor- male depuis l'attaque terro- riste et le site est sécurisé à haut niveau grâce au renfor- cement du dispositif de sécu- rité dans la région ainsi qu'à l'intérieur et à l'extérieur du site». Le site gazier de Krechba qui emploie 1300 travailleurs, compte parmi les cinq sites exploités par la société «In Salah Gas», outre les gise- ments qui se trouvent à Hassi Moumen, Rag et Tiguentou- rine et une autre unité de pompage à Hassi R'mel.

Hausse de la production de 14 à 25 millions m 3 de gaz/jour au courant du premier semestre 2016 Par ailleurs, le P-DG d'In Salah Gas a assuré que la pro- duction de la société était passé de 14 millions m 3 /j avant mars 2016 à 25 millions m 3 ac- tuellement après la mise en

à 25 millions m 3 ac- tuellement après la mise en exploitation du gisement de Hassi

exploitation du gisement de Hassi Moumen en avril der- nier, un investissement d'une valeur de 1,3 milliard USD, soulignant que la société ta- blait sur une production de 27 millions m 3 /j en septembre prochain. Révélant la découverte de 25 nouveaux puits dont 11 font l'objet de forage en attendant le reste selon les besoins de la société liée par un contrat de production annuelle de 9 mil- liards m 3 /j, le même respon- sable a fait savoir que la pro- duction annuelle avait reculé à 8,3 milliards m 3 ces der- nières années avant de re- bondir à nouveau. La conclusion du contrat de création de la société In Sa- lah Gas entre les trois parte- naires a eu lieu en 1993 avant son entrée en vigueur en 1997

avec l'exploitation du pre- mier puits en 2003. Le contrat s'étend jusqu'en 2027, selon des responsables. Il s'agit d'un contrat de parte- nariat avec une contribution de Sonatrach à hauteur de 35% et les deux partenaires étrangers 65% aux investisse- ments réalisés tandis que les dividendes sont répartis comme suit : 51% pour le groupe Sonatrach, 25% pour BP et 24% pour Statoil. D'un capital de 10 mil- liards USD, la société assure l'exploitation de plus de 75 puits et détient un réseau de gazoducs de plus de 1.000 km, selon M. Maazou qui a précisé que la production de la société représente près de 10% du total de la produc- tion nationale en gaz naturel.

SITE GAZIER DE TIGUENTOURINE:

Remise en service du train n o 3 dans les prochains jours

Le train n o 3 du site gazier de Tiguentou- rine, situé à In-Amenas (wilaya d'Illizi), sera remis en service dans les tout prochains jours, a affirmé hier le directeur général de ce complexe gazier, Kamel Aouaes. «La re- mise en service du train n o 3 devrait se faire dans quelques jours. Les opérations de répa- ration sont achevées et actuellement, nous sommes en phase finale des essais avant d'introduire le gaz dans le train», a-t-il indi- qué à la presse lors d'une visite de ce site. La capacité de traitement du site de Tiguentou- rine, cible d'une attaque terroriste en janvier

2013, est de 9 millions m 3 /jour. Par ailleurs, le directeur des opérations du site, Said Ou- meddour, a indiqué à l'APS que les travaux de réparation de ce train avaient coûté 80 mil- lions de dollars. Deux sociétés ont été char- gées de ces travaux de réparation: une société d'engineering et de méthode de réparation (Petrofac), alors que l'exécution a été assu- rée par la Société algérienne de réalisation de projets industriels (Sarpi). L'opération a été chapeautée par le grou- pement Sonatrach-BP-Statoil.

L’ARTISANAT TRADITIONNEL À LAGHOUAT:

Préserver le patrimoine et créer de la richesse

Des efforts sont déployés par les chargés du secteur de l’artisanat traditionnel à Laghouat à travers divers programmes de développement pour à la fois préserver le patrimoine local, créer de la richesse et diversifier les res- sources de l’économie nationale. Dans cette perspective, la direction de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat s’emploie à attirer le plus grand nombre de jeunes et à valoriser leurs talents dans le domaine de l’artisanat, à travers l’im- plication d’associations professionnelles pour promouvoir l’action de proximité en ce sens. Afin d’encourager les artisans et dévelop- per leurs ateliers et de donner l’occasion aux apprentis d’en bénéficier, aux plans théo- rique et pratique, il a été procédé à l’ouverture d’espaces d’exposition permanents au niveau des structures du secteur, notamment au chef- lieu de wilaya et à Aflou, selon la direction de

wilaya du secteur.

jusqu’ici d’accueillir plus de 150 apprentis répartis entre les activités de broderie sur cuir, tapisserie traditionnelle, vannerie et peinture sur verre, en plus de la fabrication de pâtes alimentaires, de la pâtisserie et autres mé- tiers d’artisanat traditionnel. Les efforts consentis dans le domaine se sont soldés par l’immatriculation, l’an dernier, de quelque 2.750 artisans, répartis entre l’artisa- nat d’art (54%), les services (43%) et la produc- tion de matières (3%), a précisé le chef de ser- vice de l’artisanat traditionnel à la direction de wilaya du secteur, Harzallah Hechachna. La gent féminine s’affirme en force dans les

Ces ateliers ont permis

métiers d’art, au regard de la nature de l’arti- sanat répandu dans la région et qui sont géné- ralement des spécialités féminines, a-t-il sou- ligné.

Qualification, formation et commercialisation pour relever le défi

Le secteur entend dynamiser les sessions de qualification et les stages de formation, initiés sous la supervision des représentants du Bu- reau international du travail (BIT), en plus de dégager des circuits de commercialisation, pour successivement gagner le challenge de la qua- lité, garantir la disponibilité et assurer la créa- tion de richesses. Quelque 320 pensionnaires d’établissements pénitentiaires ont bénéfi- cié dernièrement d’une opération de qualifi- cation, en plus de 2.800 artisans ordinaires, per- mettant ainsi l’obtention d’une qualification et d’un diplôme ouvrant la voie à l’exercice de l’activité de façon réglementaire. S’agissant de la promotion de la production artisanale, les services de la Direction de l’Aménagement du

territoire, du Tourisme et de l’Artisanat ont aménagé une exposition permanente dans l’enceinte de la Chambre de l’artisanat et des métiers à Laghouat, destinée à la valorisa- tion et à la promotion de genres artisanaux me- nacés d’extinction, a ajouté M.Hechachna. Les efforts s’orientent aussi vers l’exploitation des expositions régionales et nationales orga- nisées annuellement dans la wilaya, notam- ment les Salons régionaux de l’art du sablage et de la tapisserie, tout en encourageant et en aidant les artisans de la région à prendre part aux différents salons régionaux, nationaux, voire internationaux. La wilaya de Laghouat, qui recense quelque 11.000 artisans, a vu l’émergence de plusieurs modèles «réussis» de micro-entreprises d’artisanat qui sont parve- nues à promouvoir leurs produits dans diffé- rentes régions et à générer de nombreux em- plois pour les jeunes. APS

Dimanche 24 juillet 2016

ÉCONOMIE

DK NEWS 7

ÉNERGIE

Le pétrole finit la semaine dans le rouge, plombé par le dollar et les excédents

Les cours du pétrole restaient sur la défensive vendredi en fin d'échanges européens, achevant dans le rouge une semaine sans grande actualité à l'exception des chiffres sur les stocks pétroliers américains publiés mercredi.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 45,39 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en recul de 81 cents par rap- port à la clôture de jeudi. Sur le New York Mercan- tile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» (WTI) pour la même échéance perdait 79 cents à 43,96 dollars. «Les prix du pé- trole ont terminé la semaine en nette baisse alors que la combinaison d'un dollar américain plus fort et de ni- veaux de stocks plus élevés pour une durée plus longue sont parvenus à maintenir l'offre bien plus haute à long terme que ce que les marchés n'avaient originellement an- ticipé», relevait Michael Hew- son, analyste chez CMC Mar- kets. Le rapport hebdoma- daire du département amé- ricain de l'Energie publié mercredi a notamment fait état d'une forte hausse des stocks d'essence la semaine dernière aux Etats-Unis, ainsi que d'une progression de la production américaine, même si les réserves de brut du premier consommateur mondial d'or noir ont dans le

du premier consommateur mondial d'or noir ont dans le même temps décliné. En dé- pit de

même temps décliné. En dé- pit de cette baisse, «les ré- serves pétrolières améri- caines sont à un plus haut historique pour cette période de l'année, avec des stocks de brut et de carburants raffinés à un niveau record de 1,385 milliard de barils tandis que les stocks d'essence sont (éga- lement) en hausse», précisait ainsi Ipek Ozkardeskaya, ana- lyste chez London Capital Group. «L'offre excédentaire de produits pétroliers pèse de plus en plus sur les prix», estimaient pour leur part les experts de Commerzbank. «Elle est alimentée par la ca- dence élevée de l'activité des

raffineries». En outre, l'appré- ciation du dollar a également découragé les achats de pé- trole - libellés en billets verts - en les rendant plus oné- reux pour les investisseurs munis d'autres devises. Ainsi, pour M. Hewson, l'incapacité des cours à se maintenir durablement au- dessus des 50 dollars le baril, un seuil franchi fin mai, et les rebonds de plus faible am- pleur qui ont suivi ont vu fi- nalement les prix glisser cette semaine en dessous de leurs précédents plus bas de juillet, ouvrant potentiellement la voie à une baisse plus impor- tante vers les 40 dollars le ba- ril. Le cours du Brent est, en

effet, tombé vendredi jusqu'à 45,36 dollars, un plus bas en deux mois et demi, tandis que le WTI avait atteint mer- credi 43,69 dollars, un mini- mum depuis début mai éga- lement. Dans ce contexte caracté- risé par une résurgence des craintes entourant la sur- abondance mondiale d'or noir, à même de compro- mettre le rééquilibrage du marché attendu à l'horizon de 2017, les investisseurs scru- teront comme tous les ven- dredis le décompte hebdo- madaire des puits en acti- vité aux Etats-Unis, établi par le groupe privé Baker Hughes.

FMI-G20

Le FMI enjoint certains pays du G20 à doper leurs dépenses publiques

Face aux menaces grandissantes sur l'économie mondiale --du Brexit au terrorisme--, le Fonds monétaire inter- national (FMI) a appelé hier certains pays du G20 à muscler leurs dépenses publiques pour soutenir la croissance, une position appuyée par Paris et Washington, en opposition à l'Alle- magne. Alors que débute à Chengdu (sud-ouest de la Chine) une réunion de deux jours des ministres des Finances du G20, l'institution de Washington a diffusé hier un rapport dépeignant un tableau alarmant de l'économie mon- diale. «La croissance demeure faible, les risques à la baisse sont devenus plus proéminents», indique le FMI, après avoir abaissé mardi ses prévisions de croissance mondiale pour 2016 et 2017, à 3,1% et 3,4% respectivement. La progression du PIB du globe pourrait même «ralentir encore plus drastiquement si la montée actuelle des incertitudes politiques et économiques persiste, à la suite du +Brexit+», sou- ligne le rapport. Dans ce contexte, les politiques monétaires ultra-accom-

modantes trouvent leurs limites, et «les marges de manoeuvres budgé- taires quand elles existent doivent être utilisées», a plaidé le FMI, notamment pour «compenser les coûts de réformes structurelles», celles-ci restant plus que jamais «nécessaires» (marché du travail, fiscalité L'Australie, la Canada, les Etats- Unis et l'Allemagne sont nominale- ment enjoints par le Fonds à «orienter les dépenses publiques vers les inves- tissements dans les infrastructures». Plus encore, «des réformes qui faci- litent l'accroissement des investisse- ment d'infrastructures aideront à gon- fler les capacités productives, doperont directement la demande à court terme et catalyseront les investissements pri- vés», fait valoir le FMI. Le secrétaire au Trésor américain, Jacob Lew, était samedi sur la même longueur d'ondes. «On en arrive à un point où il est essentiel pour nous tous de redoubler nos efforts et d'utiliser tous les outils à notre disposition pour muscler notre croissance commune», a-t-il déclaré à des journalistes à

commune», a-t-il déclaré à des journalistes à Chengdu. «Ce sont des recettes fami- lières, mais

Chengdu. «Ce sont des recettes fami- lières, mais qu'il vaut le coup de réité- rer, qu'il s'agisse des outils structurels ou budgétaires», a-t-il insisté. Les grandes banques centrales se dé- mènent certes toujours pour soute- nir l'activité, à coup de montagnes de liquidités et d'abaissements des taux d'intérêts, mais «la politique monétaire ne peut pas tout», avait averti vendredi le ministre français des Finances Michel Sapin. Berlin, en effet, campe sur son credo des uniques «réformes structurelles», après avoir dénoncé lors d'un précédent G20-Finances des relances budgétaires «inefficaces» et des politiques moné- taires «contreproductives».

ITALIE

Nette hausse de l'excédent commercial hors UE en juin

L'Italie a enregistré en juin un excédent commer- cial avec les pays situés hors de l'Union européenne (UE) de 3,462 milliards d'euros, en hausse de 1,41 milliard par rapport à celui enregistré un an plus tôt, a indiqué vendredi l'Institut italien de

Les importations ont dé- vissé de 13%, touchant tous les secteurs. La diminution est parti- culièrement forte dans l'énergie (-28,5%). Les exportations ont di- minué pour leur part de 2,8%, avec là aussi une forte

l'énergie (-49,4%). Sur un mois, les exportations ont augmenté de 0,3% tandis que les importations ont baissé de 0,5%. Sur un an, les exportations ont baissé sur- tout vers le Mercosur (- 18,2%) et la Turquie (-12,6%), mais elles ont augmenté no-

(+17%), la Russie (+5,1%) et les pays de l'Asean (+5%). Les importations ont for- tement baissé en prove- nance de la Russie (-46,4%), de la Suisse (-14,1%) et des pays de l'Asean (-10,1%), tan- dis qu'elles connaissent un boom depuis la Turquie

statistiques (Istat).

baisse dans le secteur de

tamment vers le Japon

(+21,8%).

MARCHÉS

L'euro baisse face à un dollar conforté par la FED

L'euro a continué à baisser vendredi face a un dollar conforté avant une réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) la semaine pro-

chaine, et la livre britannique était sous pression après

la contraction de l'activité privée en juillet.

L'euro valait 1,0971 dollar - tombant même à 1,0967 dollar, son niveau le plus faible depuis le 24 juin - contre 1,1024 dollar jeudi. La monnaie unique européenne se stabilisait face à

la monnaie nippone, à 116,55 yens contre 116,60 yens la

veille. Le dollar gagnait du terrain face à la devise japo- naise, à 106,21 yens contre 105,76 yens jeudi. «La livre britannique dominait les échanges» vendredi, observait Connor Campbell, analyste de Spreadex. La livre se trouvait sous une pression accrue après l'an- nonce d'une contraction de l'activité privée au Royaume- Uni en juillet, à son plus bas niveau depuis avril 2009 à cause du vote des Britannique pour la sortie du pays de l'Union européenne (UE) lors d'un référendum le 23 juin. «La première preuve claire des dommages causés à l'économie par la décision du Royaume-Uni de quitter l'UE est apparue vendredi», commentait Jake Trask, ana- lyste d'UKForex. Cet indicateur «épouvantable implique que la Banque d'Angleterre (BoE) va assurément assouplir sa poli- tique monétaire lors de la réunion en août (de son Co- mité de politique monétaire) avec une forte probabilité de voir à la fois une baisse de son taux directeur et une nouvelle salve d'assouplissement quantitatif», a estimé M. Trask. Ces mauvais chiffres sont «inquiétants» et «lais- sent à penser qu'une récession s'annonce pour le second semestre», prévenait l'analyste. Une baisse des taux de la BoE rendrait la livre sterling moins rémunératrice et donc moins attractive pour les

investisseurs tandis qu'une nouvelle salve de rachats d'ac- tifs, s'ils ont pour but de stimuler l'activité en injectant des liquidités dans le système financier, aurait pour ef- fet de diluer la valeur de la devise. De son côté, l'euro évoluait sans grande direction face au dollar, alors que la journée de jeudi avait été domi- née par la conclusion d'une réunion de la BCE, qui a sans surprise maintenu en l'état sa politique monétaire. L'euro avait, dans un premier, temps un peu grimpé jeudi quand le président de l'institution, Mario Draghi,

a adopté un ton un peu moins prudent qu'attendu lors

de la conférence de presse suivant la réunion de politique monétaire de la BCE, avant de se stabiliser face à un dol- lar revigoré par un indicateur encourageant sur le

marché du travail aux Etats-Unis. Et le billet vert accentuait ses gains, vendredi, les cam- bistes cherchant à effectuer quelques achats à bon compte avant la réunion du Comité de politique de la Fed (FOMC) mardi et mercredi, observaient des cambistes. De récents bons indicateurs ont renforcé la probabi- lité de voir la banque centrale américaine procéder pro- chainement à une nouvelle hausse de ses taux d'intérêt, après la première en près de 10 ans effectuée en décem- bre dernier. Des indicateurs américains décevants et des craintes sur la reprise économiques mondiales en début d'année avaient repoussé la poursuite de ce resserrement mo- nétaire. Le yen de son côté reprenait son souffle face au dol- lar et à l'euro après sa remontée de la veille, encouragée par des informations selon lesquelles la Banque du Ja- pon (BoJ) n'envisage pas de mesures choc de soutien mo- nétaire. Le gouverneur de la Banque centrale, Haruhiko Ku- roda, a en effet de nouveau rejeté l'idée d'un «hélicop- tère monétaire» qui consisterait à verser de l'argent aux consommateurs (via la distribution de coupons par exemple) et aurait comme effet de diluer encore la va- leur du yen La livre britannique baissait face à l'euro, à 83,85 pence pour un euro, comme face au billet vert,à 1,3086 dollar pour une livre. La devise suisse montait face à l'euro, à 1,0849 franc pour un euro, mais baissait face au billet vert, à 0,9886 franc pour un dollar. La devise chinoise a terminé en baisse face au billet vert, à 6,6795 yuans pour un dollar contre 6,6755 yuans pour un dollar jeudi à la même heure. L'once d'or a fini à 1.320,75 dollars au fixing du soir, contre 1.321,15 dollars jeudi.

APS

Cours de vendredi Cours de jeudi 16H00 GMT 21H00 GMT EUR/USD 1,0971 1,1024 EUR/JPY 116,55 116,60 EUR/CHF 1,0849 1,0869 EUR/GBP 0,8385 0,8336 USD/JPY 106,21 105,76 USD/CHF 0,9886 0,9859 GBP/USD 1,3086 1,3226

8 DK NEWS

RÉGIONS

Dimanche 24 juillet 2016

CÉLÉBRATION DU 54 E ANNIVERSAIRE DE LA POLICE ALGÉRIENNE

AIN DEFLA Riche programme dans les suretés urbaines de la wilaya

Salim Ben

C'est en présence des autorités locales ci- viles et militaires, des élus, des représentants de la société civile que la Sûreté de wilaya d'Ain Defla a célébré, ce jeudi à la maison de la cul- ture Emir Abdelkader le 54e anniversaire de la création de la direction générale de la sûreté nationale coïncidant avec le 22 juillet de chaque année. Par cette occasion, le représen- tant de la Sûreté a tenu à féliciter les efforts consentis par le corps de la DGSN dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, en plus des différentes dispositions initiées pour faciliter le rapprochement du citoyen des différentes structures de la police. Tout en axant sur l'intérêt accordé par l'institution à la modernisation et la professionnalisation du corps de la police, l'intervenant a tenu à expli- citer les principales missions de la police dans la prévention, la sensibilisation et surtout le renforcement de la sécurité. Cette cérémo- nie a été mise à profit pour honorer les lau- réats, enfants de policiers pour les résultats ob- tenus aux examens de fin d'année, en l'occur- rence au BAC, BEM et 5e. 145 policiers ont eu leurs grades durant cette cérémonie. Des ré- compenses de valeur ont été remises aux po- liciers, tous grades confondus, qui ont servi avec compétence, sérieux et dévouement au service, ainsi les sportifs qui se sont distingués aussi bien au niveau local que national, ont été honorés. Plusieurs travailleurs du secteur admis à la retraite ont été primés et félicités pour les efforts déployés dans le cadre de l'exercice de leur travail. Tout le mérite revient à la cellule de communication de la sureté de wilaya, à sa tête les deux officiers Chafie et Sid Ahmed et d'autres pour avoir réussi l'organi- sation de cette cérémonie conviviale. A Khemis Miliana, des journées portes ou- vertes se sont tenues au niveau de la sûreté ur- baine (01) de Dardara, ainsi une collation à l'honneur de la société civile. Rappelons que cette sûreté inaugurée en 1996 couvre un parcours de presque 10 km² et fonctionne avec des moyens dérisoires, mais grâce aux ef- forts de ses responsables les missions sont rem- plies parfaitement.

BATNA

Ouverture prochaine de 4 nouvelles sûretés de daïras

Quatre (4) nouvelles sûretés de daïras seront ou- vertes à Seggana, Menaâ, Bouzina et Ouled Si Sli- mane dans la wilaya de Batna, a indiqué jeudi le chef de Sûreté de wilaya, le commissaire division- naire de police Keddour Sassi. Les locaux de ces sûretés sont entièrement réalisés et équipés, a pré- cisé le même responsable, soulignant qu’avec leur ouverture la couverture sécuritaire à travers cette wilaya des Aurès sera portée à 100 %. Batna compte 17 sûretés de daïras et 16 sûretés urbaines dont des sûretés extra-muros à Tal- khemt, Arris, Barika et Ain Touta. Elle compte éga- lement douze (12) sûretés urbaines au chef-lieu de wilaya, en plus de quatre (4) brigades mobiles, a précisé le même responsable, estimant le taux de couverture sécuritaire à un (1) policier pour 340 habitants. La Direction générale de la Sûreté na- tionale (DGSN) qui place la sécurité des citoyens en tête de ses priorités est disposée à ouvrir une sûreté urbaine dans chaque quartier au besoin, a précisé le chef de sûreté de wilaya. Dans un point de presse, animé mercredi après-midi, le commissaire divisionnaire de po- lice Keddour Sassi a fait état d’un recul notable de la criminalité durant Ramadhan 2016 qui a connu 360 affaires contre 800 affaires durant le mois de ramadhan 2015 et ce à la faveur du travail préven- tif et du sens d’anticipation de la police. La célé- bration du 54e anniversaire de la Fête de la Police, célébrée annuellement le 22 juillet, a été marquée par la remise de grades aux agents promus et la dis- tinction de plusieurs policiers dont les lauréats des tournois sportifs.

SETIF :

La police fête son 54 e anniversaire

par la promotion de 185 fonctionnaires

C’est dans une ambiance à la fois festive et empreinte de solennité que la police de Sétif a célébré le 54e anniversaire de la création de l’institution.

Azzedine Tiouri

Cette célébration qui a eu pour cadre la maison de la culture Houari-Boumediene de Sétif a été marquée par un programme riche et varié à la mesure de l’évènement en- globant plusieurs activités culturelles et sportives. C’est en présence du wali de Sétif , Mohamed Bouder- bali, des présidents de l’APW et de l’APC, du chef de Sûreté de wilaya, des autorités civiles et militaires, des cadres poli- ciers et retraités du corps, que la cérémonie officielle a débuté par la visite des diffé- rents stands dressés pour la circonstance dans le hall de la maison de la culture expo- sant des équipements et du matériel de dernière généra- tion utilisés par la police dans leurs différentes missions, des photos, des bilans et des statistiques montrant les ac- tivités des services de la Su- reté de wilaya de Sétif. Lors de son intervention, le chef de Sûreté de wilaya, le com- missaire divisionnaire Mo- hamed Akhrib, après avoir

adressé ses vœux à l’ensem- ble de ses fonctionnaires tout en les exhortant à redoubler d’efforts pour garantir la sé- curité et la quiétude du ci- toyen a fait une rétrospec- tive sur les nombreux acquis et les avancées notables, quantitative et qualitative de ce corps de police, notam- ment durant les dernières années ‘’ grâce, souligne-t-il, aux multiples sacrifices et aux grandes et nombreuses actions initiées depuis par le directeur général de la Su- reté nationale’’. Il mettra en exergue le long parcours et la place de choix qu’occupe ac- tuellement l’institution poli- cière dans le monde, tout en prenant l’exemple de la créa- tion de l’Afripol en Algérie. Dans son discours, le chef de Sûreté de wilaya ne man- quera pas de rendre un vi- brant hommage aux nom- breux policiers et cadres qui sont tombés au champ d’hon- neur pour le pays avant de fé- liciter les 185 fonctionnaires de police, tous corps confon- dus, promus à des grades su- périeurs, dont le chef de Sû- reté de la wilaya de Sétif. In- tervenant à cette occasion,

de la wilaya de Sétif. In- tervenant à cette occasion, le wali a tenu à transmettre

le wali a tenu à transmettre ses félicitations à l’ensem- ble des fonctionnaires de la police pour ce 54e anniver- saire, avant de souligner le rôle important joué par ce corps dans la vie quotidienne

admis à la retraite, le secré- taire de la wilaya de Sétif de l’Organisation nationale des Moudjahidine, représentant la famille révolutionnaire, le bachelier du lycée Kateb Ya- cine ayant obtenu la meil-

des citoyens pour sa sécu- rité et sa quiétude et ce, grâce à ses multiples efforts, dira- t-il. Il conclura en adressant ses félicitations aux nom-

leure note à Sétif avec 18,52 au baccalauréat, des sportifs qui se sont distingués dans des épreuves en remportant des médailles, les meilleurs po-

breux promus à des grades

liciers etc

Les nouvelles

supérieurs tout en les exhor- tant à donner le meilleur d’eux-mêmes pour le main- tien de la sécurité dans notre pays, conclut-il’’. Cette jour- née, date anniversaire, a été marquée par la remise des grades aux nouveaux pro- mus, en honorant des fonc- tionnaires retraités et ceux

promotions ayant touché 185 fonctionnaires de la wilaya de Sétif se répartissent comme suit : un commissaire divi- sionnaire de police, 3 com- missaires principaux, 5 com- missaires de police, 11 inspec- teurs principaux, 6 inspec- teurs, 18 brigadiers chefs et 141 brigadiers de police.

TISSEMSILT

Sous le slogan de «l’Etat de droit commence dans la police»

Abed Meghit

A l’instar des autres villes du pays, la Sûreté de wilaya de Tissemsilt a célébré ce 22 juillet , à la maison de la culture «Mouloud Kacem Nait Belkacem», une rencontre à laquelle ont participé les cadres et agents de police, des policiers en retraite, le wali, le P/APW, des députés, le chef de daïra, les autorités civiles, militaires, des représentants du mouvement associatif, des membres de l’exécutif, ainsi que le P/APC, pour célébrer le 54e anniversaire de la Police algérienne. Le chef de la Sûreté de la wilaya, le commissaire divisionnaire, M’hamed Bouralia, est intervenu en premier lieu pour faire l’historique de la police algérienne de 1832 à nos jours pour parvenir à moderniser ses services et ses ressources humaines par l’introduction d’équipements techniques et scientifiques d’une technologie de pointe et par des cycles de formation adaptées aux situations et ce, de façon progressive et rationnelle. De même, la politique de proximité «policier-citoyen» engagée par la direction générale de la Sûreté nationale, a porté ses fruits. A l’issue de l’intervention du chef de Sûreté de wilaya, a été projeté au moyen d’un datashow un documentaire qui montre les progrès enregistrés par la police, tant du point de vue formation que de matériels scientifiques et des actions multiformes même sociales ont été montrés pour ledit documentaire. Le chef de la sûreté de la wilaya, le commissaire divisionnaire M’hamed Bouralia a fait lecture du message émanant, à cette occasion, du directeur général

de la DGSN, le général-major Abdelghani Hamel par lequel il a mis en exergue le rôle très important du policier dans la sécurité du citoyen, la sauvegarde de ses biens et de l’instauration d’un climat de sécurité tout en rappelant les grands pas réalisés par cette institution dans les différents domaines socioprofessionnels des agents. A cette occasion, la direction générale de la Sûreté nationale a accordé, dans le programme annuel de la direction des ressources humaines de l'exercice de cette année, 5 806 promotions, tous grades confondus. La Sûreté de wilaya de Tissemsilt a bénéficié, pour ses différentes structures d'un quota de 60 promotions réparties comme suit : 01 commissaire a été promu au grade de commissaire principal, 3 lieutenants de police au grade de commissaires, 08 inspecteurs de police comme inspecteurs principaux, 01brigadier chef au grade d’inspecteur, 06 brigadiers sont passés au grade de brigadiers chefs, 41 agents d’ordre public au grade de brigadiers de police. Les galons leur ont été remis lors de la cérémonie. Lors de cette cérémonie, un hommage a été rendu également à des policiers et policières qui se sont distingués par des efforts méritoires dans l’exercice de leurs missions. De plus les enfants de fonctionnaires et des retraités de la sûreté nationale, notamment les bacheliers

ont été honorés

La Sûreté de wilaya a également remis des

récompenses aux vainqueurs des tournois sportifs organisés pour la circonstance, un geste agréablement accueilli.

ANNABA

la circonstance, un geste agréablement accueilli. ANNABA représentants des mouvements associa- tifs et sportifs.

représentants des mouvements associa- tifs et sportifs. Les élèves lauréats (enfants de poli-

ciers) des examens du baccalauréat et du BEM (brevet d’enseignement moyen) ont également été honorés à cette occa-

sion.

APS

Remise des clés de logements à 130 fonctionnaires de police

Les clés de 130 logements ont été at- tribuées, jeudi, à autant de fonction- naires de la Sûreté de la wilaya d’Annaba, à l’occasion de la célébration du 54e an- niversaire de la Fête de la police, a-t-on constaté. Ces habitations font partie d’un quota total de 400 logements réalisés, au profit des fonctionnaires de la sureté na- tionale ,dans la commune d’El Bouni, a- t-on appris au cours de la cérémonie de célébration de la fête de la police orga-

nisée au théâtre rég onal Azzeddine Medjoubi en présence des autorités ci- viles et militaires, des officiers et des agents de la sureté nationale ainsi que des représentants de la société civile. En plus d’une exposition sur les activités de ce corps constitué, 138 éléments ont été promus lors de cette cérémonie présidée par l’inspecteur régional de la police de l’Est, Mustapha Benaini. Un hommage a été rendu aux re- traités du corps de la police ainsi qu’à des

Dimanche 24 juillet 2016

SOCIÉTÉ

DK NEWS 9

GHARDAÏA

Prés de 180 secouristes volontaires formés durant le 1 er semestre

Pas moins de 179 secouristes volontaires de proximité (SVP) dont 80 femmes ont été formés aux premiers gestes de secours, de sauvetage et de prévention des risques dans la wilaya de Ghardaïa, durant le premier semestre de l’année en cours, indique un bilan des services de la Protection civile.

Initiée par la direction gé- nérale de la Protection civile depuis 2010, ce cycle de for- mation vise à ancrer la culture d’entraide et d’assistance aux personnes vulnérables chez les citoyens, ainsi que de ren- forcer les capacités des se- couristes en les initiant aux techniques d’intervention, de sauvetage et d’évacuation lors des catastrophes et autres accidents, a expliqué à l’APS le directeur de wilaya de la Protection civile, Abdelma- lek Boubertakh. Cette formation permettra à ces secouristes d'interve- nir au besoin afin de secourir leurs voisins, leurs familles mais également de veiller à leur sécurité en temps nor- mal, a-t-il souligné.

à leur sécurité en temps nor- mal, a-t-il souligné. Au total 2.088 secouristes volontaires de proximité,

Au total 2.088 secouristes volontaires de proximité, dont 632 femmes, ont été formés aux premiers secours et aux modes d’interventions lors des catastrophes naturelles et humaines, par des experts de la protection civile depuis 2010, dans la wilaya de Ghar- daïa, a signalé le directeur de wilaya de la Protection ci- vile, en précisant que l’inter- vention des secouristes vo- lontaires de proximité est "cruciale" aux premières heures qui suivent la catas- trophe, avant l’arrivée des équipes professionnelles de la Protection civile. Par ailleurs, 7.654 inter- ventions ont été menées par les éléments de protection civile au niveau de la wilaya de Ghardaïa depuis le 1er janvier de l’année en cours, soit en moyenne 1.276 interventions

mensuelles, dont 4.795 opéra- tions d’assistance aux per- sonnes malades ou en danger, indique le bilan semestriel de cette institution. Quelque 316 accidents de la circulation ont été enregis- trés durant la même période, faisant 22 morts et 403 blessés, révèle le même bilan qui pré- cise que ces accidents sont survenus pour la plupart sur les axes les plus fréquentés de la wilaya, à savoir la RN-1 re- liant le nord et le sud du pays, la RN-49 entre Ghardaïa et Ouargla et la RN-51 entre El- Menea (Ghardaia) et Timi- moune (Adrar). Les mêmes services ont également enregistré durant le 1er semestre de l’année 2016, 08 blessés dans 364 in- cendies déclarés, dont 108 incendies en zones urbaines, 173 en zone rurale, 20 en mi-

lieu industriel, 40 incendies sur des véhicules et 131 dans diverses zones. Les agents de la Protection civile ont pu également sauver d’une mort certaine 37 personnes, dont 13 enfants, piquées par des scor- pions, 17 personnes prises dans des incendies et 10 cas d’asphyxie par le monoxyde de carbone, dont 07 enfants. Le bilan de la P.C déplore également la perte de 904 palmiers-dattiers, 65 arbres fruitiers et trois (3) hectares de végétations, ravagés par des incendies. La wilaya de Ghar- daïa compte neuf unités de protection civile opération- nelles, trois unités à Man- sourah, El- Atteuf et Chaâ- bat El-Nichène devant être réceptionnées incessamment. Deux autres unités de pro- tection civile, situées sur l’axe de la RN-1, dans les com- munes de Bounoura et à Hassi El-Garaa, ont été égale- ment lancées en chantier. Une fois réceptionnées, ces nouvelles unités d’inter- vention permettront d’atté- nuer la pression sur les uni- tés existantes, a expliqué M.Boubertakh, ajoutant que leur mise en service donnera lieu, avec les neuf unités exis- tantes, à une couverture à hauteur de 96% de la wilaya de Ghardaia.

BÉJAÏA

Renforts, synergie et coordination viennent à bout des feux

Arslan-B

Voici le bilan de la Protection civile de la wilaya de Bejaia pour la seule journée du vendredi 22 juillet 2016, do- minée par l’enfer des flammes jusqu’à l’intérieur du chef-lieu de wilaya, à Gouraya plus précisément : les dix (10) feux déclarés en milieu végétal ont tous été éteints, en plus de ceux-trois(03)- de la journée du jeudi 21, en l’occurrence celui de la jonction entre deux com- munes, Taourirth Ighil à Adekar et le lieu-dit Athouth, commune de Fenaia- Ilmathen, daïra d’El Kseur, celui du vil-

lage Tazrout à Ouzellaguen et enfin celui de Dar Ennacer du PNG ( Parc Na- tional du Gouraya). Les soldats du feu de la wilaya de Béjaia ont dû être effica- cement épaulés par les renforts salu- taires accourus de Sétif, BBA, Bouira, Ji- jel et Tizi Ouzou. « Les renforts de ces wilayas auront été d’un grand secours » avoue le com- mandant Fatah Soufi, responsable de la cellule de communication de la Protec- tion civile de Béjaia. Mais la méfiance est de mise puisque les risques de «récidive» ne sont pas exclus, ce pourquoi des équipes de surveillance opération- nelles sont maintenues sur les lieux des

sinistres, notamment les plus impor- tants. Les autres événements jugés im- portants de la journée de vendredi 22 juillet 2016 sont : dans la matinée, vers 11h28, un véhicule léger type Peugeot bipper a dérapé sur l’axe Ighil Ialoua- nene (Amizour) pour « atterrir » sur la terrasse d’une habitation : seul le chauf- feur est blessé, évacué à l’hôpital. Acci- dent mortel sur la RN 24 à 16h43, à hauteur de Tighremt (côte ouest, com- mune de Toudja) : 01 mort (23 ans), 04 blessés âgés entre 18 et 28 ans, évacués vers le CHU (provisoire) Khellil Amrane de Béjaia.

AB

MOSTAGANEM:

Un noyé et un disparu dans des zones interdites à la baignade

Une personne a péri noyée et une autre est portée dis- parue dans deux zones interdites à la baignade dans la wilaya de Mostaganem, a-t-on appris hier des services de la Protection civile. Les éléments de la Protection civile sont intervenus jeudi dernier pour repêcher le corps d’un jeune homme de 19 ans au niveau d’une zone rocheuse entre les plages de "Kef Lasfer" et "Hadjadj". La dépouille de la vic- time a été transférée vers la morgue de l’Etablissement de proximité de santé publique de Hadjadj, a-t-on in- diqué. Ce cas de noyade est le cinquième du genre dans les zones interdites à la baignade de la wilaya depuis le début de la saison estivale actuelle. Par ailleurs, des re- cherches sont toujours en cours pour retrouver un jeune qui a disparu. Ses amis avaient alerté les services de la protection de sa disparition vendredi après-midi dans la zone interdite à la baignade à Chellif (Est de Mosta- ganem). Les équipes de plongée continuent jusqu’à présent les opérations de recherche pour retrouver ce jeune de 16 ans, a indiqué le chargé de communication de la pro- tection civile. Les services de Protection civile de Mostaganem ont enregistré, durant les dernières 48 heures, plus de 402.000 estivants au niveau des 24 plages autorisées à la baignade. Plus de 100 interventions ont été effectuées.

TISSEMSILT

Les auteurs de l'assassinat d'un jeune, âgé de 22 ans arrêtés par la police dans un court laps de temps

Abed Meghit

Un jeune homme, âgé de 22 ans, répondant au nom de S.R., a été poignardé au plein cœur par un jeune homme portant les initiales S.L, âgé de 30 ans et son com-

plice âgés de vingt ans qui ont agressé leur victime, avec un tournevis, notamment un profond coup dans le cœur. Laissant leur victime gisant sur le sol, souffrant de graves blessures et fuit dans la na- ture dans leur véhicule R18 Blanche. Le blessé à été transporté rapidement par les agents de la protection civile aux services de l'UMC de l'EPH de Tissemsilt, n'a pas

survécu à ses

Les

investigations entreprises par les même services sont arrivées dans un laps de temps très réduit à identi- fier la marque de la voiture ainsi qu'à l'identification des présumés auteurs du crime et , ont été arrêté dans un laps de temps qui ne dépassent pas les 20 mn après le crime, par les éléments de la 2e sû- reté urbaine de Tissemsilt, se- lon notre source et ont été mis à la disposition des éléments de la première sûreté ur- baine de Tissemsilt qui est chargé du dossier. Les présu- més coupables ont été pré- sentés devant le procureur de la République près le tribunal de Tissemsilt qui a ordonné de les mettre sous mandat de dépôt.

PROTECTION CIVILE

6883 interventions en 48h

PROTECTION CIVILE 6883 interventions en 48h Durant la période du 21 au 23 juillet 2016 à

Durant la période du 21 au 23 juillet 2016 à 8 h, les unités de la Protection civile ont enregistrés 6883 in- terventions pour répondre aux appels de secours, suite à des accidents de la circulation, accidents do- mestiques, évacuations sanitaires, extinction d’incendies et dispositifs de sécurité etc. Plusieurs accidents de la circulation ont été en- registrés durant cette période dont 20 accidents ayant causé 22 personnes décédées sur les lieux d’accidents et 34 autres blessées, traitées sur place puis évacuées vers les structures hospitalières par les éléments de la Protection civile, Le bilan le plus lourd à été enregistré ce matin à 07h56 au niveau de la wilaya de Béchar avec 03 per- sonnes décédées, suite au renversement d’un vé- hicule léger survenu sur la RN6 commune de Ker- zaz. Par ailleurs, 08 victimes sont décédées noyées dont 03 victimes en mer et 05 autres aux niveaux des réserves d’eau wilaya de Béjaia (01) personne âgée de 28 ans décédée noyée en mer au niveau de la plage Ait Mendil, commune de Beni Ksila, (mer hou- leuse); Wilaya de Mostaganem (01) personne âgée de 19 ans décédée noyée au niveau de la plage inter- dite kaf Lesfar (mer houleuse)commune Hadjaj ; Wi- laya de Boumerdès (01) personne âgée de 21 ans dé- cédée noyée au niveau de la plage surveillée Boumer- dès centre, commune de Boumerdès; Wilaya de Naâma (03) enfants âgés de 13 et 16 ans décédés noyés au niveau d’un bassin d’eau au lieudit Tourtal, commune d’Asla ; Wilaya de Mila (01) personne âgée de 24 ans décédée noyée dans un bassin d’eau commune de Sidi Merouane, wilaya de Djelfa 01 en- fant âgé de 14 ans est décédé noyé dans un barrage, au lieudit Zone El Kheira, commune de Charef. Concernant le dispositif de la Protection civile pour la lutte contre les incendies de forêt, maquis, et les feux de récolte, ou les secours de la Protection civile ont procédé a l’extinction de 50 incendies de foret, 33 incendies de maquis , 72 incendies de broussailles, récolte et arbres fruitiers, enregistrés durant la même période, ayant causé des pertes es- timés a 345 ha de forêts, 237 ha maquis , 4 ha de blé, ainsi que 3490 bottes de foin, 7275 arbres fruitiers ravagés par les flammes. Les incendies le plus im- portant à enregistrés au niveau de la wilaya de Bé- jaia avec 05 incendies de forêt, ayant causé des pertes estimé à 152 ha de forêts, Rappelons que de grands moyens ont été déployés pour venir au bout des ces incendies, 20 colonnes mobiles ont été en- gagées, et plusieurs engins d’incendies, au total 3500 agents de la Protection civile tous grades confondus.

ACCIDENTS DE LA ROUTE :

22 morts et 34 blessés en 48 heures

Vingt-deux (22) personnes sont décédées et 34 autres blessées dans 20 accidents de la cir- culation survenus au cours des dernières 48 heures dans les différentes régions du pays, se- lon un bilan établi hier par la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya de Béchar avec 3 décès suite au ren- versement d'un véhicule léger survenu dans la commune de Kerzaz, précise la même source. Par ailleurs, la Protection civile déplore 8 cas de décès par noyade en mer (3) et au niveau des réserves d'eaux (5) dans les wilayas de Béjaia, Mostaganem, Boumerdès, Naâma, Mila et Djelfa. Concernant les incendies, des pertes sont es- timées, durant la même période, à 345 ha de fo- rêts, 237 ha maquis, 4 ha de blé, ainsi que 3.490 bottes de foin, 7.275 arbres fruitiers rava- gés par les flammes, selon la même source. Les incendies les plus importants ont été en- registrés dans la wilaya de Béjaia où 5 feux de forêts ont causé des pertes estimées à 152 ha. APS

10 DK NEWS SOCIÉTÉ Dimanche 24 juillet 2016
10 DK NEWS
SOCIÉTÉ
Dimanche
24 juillet 2016

INTEMPÉRIES EN CHINE

114 morts et 111 disparus au Hebei

Au moins 114 personnes ont trouvé la mort et 111 autres sont portées disparues à la suite des fortes inondations qui frappent la province du Hebei, dans le nord de la Chine, ont annoncé les autorités locales.

"Les inonda- tions et les glisse- ments de terrain provoqués par les pluies ont entraîné l'effondrement de plus de 52.000 ha- bitations et en ont endommagé 160.000 autres", a indiqué le bureau provincial des af- faires civiles. Les autorités lo- cales ont évacué près de 310.000 ha- bitants, a-t-on précisé. Les autori- tés du Henan, une province du centre chinois également frappée par les intempéries, ont fait plus tôt état d'au moins 15 morts et huit dis- parus. Le Comité national pour la

15 morts et huit dis- parus. Le Comité national pour la réduction des catastrophes natu- relles

réduction des catastrophes natu- relles et le ministère des Affaires ci- viles ont lancé vendredi des me- sures d'urgence pour faire face

aux intempéries qui frappent le pays.

CÔTE D'IVOIRE

1 mort et des blessés par balle lors d'une manifestation

Une personne est morte et une dizaine d'autres ont été bles- sées par balles ven- dredi, lors d'une ma- nifestation violente contre la hausse des

Ce sont des blessures par balles», a confirmé une source hospitalière. Les manifestants ont pillé et saccagé plusieurs agences de

port à septembre du paiement des factures avait été annoncé mais cela n'a pas calmé les manifes- tants de Bouake. Les tarifs de l'élec-

tarifs de l'électricité

la Compagnie ivoi-

tricité devaient aug-

à

Bouaké, dans le cen-

rienne de l'électricité

menter en début d'an-

tre de la Côte d'Ivoire, selon une source hos- pitalière et des mé- dias. «Un homme âgé de 29 ans a reçu une balle au ventre lors d'affrontements avec les forces de l'ordre», ont indiqué les mé- dias. «Au moins une di- zaine de blessés ont été évacués au CHU (Centre hospitalier universitaire). Il y en

(CIE), une banque et de nombreux bâti- ments administratifs ou symboles du pou- voir: préfecture, rési- dence du maire, agences gouverne- mentales. Ces évène- ments se produisent après des manifesta- tions similaires qui avaient dégénéré en violences et pillages, mardi à Yamoussou- kro, la capitale admi- nistrative, et mercredi

née de 6 à 10%, selon le ministère de l'Ener- gie, mais de nom- breux abonnés ont vu leurs factures explo- ser bien au-delà à consommation égale. Le président ivoi- rien Alassane Ouat- tara avait publique- ment demandé à la CIE de revoir sa copie au nom de la lutte contre la vie chère. Toutefois, les fac- tures des mois sui-

a

un (blessé) qui a

à Daloa, dans le cen-

vants ont confirmé

succombé à ses bles-

tre-ouest. Après ces

une hausse impor-

sures aux urgences.

manifestations, un re-

tante des prix.

IRAN

Un car s'encastre dans un poteau électrique en Iran, 16 morts

Au moins seize personnes ont été tuées et douze autres blessées samedi matin dans l'accident d'un autocar qui s'est encastré dans un poteau électrique dans le nord de l'Iran, a rapporté la télévision pu- blique Irib. L'accident s'est produit à 22H30 GMT (03H00 locales) sur une route montagneuse entre les côtes de la mer Caspienne (nord) et Téhé- ran. Le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule à cause d'une vitesse excessive, selon un responsable de la police de la route cité par la télévision. Cet accident meurtrier est sur- venu au lendemain d'une colli- sion entre un train et un camion

qui a fait une trentaine de blessés

dans la province de Mazandaran (nord). Le non-respect du code de la route est l'une des principales causes d'accidents sur les routes iraniennes. Durant la dernière année ira- nienne (mars 2015 - mars 2016) quelque 16.000 personnes ont été tuées dans des accidents de la

route, selon les derniers chiffres of- ficiels. Un progrès par rapport à il y a

dix ans où les routes tuaient en

moyenne 28.000 personnes chaque année en Iran, parallèle- ment à une hausse importante du nombre de véhicules.

APS

CORÉE DU SUD Volkswagen suspend les ventes de plusieurs modèles de voitures

suspend les ventes de plusieurs modèles de voitures Le groupe automobile alle- mand Volkswagen a annoncé

Le groupe automobile alle- mand Volkswagen a annoncé vendredi qu'il allait suspendre temporairement la vente en Co- rée du Sud de plusieurs mo- dèles de voitures pour un pro- blème d'homologation, alors qu'une enquête est en cours dans le pays concernant le scan- dale des moteurs truqués. Le groupe de Wolfsburg «a dé- cidé d'un arrêt des ventes volon- taire et préventif en Corée du

Sud, qui sera effectif à partir du 25 juillet et qui portera sur cer- tains modèles diesel et essence des marques Volkswagen et Audi», a affirmé un porte-pa- role du groupe dans une décla- ration à l'AFP. Le porte-parole a expliqué cette décision par des «irrégula- rités» dans le processus d'homo- logation de ces modèles et par des discussions avec les autori- tés coréennes concernant les données fournies par le constructeur, telles que les di- mensions, le poids ou encore le type des moteurs. «Nous collaborons avec les autorités et nous nous efforçons d'aboutir aussi vite que possible

à une solution», a ajouté ce porte-

parole, précisant que la suspen- sion des ventes durerait jusqu'à ce que le groupe ait trouvé un terrain d'entente avec les autori- tés coréennes. Cette décision intervient alors

qu'un cadre de la branche sud- coréenne du constructeur auto- mobile allemand Volkswagen avait été arrêté fin juin dans le ca- dre de l'enquête sur le scandale des véhicules équipés de mo- teurs truqués. Il est poursuivi pour manipu- lations de documents relatifs aux contrôles des émissions de véhicules en vue d'obtenir l'agré- ment pour les vendre en Corée du Sud. Le groupe aux douze marques (Volkswagen, Audi, Seat, etc), a admis en septembre 2015 avoir trafiqué un logiciel installé sur 11 millions de véhi- cules dans le monde, afin de faire apparaître ces derniers moins polluants qu'ils ne le sont vraiment. Le scandale a déclenché une avalanche de poursuites judi- ciaires et demandes de dédom- magement des autorités, des clients et des investisseurs. En novembre, le gouverne- ment sud-coréen avait ordonné

à Volkswagen de rappeler 125.500

véhicules diesel vendus sur le marché sud-coréen et infligé une amende de 14,1 milliards de wons (11,5 millions d'euros) au constructeur allemand.

ÉTATS UNIS-MEXIQUE La tempête tropicale Darby se dirige vers Hawaï, le Mexique sur la trajectoire d'une autre tempête

le Mexique sur la trajectoire d'une autre tempête La tempête tropicale Darby devait toucher l'archipel

La tempête tropicale Darby devait toucher l'archipel améri- cain d'Hawaï hier matin, alors qu'une deuxième tempête, qui pourrait se transformer en oura- gan, devrait affecter la côte Paci- fique du Mexique, ont annoncé des experts américains. La tempête tropicale Darby était située vendredi soir à envi- ron 725km au sud-est d'Honolulu, la capitale de l'Etat d'Hawaï. Elle se déplaçait vers l'ouest à 19 km/h avec des vents atteignant 100 km/h, selon des météoro- logues du Centre du Pacifique sur les ouragans (CPHC). Une alerte a été émise pour les îles de Hawaï, Maui, Molokaï, Lanaï et Kahoolawe. Selon le CPHC, Darby pourrait toucher l'archipel dans la nuit de

vendredi à samedi avec des vents soufflant jusqu'à 100 km/h, de fortes pluies et une houle puis- sante. Plus à l'est dans le Pacifique, la tempête Frank se déplaçait le long des côtes mexicaines ac- compagnée de vents soufflant jusqu'à 70 km/h, selon le Centre national américain des ouragans (NHC). Vendredi soir, Frank se trou- vait à environ 400 km au sud- ouest de Manzanillo, ville côtière de l'ouest du Mexique. Elle ne devrait pas toucher terre, mais elle pourrait se renfor- cer et se transformer en ouragan ces deux prochaines jours, d'après le NHC. De fortes vagues devraient af- fecter les côtes mexicaines.

LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE:

Une majorité d'Européens favorable à une intervention plus accrue de l’Union

favorable à une intervention plus accrue de l’Union La lutte contre le chômage devrait être l'une

La lutte contre le chômage devrait être l'une des principales prio- rités de l'Union européenne (UE), estime la majorité des Européens interrogés dans le cadre d’un sondage Eurobaromètre réalisé par le Parlement européen. «77 % des 28 000 personnes interrogées souhaitent une interven- tion accrue dans ce domaine, et 69 % estiment que les efforts actuels à l’échelle européenne sont insuffisants», révèle ce sondage. En mai 2016, le taux de chômage s’élevait à 8,6 % dans l'ensemble de l’UE et à 18,6 % chez les jeunes. Réagissant aux résultats de ce sondage, le président de la commis- sion de l’emploi au Parlement européen, Thomas Handel, a souligné la nécessité pour l’Europe de «s’orienter vers la justice sociale, la lutte contre le chômage et de la pauvreté». «Une personne sur quatre vit au niveau voire en-dessous du seuil de pauvreté de l’OCDE», a-t-il fait savoir, relevant que le chômage des jeunes est «encore trop élevé». Selon cet eurodéputé, 'l’augmentation des emplois précaires amène de plus en plus de personnes à douter de la mission fondatrice de l’UE, celle d’amener une plus grande prospérité à travers la coo- pération économique». Dans une résolution adoptée en juillet, les députés européens ont mis l’accent sur la nécessité d’actualiser le plan de dépenses à long terme de l’UE pour mieux lutter contre le chômage des jeunes. «Une réforme du réseau de services européens de l'emploi (EURES), approuvée par les eurodéputés en février dernier, devrait permettre de mieux faire concorder l'offre et la demande sur le mar- ché du travail», a fait remarquer le Parlement européen. Ce dernier a rappelé que la lutte contre le chômage de longue du- rée est l’une des priorités de la Commission Juncker.

La stratégie de croissance de la Commission européenne «Europe 2020» prévoit des actions en matière de mobilité des jeunes, d’inno- vation, d’éducation et d’inclusion sociale. Elle vise à sortir au moins 20 millions de personnes de la pauvreté et de l'exclusion d'ici à l’année 2020. En juin, la Commission a lancé une nouvelle stratégie en matière de compétences pour l’Europe afin de favoriser l’employabilité.

Dimanche 24 juillet 2016

SANTÉ

DK NEWS 11

SELON UNE ÉTUDE

La fécondation in vitro n'accroît pas le risque de cancer du sein

La fécondation in vitro n'accroît pas le risque de cancer du sein, conclut une étude, la plus vaste menée à ce jour sur ce sujet, conduite aux Pays-Bas et publiée mardi dans la revue américaine Journal of the American Medical Association (JAMA).

La fécondation in vitro né- cessite l'accroissement tem- poraire, allant de cinq à dix fois la normale, de certaines hormones sexuelles dont l'oestrogène et la progesté- rone, qui sont liées à un risque élevé de certains types de tumeurs du sein. Pendant 21 ans, les chercheurs ont suivi plus de 25.000 femmes qui avaient en moyenne 33 ans quand elles ont com- mencé ce traitement. Les études publiées précédem- ment sur ce traitement, soit pas suffisamment étendues, soit effectuées sur des pé- riodes de suivi trop courtes, n'étaient pas concluantes, ex- pliquent-ils. Pour cette étude, les au- teurs ont pris en compte plu- sieurs facteurs liés à des risques accrus de cancer mammaire, dont l'âge des femmes au moment où elles ont donné naissance à leur premier enfant, le nombre de grossesses et de tentatives de fécondation in vitro. Cette équipe de cancéro-

de fécondation in vitro. Cette équipe de cancéro- logues menée par la Dr Alexandra W. van

logues menée par la Dr Alexandra W. van den Belt- Dusebout, de l'Institut néer-

L'âge médian de ces femmes à la fin de la période de suivi était de 54 ans dans le

femmes qui ont recouru à la fécondation in vitro (3%) et celles du groupe témoin

landais du cancer à Amster-

groupe ayant eu un traite-

(2,9%).

dam, a suivi 19.158 femmes qui ont commencé la fécon- dation in vitro entre 1983 et 1995 ainsi qu'un groupe té- moin de 5.950 autres femmes ayant recouru à d'autres trai- tements de fertilité.

ment de fécondation in vitro et 55 ans chez le groupe té- moin. L'analyse des données n'indique pas de différence à 55 ans dans le risque de can- cer mammaire entre les

Les femmes qui ont eu sept fécondations in vitro voire plus présentaient même un risque nettement plus fai- ble de cancer du sein que celles ayant eu une ou deux de ces traitements.

ÉTATS-UNIS

Premier cas de microcéphalie liée au virus Zika à New York

Le premier enfant présen- tant une microcéphalie liée au virus Zika contracté par sa mère a été enregistré à New York, a indiqué vendredi le département de la Santé de la ville dans un communiqué. Outre la microcéphalie, qui se traduit par un sous-déve- loppement du cerveau et de la boîte crânienne, les médecins qui ont examiné l'enfant ont identifié d'"autres problèmes cérébraux", a-t-on indiqué de même source, sans plus de précision. La mère de l'enfant avait voyagé dans l'une des zones d'implantation du virus, a pré- cisé le département de la Santé. Le virus Zika est présent dans la quasi-totalité des pays d'Amérique latine et plus particu- lièrement au Brésil. Zika a retenu l'atten-

particu- lièrement au Brésil. Zika a retenu l'atten- tion des autorités sanitaires mondiales en raisondu risque

tion des autorités sanitaires mondiales en raisondu risque sérieux qu'il pré- sente pour les femmes enceintes car il peut provoquer des malformations irré- versibles à la naissance dont surtout la

microcéphalie du foetus. Selon le Centre de contrôle des maladies (CDC), douze cas de nais- sances d'enfants présen- tant des malformations liées à Zika avaient été ré- pertoriés aux Etats-Unis au 14 juillet. Pour la respon- sable du département de la Santé de New York, Mary Bassett, ce cas constitue "un important rappel des conséquences tragiques du virus Zika". "Je rappelle à toutes les femmes en- ceintes à New York, ainsi qu'à celles qui souhaitent procréer, qu'elles devraient reporter leur voyage dans des endroits où la transmission de Zika est active", a commenté Mary Bassett.

RDC

16 personnes tuées par le choléra dans l'est du pays en deux mois

Le choléra a fait au moins 16 morts depuis deux mois dans la province de la Tshopo, dans l'est de la République démo- cratique du Congo (RDC), ont indiqué les responsables sani- taires congolais. "Deux zones de santé sont particulièrement concernées par la persistance de l'épidé- mie, dont celle d'Isangi et Ya- baondo, avec au moins plus de 65% de cas recensés", selon l'ad- ministration hospitalière. Les responsables sanitaires de la zone attribuent la recrudes- cence de l'épidémie du choléra aux comportements des popu-

lations riveraines dans les zones affectées, où la plus des habi- tants ne respectent pas les me- sures minimales d'hygiène. Actuellement, la division pro- vinciale de la santé de la Tshopo, appuyé par les partenaires, s'emploient déjà à mettre en place des mécanismes pour sen- sibiliser la population sur les modes de prévention contre le choléra, indique le même source de la zone. Plusieurs provinces de la RDC font face à la recrudescence de l'épidémie de choléra depuis le début de cette année, dont celle de l'Equateur (sud-ouest).

de cette année, dont celle de l'Equateur (sud-ouest). L'Afrique du Sud lance une stratégie quinquennale

L'Afrique du Sud lance une stratégie quinquennale contre le sida

Le gouvernement sud-africain a lancé un nouveau plan stratégique quinquen- nale pour lutter contre le sida, la tuber- culose (TB) et les infections sexuellement transmissibles (IST). Le plan a été lancé mercredi en marge de la 21e Conférence internationale sur le sida qui se tient à Durban, ville sud- africaine au bord de l'océan Indienne. Le plan quinquennal (2017-2022) est censé intégrer les ministères de l'Educa- tion de base, de la Justice et des Services correctionnels, du Développement social et de la Santé. Selon le plan, le Conseil national sud-afri- cain sur le sida (SANAC) et la société ci- vile va travailler avec le gouvernement dans la lutte contre le VIH, la tuberculose et les IST. Le ministre sud-africain de la Santé Aa- ron Motsoaledi a expliqué que pour at- teindre l'objectif d'éradiquer le sida d'ici 2030, d'autres maladies comme la tuber- culose et les IST doivent également être ciblées. "Nous nous sommes posés des ques- tions en tant que changeurs de jeu dans la lutte contre le VIH, la tuberculose et les IST, ce qui était bon dans le plan actuel du VIH que le gouvernement n'a pas mis en oeuvre et nous avons également examiné les lacunes de l'information", a- t-il affirmé. En septembre 2016, l'Afrique du Sud mettra en oeuvre un test sanguin et fournira un traitement à tous ceux qui se- ront confirmés positifs au VIH. Malebona Precious Matsoso, directrice générale du département de la Santé, a déclaré pour sa part que le plan entend atteindre zéro infection au VIH/sida, à la tuberculose et à supprimer également les IST. Le traitement de la tuberculose en Afrique du Sud est actuellement à 82,5%. Le vice-ministre sud-africain des Services correctionnels Thabang Makwetla a in- diqué qu'en septembre 2016, chaque prisonnier incarcéré sera mis sur traite- ment si le test est positif. En Afrique du Sud, il y a 160.000 prison- niers dans les 243 centres correctionnels. M. Makwetla a affirmé que toute interven- tion qui n'inclut pas ceux qui sont en pri- son n'a pas de chance de réussir car ces prisonniers sortiront et rejoindront la so- ciété plus tard. "Nous voulons atteindre notre objectif d'assurer la vie et la santé durable pour tous les Sud-Africains. Nous veillerons à ce que 90% des détenus soient au courant de leur statut VIH et 90% de ceux qui testent positif seront mis sur traitement. Nous allons également étendre cette stratégie à la tuberculose", a-t-il déclaré. Le Dr Faith Kumalo, directeur en chef au ministère de l'Education de base, a révélé qu'une éducation sexuelle est maintenant offerte aux élèves pour qu'ils fassent le bon choix. Le ministère de l'Education commencera à distribuer des préservatifs dans les écoles et à donner des conseils aux en- fants sur la façon de les utiliser, a-t-il dit. Linda Mafu, du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le palu- disme (Fonds mondial) a salué la straté- gie et l'esprit de l'innovation de l'Afrique du Sud. "Nous reconnaissons votre réponse à la pandémie. Le Fonds mondial apprécie ce que vous faites et notre partenariat avec vous. Nous allons continuer à travailler avec vous. Nous nous sommes engagés à un partenariat avec l'Afrique du Sud et ce partenariat reste solide", a-t-elle affirmé.

APS

12 DK NEWS

SA

Dimanche

Bientôt un vaccin contre la chlamydiose ?

Prévenir de l'infection sexuellement transmissible (IST) la plus répandue dans le monde pourrait être bientôt possible avec le développement d'un vaccin contre la chlamydiose.

Un vaccin efficace contre la chlamydiose Un vaccin administrable en spray pour le nez pour lutter contre la chlamydiose serait bientôt disponible, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Vaccine. 113 millions de personnes sont tou- chées chaque année par cette IST , qui non traitée peut provoquer la stérilité . Les scientifiques de l'Université McMaster, au Ca- nada ont identifié de nouveaux antigènes importants qui pourraient être utilisés dans le cadre d'un vaccin contre la chlamydiose. L'antigène BD584 a réussi à éli- miner 95% des bactéries. Il a réduit par exemple de 87,5 % l'hydrosalpinx, la présence d'une poche contenant du liquide dans une trompe utérine, pouvant mener à la stérilité. Ce vaccin sera administré facilement par le nez et de manière indolore sans nécessiter le geste de professionnels de santé.

Un vaccin sous forme de spray nasal pour lutter contre la chlamydiose La chlamydiose est une infection sexuellement transmissible (IST) due à la bactérie Chlamydia sou- vent asymptomatique, ce qui complique le diagnostic. Elle touche majoritairement les jeunes hommes et femmes moins de 25 ans et est responsable, lorsqu'elle n'est pas soignée par un simple traitement antibio- tiques de 50% des stérilités féminines. Le développe- ment d'un vaccin serait une avancée thérapeutique essentielle. "Les efforts de développement d'un vaccin

"Les efforts de développement d'un vaccin contre la chlamydiose au cours des trois dernières dé-

contre la chlamydiose au cours des trois dernières dé- cennies ont été improductifs et il n'y a pas de vaccin ap- prouvé pour une utilisation chez l'homme», a expliqué David Bulir, docteur en sciences médicales à l'Univer- sité McMaster et auteur de l'étude. "Ce vaccin pourrait protéger contre toutes les mala-

dies liées à la bactérie "chlamydia trachomatis", y com- pris le trachome (maladie oculaire qui entraine la cé- cité)» expliquent les chercheurs. Si les résultats de cette étude sont prometteurs, les chercheurs vont tester l'efficacité du vaccin avec diffé- rentes souches de la bactérie.

CANCER

DE

L'INTESTIN

Les oméga-3 pour augmenter les chances de survie

Une alimentation riche en oméga-3 pourrait aider les malades atteints d'un cancer de l'intestin à survivre à leur maladie. Les oméga-3 présents dans les pois- sons gras augmenteraient les chances de survie des personnes touchées par un cancer de l'intestin , selon les résul- tats d'une étude publiée dans la revue médicale British journal Gut . Les chercheurs du Massachusetts General Hospital aux Etats-Unis ont réalisé une étude avec 170 000 partici- pants pour identifier les liens entre ali- mentation et chance de survie d'un cancer de l'intestin. Parmi elles, 1 659 personnes ont développé un cancer co- lorectal.

Les oméga-3 diminuent le risque de mourir d'un cancer de l'intestin Les conclusions de l'étude montrent qu'il existe une corrélation forte entre la consommation en grande quantité d'oméga-3 et un risque plus faible de décès. En effet, les scientifiques ont constaté que comparés aux malades ayant absorbé quotidiennement moins

comparés aux malades ayant absorbé quotidiennement moins de 0,1 gramme d'oméga-3, ceux ayant consommé au moins

de 0,1 gramme d'oméga-3, ceux ayant consommé au moins 0,3 gramme par jour d'oméga-3 après leur diagnostic de cancer de l'intestin affichaient un risque 41% moins élevé de mourir de leur maladie.

Des études plus approfondies pour valider le lien entre oméga-3 et chances de survie Les résultats de cette étude sont en- courageants, mais les chercheurs affir- ment qu'il est nécessaire de les confirmer par des études plus poussées afin d'être sûr que le lien entre oméga- 3 et chance de survie à un cancer de l'in- testin n'est pas une coïncidence. «Si ces conclusions étaient corrobo- rées par d'autres études, les malades du cancer de l'intestin pourraient alors tirer un bénéfice à manger du poisson gras pour contribuer à prolonger leur survie», soulignent les chercheurs. Pour faire le plein d'oméga-3, on cui- sine des poissons gras (sardines, sau- mon , maquereau), on met des noix au menu et on assaisonne les crudités avec de l' huile de colza .

NTÉ

24 juillet 2016

Découverte d'un anticorps contre la sclérose en plaques

Découverte d'un anticorps contre la sclérose en plaques Les chercheurs de l'Inserm ont développé un anticorps

Les chercheurs de l'Inserm ont développé un anticorps qui pos- sède des effets thérapeutiques potentiels contre la sclérose en plaques. La sclérose en plaques est une maladie auto-immune qui affecte le système nerveux central et qui représente la cause la plus fré- quente d'invalidité neurologique chez le jeune adulte. Le système immunitaire, en particulier les lymphocytes, entraînent la des- truction de la gaine de myéline qui entoure et protège une partie des neurones. Cette "démyélini- sation" perturbe alors la trans- mission de l'influx nerveux.

Un anticorps qui limite la des- truction de la gaine de myéline par les lymphocytes Les traitements actuels rédui- sent les poussées de la maladie mais ne parviennent pas encore à enrayer sa progression. Dans le cadre de leurs recherches sur la sclérose en plaques, les cher- cheurs de l'Inserm de l'unité du Pr Denis Vivien sont parvenus à développer un anticorps possé- dant des effets thérapeutiques potentiels contre la maladie. Cet anticorps (le Glunomab) a été testé sur des souris. Il empêche l'ouverture de la barrière hé- mato-encéphalique, limitant ainsi le passage des lymphocytes. "Après une injection intravei- neuse de Glunomab, la progres- sion des troubles moteurs chez les souris a été bloquée. Chez les souris traitées, cet effet a été asso- cié à une diminution de l'infiltra- tion des lymphocytes dans le tissu nerveux et à une démyélinisation réduite" expliquent les cher- cheurs qui laissent entendre que cette stratégie pourrait représen- ter une thérapie prometteuse pour lutter contre la sclérose en plaques. L'Inserm a déposé une de- mande de brevet dans le cadre d'une collaboration avec un in- dustriel de santé.

DK NEWS 13

DÉMANGEAISONS, PIQÛRES, MAUX DE TÊTE

Ce que soigne l'huile essentielle de lavande

Lavande officinale, lavande

aspic, lavandin

chaleur de l'été, le chant des

cigales, la Provence. On en fait

des remèdes très efficaces qui

soulagent la douleur et apai- sent les problèmes cutanés. Découvrez toutes les proprié-

tés de l'huile essentielle de la-

évoquent la

vande avec Pascale Gelis-Imbert, docteur en

pharmacie.

Un élixir contre les maux de tête La lavande officinale est ré- putée pour son action contre la douleur . La recette Prendre dans un grand verre d'eau 5 ml de teinture

mère de lavande officinale, 3

ml de teinture mère de mé-

lisse (Melissa officinalis L.) et 2 ml de teinture mère de menthe poivrée (Mentha pi-

perita L.)

Comment l'utiliser : 2 fois

par jour, pendant 1 à 3 jours. Une huile relaxante pour

les enfants

L'huile essentielle (HE) de lavande officinale est connue

pour ses propriétés apai- santes et relaxantes adaptées

aux enfants.

La recette Mettre dans le creux de la

main, 2 à 3 ml d'huile végétale

de noyaux d'abricot ajouter 1

goutte d'HE de lavande offici- nale et 1 goutte d'essence de mandarine. Mélanger.Comment l'utili-

ser : masser, en douceur, la

Mélanger.Comment l'utili- ser : masser, en douceur, la plante des pieds du petit en- fant (2

plante des pieds du petit en- fant (2 à 4 ans) ou le haut du dos de l'enfant (5 à 10 ans) le soir, avant le coucher, pen- dant 4 à 6 jours.

Un soin apaisant en cas de piqûres La lavande aspic, comme

son nom l'indique, soulage quand ça pique ! La recette :

Mettre 1 à 2 gouttes d'HE pure de lavande aspic sur un bouton de moustique, une pi- qure de guêpe ou de méduse. Comment l'utiliser : renou- veler l'opération toutes les 5

minutes pendant environ 30 minutes.

Une préparation pour cal- mer les démangeaisons

Ce mélange d'huiles essen-

tielles répare et assainit la peau tout en atténuant les dé- mangeaisons et les douleurs (eczéma, brulures La recette :

dans un flacon en verre teinté de 5 ml, mettre 5 gouttes d'HE de lavande offi- cinale, 5 gouttes d'HE de géra- nium rosat (Pelargonium asperum), 3 gouttes d'HE de lavande aspic et 3 gouttes d'HE de matricaire (Matrica- ria recutica). Remplir le fla- con avec du macérât huileux de calendula. Mélanger. Comment l'utiliser : masser délicatement la lésion 3 à 4 fois par jour jusqu'à obtention d'une nette amélioration de la peau.

Des solutions contre les pe- tites bêtes

La lavande officinale éloigne les poux et les mites. La recette contre les poux :

Dès l'alerte aux poux, met- tre 1 goutte d'HE de lavande officinale derrière chaque oreille de l'enfant ainsi qu'au niveau de sa nuque pendant 10 à 15 jours.

La recette contre les mites :

Dans de petits sacs en tissu, mettre 4 à 5 épis fleuris de la- vande officinale et 2 feuilles de laurier noble (Laurus nobilis). Les disposer dans les placards et les froisser régulièrement. Changer les plantes tous les 6 mois.

Un remède anticourba- tures L'huile essentielle de la- vande officinale est un excel- lente antispasmodique qui apaise et décontracte les mus- cles endoloris après l'effort. La recette :

dans un flacon en verre teinté de 5 ml, mettre 5 gouttes d'HE de lavande offi- cinale, 5 gouttes d'HE de ca- momille romaine (Chamaemelum nobile), 3 gouttes d'HE de gingembre (Zingiber officinale) et 3 gouttes d'HE de romarin à camphre (Rosmarinus offici- nalis CT camphre). Remplir le flacon avec du macérât hui- leux d'arnica. Mélanger. Comment l'utiliser : masser le muscle pendant 4 à 6 min, 2 à 3 fois par jour, pendant 3 à 5 jours. Si la douleur persiste consulter un médecin.

La grenade, un superfruit pour vieillir moins vite

La consommation de grenade serait utile pour ralentir le vieillissement et en particulier la fonte musculaire liée à l'âge. Pour vieillir en gardant des muscles forts et toniques, mangez des grenades .

(sarcopénie) et le déclin qui s'en suit des facultés physiques. Les effets anti-vieillissement de la gre- nade par l'intermédiaire de l'urolithine A ont été identifiés sur des vers et des ron- geurs. La grenade a permis d'allonger la

Le

message est un peu trivial mais illus-

durée de vie des vers de 45%. Les souris

tre

bien l'enjeu de la découverte faite par

ont affiché "une endurance à la course

des

chercheurs de l'Ecole polytechnique

fédérale de Lausanne en Suisse et de la société Amazentis. L'étude parue dans la revue Nature Medicine attribue le "pou- voir" anti-âge de la grenade à une molé- cule du fruit, l'ellagitine. Une fois la grenade absorbée, les bac- téries intestinales du consommateur transformeraient cette molécule en uro- lithine A. Ce composé issu du métabo- lisme permettrait de préserver le bon fonctionnement des mitochondries, les "usines à énergie" des cellules de notre organisme, ainsi que les muscles. Le reste de l'équation est simple : la diminu- tion liée à l'âge de la masse musculaire

42% plus élevée que le groupe témoin", expliquent les auteurs de l'étude.

"Une voie nouvelle contre la dégéné- rescence musculaire" Ces résultats laissent rêveurs les cher- cheurs qui imaginent un jour que la gre- nade constitue une piste naturelle pour prévenir la fonte de la masse musculaire et ralentir le vieillissement cellulaire sans intervention thérapeutique. "La dé- marche des chercheurs de l'EPFL ouvre une voie radicalement nouvelle pour lut- ter contre la dégénérescence musculaire et, possiblement, d'autres effets du vieil- lissement", conclut l'étude.

la dégénérescence musculaire et, possiblement, d'autres effets du vieil- lissement", conclut l'étude.

14 DK NEWS

AFRIQUE

Dimanche 24 juillet 2016

ONU-LIBYE

L'ONU veut aider la Libye à se débarasser de ses armes chimiques

veut aider la Libye à se débarasser de ses armes chimiques Le Conseil de sécurité des

Le Conseil de sécurité des Nations unies

a approuvé vendredi une résolution visant à

aider le gouvernement libyen à se débarras-

ser de ses armes chimiques, y compris en les transportant hors du pays. Craignant que ces armes ne tombent en- tre les mains des groupes armés extrémistes opérant dans le pays, le gouvernement libyen d'union nationale (GNA) a proposé un pro- gramme de destruction à l'Organisation pou l'interdiction d s armes chimiques (OIAC) et

a demandé à l'ONU de l'aider à l'appliquer.

Selon des diplomates, le GNA a aussi com- mencé récemment à regrouper les produits toxiques sur un site côtier sécurisé, ce qui fa- ciliterait leur transport et leur destruction à l'étranger ou à bord de navires spécialisés, comme cela avait été le cas pour ceux évacués de Syrie. La résolution, proposée par le Royaume-Uni et adoptée à l'unanimité, «en- gage les Etats membres à aider (le GNA) à pro- céder à l'élimination des armes chimiques de catégorie 2 en Libye dans les meilleures conditions de sécurité et dans les meilleurs délais possibles» en fournissant experts, équipements et fonds.

Le Conseil a décidé aussi «d'autoriser les Etats membres à acquérir, contrôler, trans- porter, transférer et détruire» l'arsenal chi- mique libyen. L'OIAC rendra compte régu- lièrement au Conseil des progrès du pro- gramme d'élimination. La résolution se place sous le chapitre 7 de la Charte des Na- tions unies, ce qui autorise à employer, si be- soin, la force pour l'appliquer. En visite à l'ONU, le nouveau ministre britannique des affaires étrangères Boris Johnson a estimé que la résolution «marquait le début de la fin pour le programme libyen d'armes chi- miques». «Nous avons réduit le risque de voir ces armes tomber entre les mains de terro- ristes et de fanatiques», a-t-il ajouté devant le Conseil. La Libye a notamment prévu de se débarrasser de quelque 13 tonnes de gaz moutarde restant dans son arsenal. Selon l'OIAC, 55% des stocks de gaz mou- tarde de la Libye ont déjà été éliminés et les munitions susceptibles d'être utilisées comme vecteurs ont été détruites.

RETOUR DE LA MINURSO

Le Front Polisario saisit le Conseil de sécurité

Le Front Polisario a appelé vendredi le Conseil de sécurité à prendre des mesures urgentes pour rétablir la Minurso dans la plénitude de son mandat et à établir un processus pour des négociations directes et de haut niveau entre le Front Polisario et le Maroc.

Dans une lettre adressée vendredi au président du Conseil de sécurité, le repré- sentant du Front Polisario au- près de l’ONU, Ahmed Bou- khari, a exhorté l’organe onu- sien à « prendre des mesures dans les délais fixés à cet égard, y compris l’obtention d’un en- gagement du Maroc de res- pecter le mandat de la Mi- nurso». « La Minurso doit être autorisée à travailler sans inter- férences et sans restrictions de mouvement en défendant

les principes du maintien de la

paix des Nations unis», a sou- ligné M. Boukhari dans sa let- tre. Trois mois après l’adoption de la résolution du Conseil de sécurité 2285 (2016) sur la Mi- nurso, qui représente le délai fixé aux autorités marocaines pour le retour du personnel ci- vil expulsé, « le Maroc est tou-

jours en violation flagrante

des résolutions du Conseil de sécurité et du droit internatio- nal «, a-t-il ajouté. A quelques jours de l’épuisement du délai, seulement 25 des 84 employés sont retournés à Laayoune. « Au lieu de tenir le Maroc responsable de l’application de bonne foi et sans délai de la résolution 2285 (2016), le Conseil continue de permettre au Maroc de persister dans ses tentatives d'intimidation et de porter atteinte à l'indépen- dance et à la crédibilité de la Minurso», a indiqué le Front

et à la crédibilité de la Minurso», a indiqué le Front Polisario, en rappelant que cette

Polisario, en rappelant que cette mission a été chargée d'organiser et de superviser avec l'Union africaine un réfé- rendum libre et é uitable per- mettant au peuple du Sahara occidental d'exercer son droit inaliénable à l'autodétermi- nation. M. Boukhari a souligné que la prochaine réunion du Conseil de sécurité sur le Sa- hara occidental, prévue le 26 Juillet en cours, devrait « consti- tuer plus que jamais l'occa- sion de protéger le mandat de la Minurso «. « Un maintien du statu quo est inacceptable et donne un si- gnal que le Conseil de sécurité s’est fourvoyé sur (le règle- ment de la question) du Sahara occidental», a-t-il constaté. Et d’ajouter « qu’il est difficile d'accepter qu’après trois mois, la fonctionnalité complète de a

Minurso est loin d'être atteinte, alors que l'expulsion par le Maroc du personnel de la Mi- nurso s’est faite en 48 heures». «Il est maintenant clair pour tout le monde que la résolution 2285 (2016) n'a pas été mise en œuvre et le Conseil de sécurité a le devoir de concrétiser sa vo- lonté d’examiner la meilleure façon de faciliter le rétablisse- ment de la Minurso dans la plénitude de son mandat, telle que souligné dans ladite réso- lution», a noté M. Boukhari. Le Front Polisario a dénoncé dans sa lettre, « l'impasse per- sistante imposée par le pays oc- cupant « au progrès politiques de l’ONU visant à parvenir à une solution juste et durable au conflit du Sahara occidental, la dernière colonie en Afrique. Malgré l'accent mis dans la ré- solution 2285 (2016) sur l'im-

portance d’engager un cin- quième round de négociations, il n'y a eu aucune mesure prise dans ce sens, en dépit de la volonté du Front Polisario de coopérer avec l'Envoyé per- sonnel du chef de l’ONU, Chris- topher Ross, pour répondre à cette exigence. Selon le repré- sentant du Front Polisario, il in- combe au Conseil de sécurité d’adopter « une appr che ur- gente et proactive « pour faire avancer le processus politique en vue de parvenir à une solu- tion juste, équitable et paci- fique qui garantit au peuple sahraoui son droit inaliéna- ble à l'autodétermination conformément aux nom- breuses résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU et de l'As- semblée générale. La relance du processus est rendue nécessaire après une décennie d'efforts infructueux et en absence de pourparlers directs entre le Front Polisario et le Maroc depuis 2012, a sou- tenu M. Boukhari Il a jugé « im- pératif « que le Conseil de sécu- rité établisse un processus pour engager des discussions directes et intensives, assorties d’un délai, entre le Front Poli- sario et le Maroc. Ces négo- ciations, a-t-il, précisé doivent être menées dans le cadre des résolutions du Conseil de sécu- rité de l'Assemblée de l’ONU et de l’Union africaine.

MALI

Ban Ki-moon condamne les combats récents de Kidal au Mali

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon a condamné ven- dredi les combats récents survenus dans la ville de Kidal au Mali et exhorté les signa- taires de l'accord de paix à une mise en oeu- vre rapide et complète. Le secrétaire général de l'ONU a déploré cette première violation du cessez-le-feu depuis septembre 2015, qui a eu lieu au mo- ment où les parties signataires progres- saient vers l'établissement d'une autorité intérimaire dans les régions du nord. Il a appelé les responsables des deux groupes armés signataires à restaurer le calme et leur a rappelé leurs engagements et obli-

gations concernant la protection des civils, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité et du droit international. M. Ban a encouragé les parties signa- taires à prendre les mesures nécessaires à la rapide et complète mise en oeuvre de l'accord de paix, y compris la mise en place des autorités intérimaires et des ar- rangements sécuritaires. La Mission mul- tidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MI- NUSMA) continuera de prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer la protection de la population civile et la mise en oeuvre de son mandat, y compris

civile et la mise en oeuvre de son mandat, y compris en ce qui concerne la

en ce qui concerne la restauration de l'au- torité de l'Etat, conformément à la résolu- tion 2295 du Conseil de sécurité des Nations Unies, a ajouté M. Ban.

SOUDAN DU SUD

Riek Machar limoge un ministre pressenti pour le remplacer

Le vice-président sud-souda- nais et chef des ex-rebelles, Riek Machar, a démis de ses fonctions le ministre des Mines, issu de son propre camp, a-t-il indiqué dans un communiqué cité par des médias. Cette décision intervient alors que les ex-rebelles soupçonnent le président Salva Kiir de vouloir remplacer Riek Machar par le mi- nistre en question, Taban Deng Gai, au poste de vice-président. «En vertu de mes pouvoirs, en

tant que vice-président de la Répu-

je re-

blique du Soudan du Sud (

tire par la présente au général Ta- ban Deng Gai son poste de minis- tre des Mines du gouvernement d'union nationale», écrit Riek Ma- char dans un communiqué signé

)

écrit Riek Ma- char dans un communiqué signé ) vendredi. «Je nommerai son rem- plaçant dès

vendredi. «Je nommerai son rem- plaçant dès que je reviendrai à Juba, une fois la sécurité assurée par une troisième force» neutre, poursuit M. Machar, en référence à l'éventuel déploiement à Juba d'un contingent de troupes afri-

caines au sein de la mission de l'ONU dans le pays. Dans ce communiqué adressé directement à Salva Kiir, M. Machar prend à témoin la communauté in- ternationale en mettant en copie la Commission de surveillance et

d'évaluation de l'accord de paix ainsi que l'organisation régionale des pays d'Afrique de l'Est (Igad), très impliquée dans la recherche d'une sortie de crise au Soudan du Sud. Riek Machar est rentré en avril à Juba, la capitale du Soudan du Sud, où il a été réinstallé à son poste de vice-président et a formé avec le président Kiir un gouverne- ment d'union nationale, conformé- ment à un accord de paix signé en août 2015. Cet accord de paix vise

à mettre un terme à une guerre ci-

vile dévastatrice déclenchée en décembre 2013, lorsque Salva Kiir

a accusé son vice-président Riek

Machar d'avoir tenté de le renver- ser. Mais l'accord de paix n'a pas at- ténué l'animosité et la défiance

entre les deux camps. Début juil- let, des combats meurtriers ont éclaté à Juba entre les forces de alva Kiir et celles de Riek Machar can- tonnées dans la capitale en vertu de l'accord de paix. M. Machar, dont la résidence a été détruite pen- dant ces combats qui ont fait au moins 300 morts, a depuis quitté Juba et n'est plus apparu en public. Il se trouve selon ses soutiens dans les «environs de Juba». Ven- dredi, son mouvement avait averti

que quiconque chercherait à pren- dre sa place serait considéré comme illégitime, rejetant par

avance «toute tentative ou conspi- ration pour changer la configura- tion de notre équipe dirigeante». APS

Dimanche 24 juillet 2016

MONDE

DK NEWS 15

ÉTAT D'URGENCE EN TURQUIE

Les gardes à vue pourront durer 30 jours

Les gardes à vue pourront durer jusqu'à 30 jours pour les personnes soupçonnées d'implication dans le putsch manqué du 15 juillet en Turquie, selon un décret sur l'état d'urgence paru hier au Journal officiel.

«La durée de la garde à vue ne pourra pas excéder 30 jours à compter de l'arres- tation du suspect», selon le décret. La durée légale est de quatre jours. Le ministre de la Justice Bekir Bozdag avait évoqué vendredi une extension à «sept-huit jours», voire plus dans le cadre de l'état d'urgence en vigueur depuis jeudi. Vendredi, s'adressant par téléphone à ses partisans réu- nis à Sakarya, le président Recep Tayyip Erdogan a indi- qué que 11.000 personnes avait été placée en garde à vue depuis l'échec du putsch qui a fait 265 morts, dont 24 putschistes. Par ailleurs, le décret dis- sout plusieurs milliers de structures ou d'institutions, notamment des établisse- ments d'éducation, considé- rés comme liés au prédica- teur en exil Fethullah Gülen, accusé par Ankara d'avoir ourdi le putsch, ce qu'il nie. Les organisations qui ont été fermées par le décret sont 1.043 établissements d'ensei- gnement privés, 1.229 associa- tions et fondations, 19 syndi- cats, fédérations et confédé- rations, et 35 établissements de santé, a précisé l'agence Anadolu. Selon le décret, «il a été dé- terminé qu'elles appartien- nent ou sont liées à l'organi- sation terroriste» de Fethul- lah Gülen «dont il a été prouvé qu'elle constitue une menace pour la sécurité nationale». Par ailleurs, le décret pré- voit le limogeage de tous les fonctionnaires «dont il aura été déterminé qu'ils sont rat- tachés, membres ou en rela- tion avec des organisations terroristes ou des organisa- tions, structures ou groupes

terroristes ou des organisa- tions, structures ou groupes dont il a été décidé qu'ils agis- sent

dont il a été décidé qu'ils agis- sent contre la sécurité natio- nale». Ces agents de l'Etat «ne pourront plus être em- ployés dans la fonction pu- blique, ne pourront plus y être affectés de manière di- recte ou indirecte». Les chancelleries occiden- tales ont dit leurs inquié- tudes devant l'ampleur des purges. Selon le ministère

de l'Intérieur, plus de 4.500 personnes ont été placées en détention. Vendredi soir, Recep Tayyip Erdogan a assuré ses partisans que «la loi sur l'état d'urgence ne (les empêche- rait) pas de sortir». «Au contraire, elle vous permettra de vous réunir sur les places» des villes, a-t-il dit, selon des propos rapportés par l'agence

Anadolu. Ankara entend ob- tenir l'extradition de Fethul- lah Gülen qui sera examinée selon «un processus légal», a répondu vendredi le prési- dent américain Barack Obama. Le ministre turc de la Justice pourrait prochaine- ment se rendre aux Etats- Unis dans le cadre de l'exa- men de cette demande, selon le gouvernement.

Erdogan dénonce les «préjugés» de l'Europe envers la Turquie

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a répondu aux critiques des Européens sur «sa répression» du coup d'Etat manqué, en leur reprochant d'entretenir des «préjugés» envers la Turquie, lors d'un entretien samedi avec la chaîne française France 24. «Vis-à-vis de la Turquie, ils ont des pré- jugés et ils vont continuer à agir avec ces pré- jugés», a déclaré le chef de l'Etat. «Cela fait 53 ans que l'Europe nous fait attendre à la porte», a-t-il ajouté. L'Union européenne a prévenu qu'un rétablissement de la peine de mort, évoqué par Ankara juste après le putsch avorté, mettrait un terme à ses espoirs d'accession au bloc européen. «Si mon peuple, mon pays, demande

sans arrêt la peine de mort, si les représen- tants de mon peuple à l'assemblée disent oui, désolé, je dois respecter cette demande», a répondu M. Erdogan. «Dans les démocraties, la souveraineté appartient au peuple.» «Aucun autre pays n'a eu autant à souffrir pendant les négociations d'adhésion à l'Union européenne, même en ce qui concerne la suppression des visas pour les ressortis- sants turcs», a-t-il relevé, estimant que son pays était «mieux placé» que la plupart de ceux qui ont obtenu leur adhésion. Dans la crise des migrants, «nous avons servi de boucliers à l'Europe», «ils ont fait des pro- messes et ils n'ont pas tenu leurs promesses», a-t-il dit.

et ils n'ont pas tenu leurs promesses», a-t-il dit. Le chef du gouvernement italien, Matteo Renzi,

Le chef du gouvernement italien, Matteo Renzi, a déploré les récentes mesures des autorités turques et les ar- restations en masse, estimant que le

La Turquie «met en prison son avenir», assure Matteo Renzi

pays mettait ainsi «son avenir en prison». «Ce que nous avons vu au cours de la semaine écoulée nous préoccupe autant que les chars dans les rues d'Istanbul», a déclaré M. Renzi au cours d'une réu- nion de son Parti démocrate (PD). «Nous souhaitons le dire avec force aux institutions turques, justement en raison de la liaison étroite instaurée au cours des dix dernières années, qu'un pays qui emprisonne ses propres profes- seurs et ses propres journalistes, met en prison l'avenir» du pays, a poursuivi M.

Renzi. Evoquant l'accord entre l'UE et la Turquie sur les réfugiés, le chef du gou- vernement a assuré qu'«il n'y avait pas d'accord sur l'immigration qui puisse se jouer sur le dos des droits de l'Homme». Au même moment où M. Renzi pro- nonçait ces paroles, le président turc Re- cep Tayyip Erdogan répondait aux cri- tiques des Européens sur sa répression du coup d'Etat manqué, en leur repro- chant d'entretenir des «préjugés» envers la Turquie.

SYRIE

Affrontements entre des éléments de Daesh et les forces arabo-kurdes à Minbej à la fin d'un ultimatum antiterroriste

De violents affrontements ont opposé hier les forces arabo-kurdes, soute- nues par la coalition antiterroriste me- née par les Etats-Unis, au groupe ter- roriste autoproclamé «Etat islamique» (Daech/EI) près de Minbej, a affirmé une ONG syrienne. «Des affrontements sporadiques avaient lieu samedi dans Minbej (nord de la Syrie), à l'expiration du délai de deux jours que les Forces démocra- tiques syriennes (FDS) ont laissé aux ter- roristes», a indiqué l'Observatoire syrien

des droits de l'Homme (OSDH). «Des bombardements aériens de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis ont visé les positions terro- ristes» dans cette ville, fief de l'organi- sation ultra-radicale, a précisé l'Ob- servatoire. Le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, a indiqué que «l'EI résistait farouchement aux tentatives des FDS de progresser à l'intérieur de la ville et poussait des enfants vers la ligne de front malgré la fin de l'ultimatum».

Les FDS avaient affirmé jeudi avoir lancé cet ultimatum pour préserver la vie des civils encore présents à Minbej, une ville de la province d'Alep servant de point de passage à l'approvisionne- ment des régions contrôlées par l'EI en Syrie. Leur annonce était intervenue deux jours après des raids de la coalition in- ternationale ayant tué une cinquantaine de civils près de Minbej, selon un bilan l'OSDH, qui dispose d'un vaste réseau de sources à travers la Syrie.

ONU-LIBAN

Le Conseil de sécurité exhorte les parties libanaises à négocier un accord de compromis

Le Conseil de sécurité des Nations unies a exhorté vendredi les parties libanaises à négocier un accord de compromis pour mettre fin à la crise

politique et institutionnelle dans le pays qui dure depuis plus de deux ans. Le Conseil de sécurité a exprimé dans un com- muniqué sa «vive inquiétude» devant la vacance de

la présidence du Liban qui dure depuis l'expiration,

le 24 mai 2014, du mandat de l'ancien chef de l'Etat, Michel Sleimane, et l'incapacité répétée du Parlement d'élire un président. «La vacance et la paralysie politique entravent for- tement la capacité du Liban de s'attaquer aux pro- blèmes de plus en plus pressants auxquels il doit faire face, tant en matière de sécurité que sur les plans économique, social et humanitaire», a noté le Conseil de sécurité. Face à cette situation, le Conseil de sécurité a prié les dirigeants libanais de convoquer de toute urgence une session parlementaire et d'entreprendre d'élire un président. Par ailleurs, il a appelé toutes les par- ties libanaises à faire usage des mécanismes prévus par la Constitution aux fins de l'élection présiden- tielle et à négocier un accord de compromis, pour mettre un terme à la crise politique et institution- nelle dans le pays.

AFGHANISTAN-INDE

Libération d'une humanitaire indienne enlevée en juin en Afghanistan

Une employée humanitaire indienne enlevée à Kaboul, capitale afghane, le mois dernier a été li-

bérée, ont annoncé hier des sources officielles in- diennes et afghanes. «Je suis heureuse d'annoncer que Judith D'Souza

a été secourue (

a indiqué la ministre indienne des Affaires étran- gères, Sushma Swaraj. A Kaboul, le chef de la police Feraidoon Obaidi

a confirmé la libération de la jeune femme «lors

d'une opération vendredi après-midi». Judith D'Souza, 40 ans, originaire de Calcutta (est), travaillait comme conseillère technique de la Fondation Agha Khan en Afghanistan quand elle a été enlevée à bord de sa voiture dans la soirée du 9 juin, dans un quartier résidentiel de Kaboul non loin des bureaux de la Fondation. La ministre indienne a remercié les autorité af- ghanes pour «leur aide et leur soutien» dans la li- bération de l'otage et a rendu hommage à l'ambas- sadeur d'Inde en Afghanistan Manpreet Vohra pour ses efforts. L'enlèvement de Mme D'Souza est le dernier en date d'une série ciblant les humani- taires en Afghanistan, où la situation sécuritaire s'est détériorée avec l'arrivée de la saison des combats de la rébellion des talibans.

elle rentrera au pays au plus vite»,

)

USA

Hillary Clinton choisit comme colistier Tim Kaine, sénateur de Virginie

La candidate démocrate à la Maison Blanche Hil- lary Clinton a annoncé vendredi avoir choisi Tim Kaine, sénateur de Virginie comme colistier pour l'élection présidentielle de novembre. «Je suis heureuse d'annoncer mon colistier, àTim Kaine, un homme qui a voué sa vie à se bat-

tre pour les autres», a écrit l'ancienne Première dame quelques jours avant l'ouverture demain de

la convention démocrate, lors de laquelle elle doit

être formellement investie par son parti. «Tim Kaine est un optimiste implacable qui croît qu'aucun problème n'est insolvable si vous tra- vaillez pour le résoudre», a-t-elle ajouté quelques minutes plus tard. Le choix de Timothy Michael Kaine comme po- tentiel vice-président des Etats-Unis était un choix attendu de la part de l'ancienne secrétaire d'Etat. Ce politicien discret de 58 ans, avocat de forma- tion après des études à Harvard, faisait depuis plusieurs semaines figure de favori pour le poste, notamment en raison de sa forte expérience poli- tique mais surtout pour sa capacité à trouver des consensus.

APS

CULTURE 16 DK NEWS Dimanche 24 juillet 2016
CULTURE
16 DK NEWS
Dimanche 24 juillet 2016

BALADE À IHESNAOUENE (TIZI-OUZOU) :

Sur les pas du

Cheikh El Hasnaoui

(1910/2002)

Une balade à Ihesnaoune, village qui a vu naître et donné son nom d’artiste à Cheikh El Hasnaoui (1910/2002), un des maitres de la chan- son chaâbi algé- rienne, a été organisée vendredi par la direction locale de la culture. La procession à la quelle ont pris part la direc- trice locale de l a culture, le président de l’APC de Tizi- Ouzou, le représentant de l’APW, des artistes, des amis et membres de la famille du Cheikh, et des villageois, a en- tamé sa visite par un recueillement à la mémoire des martyrs tombés au champ d’honneur durant la guerre de libération nationale, au niveau du monument du vil- lage. Les visiteurs se sont ensuite rendus vers le mauso- lée du Jeddi Lahbib, ancêtre d’El Hasnaoui, venu de Sidi Athmane (commune des Ouacifs pour s’installer dans ce village entre les XVe et XVIe siècles, selon le témoignage d’un membre de l’association Cheikh El Hasnaoui, Ouamrane Mohamed. Ce site implanté sur un monticule, offre une vue dégagée sur Béni Douala, Larbaâ N’Ath Ira- then, Ath Yanni, Bouzguène Ouadhias Boghni Beni Zmenzer, Draa Ben Khedda, Tizi Ouzou et Redjaouna, d’où son occupation par l’armée coloniale qui l’a utilisé comme poste avancé a indiqué ce même interlocuteur. La foule s’est ensuite déplacée vers Taazibt qui a conservé dans ses dédales la mémoire de son enfant. Les ruelles étroites de ce hameau qui compose avec trois au- tres village le grand village d’Ihesnaouene, dévoilent des maisons traditionnelles côtoyant des habitations mo- dernes, et déroulent le fil de la vie du chanteur à travers des endroits qu’il fréquentait dans sa jeunesse dont la mosquée et Tajemaat (la place du village). Cette balade s’est achevée par la visite de la maison natale du Cheikh El Hasnaoui, où une gerbe de fleurs a été déposée à sa mémoire. Cette habitation, où l’auteur-compositeur et interprète de la Maison Blanche à vécu jusqu'à l’âge de 20 ans, avant d’emprunter les chemins de l’exil vers la rive nord de la Méditerranée, a conservé le cachet tradition- nel de l’architecture kabyle. Réhabilitée par les villageois avec la participation de l’APC de Tizi-Ouzou, afin de préserver ce témoin phy- sique de la vie du chanteur, les habitants projettent d’en faire un musée qui sera dédié à la mémoire d’El Has- naoua, a-t-on appris sur place. Et comme le veulent la tradition locale et les règles de convenances et d’hospi- talité propre aux villages de Kabylie, les habitants d’Ihes- naouene ont offert une Waada (repas collectif ) à leurs hôtes. La directrice de la culture Nabila Goumeziane, a déclaré lors de cet hommage que Cheikh El Hasnaoui est un monument de la culture algérienne qui mérite toutes les éloges et considérations pour son importante contri- bution à l’enrichissent de la culture algérienne et de la chanson en particulier. Cette même responsable a rap- pelé qu’il était un nationaliste qui a aimé son pays et qui l’a exprimé dans ses chansons qui véhiculent un mes- sage très profond de l’amour de la patrie. Outre le thème de la patrie, il a notamment chanté la femme et l’exil. Au menu de cet hommage organisé en collaboration avec l’association Cheikh El Hasnaoui et l’APC de Tizi-Ouzou, et qui se poursuivait hier samedi, figure une exposition retraçant le parcours d’El Hasnaoui, organisée à la mai- son de la culture Mouloud Mammeri. Le film documen- taire Cheikh El Hasnaoui Dhi Thimlilith (Cheikh El Hasnaoui à travers une rencontre), d’une dizaine de mi- nutes, réalisé par Abderrezak Larbi Chérif, (1er Prix au 14e Festival du film amazigh de Tizi-Ouzou (édition 2015) retraçant le parcours de l’artiste marqué par l’exil a été projeté dans l’après midi de vendredi. Pour la journée de samedi, il est programmé la remise de prix aux lauréats du Concours de poésie Cheikh El Hasnaoui, et un gala ar- tistique/témoignage sur l’artiste.

de prix aux lauréats du Concours de poésie Cheikh El Hasnaoui, et un gala ar- tistique/témoignage

OUVERTURE DE LA 9 E ÉDITION DU FIOFA

M. Mihoubi évoqué la nécessité d'une refonte du cinéma algérien

Le ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi a affirmé, vendredi soir à Oran, que son département ministériel oeuvrera à revoir le système du cinéma algérien.

Dans une allocution prononcée en ouverture de la neuvième édition du

décennie, déclarant «l'Al- gérie a payé cher la stabi- lité et la paix».

Festival international d'Oran du film arabe (FIOFA), M. Azzeddine Mi- houbi a évoqué la nécessité d'une refonte du cinéma algérien. Dans le même sens, il a déclaré «à quoi ça sert de soutenir le finance- ment de la production ci- nématographique s'il y a un manque de salles de ci- néma et si certaines sont détournées de leur voca- tion», annonçant une ré- conciliation entre le cinéma et son public à tra- vers une remise de l'ordre dans ce domaine. «Nous allons soutenir tout ce qui peut apporter une valeur ajoutée au septième art et à la vie culturelle natio- nale, arabe, méditerra- néenne et mondiale», a ajouté le ministre. M. Az- zeddine Mihoubi a rappelé les gloires du cinéma algé- rien en évoquant le film al- gérien «La Bataille d'Alger», auquel un vi- brant hommage a été rendu dans le cadre l'ou- verture de cette édition en présence d'un de ces ac- teurs, le moudjahid Yacef Saadi. «Ce film est une icône du cinéma algérien», a-t-il souligné. Le ministre a égale- ment abordé les acquis réalisés par l'Algérie dans le développement du fait culturel, notamment avec la stabilité et la paix re- trouvées depuis plus d'une

Faire de la culture une «arme douce» pour ré- pondre à ceux qui accu- sent la nation arabe d'étroitesse d'esprit Le ministre de la Cul- ture, a lancé, un appel pour faire de la culture une «arme douce» pour répondre à ceux qui accu- sent la nation arabe d'étroitesse d'esprit et d'ex- trémisme. Dans une allocution à l'occasion de l'ouverture de la neuvième édition du Festival international du film arabe (FIOFA), le mi- nistre a déclaré «certains traitent notre nation d'étroitesse d'esprit et d'ex- trémisme et à nous de leur répondre à travers la cul- ture et les arts dont le ci- néma et en faire d'eux une arme douce». «A travers le film, la pièce de théâtre et le livre, la réponse sera forte e prouve que nos so- ciétés sont créatives, pro- ductives et ouvertes», a ajouté M. Azzeddine Mi- houbi exhortant d'utiliser la culture et les arts contre le terrorisme, le sous-dé- veloppement, l'extré- misme et le clanisme. «Par la créativité cultu- relle et artistique, nous pouvons exprimer l'iden- tité, l'histoire et tout autre chose», a encore souligné le ministre, mettant en exergue l'importance du

le ministre, mettant en exergue l'importance du cinéma dans le développe- ment concrétisation des espé-

cinéma dans le développe-

ment

concrétisation des espé- rances des peuples et qua- lifiant cette expression artistique «d'écriture en lumière» Abordant la si-

tuation du cinéma arabe et algérien, M. Azzeddine Mi- houbi a déclaré que cet art

a beaucoup réalisé

quoique que davantage est

attendu de lui, tout en ex- primant son souhait de re- lancer les oeuvres cinématographiques com- munes tant que les préoc- cupations et les défis sont les mêmes. Le ministre a ajouté,

dans le même sens, que la

de la civilisation et la

nation arabe est appelée à réussir culturellement à travers le développement de tous les moyens dans le domaine, l'encourage- ment de la créativité et la création du climat favora- ble. Par la même occasion,

il a valorisé le mouvement culturel algérien qui ne cesse d'étendre les passe- relles de communications avec les cultures du monde, soulignant que l'Algérie a réussi à rassem- bler les éléments créatifs arabes et à créer les es-

paces de rencontres, no-

tamment à l'ère des tragédies que connaissent des pays arabes. L'ouver- ture de la 9e édition du FIOFA s'est déroulée au Théâtre régional d'Oran (TRO) «Abdelkader Al- loula» en présence d'une pléiade de personnalités culturelles et stars du ci- néma arabe dont Ahmed Bedjaoui, Ahmed Rachedi, Farouk El Fichaoui, Dalia Mustapha, Aymen Zidane et Youcef El Khal, ainsi que le moudjahid Yacef Saadi qui a participé au film «La Bataille d'Alger».

 

IMPRESSIONS

 

Des personnalités, honorées vendredi lors de la soi- rée d'ouverture de la neuvième édition du Festival in- ternational d'Oran du film arabe (FIOFA) ont livré les impressions suivantes: le moudjahid Yacef Saadi, ac- teur dans le célèbre film «La Bataille d'Alger» a déclaré «la sensation que la créativité des cinéastes algériens continue me rend heureux. Nous poursuivrons la pro- duction d'oeuvres comme le film sur le chahid de la guillotine Ahmed Zabana». Le directeur du British Council, Martin Daltry a souligné que «la commémoration du 400e anniver- saire de la mort de l'écrivain William Shakespeare dans le cadre de la neuvième édition du Festival inter- national d'Oran du film arabe atteste de l'ouverture de l'art et de la créativité algériens sur les cultures univer- selles, qui est une bonne chose. Nous appelons égale- ment à davantage de découverte des chefs d'œuvre de Shakespeare qui ont inspiré de nombreuses oeuvres cinématographiques et théâtrales». L'acteur Boualem Bennani qui a campé le rôle principal dans le film «Omar Gatlatou» a déclaré, pour sa part, «je suis heu- reux de voir ce film h noré au 40e anniversaire de sa production et je ressens de la nostalgie pour la bonne époque du cinéma algérien et du foisonnement de

salles de cinéma qui créaient une dynamique particu-

lière

avec le public». L'actrice égyptienne Safia El

Amri, à laquelle a été remis le prix en hommage au

film

«Retour de l'enfant prodigue» de Youcef Chahine,

a souligné : «Je souhaite comme tous les artistes et ci- néastes que le septième art demeurera toujours un message d'amour et de paix exprimant le rejet de l'ef- fusion de sang, du terrorisme, de la violence et de la destruction». L'acteur syrien Aymen Zidane a déclaré en remettant le cadeau d'hommage au cinéaste algé-

rien

Ahmed Rachedi : «Nous sommes appelés à être fi-

dèles

aux pionniers qui nous ont conduit où nous

sommes arrivés aujourd'hui et à contribuer à la concrétisation des espérances des peuples en une vie meilleure, à travers notre créativité cinématogra- phique et je valorise de telles manifestations cultu- relles qui soutiennent l'activité artistique arabe». L'acteur égyptien Farouk El Fichaoui a souligné, de

son côté : «Je saisis l'occasion de ce Festival d'Oran

pour

saluer le cinéma arabe qui demeure debout et ré-

sistant malgré les bouleversements qu'a connus la na- tion. Le Festival d'Oran qui connaît des succès d'une

année à une autre est un des espaces importants pour soutenir la créativité dans le monde arabe».

UNE SEMAINE D'ACTIVITÉS CULTURELLES (RÉTROSPECTIVE)

4L'Ouverture officielle de l'Opéra d'Alger aura été l'évène- ment culturel phare de la se- maine écoulée, en plus d'une semaine culturelle dédiée à la mémoire d'El Hachemi Gue- rouabi et quelques évènements liés à la musique et au théâtre. 4Ouverture officielle, mer- credi soir à la commune de Ouled Fayet de l'Opéra d'Alger, avec un concert de l'Orchestre

symphonique national, en pré- sence du Premier ministre, Ab- delmalek Sellal, du président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa, de membres du gouver- nement et autres personnalités officielles. 4Plusieurs artistes et groupes de musique de renom se sont succédé sur la scène du 38e Festival international de Tim-

gad, à l'instar de Souad Assla, Maalem Medjeber, Hasna El Be- charia, de la chanteuse libanaise Najwa Karam et de Julian Mar- ley, le fils de la légende du reggae Bob Marley. 4Inauguration dimanche au Palais de la Culture Moufdi-Za- karia à Alger, de la semaine cul- turelle El Hachemi Guerouabi, commémorant le 10e anniver- saire de sa disparition.

4Présentation, mardi au Théâtre national Mahieddine Bachtarzi, par des comédiens non-voyants, du spectacle "îdipe- Roi", mis en scène par Sadek Kébir et tiré de la nouvelle épo- nyme, adaptée par Tawfik El Hakim de la célèbre tragédie de Sophocle. 4Clôture mardi du 38e Festi- val international de Timgad avec un concert animé par le grand

chanteur irakien Kadhem Essa- her. 4Récital de musique clas- sique, présenté mercredi à l'Au- ditorium Aissa Messaoudi de la Radio algérienne, par la canta- trice colombienne Monica Dani- lov, accompagnée par le pianiste russe Sergey Sichkov, en célébra- tion de 206e anniversaire de l'in- dépendance de la République de Colombie (20 juillet 1810).

Dimanche 24 juillet 2016 SCIENCE DK NEWS 17
Dimanche 24 juillet 2016
SCIENCE
DK NEWS
17

GÉNÉTIQUE

Certaines bactéries dans nos intestins remontent à au moins 15 millions d'années

Certaines bactéries dans nos intestins remontent à au moins quinze millions d'années soit bien avant que nous soyons devenus humains, révèle une recherche publiée jeudi.

Une étude a démontré que l'évolu- tion jouait un plus grand rôle dans la composition du microbiote intestinal qu'on ne le pensait, expliquent ces chercheurs dont les travaux paraissent dans la revue américaine Science. Ces bactéries contribuent aux pre- miers stades de développement de nos intestins, entraînent notre système immunitaire à combattre des agents pathogènes et pourraient même affec- ter notre humeur et comportement, précisent-ils. Ils ont trouvé des preuves géné-

précisent-ils. Ils ont trouvé des preuves géné- tiques que l'évolution séparée de ces bactéries en

tiques que l'évolution séparée de ces bactéries en souches distinctes s'est produite quand les ancêtres communs ont commencé à évoluer en diverses espèces. Selon la même source, le pre- mier clivage des bactéries intestinales s'est produit il y a environ 15,6 millions d'années. La seconde séparation est intervenue il y a 5,3 millions d'années. Ces chercheurs ont pu reconstruire les arbres de l'évolution des trois groupes de bactéries intestinales qui forment plus de 20% du microbiome humain.

PALÉONTOLOGIE

Découverte d'une nouvelle espèce de dinosaure carnivore en Argentine

Une nouvelle espèce de dinosaure carnivore datant de 80 millions d'an- nées, a été mise au jour en Argentine qui devrait contribuer à déterminer les origines et l'évolution des mégarapto- riens ou "voleurs géants" dont il est le premier spécimen découvert. Le squelette fossilisé partiel a été trouvé dans la Sierra Barrosa dans le nord-ouest de la Patagonie et repré- sente l'un des dinosaures de cette es- pèce les mieux préservés découvert à ce jour avec un crâne complet, une pre- mière pour cette famille de dinosaure, selon une étude publiée mercredi dans la revue américaine Plos One. Doté de caractéristiques crâniennes uniques, ce dinosaure, découvert en 2000, a été baptisé "Murusraptor barrosaensis" en référence du lieu où il a été trouvé.

Ce spécimen paraît être juvénile mais ces scientifiques suggèrent que cette espèce est plus grande et plus élancée que les autres mégaraptoriens et comparable en taille aux Agustinidés et aux Orkoraptors. "Bien qu'incomplet ce squelette fos- silisé très bien préservé d'un Murusrap- tor révèle des informations inconnues sur l'anatomie osseuse des mégarapto- riens, un groupe de prédateurs de la pé- riode mésozoïque(-251 millions à -65,5 millions d'années)", précisent Rodolfo Coria, du Conseil National de la re- cherche scientifique et technique d'Ar- gentine et Phillip Currie de l'Université d'Alberta au Canada, les principaux au- teurs de cette découverte. Tout en partageant de nombreux traits anatomiques avec d'autres es-

pèces, le Musuraptor a des caractéris- tiques faciales distinctes jamais obser- vées auparavant parmi les mégaraptoriens ainsi qu'une forme inhabituelle des os des hanches. Ces dinosaures de taille moyenne se caractérisent par de grande griffes et des os creux comme ceux des oiseaux. L'analyse phylogénétique du dino- saure n'a pas permis de déterminer clairement les relations avec les autres espèces dans l'évolution, ont indiqué les chercheurs. Mais ce fossile fournit de nouvelles informations anatomiques qui pour- raient aider à résoudre le débat actuel sur le fait de savoir si les mégarapto- riens appartiennent à la famille des thé- ropodes allosaurus ou coelurosaurian, selon ces chercheurs.

Des astronomes découvrent une centaine de nouvelles exoplanètes

Une équipe internationale d'astronomes a annoncé lundi avoir découvert une centaine de nouvelles planètes extraterrestres à l'aide du té- lescope américain Kepler. L'équipe a observé 197 localisations poten- tielles, qui avaient été remarquées grâce aux données récoltées pendant la première année de la mission K2 du télescope Kepler. Au final, la présence de 104 nouvelles planètes a été confirmée autour d'étoiles extérieures au sys- tème solaire. Un des ensembles de planètes les plus inté- ressants à avoir été observés est un système pla- nétaire comprenant pas moins de quatre planètes potentiellement similaires à la Terre, selon le compte-rendu de l'équipe, publié en ligne dans le supplément du Journal d'Astro- physique. Les quatre planètes, qui présentent toutes un diamètre supérieur de 20 à 50 % à celui de la Terre, tournent autour de la naine rouge K2-72, située à 181 années-lumière de la Terre, dans la direction de la constellation du Verseau. L'étoile est moitié plus petite que le Soleil, et beaucoup moins brillante. Les scientifiques ont obtenu cette extraordinaire moisson d'exopla- nètes en combinant les données fournies par Kepler avec des observations secondaires four- nies par des télescopes terrestres, comme l'ob- servatoire Gemini Nord et l'observatoire W.M. Keck de Hawaï. Lancée en mars 2009, la mission Kepler est la première mission de l'Agence spatiale amé- ricaine (NASA) destinée à rechercher des pla- nètes de taille terrestre. Le télescope Kepler est en mesure de repérer ces planètes en observant les subtiles variations de luminosité qu'une pla- nète provoque en passant devant son étoile. APS

Publicité

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE DK NEWS Anep : 423 659 du 24/07/2016
RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
DK NEWS
Anep : 423 659 du 24/07/2016

18 DK NEWS

DÉTENTE

Dimanche 24 juillet 2016

Programme de la soirée

DÉTENTE Dimanche 24 juillet 2016 Programme de la soirée 20:55 Forever saison 1 épisode 1 Henry

20:55

Forever

24 juillet 2016 Programme de la soirée 20:55 Forever saison 1 épisode 1 Henry Morgan, médecin

saison 1 épisode 1 Henry Morgan, médecin légiste à New York, cache un lourd secret : il est im- mortel. Depuis 200 ans, il cherche le moyen de met- tre fin à son statut qu'il vit comme une malédic- tion. Seul son vieil ami Abe connaît la vérité sur sa condition. Un jour où Henry survit à un acci- dent de métro, il rencon- tre Jo Martinez, lieute- nant de police. Ils démar- rent rapidement une col- laboration pour enquêter ensemble sur des affaires criminelles.

pour enquêter ensemble sur des affaires criminelles. 21:00 Fort Boyard L'équipe qui part ce soir à

pour enquêter ensemble sur des affaires criminelles. 21:00 Fort Boyard L'équipe qui part ce soir à

21:00

Fort Boyard

ensemble sur des affaires criminelles. 21:00 Fort Boyard L'équipe qui part ce soir à l'as- saut

L'équipe qui part ce soir à l'as- saut du fort et de son trésor bien protégé est composée du pilote de rallye Sébastien Loeb, du copilote de rallye Cyril Des- pres, de la Miss France 2016, Iris Mittenaere, de l'actrice Léa François, du chroniqueur Tom Villa et de l'animateur Cyril Féraud. Ils jouent pour Wings for Life. Créée par Heinz Kini- gadner en 2004, avec son ami Dietrich Mateschitz, suite à un accident où son fils s'est re- trouvé tétraplégique, cette fon- dation a pour objectif de dé- couvrir un traitement contre les lésions de la moelle épinière. Pour cette 27e édition, le Père Fouras a mis en place de nou- velles cellules comme « Le Train fantôme », « La Momie »

ou « Le Vaisseau infernal » cellules comme « Le Train fantôme », « La Momie » 20:55 Louis la Brocante Il

fantôme », « La Momie » ou « Le Vaisseau infernal » 20:55 Louis la Brocante
fantôme », « La Momie » ou « Le Vaisseau infernal » 20:55 Louis la Brocante

20:55

Louis la Brocante

» ou « Le Vaisseau infernal » 20:55 Louis la Brocante Il y a quelques années,

Il y a quelques années, Louis a récupéré de nombreux objets au presbytère du village. Ces objets intéressent la municipalité, qui vient de signer une promesse de vente de l'ancienne cure et souhaite les restituer au futur propriétaire, Arthur Lambert, un enfant du village et ancien camarade d'internat de Tintin. Mais celui-ci ne reconnaît absolument pas son vieil ami. Louis se demande s'il ne s'agit

pas d'un usurpateur.

se demande s'il ne s'agit pas d'un usurpateur. 21:00 Football / Match amical Après avoir affronté
se demande s'il ne s'agit pas d'un usurpateur. 21:00 Football / Match amical Après avoir affronté
se demande s'il ne s'agit pas d'un usurpateur. 21:00 Football / Match amical Après avoir affronté

21:00

Football / Match amical

pas d'un usurpateur. 21:00 Football / Match amical Après avoir affronté Bourg-en- Bresse, le Zénith

Après avoir affronté Bourg-en- Bresse, le Zénith Saint-Pétersbourg et Fenerbahçe, Anthony Lopes et les Lyonnais poursuivent leur préparation d'avant saison avec cette opposition contre le Sporting Portugal, deuxième du championnat du Portugal la saison passée. Bruno Genesio, l'entraîneur des Gones, devrait profiter de cet avant-dernier match de préparation pour intégrer les nouvelles recrues, mais surtout approfondir les automatismes en attaque et surtout en défense après le départ de Samuel Umtiti pour le FC Barcelone. Le temps presse pour les Lyonnais qui disputeront un dernier match amical le 31 juillet face au Benfica Lisbonne avant de se rendre à Klagenfurt, en Autriche, le 6 août pour défier le PSG lors du Trophée des

Champions

21:006 août pour défier le PSG lors du Trophée des Champions Blue Bloods Jamie est appelé

pour défier le PSG lors du Trophée des Champions 21:00 Blue Bloods Jamie est appelé dans

Blue Bloods

le PSG lors du Trophée des Champions 21:00 Blue Bloods Jamie est appelé dans un parc

Jamie est appelé dans un parc où a été signalée la présence d'un individu armé qui menace la foule. Sur place, face à ce dernier, le policier tire, pensant qu'il allait faire feu, et le tue. Il est sus- pendu de ses fonctions, le temps de l'enquête. Peu après, lors d'une confé- rence de presse, un jour- naliste interpelle Frank, remettant en question le bien-fondé de la réaction

de Jamie.remettant en question le bien-fondé de la réaction Jeux Citation Samouraï-Sudoku n°1348 "Les amoureux

Jeux Citation Samouraï-Sudoku n°1348 "Les amoureux campent rarement sur leurs positions : ils passent vite
Jeux
Citation
Samouraï-Sudoku n°1348
"Les amoureux campent rarement
sur leurs positions : ils passent vite
de l’inclination du cœur à
"
l’inclinaison des corps
Les problèmes de sudoku samouraï se composent de cinq grilles de
sudoku entrelacées. Les règles standard du sudoku s'appliquent à
chacune de ces cinq grilles. Placez les chiffres de 1 à 9 dans les cases
vides de chaque grille. Chaque ligne, chaque colonne, et chaque
région 3 x 3 doit contenir une fois les chiffres de 1 à 9.
*Daniel Confland
Mots croisés n°1348
1. Formation d'un sel par réac-
tion d'un acide sur une base
7. Coutumes- Rassemblement
pour la République - Nios
2. Homme politique italien -
8. Ridiculiseraient
Massif de la Grèce
9. Art. contracté - Labiée à
3. Compositeur français -
Chaque sudoku samouraï a une solution unique et peut être résolu
par la logique pure.
Mammifères rongeurs
fleurs jaunes très odorantes -
Adjectif possessif
4. Rivière de l'Asie - Ch. -l. de
10. Se dit du format déter-
c. des Alpes-de-Haute-Pro-
miné par le pliage d'une
vence - Gelée des eaux
feuille d'impression en 8 feuil-
5. Oiseaux - Maman
lets, soit 16 pages
6. Maître des vents dans la
11. Diminuer – Substance su-
mythologie grecque - Port
d'Italie
crée
12. Harasser - Dévêtue
1. Relatif à l'Ecriture sainte
7. Ch. -l. de c. de la Cha-
2. Coulis d'ail pilé avec de
rente-Maritime - Person-
l'huile d'olive - Extraire le
sel
nelle
8.
Aluminium - Cri d'ap-
3. Mammifère lagomorphe
probation
- Tique
9. Port de Phénicie - Qui est
4.
Institut national de l'au-
diovisuel - Plein - Compo-
siteur russe
à moi - C'est-à-dire
10. Ensemble d'images sur
un même thème - Cham-
5.
Solution aqueuse, em-
pagne
ployée comme antisep-
tique - Romain
11. Choisirions - Du verbe
avoir
6. Région du Sahara nigé-
12. Ch. -l. de c. de la Somme
rien - Habileté à faire qqch
- Permanent
Horizontalement:
Verticalement :

Dimanche 24 juillet 2016

DÉTENTE

DK NEWS

19

Grille géante n°048

24 juillet 2016 DÉTENTE DK NEWS 19 Grille géante n°048 Solution n°1347Sudoku Mots Croisés n°1347 SCRIPTURAIRE

Solution

n°1347Sudoku
n°1347Sudoku
Mots Croisés n°1347 SCRIPTURAIRE AIOLInSAUNER LAPINEnIXODE INAnSOULnCUI FORMOLnLATIN InTENEREnART COZESnPRIVEE
Mots Croisés n°1347
SCRIPTURAIRE
AIOLInSAUNER
LAPINEnIXODE
INAnSOULnCUI
FORMOLnLATIN
InTENEREnART
COZESnPRIVEE
ALnSnBRAVOnR
TYRnMAnIEnMn
IMAGERIEnVIN
OPTERIONSnEU
NESLEnSTABLE

C’est arrivé un

2010 - Une bousculade meurtrière surve-

nue au cours d'une manifestation

annuelle consacrée à la musique techno, à Duisbourg, en Allemagne, fait 19 vic- times et près de 350 blessés.

2005 - Le cycliste Lance Armstrong rem-

porte son septième Tour de France.

2001 - À Saint-Bernard, en Beauce, un

orage abat une porcherie en travaux et

deux adolescents, de 14 et 15 ans, meu- rent écrasés.

1999 - À Saint-Michel, comté de

Bellechasse, un camion d'asphalte liquide fauche une rangée de véhicules

sur l'autoroute, tuant quatre personnes.

1998 - Dans l'enceinte du Capitole, à

24 Juillet

Washington, un déséquilibré tue par balles deux policiers.

1996 - Dans un train, près de Colombo,

des bombes de terroristes tamouls tuent 64 personnes.

1995 - Un kamikaze du Hamas se fait

sauter dans un autobus, à Tel Aviv,

tuant six personnes.

1990 - Des actionnaires des épiceries

Steinberg poursuivent le nouveau pro-

priétaire Socanav et la Caisse de dépôt et

placement du Québec.

1990 - La marine américaine est en

alerte alors que 30 000 soldats de l'Irak menacent le Koweit, une semaine avant

l'invasion de l'émirat.

20

DK NEWS

PUBLICITÉ

Dimanche 24 juillet 2016

DK NEWS Anep : 24/07/2016 (G)
DK NEWS
Anep : 24/07/2016 (G)

Dimanche 24 juillet 2016

SPORTS

 

DK NEWS

21

Vers le lancement de la 1 re équipe féminine de cyclisme en Afrique

La première équipe féminine de cyclisme en Afrique va être lancée très prochainement et sera appelée à intégrer l’UCI World Tour en 2017, rapportait vendredi la presse locale. La même source a indiqué que pour cela, une sélection

composée de 13 coureuses du Rwanda, d’Erythrée et d’Ethiopie s’entraîne depuis quelques temps au centre de Performance en cyclisme (ARCC) à Kigali.

C’est dans nos perspectives,

mais c'est un peu trop tôt pour le dire. Nous n’avons pas encore tout ce dont nous avons besoin

"

mais c'est un peu trop tôt pour le dire. Nous n’avons pas encore tout ce dont
 

GP de Hongrie:

L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes) en pole position

L'Allemand Nico Rosberg (Mer-