Vous êtes sur la page 1sur 10
eproduction Sans Autorisation Est Strictement InterditeR Toute Licence 2 Dr. SOROKOBY MATHUNAISE  Un Cours

eproduction Sans Autorisation Est Strictement InterditeR

Toute

Sans Autorisation Est Strictement InterditeR Toute Licence 2 Dr. SOROKOBY MATHUNAISE  Un Cours Conforme Au
Sans Autorisation Est Strictement InterditeR Toute Licence 2 Dr. SOROKOBY MATHUNAISE  Un Cours Conforme Au
Licence 2
Licence 2
Sans Autorisation Est Strictement InterditeR Toute Licence 2 Dr. SOROKOBY MATHUNAISE  Un Cours Conforme Au
Sans Autorisation Est Strictement InterditeR Toute Licence 2 Dr. SOROKOBY MATHUNAISE  Un Cours Conforme Au
Dr. SOROKOBY MATHUNAISE
Dr. SOROKOBY MATHUNAISE

Un Cours Conforme Au Programme Des Exercices Pour S’entraîner Des Travaux Pratiques Commentés

CONTENU
CONTENU

CHAPITRE I : GENERALITES

Introduction générale I.1. Quelques définitions I.2. Concept de base de la métallogénie I.4. Classification des substances minérales

Travaux dirigés-Exercices-Travaux pratiques

CHAPITRE II : PRINCIPE DE LA GITOLOGIE

Introduction II .1. Les agents minéralisateurs II.2. Les mécanismes de mise en place de la minéralisation II.2.1. Le conditionnement ou préparation du terrain II.2.2. Les Facteurs de contrôle physique II.2.3. Les facteurs de contrôle chimique II.2.4. Les facteurs de contrôle biochimique

Travaux dirigés-Exercices-Travaux pratiques

CHAPITRE III : TYPOLOGIE DES GISEMENTS

Introduction III.1. Les critères de classification des gisements III.2. Exemple de classification des gisements III. 3. Les différents types de gisements

Travaux dirigés-Exercices-Travaux pratiques

CHAPITRE IV : LES GISEMENTS A FILIATION MAGMATIQUE

Introduction IV.1. Les gisements associés aux roches mafiques et ultramafiques IV.2. Les gisements associés aux roches felsiques

Travaux dirigés-Exercices-Travaux pratiques

CHAPITRE V : LES GISEMENTS LIES AUX ROCHES EXOGENES

V.1. LES GISEMENTS LIES AUX SEDIMENTS

V.2. LES GISEMENTS LIES AUX ROCHES SEDIMENTAIRES

Travaux dirigés-Exercices-Travaux pratiques

COURS & EXERCICES METALLOGENIE

CHAPITRE I : GENERALITES

Introduction générale

Au cours de la genèse des formations géologiques, la dispersion minéralogique s’est faite de façon inégale. Ainsi donc, certains endroits de l’écorce terrestre renferment une concentration anormale de certains éléments chimiques par rapport à la norme (Clarke). Cette concentration anormale d’éléments chimiques constitue les ressources minérales qui représentent un domaine économique important. En effet, elles composent les matières premières des industries métallurgiques et chimiques indispensables au développement de lhumanité. Exemple :

l’exploration de lor ou le fer a souvent été un des moteurs de l’expansion économique des pays développés. La diversification des besoins en matières premières minérales sest fait sentir tout au cours du XX ème siècle. Ces ressources minérales sont donc lobjet des études métallogéniques ou gîtologiques en vue de les décrire et les interpréter afin de les rentabiliser (les rendre utiles à lhomme). Des méthodes géochimiques, géophysiques et géologiques sont envisagées pour rechercher et découvrir ces matières minérales ou gisements enfouis de l’écorce terrestre. Dans notre étude, il sagit de chercher à connaître la formation ou la genèse des gisements, les différents types de substances minérales, la typologie des gisements et les formations géologiques qui les renferment.

I.1. Quelques définitions I.1.1. La métallogénie

La métallogénie est à la fois une science fondamentale et une science appliquée. C’est la science des gisements métallifères basés sur lanalyse des paragenèses minérales, sur leur succession et leurs évolutions chronologiques, en liaison avec lhistoire géologique des secteurs où sont situés ces gisements. Il sagit de la distribution spatiale et temporelle des gîtes minéraux. Il sy ajoute pour le praticien, l’estimation de leurs intérêts économiques. Elle vise à décrire et à comprendre les gîtes métallifères et à fournir à lexplorateur minier des guides de prospection. I.1.2. La gîtologie

C’est l’étude des gîtes donc des gisements. C’est l’étude descriptive et linterprétation des concentrations naturelles des métaux ou d’autres substances non métallifères. Elle prend en

1
1

Dr. SOROKOBY MATHUNAISE

COURS & EXERCICES METALLOGENIE

compte, la genèse et la typologie, des gisements. Il sagit en réalités de létude des éléments

chimiques dans leur groupement minéraux et particulièrement leur concentration anormale

dans l’écorce terrestre.

I.1.3. Le gîte

Un gîte est une concentration anormale (anomalie) dun élément chimique donné dans une

formation rocheuse.

La gîtologie est la science de l’étude des anomalies des éléments chimiques par rapport à

l’écorce terrestre.

I.1.4. Le gisement Le livre est disponible dans nos points de ventes. Acheter le et vous aurez tout le contenu en entier. Faites vos commandes, Nous entrerons en possession du document sous lautorisation du Docteur SOROKOBY VANO M. et votre livre sera dans vos mains. Allez-y maintenant.

I.1.5. Le minerai

I.1.6. Le minéral

I.1.7. La roche

I.1.8. La gangue

I.1.9. Le Clarke

I.1.10. La teneur

I.1.11. Le Clarke de concentration

I.1.12. La teneur de coupure

I.1.13. Stratabound

I.1.14. Stratiforme

I.2. Concept de base de la métallogénie

I.2.1. Notion d’époque métallogénique

I.2.2. Notion de province métallogénique

I.2.3. Provinces métalliques

COURS & EXERCICES METALLOGENIE

I.2.3. Provinces métalliques

Domaine géologique caractérisé par un métal ou un assemblage métallique.

I.3. Historique

Lorigine des concentrations de minéraux ou de métaux natifs doù les anciens avaient appris à

extraire des métaux est demeurée longtemps du domaine de la philosophie et de la magie. Le

premier traité scientifique sur les substances minérales fut l’œuvre de Georgius Agricola. Agricola

fut le premier à tenter la classification des minéralisations en fonction de la nature in situ ou bien

transportée, alluviale des minéraux. Les minéralisations in situ furent ensuite classifiées selon

leurs formes : filons, lits, stockwerks, etc. Agricola fut aussi le premier à reconnaitre que les

filons se trouvent dans des fractures plus jeunes que la roche qui les contient. Il spécula que les

filons se forment lorsque les solutions circulent dans ces fractures. Descartes dans Principia

Philosophae (1644) envisage des exhalations des profondeurs…….

Le livre est disponible dans nos points de ventes. Acheter le et vous aurez tout le contenu en entier. Faites vos commandes, Nous entrerons en possession du document sous lautorisation du Docteur SOROKOBY VANO M. et votre livre sera dans vos mains. Allez-y maintenant.

NB : les inclusions fluides (Roeder).

En définitive, nous retenons que la métallogénie est certes jeune mais elle a su puiser de ses

divergences, véritables démarches participatives pour donner un contenu scientifique aux notions

de métallogénie et de provinces métallogéniques.

notions de métallogénie et de provinces métallogéniques. Figure 1: La métallogénie au cœur des sciences de

Figure 1: La métallogénie au cœur des sciences de la terre (Routhier, 1980).

COURS & EXERCICES METALLOGENIE

I.4.1. Les minéraux silicatés

I.4.2. Les minéraux non silicatés

a) - Les éléments natifs

b) - Les oxydes et hydroxydes

c) - Les sulfures et les sulfosels

d) - Sulfates, chromates, molybdates et tungstates

e) - Les halogénures

f) - Les Carbonates, nitrates et borates

g) - Les Phosphates, arséniates et vanadates

I.4.3. Les Sels dacides organiques, hydrocarbures et résines

Le livre est disponible dans nos points de ventes. Acheter le et vous aurez tout le contenu en entier. Faites vos commandes, Nous entrerons en possession du document sous lautorisation du Docteur SOROKOBY VANO M. et votre livre sera dans vos mains. Allez-y maintenant.

COURS & EXERCICES METALLOGENIE

EXERCICE 1

Lanalyse au laboratoire dun élément chimique prospecté dans lécorce terrestre a donné

les résultats suivants :

- Les teneurs relatives sont comprises entre 9.5g/t et 16.5g/t.

- Lanalyse densimétrique permet de déterminer une valeur exacte de teneur égale à 15.4

g/t.

- On suppose quune mine est exploitable pour des teneurs supérieures à 13.5 g/t.

1.

Calculer après………

2.

Le livre est disponible dans nos points de ventes. Acheter le et vous aurez tout le contenu en entier. Faites vos commandes, Nous entrerons en possession du document sous lautorisation du Docteur SOROKOBY VANO M. et votre livre sera dans vos mains. Allez-y maintenant.

EXERCICE 2

Le livre est disponible dans nos points de ventes. Acheter le et vous aurez tout le contenu en entier. Faites vos commandes, Nous entrerons en possession du document sous lautorisation du Docteur SOROKOBY VANO M. et votre livre sera dans vos mains. Allez-y maintenant.

(des dizaines dexercices et de travaux dirigés accompagnent ce chapitre)

COURS & EXERCICES METALLOGENIE

CHAPITRE II : PRINCIPE DE LA GITOLOGIE

Introduction

Le principe de base de la gîtologie est la connaissance des causes et des processus de mise en place

de la minéralisation. La minéralisation est la concentration locale dune substance minérale

(métallique ou non) locale dune substance minérale donnée dans une roche. Il existe quatre

processus de la minéralisation : magmatique, hydrothermal, métamorphique et exogène.

On distingue deux types de minéralisation :

Le livre est disponible dans nos points de ventes. Acheter le et vous aurez tout le contenu en entier. Faites vos commandes, Nous entrerons en possession du document sous lautorisation du Docteur SOROKOBY VANO M. et votre livre sera dans vos mains. Allez-y maintenant.

II .1. Les agents minéralisateurs

On appelle agents minéralisateurs tout corps ou toutes substances qui favorisent la mise en place

ou le processus de minéralisations. Ce sont : l’eau, les volatiles, les bactéries

II.1.1. L’eau II.2. Les mécanismes de mise en place de la minéralisation

La formation dun minerai dépend de la perméabilité, de la fragilité et du chimisme de la roche. Elle nécessite une étape préliminaire qui est la préparation ou conditionnement du

II.2.1. Le conditionnement ou préparation du terrain

On appelle préparation du terrain, toute modification du terrain tendant à le rendre plus………

Le livre est disponible dans nos points de ventes. Acheter le et vous aurez tout le contenu en entier. Faites vos commandes, Nous entrerons en possession du document sous lautorisation du Docteur SOROKOBY VANO M. et votre livre sera dans vos mains. Allez-y maintenant.

II.2.2. Les Facteurs de contrôle physique

Il existe deux facteurs de contrôle physique : primaire et secondaire.

II.2.3. Les facteurs de contrôle chimique

COURS & EXERCICES METALLOGENIE

II.2.4. Les facteurs de contrôle biochimique

POUR VOIR LES AUTRES CHAPITRES DU LIVRE, ACHETER LE VITE !

Le livre est disponible dans nos points de ventes. Acheter le et vous aurez tout le contenu en entier. Faites vos commandes, Nous entrerons en possession du document sous lautorisation du Docteur SOROKOBY VANO M. et votre livre sera dans vos mains. Allez-y maintenant.

COURS & EXERCICES METALLOGENIE

01 Tchiééé, c’est quel TD ça ? C’est trop difficile… Ah ça, je dois avoir
01
Tchiééé, c’est quel TD ça ? C’est trop
difficile…
Ah ça, je dois avoir un livre pour mieux
comprendre le cours, afin de mieux
affronter mes exercices.
Mais où puis-je trouver ce livre ?
Comment faire pour l’avoir ?
02 Facile, moi je peux t’aider. Il te suffit seulement de suivre La procédure que
02
Facile, moi je peux t’aider.
Il te suffit seulement de suivre
La procédure que je t’offre
ci-dessous et tu as ton
Livre !

PROCEDURE

03
03

1-

2-

3-

Appel vite au +225 44865464/ +225 47139088

ou écris à leroiani@gmail.com pour prendre tous les renseignements ;

Fais la commande en donnant toutes tes adresses : Oui pour faciliter léchange !

en donnant toutes tes adresses : Oui pour faciliter l ’ échange ! 4- Reçois ton

4- Reçois ton livre

en donnant toutes tes adresses : Oui pour faciliter l ’ échange ! 4- Reçois ton