Vous êtes sur la page 1sur 2

Dissertation : peut on parler d'une crise du syndicalisme?

Introduction:

En France , depuis les années 50 à nos jours , le taux de syndicalisation à diminué pour atteindre 8%
. Ce qui est relativement faible par rapport à d'autres pays , comme par exemple les pays
scandinaves qui eux, ont un taux de syndicalisation bien plus élevé . Cette différence du point de
vue des taux de syndicalisation est due à des politiques et des cultures différentes. La question de
l'existence d'une crise du syndicalisme en France est en vigueur. Une crise peut avoir deux sens
différents : tout d'abord le mot crise est majoritairement vue par les individus comme étant une
régression ou une destruction d'un modèle uniquement , mais ce n'est pas le cas en réalité . Une
crise est en effet la destruction d'un modèle qui est devenu inadapté à la société dans laquelle les
individus évoluent , mais cette destruction va entrainer la reconstruction d'un nouveau modèle qui
sera alors plus adapté à la société qui est en perpétuelle évolution. Le syndicalisme est l'ensemble
des organisations patronales ou salariales qui ont pour but de rassembler des individus qui se
ressemblent , qui ont des intérêt communs qui les opposent au reste de la population.
Existe t' il alors une crise du syndicalisme en France?
Dans un premier temps nous allons voir qu'il y a une crise du syndicalisme car il y a destruction
d'un modèle de syndicalisation, puis dans une seconde partie nous relativiserons en montrant qu'en
réalité cette crise va se traduire par l'invention d'un nouveau modèle de syndicalisation en France.

Plan:

I) Une destruction d'un modèle de syndicalisation

A) Situation défavorable pour la classe populaire

1)constats
-hausse du chômage. Doc 1
-crise de l'emploi. Doc 1
-précarisation

2)explications
-crise du monde industriel
-la force ouvrière en déclin (remplacement de l'homme par la machine , emplois peu qualifiés ,
délocalisation d'entreprise

B) modèle marxiste remis en cause

1)constats
-diminution des jours de grève donc diminution de la mobilisation
-diminution de la conscience de classe
-8% de syndiqués en France donc faible force syndicale
-diminution du taux de syndicalisation . Doc 2

2)Explications:
-effets de la mondialisation: les syndicats sont locaux alors que l'économie est mondiale
-montée de l'individualisme
-les syndicats présents uniquement dans le secteur public Doc 6 , uniquement masculin , pas
présents pour les jeunes.
II) Mais , qui conduit à l'invention d'un nouveau modèle de syndicalisation plus adapté

A) constats : évolution des syndicats.


-12000 administrateurs syndicaux , 10000 conseillers prud'hommes , des milliers de représentants
syndicaux. Doc 3
-entre 1996 et 2003 : augmentation du taux de présence syndicale dans une entreprise ou dans une
administration ainsi qu'une augmentation du taux de présence syndicale sure lieu de travail. Doc 4

B) Le concept de destruction créatrice de Shumpeter


-nouvelles fonctions des syndicats : démocratique , économique et sociale. Doc 3
-rôle du syndicat a changé: le syndicat est devenu un acteur social en interaction avec d'autres et qui
est intégré à un système de relations sociales . Doc 6
-développement des syndicats dans le secteur privé. Doc 6

Conclusion:
Nous observons dans un premier temps, une destruction d'un modèle de syndicalisation du fait de la
dévalorisation de la classe ouvrière car en effet , la force ouvrière suite aux évolutions de la société
a connue une hausse du chômage et de la précarisation . Du fait du déclin de la classe ouvrière qui
s'est renforcé par le remplacement de l'homme par la machine, la mobilisation sociale des ouvriers
et de la conscience de classe a fortement chuté. La montée de l'individualisme et le contexte de
mondialisation qui a entrainé de nombreuses délocalisations, a aggravé ce phénomène de
destruction de ce modèle de syndicalisation. Cependant , la destruction de ce modèle a conduit à
l'invention d'un nouveau modèle mieux adapté à la société actuelle qui est ouverte à l'international.
En effet , le syndicat à évolué , ainsi que ses fonctions . Il a à la fois un rôle démocratique ,
économique et social . Les syndicats sont devenus des acteurs sociaux en interaction avec d'autres .
Ils se développent dans les entreprises et les administrations , dans le secteurs public mais aussi
privé , ainsi que dans les entreprises féminines et chez les jeunes.
Ce modèle résistera t' il encore longtemps? Et cela pendant encore combien de temps?