Vous êtes sur la page 1sur 4

CHASTENET Léa 1°ESA

Fiche de lecture : Réaliser un journal


d’information

Etape 1 :
Pascal Famery et Philippe Leroy ont collaboré à la rédaction du livre
Réaliser un journal d’information, édité au Editions Milan dans la collection
« Les Essentiels Milan » en 2007. Ce livre est composé de 63 pages et son
ISBN est : 978-2-7459-2537-4. Pascal Famery, ancien rédacteur en chef et
directeur artistique, est désormais responsable des journaux lycéens au
CLEMI (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Moyens d’Information).
Philippe Leroy est chroniqueur sur la chaîne Direct 8 et rédacteur en chef
ZDNet.fr. Ils ont animé ensemble J.Presse un réseau national des journaux
faits par les jeunes dans les collèges et lycées.

Etape 2 :
• Descripteurs correspondants au livre : journal, information,
réalisation, droit de publication.

• Ce livre peut être lu et compris par tous, de la seconde à la terminale.


Cependant, il s’inscrit plus facilement dans la démarche engagée par la
classe de première participant au Projet d’Education Média (PEM) puisqu’il
explique de manière approfondie par quoi passe la réalisation d’un journal.
Il nous rappelle les différentes contraintes auxquelles nous pouvons être
soumis comme les droits d’images et d’auteur, nous explique comment
diffuser notre journal ou tout simplement comment définir un projet
rédactionnel. Ce livre peut donc être un véritable atout lors de la
conception du blog en partenariat avec la DL, même si le support change
nous restons soumis aux mêmes droits, ou encore à l’équipe du journal du
lycée dés qu’ils ont un doute sur la présentation ou la manière de diffuser
Stand By.

Etape 3 :
• Réaliser un journal d’information ne se présente pas de manière
classique. Il n’y a pas de chapitre à proprement parler, mais plutôt
des grands thèmes tels que : conception, rédaction, fabrication,
diffusion, droit, approfondir qui comportent chacun plusieurs idées :
le choix du journal, le style journalistique, la mise en page, la vente,
la déontologie ... Ce livre est donc constitué « d’article »
s’accompagnant parfois de petits croquis humoristiques et d’un
carré bleu sur le côté droit où se trouve le résumé de l’article. Les
articles en eux-mêmes possèdent une introduction en bleu, en haut.
Puis de différentes parties présentées par des titres courts. Sur
certains articles se trouvent des encadrés où l’on peut trouver des
compléments d’information.

• L’introduction ressemble à un édito de journal, elle est accompagnée


d’un dessin et d’un slogan simple « Prenez la parole, faites un
journal ... ». Cette introduction présente la presse écrite comme le
média contemporain le plus ancien, pourtant concurençée par la
radio, la télévision et, désormais, l’Internet. Elle explique aussi la
place importante que la presse écrite occupe dans notre société : un
outil de la liberté d’expression. L’auteur s’intéresse ensuite aux
différents critères auxquels doit répondre un journal : sa forme, son
contenu, sa diffusion. Ce livre s’adresse aussi bien à des lycéens,
qu’à une municipalité ou une association voulant créer son journal
papier ou son site Web à vocation d’information. Les auteurs ne
posent aucun plan, ni aucune problématique.

Le livre n’est pas constitué sur un schéma introduction,


développement, conclusion mais sur un système d’articles qui
explicitent les différentes étapes et questions par lesquelles on doit
passer et que l’on doit se poser pour construire un journal. Il faut
d’abord le concevoir : pour qui ? a quel prix ? a quel rythme de
parution ? Sous quel statut ? Viens, ensuite le choix important du
titre du journal et du logo qui refléteront toutes les questions posées
auparavant et qui piqueront l’intérêt du lecteur. Le choix de l’équipe
du journal clôture l’étape de conception du journal. Il faut savoir
s’entourer de gens compétents et avec qui l’ont pourra travailler
dans une bonne ambiance. L’écriture dite journalistique est le début
de la rédaction du journal, il faut trouver une manière de
communiquer simple et compréhensible, choisir un habillage
attrayant, puis choisir le genre d’écriture. Une enquête ? Un
interview ? Un reportage ? Une chronique ? Tout est expliqué et
détaille de manière à ce que les futurs rédacteurs s’y retrouvent. La
dernière étape avant la fabrication même du journal est la relecture.
La fabrication du journal se définit en huit étapes : Le chemin de fer,
la maquette (recoupée en deux étapes), la couverture, les images, la
mise en page (recoupée en deux étapes ), le tirage. Toutes ces
étapes servent à rendre le journal plus attrayant, plus beau. Une fois
la mise en page terminée il faut tirer le journal, et surtout choisir son
mode de tirage : soit la photocopieuse, soit l’imprimerie. Ce choix se
fait en fonction du coût. Une fois le journal terminé, imprimé et relié
il faut, pour qu’il marche, lui assurer une bonne publicité. Pour cela,
on peut faire appel à la presse, faire des affichages ou créer des
évènements autour de la nouvelle parution du journal. On peut
décider de vendre, ou non, son journal. Pour la vente il existe la
vente directe, le dépôt-vente ou les abonnements. Pour un
lancement de journal gratuit il faut surtout y inclure une quantité
importante de publicité afin de pouvoir le financer. Mais attention,
cela comporte une marge de manoeuvre faible puisque pour vivre le
journal doit se soumettre à toutes les conditions de la publicité, et
par conséquent de ne pas lui porter atteinte ... Les conditions
essentielles pour qu’un journal évolue correctement sont de ne pas
oublier (et surtout de connaitre) les droits de la presse, la
déontologie journalistique et les différents droits d’auteurs et
d’images. Le code de la presse a d’ailleurs définit très strictement
les délits qu’un journaliste peut commettre tels que diffamation,
injures, incitation aux crimes ... Les journalistes sont alors
passibles de poursuites judiciaires.

Il n’y a pas de conclusion a proprement parler, simplement des


pages d’aides avec une bibliographie, un glossaire, un index et des
adresses utiles.

Etape 4 :
• Les points forts et les points faibles du livre : Ce livre est très
compréhensible de par son vocabulaire, adapté à n’importe qui ou
expliqué dans le glossaire, de par sa forme, pas trop épais donc
moins décourageant qu’un énorme livre écrit tout en jargon
journalistique, ainsi que par sa mise en page, très claire et
attrayante grâce aux croquis et à la séparation de chaque partie.
L’intégration de la Chartre des devoirs professionnels des
journalistes français dans la rubrique déontologie est un véritable
point fort, car la personne qui va créer le journal peut ainsi se
confronter à un texte reconnu par le Syndicat national des
journalistes (SNJ), et cela fait de lui en texte dans lequel on peut
avoir confiance. L’intégration également d’une rubrique « adresse
utile » est très appréciable pour des gens qui veulent obtenir plus
d’information avant de se lancer concrètement dans la réalisation du
journal.
Malgré cela, j’aurais aimé trouver dans ce livre des témoignages de
journalistes, ou de webdesigner, voir de personne ayant créé leur propre
journal d’information de manière à se confronter avec la réalité. Même si
les auteurs expliquent très bien les choses à respecter et à ne pas oublier
pour créer un journal, des conseils venant de personnes qui ont vécus les
différentes étapes de la mise en route d’un journal d’information.

Étape 5:
Réaliser un journal d’information explique comment créer son propre
journal, qu’il soit sur papier ou sur le Web, en partant des idées de
conceptions aux droits et « lois » journalistiques auquel il est soumis.
Complet et clair, il est à mettre entre toutes les mains de gens passionnés
par le journalisme !

Au CDI plusieurs livres peuvent venir enrichir les démarches explicitées


dans Rédiger un journal d’information car ils complètent les connaissances
sur le journalisme et la presse.

 La sociologie du journalisme – cote : 302.2NEV

 La presse – cote : 074ALB

 Le journalisme – cote : 070CHA

 Histoire de la presse écrite – cote : 070PEL