Vous êtes sur la page 1sur 68

Résistance des matériaux II

5
Table des matières
CONTENU DE COURS CHAPITRE DU LIVRE

Révision des notions du cours MEC1420


11
Principes de base 1 13
Révision MEC1410: statique Voir MEC1410 19
Chargement uniaxial 2 26
Diagramme des efforts tranchants et des moments fléchissants 3 38
Contraintes dans les poutres en flexion 4 34
Torsion des sections circulaires 6.1; 6.2; 6.3.1; 6.3.2 57
Superposition de contraintes 7 65
Critères de défaillance des matériaux (ductiles : Tresca et Von Mises; fragiles) 10.1 à 10.4 incl. 74
Déformations 8 77
Relation contraintes/déformations 9.1à 9.6 incl. 83
Torsion des sections ouvertes et composées 6.3, 6.4 et 6.5 97
Section rectangulaire minces; Applications aux profilés minces 6.4 et 6.5, 16.1, 16.4.4;
16.6.2; 16.6.3; fig. 16.13
104
Flexion gauche 133
Efforts internes et analyse des contraintes associés à la flexion gauche 17.4 à 17.6 incl. 134
Contraintes dues à la flexion pure 17.7 138

Instabilité, flambement des colonnes, déversement de poutres, voilement 165


Définition de stabilité 11.1 167
Stabilité d’une membrure rigide en compression 11.2 168
Stabilité d’une membrure élastique en compression 11.3 184
Formule d’Euler 11.4 205
Colonne « rotule-rotule » soumise à une charge excentrée 11.5 210
Conception d’une colonne 11.6 217
Méthode de résolution approx. pour une poutre-colonne (chargement combiné) 11.7.3 et 11.7.4 222
Déversement latéral des poutres 11.8 238
Voilement des sections à parois minces 11.9 et 11.10 239

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 1

Résistance des matériaux II


5

Méthodes d’analyse basées sur l’énergie de déformation (Méthodes énergétiques) 245


Énergie de déformation 9.7.1 et 9.7.2 249
Énergie de déformation : traction, flexion et torsion 14.1 et 14.2 253
Théorème de Maxwell-Betti 14.3 261
Théorème de Castigliano 14.4 269
Théorème de Castigliano pour systèmes isostatiques et hyperstatiques 14.4.1 et 14.4.2 275, 290
Effets de l’effort tranchant 14.5 313
Concepts d’analyse limite et contraintes résiduelles 341
Modèles du comportement des matériaux 12.1-12.2 342
Analyse limite au chargement uniaxial, en torsion, à la flexion 12.3-12.5 344, 352, 362
Contraintes résiduelles 12.6-12.7, notes de cours 387
Concentration de contrainte 409
Valeur théorique du facteur de concentration de contrainte 10.2 + notes de cours 414
Comportement des matériaux en présence de concentration de contrainte Notes de cours 432
Fatigue 445
Mécanismes de rupture par fatigue Notes de cours 448
Méthode d’essai normalisé 454
Diagramme S-N 457
Limite d’endurance
Chargement non complètement renversé
Diagramme de Goodman 477
Contraintes combinées normales et de cisaillement 493
Dommage cumulatif 510
Joints structuraux
Joints boulonnés (effets du cisaillement direct et du moment de torsion) 15.1 – 15.3
Joints soudés soumis à une charge excentrée 15.7 – 15.10

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 2
Résistance des matériaux II
5

MEC1420

MEC1410

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 3

Résistance des matériaux II


5

MEC1420

MEC2405

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 4
Résistance des matériaux II
5

MEC1410 RDMII

MEC1410

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 5

Résistance des matériaux II


5

RDMII

MEC1410

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 6
Résistance des matériaux II
5

RDMII

MEC1410

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 7

Résistance des matériaux II


5

RDMII
MEC2310

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 8
Résistance des matériaux II
5

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 9

Résistance des matériaux II


5

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 10
Résistance des matériaux II
5

Révision du cours RDMI et statique


• Notes de cours divisées en 4 parties
1. Notions de contrainte (chap 1-4, 6)
2. Évaluation de la résistance (chap 7 et 10)
3. Déformations (chap 8 et 9)
4. Torsion avancée (chap 6 et 16)

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 11

Résistance des matériaux II


5

Formulaire type à l’examen

Chargement uniaxial Cylindre à paroi mince sous pression

Flexion Section rectangulaire cylindre tube

Torsion
cylindre tube

(cylindre)

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 12
Résistance des matériaux II
5

Contenu de la partie 1
• Révision des chapitres 1-4 et 6 du manuel Résistance des
matériaux, 3e édition, Bazergui et al.
• Études des contraintes pour les trois types de chargement
simple d’une membrure droite

a Py y
x
y
z
x z T
Px
L
L

Chargement axial Chargement en flexion Chargement en torsion


Traction-compression et
réservoir sous pression

Combinaisons des chargements

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 13

Résistance des matériaux II


5

Conception de structures mécaniques


• Critères de conception
1. Résistance Révision RDM I, flexion gauche, analyse limite, concentration de contrainte
2. Rigidité Révision RDM I, méthodes énergétiques

3. Instabilité Instabilité de membrures rigides, flambement de membrures élastiques

4. Fatigue Chargements cycliques

Contenu pour le cours MEC2405

Résistance
Rigidité
Instabilité
Fatigue

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 14
Résistance des matériaux II
5

Conception de structures mécaniques

1. Résistance
• Prédire les contraintes maximales et les
comparer à un critère de défaillance
• Éviter les déformations plastiques
2. Rigidité
• Prédire les valeurs maximales des
déformations ou des déplacements
3. Instabilité
• Éviter l’effondrement de la structure suite
à un phénomène d’instabilité
4. Fatigue
• Prédire la durée de vie d’une structure
sous chargements cycliques

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 15

Résistance des matériaux II


5

Conception de structures mécaniques

1. Résistance Facteur de sécurité en résistance


• Prédire les contraintes maximales et les Contrainte permise
FS
comparer à un critère de défaillance Contrainte induite

2. Rigidité Ex. critère sur le déplacement

• Prédire les valeurs maximales d  dmax


déformations ou les déplacements
3. Instabilité Formule d’Euler, Code ACNOR
• Éviter l’effondrement de la structure C Famp / z M z Famp / y M y
   1,0
suite à un phénomène d’instabilité Cr M rz M ry

Loi de Goodman, Loi de Miner


4. Fatigue n
n
• Durée de vie d’une structure sous  Ni 1,0
chargements cycliques i 1 i

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 16
Résistance des matériaux II
5

Évaluation de la résistance de pièces mécaniques,


l’ingénieur doit évaluer le facteur de sécurité (FS) :
Contrainte permise Résistance
FS  
Contrainte induite Contrainte

Contrainte permise est évaluée à partir des propriétés du matériau


de la pièce et des critères de défaillance (chap. 10)

Contrainte induite est calculée à partir du chargement et de la


géométrie de la pièce (chap. 1 à 6 et 7)

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 17

Résistance des matériaux II


5

Critères de défaillance
Propriétés des
Statique Fatigue
matériaux Tresca Goodman
(essai normalisé) Von Mises Goodman modifié
Mohr Modifié

Résistance
FS
Contrainte

Uniaxial Effort tranchant


Chargements (tension-compression)
Flexion Torsion (flexion)

Contraintes Normales () de Cisaillement ()

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 18
Résistance des matériaux II
5

Rappel de certaines notions de MEC1410 (1/4)


• Diagramme de corps libéré (DCL) en 3D
– Addition vectorielle
– Calcul du moment causé par une force

MEC1410: Cours #6 p. 6 MEC1410: Cours #6 p. 7

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 19

Résistance des matériaux II


5

Rappel de certaines notions de MEC1410 (2/4)


• Propriétés de surface
– Position du centroïde

MEC1410: Cours #7 p. 4 MEC1410: Cours #7 p. 15

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 20
Résistance des matériaux II
5

Rappel de certaines notions de MEC1410 (3/4)


• Propriétés de surface
– Second moments de surface (Iy, Iz)
• Théorème des axes parallèles
• Rayon de giration (k = (I/A)1/2) nous utiliserons r dans ce cours

MEC1410: Cours #11 p. 12 MEC1410: Cours #11 p. 9

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 21

Résistance des matériaux II


5

Rappel de certaines notions de MEC1410 (4/4)


• Propriétés de surface
– Moment produit d’une surface (Iyz)
• Théorème de translation

MEC1410: Cours #11 complément p. 1 MEC1410: Cours #11 complément p. 2

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 22
Résistance des matériaux II
5

Rappel: Contrainte et élément infinitésimal


• Dans un état de contrainte le plus complet, chaque cube
(ou élément) infinitésimal d’un solide est soumis à trois
contraintes sur chacun de ses six plans
– Une contrainte normale i
– Deux contraintes de cisaillement ij orthogonales entre
elles et qui reposent dans le plan

y

 yz  yx
y  xy
x  zy
z  zx x
 xz
z

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 23

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5

Rappel: Contrainte et élément infinitésimal

Contrainte Face et direction Logo des


– Normale  (ex. x) Face 5 notes de cours
– De cisaillement  (ex. xy) Direction

(+) si face (+) et direction (+)


+ - ou sinon (-)
(+) si face (–) et direction (-)

+ -

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 24
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

Sections les plus couramment rencontrées en ingénierie

Pleine Creux

Rectangulaire

Arbres de transmission
Ronde

Profilé

Plancher de maison
I C L
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 25

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5

Dans la grande majorité des cas, les équations que l’ingénieur


utilise pour calculer les contraintes se résument à :
– Chargement uniaxial (Chap 2)
– Chargement de flexion
– Chargement de torsion y
x
– Chargement combiné: z

• axial-flexion
Px
x
• axial-torsion
• flexion-torsion Uniaxial
• flexion-axial-torsion
N.B.: Comprend aussi les cylindres
à paroi mince sous pression

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 26
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

Chargement uniaxial,
section rectangulaire

y y Px  Rx
x x
z z
Px Px
Rx

y
z
x
x
b
Px h

Section pleine Section évidée


P
A  b  h   b  2t h  2t 
P
x  x ; A  bh x  x
A A
 y   z   xy   xz   yz  0
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 27

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5
y r
Chargement uniaxial,
z 
barreau circulaire plein
Vue plan yz

P
x  
P
y x  
y
A x A
x
z z
r
Px Px  x
r

P  r    0
Pour un barreau plein: A = r2 x  
A  x   xr   r  0

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 28
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

Cylindre à paroi mince sous pression

• Cas particulier de chargement uniaxial


• Important en génie mécanique

• Applications
– Vérins pneumatiques et hydrauliques,
– Tuyauterie de distribution d’eau, d’air comprimé ou de vapeur
– Réservoirs sous pression tels que les chaudières thermiques, les
échangeurs de chaleur, les réservoirs d’air comprimé

MEC3200 - Transmission de chaleur


MEC3210 - Systèmes de pompage, ventilation et compresseurs
MEC3350 - Systèmes hydrauliques et pneumatiques

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 29

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5

Cylindre à paroi mince sous pression


• Rapport: rayon moyen (rm) / épaisseur de la paroi (t) > 10
• Distribution de la contrainte tangentielle () est constante à travers la paroi
• Type: ou
OUVERT FERMÉ
Contrainte dans la direction x, Contrainte dans la direction x,
x = 0 x  0


r

p

x
r
t

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 30
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

Cylindre fermé à paroi mince soumis à une pression interne p et


à une force axiale F en tension
y

 r   p ou 0  r

pr F
  m
t p
p rm F
x  
2 t 2  rm t z x
 r
t x
b

Partie de la contrainte Partie de la contrainte due


due à la pression à la force extérieure F

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 31

Résistance des matériaux II


5
Vérification des formules par éléments finis (Ansys)

Paroi mince (t = 4mm) Paroi épaisse (t = 20mm)


 r

• P = 1 MPa
• rm = 80mm

r= 1 r= 9.96

x= 9.8 x= 1.4

θ= 19.95 θ= 20.1
Contrainte en MPa Valeurs prises sur la surface intérieure

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 32
Résistance des matériaux II
5

Exemple: Cylindre avec deux conditions d’appui


F

Fx Fx

Fx = 0
p p
OUVERT
p
En équilibre RA RA
Appui à la base

Appui en haut F x  pApiston  F  0 pA  RA

À compléter

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 33

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5

Contraintes
Dans la plupart des cas, les équations que l’ingénieur utilise pour
calculer les contraintes se résument à :
• Chargement uni-axial
• Chargement de flexion (Chapitres 3 et 4, R de M)
• Chargement de torsion
• Chargement combiné:
– axial-flexion
– axial-torsion
– flexion-torsion
– flexion-axial-torsion
y
x Mz a Py
z
x
L L
 x et  xj
Flexion pure Flexion ordinaire
(moment fléchissant M seulement) (moment fléchissant M et effort tranchant V)

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 34
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

Flexion Pure
– Moment concentré (MB) sur une poutre rectangulaire pleine
– Moment interne (MAB) qui engendre la contrainte; ici MAB est égal à MB
• c = distance du plan neutre à la fibre extrême (ici, c = h/2)

MAB MB x
y
x MB
z b
h c
L
A B M AB

Contraintes aux fibres extrêmes b h3


Iz   y  z  0
M c M 12
 x   AB   AB b h2  xy   xz   yz  0
Iz Sz Sz 
6
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 35

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5

Flexion Pure
– Moment concentré sur une poutre rectangulaire à paroi mince

y
Augmentation linéaire de la
contrainte normale en fonction de la
z x distance par rapport au plan neutre
b M AB y
x  
Iz
M AB

h/2 t
h
h/2

Contraintes aux x  
M AB c
où c
h Rappel: Comment
fibres extrêmes Iz 2 calculer Iz?
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 36
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

Flexion pure
Rappel: Comment calculer Iz?
y

z x b
I z  I z1 2  I z 3 4
t h3
t 1  2  I z1 2 2
h
12
3  4  I z 3 4  2 I z '  y 2 A  
 b  2 t  t 3  h  t  2 
1 3 2 I z 3 4  2   b  2 t  t 
 12  2  
h
z
z' 4
y
ht Iz 
6

1 3
t h  b  2 t  t 3  3 h  t  b  2 t  t
2

2
b  2t
t
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 37

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5

Dans la plupart des cas, les équations que l ’ingénieur utilise


pour calculer les contraintes se résument à :
• Chargement uni-axial
• Chargement de flexion ordinaire: avec moment
fléchissant et effort tranchant
• Chargement de torsion
• Chargement combiné:
– axial-flexion
– axial-torsion
– flexion-torsion
– flexion-axial-torsion
a Py

L
 x et  xj
Flexion ordinaire
(moment fléchissant et effort tranchant)

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 38
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

Flexion ordinaire
Charge concentrée sur une poutre ayant des appuis simples
Après avoir calculer les réactions Ra et RB la
procédure de solution est :
1- Tracer le diagramme des efforts tranchants
y

x
M z  M AB V
2- Tracer le diagramme des moments fléchissants (Mz)
 x et  xj
z
3- Calculer les contraintes

RA x P

b
c
h

RA a b RC
L
A B C
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 39

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5

1- Tracer le diagramme des efforts tranchants


Le diagramme des efforts tranchants varie d’une quantité égale à
- (la force concentrée) à l ’endroit où celle-ci est appliquée

y P
dV
z
x
 q
b dx
h
c V  q x
RA a b
RC
L
V
RC dM
 P  V
 RA
0 x dx
M  V x

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 40
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

dM
2- Tracer le diagramme des moments fléchissants M  V x  V
dx
P
y

x
z
b
c
h

RA a b
RC
L
V
 P
RC

 RA
0 x

Mz M z max  RA a


0 x
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 41

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5

3- Calculer la contrainte  x
On fait une coupe de la pièce à une distance x de l’appui gauche
y

x
M AB V
z

M AB c
 x 
Iz
RA
x

RB V
 P x
0
 RA

M AB M z max
M AB  RA x

0
x

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 42
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

3- Calculer la contrainte  x au point critique R a


x   A
MAB est maximum à x = a, là où V = 0 Sz
P
y

x M AB R a
z
x   A
Sz

V
a
RA
x

RC
V
 P x
0
 RA

Mz M z max  RA a


0
x

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 43

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5

Exemple 1: Flexion pure y


x
Mz
z
y
x L
z M AB M AB A B

L
dV
 q
V dx
V 0 V  q x
0
x

M
dM
 V
Mz dx
0 x M  V x

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 44
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

y  R 
Exemple 2  R A a  A 
x
x   2 w0 
 R 
z Sz
R A a  A  w0 , N / m
 2 w0 
x 
Sz

h Charge uniformément
a l distribuée sur une
RB
RA
RA partie de la poutre
RB
w0
0 +
- x
-RA
l1 dV
w0  q V  q x
dx
RA dM
RA  a  RA  V M  V x
2 w0 dx
RA a
RB l1
M q = -w0
x
Points importants à identifier

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 45

Résistance des matériaux II


5

Représentation de σx par ÉM de l’exemple 2


a  300mm y
w0  50 N/mm x
Charge z
distribuée
b = 50mm
h = 30mm
l  600mm
RA RB

Le calcul théorique donne une contrainte normale maximale de 225 MPa

z
x

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 46
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

Exemple 3

y
w0 Il faut bien calculer les
x
z RA réactions aux appuis

h
P
RB
+ V
RA RB x
-
Ici, V passe par zéro à
Mz deux sections de la pièce ;
x il faut alors calcule  x aux
deux endroits pour trouver
les contraintes maximales

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 47

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5

Contrainte de cisaillement due à l ’effort tranchant

y P
x+x Dans cette poutre, à une distance x
x
x de l’origine, isolons une section de
z h longueur x
a b RB
RA

V P RB qx
x
-RA

RA a Mx M x x
Mz
Mx Vx Vx  x
M xx
x

x
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 48
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

y
x
z
x x  x
Mx
b
M x x


h
Vx Vx  x Vx
Vx  x

x
Un élément de poutre de longueur x est en équilibre:

 M  0  Mx x  Mx  Vx (4.11)

 F    dA  0 (4.3a)
x x

M y
avec x   (4.12a et 4.12b)
Iz
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 49

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5

y
x x+x
x
A' est mesurée sur la face z Vx Vx  x
sur laquelle agit V

b
c
y' Fx
A'

Si on isole un élément de cette section d’aire A' dont le centroïde est situé
à une distance y ' de l’axe neutre, il faut ajouter une force interne  Fx pour
que l’élément soit en équilibre:

F   
x x dA    x  x dA  Fx  0 (4.13)
A A

C’est cette force Fx qui cause


une contrainte de cisaillement.
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 50
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

Contrainte de cisaillement due à l ’effort tranchant


y x x+x
x
z Vx V

 xy Vy Q Vy A ' y '
b  yx   xy  
Iz b Iz b
c
 yx
y'
y1 A'

b est mesuré à y1 (surface glissante)


I z est le second moment de toute la section par rapport à z
Q est le premier moment de surface

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 51

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5

Contrainte de cisaillement due à l ’effort tranchant


La figure ci-dessous illustre la répartition en intensité des contraintes de
cisaillement dues à l’effort tranchant dans un profilé en I.

On remarque :
– les contraintes de cisaillement sont nulles aux fibres extrêmes de la poutre
– la contrainte de cisaillement est maximale à l’axe neutre de la poutre
– la majeure partie de l’effort tranchant est reprise dans l’âme de la poutre
– les contraintes de cisaillement sont relativement constantes dans l’âme

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 52
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

Exemple : Calculer les contraintes de cisaillement dues


à l’effort tranchant Vy en A-A et en B-B :

102
y 20
z 5 B
x 10
A A
B 6
260 125 I z  40 106 mm4

Vy Dimensions en mm

Section A-A est dans l’âme de la poutre, sous la semelle supérieure.


Section B-B est dans la semelle supérieure, à 20 mm de l’extrémité gauche.

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 53

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5

À la section d’étude A-A : Vy Q


 xy 
La contrainte de cisaillement se calcule : Iz b
où Q = le premier moment de l’aire de la section de la poutre qui est au dessus
de la section d étude par rapport à l’axe neutre, soit

Q  A' y '  102 10 125  127,5 x103 mm3


et b  6 mm

102
5 y
10
A A
b 6
260 125

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 54
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

À la section d’étude B-B :


102
20 y
Vy Q 5 B
 xy 
Iz b 10

B 6
260 125

Q  A ' y '   20 10  125  25 103 mm3


et
b  10mm, l'épaisseur de la semelle

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 55

Résistance des matériaux II


5

Résultats FEM
Force de cisaillement Vy=142.4 kN

xy
xz

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 56
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

Dans la grande majorité des cas, les équations que l ’ingénieur


utilise pour calculer la sollicitation se résument à :
• Chargement uni-axial
• Chargement de flexion
• Chargement de torsion
• Chargement combiné:
– axial-flexion
– axial-torsion
– flexion-torsion
– flexion-axial-torsion

y
x

 xj
z T

Torsion

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 57

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5

Torsion y
z
Barreau circulaire plein
y Vue plan yz
y
x T
z
 

 r4 r x
J 
2
J: second moment polaire
(constante de torsion)
 z
T

Contrainte de cisaillement Tr  x   r    0
 x 
à la surface externe J  xr  r  0

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 58
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

Torsion
Tube circulaire y
y
x
z T


r
 (re 4  ri 4 ) x
J
2 ri

J = 2r3t  z
où r est le rayon moyen
T
Contrainte de cisaillement Tr  x   r    0
 x 
à la surface externe J  xr  r  0

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 59

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5

 est constant
Torsion dans
l’épaisseur
Tube rectangulaire à paroi mince

y
Mx
z x
b

A  b t h t 
t

A est la surface à h
Mx
l' intérieur du
périmètre moyen

x = n = s = 0
Contrainte de cisaillement xs  M x
moyenne dans la paroi 2  A t xn = ns = 0

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 60
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

Résumé
y

 y  z  0
x
z
P
Px
x 
A  xy   xz   yz  0
 y  z   yz  0
a Py
Mz
x  VQ
L Sz xy (ou  xz ) 
Iz b
y
x T ou M x
 x   r    0
z
Tr
L  x 
Mx
J  xr  r  0

x = n = s = 0
y b

z x t xs  M x
h Mx
2  A t xn = ns = 0

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 61

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5

Résumé Exemples de section Nouveaux en RDM II


y x
z
Px Axial Toutes les sections Changements de section
constantes selon l’axe x Concentration de contrainte
(chap. 10)
Pression  cyl. à paroi mince

a Py Section sans plan de symétrie


Flexion  section simple
 flexion gauche (chap. 17)
L

Révision partie 4
y
x
T ou M x Torsion  section circulaire (x,r,) Torsion  section ouverte mince
z

Mx

b
y
Torsion  section fermée mince (x,s,n) Torsion  section combinée
z x t

h Mx

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 62
Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6
5

Dans la grande majorité des cas, les équations que l ’ingénieur


utilise pour calculer la sollicitation se résument à :
• Chargement uni-axial
• Chargement de flexion
• Chargement de torsion
• Chargement combiné:
– axial-flexion
– axial-torsion
– flexion-torsion
– flexion-axial-torsion

y
x
Mz
T
P
z

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 63

Résistance des matériaux II Chap 1-4, 6


5

Chargement combiné
Flexion-axial-torsion
y
T

 r4

J  P r x P
2
 r4
I Mz Mz
4
A   r2 z
T

Contraintes aux fibres Tr Mz c P


 x   
externes (r: rayon externe) J I A
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 64
Résistance des matériaux II Chap 7 et 10
5

Contenu de la partie 2: Chapitres 7 et 10

• Objectifs
– Comprendre la définition d’un état plan de contrainte
– Calculer les contraintes selon une orientation arbitraire
– Calculer les contraintes principales et leur orientation
– Représenter l’état de contrainte à l’aide du cercle de Mohr
– Calculer la valeur du cisaillement maximal
– Évaluer la résistance d’un matériau ductile avec les critères
d’écoulement (Tresca et von Mises)

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 65

Résistance des matériaux II


5

Formulaire type à l’examen


Chapitre 7 Superpositions de contraintes (état plan de contrainte sur la surface z)
x  y  x  y  x  y
 x   cos  2    xy sin  2   xy   sin  2    xy cos  2 
2 2 2
2 2 xy
x  y    y  tan  21  
 1,2    x    xy
2
 x  y
2  2 
 x   y    x   y   1   2

Chapitre 10 Critères de défaillance


   min SY SY S SY
Tresca  max  max  FS   Y S SY 
2 2  max   min 2 max 2

1 SSY  0,577SY
1   2    2   3    3  1    SY
2 2 2
Von Mises
2 

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 66
Résistance des matériaux II Chap 7 et 10
5

État plan de contrainte


Toutes les contraintes agissant sur une des faces du cube unitaire sont
nulles (ici, la face z) ainsi que toutes les contraintes agissant sur les
autres faces, dans la direction z. (z = 0 et xz= zx= yz= zy= 0)
Très fréquent en ingénierie
y y
x x y
z z x
y y
 yz  yx  yx  yx
 xy  xy  xy  xy
 zy
 zx   x x x x
xz
z y
 yx
x
y

Simplification à un élément 2D

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 67

Résistance des matériaux II Chap 7 et 10


5

État plan de contrainte –


Contraintes en un point selon une orientation arbitraire (x’-y’)
• On calcule les contraintes x ,y et xy
suivant les directions x et y choisies y
y’

x’
• On définit un nouveau système d ’axes x’ x ’y ’  x
et y’ qui fait un angle  avec le système
x,y; l’axe x positif est l’axe de référence x x ’
xy 
• En utilisant les équations d’équilibre dans θ
le système x’-y’ (Fx’ = 0; Fy’=0; Mz=0), xy
on établit les expressions pour le calcul y
des contraintes x’ ,y’ et x’y’ dans le
nouveau système
Attention à la convention
! de signe de 

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 68
Résistance des matériaux II Chap 7 et 10
5

Pour transformer x ,y et xy en x’ ,y ’ et x’y’

x  y  x  y
 Fx '  0   x '  2

2
cos  2      xy sin  2    (7.14)

 x  y
 Fy '  0   x ' y '   2
sin  2      xy cos  2   (7.15)

y
y’

x’

x ’y ’  x

x x ’
xy 
θ
xy
y
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 69

Résistance des matériaux II Chap 7 et 10


5

État plan de contrainte –


Contraintes principales 1 ,  2 et 3 en un point

  y x   y
x'  x  cos2     xy sin 2    (7.14)
2 2

d x ' (7.18) et (7.19)


 0  2 x ' y '
d

x   y   x   y 2 2
Contraintes 1,2       xy (7.24)
principales en 2  2 
un point
 3   z  0ou valeur connue
Sur les plans où se trouvent les contraintes principales,
les contraintes de cisaillement sont nulles.
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 70
Résistance des matériaux II Chap 7 et 10
5

État plan de contrainte – Cercle de Mohr


Pour tracer le cercle de Mohr d’un état plan de contrainte dans le plan x-y, on
procède de la façon suivante :
• Placer les points X (x ,xy) et Y (y , -xy) dans un système d’axes  - 
• Joindre les deux points par une droite et déterminer le point d ’intersection C
avec l’axe  (c = (x + y) /2)
Y ( y , xy )
y
y
y

y’  xy
 xy x’ Y ' ( y ' , x ' y ' )
x  
x x
 C
 

2 X ' ( x ' , x ' y ' )

X ( x , xy )

• Le cercle de Mohr est le cercle dont le centre est C et qui passe par les points X et Y.
• L’état de contrainte selon le système x’-y’ est également représenté par le cercle

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 71

Résistance des matériaux II Chap 7 et 10


5

État plan de contrainte –


Cercle de Mohr Contraintes principales 1 et  2

• L’axe 1 de la contrainte principale 1 fait un angle 1 avec l’axe x


2  xy
tg2 1  
Attention à la valeur
 x  y ! calculée de 1

• Sur les plans des contraintes principales, les contraintes de


cisaillement sont nulles.
y
Y ( y , xy )

2( 2 ,0) 1( 1 ,0)
1   C

21
 
x

X ( x , xy )

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 72
Résistance des matériaux II Chap 7 et 10
5

État plan de contrainte –


Cercle de Mohr Cisaillement maximal max

• En état plan de contrainte, la contrainte de cisaillement maximal se


situe sur un plan dont la normale d est à 45 par rapport à l’axe 1
(sens trigonométrique négatif à partir de l ’axe 1).

ye
Y ( y , xy )

2( 2 ,0) 1( 1 ,0)
45   C

21
 
x 
X ( x , xy )
d

D( d , max )

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 73

Résistance des matériaux II Chap 7 et 10


5

Chap. 10 - Critères d’écoulement: Tresca

L’écoulement d’un Essai de traction Pièce réelle


2
matériau ductile se
produit lorsque max
atteint une valeur 1
critique. 1 1  SY
3

SY 1  max
FS 
2  max  min

2,3 1    

3 2 1
 max
 max  SY / 2


Cisaillement max(  1 ,  2 ,  3 )  min( 1 ,  2 ,  3 )
 max  Cas général 3D
maximal 2
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 74
Résistance des matériaux II Chap 7 et 10
5

Chap. 10 - Critères d’écoulement: von Mises

L’écoulement d’un matériau ductile se produit lorsque l’énergie de


distorsion atteint une valeur critique.

SY
FS 
1
2

( 1   2 ) 2  ( 2   3 ) 2  ( 3   1 ) 2 
Contrainte équivalente de von Mises
dans le système d’axes 1-2-3

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 75

Résistance des matériaux II Chap 8 et 9


5

Contenu de la partie 3: Chapitres 8 et 9


Chap. 8 Déformations
Chap. 9 Relations contraintes-déformations

• Objectifs:
– Connaître la définition d’un état plan de déformation
– Savoir définir les déformations à partir des déplacements
– Savoir calculer les déformations normales et de cisaillement selon
une orientation quelconque; application des lectures de jauges
– Appliquer les relations contraintes-déformations (Loi de Hooke)
– Solutionner le cas particulier de la séance de laboratoire no. 2
• Étude des déformations dans un panneau de cisaillement

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 76
Résistance des matériaux II Chap 8 et 9
5

Déformation
Les forces extérieures sur un solide causent :
• un déplacement de l’ensemble des points constituant le solide
• un mouvement relatif entre les points du solide  déformation du solide
• Comme pour le cas des contraintes, l’étude des déformations dans un
solide est réalisée pour un état plan. Ici, c’est l’état plan de déformation,
qui est différent de l’état plan de contraintes.

• Les côtés CAB d’un élément unitaire de   xy
y 2
longueurs x et y avant l’application C'
C
d’une force extérieure se retrouvent en
C’A’B’ après chargement.
y A' B'
v
u v x
• Ce faisant, le point A s’est déplacé de v x
x
la distance u selon l ’axe x et de v selon A B u
u
x
x
l ’axe y. x

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 77

Résistance des matériaux II Chap 8 et 9


5

Déformations

Les déformations normales x et y et de cisaillement xy sont définies


de la façon suivante :


A' B' AB u y
  xy
x   C'
2
AB x C
A' C ' AC v
y   y A' B'
AC y v
u v x
v x
u v x
 xy  BAC  B' A' C '   A B u
u
x
y x x
x

• Déformations: c’est ce qui existe physiquement.


• Contraintes: c’est un concept commode pour faire des calculs

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 78
Résistance des matériaux II Chap 8 et 9
5

Déformations
• La méthode expérimentale la plus répandue et la plus utile en
ingénierie pour l’analyse des contraintes est basée sur la mesure des
déformations à l’aide des jauges de déformation

• Connaissant les déformations, les contraintes peuvent être


calculées à l’aide de la loi de Hooke (Chap. 9)

• Ce sont les contraintes qui permettent d’évaluer le facteur de


sécurité (FS) d’une pièce soumise à des forces extérieures connues

Une jauge mesure une déformation normale et elle


est toujours dans un état plan de contrainte parce
qu’elle est collée sur une surface libre. Donc, 3 = 0.

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 79

Résistance des matériaux II Chap 8 et 9


5

Jauges de déformation
Fil dont la résistance électrique R varie avec son allongement. Elle
mesure une déformation exclusivement dans l’axe de son fil.
– On colle solidement la jauge sur la surface de la pièce. Lorsqu’une
force agit sur la pièce, celle-ci se déforme.
– La jauge subit alors la même déformation et sa résistance électrique
varie en conséquence:

R
k
R

• On enregistre le changement de résistance.


• Après une calibration adéquate, on déduit Échantillon « disque »
la déformation. instrumentée de 3 rosettes

– Il n’existe aucune méthode simple qui permette de mesurer une


déformation de cisaillement  .
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 80
Résistance des matériaux II Chap 8 et 9
5

On sait que :
FS   1 , 2 , 3 où 3 en général est connue

On sait aussi que :


 1 , 2   x , y , xy (pour état plan de contrainte en z)

et que :

 x , y , xy   x , y , xy (loi de Hooke)

• Une jauge ne mesure qu’une déformation normale()


• Elle ne peut pas mesurer une déformation de cisaillement ()

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 81

Résistance des matériaux II Chap 8 et 9


5

À partir de trois valeurs de déformation normale y c


(a, b, c) mesurées suivant des orientations
quelconques mais connues, (a, b, c ) on peut
déterminer x, y et  xy de la façon suivante :
c b
 x   y  x  y  xy b
a   cos2 a  sin 2 a  a a x
2 2 2
     
 b  x y  x y cos2 b  xy sin 2 b  Ceci constitue un système
2 2 2 de trois équations à trois
      inconnues x, y,  xy
 c  x y  x y cos2 c  xy sin 2 c 
2 2 2

Dans ce système, l’axe x est l’axe de référence. Attention à la convention


Les angles i sont mesurés à partir de cet axe ; ! de signe de 
ils sont positifs dans le sens anti-horaire.

Ensemble de jauges: une rosette


Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 82
Résistance des matériaux II Chap 8 et 9
5

Chap. 9 Relations contraintes-déformations


(Loi de Hooke)

Axes x, y et z Axes 1, 2 et 3
1

 x   x   y   z 
1
 1   1   2   3 
E E
1
1

 y   y   z   x    2   2   3   1 
E E
1
E

 z   z   x   y   1
 3   3   1   2 
 xy  yz
E
 xz
 xy  ;  xz  ;  yz 
G G G

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 83

Résistance des matériaux II Chap 8 et 9


5

Rappel: Propriétés mécaniques



• Module d’Young (E) E

• Module de cisaillement (G) E


 G
2(1  v)
G

• Coefficient de Poisson (v)

T
Direction transversale v
L
F F
Direction longitudinale
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 84
Résistance des matériaux II Chap 8 et 9
5

Étude des déformations dans un panneau de


cisaillement (séance de laboratoire no. 2)
y
Questions : F
x
• Que vaut max (1, 2, 3)?
• Quelle est l ’orientation de max ?  

• Quel est l’effort tranchant qui


passe dans le panneau?   
  

Panneau
 
Cadre

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 85

Résistance des matériaux II


5

Panneau de cisaillement (séance de laboratoire no. 2)


F
y
x F /2
F /2

 
a

30 0 
Fa

2b
60 0 c x
b
b
60 0 a

Fa
   
   F /2
2b
F /2
F /2 F /2
Efforts internes dans le cadre

V
F /2
x

F /2

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 86
Résistance des matériaux II
5

Panneau de cisaillement (séance de laboratoire no. 2)


F
y

C x


 V V panneau Vcornières

F /2 F /2
C
V panneau  xy A
On suppose la contrainte
uniforme sur la surface A
F /2
A
Coupe C-C

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 87

Résistance des matériaux II


5

Panneau de cisaillement (séance de laboratoire no. 2)


F y
x
Contraintes selon le
 x  y  0
 
système d’axes x-y
 xy   0 

Y (0, )   
 F /2 F /2

2 3 1 1
1

    1  450
21  2   x
 X (0, ) 3 0
2
Contraintes principales et orientation
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 88
Résistance des matériaux II
5

Panneau de cisaillement (séance de laboratoire no. 2)


F F
y y
x x


   
30 0 30 0
0
a 60
60 0 c
b
b
60 0 a c 60 0

     
F /2 F /2 F /2 F /2

Laboratoire Étude ici

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 89

Résistance des matériaux II


5

Relations pour une rosette à 0o ± 60o


1/ 2 3/2 y
 x y
  x y   xy a 60 0
a   
   cos(2  60)  sin(2  60)
 2   2  2
b
 x y   x y  1  xy 0 x
b     cos(0)  sin(0) c
 2   2  2  60 0
 3/2
  x   y    x   y  1/ 2  xy
c     cos(2  60)  sin(2  60)
 2   2  2
d'où on tire
2
 x  b  xy   a   c 
3
2  Formules pour
y   a   c   b rosette à 60
3 3
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 90
Résistance des matériaux II
5

Panneau de cisaillement (séance de laboratoire no. 2)

Les déformations étant mesurées suivant trois directions a,


b et c connues, on peut calculer les déformations suivant les
directions x, y et z.
À ce stade, on peut :
• calculer les déformations principales 1, 2, 3 puis
les contraintes principales 1, 2, 3
ou
• calculer les valeurs de x, y et xy puis les
contraintes principales 1, 2, 3

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 91

Résistance des matériaux II


5

On connait a ,b ,c on mesure  a ,  b ,  c

 x , y , xy  a , b , c
1
  y     y    xy 
2 2 x   x   y   z  où  z  0
E
 1, 2  x   x   
1
 y   y   z   x 
2  2   2 
on veut : E
1
 max  max 1 ,  2 ,  3   min 1 ,  2 ,  3   z   z   x   y 
E

 xy  xy
G
1
1  1   2  3  où 3  0  x  y    y 
2

E  1, 2    x   xy
2
;
2  2 
1
 2   2   3  1   z  3  0
E
max 1 ,  2 ,  3   min  1 ,  2 ,  3 
1  max 
 3   3  1   2 
SY
FS  2
E 2  max

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 92
Résistance des matériaux II
5

À partir de x , y et xy on solutionne pour obtenir


les déformations principales :

2 2
x   y     y    xy 
1,2    x    (8.15)
2  2   2 

Loi de Hooke:

 3  1  3   1  2   1 0    (  )  0
E E

 max  max1 , 2 , 3  min 1 , 2 , 3 

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 93

Résistance des matériaux II


5

30 0


0
30 y
0

60 0 c a 60 x
b
b
0 a c 60 0
60

Cercle de Mohr: Contraintes Cercle de Mohr: Déformations


Y (0, )
 Y ( y , xy / 2)

c 
2 3 1  a
    2 1
   
 1  120 o 3
120 o 1   2
 2  
 X (0, ) 3 0
3 0 
 

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 94
Résistance des matériaux II
5

Formulaire type à l’examen


Chapitre 8 Déformations
x y x  y  xy  xy x y  xy
 x   cos  2   sin  2   sin  2   cos  2 
2 2 2 2 2 2
 x   y    x   y   1   2

Chapitre 9 Relations contraintes / déformations / température


1  xy
x   x  v  y   z   T  xy 
E  G
1 
 y   y  v  z   x   T  yz  yz
E G
1  xz
 z   z  v  y   x   T  xz 
G
E
Énergie de déformation
1
U
2 V
 x  x   y y   z  z   xy  xy   yz  yz   zx  zx  dV

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 95

Résistance des matériaux II Chap 6 et 16


5

Révision partie 4: Chapitres 6 et 16

• Objectifs
– Dessiner la propagation du flux de cisaillement sur la
section d’une structure en torsion
– Savoir calculer la contrainte de cisaillement et la
constante de torsion (J) pour une section
• ouverte (mince et épaisse)
• fermée
– Identifier la contrainte de cisaillement maximale dans
une section composée (en utilisant la compatibilité
géométrique)

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 96
Résistance des matériaux II Chap 6 et 16
5

Sections fermées y Sections ouvertes


T
T T z T T
x
T T T
T T

T 4A
2
Tt 1
 xs  J Formule  xy  J  bt 3
2At ds générale J 3
t
Section circulaire
Section composée
Tr r 4 T
 x  J 3 T
2 2
J
 (re4  ri 4 ) Compatibilité géométrique
T J  2r 3t
2
TL
T Rayon moyen  
GJ 1
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 97

Résistance des matériaux II Chap 6 et 16


5

Chapitre 6, LA TORSION Chapitre 16, TORSION AVANCÉE


6.1 Introduction 16.1 Introduction
6.2 Sections circulaires 16.2 Méthode de Saint-Venant
6.3 Tube à parois minces 16.3 Fonction de contraintes
6.4 Sections ouvertes 16.4 Quelques solutions particulières
minces (méthode de calcul) 16.4.1 Procédure
6.4.1 Section rectangulaire 16.4.2 Barreau elliptique
mince
16.4.3 Barreau triangulaire
6.4.2 Application aux
profilés minces 16.4.4 Résolution pour une
section rectangulaire
6.5 .........
16.5 ...............

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 98
Résistance des matériaux II Chap 6 et 16
5

Section fermée
x
q, le flux de cisaillement ( une définition),
est une force / unité de longueur de paroi,
N / m. Sur une section fermée, q est constant T t
q x n
autour de la section même si l’épaisseur t varie s
t/2
q   xs dn  xs t
t / 2  est constant
dans
l’épaisseur

 x  n  s  xn  ns  0 T
Donc,
 n  3  0 (contrainte principale )
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 99

Résistance des matériaux II Chap 6 et 16


5

Section fermée
t/2
ds
Avec q   xs dn  xs t
t / 2
q = constant suivant la direction s q
x n
M x T   hs q ds  0 Équation d’équilibre h(s)
s

et
dA
 h s  d s  2 A A = aire du périmètre moyen t

On obtient : T  2 q A

et :
T  xs  constant sur l'épaisseur t
 xs 
2 A tmin
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 100
Résistance des matériaux II Chap 6 et 16
5

Section fermée
x
Contrainte de cisaillement maximale T n t
s A
T
 xs 
2 A tmin

xs est maximum pour tmin

Puisque q est constant selon s,


si t augmente, xs diminue T

A est l’aire à l’intérieur du


périmètre moyen de la section

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 101

Résistance des matériaux II Chap 6 et 16


5

Déformation observée en torsion


 r
Dans un barreau circulaire

 x
s 

Dans un barreau prismatique z

 xy et  xz

  y ou   z

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 102
Résistance des matériaux II Chap 6 et 16
5

Déformations de cisaillement pour section prismatique

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 103

Résistance des matériaux II Chap 6 et 16


5

Déformations de cisaillement pour section prismatique

Changement de l’angle droit :


dans le plan x-z, donc xz et xz
y

dans le plan x-y, donc xy et xy

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 104
Résistance des matériaux II
5

Simulation par ÉF
T = 100 kN.m
x
z
y

Rectangle mince:

160x10x80mm

Rectangle épais:

160x40x80mm

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 105

Résistance des matériaux II


5

Simulation par ÉF: rectangle mince en torsion

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 106
Résistance des matériaux II
5

Simulation par ÉF: rectangle épais en torsion

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 107

Résistance des matériaux II


5

Contraintes de cisaillement pour les 2 épaisseurs


Rectangle mince Rectangle épais

τxy

τxz

La déformation a été amplifiée d’un facteur 100


Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 108
Résistance des matériaux II
5

Contrainte normale σx pour les 2 épaisseurs

Rectangle mince Rectangle épais

La déformation a été amplifiée d’un facteur 100


Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 109

Résistance des matériaux II Chap 6 et 16


5

Résolution pour une section rectangulaire


Si b/t > 10, k1 = k2 =1,0 k1
C’est le cas que nous étudierons k2  xy
Constante de torsion  xy

Section 16.4.4 du volume


Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 110
Résistance des matériaux II Chap 6 et 16
5

Section ouverte (barreau rectangulaire)


• Contrairement à une section fermée, le
flux q, pour circuler, doit passer deux x
z
fois (aller retour) sur l’épaisseur t. T
t y

• Ceci fait que le cisaillement change de


sens sur l’épaisseur t et la section est y
beaucoup moins efficace pour x
transmettre de la torsion z
L

• Contraintes et constante de torsion


Tt 1 T
 xy  J  bt 3
b

J 3
 xy varie linéairement selon z
 x   y   z   yz  0 et  xz  0
Donc  z   3  0 ( contrainte principale)

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 111

Résistance des matériaux II Chap 6 et 16


5

Section ouverte (barreau rectangulaire)


• Sections en I, en C ou en L (exemples de sections ouvertes)
– Inefficaces pour transmettre un couple de torsion.

b2 b2
t2 t2

T T T
b3 b3 b2
t3 t2
t3

t1 t1
t1
b1 b1 b1

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 112
Résistance des matériaux II Chap 6 et 16
5

Section composée

Pour améliorer une section ouverte telle


qu’un profilé en I, on peut souder une
plaque sur toute la longueur de la poutre.
3 T
2
Pour l’analyse en torsion, on décompose la
poutre combinée en deux sections
ouvertes,1 et 2, et une section fermée, 3.

1
z
x
y
x

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 113

Résistance des matériaux II


5

Simulation ÉF de la section composée avec 3 types de soudure


Vue de dessus
encastrement

102 mm
10

6 Aux extrémités Multipoints Continue


240 10

y
x 114
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing.
Résistance des matériaux II
5

Section composée connectée par des soudures aux extrémités

Concentration de
contraintes
au niveau des
soudures

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 115

Résistance des matériaux II


5

Section composée connectée par des soudures multiples

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 116
Résistance des matériaux II
5

Section composée connectée par des soudures continues

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 117

Résistance des matériaux II Chap 6 et 16


5

Section composée
Deux plaques parallèles réunies par un
seul cordon de soudure constituent deux
sections ouvertes.

T z

y
x x

Par contre, les deux mêmes


plaques réunies par deux
cordons de soudure sur toute
leur longueur deviennent une
section fermée x
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 118
Résistance des matériaux II Chap 6 et 16
5

Section composée

Exemple:
– Deux cordons de T
soudure sur toute la
longueur du profilé

Section ouverte

Section fermée

Illustration de la circulation du flux de cisaillement


Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 119

Résistance des matériaux II Chap 6 et 16


5

Section composée

Exemple: TTOT
On veut connaître TTOT permis b1
pour une valeur de SY connue. t1
L
1

L1  L2  L3  L 2
t2
b2
3
TTOT

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 120
Résistance des matériaux II Chap 6 et 16
5

Procédure de solution :
• 1- Établir la répartition de Ttot dans TTOT
1 , 2 et 3 (équilibre) b1
• 2- Assurer la compatibilité de t1
déformation comme un corps solide
L
• 3- Calculer les relations T-  1
• 4- Calculer les contraintes
• 5- Calculer TTOT permis
2
t2
b2
3
TTOT L1  L2  L3  L

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 121

Résistance des matériaux II Chap 6 et 16


5

TTOT T1
b1 b1
t1 t1

L L
1 1
T2


T3
T1
2 2
t2 t2
b2 b2

3 T2 3

TTOT L1  L2  L3  Li
T3

TTOT T1 T2 T3

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 122
Résistance des matériaux II Chap 6 et 16
5

T1

Solution : b1
t1
1- Équilibre :
L
1
TTOT T1 T2 T3 T2

T3
T1, T2 et T3 sont les parties T1
2
du couple total TTOT reprises t2
b2
respectivement par les
3
sections 1, 2 et 3. T2
L1  L2  L3  Li
T3

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 123

Résistance des matériaux II Chap 6 et 16


5

2- Compatibilité :
Les sections 1, 2 et 3 sont solidaires.
Elles se déforment comme un corps solide
sous l ’action du couple TTOT.
Donc,
1  2 3 i 1
Si on appelle  =/L, on a : 2

i
1   2   3   i 
L

3

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 124
Résistance des matériaux II Chap 6 et 16
5

T1
2- Compatibilité :
b1
i
1   2   3   i  t1
L
L
1
3- Relations T -  : T2

Ti L Ti T3
i   i  T1
2
J i Gi J i Gi t2
b2

ou que 3
T2
L1  L2  L3  Li
T1 T T
 2  3 T3
J1 G1 J 2 G2 J 3 G 3

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 125

Résistance des matériaux II Chap 6 et 16


5

2- Compatibilité :
i
1   2   3   i 
Li
3- Relations T -  :
Ti L Ti
i  i  Rappel:
J i Gi J i Gi Formule trigonométrique
a c e ace
  
b d f bd  f
Si les valeurs de Gi sont identiques :

T1 T T T T T T
 2  3  1 2 3  TOT Lorsque même matériau
J1 G J 2 G J 3 G ( J1  J 2  J 3 ) G J TOT G dans sections 1,2 et 3

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 126
Résistance des matériaux II Chap 6 et 16
5

3- Relations T -  : T1
b1
T1 T2 T3 T T T T t1
   1 2 3  TOT
J1 J 2 J 3 ( J1  J 2  J 3 ) JTOT L
1
T2
J1 et J2 : constantes de torsion
T3
pour une section ouverte T1
2
J 1  J 2  b1 t13  b2 t 23 
1 t2
b2
3 L1  L2  L3  Li
3
T2
J3 : constante de torsion A
pour une section fermée circulaire: T3
2 2 2
4A 4A 4A
J3     2 r 3 t 3 r
ds périmètre 2 r
t3 t3 t3
t3

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 127

Résistance des matériaux II Chap 6 et 16


5

T1
4- Calcul de  :
b1
a) sections ouvertes (1) t1
Tt
( xs )1  1 1 L
1
J1 T2

T1 T2 TTOT T3
  T1
2
J1 J 2 J TOT b2
t2

3
T t T t T2
( xs )1  1 1  TOT 1
J1 JTOT L1  L2  L3  Li
T3

T2 t2 TTOT t2
( xs ) 2   Même approche pour section (2)
J2 JTOT
Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 128
Résistance des matériaux II Chap 6 et 16
5

T1
4- Calcul de  :
b1
a) sections ouvertes (1 et 2) t1

T t L
( xs )1  TOT 1 1
T2
J TOT
T3
T t
( xs ) 2  TOT 2 T1
2
J TOT b2
t2

3
T2
L1  L2  L3  Li
T3
TTOT tmax de1et 2
( xs max ) ouvert  Utiliser la plus grande épaisseur pour calculer
J TOT la contrainte maximale des sections ouvertes

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 129

Résistance des matériaux II Chap 6 et 16


5

4- Calcul de  : TTOT
b) section fermée (3)
b1
T T t1
( xs )3   3
2 A t 2 A t3 L
1
T3 TTOT
 T3
J 3 J TOT
2
t2
T T J 1 b2
( xs )3  3  TOT 3 3
2 A t3 J TOT 2 A t3
TTOT
TTOT J 3 1
( xs )3 
T3
J TOT 2 A t3

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 130
Résistance des matériaux II Chap 6 et 16
5

5- Calcul de TTOT permis: TTOT

b1
TTOT permis est le plus petit t1
des deux valeurs calculées . L
1
SY J TOT
(TTOT ) ouvert 
2 FS tmax de1et 2 2
t2
b2
S J TOT
(TTOT ) fermé  Y 2 A t3 3
2 FS J 3
TTOT

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 131

Résistance des matériaux II Chap 6 et 16


5

Calcul de FS lorsque la valeur de T est connue: TTOT


a) sections ouvertes (1 et 2)
b1
SY
FS 
2  xs max ouvert
t1
L
1
S Y J TOT
FS 
2TTOT t max de1et 2
2
t2
b2
b) Section fermée (3)
SY 3
FS 
2  xs 3 TTOT

S Y J TOT 2 A t3
FS 
2 TTOT J 3

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 132
Résistance des matériaux II
5

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 133

Résistance des matériaux II


5

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 134
Résistance des matériaux II
5

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 135

Résistance des matériaux II


5

Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. 136

Vous aimerez peut-être aussi