Vous êtes sur la page 1sur 30
UE1 : Biochimie – Biologie moléculaire Chapitre 5 : La transcription Professeur Joël LUNARDI Année
UE1 : Biochimie – Biologie moléculaire
Chapitre 5 :
La transcription
Professeur Joël LUNARDI
Année universitaire 2011/2012
Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Chapitre Chapitre 5. 5. La La transcription transcription

5’ ---CGTTAACGTAGTCATCGT---

---GCAATTGCATCAGTAGCA---5’

5’ --- CGTTAACGTAGTCATCGT --- ---GCAATTGCATCAGTAGCA---5’ 5’--- CGUUAACGUAGUCAUCGU --- I. Transcription, ARN

5’---CGUUAACGUAGUCAUCGU---

I. Transcription, ARN polymérase et matrice ADN

II. Mécanisme de la transcription

III. Maturation des ARN chez les eucaryotes

IV. Dégradation des ARN

V. Inhibiteurs de la transcription

radioactivité

Mise en évidence expérimentale

Mise en évidence expérimentale

32

-uridine

1. Cellules cultivées en présence d’H 3 d-thymidine et de P

ADN marqué par H 3

ARN marqué par P 32

2. Extraction et visualisation de l ’ADN et de l ’ARN par centrifugation sur un gradient de densité

de l ’ARN par centrifugation sur un gradient de densité densité dépôt acides nucléiques marqués au

densité

dépôt acides nucléiques marqués au P 32 et H 3

de densité densité dépôt acides nucléiques marqués au P 3 2 et H 3 ARN ADN

ARN

ARN

ADN + ARN

ADN + ARN
de densité densité dépôt acides nucléiques marqués au P 3 2 et H 3 ARN ADN
de densité densité dépôt acides nucléiques marqués au P 3 2 et H 3 ARN ADN

association ADN/ARN

I. ADN, ARN polymérase et transcription

I. ARN polymérase et ADN

Seul l ’ADN des gènes est transcrit grâce à une ARN polymérase ADN

dépendante

Chez les eucaryotes, la chromatine doit être dans une conformation « active », obtenue en particulier grâce à des modifications des histones

L ’ARN polymérase recopie le brin « + » de l’ADN en ARN

5’ ---CGTTAACGTAGTCATCGT--- 3’ ---GCAATTGCATCAGTAGCA---

5’ ---CGUUAACGUAGUCAUCGU---

brin +

brin -

5’ --- CGUUAACGUAGUCAUCGU --- brin + brin - brin matrice ARN = séquence du brin +

brin matrice

ARN = séquence du brin +

Un seul des 2 brins est transcrit par unité de transcription

5’

brin - 3’ 5’ 5’ 3’ brin -
brin -
3’
5’
5’
3’
brin -

5’

 L ’ARN polymérase catalyse la polymérisation du brin d’ARN

L ’ARN polymérase catalyse la polymérisation du brin d’ARN

L ’ARN polymérase est un complexe protéique

 L ’ARN polymérase est un complexe protéique ARN polymérase des bactéries l i a i

ARN polymérase des bactéries L ’ARN polymérase est un complexe protéique l i a i s o n à

liaison à l ADN

    ’ 
 ’

ARNm, ARNt, ARNr

’ A D N     ’  ARNm, ARNt, ARNr reconnaissance du promoteur

reconnaissance du promoteur

site actif de l ’élongation

ARN polymérases des eucaryotes ( 5 à 10 su )reconnaissance du promoteur site actif de l ’élongation Structure d’une ARN polymérase procaryote ARN pol I

Structure d’une ARN polymérase procaryote

ARN pol I (nucléole) ARN pol II (nucléoplasme) ARN pol III (nucléoplasme)

ARNrARN pol II (nucléoplasme) ARN pol III (nucléoplasme) ARNm ARNt CTD (carboxy terminal domain) répétitions du

ARNmARN pol II (nucléoplasme) ARN pol III (nucléoplasme) ARNr ARNt CTD (carboxy terminal domain) répétitions du

ARNt pol II (nucléoplasme) ARN pol III (nucléoplasme) ARNr ARNm CTD (carboxy terminal domain) répétitions du motif

CTD (carboxy terminal domain)
CTD (carboxy terminal domain)

répétitions du motif d’acide-aminés Y-S-P-T-P-S

II. Mécanisme de la transcription

II. Mécanisme de la transcription

1. Phase d ’initiation

L ’ARN polymérase reconnaît une séquence localisée en 5 ’ du gène : le promoteur qui contient des motifs particuliers

5 ’ du gène : le promoteur qui contient des motifs particuliers d’après Pollard and Earnshaw,

d’après Pollard and Earnshaw, Cell Biology, 2008

La fixation du complexe ARN polymérase entraîne l’ouverture de la double hélice

 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 
 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 
 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 
 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 
 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 
 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 
 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 
 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 
 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 
 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 
 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 
 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 
 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 
 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 

-35/45

 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 
 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 

- procaryotes : facteurs 

 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 
 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 
 ≈ -35/45 - procaryotes : facteurs 

3’-CC(A/G)GTTAGA----ATAT(T/A)(T/A)T----

 3’-CC(A/G)GTTAGA----ATAT(T/A)(T/A)T---- transcription 5’- GG(T/C)CAATCT ---- TATA(A/T)(A/T)A ----

transcription

5’-GG(T/C)CAATCT----TATA(A/T)(A/T)A----TCAGTTCGTACTGTAGTCATG--

5’-GG(T/C)CAATCT----TATA(A/T)(A/T)A----

brin +

3’-CC(A/G)GTTAGA----ATAT(T/A)(T/A)T----AGTCAAGCATGACATCAGTAC--

3’-CC(A/G)GTTAGA----ATAT(T/A)(T/A)T----

-25 avant le début de la transcription

≈ -25 avant le début de la transcription TCAGTTCGTACTGTAGTCAG-- brin + 5’- GG(T/C)CAATCT ----

TCAGTTCGTACTGTAGTCAG-- brin +

le début de la transcription TCAGTTCGTACTGTAGTCAG-- brin + 5’- GG(T/C)CAATCT ---- TATA(A/T)(A/T)A ----

5’-GG(T/C)CAATCT----TATA(A/T)(A/T)A----

brin + 5’- GG(T/C)CAATCT ---- TATA(A/T)(A/T)A ---- AGTCAAGCATGACATCAGTC--  La reconnaissance du promoteur

AGTCAAGCATGACATCAGTC--

La reconnaissance du promoteur implique de nombreux facteurs protéiques

- eucaryotes : nombreux facteurs de transcription spécifiques des différentes ARN polymérases : ARNpol II (TFIIA-H), ARN pol I (TAFs), ARN pol III (TFIIIA-C)

La fixation de l’ARN polymérase est conditionnée par la séquence d’intervention des facteurs de transcription

TFII-D

TFII-D +1 TATA Mécanisme de la transcription 1. reconnaissance de TATA TFII-A TFII-B TFII-H ARN pol

+1

TATA

Mécanisme de la transcription

1. reconnaissance de TATA

Mécanisme de la transcription 1. reconnaissance de TATA TFII-A TFII-B TFII-H ARN pol II TFII-E TFII-F
Mécanisme de la transcription 1. reconnaissance de TATA TFII-A TFII-B TFII-H ARN pol II TFII-E TFII-F

TFII-A

TFII-B

TFII-H

transcription 1. reconnaissance de TATA TFII-A TFII-B TFII-H ARN pol II TFII-E TFII-F 2. stabilisation 3.
transcription 1. reconnaissance de TATA TFII-A TFII-B TFII-H ARN pol II TFII-E TFII-F 2. stabilisation 3.
transcription 1. reconnaissance de TATA TFII-A TFII-B TFII-H ARN pol II TFII-E TFII-F 2. stabilisation 3.
transcription 1. reconnaissance de TATA TFII-A TFII-B TFII-H ARN pol II TFII-E TFII-F 2. stabilisation 3.

ARN pol II

1. reconnaissance de TATA TFII-A TFII-B TFII-H ARN pol II TFII-E TFII-F 2. stabilisation 3. fixation

TFII-E

de TATA TFII-A TFII-B TFII-H ARN pol II TFII-E TFII-F 2. stabilisation 3. fixation de ARN

TFII-F

de TATA TFII-A TFII-B TFII-H ARN pol II TFII-E TFII-F 2. stabilisation 3. fixation de ARN
de TATA TFII-A TFII-B TFII-H ARN pol II TFII-E TFII-F 2. stabilisation 3. fixation de ARN

2. stabilisation

3. fixation de ARN pol

P P ARN
P
P ARN

5’

4. phosphorylation

transcription

in vivo, la formation du complexe pré-initiateur nécessite de Formation du complexe pré-initiateur nombreux facteurs

in vivo, la formation du complexe pré-initiateur nécessite de

Formation du complexe pré-initiateur

nombreux facteurs protéiques et s’accompagne d’une

modification de la structure de la chromatine

pré-initiateur nombreux facteurs protéiques et s’accompagne d’une modification de la structure de la chromatine

2. Phase d’ élongation

L ’élongation se fait dans le sens 5 ’- 3 ’ par formation de liaisons phosphodiester

2. Phase d’ élongation

La lecture du brin « - » par l’ARN polymérase s’accompagne de l’ouverture de la double hélice d ’ADN et est suivi par le ré-appariement des 2 brins d’ADN. La transcription s’accompagne d’un remodelage des histones et des nucléosomes.

ARN polymérase 5’
ARN polymérase
5’

D’après Pollard and Earnshaw, Cell Biology, 2008

3. Phase de terminaison

3. Phase de terminaison

L’arrêt de la transcription chez les procaryotes fait intervenir des séquences

« terminateur » et des facteurs de terminaison (facteur rho)

terminateur » et des facteurs de terminaison (facteur rho) D’après Pollard and Earnshaw, Cell Biology, 2008

D’après Pollard and Earnshaw, Cell Biology, 2008

Chez les eucaryotes, la terminaison de l’activité pol III impliquerait des séquences riches en résidus U, celle de Pol I un facteur protéique qui bloquerait la transcription. En ce qui concerne Pol II, la terminaison est couplée à la maturation des ARNm

4. Transcription des procaryotes vs eucaryotes

Chez les procaryotes, la transcription est couplée à la traduction alors que chez les eucaryotes les ARNm seront exportés hors du noyau avant d’être traduits.

ADN ARNm traduction eucaryote
ADN
ARNm
traduction
eucaryote

protéine

ARN pol ADN ARNm procaryote
ARN pol
ADN
ARNm
procaryote

Chez les procaryotes, plusieurs gènes peuvent être transcrits à partir d’un promoteur unique

promoteur commun gène A gène B gène C 5’
promoteur
commun
gène A
gène B
gène C
5’

ARN poly cistronique

protéines

III. Maturation des ARN eucaryotes

1. MaturationIII. Maturationdes ARNm

des ARN eucaryotes

gène

Maturation III. Maturation des ARNm des ARN eucaryotes gène région flanquante 5’ région flanquante 3’ 5’

région flanquante 5’

région flanquante 3’

5’

gène région flanquante 5’ région flanquante 3’ 5’ 3’ région 5’ UTR t r a d
gène région flanquante 5’ région flanquante 3’ 5’ 3’ région 5’ UTR t r a d
gène région flanquante 5’ région flanquante 3’ 5’ 3’ région 5’ UTR t r a d
gène région flanquante 5’ région flanquante 3’ 5’ 3’ région 5’ UTR t r a d
gène région flanquante 5’ région flanquante 3’ 5’ 3’ région 5’ UTR t r a d
gène région flanquante 5’ région flanquante 3’ 5’ 3’ région 5’ UTR t r a d
gène région flanquante 5’ région flanquante 3’ 5’ 3’ région 5’ UTR t r a d
gène région flanquante 5’ région flanquante 3’ 5’ 3’ région 5’ UTR t r a d
gène région flanquante 5’ région flanquante 3’ 5’ 3’ région 5’ UTR t r a d

3’

région 5’ UTR

5’ région flanquante 3’ 5’ 3’ région 5’ UTR t r a d u c t
5’ région flanquante 3’ 5’ 3’ région 5’ UTR t r a d u c t

traduction

transcription

t r a d u c t i o n t r a n s c
t r a d u c t i o n t r a n s c

fin de traduction

région 3’ UTR

fin de transcription

t r a d u c t i o n t r a n s c
+ phosphate + pyrophosphate OH méthylation OH m 7 G-PPP- ARN
+
phosphate
+
pyrophosphate
OH
méthylation
OH
m 7 G-PPP- ARN

L’extrémité 5 ’ de l ’ARN hn est

1.1. l ’extrémité 5 ’ de l ’ARN hn est « coiffée » (capping)

« coiffée »

de l ’ARN hn est « coiffée » (capping) « coiffée » OH + GTP 
OH +
OH
+
’ARN hn est « coiffée » (capping) « coiffée » OH + GTP  migration des

GTP

migration des ARNm vers le cytoplasme

favorise l’initiation de la traduction

stabilise l‘extrémité 5’ des ARNm

1.2. l ’extrémité 3 ’ de l ’ARN hn est modifiée

L ’extrémité 3 ’ de l ’ARN hn est modifiée

-AAUAAA- -AAUAAA-
-AAUAAA-
-AAUAAA-

reconnaissance d’un motif de polyadénylation

par CstF et CPSF

arrêt de l ’ARN pol II, clivage de l’ARN par une endonucléase spécifique

intervention de la poly A polymérase qui qui ajoute des motifs adényliques en présence d’ ATP, stabilisation de l’extrémité 3’

le motif polyA est terminé, l’ARNm est prêt à sortir du noyau

1.3. les ARN hn sont épissés

1.3. les ARN hn sont épissés

gène

ARN hn sont épissés 1.3. les ARN hn sont épissés gène exons ARN hn m 7

exons

hn sont épissés 1.3. les ARN hn sont épissés gène exons ARN hn m 7 G

ARN hn

m

7 G

1.3. les ARN hn sont épissés gène exons ARN hn m 7 G AAAAAAAA 5’ --AG

AAAAAAAA

5’ --AG GUA/GAGU------A-----PyPyPyPyAG GC --- 3’

ARNm

intron

GU A/GAGU------ A -----PyPyPyPy AG GC --- 3’ ARNm intron excision des introns et épissage des
GU A/GAGU------ A -----PyPyPyPy AG GC --- 3’ ARNm intron excision des introns et épissage des

excision des introns et épissage des exons

m 7 G

A/GAGU------ A -----PyPyPyPy AG GC --- 3’ ARNm intron excision des introns et épissage des exons

AAAAAAAA

L ’épissage est réalisé par le spliceosome constitué de protéines associées à des

snRNA : les snRNP (U1, U2, U4, U5, U6)

Epissage

1 snRNP = 1 snRNA + 10-20 polypeptides

5

exon

Epissage 1 snRNP = 1 snRNA + 10-20 polypeptides 5 ’ exon site de branchement GU
Epissage 1 snRNP = 1 snRNA + 10-20 polypeptides 5 ’ exon site de branchement GU
Epissage 1 snRNP = 1 snRNA + 10-20 polypeptides 5 ’ exon site de branchement GU
Epissage 1 snRNP = 1 snRNA + 10-20 polypeptides 5 ’ exon site de branchement GU

site de branchement

1 snRNA + 10-20 polypeptides 5 ’ exon site de branchement GU -----------------A--------- AG bornes de

GU-----------------A---------AG

exon site de branchement GU -----------------A--------- AG bornes de l ’intron exon o Reconnaissance des bornes

bornes de l ’intron

exon

GU -----------------A--------- AG bornes de l ’intron exon o Reconnaissance des bornes donneur et accepteur 5’
GU -----------------A--------- AG bornes de l ’intron exon o Reconnaissance des bornes donneur et accepteur 5’
GU -----------------A--------- AG bornes de l ’intron exon o Reconnaissance des bornes donneur et accepteur 5’
GU -----------------A--------- AG bornes de l ’intron exon o Reconnaissance des bornes donneur et accepteur 5’

o Reconnaissance des bornes donneur et accepteur

5’

snRNP U2
snRNP U2
A GU
A
GU

AG

snRNP U1
snRNP U1
AG bornes de l ’intron exon o Reconnaissance des bornes donneur et accepteur 5’ snRNP U2
AG bornes de l ’intron exon o Reconnaissance des bornes donneur et accepteur 5’ snRNP U2
AG bornes de l ’intron exon o Reconnaissance des bornes donneur et accepteur 5’ snRNP U2
AG bornes de l ’intron exon o Reconnaissance des bornes donneur et accepteur 5’ snRNP U2
AG bornes de l ’intron exon o Reconnaissance des bornes donneur et accepteur 5’ snRNP U2
AG bornes de l ’intron exon o Reconnaissance des bornes donneur et accepteur 5’ snRNP U2
AG bornes de l ’intron exon o Reconnaissance des bornes donneur et accepteur 5’ snRNP U2
AG bornes de l ’intron exon o Reconnaissance des bornes donneur et accepteur 5’ snRNP U2
AG bornes de l ’intron exon o Reconnaissance des bornes donneur et accepteur 5’ snRNP U2
AG bornes de l ’intron exon o Reconnaissance des bornes donneur et accepteur 5’ snRNP U2

o Fixation des snRNP U1 et U2 sur les bornes

Epissage

A 5’ GU AG snRNP U1 snRNP U2 o 1 ère réaction de trans-estérification A
A
5’
GU
AG
snRNP U1
snRNP U2
o 1 ère réaction de trans-estérification
A
5’
GU
AG

o Recrutement du spliceosome

5’

Epissage

snRNP U4/6, U5, ….

A AG
A
AG
du spliceosome 5’ Epissage snRNP U4/6, U5, …. A AG spliceosome o 2 ème trans-estérification A

spliceosome

o 2 ème trans-estérification A lariat 5’ 5’
o 2 ème trans-estérification
A
lariat
5’
5’
+
+

Les mutations affectant les sites d’épissage modifient la nature du transcrit et sont généralement la cause de maladies.

Les ARNm matures sont exportés dans le cytosol Epissage diffusion aléatoire et piégeage transport sur

Les ARNm matures sont exportés dans le cytosol

Epissage diffusion aléatoire et piégeage
Epissage
diffusion aléatoire
et piégeage

transport sur le cytosquelette

dégradation associée à une protection localisé

début de la transcription

fin de transcription

AUG = début de la traduction stop de traduction M 7 G 5’ UTR (untranslated
AUG = début de la traduction
stop de traduction
M 7 G
5’ UTR (untranslated region)
3’ UTR

AAAAAAAAAAA

2. Maturation des ARNr

2. Maturation des ARNr

les ARNr sont le produit de gènes multi-copies (28+18+5,8s et 5s)

les ARNr eucaryotes 5,8s, 18s et 28s sont transcrits par l ’ARN pol I l’ARNr 5s est transcrit par l’ARN pol III

les ARNr 5,8, 18 et 28s sont produits et maturés au niveau du nucléole

présence d’un 5’ NTP, absence de polyadénylation : protection des extrémités par la formation de structures II et une association avec des protéines

absence d’épissage

- méthylations ARN pol I - - 45s 18s 5,8s 28s
-
méthylations
ARN pol I
-
-
45s
18s
5,8s
28s
- méthylations ARN pol I - - 45s 18s 5,8s 28s pseudouridylation (snoRNAs) association avec des

pseudouridylation (snoRNAs)

association avec des protéines ribosomales

petite sous-unité du ribosome

grande sous-unité du ribosome

Après formation de pré-ribosomes, ceux ci sont exportés dans le cytosol et

subissent une maturation en ribosomes 40s et 60s

Maturation des ARNr

sous-unité 60s du ribosome
sous-unité 60s du ribosome
40s et 60s Maturation des ARNr sous-unité 60s du ribosome protéines sous-unité 40s du ribosome ARN

protéines

sous-unité 40s du ribosome

ARN

-ARN 18S (1874 nt)

- 33 protéines

-ARN 28S (4718 nt) + 5,8s (160 nt) + 5s (120 nt)

- 50 protéines

3. Maturation des ARNt

3. Maturation des ARNt

ARNt

3. Maturation des ARNt 3. Maturation des ARNt ARNt ARNt intron ADN transcription par ARN polIII

ARNt

3. Maturation des ARNt 3. Maturation des ARNt ARNt ARNt intron ADN transcription par ARN polIII

intron

ADN transcription par ARN polIII endonucléase
ADN
transcription par ARN polIII
endonucléase

5’

intron ADN transcription par ARN polIII endonucléase 5’ P- modification des bases élimination de l’intron

P-

ADN transcription par ARN polIII endonucléase 5’ P- modification des bases élimination de l’intron
ADN transcription par ARN polIII endonucléase 5’ P- modification des bases élimination de l’intron

modification des bases élimination de l’intron

5’ P- modification des bases élimination de l’intron exonucléase 5’ P- RNAse P addition d’un motif

exonucléase

des bases élimination de l’intron exonucléase 5’ P- RNAse P addition d’un motif CCA en 3’
des bases élimination de l’intron exonucléase 5’ P- RNAse P addition d’un motif CCA en 3’

5’ P-

RNAse P

élimination de l’intron exonucléase 5’ P- RNAse P addition d’un motif CCA en 3’ par une

addition d’un motif CCA en 3’ par une nucléotidyltransférase

de l’intron exonucléase 5’ P- RNAse P addition d’un motif CCA en 3’ par une nucléotidyltransférase

4. Maturation des snRNAs et snoRNAs

4. Maturation des snRNAs et snoRNAs D’après Pollard and Earnshaw, Cell Biology, 2008

D’après Pollard and Earnshaw, Cell Biology, 2008

5. La transcription des ARN mitochondriaux

5. La transcription des ARN mitochondriaux 4. La transcription des ARN mitochondriaux Les 2 brins de
5. La transcription des ARN mitochondriaux 4. La transcription des ARN mitochondriaux Les 2 brins de
5. La transcription des ARN mitochondriaux 4. La transcription des ARN mitochondriaux Les 2 brins de

4. La transcription des ARN mitochondriaux

Les 2 brins de l ’ADNmt sont transcrits :

- 2 gènes ARNr

- 22 gènes ARNt

- 13 ARNm

transcription d ’un ARN primaire polycistronique

5

ARNt F

ARNt V

ARNt L

ARNt I ARNt M

ARN 16s ND1 ND2
ARN 16s
ND1
ND2
d ’un ARN primaire polycistronique 5 ’ ARNt F ARNt V ARNt L ARNt I ARNt

ARN 12s

d ’un ARN primaire polycistronique 5 ’ ARNt F ARNt V ARNt L ARNt I ARNt

IV. La dégradation des ARN

IV. La dégradation des ARN IV. La dégradation des ARN élimination de la coiffe en 5’

IV. La dégradation des ARN

élimination de la coiffe en 5’ par l’enzyme Dcp1p activé par la

désadénylation de l’extrémité 3’, puis attaque par des exonucléases

de l’extrémité 3’, puis attaque par des exonucléases dégradation des ARNm non-sens par NMD (nonsense mediated
de l’extrémité 3’, puis attaque par des exonucléases dégradation des ARNm non-sens par NMD (nonsense mediated

dégradation des ARNm non-sens par NMD (nonsense mediated decay):

assure la dégradation des ARNm ayant une codon stop prématuré avant le dernier exon

dégradation des ARN double brins exogènes par interférence d’ARN

V. Inhibiteurs de la transcription

V. Inhibiteurs de la transcription

 

ARN pol

niveau d’action

rifampicine

procaryote

initiation-élongation

streptolydigine

procaryote

élongation

actinomycine D

eucaryote :ARN pol I, II, III

élongation

-amanitine

eucaryote: ARN pol II, III

élongation

 -amanitine eucaryote: ARN pol II, III élongation La rifampicine se fixe à une poche de

La rifampicine se fixe à une poche de l’ARN polymérase normalement occupée par l’hybride ADN-ARN

VI. ARN catalytiques : les ribozymes

QueQuefautfautil reteniril retenir a :

- savoir définir le brin + de l’ADN lors de la transcription, la polarité 5’-3’ de synthèse du brin d’ARN

- savoir décrire les 3 étapes de la transcription (reconnaissance du promoteur-initiation, élongation du brin transcrit, terminaison

- connaître le rôle du promoteur, savoir ce que représente la notion de facteur de transcription (il n’est pas demandé de mémoriser le nom de tous les facteurs…)

- connaître les phases de maturation des ARNm eucaryotes :

- protection en 5’ (nature et positionnement du nucléotide servant de coiffe)

- protection en 3’ (nature du motif de protection)

- mécanisme d’excision épissage (le nom des snRNPs n’est pas demandé)

- connaître les phases de maturation des ARNr et des ARNt

- connaître les mécanismes de dégradation des ARN ( le nom des facteurs impliqués n’est pas demandé)

- savoir expliquer pourquoi la transcription est une cible potentielle pour les antibiotiques

a : les exemples numériques et de pathologies sont destinés à illustrer le cours et à permettre une meilleure intégration des connaissances

Mentions légales L'ensemble de cette œuvre relève des législations française et internationale sur le droit
Mentions légales
L'ensemble de cette œuvre relève des législations française et internationale sur le droit d'auteur et
la propriété intellectuelle, littéraire et artistique ou toute autre loi applicable.
Tous les droits de reproduction, adaptation, transformation, transcription ou traduction de tout ou
partie sont réservés pour les textes ainsi que pour l'ensemble des documents iconographiques,
photographiques, vidéos et sonores.
Cette œuvre est interdite à la vente ou à la location. Sa diffusion, duplication, mise à disposition du
public (sous quelque forme ou support que ce soit), mise en réseau, partielles ou totales, sont
strictement réservées à l’université Joseph Fourier (UJF) Grenoble 1 et ses affiliés.
L’utilisation de ce document est strictement réservée à l’usage privé des étudiants inscrits à
l’Université Joseph Fourier (UJF) Grenoble 1, et non destinée à une utilisation collective, gratuite
ou payante.
Ce document a été réalisé par la Cellule TICE de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Grenoble
(Université Joseph Fourier – Grenoble 1)