Vous êtes sur la page 1sur 3

16/11/2015 8–L'apparitiondelagirafechiffonnéecomme«miseenactedusymboliquecommetel»­LegoûtdelapsychanalyseLegoûtdelapsychanalyse

Accueil Legoûtdelapsychanalyse

8–L’apparitiondelagirafechiffonnéecomme«miseenactedu

symboliquecommetel»

symboliquecommetel» C’est ce passage dans la séance du 2o décembre 1961 du

C’est ce passage dans la séance du 2o décembre 1961 du séminairel’Identificationquel’ontrouvececommentairedeLacanàproposdelagirafechiffonnéedupetit Hans.Ilenfaitl’exemplemêmede«l’apparitiondusymboliquecommeteldansladialectiquepsychique».

Maisjeveuxtoutd’abordlereplacerdanssoncontexte.DèslespremièresphrasesdecetteséanceLacan évoquel’automatismederépétition.Voicicommentilledéfinit« C’estparcequeàl’originequelquechose s’estpassé,quiesttoutlesystèmedutrauma,àsavoirqu’nnefoisils’estproduitquelquechosequiaprisla forme A, que dans la répétiion le comportement, si complexe, engagé que vous le supposiez dans l’individualitéanimale,n’estlàquepourfaireressurgircesigneA.»

Ilendonnecommeexemplebiensûrprincepts,celuidel’attaquehystérique.CesigneA,ilvaleposertout d’abord comme ce que Freud nomme Vortellungsreprâsentanz puis Lacan signifiant : « c’est donc cet accolementstructuraldequelquechosed’inséréradicalementdanscetteindividualitévitaleaveccettefonction signifiantequenoussommesdansl’expérienceanalytique,Vortellungsreprâsentan,c’estlàcequiestrefoulé, c’estlenuméroperduducomportementtant.

C’estlaqu’ilembrayesurl’histoireduPetitHans.Est­ceàdirequelagirafechiffonnéeseral’équivalentdece signifiantrefoulé,cenuméroperduducomportmenttant? Entoutcasilreprendd’unefaçonpleinementdéveloppéecequin’estpasunrêvemaisunefantaisie,unesorte de rêve éveillé, ce récit du fantasme des deux girafes. Elle semblent avoir pour Lacan une fonction polyvalente. JetrouveassezsurprenantqueLacanmettel’accentsurcesdeuxgirafesalorsquel’animalphobiquedupetit­ Hansétaitavanttoutlecheval.Commesic’étaitluiquiavaitoccupétoutledevantdelascène,faisant symptôme,alorsquecettegirafecorrepondaitpourtantàl’identificationsymboliqueduPetit­Hans,cellequ’il décrirasouslaformedutraitunaire.Jenesaispassic’estjustemaisc’estunpeucommesilagirafeétaitle signifiantrefouléetlechevalsamanifestationsymptômatique. Ilcommenceainsi:

« jevousaiparlé,ilyaquelquesannées,dupetitHans.Ilya,dansl’histoiredupetitHans,jepensequevous enavezgardélesouvenirquelquepart,l’his​toiredurêvequel’onpeutépingleravecletitredelagirafe chiffonnée,zerwut​zelteGiraffe.Ceverbe,zerwutzeln,qu’onatraduitparchiffonner,n’estpasunverbetoutà faitcourantdulexiquegermaniquecommun.Siwutzelns’ytrouve,ezerwutzelnn’yestpas.Zerwutzelnveut direfaireuneboule.Ilestindiquédansletextedurêvedelagirafechiffonnéequec’estunegirafequiestlà,à côtédelagrandegirafevivante,unegirafeenpapier,etquecommetelleonpeutmettreenboule.Voussavez toutlesymbolismequisedéroule,toutaulongdecetteobservation,durapportentrelagirafeetlapetite

16/11/2015 8–L'apparitiondelagirafechiffonnéecomme«miseenactedusymboliquecommetel»­LegoûtdelapsychanalyseLegoûtdelapsychanalyse

girafe,girafechiffonnéesousunedesesfaces,concevablesousl’autrecommelagiraferéduite,commela girafeseconde,commelagirafequipeutsymboliserbiendeschoses.Silagrandegirafesymboliselamère, l’autregirafesymboliselafille,etlerapportdupetitHansàlagirafe,aupointoùl’onenestàcemoment­làde sonanalyse,tendraassezvolontiersàs’incarnerdanslejeuvivantdesrivalitésfamiliales.jemesou​viensde l’étonnement–ilneseraitplusdemiseaujourd’hui–quej’aipro​voquéalorsendésignantàcemoment­là dansl’observationdupetitHans,etcommetelle,ladimensiondusymboliqueenactedanslesproductions psy​chiquesdujeunesujetàproposdecettegirafechiffonnée.Qu’est­cequ’ilpou​vaityavoirdeplusindicatif deladifférenceradicaledusymboliquecommetel?sinondevoirapparaîtredanslaproduction–certessurce pointnonsuggérée,cariln’estpastraceàcemomentd’unearticulationsemblableconcernantlafonction indirectedusymbole­,quedevoirdansl’observationquelquechosequivraimentincarnepournous,etimage l’apparitiondusymboliquecommeteldansladialectiquepsychique.«Vraiment,oùavez­vousputrouverça? »medisaitl’und’entrevousgentimentaprèscetteséance.Lachosesurprenante,cen’estpasquejel’yaievu, parcequeçapeutdifficilementêtreindiquépluscrû​mentdanslematériellui­même,c’estqu’àcetendroiton peutdirequeFreudlui­mêmenes’yarrêtepas,leveuxdirenemetpastoutlesoulignagequ’ilconvientsurce phénomène,surcequilematérialisesil’onpeutdire,ànosyeux.C’estbiencequiprouvelecaractère essentieldecesdélinéationsstructurales,c’estqu’ànepaslesfaire,ànepaslespointer,ànepaslesarticuler avec toute l’énergie dont nous sommes capables, c’est une certaine face, une certaine dimension des phénomèneseux­mêmesquenousnouscondamnonsenquelquesorteàméconnaître.

Dansleparagraphequisuit,Lacanindiquealorsquelleestlafonctiondecesymboliqueenactesouslaforme

decettegirafequ’ilmetenboule,elleluisertàseprotégerdudangerdesefaireboufferparsamère,cette

mèredévorante.

Sioncalquecettedescriptioncliniquesurcequ’iladitdel’inscriptionentantquesignededelapremièrefois

commetracedutraumaquiserépète,ons’aperçoitalorsquec’estledésirdelamèrelui­mêmequiestdefait

lasourcedutraumaetcettegirafechiffonnéelepremiertrait,leVorstellungrepäsentantdecetévénement,

refouléetcondamnéàserépéter.

Voicicommentévoquel’histoirecliniqueduPetit­Hans:

“Jenevaispasvousrefaireàcetteoccasionl’articulationdecedontils’agit,del’enjeudanslecasdupetit

Hans[…]Maislafonctioncommetelle,àcemomentcritique,celuidéterminéparsasuspensionradicaleau

désirdesamèred’unefaçon,sil’onpeutdire,quiestsanscompensation,sansrecours,sansissue,estla

fonctiond’artificequejevousaimontréeêtrecelledelaphobie,entantqu’elleintroduitunressortsignifiant

clefquipermetausujetdepréservercedontils’agitpourlui,àsavoirceminimumd’ancrage,decentragede

sonêtre,quiluipermettedenepassesentirunêtrecomplètementàladériveducapricematernel.C’estde

celaqu’ils’agit[…]–lepetitHansnousmontreici,sousunefigureferméecertes,maisexemplaire,lesaut,le

passage,latensionentrecequej’aidéfinitoutd’abordcommelesdeuxextrêmesdusujet,lesujetanimalqui

représentelamère,maisaussiavecsongrandcou,personnen’endoute,lamèreentantqu’elleestcet

immensephallusdudésir,terminéencoreparlebecbroutantdecetani​malvorace,etpuisdel’autrequelque

chosesurunesurfacedepapier–nousreviendronssurcettedimensiondelasurface­,cequelquechosequi

n’estpasdépourvudetoutaccentsubjectif,caronvoitbientoutl’enjeudecedontils’agit[…]Cettebelle

mécaniquedoitnousfairesentircedontils’agit,sic’estbiendesonidentificationfondamentale,deladéfense

delui­mêmecontrecettecaptureoriginelledanslemondedelamère,commepersonnebiensûrn’endoute,au

pointoùnousensommesdel’élucidationdelaphobie.Icidéjànousvoyonsexemplifiéecettefonctiondu

signifiant.

C’estbienlàquejeveuxencorem’arrêteraujourd’hui,concernantlepointdedépartdecequenousavonsà

diresurl’identification.Lafonctiondusignifiant,entantqu’elleestlepointd’amarredequelquechosed’oùle

sujetseconstitue,voilàcequivamefairem’arrêteruninstantaujourd’huisurquelquechosequi,mesemble­t­

il,doitvenirtoutnaturellementàl’esprit,nonseulementpourdesraisonsdelogiquegénérale,maisaussipour

quelquechosequevousdeveztou​cherdansvotreexpérience,jeveuxdirelafonctiondunom.

Voilàcomment,lesachantounon,LacanretombeaveccettegirafechiffonnéesurlenompropreduPetit­

Hans,HerbertGraf.Toutunespaces’ouvre,éventuellemntungouffre,celuiquiconcerneleNom­du­pèreet

sonlienàlafoisaunompropredusujetetàsessymptômes.

AveccettegirafelepetitHanssemetlittéralementaumondeentantquesujet.

Publiélejeudi19février2015parLilianeFainsilber­classédansegroupedescinqpsychanalyses,Freud,LepetitHansVous

pouvezallerdirectementàlafinetlaisseruncommentaire.Lespingsnesontpasautorisés.

16/11/2015 8–L'apparitiondelagirafechiffonnéecomme«miseenactedusymboliquecommetel»­LegoûtdelapsychanalyseLegoûtdelapsychanalyse

Laisseruneréponse

Nom(obligatoire)

Adressee­mail(neserapaspubliée)(obligatoire)

SiteWeb

Validerlecommentaire
Validerlecommentaire

CAPTCHACode*

©2015­Legoûtdelapsychanalyse­GéréparWordPress­ThèmeparXHTMLValid­Traduction(niss.fr)­

Visiteurs:1237697­WebmestreBdF