Vous êtes sur la page 1sur 4

Temps, information et gestion

Gérer c’est prévoir et anticiper et donc prendre des risques. La recherche de l’efficacité en
gestion, quelle que soit l’organisation considérée, ne peut se résumer au choix de la bonne
méthode ou de la bonne technique. Elle prend nécessairement en compte deux facteurs
indissociables de toute décision : le temps dans ses différentes dimensions (délais de réaction,
durée de mise en œuvre…) et le risque associé.
1. Horizon et période en gestion
a. Le temps, source d'incertitude
L’entreprise doit faire face aux défis qui se posent immédiatement à elle et donc y répondre en
agissant sur les problèmes de court terme. Dans le même temps l’entreprise doit avoir une
perspective sur le long terme et anticiper l’avenir pour que l’entreprise soit pérenne. Comment
concilier ces rythmes différents ?

b. Les temps caractéristiques de l'organisation
c. Le découpage du temps
La vie d’une organisation est découpée en périodes imposées par des contraintes
institutionnelles, des contraintes sectorielles et des contraintes technologiques.
• Découpage du temps et gestion comptable et financière
La loi impose à toute organisation de calculer son résultat régulièrement. L’exercice comptable
est la période sur laquelle est calculé ce résultat (bénéfice ou perte). Sa durée est de 12 mois. À la
fin de cet exercice comptable l’organisation est dans l’obligation d’établir et de publier des
documents comptables de synthèse : le bilan et le compte de résultat.
Généralement une entreprise ne paie pas immédiatement ses achats. Il naît à cette occasion une
dette envers les fournisseurs. De même, les clients ne paient généralement pas immédiatement
lors des ventes. Il naît à cette occasion une créance envers les clients.

Il vaut mieux percevoir un euro d’aujourd’hui qu’un euro plus tard. du tourisme…). L’organisation doit s’adapter à ces contraintes de saisonnalité. Pa exemple en France. Pourquoi actualiser les flux financiers ? L’actualisation consiste à ramener une somme à sa valeur d’aujourd’hui afin de rendre comparables des flux de trésorerie produits à des dates différentes. Pour optimiser sa trésorerie. Actualisation des flux Soit n le nombre de périodes. 2.un euro aujourd’hui peut être investi et rapporter plus qu’un euro plus tard. course d’un taxi) ou très long pour la production de certains biens (exemple : construction d’un paquebot). Ce temps peut être très court pour la production de certains services (exemple : coupe de cheveux d’un coiffeur. le temps étant source d’incertitude. • Découpage du temps et production Le cycle de production d’un bien ou d’un service peut être plus ou moins court. Cela peut être problématique si l’organisation connaît des variations d’activité. • Découpage du temps et gestion des ressources humaines Les organisations doivent respecter les obligations issues du code du travail. En revanche. Dans ce cas. Soit C0 la valeur actuelle c'est-à-dire à la période 0. . b.Ces délais de paiement accordés aux clients et aux fournisseurs ont une influence sur le niveau de la trésorerie. Ceci pour deux raisons : . la durée légale du travail est fixée à 35 heures hebdomadaires. . L'actualisation des flux financiers a. Soit Cn la valeur acquise à la période N. des fruits et légumes. Comment actualiser les flux financiers ? Doc. une organisation va chercher à réduire les délais de paiement de ses clients et à augmenter les délais de paiement envers ses fournisseurs. des négociations employeur/salariés doivent être entreprises pour aménager le temps de travail pour rendre plus flexible l’activité productive. il y a un risque de ne pas percevoir un euro plus tard.je suis certain de percevoir un euro aujourd’hui. Certaines organisations connaissent des fluctuations saisonnières d’activité (secteur des jouets.

La veille informationnelle a. . Cet outil permet de traiter une masse d’informations considérable en quelques secondes. .. Au fil du temps. de dossiers statistiques. La formule de l’actualisation : C0 = Cn(1+i)-n 3. Les outils de la veille informationnelle Il existe deux méthodes de veille sur Internet : • la méthode « pull » où l’information est recherchée et extraite par l’utilisateur. L'essentiel L'organisation doit concilier des rythmes différents : le court terme et le long terme. b. La veille informationnelle couvre différents domaines : .la veille juridique. Cette écoute se nomme veille informationnelle. par exemple grâce aux agrégateurs de flux RSS comme Netvibes ou Google Reader).la veille technologique. La formule de l’actualisation : C0 = Cn (1+i)-n . C’est pour cette raison que les décideurs doivent rester à l’écoute de l’environnement pour obtenir des informations actuelles et/ou pérennes.. La veille peut s’effectuer par la lecture d’articles scientifiques. la veille informationnelle a pris un nouvel essor. il y a une dépréciation de la qualité de l’information.la veille économique avec la surveillance du marché et des concurrents. L’actualisation consiste à ramener une somme à sa valeur d’aujourd’hui afin de rendre comparables des flux de trésorerie produits à des dates différentes. Les enjeux de la veille informationnelle La veille consiste à collecter puis analyser les informations sur son environnement afin de prendre les meilleures décisions possibles. Avec Internet. La méthode « pull » est plus utilisée pour une recherche ponctuelle. Les moteurs de recherche sont un outil de cette méthode. gages d’une prise de décision optimale. La méthode « push » est préconisée car la veille est une action continue et permanente. . des contraintes sectorielles et des contraintes technologiques. de rapports. La vie d’une organisation est découpée en périodes imposées par des contraintes institutionnelles. • la méthode « push » où l’information arrive automatiquement à l’utilisateur..Soit i le taux d’actualisation.

.La veille informationnelle consiste à collecter puis analyser les informations sur son environnement afin de prendre les meilleures décisions possibles.

Centres d'intérêt liés