Vous êtes sur la page 1sur 7

Faculté du Génie de la Construction Département de Génie Civil S3 M2 Professionnel (Option BA)

Solution de la série de TD N°5 : Calcul des assemblages

Série de TD N°5 (Solution) : Calcul des assemblages

Exo n°1 : Calcul de l’assemblage poteau traverse :

Soit un assemblage constitué de 12 boulons HR 10.9 de diamètre de 20 mm, selon la figure ci- dessous. La platine à une épaisseur de 20 mm et le coefficient de frottement 0.3 . Sachant que la poutre et le jarret sont en IPE 330 et le poteau en IPE 360, vérifier l’assemblage à la résistance sous l’effet des sollicitations suivantes :

M

Sd 121.53

kNm

V

N

Sd 59.44

Sd 20.7

kN

kN

.

,

,

kNm V N S d  59.44 S d  20.7 kN kN . , ,

Solution :

Platine de 670 26020

Le moment résistant

de traction dans les rangées de boulons situées dans la zone tendue (définie par la distance x )

par leurs distances respectives

d i au centre de résistance de la zone comprimée (c'est-à-dire

de l’assemblage est obtenu par la somme des produits des efforts

M Rd

l’axe neutre de la semelle comprimée qui est aussi le centre de rotation).

Calcul de la hauteur de la partie comprimée :

b b x  t fb t wb IPE 330 : t fb  11.5
b
b
x  t
fb
t
wb
IPE 330 :
t
fb  11.5
mm

;

t

wb 7.5

mm

;

b

b

160

mm

x

d

d

11.5

x d d  11.5 53.2 mm 1  4  550 mm 250 mm ;

53.2mm

1

4

550mm

250mm

; d

;

2

d

5

450mm

150mm

;

.

Solution de la série de TD N°5 : Calcul des assemblages

d

3

350mm

série de TD N°5 : Calcul des assemblages d 3  350 mm Calcul du moment

Calcul du moment résistant :

 N d  N d  N d  M Rd 1 1 2
N d
N
d
N d
M Rd
1
1
2
2
3
3
N
1 N
2 N
3
d 1 d
d
2
3
N
d
1
1
M
 d
2 
N
.
d
N
.
Rd
1
2
2
3
d
N
 
1
1
N 1 
2
M
d
2  d
 d
Rd
1
2
3 2 
d
1
2
N
d
1 .
i
M Rd
d
1
D’où :
M
. d
Rd
1
N
1 
2
d
i

d

3

N d

i

d

1

N

1

i

avec

N 1 : l’effort maximal de traction du boulon le plus éloigné du centre de rotation.

d i : distance des boulons par rapport au centre de rotation

L’effort de calcul de précontrainte autorisé dans les boulons vaut :

F

P

0,7. f

ub

.A

s

Boulon de diamètre 20 mm :

A

s

245mm

2

;

f

ub

1000N / mm

2

Solution de la série de TD N°5 : Calcul des assemblages

F

P

0.7

1000

10

3

245

171.5

kN

pour un boulon.

Le moment résistant effectif de l’assemblage :

M Rd

N

1

.

d

i

2

n F

.

P

.

d

2

i

 

d

1

d

1

Où :

n : est le nombre de boulons dans une rangée horizontale.

Vérification à la résistance de l’assemblage:

M Rd

Sd

M

d

M

Rd

2

i

(150

2

250

2

350

2

450

2

2

550 )

n F

.

P

.

d

2

i

2

171.5

712500

d

1 550

10

3

712500mm

2

444.4 kNm

M

Sd

121.53

kNm

M

Rd

444.4

kNm

.……………………

O.K.

Résistance de l’assemblage sous l’effort tranchant :

Par boulon :

V Sd

59.44

n 12

5

kN

Il faut vérifier que :

/ n  V  k m  F  . . . / V
/ n  V
 k m  F 
.
.
.
/
V Sd
Rd
s
P
M 2

k

s

1.0

m 1 0.3

F

P

:

trou normal. (Eurocode 3 §6.5.8.1) un plan de frottement. coefficient de frottement. (Eurocode 3 §6.5.8.3)

précontrainte de calcul. (Eurocode 3 §6.5.8.2)

5

kN

V

Rd

0.3171.5 /1.25 41.16

kN

…………………….O.K.

Vérification à la résistance de l’âme du poteau dans la zone tendue :

Solution de la série de TD N°5 : Calcul des assemblages

Solution de la série de TD N°5 : Calcul des assemblages F v  F t

F

v

F

t . Rd

avec :

f y F  t . b t . Rd wc eff  M 0
f
y
F
 t
. b
t
. Rd
wc
eff
 M 0

Où :

F

t Rd

.

: résistance de l’âme du poteau à la traction.

t wc

b

eff

: épaisseur de l’âme du poteau.

p

: entraxe rangées des boulons. ( p 100mm ).

F

t Rd

.

23.5

0.80

10 /1.1

171

kN

L’effort de cisaillement vaut :

F

v

F

v

M

Sd

190.8

h

t

f

kN

121.53

0.637

F

t Rd

.

190.8 kN

171

kN

……………….non vérifiée.

D’où nécessité de raidissage : (raidisseur d’épaisseur 14 mm).

Vérification à la résistance de l’âme du poteau dans la zone comprimée.

N

Sd

F

c . Rd

.

F c Rd

 

k

c

b

eff

.

t

wc

.

f

y

M

1
1

(1

1.3(

b

eff

/

h

)

2

)

eff . t wc . f y M 1 (1  1.3( b eff / h

Solution de la série de TD N°5 : Calcul des assemblages

b

eff

t

fb

2a

p

 2  5 t

2 5 t

fc

r

c

2t

p

Lorsque

c

.

Sd

0.7

f

y

k

c

Lorsque

c

.

Sd

0.7

f

y

k

c

avec :

 

1.0

1.7

 

c Sd

.

/ f

y

: contrainte normale de compression dans l’âme du poteau du à l’effort de compression et au moment fléchissant.

c.Sd

V M . z Sd Sd max    c . Sd A I
V
M
.
z
Sd
Sd
max
 c
. Sd
A
I
y
2
59.44
121.53
10
18
2
 13.53
kN
/
cm
 c
. Sd
72.7
16265.6
2
2
13.53kN / cm
0.7 f
16.45kN / cm
k
c  1.0
 c . Sd
y
t
p  20
mm
: épaisseur de la platine d’extrémité.
b eff  11.5  2  5.0
2  5 12.7  18  2  20  219.2 mm
t
: épaisseur semelle poutre.
fb
t
: épaisseur semelle poteau.
fc
t
: épaisseur platine d’extrémité.
p
r
: rayon de raccordement âme/semelle du poteau.
c
a
: épaisseur de la gorge de la soudure (estimée à 5,0 mm)
p
Si
 0.72
→  1.0
p
2
Si
 0.72
→  
(
0.2)/
p
p
p
b
.
d
.
f
eff
wc
y
 
0.932
: élancement réduit de la partie efficace de l’âme
p
2
E . t
wc
b
.
d
.
f
21.92
29.86
23.5
eff
wc
y
0.932
 0.932
0.997
0.72
p
2
4
2
E . t
2.1
10
0.8
wc
2
2
(
0.2) /
(0.997
0.2) / 0.997
0.8
p
p
k
 .
b
.
t
.
f
c .
1.0
0.8
21.92
0.8
23.5
eff
wc
y
 246.2 kN
F c Rd
.
2
2
 
(1
 1.3(
b
/
h
)
)
1.1
(1
1.3(21.92 / 36) )
M
1
eff
N
 N
Sd
i

N i : la somme des efforts dans les boulons tendus.

M . d Sd i N  i 2  d i
M
. d
Sd
i
N
i
2
d
i

M

Sd 121.53

kNm

Solution de la série de TD N°5 : Calcul des assemblages

M

d

N Sd

N

N

N

N

1

2

3

4

5

.

1

M

d

.

Sd

2

i

d

2

M

2

d

.

i

d

Sd

3

M

2

d

.

i

d

Sd

4

M

2

d

.

i

d

Sd

5

d

2

i

121.53

550

10

3

712500

121.53

450

10

6

10

3

712500

10

350

121.53

6

10

3

712500

250

10

121.53

6

10

3

712500

121.53

150

10

6

10

3

712500

10

6

93.8 kN

76.75 kN

59.7 kN

42.64 kN

25.6 kN

N

N

Sd

Sd

N

i

298.5

93.8 76.75 59.7 42.64 25.6 298.5

kN

F

c Rd

.

246.2

kN

…………………….non vérifiée.

La résistance de l’âme du poteau en compression est faible en comparaison avec l’effort agissant. Il faut donc prévoir un raidisseur ; (raidisseur d’épaisseur 14 mm).

Vérification à la résistance de l’âme du poteau dans la zone cisaillée :

F  V v Rd V  0.58 f . h t . / 
F
 V
v
Rd
V
0.58
f
.
h t
.
/
Rd
y
w
M 0
0.58
23.5
36
V Rd

357 kN

0.8 /1.1

L’effort de cisaillement vaut :

V Rd  357 kN 0.8 /1.1 L’effort de cisaillement vaut : F v  M

F

v

M Sd

h

t

f

190.8 kN

F

v

190.8

kN

V

Rd

357

kN

…………………………O.K.

Remarque :

La vérification de l’âme raidie du poteau à la résistance n’est pas nécessaire dès lors que les raidisseurs ont une épaisseur égale à celles des semelles de la poutre.

Exo n°2 : Calcul de l’assemblage traverse - traverse :

Soit un assemblage de faîtage constitué de 12 boulons HR 10.9 de diamètre de 20 mm, selon la figure ci-dessous. La platine à une épaisseur de 20 mm et le coefficient de

frottement 0.3 .

Sachant que la poutre et le jarret sont en IPE 330, vérifier l’assemblage à la résistance sous l’effet des sollicitations suivantes :

M

Sd 86.25

kNm

Sd 54.6

V

kN

N

Sd

31

kN

Solution de la série de TD N°5 : Calcul des assemblages

kN Solution de la série de TD N°5 : Calcul des assemblages Solution : Le moment

Solution :

Le moment résistant effectif de l’assemblage :

M Rd

N

1

.

d

i

2

n F

.

P

.

d

2

i

 

d

1

d

1

Vérification à la résistance de l’assemblage:

M Sd

M

Rd

F

P

d

2

i

0.7

1000

(150

2

10

3

250

2

245

350

171.5

kN

pour un boulon.

2

450

2

2

550 )

712500mm

2

M

M

Rd

Sd

n F

.

P

.

d

2

i

d

1

86.25

kNm

2

M

Rd

171.5

712500

10

3

444.4 kNm

550

444.4

kNm

.……………………

O.K.

Résistance de l’assemblage sous l’effort tranchant :

V Sd

54.6

Par boulon :

Il faut vérifier que :

n 12

/

V

Sd

4.55

n V

Rd

kN

k

s

.

m F

.

.

P

/

M 2

4.55

kN

V

Rd

0.3 171.5 /1.25 41.16

kN

……………….O.K.