Vous êtes sur la page 1sur 58

Mathias Sandorf (1883-1884) | Jules VERNE (1825-1905) | 113 illustrations de Léon Benett

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15

16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30

31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45

46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60

61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75

76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90

91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105

106 107 108 109 110 111 112 113


Tous droits réservés © 2008 | RenePaul.net | ISBN 978-2-923610-03-0 | v2008.06.03
2

1
3

4. Sarcany et Zirone restèrent silencieux.


5. Le pigeon retomba sur le sol. 6. Trieste. — Le Môle San Carlo.
7. Sarcany et Zirone le suivaient des yeux. 8. Trieste. — Le grand canal.
9. Ladislas Zathmar et Étienne Bathory dans le cabinet de
travail… 10. « Nos partisans y sont en majorité », répondit Mathias
Sandorf.
11. Vue de Trieste. 12. « Avez-vous pu déchiffrer ce billet ? »
13. Trieste. — La Bourse. 14. Le banquier reconduisit le comte Sandorf.
15. Mathias Sandorf avait cru voir certains espions rôder… 16. Trieste. — Le Lloyd.
17. Sarcany remit la grille dans le tiroir. 18. Toute résistance eût été impossible.
19. La chaise de poste repartit au galop. 20. Ils étaient incarcérés séparément…
21. « Vous avez nos trois têtes », répondit le comte Sandorf. 22. Le comte Sandorf s’introduisit à travers la baie.
23. Un immense éclair les enveloppa tous les deux… 24. Pisino et le gouffre de Foïba.
25. Étienne Bathory saisi par le bras… 26. La rivière coulait entre deux hauts contreforts.
27. « Brigadier, j’ai aperçu deux hommes… » 28. Andréa Ferrato s’approchant de Mathias Sandorf…
29. Quelques pêcheurs allaient et venaient sur la grève. 30. « Que venez-vous faire ici ? » dit Andréa Ferrato.
31. « Fuis, Mathias, et vis pour faire justice… » 32. Nouvelle décharge, qui fit crépiter l’eau.
33. Raguse. 34. Cap Matifou jonglait avec son compagnon.
35. « Entrez, messieurs ! On ne paie qu’en sortant. » 36. L’amarre se déroule peu à peu.
37. L’étranger tendit la main à l’athlète. 38. Pescade et Matifou contemplaient le bâtiment.
39. Le canot se rangea à la coupée de tribord. 40. « Vous arrangeriez-vous de rester tous deux avec moi ? »
41. Pointe Pescade tint à conserver son cornet à piston. 42. La grande place de Raguse.
43. Le docteur fut bientôt arrivé au Borgo-Pille. 44. L’interminable escalier de la rue Marinella.
45. « Monsieur, veuillez reprendre cet argent. » 46. « Oui ! les bras se rouillent », répondit l’hercule.
47. Dans la pénombre se tenait le docteur Antékirtt. 48
49 50. L’Electric 2 mouillé à quelques encablures de Cattaro.
51. Cattaro. 52. Les autres faisant cuire un petit mouton…
53. Sarcany et la Marocaine dans un coin très obscur… 54. Sava avait près de dix-sept ans.
55. On rapportait Pierre Bathory mourant. 56. Sa mère s’agenouilla près d’elle.
57. « Passons », dit le docteur Antékirtt. 58. Le canot accostait l’Electric.
59. Pointe Pescade, installé près du convalescent. 60. « Le bâtiment se dirigeait sur moi. »
61. « Je saisis une de ces chaînes. » 62. « Je me réfugiai dans les roches. »
63. Brindisi. 64. Madame Toronthal descendit le grand escalier.
65. « Vous… monsieur ! Vous n’êtes pas mon père… » 66. Le port, au fond duquel s’élevait Antékirtta.
67. Le soir même s’effectua le départ. 68. Lorsque les passagers montèrent sur le pont…
69. L’équipage manœuvrant dans un admirable ensemble. 70. Le pêcheur aurait certainement péri.
71. Entre de hautes maisons à miradores… 72. Le docteur s’entretenait avec Maria.
73. Catane. 74. Zirone alluma une petite lanterne.
75. On ne dormait point à Santa Grotta. 76. Les Farriglioni, ou les roches de Polyphème.
77. Çà et là poussent encore des chênes, des hêtres… 78. C’était Pointe Pescade.
79. Zirone et les siens se défilant derrière les roches. 80. Soudain, d’énormes blocs roulant sur les talus du plateau…
81. Cap Matifou précipita Zirone dans ce puits de feu. 82. Le docteur et Pierre Bathory étaient seuls à bord.
83. « Qu’y a-t-il ? » demanda le gouverneur. 84. C’étaient Sarcany et Namir.
85. Namir n’avait rien perdu des manœuvres du steam-yacht. 86. Gibraltar.
87. Carpena s’agenouilla devant le gouverneur… 88. Carpena s’était arrêté sur l’une des roches.
89. « Il ne me reste que deux cent mille francs. » 90. La salle de jeux de Monte-Carlo.
91. Monte-Carlo. — Vue générale. 92. Pointe Pescade les suivit de loin.
93. Eza. 94. Cap Matifou, s’assis sur une roche.
95. Les Electrics eurent l’ordre de croiser dans la mer des Syrtes. 96. L’îlot constituait un véritable danger.
97. La chapelle de Saint-Louis. 98. Une vieille femme était assise devant cette porte.
99. Mme Bathory agenouillée sur la première marche. 100. « Pour la dernière fois, où est Sava ? »
101. Après avoir échangé quelques mots… 102. À travers ce monde bigarré.
103. Sur ces restes de papier… 104. Les cavaliers déchargeant leurs longs fusils.
105. Cap Matifou restait inébranlable. 106. Pointe Pescade s’avança en rampant.
107. C’était le moqaddem qui causait avec Sarcany. 108. Pointe Pescade précédant la jeune fille…
109. Les batteries n’attendaient plus que les servants. 110. Deux cents embarcations s’avançaient.
111. Les Electrics brisaient la ligne de la flottille. 112. L’hercule ne fut pas même ébranlé.
Numérisation
Équipe des collaborateurs

Illustration(s) couleur(s)
Bernhard Krauth

Légende(s)
René Paul | Jacques Chauvette | Jacques Bloch

Traitement et mise en forme


René Paul

Sites références
http://www.RenePaul.net
http://jv.gilead.org.il/rpaul
http://www.fredericviron.com/verne/galerie
http://www.jules-verne-club.de/Kaleidoskop/Chromotypo_01.html

113. Une immense gerbe de flammes fusait vers le ciel.