Vous êtes sur la page 1sur 3

Au XVIeme sicle, le franais Blaise de Vigenre (1523-1596) exposa

dans son Trait des chiffres, ou secrtes manires d'crire; Paris


1596 , le maniement du chiffre carr, galement nomm chiffre
indchiffrable ou chiffre par excellence . Ce systme de
double substitution rsista jusqu'en 1863 aux dcrypteurs. Pour
utiliser ce procd, on inscrit dans un carr dit "carr de Vigenere",
26 fois l'alphabet, dcal chaque fois d'une lettre, comme dans
l'exemple ci-dessous :
A B C D E F G H I

K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

B C D E F G H I

K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A

C D E F G H I

K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B

D E F G H I

K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C

E F G H I

K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D

F G H I

K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E

G H I

K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F

H I

K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G

K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H

K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I

K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I

L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I

M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I

K L

N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I

K L M

O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I

K L M N

P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I

K L M N O

Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I

K L M N O P

R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I

K L M N O P Q

S T U V W X Y Z A B C D E F G H I

K L M N O P Q R

T U V W X Y Z A B C D E F G H I

K L M N O P Q R S

U V W X Y Z A B C D E F G H I

K L M N O P Q R S T

V W X Y Z A B C D E F G H I

K L M N O P Q R S T U

W X Y Z A B C D E F G H I

K L M N O P Q R S T U V

X Y Z A B C D E F G H I

K L M N O P Q R S T U V W

Y Z A B C D E F G H I

K L M N O P Q R S T U V W X

Z A B C D E F G H I

K L M N O P Q R S T U V W X Y

Pour crypter, on convient d'une clef (mot ou phrase). A chaque


lettre du texte clair on fait correspondre une lettre de la clef (la
clef tant rpte autant de fois que ncessaire). La lettre du
texte chiffr sera prise dans la colonne correspondante la lettre
du texte clair, et dans la ligne correspondante la lettre de la clef.
En posant C le texte cod, T le texte et K la cl, on peut traduire
ceci par la formule :
C = T + K [mod 26]
Pour dchiffrer le message, il suffit de faire l'opration inverse :
On prend la ligne correspondant la lettre de la cl, et on la suit
jusqu' rencontrer le caractre cod; la lettre dcode est alors la
premire de cette colonne. Ce qui se traduit par la formule :
T = C - K [mod 26]

Rfrence :
http://lwh.free.fr/pages/algo/crypto/vigenere.htm
http://www.primenumbers.net/Renaud/fr/crypto/DES.htm