Vous êtes sur la page 1sur 43
Revue pluridisciplinaire d ’ histoire et de civilisation iraniennes Sous la direction de Volume VIII

Revue pluridisciplinaire dhistoire et de civilisation iraniennes

Sous la direction de

d ’ histoire et de civilisation iraniennes Sous la direction de Volume VIII - Eté 2016
d ’ histoire et de civilisation iraniennes Sous la direction de Volume VIII - Eté 2016
Volume VIII - Eté 2016
Volume
VIII -
Eté 2016

français

/

english

d ’ histoire et de civilisation iraniennes Sous la direction de Volume VIII - Eté 2016
Revue pluridisciplinaire d’histoire et de civilisations iraniennes

Revue pluridisciplinaire d’histoire et de civilisations iraniennes

Revue pluridisciplinaire d’histoire et de civilisations iraniennes Volume VIII Eté 2016/ Summer 2016 Sous la

Revue pluridisciplinaire d’histoire et de civilisations iraniennes

Volume VIII Eté 2016/ Summer 2016

Sous la direction de

Mahmoud Delfani

METHODOLOGICA UNIVERSITAS © Ecole Supérieure de Méthodologie des Sciences Humaines

www.methodologica.fr

Analytica Iranica Revue pluridisciplinaire d’histoire et de civilisation iraniennes

Volumes VIII, été 2016

Sous la direction de Mahmoud Delfani © Couverture : portrait d’Omar Khayam ISBN : 978-2-918264-18-7 ISSN : 2107-4429 Publié par : Methodologica Universitas éditions Ecole Supérieure de Méthodologie des Sciences Humaines Tous les droits sont réservés Methodologie Universitas 2016 ©

Directeur de publication Mahmoud Delfani Rédacteur en chef Armand Karimi-Goudarzi Directrice exécutive Victoire Taheri Directrice de communication et de développement Marzieh Yazdani Ont collaboré à ce numéro Firouzeh Mortazi-Tehrani Antoine Phelippeau

Conseil scientifique François Ameli Zijad Becirovic Mahdi Farhani-Monfared Kaveh Farrokh Pierre Jolicoeur Pierre Lecoq Jean-Pierre Levet Barah Mikail Cyrus Nasrollahzadeh

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs. Les articles ont été publiés tels qu’ils ont été reçus après validation de leur qualité de recherche par le conseil scientifique de Methodologica Universitas et le directeur de publication de la revue.

The opinions expressed in this publication are the view of the authors. These articles are published as they were received after confirmation of their research quality by the Academic Committee of Methodologica Universitas and the Director of publicataion of Analytica Iranica.

Sommaire / Contents

Editor’s Introduction ……………….……….……….… Rasoul Namazi

……….

11

Première Partie Histoire de la pensée politique persane / History of Persian Political Thought

Alfarabi and Possibility of a Universal Virtuous Regime .……. 17 Amin Sophiamehr

Le chiisme, les intellectuels laïques et Kasravi ………………… Alireza Manafzadeh

55

Mohamad Mojtahed Shabestari : Un théologien antithéologie… Mohsen Mottaghi

73

Aramesh Dustdar: Religiosity and Persian decline ………… Rasoul Namazi

99

Between Truth and Democracy: Mostafa Malekian’s Political

Theory Reconsidered .……….…….……….……… Meysam Badamchi

……

137

Deuxième Partie :

L’histoire, la littérature et la culture / The History, the Literature and the culture

Iran and its priorities in the future … ……… ……….… Mahmoud Delfani

179

La francophonie en Iran à travers l’éducation des femmes (cas de

l’école supérieure des femmes) .……………………… Marzieh Yazdani

9

197

……

Zones de vulnérabilité culturelles dans les communications interculturelles franco-persanes ………………………… ……217 Rahim Fahandej Saadi, Tayebeh Hosseinian et Sabère Khaghaninejad

De La poésie de la parole comme langage universel .………… 259 Victoire Taheri

Présentation de livres …………… ……… Antoine Phelippeau

10

……………………

267

Editor’s Introduction

Today we are far away from Orientalist perspective that looked at the East as a monolithic mass and studied its different aspects in the same discipline. Instead we are more and more conscious of the multiplicity of disciplines, existence of different approaches and possibility of different perspectives on the East. However, it is not an exaggeration to say that the impact of this new consciousness has been limited. This field of study is still divided into oversized disciplines like Persian, Middle Eastern and Arabic studies. Specialized journals have also followed the lead of academic divisions: they publish studies of different disciplines, from archeology and linguistics to religious studies and political thought. It is obvious to any observer that we are in need of more specializations.

The field of political thought is one of disciplines which are poorly represented in specialized journals. Since Persian, Middle Eastern and Arabic studies journals cover a variety of disciplines they do not often have the space to publish a proportionate number of papers on political thought. The lack of attention to

11

this field of study is more conspicuous because other general politico-philosophical journals also find studies on the history of Persian, Arabic or Middle Eastern political thought unsuitable for their generalist audience. In order to remedy this gap we have decided to dedicate a portion of this issue of Analytica Iranica exclusively to “History of Persian Political Thought.” We have limited our scope to Persian thinkers because they are particularly neglected in other publications, and scholars working on Persian figures do not often find adequate opportunities to publish their works. We believe this first attempt can open the way for introducing this neglected field and contribute to the development of the historiography of Persian political thought.

Papers included in this issue study the history of Persian political thought in different periods and from a variety of perspectives. Amin Sophiamehr discusses Alfarabi’s virtuous regime and argues that the education of the soul is the fundamental problem of Alfarabi’s political science. Although the ethnic background of Alfarabi is debated by scholars and some deny his Persian descent, the fact that he is undeniably the founder of political philosophy in Islam justifies his inclusion in this collection. Alireza Manafzadeh in his article discusses Ahmad Kasravi, one of the most influential modern Iranian intellectuals and arguably the founder of modern Iranian nationalism. He argues that Kasravi is a unique writer since his intellectual enterprise is based on a thorough critique of Shiism and its doctrinal basis. Mohsen Motthaghi dedicates his study to the political aspects of Mohammad Mojtahed Shabestari’s thought, an Iranian philosopher and Shia theologian. Although many scholars have studied different religious intellectuals in contemporary Iran, Mottaghi’s article is the first independent

12

study published in the West on the political thought of this influential figure. Rasoul Namazi’s contribution introduces Aramesh Dustdar, one of the less known figures of the contemporary Iranian thought. Dustdar’s ideas on the history of Iranian thought and politics have played an important role in the intellectual debates on democracy and modernity among Iranians. Namazi’s article critically engages with Dustdar’s reading of Iranian history and challenges his understanding of Iranian and Western thought. Meysam Badamchi’s article presents Mostafa Malekian, an influential intellectual who is practically unknown outside of Iran. Badamchi’s paper includes an overview of Malekian’s spirituality thesis and evaluates his discussion of the relationship between truth and democracy from the perspective of John Rawls’s political liberalism.

The reader of this collection has a unique selection of independent pieces on different Persian intellectual figures. Our hope is that this issue introduces Western scholars to this subject and in its turn leads to the publication of other studies on the history of Persian political thought. As the editor of this collection, I would like to thank the scholars who have contributed to this issue. I would also like to thank Mahmoud Delfani, Armand Karimi-Goudarzi, Victoire Taheri, the editorial staff and the scientific committee of Analytica Iranica. Without their trust, efforts and counsel the publication of this collection would not have been possible.

13

Rasoul Namazi

Présentation de livres

Antoine Phelippeau

Chercheur associé en littérature persane à Methodologica Universitas et auteur de « Le Rêve de mes Mots », traduction française d’un recueil de poèmes de Seyed Ali Salehi

1. Une modernisation inachevée, l'Iran, d'un passé glorieux vers une modernisation occidentalisée de Marzieh Yazdani

Publié par Methodologica Universitas, 3 ème édition 2015

“Une modernisation inachevée” met en lumière une véritable révolution de l’Iran trop méconnue en France et sans doute en occident de manière générale, celle des réformes de modernisation et d’unité du pays sous le règne de Reza Shah

La révolution constitutionnelle iranienne de 1906 dote sous le règne de la dynastie Qajar le pays d’un parlement, une première dans la région, et donc offre aux intellectuels l'opportunité de

267

participer au débat quant aux transformation d’un pays. Pourtant la désorganisation du pays, la faiblesse du régime et les velléités russes, britanniques et ottomanes de l’après guerre auront raison de cette première avancée démocratique et, de facto, de la dynastie Qajar.

L’arrivée au pouvoir de Reza Shah, après le départ de Ahmad Shah provoque une réelle révolution de la Perse, qui deviendra sous son règne l’Iran rejetant ainsi la nomination occidentale, symbole de son ingérence.

La prise en main du pouvoir par Reza Shah intervient dans un contexte d’émergence des courants nationalistes à tendance laïque dans la région, dont le l’exemple le plus frappant est la Turquie de Mustafa Kemal, et dans une moindre mesure l’Afghanistan du début du siècle.

Ainsi à son arrivée au pouvoir Reza Shah, afin d’unifier la population iranienne, met en place un nationalisme relayé par les intellectuels de l’époque en invoquant le glorieux passé pré- islamique du pays, ses légendes et ses héros.

Le livre de Marzieh Yazdani, chercheur historienne spécialiste de l’Iran moderne, met en avant les différentes mesures et actions au service de la volonté du régime de Reza Shah d’unir l’Iran derrière une langue et une histoire collective. Face à l’influence des tribus, mais surtout des représentants religieux, le souverain, soutenu par certains des plus grands intellectuels de l’époque, met en place véritable politique de centralisation, à la fois au niveau de la langue mais aussi en instaurant des organisations locales rationalisées, souvent en conflit direct avec les religieux jusqu’ici très puissants.

268

Si la dynastie Qajar n’accorde que peu d’intérêt aux vestiges du glorieux passé pré-islamique, à tel point de laisser carte blanche aux archéologues, en l'occurrence français dans leur majorité, d’étudier les sites de Suse ou Persepolis, ne voyant dans l’extraction de pièces historiques qu’une source de revenu, le nouveau régime quant à lui veille sur ces travaux en contrôlant rigoureusement l’exportation de pièces historiques afin de les inscrire à la gloire du passé de l’Iran. C’est dans ce cadre que sera créé avec le soutien d’architectes et historiens français l’imposant musée d'histoire de l’Iran, porte étendard de la richesse historique du pays.

Le nationalisme voulu par Reza Shah poussera également le régime à minimiser la place des mots d’origine arabe dans la langue persane, parfois même jusqu’à l’excès. Ainsi la première académie de la langue persane sera créée et dictera les méthodes d’apprentissage aux maîtres d’école de tout le pays.

En effet, cette farouche volonté d’occulter tout signe de l’occupation arabe du pays, sujet conflictuel avec les représentants religieux, amène le régime à organiser avec fastes la célébration des grands personnages tels Ferdowsi, auteur du Shah Nameh, le Livre des Rois et considéré comme le sauveur de la langue persane, ainsi que des lieux symboliques de l’Iran pré- islamique, comme Persepolis bien sûr.

L’action de Reza Shah, au delà de la mise en avant de l’histoire pré-islamique, est aussi une farouche volonté de modernisation du pays. C’est dans cette optique qu’il aura recours à l’envoi d’étudiants iraniens en Europe, et notamment

269

en France, afin de former une élite qui contribuera à la modernisation du pays.

“Une modernisation inachevée” de Marzieh Yazdani est pour un lecteur français une précieuse reconstitution d’une époque trop méconnue de l’Iran moderne qui reste un chaînon essentiel pour qui veut connaître l’évolution du pays et ses bouleversements à venir. Par ses sources et son exhaustivité, cet ouvrage nous permet de comprendre, certes les convictions politique de Reza Shah, mais aussi les positions des grands intellectuels de l’époque ainsi que les réactions de la population face à ces bouleversements.

2. Parlons Persan - Méthode pratique pour l’apprentissage du persan moderne de Victoire Taheri

Publié par Methodologica Universitas, 3 ème édition 2016

Le persan moderne compte dans le monde 120 million de locuteurs, principalement en Iran, Afghanistan et Tadjikistan. A celà s’ajoute la forte diaspora iranienne dans l’ensemble du monde. Grâce au réchauffement des relations avec l’occident, se manifeste un intérêt croissant pour la culture iranienne et donc pour sa langue, le persan.

Victoire Tahéri est une enseignante-chercheur franco- iranienne enseignant le persan depuis bientôt dix ans au sein de Methodologica Universitas, école supérieure de méthodologie des sciences humaines à Paris. L’institut dispense des cours de persan de tout niveau ainsi que des

270

ateliers spécifiques, comme la littérature moderne ou la poésie, aussi bien en présentiel qu’à distance.

Le manuel présente la spécificité de proposer un apprentissage pas à pas de l’alphabet persan comme première étape. Celui-ci se fait progressivement, avec l’illustration et la technique de l’écriture de chaque lettre selon sa position dans le mot et dans un vocabulaire simple. C’est un parti pris qui tranche avec d’autres méthodologies afin d’éviter de prolonger l’enseignement sur la base de l’équivalent phonétique en lettres romaines et donc d’offrir une immersion totale dans la langue et toutes ses spécificités

Ces connaissances ainsi acquises, l’étudiant est en mesure de s’engager dans une série de cours thématiques liés à la vie quotidienne qui se succèdent avec un niveau de difficulté croissante. A titre d’exemples nous retrouvons les contextes d’une discussion dans un bazar, à l’aéroport, en taxi, pendant une fête entre amis ou encore au restaurant. Le but étant d’assimiler un vocabulaire varié par la mise en situation.

Chaque cours est constitué d’un dialogue afin d’exercer l’étudiant à la lecture, où les accents sont indiqués dans un premier temps, mais aussi d’un lexique récapitulatif des nouveaux mots ou verbes. Enfin une série d’exercices permet de valider les acquis grammaticaux et de travailler sur la construction des phrases dont la complexité augmentera progressivement.

271

“Parlons Persan” est organisé en échelons de niveaux qui offrent la possibilité aux anciens apprenants de reprendre leur apprentissage à un niveau adapté (de A1 à C2).

La seconde partie de la méthode propose un lexique thématique global et un référentiel de plusieurs centaines de verbes. Enfin dans une volonté de perfectionnement et d’initiation à la littérature persane, classique ou contemporaine, sont proposés de courtes nouvelles, des poèmes ainsi que des textes classiques.

Publié en 2014 “Parlons Persan” ne manquera pas de répondre à l’intérêt croissant des francophones envers la langue persane, complexe et subtile, langue de la poésie par excellence et bien sûr sésame pour la riche culture de l’Iran.

3. Sadegh Hedayat et les écrivains occidentaux de Firouzeh Mortazi-Tehrani

Publié par Methodologica Universitas, 2 ème édition 2014

Sadegh Hedayat est aujourd’hui considéré comme le plus grand écrivain iranien contemporain. Découvert notamment en France par les surréalistes, il est, avec son aîné Djamalzadeh le symbole du style romanesque qui rompt avec les codes millénaires de la littérature persane.

272

A l’image de la société iranienne du vingtième siècle, cette

révolution artistique puise une grande part de son inspiration dans l’occident des dix-neuvième et vingtième siècles.

Ayant passé une partie de sa vie en France, pays dont il maîtrise la langue, Sadegh Hedayat, l’auteur de la Chouette Aveugle, a baigné dans la littérature européenne et américaine, au point par ailleurs de traduire en persan certains de ses plus remarquables représentants.

Mais ce qui fait la particularité remarquable de Hedayat et de son oeuvre, c’est cette dualité entre la littérature contemporaine occidentale et le folklore iranien, sur lequel il a beaucoup écrit. C’est aussi cette relation amour-haine avec son pays natal qui constitue la teneur de ses écrits.

Firouzeh Mortazi-Tehrani propose dans le livre ici présenté une double étude de l’influence occidentale de Hedayat, par auteur puis par thème.

Si la comparaison par thème met en évidence les racines de

son oeuvre, celle qui consite à le mettre face aux auteurs nous en dit long sur la personnalité de l’écrivain iranien. Par cette étude l’auteur met en avant le besoin qu’a Hedayat de se sentir une proximité intime et personnelle avec les auteurs qu’il encense, de s’identifier aux personnages tragiques mis en scène par ses modèles. La première partie du livre de Firouzeh

Mortazi-Tehrani révèle le réconfort que lui apporte la lecture de ce qui transparaît du désespoir d’Hermann Hesse, de l’isolement de Franz Kafka ou de la solitude de Charles

273

Baudelaire face à sa propre détresse, mettant ainsi en évidence les lectures de Hedayat et leur impact sur sa création. Ainsi, et pour n’en citer que certains, des passages des oeuvres de Rainer Maria Rilke ou Jean-Paul Sartre ressurgissent dans l’oeuvre de Hedayat, ainsi que le montre le travail de littérature comparée de “Sadegh Hedayat et les écrivains occidentaux”.

La seconde partie du livre fait l’inventaire de certains des thèmes propres à la littérature occidentale des dix-neuvième et vingtième siècles qui trouvent une forte résonance dans l’oeuvre de Hedayat. Son adhésion aux thèmes majeurs de cette époque, du post-romantisme à l’existentialisme y prend tout son relief. Homme inadapté à son temps, à ce qui l’entoure, athée dans un Iran marqué par la tradition religieuse, seul et angoissé face à ses semblables, il déverse cette inadéquation avec son époque tout au long de ses écrits. S’il apparaît bien évidemment comme un farouche détracteur des croyances de son pays natal, qu’il juge arriérées, il écrit aussi et surtout la solitude et l’incompréhension. Son obsession de la mort et l’ultime consolation qu’elle représente affecte ses personnages, quand ce n’est pas un ennui baudelairien qui mène aux paradis artificiels ou à la déraison, explorés de manière magistrale dans la Chouette Aveugle. Son univers est sombre certes, mais aussi fantastique et fascinant dans son ambiance, dans ses dénouements, à l’image des oeuvres de d’Edgar Poe ou de certaines nouvelles de Maupassant.

Sadegh Hedayat, et le livre de Firouzeh Mortazi-Tehrani le montre par la comparaison des thèmes et auteurs, présente une oeuvre d’un genre nouveau, qui fait le lien entre les grands thèmes de la littérature occidentale et cette subtilité envoûtante

274

de l’esprit persan. Synthèse que l’on retrouvera plus tard chez certains acteurs de la poésie nouvelle iranienne.

Las et fatigué, Sadegh Hedayat se suicide lors de son second séjour à Paris, en 1951 à l’âge de 48 ans. Son oeuvre se classe parmi les chefs d’oeuvre de la littérature persane, mais au delà, elle le place comme un des écrivains les plus fascinants de son époque.

4. Français langue étrangère - Analyse des erreurs (cas des persanophones) de Rahim Fahandej Saadi

Publié par Methodologica Universitas, 2010

En Iran, à l’exception de Téhéran et d’une dizaine d’importantes villes de province, la langue française ne dispose pas d’un enseignement officiel avant les cycles universitaires. Dans ceux-ci les niveaux se repartissent de manière classique à savoir licence, maîtrise et doctorat. Cependant l’étude du français reste encore limitée.

L’ouvrage complet de Rahim Fahandej Saadi, Docteur en didactique du français, propose en plus des repères pédagogiques de l’apprentissage du français une étude approfondie de celui-ci par l’analyse des erreurs. Fruit de plusieurs années de recherche tant sur le plan de la didactique que de ’enseignement en lui-même, cette approche dépasse de bien des points de vue une volonté de perfectionnement de

275

l’apprentissage de la langue, car il analyse les conséquences des interférences linguistiques innées entre la langue natale de l’étudiant et le français.

En l'occurrence, si le contenu du livre repose sur l’apprentissage du français par des étudiants persanophones, il s’avère que de nombreux cas de figures s’appliquent à l'apprentissage de cette langue, de manière générale, sans distinction de l’origine linguistique de l’étudiant.

Par l’étude des zones de vulnérabilité de l’apprenant, dans les domaines grammaticaux, phonétiques et culturels, le docteur Saadi met en lumière l’importance des mécanismes résultant de la langue natale influençant l’apprentissage du français et propose les moyens d’y remédier par une pédagogie minutieuse.

“Français langue étrangère - Analyse des erreurs” recense par classification les domaines d’erreurs ainsi que leur contexte, à savoir si ceux-ci sont d’ordres inter ou intra linguaux.

Rahim Fahandej Saadi tire de ses recherches une proposition pour une didactique nouvelle, où l’erreur en tant que telle, sa reconnaissance, et l’examen de sa nature permettent une meilleure immersion dans l’apprentissage du français.

Ainsi une part importante de cette étude est consacrée aux erreurs induites par les différences culturelles, dépassant les codes linguistiques. En cela cet ouvrage s’avère particulièrement intéressant pour un lecteur francophone qui

276

pourra, en plus de reconnaître et comprendre les erreurs courantes d’un étudiant étranger, distinguer et percevoir les spécificités de la langue française, dont certaines subtilités, par automatisme, ne lui apparaissent pas.

5. Le Rêve de mes Mots, traduction française d’un recueil de poèmes de Seyed Ali Salehi par Antoine Phelippeau

Publié par Methodologica Universitas, 2016

Seyed Ali Salehi tient une place toute particulière dans la création poétique contemporaine en Iran, aussi bien dans la reconnaissance de ses pairs que dans le coeur des Iraniens. Au sortir du traumatisme de la guerre des années quatre-vingt, sa poésie, son idéalisme, son langage accessible clair et accessible rencontre un vif succès. C’est aussi grâce aux cassettes dans lesquelles ses poèmes sont lus par de grands acteurs que se diffuse son lyrisme dans toutes les couches de la société iranienne.

Mais la véritable révolution artistique qu’initie Seyed Ali Salehi est “la poésie de la parole” (Shehr e Goftar) qui vise à briser la distance entre le lecteur et le poète, à faire descendre ce dernier de son piédestal, sans pour autant renier la longue tradition de la poésie persane. Salehi est un idéaliste et les personnages de sa poésie sont souvent des laissés-pour- compte, des malades de l’amour, des hommes et des femmes de la rue.

277

Et pour cause, la vie du poète ressemble de près à celle de ses contemporains. dans la province du Khouzistan, parti très jeune rejoindre l'effervescence artistique de la capitale; il ne néglige aucune des étapes de sa vie dans son oeuvre, qu’il s’agisse des montagnes de son pays natal ou des trottoirs de Téhéran.

Après avoir été traduit dans de nombreux pays du Moyen- Orient, “Le Rêve de mes Mots” est la première traduction de ses poèmes en langue française. Ce recueil s’articule en deux parties, qui tout en refusant la moindre opposition, tend à mettre en avant les différentes facettes de l’oeuvre poétique de Seyed Ali Salehi.

La première partie restitue intégralement son recueil sans doute le plus populaire : “Les Lettres”, une suite de confessions qui repose sur une correspondance avec la muette et énigmatique Rira, amour perdu, être mystique ou reflet du poète lui-même. L’impact de ce recueil en Iran fut tel que certaines de ses lignes sont devenus des proverbes.

Après cette suite de poèmes au lyrisme poignant, le recueil présenté ici s’attache dans une seconde partie à offrir un éventail des thèmes et styles de Seyed Ali Salehi. Nous le retrouvons avec une forte conscience sociale et la volonté d’être la voix de ceux qui n’en ont pas. Son sens de l’image et son symbolisme, peut être moins mystique que dans “Les Lettres” dégage en revanche une puissance, parfois même une colère au service de son message. Mais dans cette sélection de

278

poèmes, nous trouvons aussi de véritables méditations sur le rôle du poète, son apport, aussi bien à la société qu’à l’âme du lecteur, et bien sûr, ce dont Salehi ne pourrait se passer, l’amour

Seyed Ali Salehi nous a fait l’honneur, pour “Le Rêve de mes Mots”, de nous confier un poème inédit dont le manuscrit est reproduit dans ce recueil.

Par son oeuvre, son humanisme et sa vision, la poésie de Seyed Ali Salehi est un formidable témoignage de l’art iranien d’aujourd’hui

279

280

Revue pluridisciplinaire d ’ histoire et de civilisaton iraniennes Sous la directon de Mahmoud Delfani

Revue pluridisciplinaire dhistoire et de civilisaton iraniennes

Sous la directon de Mahmoud Delfani Volume VI-VII 2015
Sous la directon de
Mahmoud Delfani
Volume VI-VII
2015
pluridisciplinaire d ’ histoire et de civilisaton iraniennes Sous la directon de Mahmoud Delfani Volume VI-VII
Revue pluridisciplinaire d ’ histoire et de civilisation iraniennes Volume I - Printemps 2010 en

Revue pluridisciplinaire dhistoire et de civilisation iraniennes

Volume I - Printemps 2010

en français et anglais

Volume II - Printemps 2011

en français et anglais

Volume III - Automne 2012

Numéro spécial en Persan

Volume IV - V - Automne 2013

en français et anglais

et anglais Volume III - Automne 2012 Numéro spécial en Persan Volume IV - V -
Nouvelle édition 2015 L'Iran, d'un passé glorieux vers une modernisation occidentalisée (1921 - 1944) Prix
Nouvelle édition 2015 L'Iran, d'un passé glorieux vers une modernisation occidentalisée (1921 - 1944) Prix
Nouvelle édition 2015 L'Iran, d'un passé glorieux vers une modernisation occidentalisée (1921 - 1944) Prix
Nouvelle édition 2015 L'Iran, d'un passé glorieux vers une modernisation occidentalisée (1921 - 1944) Prix
Nouvelle édition 2015
Nouvelle édition 2015

L'Iran, d'un passé glorieux vers une modernisation occidentalisée

(1921-1944)

Prix public : 39 euros Commandez directement louvrage à Methodologica Universitas par email contact@methodologica.fr et bénéfciez de lenvoi postal gratuit

Traduit du persan en français recueil de poèmes de Seyed Ali Salehi, poète contemporain iranien
Traduit du persan en français
recueil de poèmes de Seyed Ali Salehi,
poète contemporain iranien
Série : Littérature du monde
Prix public : 14 euros
Commandez directement l’ouvrage à Methodologica Universitas par email
contact@methodologica.fr et bénéfciez de l’envoi postal gratuit
Nouvelle édition 2016
Universitas par email contact@methodologica.fr et bénéfciez de l’envoi postal gratuit Nouvelle édition 2016
Sadegh Hedayat et les écrivains occidentaux Œuvres de Sadegh Hedayat, auteur contemporain iranien Série :

Sadegh Hedayat et

les écrivains occidentaux

Œuvres de Sadegh Hedayat, auteur contemporain iranien Série : Littérature du monde Prix public :
Œuvres de Sadegh Hedayat,
auteur contemporain iranien
Série : Littérature du monde
Prix public : 25 euros
Commandez directement l’ouvrage à Methodologica Universitas par email
contact@methodologica.fr et bénéfciez de l’envoi postal gratuit
Nouvelle édition 2015
Prix public : 45 euros Commandez directement l’ouvrage à Methodologica Universitas par email contact@methodologica.fr
Prix public : 45 euros Commandez directement l’ouvrage à Methodologica Universitas par email contact@methodologica.fr
Prix public : 45 euros Commandez directement l’ouvrage à Methodologica Universitas par email contact@methodologica.fr
Prix public : 45 euros Commandez directement l’ouvrage à Methodologica Universitas par email contact@methodologica.fr
Prix public : 45 euros
Commandez directement l’ouvrage à Methodologica Universitas par email
contact@methodologica.fr et bénéfciez de l’envoi postal gratuit
Méthode pratique pour
l'apprentissage du persan moderne
ISBN : 978-2918264118
Nouvelle édition 2016
Série de 4 volumes dédiés à l ’ histoire de l ’ élite iranienne Prix
Série de 4 volumes dédiés à l ’ histoire de l ’ élite iranienne Prix
Série de 4 volumes dédiés à l ’ histoire de l ’ élite iranienne Prix

Série de 4 volumes dédiés à lhistoire de lélite iranienne

Prix public : 35 euros le volume Commandez directement les trois premiers volumes à Methodologica Universitas par email contact@methodologica.fr et bénéfciez de lenvoi postal gratuit Le quatrième volume sera publié en décembre 2016

Methodologica Universitas

Ecole Supérieure de Méthodologie des Sciences Humaines

International Certifcate of Methodology

Methodologica Universitas Ecole Supérieure de Méthodologie des Sciences Humaines International Certifcate of Methodology
Methodologica Universitas Ecole Supérieure de Méthodologie des Sciences Humaines International Certifcate of Methodology
Methodologica Universitas Ecole Supérieure de Méthodologie des Sciences Humaines International Certifcate of Methodology
Award of excellence ICOM’s Internatonal Award International Certifcate of Methodology
Award of excellence
ICOM’s Internatonal Award
International Certifcate of Methodology

ICOMs Award recognizes the best approach, practce and

real achievements in methodology of humanites at all level and categories. ICOMs Award helps organizatons to be known and develop their actvites according to the internatonal standards quality.

ITEME is the consultancy branch and network of Methodologica Universitas, Graduate School of Methodology of

ITEME is the consultancy branch

and network of Methodologica

Universitas, Graduate School of Methodology of Humanities, ofer- ing companies and individuals services to facilitate economic,

cultural and educational exchanges between European and Middle-

Eastern companies and institutions

contributing to the sustainable development of the two parties preserving each onesinterests.

and institutions contributing to the sustainable development of the two parties preserving each ones ’ interests.
École Supérieure de Méthodologie des Sciences Humaines Graduate School of Methodology of Humanities The fsrt

École Supérieure de Méthodologie des Sciences Humaines Graduate School of Methodology of Humanities

The fsrt graduate school dedicated to the methodolgy of humanities

graduate school dedicated to the methodolgy of humanities « … se trouvant égarés en quelque forêt,

« se trouvant égarés en quelque forêt, ne doivent pas

errer en tournoyant, tantôt dun côté, tantôt dun autre, ni encore moins sarrêter en une place, mais marcher

toujours le plus droit

»

René Descartes

Colloque international École Supérieure de Méthodologie des Sciences Humaines Et National Library & Archives of
Colloque international École Supérieure de Méthodologie des Sciences Humaines Et National Library & Archives of
Colloque international École Supérieure de Méthodologie des Sciences Humaines Et National Library & Archives of

Colloque international

École Supérieure de Méthodologie des Sciences Humaines Et National Library & Archives of IR of Iran organient

LIran et les écoles dhistoriographie

Lhistoriographie et les documents historiques

Septembre 2016
Septembre 2016
Formulaire d ’ abonnement / Subscription form Nom et prénom (last name and frst name)

Formulaire dabonnement /

Subscription form

Nom et prénom (last name and frst name) :………………………………………………………………

Adresse (address) : ………………………………………………………………………………… …………………

Code postal (postal code)

E-mail: ………………………………………………….@

Téléphone (phone) : ………………………………………… / ………………………………………………………

Signature : …………………………………………………….

2 volumes dAnalytca Iranica + envoi postal pour la France

2 issues of Analytca Iranica + shipping for France

70

euros au lieu de 80 euros ( all taxes included)

2 volumes dAnalytca Iranica + envoi postal pour lEurope

(2 issues of Analytca Iranica + shipping for Europe)

90

euros au lieu de 100 euros ( all taxes included)

2 volumes dAnalytca Iranica + envoi postal pour le reste du monde

(2 issues of Analytca Iranica + shipping for the rest of the world)

110 euros au lieu de 120 euros TTC ( all taxes included)

 

version disponible / available version

Volume I

20€

PDF

Volume

II

20€

PDF

Volume III

20€

PDF

Volume

IV - V

20€

PDF

Ci-joint mon règlement de Enclosed my payment of

………………… € pour un abonnement à Analytca Iranica

…………………

for a subscripton to Analytca Iranica

Paiement par chèque bancaire à lordre de Methodologica Universitas

(Payment by check payable to Methodologica Universitas)

Le formulaire et le chèque sont à retourner à :

Methodologica Universitas, 279 rue de Vaugirard 75015 Paris - FRANCE

Paiement par virement sur le compte de Methodologica Universitas

(Payment by bank transfer to the account of Methodologica Universitas) Contactez : contact@methodologica.fr

Achevé d’imprimer en France en août 2016 Dépôt légal : août 2016 Imprimé par Copy-Media Methodologica Universitas éditions ©

Editors Introduction

Rasoul Namazi

Alfarabi and Possibility of a Universal Virtuous Regime

Alfarabi and Possibility of a Universal Virtuous Regime Amin Sophiamehr Le chiisme, les intellectuels laïques et

Amin Sophiamehr

Le chiisme, les intellectuels laïques et Kasravi

Alireza Manafzadeh

Mohamad Mojtahed Shabestari : Un théologien antithéologie

Mohsen Mottaghi

Aramesh Dustdar: Religiosity and Persian decline

Rasoul Namazi

Between Truth and Democracy: Mostafa Malekians

Political Theory Reconsidered

Meysam Badamchi

Iran and its priorities in the future

Mahmoud Delfani

La francophonie en Iran à travers léducation des femmes (cas de lécole supérieure des femmes)

Marzieh Yazdani

Zones de vulnérabilité culturelles dans les communications interculturelles franco-persanes

Rahim Fahandej Saadi, Tayebeh Hosseinian et Sabère Khaghaninejad

De La poésie de la parole comme langage universel

Victoire Taheri

Présentation de livres

Antoine Phelippeau

ISBN : 978-2-918264-18-7 ISSN : 2107- 4429 Methodologica Universitas © Été 2016

www.methodologica.fr

- 2 - 918264 - 18 - 7 ISSN : 2107 - 4429 Methodologica Universitas ©
- 2 - 918264 - 18 - 7 ISSN : 2107 - 4429 Methodologica Universitas ©

prix TTC 35 €