Vous êtes sur la page 1sur 15
PLan De CoUrs Profession: GraPhiste! ComPétenCes : Analyser la fonction de travail. (45 h/45 h)

PLan De CoUrs

PLan De CoUrs Profession: GraPhiste! ComPétenCes : Analyser la fonction de travail. (45 h/45 h) Analyser

Profession:

GraPhiste!

ComPétenCes :

Analyser la fonction de travail. (45 h/45 h) Analyser des produits et des exigences de production en communication graphique (45 h/45 h)

CéGeP De riViÈre-DU-LoUP Programme Graphisme 570.G0 60 heures – Session 1 – Automne 2016

570-914-RL

0-4-1

PréaLaBLe

Aucun

ProfesseUr Jacques Marchand Bureau : C-263 418 862-6903, poste 2470 jacques.marchand@cegep-rdl.qc.ca

Disponibilités : Pour me rencontrer ou pour prendre rendez-vous, veuillez m’envoyer un courriel, un MIO ou vérifier mes disponibilités sur mon horaire ou via LÉA.

Note PrélimiNaire

Ce cours a pour rôle de présenter de façon globale la profession à travers une analyse détaillée de la fonction de travail de graphiste, des tâches et des opérations qu’il réalise, des habiletés et des com- portements indispensables à l’exercice de cette profession et des différentes avenues qu’elle t’offre et par conséquent, te permet de valider ton choix professionnel et de poursuivre dans le programme. Il a également pour rôle de t’initier en partie aux différentes caractéristiques de produits de communica- tion graphique.

Par l’étude des cours à l’intérieur du programme, par la présentation de différents produits de commu- nication graphique, par des rencontres avec des collaborateurs et des fournisseurs, par des mises en situation, tu es en mesure de bien cerner le profil de ta future profession et d’analyser en partie les caractéristiques et les exigences de produits de communication graphique.

Ce cours te permet également, en lien avec le profil du diplômé, de faire l’apprentissage d’une méthode de recherche d’informations. Il te permet aussi de te familiariser avec les attitudes que tu auras à déve- lopper dans le cadre du programme et de ta future profession. Ce cours t’initie à l’importance du travail en équipe, que ce soit avec des collègues ou des collaborateurs.

objectif termiNal

À la fin du cours, l’étudiant est en mesure d’analyser la fonction de travail du graphiste et d’analyse des produits et des exigences de production en communication graphique.

étalemeNt des comPéteNces

Les compétences intégrées dans ce premier cours Profession: graphiste!, à la première session, te per- mettent de bien comprendre la fonction de travail d’un graphiste et de t’initier à l’analyse des produits en communication graphique. Le deuxième cours Design imprimé, offert à la session 4, te permettra d’approfondir tes connaissances quant aux caractéristiques de produits et aux exigences de conception de produits de communication graphique, alors que le troisième cours Design Web, donné à la session 4, laissera place à davantage d’autonomie en te permettant d’atteindre le niveau de compétence souhaité, c’est-à-dire, d’analyser des produits et des exigences de production en communication graphique.

objectifs et staNdards

1

énoncé de la compétence

contexte de réalisation

analyser la fonction de travail de graphiste

À l’aide d’une information récente sur l’exercice de la fonction de travail ainsi que sur les entreprises et les organismes du secteur.

À l’aide de lois, de règlements et de codes en vigueur.

éléments de compétence

critères de performances

1. caractériser la fonction de travail et les conditions d’exercice qui s’y rattachent.

Pertinence de l’information recueillie.

Examen complet des caractéristiques de la fonction de travail et des conditions d’exercice qui s’y rattachent.

 

Reconnaissance de la contribution des professions connexes.

Reconnaissance des possibilités de pratique entrepreneuriale.

2. examiner les tâches et les opérations liées à la fonction de travail.

Examen complet des opérations, des conditions et des exigences de réalisation de chacune des tâches.

Détermination exacte de l’importance relative des tâches.

3. examiner les habiletés et les comporte- ments nécessaires à l’exercice de la fonc- tion de travail.

Pertinence des liens établis entre les habiletés et comportements requis et les différentes tâches de la fonction de travail.

2

énoncé de la compétence

contexte de réalisation

analyser des produits et des exigences de production en communication graphique

À l’aide de documents de référence.

éléments de compétence

critères de performances

1. cerner des caractéristiques de produits de communication graphique.

Description juste de la fonction et de la signification des pictogrammes, des icônes et des identités visuelles.

Description juste de la fonction des documents corporatifs, d’édition, de packaging, de design cinétique et de campagnes de publicité.

Repérage complet des publics cibles, des objectifs et des axes de commu- nication.

Utilisation appropriée des principes de la communication visuelle, des trajectoires de lecture et de la psychologie des couleurs.

2. Préciser des exigences de conception de produits de communication graphique.

Description juste des exigences visuelles et techniques liées aux types d’images et aux éléments graphiques.

Description juste des exigences visuelles et techniques liées aux étapes d’élaboration du concept, de design, de la fabrication de la maquette et de la campagne spéculative.

3. Préciser des exigences liées à l’impression de produits de communication graphique.

Description juste des exigences visuelles et techniques liées aux types de gabarits et de mises en pages.

Description juste des exigences de production ou d’utilisation des épreuves, des plaques, des encres, des vernis et des supports d’impression.

Description juste des exigences visuelles et techniques liées aux étapes de préparation de documents pour des impressions numériques, offset et flexographiques.

Description juste des exigences visuelles et techniques liées aux procédés de finition.

régles de la Piéa

4.1.13 abseNce À UNe éValUatioN sommatiVe, aU débUt et dUraNt le coUrs désigNé comme momeNt de la remise

L’élève qui, sans justification, ne se présente pas à une évaluation sommative prévue à l’horaire obtient la note zéro (0) à cette évaluation.

Toute justification d’absence à une évaluation sommative doit être entérinée par la personne responsable du programme à la Direction des études qui voit à en informer l’enseignant.

L’évaluation sommative non réalisée à la suite d’une absence justifiée doit être reprise selon des modalités à convenir entre l’élève et l’enseignant.

4.1.14 réVisioN des éValUatioNs sommatiVes iNtrasessioNNelles

En cas d’insatisfaction de la correction d’une évaluation intrasessionnelle, l’élève désireux d’obtenir une révision de note en fait la demande à son enseignant, en s’appuyant sur les critères d’évaluation, au plus tard cinq (5) jours ouvrables après la remise des notes. L’enseignant révise cette évaluation et informe l’élève de sa décision.

4.1.15 réVisioN de la Note d’UNe éValUatioN termiNale

En cas d’insatisfaction de la correction d’une évaluation terminale, l’élève tente d’abord de communiquer avec son enseignant en vue d’obtenir les explications nécessaires à la compréhension de sa note.

advenant l’un des cas suivants :

A. L’élève n’est toujours pas convaincu du bien-fondé de sa note après sa rencontre avec l’enseignant sur la base des critères d’évaluation.

B. L’enseignant refuse d’expliquer le bien-fondé de la note.

C. L’élève tente de rencontrer son enseignant, mais ne peut le joindre.

D. Pour une raison exceptionnelle, l’élève ne veut pas communiquer avec son enseignant et explique, sur le formulaire de révision de notes, les motifs pour lesquels il ne souhaite pas cette rencontre.

L’élève présente une demande écrite de révision au Secrétariat pédagogique au plus tard une semaine après la date limite de la transmission officielle de la note.

À la réception de cette demande, le Département des arts forme un comité de révision de trois personnes dont l’enseignant concerné fait partie. Si l’élève demande à être entendu par le comité de révision, il devra, lors de cette rencontre, s’appuyer sur les critères d’évaluation de l’épreuve pour justifier son propos. Après l’étude du cas et la rencontre avec l’élève, s’il y a lieu, le Département communique au Secrétariat pédagogique la note finale de l’élève.

Comme il est spécifié à l’article 4.1.9 (correction), les documents nécessaires doivent être disponibles au moins jusqu’à la fin du délai accordé, demandé, il est convenu dans un tel cas que :

l’assemblée départementale lui nomme un substitut au comité de révision ;

le coordonnateur du département ou le Service de la formation continue avise les enseignants devant quitter le collège qu’ils devront lui remettre les dernières épreuves terminales, la grille de correction ainsi que le détail des résultats de leurs élèves.

4.1.5

Note de réUssite

La note de réussite d’un cours est de soixante pour cent (60 %), comme il est spécifié à l’article 27 du RREC.

4.1.10

Plagiat et tricherie

En tant qu’établissement d’enseignement supérieur, le Cégep de Rivière-du-Loup se fait un devoir d’encourager l’intégrité ainsi que le respect de la propriété intellectuelle et du droit d’auteur. Pour ce faire, dans chaque programme, les élèves sont formés en recherche documentaire. Ils apprennent à

évaluer la fiabilité de leurs sources et à les citer de façon adéquate dans leurs travaux. Ils sont initiés

des outils qui peuvent les aider à améliorer l’originalité de leurs productions écrites. Les élèves sont également informés des dispositions de la PIÉA concernant le plagiat et la tricherie.

à

4.1.10.1

définition

Est considéré comme plagiat le fait de s’attribuer intégralement ou en partie la production d’autrui (texte, image, logo, illustration, document audio ou vidéo et autres) quelle qu’en soit la source (une autre personne, un livre, un site Internet et autres), et ce, sans la citer. Sont considérées comme de la tricherie toute copie ou tentative de copie sur une autre personne consentante ou non, toute production de faux documents et toute action proscrite lors de la réalisation d’une évaluation (par exemple : consulter des textes ou des notes non permises, faire une évaluation individuelle à plusieurs, utiliser des appareils technologiques ou des logiciels interdits, etc.).

4.1.10.3

sanctions

Tout cas de plagiat ou de tricherie entraine la note zéro (0) pour l’évaluation en cause. Dans le cas de récidive, dans le même cours ou dans un autre cours, l’élève se voit attribuer la note zéro (0) pour le cours concerné. Lors d’une troisième infraction, il est exclu du collège.

4.1.9

correctioN

L’enseignant s’engage à remettre les résultats des travaux ou des examens dans un délai maximal de deux (2) semaines et d’une semaine dans le cas des cours d’été. Dans les épreuves d’évaluation formative, la correction des travaux ou des examens doit comprendre des commentaires soulignant les points forts, ainsi que les points à améliorer, pour permettre à l’élève d’interpréter correctement son évaluation afin d’ajuster son apprentissage. Un retour en classe doit aussi se faire sur les évaluations formatives, sommatives et les travaux. Les copies des évaluations formatives sont remises à l’élève.

Dans le cas des évaluations sommatives, une fois que l’élève a pris connaissance de la correction et

de l’évaluation de son travail, l’enseignant peut reprendre cette copie ou non. Si la copie est laissée

à

l’élève, il en est responsable et doit la conserver jusqu’à la fin du processus de révision de la note

d’une évaluation terminale. Si l’enseignant reprend la copie, il en assure lui aussi la responsabilité et

devra la conserver jusqu’à la fin des délais accordés pour les demandes de révision de la note d’une évaluation terminale.

4.1.16

fraNçais

4.1.16.1 Principes

La maitrise de la langue est évaluée dans les épreuves où l’expression écrite est prépondérante.

En conformité avec la Politique sur l’usage et la qualité de la langue française (Cégep de Rivière- du-Loup, 2013), la qualité de la langue ne faisant pas l’objet d’un apprentissage propre à un cours doit cependant être évaluée et notée dans tous les cours.

La note obtenue pour des apprentissages réalisés dans un cours est indépendante de la note obtenue pour la maitrise de la langue.

4.1.16.2 modalités de correction

L’enseignant peut remettre à l’élève un travail qu’il juge illisible, pour le corriger conditionnellement à l’amélioration de la qualité de ce travail.

Lors de toute épreuve, les habiletés ou notions disciplinaires sont notées sur 90 %. Pour témoigner du degré de la qualité de la langue, 10 % des points sont ajoutés à cette note pour totaliser 100 %, sauf pour le Département de français, langue et littérature où ce pourcentage peut être plus élevé.

Une grille d’évaluation, sur une échelle qualitative, commune à tous les enseignants du Collège, est utilisée pour témoigner à l’élève de son degré de maitrise de la langue.

méthodologie

Le plan d’études doit être considéré comme un contrat. Il décrit les activités d’apprentissage. Il décrit également, de par la PIÉA, des règles, des normes qui déterminent les droits et responsabilités des professeurs et des étudiants.

Au début de chaque cours, une période de temps variable sera réservée pour répondre aux interrogations concernant la matière vue précédemment et aux impressions, si besoin.

Une partie du cours sera consacrée à l’enseignement théorique dispensé de façons diverses : exposé magistral, mise en commun des devoirs, présentations de documents électroniques, d’utilitaires, démonstrations diverses, etc. Certains cours ayant un contenu plus lourd, il est possible que la partie théorique varie de durée d’un cours à l’autre.

L’autre partie du cours sera consacrée aux exercices pratiques formatifs se rapportant au contenu. Dans le but de rendre ces exercices et ces échanges dynamiques, l’étudiant devra préalablement avoir fait les différents devoirs exigés. Du temps en classe sera alloué au travail personnel ou d’équipe.

Une somme de travail à l’extérieur du cours est nécessaire à l’atteinte de la compétence visée. Selon la pondération de ce cours, une heure est allouée au travail à la maison où l’étudiant aura à réaliser diverses tâches : réaliser les étapes d’un projet, compléter le cahier de bord, faire des lectures complémentaires au cours ou répondre à des questionnaires formatifs sur la matière vue en classe.

règles de foNctioNNemeNt des locaUx et de coNdUite eN classe

1. Pendant les périodes de cours, l’accès au local est réservé aux étudiants inscrits au cours. Seul le professeur concerné peut permettre l’accès au local, à ses conditions.

2. Aucune nourriture (ex. muffin, chips, barre de chocolat…) n’est acceptée dans les locaux. Seuls les liquides dans un contenant fermé peuvent être tolérés.

3. En assistant au cours, l’étudiant s’engage à travailler dans la matière concernée. Sinon, il lui sera demandé d’aller dans un autre laboratoire.

4. En assistant au cours, l’étudiant s’engage à utiliser l’internet à bon escient pour le cours (pas de flânerie sur les sites comme Facebook, YouTube, Hotmail, Twitter, etc.). Sinon, sa session de travail sera interrompue et son ordinateur éteint par le professeur et l’étudiant devra quitter la classe pour la durée du cours.

5. En assistant au cours, l’étudiant s’engage à ranger et éteindre son cellulaire et à utiliser son lecteur MP3 à bon escient.

6. Il est essentiel d’arriver à l’heure au début du cours et au retour des pauses pour recevoir les notions théoriques et les consignes pour le cours au risque de se retrouver devant une porte verrouillée. Des retards au cours entraîneront une demi-absence. L’étudiant pourra quitter à l’heure convenue selon la plage horaire de son cours.

7.

Écouter lorsqu’un professeur, un élève ou un intervenant a la parole (éviter de chuchoter, de bavarder et de déranger).

8. Respecter l’opinion de la personne : ses valeurs, ses choix, ses convictions et la vie privée des gens (vie familiale, état de santé, etc.).

9. Avoir des attitudes respectueuses et un langage courtois (éviter de hausser le ton, les soupirs évocateurs, les gestes vulgaires et les sacres, etc.).

10. L’étudiant devra arriver à son cours avec l’ensemble des outils nécessaires à l’exécution des travaux demandés : support informatique, crédits d’impression, cahier de notes, etc. (voir la liste du matériel obligatoire plus loin).

Le non-respect de ces règles de la part de l’élève peut entraîner son expulsion du cours.

règles et modalités de remise des traVaUx

4.1.1

modalité de PréseNtatioN des traVaUx (aPPlicatioNs déPartemeNtales de la PolitiqUe)

Doivent être définies en équipe départementale ou en équipe-programme et communiquées aux élèves :

les modalités de présentation des travaux ;

les exigences propres à la présence et aux comportements lors des laboratoires et des stages.

La présentation des travaux est expliquée lors de la présentation d’un projet et spécifiée sur la feuille de projet. Elle peut prendre diverses formes, soit la maquette 2D, et/ou la maquette 3D, le fichier natif et/ou le fichier PDF, JPG, TIF, etc.

Lors de la remise des fichiers électronique, ils sont dans un dossier nommé de la façon suivante :

NomDeFamille_Prenom_S1 (ex. : Tremblay_Marie_Eve_S1)

(S1 pour le Sommatif 01, S2 pour le Sommatif o2, T pour le terminal, F1 pour le Formatif 01, etc.)

À l’intérieur de ce dossier, on retrouve des sous-dossiers nommés de manière claire.

façoN d’écrire les Noms des dossiers, soUs-dossiers oU fichiers: sans accent, sans trait d’union, capitale au début du nom et du prénom et avec des soulignés bas.

4.1.1

modalité de remise des traVaUx et PéNalités PoUr les retards (aPPlicatioNs déPartemeNtales de la PolitiqUe)

dans le cas où l’étudiant a plusieurs documents/fichiers à remettre pour son épreuve sommative et qu’il omet de remettre un ou des documents/fichiers ou omet une étape de remise (ex. : un cahier de recherche en format PDF, un texte argumentaire imprimé et document téléversé, etc.), l’évaluation sommative sera considérée incomplète et une pénalité de retard s’appliquera pour toute l’évaluation.

La pénalité de retard s’applique comme suit : 10 % de pénalité sera enlevé par jour de retard pour l’ensemble de l’évaluation sommative (et ce, au début du moment fixé pour la remise). Après 3 jours de retard (incluant les fins de semaines ou jours fériés), la note de zéro(0) sera attribuée à l’évaluation. Donc, un maximum de 30 % de retard peut-être appliqué sur la note de l’évaluation.

Il est à noter que l’élève doit être présent au cours considéré comme moment de la remise pour se prévaloir de l’application la pénalité d’un retard. L’élève qui, sans justification, ne se présente pas à une évaluation sommative prévue à l’horaire obtient la note zéro (0) à cette évaluation (voir PIÉA

4.1.13).

Présences aux cours

(EXTRAIT DU RÈGLEMENT NO 7-15 RELATIF À CERTAINES CONDITIONS DE VIE AU CÉGEP DE RIVIÈRE-DU-LOUP)

17.1.1 Principes

Pour répondre aux exigences du cours, les absences (même motivées) n’excluent en rien la qualité des travaux requis (formatifs ou sommatifs). Les retards, les pauses prolongées et les départs précipités seront enregistrés et cumulés comme une période complète d’absence.

• La présence aux cours est obligatoire. Un élève qui s’absente pour une période ou une partie de période doit récupérer par lui-même les apprentissages manquants.

• La présence aux cours est une condition et non un indicateur des apprentissages réalisés dans un cours. Conséquemment, elle ne peut jamais être notée et le nombre d’heures d’absence ne peut justifier à lui seul un échec.

• Les actions en vue de soutenir la présence aux cours d’élèves absents suivent la progression à l’article 17.1.2.

• Les motifs d’absence autorisés avec pièces justificatives sont :

o

Décès d’un proche;

o

Maladie ou accident;

o

Convocation par un tribunal;

o

Participation autorisée au préalable par la Direction des études à un évènement provincial, national ou international;

o

Situations jugées exceptionnelles par la Direction des études.

17.1.2 Progression des interventions auprès de l’élève absent

• L’enseignant communique d’abord avec l’élève manifestant des comportements d’absentéisme pour le questionner

sur son manque d’assiduité et l’amener à confirmer son engagement à réussir.

• Si le comportement se maintient, l’élève signe un contrat d’engagement. Ce contrat est envoyé à l’API et à la Direction des études.

• En cas de non-respect du contrat d’engagement et selon l’avis des professeurs du département, la Direction des études peut exclure un élève du cours.

17.1.3 Règles particulières du programme Graphisme

• Dans le respect de la progression présentée à l’article 17.1.2, dans tous les cours, le programme Graphisme peut se doter d’une règle sur la présence aux cours, après entente avec la Direction des études. Pour être applicable, cette règle doit toutefois être mentionnée dans les plans de cours du Département.

• Au programme Graphisme la présence aux cours est obligatoire. Plus de 20 % d’absences entraîne la pénalité suivante : l’élève n’a plus accès à la prestation d’enseignement mais peut se présenter à l’épreuve terminale.

o

Deuxième absence non motivée : l’élève, la responsable du programme Graphisme, le Service de l’aide péda- gogique et la Direction des études seront avisés par le biais d’un MIO via la plate-forme Léa.

o

Troisième absence non motivée: l’élève, la responsable du programme Graphisme, le Service de l’aide pédagogique et la Direction des études seront avisés par le biais d’un MIO via la plate-forme Léa. De plus, l’élève n’aura plus accès à son cours, à moins d’une entente avec la Direction des études. Donc, en regard de ce qui a été mentionné précédemment, L’élève est tenu d’assister à tous ses cours et doit motiver par écrit ses absences à la Direction du collège.

échelle d’éValUatioN

• 85 % et plus

L’étudiant démontre par l’utilisation de concepts pertinents et de procédés adéquats une compréhension et une maîtrise de la réalisation (conception, fabrication, ou rédaction) en regard des consignes ou du mandat proposé.

• 75 % à 85 %

L’étudiant démontre par l’utilisation de concepts pertinents et moins pertinents et de procédés adéquats et moins adéquats un manquement léger lié à la compréhension et/ou à la réalisation (conception, fabrication, ou rédaction) en regard des consignes ou du mandat proposé.

• 60 % à 75 %

L’étudiant démontre par l’utilisation de concepts plus ou moins pertinents et de procédés plus ou moins adéquats qu’il éprouve certaines difficultés dans l’une ou l’autre des étapes liées à la compréhension et/ou à la réalisation (conception, fabrication, ou rédaction) en regard des consignes ou du mandat proposé. À l’aide de rétroactions, il pourra parvenir à faire des propositions acceptables puisqu’il reste réceptif aux commentaires et aux demandes de motivations.

• 55% et moins

L’étudiant démontre par l’utilisation de concepts moins pertinents et de procédés inadéquats un manquement grave lié à la compréhension et/ou à la réalisation (conception, fabrication, ou rédaction) en regard des

consignes ou du mandat proposé, tout en étant plus ou moins réceptif aux commentaires et aux demandes de motivations.

caleNdrier des reNcoNtres et séqUeNce des aPPreNtissages

(le calendrier est à titre indicatif et peut être sujet à des modifications en cours de session)

Module 1 • Analyser des produits de communication graphique et comprendre le rôle du graphiste dans ces productions.

Durée : 5 semaines • 20 heures

objectifs intermédiaires :

Cerner des caractéristiques de produits de communication graphique Caractériser la fonction de travail du graphiste

objectifs

contenu

activités

évaluation

d’apprentissage

pédagogiques

Prendre connaissance des buts du cours, des règles de fonc- tionnement du programme et du Cégep, ainsi que du matériel obligatoire ;

Planifier son travail et sa session pour un apprentissage optimal ;

Effectuer une recherche détaillée efficace ;

Utiliser des termes techniques afin d’analyser les caractéristi- ques de produits de communi- cation graphique.

Le métier, résumé et histoire ;

La stratégie de recherche ;

Le cadre législatif et le plagiat ;

Les cinqs principaux domaines du graphisme ;

Les outils du graphiste ;

Les postes possibles pour un graphiste ;

Les lieux de travail du graphiste ;

La formation après le cégep ;

Les partenaires professionnels du graphiste.

Exercices de recherches de pro- duits de communication graphique ;

Exploration de la terminologie sous forme de discussions;

Échange en groupe ou en sous- groupe ;

Jeux de rôle.

Évaluation formative : travail d’équipe et rencontre indi- viduelle pour préparation à l’analyse ;

Mise en situation et sprint créatif en équipe.

Sommatif 01 • 15 %

tâche :

Pondération : 15 %

Faire l’analyse détaillée d’un produit de communication graphique et déterminer le rôle qu’y a joué le graphiste.

conditions de réalisation :

Individuellement

À noter qu’une feuille de route concernant le mandat, les dates importantes et les critères d’évaluation détaillés est remise à l’élève au début du projet et est disponible sur la plateforme léa.

À partir d’un produit de communication graphique

À l’aide de Photoshop et Illustrator

À l’aide des notes de cours

 

À l’aide d’un modèle fourni

Sous la supervision d’une directrice artistique

critères d’évaluation :

aNalYser les diVers élémeNts de la ProdUctioN de commUNicatioN graPhiqUe :

5 %

Détermination complète des composantes du projet (concurrence, structure, éléments graphiques, typographie, image, couleur, style, clientèle cible, message).

PréseNter le traVail :

5 %

Souci du détail

Lecture efficace

Classement méthodique de l’information

Sens de l’esthétique

Qualité du français

PréseNter le traVail:

5 %

Souci du détail

Lecture efficace

Sens de l’esthétique

Qualité du français

Présence des sources si nécessaire

Module 2 • Examiner les habiletés nécessaires au graphiste

Durée : 5 semaines • 20 heures

objectif intermédiaire : Examiner et expérimenter les tâches et les opérations liées à la fonction de travail d’un graphiste.

objectifs

contenu

activités

évaluation

d’apprentissage

pédagogiques

Reconnaître les possibilités de pratique du métier ;

Reconnaître la contribution des professions connexes ;

Examiner les tâches et les exi- gences du métier;

La présentation orale ;

Le public cible ;

L’axe de communication ;

Habiletés et comportements;

La chaine graphique

Exercices de recherches de pro- duits concurrents ou similaires ;

Échange en groupe ou en sous- groupe ;

Évaluation formative :

rencontres pour chaque étape de production ;

Sommatif 02 • 20 % Sommatif 03 • 25 %

 

tâche :

Pondération : 20 %

Présenter un exposé sur un sujet relié à la profession de graphiste.

conditions de réalisation :

À

noter qu’une feuille de route concernant le mandat, les dates importantes et les

En équipe de deux ;

critères d’évaluation détaillés est remise à l’élève au début du projet et est disponi- ble sur la plateforme léa.

À partir d’un thème imposé ;

À l’aide des logiciels appropriés ;

 

Sous la supervision du professeur.

 

critères d’évaluation :

 

rechercher l’iNformatioN :

 

5 %

Sources variées et pertinentes

 

Respect du mandat

orgaNiser efficacemeNt la diffUsioN dU message :

 

5 %

Choix et organisation de l’information images et textes

élaborer UNe PréseNtatioN VisUelle :

 

5 %

Clarté de la présentation

 

Choix approprié des éléments graphiques constituant la présentation

qUalité de la PréseNtatioN orale :

 

5 %

Préparation en équipe (feuille auto-évaluation)

 

Professionalisme

 

tâche :

Pondération : 25 %

À l’aide d’un mandat de communication, planifier et organiser la recherche nécessaire et faire des propositions d’idées valables.

conditions de réalisation :

Individuellement ;

 

À partir d’un thème imposé ;

(Analyse de la situation, la fonction, le public cible, idéation/créa- tion)

À l’aide des logiciels appropriés ;

À

noter qu’une feuille de route concernant le mandat, les dates importantes et les

Sous la supervision d’une directrice artistique.

critères d’évaluation détaillés est remise à l’élève au début du projet et est disponi- ble sur la plateforme léa.

 

critères d’évaluation :

rechercher l’iNformatioN :

15 %

Sources variées et pertinentes

Recherche étoffée

Esquisses variées

élaborer UNe PréseNtatioN efficace de Votre recherche :

5 %

Clarté de la présentation

Choix approprié des éléments à présenter

qUalité de la PréseNtatioN écrite :

5 %

Professionnalisme

Qualité du français

Module 4 • Épreuve terminale - Analyser la fonction de travail d’un graphiste à partir d’un produit de communication graphique.

Durée : 4 semaines • 16 heures

 

tâche intégrative :

Pondération : 40 %

À l’aide du produit de communication graphique que vous aurez esquissé, en réaliser un prototype et préciser les exigences de conception et de fabrication (les objectifs et les principes de communication visuelle, réalisation, production, diffusion et évaluation).

conditions de réalisation :

Individuellement.

À l’aide d’un texte analytique (environ 750 mots).

À l’aide de produits de communication graphique réalisés en classe

À noter qu’une feuille de route concernant le mandat, les dates importantes et les critères d’évaluation détaillés est remise à l’élève au début du projet.

À l’aide de logiciels appropriés.

À l’aide d’une terminologie professionnelle.

critères d’évaluation :

 

réaliser le PrototYPe :

10 %

qualité de la proposition graphique

fabriqUer la maqUette :

10 %

Qualité du montage

Respect de la demande

PréseNter le Projet et l’argUmeNter (À l’oral):

10 %

Pertinence des propos

Qualité de l’expression orale

aNalYser Votre ProcessUs (À l’écrit):

10 %

Regard critique sur l’expérimentation du processus

Évaluation authentique

Qualité du français écrit

caleNdrier et PoNdératioN des éPreUVes sommatiVes

résumé des évaluations sommatives du cours

(le calendrier est à titre indicatif et peut être sujet à des modifications en cours de session)

Semaine du 26 septembre

Remise du sommatif 01 au début du cours

15 %

Semaine du 17 octobre

Présentation du sommatif 02

20 %

Semaine du 14 novembre

Remise du sommatif 03 au début du cours

25 %

Semaine des évaluations

Remise de l’épreuve terminale

40 %

matériel sPécifiqUe

Cartable, cahier de dessin, feuilles pour prendre des notes de cours ;

Crayon de couleur (feutre ou bois), crayon à encre noire pointe fine et feuille blanche de format lettre ;

Support informatique pour transporter des données (clé USB, iPod, disque externe, etc.) ;

Des crédits d’impression (disponibles à la bibliothèque).

médiagraPhie

Page consultée le 19 août 2014 [En-ligne], Adresse URL : http://www.sdgq.ca Page consultée le 19 août 2014 [En-ligne], Adresse URL : http://www.sdgq.ca/sdgq/position/manifest/ Page consultée le 19 août 2014 [En-ligne], Adresse URL : http://www.infopresse.com Page consultée le 19 août 2014 [En-ligne], Adresse URL : http://www.grenier.qc.ca Page consultée le 19 août 2014 [En-ligne], Adresse URL : http://baronmag.com Page consultée le 19 août 2014 [En-ligne], Adresse URL : http://www.trendsnow.net Page consultée le 19 août 2014 [En-ligne], Adresse URL : http://www.commarts.com Page consultée le 19 août 2014 [En-ligne], Adresse URL : http://etapes.com Page consultée le 19 août 2014 [En-ligne], Adresse URL : http://www.paperblog.fr/344289/graphisme-99-sites-indispensables/ Page consultée le 19 août 2014 [En-ligne],

Adresse URL : https://www.youtube.com/watch?v=ehqcvsbhW-k

les périodiques (revues)

• Grafika

• Novum

• Print

• Infopresse

• CV Photo

• Photo Sélection

• Communication Art

• et toutes revues artistiques sur les domaines connexes comme la mode, l’architecture, l’art visuel, l’art conceptuel, etc.

les livres traitant des cinq (5) domaines du graphisme disponibles à la bibliothèque

• Le multimédia et les logiciels

• La publicité et le marketing

• Les identifications visuelles

• Les projets graphiques

• L’édition, la mise en page, la typographie

• Le graphisme (information générale)

caleNdrier des reNcoNtres*

modUle 1 analyser des produits de communication graphique et comprendre le rôle du graphiste dans ces productions.

Durée : 5 semaines • 20 heures

semaiNe 01 semaine du 22 août

Faire connaissance ! Présentation du plan de cours Présentation de l’évaluation des attitudes Présentation du Cégep Questionnaires d’acquis et d’orientation Exercice formatif en équipe (analyse d’une production graphique)

semaiNe 02 semaine du 29 août

Test IAP Retour sur le formatif Les buts du programme graphisme Qu’est ce qu’un graphiste ! La formation au Cégep - Grille des cours Les lieux de travail d’un graphiste Sommatif 1

semaiNe 03 semaine du 5 septembre

Les outils du graphiste Formatif créatif en équipe - le logo Fonction et tâches du graphiste Les attitudes requises dans la profession Travail sur sommatif 01

semaiNe 04 semaine du 12 septembre

Visite bibliothèque La recherche et l’argumentation signe graphique, identité visuelle et image de marque l’édition Web et imprimée la publicité l’emballage

semaiNe 05 semaine du 19 septembre

Lancement du sommatif 02 La chaine graphique Visite étudiants 3ème année le multimédia Travail en équipe sur le sommatif 2

modUle 2 analyser les habiletés nécessaires au graphiste.

Durée : 5 semaines • 20 heures 

semaiNe 06 semaine du 26 septembre

remise dU sommatif 01 Conférence et ou visite d’entreprise

Questionnaire formatif à remettre

semaiNe 07 semaine du 3 octobre

Remise recherche sommatif 2 Rencontre d’équipe La maquette

relâche

semaiNe 08 semaine du 17 octobre

PréseNtatioN sommatif 02

semaiNe 09 semaine du 24 octobre

lancement du sommatif 3 Les partenaires du graphiste La chaine graphique (suite) Public cible Axe de communication Conférence

semaiNe 10 semaine du 31 octobre

Événement département

modUle 3 analyser la fonction de travail d’un graphiste à partir d’un produit de communication graphique.

Durée : 5 semaines • 20 heures 

semaiNe 11 semaine du 7 novembre

Travail sur le sommatif 03 La formation après le cégep

semaiNe 12 semaine du 14 novembre

remise dU sommatif 03 lancement de l’épreuve terminale

éPreUVe termiNale

12 heures

semaiNe 13 semaine du 21 novembre

Épreuve terminale

semaiNe 14 semaine du 28 novembre

Épreuve terminale

semaiNe 15 semaine du des évaluations

remise de l’éPreUVe termiNale

* Le calendrier est à titre indicatif et peut être sujet à des modifications en cours de session

manifeste de la sdgq

Le design graphique est un langage qui communique des idées, des émotions et des valeurs. C’est une langue vivante qui ne peut évoluer et s’épanouir que lorsqu’on maîtrise parfaitement sa syntaxe et qu’on connait son vocabulaire.

Le design graphique est partout : affichage, édition, emballage, publicité, Internet, signalétique, identité visuelle, animation. Les supports se multiplient, mais son rôle demeure : donner du sens, expliquer, convaincre.

Le design graphique a la responsabilité d’agir et de participer à la société comme source de richesse, de culture et de fierté. Ce langage visuel, la SDGQ le défend et l’expose, au nom de tous ses membres.

le bon design graphique est utile.

La fonctionnalité est un préalable. Le graphisme n’existe pas pour lui-même. C’est un art appliqué et utilitaire. Il crée des passerelles économiques, sociales et politiques. Les designers graphiques répondent à des demandes précises (concevoir une marque, une affiche de théâtre ou la signalisation d’un aéroport), qu’ils interprètent et transforment. Ils réfléchissent autant à la forme qu’à la fonction et aux conséquences de leurs créations.

le bon design graphique est responsable.

Concevoir un emballage exige une réflexion sérieuse, autant sur la forme que sur la fonction. Et c’est vrai pour tous les domaines d’application du design. La responsabilité environnementale du designer est immense, car elle elle agit comme déclencheur. Il doit limiter au maximum notre impact sur la planète, en se questionnant sur le bien-fondé de chacun de ses gestes. Il faut sans cesse explorer d’autres voies graphiques, d’autres modes de production, ainsi que d’autres supports d’expression.

le bon design graphique est rentable.

Utile et bien pensé, il sert à mieux communiquer, à mieux vendre, à mieux fonctionner. Il se met au service des entreprises et des organismes – sociaux, culturels, gouvernementaux – pour améliorer leurs activités. Le design graphique ne représente jamais un coût, c’est un investissement. Sa rentabilité se démontre à tous les niveaux :

individuel ou collectif, local et international.

le bon design graphique est beau.

L’esthétique est séduction, mais la beauté demeure subjective, car elle répond toujours à des conventions et à des valeurs individuelles ou de société. Libre à chacun de les transgresser, en autant qu’il les connaisse. Le beau requiert du talent, une culture, du travail. S’il réjouit le regard, il améliore aussi nos vies.

le bon design graphique est en mouvement.

Il bouge, il s’anime, il se réinvente en permanence. Il est essentiel de former de nouvelles générations de designers, comme il est fondamental de protéger nos acquis, d’encourager les compagnies québécoises, de s’exporter. Le bon design graphique innove, surprend, crée une émulation. Il interagit avec toutes les autres sphères de création.

Bonne session !