Vous êtes sur la page 1sur 26

Séquence 7

séance 4

Séance 4

Séquence 7 — séance 4 Séance 4 Comment Octave-Auguste devient-il empereur ? j e sais déjà

Comment Octave-Auguste devient-il empereur ?

j e sais déjà

Nous avons vu dans la leçon précédente que les conquêtes menées entre 300 et 27 av. J.-C. par les Romains mettaient en péril la République. Les populations les plus pauvres qui ne profitent pas des conquêtes et les esclaves de plus en plus nombreux se révoltent contre les patriciens. Ces derniers qui accaparent les magistratures de la République et mènent les conquêtes pour leur prestige tentent de s’emparer du pouvoir et de rétablir la royauté. César échoue dans cette entreprise, mais…

Voyons dans cette leçon :

Comment l’un de ces généraux romains, un certain Octave, parvient-il à s’emparer de tous les pouvoirs et à les transmettre à son héritier, fondant ainsi un nouveau régime ?

Après avoir recopié au stylo sur ton cahier le titre de la séance - Comment Octave-Auguste devient-il Empereur ? - réponds au crayon à papier aux questions des exercices suivants sur ton cahier.

A
A

Octave met fin aux guerres civiles de la République

Exercice 14 : César, celui qui ne fut jamais empereur !

Réponds aux questions de cet exercice à l’oral.

Document 28 : L’assassinat de César

En 49 av. J.-C., après sa victoire en Gaule, César envahit l’Italie avec son armée. Il chasse le consul Pompée de Rome et se fait nommer dictateur à vie. Mais en 44, il est assassiné par des sénateurs qui craignent le retour de la royauté :

Lorsque César se fut assis au Sénat, les conjurés l’entourèrent. Quand il vit de tous côtés les poignards levés sur lui, il s’enveloppa dans sa toge. C’est alors qu’il fut transpercé de vingt-trois coups. Certains ont rapporté qu’il dit à Marcus Brutus se ruant sur lui : «Toi aussi, mon fils ! ».

D’après Suétone. Vie des Douze Césars. LXXXII. 1 er s. ap. J.-C.

a) En quelle année César fut-il assassiné ? Par qui et où ?

b) Comment les assassins de César justifient-ils leur acte ?

Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de répondre aux questions de l’exercice15.

séance 4 —

Séquence 7

séance 4 — Séquence 7 Exercice 15 : Construire une frise chronologique simple Après l’assassinat de

Exercice 15 : Construire une frise chronologique simple

Après l’assassinat de César (44 av. J.-C.), son petit-neveu et fils adoptif, Octave, se rend à Rome à la tête d’une armée pour se faire nommer consul. Un autre général s’oppose à lui :

Marc-Antoine. Octave a le soutien de l’Occident romain alors que Marc- Antoine a celui de l’Orient romain et de la reine égyptienne Cléopâtre. Les guerres civiles entre les deux généraux romains se concluent par la bataille navale d’ Actium (31 av. J.-C.). Vaincus, Antoine et Cléopâtre se suicident et laissent la totalité du pouvoir à Octave.

En 27 av. J.-C. , le Sénat romain donne à Octave le surnom d’ « Auguste » (« béni des dieux ») et accepte qu’il cumule exceptionnellement les pouvoirs de plusieurs magistrats afin qu’il ramène la paix après de longues années de guerres civiles. Finalement, Octave prend le titre de princeps (« premier » des romains), se maintient au pouvoir jusqu’à sa mort et transmet même le pouvoir à son fils adoptif Tibère. Tout en gardant les apparences de la République, le « principat » d’Auguste (27 av. -14 ap. J.-C.) jette les bases d’un nouveau régime que les historiens appelleront plus tard l’Empire.

Document 29 : Octave

Cuirasse d’imperator Le dieu Amour, fils de Vénus, rapelle qu’Auguste est le neveu de César
Cuirasse
d’imperator
Le dieu
Amour, fils de
Vénus, rapelle
qu’Auguste
est le neveu
de César qui
prétendait
descendre de
la déesse

Statue en marbre d’Auguste 1 er s. H. 2,04 m. Musée du Vatican Rome.

© akg-images / Erich Lessing Référence : 1IT-199-H2-12 File number : AKG_291205

a) Reproduit sur ton cahier la frise ci-dessous (3 carreaux = 10 années)

Document 30 : De la République à l’Empire

= 10 années) Document 30 : De la République à l’Empire b) Sur cette frise :

b) Sur cette frise :

Frise © Franck Marthaz

- place les mots en gras et soulignés du texte ci-dessus.

- colorie en bleu la période de la République

- colorie en orange la période de l’Empire

Séquence 7

séance 4

c) N’oublie pas de faire une légende pour les couleurs.

Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de répondre aux questions de l’exercice16.

Auguste transforme le gouvernement de la République…avant de répondre aux questions de l’exercice16. Exercice 16 : Extraire des informations et les confronter

Exercice 16 : Extraire des informations et les confronter à ses connaissances

Document 31 : Auguste décrit son œuvre

Ce texte est une inscription retrouvée sur une stèle à Ancyre en Turquie. Elle date du 1 er s. ap. J.-C. et fut sans doute érigée sur un monument construit à la gloire d’Auguste.

«

On m’a décerné deux fois l’ovation, trois fois le triomphe ; vingt et une fois, j’ai

été proclamé imperator

.

J’ai été treize fois consul ; j’ai été revêtu trente sept fois de la

puissance tribunicienne. Trois fois on m’a décerné les pouvoirs de censeur

et j’ai

accepté pour cinq ans le titre de restaurateur des lois et des mœurs. Sur l’ordre du peuple et du sénat, j’ai augmenté le nombre des patriciens ; j’ai trois fois choisi les Sénateurs pendant mon sixième consulat. Voulant m’entourer d’une grande considération les magistrats et les

prêtres, j’ai augmenté leurs privilèges ; aussi

le Sénat a-t-il ordonné que dans tous les

temples, des vœux seraient adressés pour moi à la divinité.

Inscription d’Ancyre (Turquie) 1er s. ap. J.-C.

a) Dans ce texte j’ai surligné certaines phrases qui illustrent plusieurs aspects de la carrière d’Auguste. Recopie puis complète le tableau ci-dessous et retrouve à quelle couleur correspond chacune des phrases :

Auguste reprend les titres et les pouvoirs des magistrats de la République

Auguste est un général victorieux

Auguste est considéré comme un dieu par les Romains

b) Si Auguste reprend les titres et les pouvoirs des magistrats de la République, il n’en respecte plus vraiment les règles. La phrase soulignée dans le texte en est l’illustration. Sous la République, qui désignait les Sénateurs ?

…et met en place un nouveau régime : le principatSous la République, qui désignait les Sénateurs ? Après 27 av. J.-C., Auguste met en place

Après 27 av. J.-C., Auguste met en place un nouveau régime : le principat. Ce gouvernement conserve les apparences de la République, mais en confiant les pouvoirs des principales magistratures à un seul homme, le princeps, il met finalement en place une forme de royauté appelé « Empire » par les historiens.

À sa mort en 14 ap. J.-C., les Romains fatigués des guerres civiles de la République et heureux du retour de la paix et de la prospérité sous le principat d’Auguste ne se révoltent pas pour demander un retour strict aux lois de la République. Ils acceptent le choix d’Auguste qui a désigné son fils adoptif Tibère comme nouveau princeps. Le principat remplace la République.

Une des nouveautés de ce régime est le caractère divin donné au pouvoir. Si le « princeps » réussit c’est parce qu’il est « béni des dieux » (Auguste) et qu’il est finalement lui-même sans doute une divinité…

séance 4 —

Séquence 7

séance 4 — Séquence 7 Exercice 17 : Comprendre l’origine du caractère divin du principat Document

Exercice 17 : Comprendre l’origine du caractère divin du principat

Document 32 : Auguste parmi les dieux

5 1 2 3 4 6 7 Camée en onyx, début du 1 er s.
5
1
2
3
4
6
7
Camée en onyx, début du 1 er s. ap. J.-C. (23 cm). Kunsthistorische Museum, Vienne.
1. Tibère, adopté par Auguste, descend de son char
2. Minerve, déesse de la guerre et protectrice de Rome
3. Auguste trônant à la place de Jupiter
4. Cérès, déesse des moissons et de la fertilité tenant la corne d’abondance
5. Signe du Capricorne, mois de naissance d’Auguste
6. Un bouclier au sol, signe qu’Auguste a mis fin aux guerres civiles
7. L’aigle, symbole impérial
© Leemage/Luisa Ricciarini

a) Sur le Camée, quel élément indique qu’Auguste a apporté la paix aux Romains ?

b) Quelle déesse indique qu’Auguste a également apporté la prospérité et la richesse aux Romains ?

c) En récompense des bienfaits qu’il a apportés, les Romains rendent à Auguste un culte divin. À quel dieu Auguste est-il assimilé ?

d) Qui est le successeur d’Auguste ? Dans quel but se présente-t-il devant les dieux ?

Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de recopier le résumé et les définitions de la leçon.

Séquence 7

séance 4

Recopie le résumé suivant au stylo sur ton cahier et apprends-le en utilisant les mots en gras pour le mémoriser.

j e retiens En 27 av. J.-C. après avoir éliminé tous ses rivaux et mis
j e retiens En 27 av. J.-C. après avoir éliminé tous ses rivaux et mis

j e retiens

j e retiens
j e retiens En 27 av. J.-C. après avoir éliminé tous ses rivaux et mis fin
j e retiens En 27 av. J.-C. après avoir éliminé tous ses rivaux et mis fin
j e retiens En 27 av. J.-C. après avoir éliminé tous ses rivaux et mis fin
j e retiens En 27 av. J.-C. après avoir éliminé tous ses rivaux et mis fin
En 27 av. J.-C. après avoir éliminé tous ses rivaux et mis fin aux guerres
En 27 av. J.-C. après avoir éliminé tous ses rivaux et mis fin aux guerres

En 27 av. J.-C. après avoir éliminé tous ses rivaux et mis fin aux guerres civiles de la République, Octave reste seul au pouvoir. En cumulant les pouvoirs des anciens magistrats de la République, il crée un nouveau régime : le principat. Sur le plan militaire, Octave est soutenu par l’armée. Après ses victoires, les soldats lui donnent le titre d’ Imperator (général victorieux). Sur le plan politique, c’est lui désormais qui nomme les sénateurs et les magistrats, propose les lois et rend la justice. Il n’est plus élu par le peuple, il se maintient au pouvoir en contrôlant l’armée et transmet son pouvoir à un successeur qu’il choisit. Sur le plan religieux, le Sénat lui donne le titre d’ « Auguste », ce qui signifie qu’il est « béni des dieux ». Il est aussi « Grand pontife ». Il contrôle la vie religieuse et peut organiser le culte impérial. Les citoyens romains doivent l’honorer comme un dieu et le Sénat peut le diviniser après sa mort.

Recopie au stylo les définitions sur ton cahier en notant le mot dans la marge et la définition à droite comme ci-dessous :

marge

Le principat :

Un imperator :

Grand pontife :

Le culte impérial :

Gouvernement où les pouvoirs des magistratures de la République sont confiés à un seul homme, le princeps.

C’est le titre donné aux généraux victorieux. De là découle le mot « Empereur ».

C’est le chef de la religion romaine.

L’ensemble des pratiques religieuses en l’honneur d’un empereur divinisé (élevé au rang de dieu).

Pour approfondir

Cet exercice est facultatif. Cela signifie que tu n’es pas obligé de le faire. Pour approfondir tes connaissances je te propose d’étudier la vie d’un autre empereur romain. Si tu manques de temps tu peux te contenter de répondre à l’oral aux questions.

tu peux te contenter de répondre à l’oral aux questions. Exercice 18 : Trajan, le «

Exercice 18 : Trajan, le « meilleur des Princes »

C’est le Sénat qui, trouvant les actes de Trajan exemplaires, lui décerna, peu de temps avant sa mort, le titre de « Princeps optimum », « le meilleur des princes ». Revenons sur le règne de cet empereur qui entre 97 et 117 av. J.-C. porta l’Empire romain à son apogée.

séance 4 —

Séquence 7

Document 33 : L’œuvre de Trajan

A. La colonne Trajane (1 e r s.). Située sur le Forum de Trajan, ses

A. La colonne Trajane (1 er s.).

Située sur le Forum de Trajan, ses bas-reliefs décrivent la campagne de Trajan contre les Daces.

décrivent la campagne de Trajan contre les Daces. D. Arc de Trajan, Bénévent. Construit vers 114

D. Arc de Trajan, Bénévent.

Construit vers 114 ap. J.-C. sur la Via Appia, route achevée sous Trajan pour relier Rome à Brindisi.

B. Trajan conquiert la Dacie

pour relier Rome à Brindisi. B. Trajan conquiert la Dacie C. Colonne Trajane, détail. La construction

C. Colonne Trajane, détail. La construction d’un

fort par les romains.

détail. La construction d’un fort par les romains. E. Arc de Trajan, Détail. Trajan organise des
détail. La construction d’un fort par les romains. E. Arc de Trajan, Détail. Trajan organise des

E. Arc de Trajan, Détail.

Trajan organise des distributions de pains pour les plus pauvres.

A. © akg-images / Bildarchiv Steffens FN: AKG_599132 réf. : 7-STE-031819. B. © Carte F.M. C. Wikisource. Photo libre de droit. Conrad Cichorius 1896. D. © akg-images / Nimatallah Référence : 5IT-B26-D1-1998 File number : AKG_337867 E. © Alinari / Bridgeman Giraudon Number : ALI 287659

a) Observe attentivement les documents et lis leurs légendes.

b) Rédige un texte en trois parties qui montre en quoi Trajan est le « meilleur des princes ». Pour t’aider, voici un plan et les documents à utiliser pour trouver les informations :

• Trajan, un conquérant (document A, B et C)

• Trajan, un bâtisseur (document D et A+ doc. 39 leçon 5, ci-après)

• Trajan, un bienfaiteur pour les Romains (document D)

Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices.

tes réponses dans le livret de corrigés des exercices . le coin des curieux Retrouve tous

le coin des curieux

Retrouve tous les bas-reliefs de la colonne Trajane sur le site Internet suivant :

http://www.rome-roma.net/empire-romain/roma/colonne-trajane.html

Séquence 7

séance 5

Séance 5

Séquence 7 — séance 5 Séance 5 La pax romana , une période de prospérité et

La pax romana, une période de prospérité et de paix

j e sais déjà

Nous avons vu dans la leçon précédente qu’Auguste met fin aux guerres civiles de la République en instaurant l’Empire à la fin du Ier s. av. J.-C. La paix ainsi restaurée va apporter la prospérité et se prolonger dans les limites de l’Empire durant 300 ans.

Cette période de paix tout-à-fait exceptionnelle dans l’histoire romaine est désignée par les historiens sous le terme de « pax romana » (la paix romaine).

Voyons dans cette leçon :

Quels sont les signes de la prospérité de l’Empire romain au IIe siècle ?

Quels sont les éléments qui ont permis aux Romains de vivre dans un empire en paix ?

Après avoir recopié au stylo sur ton cahier le titre de la séance - La pax romana, une période de prospérité et de paix - prends un crayon à papier pour répondre aux questions des exercices suivants :

A
A

Une agriculture florissante dans les provinces

suivants : A Une agriculture florissante dans les provinces Exercice 19 : Étudier un lieu de

Exercice 19 : Étudier un lieu de production agricole

Document 34 : Une villa gauloise

De la photographie aérienne…

De la photographie aérienne… Villa gallo-romaine d’Estrée-sur-Noye (Somme). Photographies aériennes et fouilles de

Villa gallo-romaine

d’Estrée-sur-Noye (Somme). Photographies aériennes et fouilles de R. Agache.

© R. Agache / Ministère de la Culture

séance 5 —

Séquence 7

… à la reconstitution (maquette)

… à la reconstitution (maquette) Maquette d’une grande villa gallo-romaine d’après les fouilles d’Estrée-sur-

Maquette d’une grande villa gallo-romaine d’après les fouilles d’Estrée-sur- Noye.

Musée d’Abbeville. Conception : H. Bernard.

© R. Agache / Ministère de la Culture

Cette villa (grande ferme romaine) est le lieu d’habitation et de stockage d’une grande exploitation céréalière. Elle est typique des grandes villae du nord de la Gaule qui produisaient du blé pour les villes du bassin parisien mais aussi parfois pour alimenter Rome. Le plan de la villa de d’Estrée-sur-Noye est typique. Il se divise en deux parties : la pars urbana, qui comprend le lieu d’habitation du propriétaire (B) ainsi qu’une grande cour (A), et la pars rustiqua qui comprend une cour plus grande (C), les bâtiments utiles au travail agricole, les entrepôts (G) et les bâtiments d’habitations des employés (F) et des esclaves. Le tout est clos par un mur (D). Au centre, un bâtiment carré (E) fait le lien entre les deux parties.

Photos : Contacter R. Agache : http://www.culture.gouv.fr/fr/arcnat/aerien/fr/

a) Doc. 34 : Dans quel département a été découverte la villa d’Estrée-sur-Noye ?

b) Doc. 38 ci-dessous : À quelle partie de la Gaule cela correspond-t-il ? Le Nord ou le Sud ?

c) Quelle était la principale production agricole dans cette partie de la Gaule au IIe siècle ap. J.-C. ?

Document 35 : Travaux des champs en Gaule

d) Doc. 35 : Que font les deux personnages représentés sur la mosaïque ? Mosaïque
d) Doc. 35 : Que font les deux
personnages représentés sur la
mosaïque ?
Mosaïque de la villa de Saint-Romain-
en-Gal (Isère). Fin IIe s. ap. J.-C. Musée
d’archéologie nationale, Saint-Germain-
en-Laye. Le personnage de droite laboure à
l’aide d’une araire tirée par des bœufs. Celui
de droite sème.
© Cote cliché : 88-003397 N° d’inventaire :
MAN83116 Fonds : Antiquités nationales ©
RMN / Jean Schormans

Séquence 7

séance 5

La villa d’Estrée-sur-Noye n’est qu’un exemple parmi beaucoup d’autres. Durant les trois premiers siècles de notre ère, de nombreuses villae de ce type ont été édifiées, le plus souvent à proximité des grandes voies de communications de l’empire pour faciliter l’acheminement des surplus agricoles vers les grandes villes et Rome (voir « le coin des curieux » en fin de leçon).

B
B

Un développement des échanges

Dès le 1 er siècle, Rome compte plus d’un million d’habitants. Pour nourrir cette population nombreuse, les empereurs veillent à l’acheminement des produits agricoles (blé, vins, huile) jusqu’à la capitale de l’Empire. Voyons par quelles voies ces produits arrivaient jusqu’à Rome.

Exercice 20 : Voies et produits du commerce dans l’Empire romain

Document 36 : La voie terrestre

Grande voie d’Empire reliant Lyon à Boulogne- sur-Mer, près d’Amiens à Saint-Vast-en-Chaussée (Somme). Le tracé
Grande voie d’Empire reliant Lyon à Boulogne-
sur-Mer, près d’Amiens à Saint-Vast-en-Chaussée
(Somme). Le tracé rectiligne des voies romaines est
bien visible sur cette photographie aérienne.
© R Agache / Ministère de la culture.
Document 37 :
La navigation maritime et fluviale
Tracé de l’ancienne
voie romaine
Mosaïque de la Place des Corporations, Ostie (IIe s. ap. J.-C.).
Transbordement d’amphores d’un navire de commerce vers une
barque.
© Costa/Leemage Réf. : CHD0185.

a) Doc. 38 : Nous avons vu que le Nord de la Gaule produisait beaucoup de blé. Dans quelles autres provinces de l’Empire produisait-on également beaucoup de blé ?

b) Doc. 36, 37 et 38 : D’après ces documents, quelles sont les voies que le blé peut emprunter pour arriver jusqu’à Rome ?

c) Quel est l’autre grand produit agricole du commerce entre la Gaule et l’Italie ?

séance 5 —

Séquence 7

Document 38 : Le grand commerce dans l’Empire romain au IIe siècle

38 : Le grand commerce dans l’Empire romain au IIe siècle Carte © F. Marthaz ©

Carte © F. Marthaz

Séquence 7

séance 5

Exercice 21 : Rome, principale destination des produits du grand commerce

Voyons maintenant quelles sont les mesures prises par les empereurs romains pour favoriser le grand commerce entre les provinces et Rome, mais aussi pour faciliter la vente ou la distribution des denrées alimentaires aux Romains. Document 39 : D’Ostie à Rome

Du port d’Ostie

Au milieu du 1 er s. l’empereur Claude (41-54) fait construire un port à Ostie et creuser un canal pour le relier au Tibre. Trajan à la fin du 1 er s. l’agrandit. Pour assurer un approvisionnement continu de Rome, les empereurs n’hésitent pas à créer une flotte marchande d’État appelée la flotte annonaire. Carte © F. Marthaz

d’État appelée la flotte annonaire. Carte © F. Marthaz aux marchés de Rome © AISA /

aux

marchés de Rome

d’État appelée la flotte annonaire. Carte © F. Marthaz aux marchés de Rome © AISA /

© AISA / Leemage / Réf : AISA 10924

Questions

a) Doc. 39 : Quelles sont les mesures prises par les empereurs romains pour faciliter l’acheminement des produits du grand commerce jusqu’à Rome ? Pour faciliter la distribution des produits aux Romains ?

séance 5 —

Séquence 7

b) Si l’on fait un petit retour sur le document 33 E de la séance 4 (détail d’un bas-relief de l’Arc de Trajan à Bénévent), pourquoi peut-on dire que le ravitaillement alimentaire de Rome est vraiment une question essentielle pour les empereurs romains ?

C
C

Grâce à des frontières bien protégées

La multiplication des villae dans les campagnes gauloises et le développement du grand commerce entre les provinces et Rome ne sont possibles que parce que l’Empire est un espace de paix. À l’intérieur de l’Empire les populations conquises adoptent le mode de vie romain et les révoltes sont rares. Quant aux peuples étrangers appelés barbares par les Romains ils sont maintenus à l’extérieur de l’Empire par une défense efficace des frontières (limes).

Découvrons ce système de défense à travers deux documents :

Exercice 22 : La défense du limes

Réponds aux questions de cet exercice à l’oral.

Document 40 : Vestiges du « Mur d’Hadrien »

Entre 122 et 126, l’empereur Hadrien fait construire des fortifications (murs, tours de guet, garnisons)
Entre 122 et 126, l’empereur
Hadrien fait construire des
fortifications (murs, tours de guet,
garnisons) sur le limes pour mieux
défendre la Bretagne (Angleterre)
des Scots. Seules les régions les plus
menacées sont dotées de ce type de
fortifications.
Photo © Adam Cuerden (libre de
droits wikimedia commons)

a) Doc. 40 : Quels sont les trois éléments qui constituent les fortifications romaines ?

b) Quels sont les deux éléments encore visibles sur la photographie ?

Séquence 7

séance 5

Document 41 : La via Appia

Essentielles à la réussite de l’Empire,
Essentielles à la réussite de l’Empire,

© akg-images / Erich Lessing Référence : 7-L3-Z03-05-05-56 File number : AKG_644238

La via Appia est la plus ancienne des voies romaines. Commencée sous la République pour relier Rome à Brindisi, elle ne fut achevée que vers la fin du 1 er s. ap. J.-C.

Les voies romaines sont les routes créées par les Romains pour relier les grandes villes de l’Empire à Rome. Les meilleurs tronçons sont pavés et recouverts de terre ou de sable pour un confort de circulation.

les voies

romaines facilitent les échanges commerciaux,

permettent la mise en place d’une poste impériale et surtout permettent aux légions de se rendre rapidement sur le front en cas d’attaque du limes.

c) Doc. 41 : Pourquoi peut-on dire que les voies romaines sont essentielles dans le système

défensif de l’Empire romain ?

Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de recopier le résumé et les définitions de la leçon.

séance 5 —

Séquence 7

j e retiens

séance 5 — Séquence 7 j e retiens Après l’achèvement des conquêtes, l’Empire romain vit une

Après l’achèvement des conquêtes, l’Empire romain vit une période de paix (pax romana) et de prospérité :

L’agriculture est florissante. Partout dans les provinces, des villae apparaissent dans les campagnes. Le grand commerce se développe. Les produits agricoles (blé, vins, huile…) sont acheminés dans les grandes villes et jusqu’à Rome par les voies romaines, les voies fluviales et les grandes voies maritimes. Le commerce du blé est le plus important. Pour assurer le ravitaillement en blé de la capitale, les empereurs font aménager le port d’Ostie, construire des marchés et créent une flotte marchande impériale. Pour protéger les villae et les échanges commerciaux, le limes est défendu par un dispositif qui associe la construction de fortifications et le déplacement rapide des légions grâce aux voies romaines.

Recopie au stylo les définitions sur ton cahier en notant le mot dans la marge et la définition à droite comme ci-dessous

marge

Une villa :

Le limes :

Un grand domaine agricole constitué d’une grande maison d’habitation, de bâtiments agricoles et de terres.

La frontière de l’Empire romain.

agricoles et de terres. La frontière de l’Empire romain. le coin des curieux De nombreux autres

le coin des curieux

De nombreux autres exemples de villae gallo-romaine peuvent être découvertes sur les sites suivants :

- l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP) à l’adresse suivante :

http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/p-7-Accueil.htm propose notamment une fiche sur la villa de Damblain dans les Vosges.

- le ministère de la culture propose un site sur l’archéologie aérienne dans le nord de la France grâce au travail de Roger Agache à l’adresse suivante :

http://www.culture.gouv.fr/fr/arcnat/aerien/fr/

- Enfin, la villa de Séviac dans le Gers, est une grande villa du sud-ouest de la France, connue pour ses mosaïques et ses thermes (bains) privés. À découvrir à l’adresse suivante :

www.seviac-villa.com/

L’archéologie sous-marine offre la possibilité de retrouver les vestiges du grand commerce maritime romain. Sur le site du Groupe de Recherche en Archéologie Navale (http://www.archeonavale.org et Accès à la base de données) tu peux découvrir les épaves de navires de commerce de l’Empire.

Séquence 7

séance 6

Séance 6

Séquence 7 — séance 6 Séance 6 Quels sont les monuments importants de l’Urbs ? j

Quels sont les monuments importants de l’Urbs ?

j e sais déjà

Nous avons vu qu’à partir d’Octave le monde romain était gouverné par un homme fort, le princeps, souvent un général victorieux, qui se donnait le titre d’ « Auguste » (« béni des dieux ») et que les historiens désignent sous le nom d’empereur. Tout au long des I er et IIe siècles, ces empereurs ont profité des richesses que leur apportaient les conquêtes pour embellir Rome.

Nous avons vu aussi que Rome n’est plus une simple cité mais est devenue, dès le dernier siècle de la République, puis sous l’Empire, la capitale d’un immense territoire. Richesses, marchandises et hommes convergent vers l’Urbs « la ville ». Ce qui n’est pas sans poser de problèmes…

Voyons dans cette leçon :

Quels sont ces principaux monuments construits par les empereurs dans la ville de Rome ?

Quel problème pose l’affluence de population vers Rome et comment les Romains y remédient-ils ?

Après avoir recopié au stylo sur ton cahier le titre de la séance - Quels sont les monuments importants de l’Urbs ? – lis le texte de l’exercice 23 tout en observant la photographie de la maquette de Rome.

Exercice 23 : Je découvre Rome : Observe attentivement un document

Dès le IIe siècle, Rome compte plus d’un million d’habitants. C’est la capitale politique, religieuse et culturelle de l’Empire. On y trouve les plus beaux monuments et elle sert d’exemple aux autres grandes villes de l’Empire. Visitons la Rome du début du IVè siècle à l’aide du document 42.

Il y a tout d’abord des lieux et des monuments construits à la gloire des empereurs : le palais impérial (2) qui occupe tout un quartier, les forums qui restent les lieux centraux de la vie politique. Sur le « vieux » forum républicain on peut voir l’arc de triomphe de Septime Sévère (3) qui fut érigé en 203 ap. J.-C. pour célébrer sa victoire sur les Parthes. Sur le nouveau forum impérial (4), l’empereur Trajan a fait édifier sa colonne (leçon 4, doc. 33) et son marché (leçon 5, doc. 39). Plus tardif, l’arc de Constantin (12) qui célèbre sa victoire sur Maxence (316) se trouve près du Colisée.

séance 6 —

Séquence 7

Les empereurs étant les chefs de la religion romaine, ils font également construire de nombreux temples en l’honneur des dieux, comme le temple de Vénus (3), ou parfois pour honorer un de leur prédécesseurs divinisés : temple de Claude (9).

Les empereurs font également construire des bâtiments pour les plaisirs et le bien-être des habitants de Rome : le Grand Cirque (1) où se déroulent des courses de chars, le Colisée (8) un amphithéâtre où plus de 50 000 spectateurs pouvent assister à des combats de gladiateurs. Il y a aussi de nombreux thermes (10), ces bains publics où les Romains peuvent se détendre et faire du sport.

Enfin, pour résoudre le problème de surpopulation de Rome, les empereurs favorisent la construction d’insulae (7), des immeubles où plusieurs familles peuvent habiter, par opposition aux domus (11), les maisons individuelles des familles riches. Pour alimenter en eau courante certaines de ces luxueuses domus ainsi que les nombreuses fontaines et bassins de Rome, sont construits des aqueducs (6).

Document 42 : Reconstitution (maquette) de Rome au IVe siècle

4 10 3 5 8 12 2 6 9 7 1 11
4
10
3
5
8
12
2
6 9
7
1
11

© Collection Dagli Orti / Museo della Civilta Romana Rome / Gianni Dagli Orti. Image : AA375143.jpg Réf. GBO : B.16377

Pas de correction pour cet exercice d’observation.

Séquence 7

séance 6

Exercice 24 : Je suis capable de reconnaître les grands monuments de Rome

Document 43 : Quelques grands monuments de Rome

© Farabola/Leemage Référence : FARA03909 © Jemolo/Leemage Référence : JHD00197 A. Le Panthéon fut construit

© Farabola/Leemage Référence : FARA03909

© Farabola/Leemage Référence : FARA03909 © Jemolo/Leemage Référence : JHD00197 A. Le Panthéon fut construit en

© Jemolo/Leemage Référence : JHD00197

A. Le Panthéon fut construit en l’honneur des

dieux romains. C’est donc un ………….

des dieux romains. C’est donc un …………. B. Monument construit pour célébrer les victoires de

B. Monument construit pour célébrer

les victoires de l’empereur Titus, c’est un …………………

C. Des boutiques au rez-de-chaussée,

des logements aux étages, cet immeuble est une ………….

http://www.unicaen.fr/ (D. Bustany, B. Deal, S. Florimond, F. Fouquet, C. Terrasson - Dossier scientifique : S. Madeleine, 2003).

C. Terrasson - Dossier scientifique : S. Madeleine, 2003). © Costa/Leemage Référence : CHD6743 © Imagestate/Leemage

© Costa/Leemage Référence : CHD6743

S. Madeleine, 2003). © Costa/Leemage Référence : CHD6743 © Imagestate/Leemage Référence : GHE00183-01 D. Le

© Imagestate/Leemage Référence : GHE00183-01

D. Le Colisée est le plus grand………….

de Rome. C’est là que se déroulaient les fameux combats de gladiateurs.

E. Il ne reste plus qu’un tout petit tronçon de cet …………. mais à l’époque de l’empereur

Claude, cette canalisation courait sur des kilomètres pour acheminer l’eau jusqu’à Rome.

séance 6 —

Séquence 7

Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de compléter le tableau ci-dessous.

j e retiens Il n’y a pas de résumé dans cette leçon, mais un tableau
j e retiens Il n’y a pas de résumé dans cette leçon, mais un tableau

j e retiens

j e retiens
j e retiens Il n’y a pas de résumé dans cette leçon, mais un tableau qui
j e retiens Il n’y a pas de résumé dans cette leçon, mais un tableau qui
j e retiens Il n’y a pas de résumé dans cette leçon, mais un tableau qui
j e retiens Il n’y a pas de résumé dans cette leçon, mais un tableau qui
Il n’y a pas de résumé dans cette leçon, mais un tableau qui reprend les
Il n’y a pas de résumé dans cette leçon, mais un tableau qui reprend les

Il n’y a pas de résumé dans cette leçon, mais un tableau qui reprend les différents types de monuments romains. Tu dois être capable de reconnaître ces monuments, de les nommer et de donner leur fonction (expliquer à quoi ils servent). Complète ce tableau au crayon à papier à l’aide des photographies du document 43, puis vérifie tes réponses avant de recopier le tableau sur ton cahier et de l’apprendre.

Document

Nom du bâtiment

Définition / fonction

   

Un bâtiment de forme ovale ou ronde où se déroulent des combats de gladiateurs.

   

Un immeuble où habitent plusieurs familles.

   

Un bâtiment construit en l’honneur d’un dieu.

   

Un monument construit pour célébrer les victoires militaires d’un empereur.

   

Une canalisation qui sert à transporter l’eau

  Une canalisation qui sert à transporter l’eau le coin des curieux Pour faire une visite

le coin des curieux

Pour faire une visite plus approfondie de Rome, tu peux consulter les sites Internet suivants :

- le site de l’Université de Caen : www.unicaen.fr/rome qui présente une maquette et des reconstitutions virtuelles.

- le site maquettes-historiques : http://www.maquettes-historiques.net/ qui permet une visite par quartiers ou par type de monument à travers de magnifiques dessins.

Sur le site de l’encyclopédie en ligne wikipédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil) tape le mot clé domus pour découvrir à quoi ressemblait une maison romaine.

Séquence 7

séance 7

Séance 7

Séquence 7 — séance 7 Séance 7 Comment les Gaulois deviennent-ils des Gallo-romains ? j e

Comment les Gaulois deviennent-ils des Gallo-romains ?

j e sais déjà

Nous avons vu qu’après la reddition de Vercingétorix en 52 av. J.-C. à Alésia, les Gaulois acceptent la domination des Romains.

Comment les Gaulois vivent-ils après la conquête romaine ? Qu’empruntent-ils à Rome et que conservent-ils de leurs traditions ?

Après avoir recopié au stylo sur ton cahier le titre de la séance – Comment les Gaulois deviennent-ils des Gallo-romains ? – prends un crayon à papier pour répondre aux questions des exercices proposés.

A
A

Vivre comme les Romains…

Lugdunum est le nom latin de Lyon. En 43 av. J.-C. les Romains y fondent une colonie. Située à la jonction des voies fluviales que sont la Saône et le Rhône, la ville est un carrefour incontournable pour le commerce entre l’Italie, la Gaule et la Germanie. Profitant de cette position avantageuse, la ville s’agrandit rapidement. Les premiers empereurs apprécient la cité : Auguste y séjourne à plusieurs reprises et finit par en faire la capitale des Gaules. Tibère y séjourne également plusieurs fois et l’empereur Claude y est né en 10 av. J.-C.

Pour remercier les empereurs de cet attachement, chaque année, des ambassadeurs de toutes les cités gauloises viennent célébrer le culte de l’empereur à Lugdunum. À cette occasion les Gaulois organisent des fêtes en l’honneur de l’empereur. Voyons dans quel cadre se déroulaient ces fêtes.

Exercice 25 : Étudier les grands monuments de Lugdunum

Document 48 : Lugdunum vu par un géographe grec

« La ville même de Lugdunum, qui s’élève adossée à une colline, au confluent de la Saône et du Rhône, est un établissement romain. Il n’y a pas dans toute la Gaule, à l’exception cependant de Narbonne, de ville plus peuplée, car les Romains en ont fait le centre de leur commerce, et c’est là que leurs préfets font frapper toute la monnaie d’or et d’argent. C’est là aussi qu’on voit ce temple ou édifice sacré, hommage collectif de tous les peuples de la Gaule, érigé en l’honneur de César Auguste : il est placé en avant de la ville, au confluent même des deux fleuves, et se compose d’un autel considérable, où sont inscrits les noms de soixante peuples, d’un même nombre de statues, dont chacune représente un de ces peuples, enfin d’un grand naos ou sanctuaire.

D’après STRABON. Géographie. Livre IV, 3, 2. 1 er s.

a) Doc. 48 : En l’honneur de qui fut édifié le temple décrit par Strabon ?

b) Retrouve sur la reconstitution de Lyon (Doc. 51 ci-après) à quel numéro ce temple correspond.

séance 7 —

Séquence 7

À proximité du sanctuaire des Trois Gaules, fut édifié un amphithéâtre destiné à organiser des jeux (combat de gladiateurs et d’animaux sauvages). Les archéologues ont retrouvé une stèle indiquant le nom du généreux donateur qui finança la construction :

Document 49 : Dédicace de l’amphithéâtre de Lyon

http://www.musee-gallo-romain.com/fourviere/collection/virtuelle3.html Texte de l’inscription : « Pour le salut de

http://www.musee-gallo-romain.com/fourviere/collection/virtuelle3.html

Texte de l’inscription : « Pour le salut de l’empereur

Julius Rufus, fils de Caius, prêtre de Rome et d’Auguste, de la cité des Santons 1 , [et d’autres membres de sa famille] ont fait construire à leur frais cet amphithéâtre […] avec

[…] Tibère César Auguste, Caius

son podium »

Texte et photographie : Musée gallo-romain de Fourvière, Lyon.

1. Saintes

c) Doc. 49 : D’après le texte de la dédicace, sous quel empereur romain fut construit l’amphithéâtre de Lyon ?

d) Quel est le nom du donateur qui a financé la construction de l’amphithéâtre ? Quelle est sa fonction ? De quelle cité est-il originaire ?

e) À quel numéro correspond l’amphithéâtre sur la reconstitution de Lyon (Doc. 51, page suivante) ?

Il ne reste pratiquement plus rien de l’amphithéâtre de Lyon, en revanche les vestiges du Théâtre et de l’Odéon sont très bien conservés. Près de 10 000 spectateurs pouvaient assister à des comédies et des tragédies dans le Théâtre tandis que l’Odéon pouvait accueillir 3000 personnes pour des spectacles de musique ou de poésie.

Document 50 : L’Odéon de Lyon (x150)

© photo F. Marthaz

© photo F. Marthaz

Il ne faut pas confondre le théâtre et l’amphithéâtre. Le premier avait des gradins en demi-cercle et une scène. On y jouait la comédie et la tragédie. Le second avait une piste circulaire, entièrement entourée de gradins. On y assistait aux combats de gladiateurs et d’animaux sauvages.

f) Doc. 50 : Observe bien la photographie. À quoi voit- on que l’Odéon est bien un petit théâtre et non un amphithéâtre ?

g) À quel numéro l’Odéon correspond-t-il sur le document 51 ?

Séquence 7

séance 7

Document 51 : Reconstitution de Lugdunum

1. Grand Cirque 2. Odéon 3. Théâtre 4. Ancien forum 5. Nouveau forum 6. Ports
1. Grand Cirque
2. Odéon
3. Théâtre
4. Ancien forum
5. Nouveau forum
6. Ports
7. Amphithéâtre
8. Sanctuaire des Trois Gaules

Dessin © J.-C. Golvin. Extrait de G. Coulon, J.-C. Golvin. Voyage en Gaule Romaine. Ed Errance / Actes Sud.

séance 7 —

Séquence 7

Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices. Si tu manques de temps, passe directement à la rubrique « Je rédige » à la fin de la leçon. Sinon, je te propose de compléter ton travail en lisant les chapitres B et C qui suivent.

B
B

…Pour devenir citoyen romain…

Revenons sur Caius Julius Rufus le généreux donateur qui finança la construction de l’amphithéâtre de Lugdunum. Nous savons par l’inscription retrouvée à Lyon qu’il est grand prêtre de Rome et d’Auguste, une fonction très importante qui fait de lui le chef de la religion pour toutes les Gaules.

Nous savons également par cette inscription retrouvée à Lyon qu’il est originaire de la ville de Saintes. Et c’est grâce à cette information que nous allons en savoir un peu plus sur ce personnage.

Document 52 : Arc de Germanicus, Saintes (vers 20 ap. J.-C.)

© photo F. Marthaz Texte d’une inscription retrouvée sur l’arc de triomphe dit de Germanicus

© photo F. Marthaz

Texte d’une inscription retrouvée sur l’arc de triomphe dit de Germanicus :

« À Germanicus César, fils de Tibère Auguste, petit-fils du divin Auguste, arrière-petit-fils du divin Jules, augure, flamine augustal, consul pour la deuxième fois, salué imperator pour la deuxième fois. Caius Julius Rufus, fils de Caius Julius Otuaneunus, petit-fils de Caius Julius Gedemo, arrière-petit-fils d’Epotsoviridius, prêtre de Rome et d’Auguste à l’autel qui se trouve au Confluent, préfet des ouvriers, a fait don [de cet arc] ».

source : http://ww2.ac-poitiers.fr/hist_geo/IMG/pdf/saintes_

romaine2-2.pdf

Encore lui ! Cette deuxième inscription nous apprend que Caius Julius Rufus finança également la construction d’un arc de triomphe en l’honneur de l’empereur Germanicus dans sa ville de Saintes. Ce gaulois devait donc être très riche. Mais comment sait-on qu’il était gaulois ? Sur l’inscription de Saintes, Caius Julius indique le nom de ses ancêtres et nous apprends beaucoup sur la romanisation de sa famille en seulement trois générations :

arrière-petit-fils d’Epotsovirid(i)us

Son arrière grand père ne porte qu’un seul nom d’origine gauloise. Il a sans doute connu la conquête romaine.

petit-fils de Caius Julius Gedemo

Son grand père est le premier à porter les trois noms romains (tria nomina). Son nom fait référence à Jules César (Caius Julius en latin) mais conserve toutefois un surnom gaulois (Gedemo)

Fils de Caius Julius Otuaneunus

Son père porte trois noms romains. Il n’y a plus de référence gauloise.

Séquence 7

séance 7

Notre Caius Julius est donc un romain à part entière, sans doute même citoyen romain. C’était un grand privilège qui n’était accordé qu’aux magistrats les plus importants des cités gauloises ou aux cités qui faisait preuve d’une grande fidélité à Rome. Le père de Caius Julius avait sans doute déjà des fonctions de magistrats dans sa ville de Saintes. Et avec ses fonctions (grand prêtre, préfet des ouvriers) et ses dons, Caius Julius pouvait lui aussi facilement y prétendre. La plupart des Gaulois à cette époque sont des pérégrins (étrangers), et ne peuvent voter ni être élus aux magistratures romaines, ni même épouser une romaine. Il faut attendre 212 ap. J.-C. et l’édit de l’empereur Caracalla pour que tous les hommes libres de l’Empire deviennent citoyens romains.

Document 53 : Extrait de l’édit de Caracalla (212 ap. J.-C.)

Je donne donc à tous les pérégrins qui sont dans l’Empire le droit de cité romaine […] Il se doit en effet que la multitude […] soit dès maintenant associée aussi à la victoire. Et le présent édit augmentera la majesté du peuple romain.

C
C

…Tout en gardant certaines traditions gauloises

Dans un empire romain en paix et prospère, les Gaulois cherchent donc à vivre comme des Ro- mains et même à obtenir la citoyenneté romaine. Toutefois, les Gaulois restent attachés à cer- taines traditions, notamment religieuses. C’est particulièrement vrai dans le nord de la Gaule.

C’est particulièrement vrai dans le nord de la Gaule. Exercice 26 : Comprendre la notion de

Exercice 26 : Comprendre la notion de syncrétisme religieux

Observe les documents ci-dessous puis réponds aux questions au crayon à papier sur ton cahier.

Document 54 : Vestiges d’un fanum

papier sur ton cahier. Document 54 : Vestiges d’un fanum Fanum de la cité de Briga

Fanum de la cité de Briga (site archéologique de Bois-l’Abbé, Eu). Le fanum est un petit temple typiquement gaulois. La statue du dieu (X) est abritée dans une pièce carrée, elle-même entourée d’un plus grand carré servant de galerie. Construits en bois avant la conquête, les fana sont par la suite édifiés en pierre suivant les techniques apportées par les Romains.

© photographie F. Marthaz

séance 7 —

Séquence 7

a) Doc. 54 : Le fanum de Briga peut être qualifié de « gallo-romain » car il mélange les deux cultures, gauloise et romaine. Retrouve la part de chacune d’entre-elles en rayant la mauvaise réponse dans la colonne de droite du tableau suivant :

Caractéristiques du fanum

culture

Le plan (deux carrés imbriqués)

Gauloise/romaine

La construction en pierre

Gauloise/romaine

Document 55 : Le dieu Gisacus

© photo F. Marthaz

© photo F. Marthaz

Retrouvée sur le site de la cité-sanctuaire de Gisacum (Viel-Evreux, Eure), cette statuette représente le dieu gaulois Gisacus, le dieu du peuple gaulois des Aulerques Eburovices. Mais s’il a un nom gaulois, ce dieu adopte les traits d’Apollon, le dieu du soleil, des arts et des lettres pour les Grecs et les Romains. C’est un exemple de syncrétisme religieux (fusion de deux religions).

Quant à la cité de Gisacum, elle disposait de tous les éléments d’une petite cité gallo- romaine : Grand Temple romain, fanum gaulois, thermes, aqueduc et forum.

b) Doc. 55 : Sous les traits de quel dieu romain le dieu gaulois Gisacus est-il représenté ?

c) Si tu compares ce que tu sais de Lyon (Lugdunum) avec ce que nous venons de voir sur Briga (Eu) et Gisacum (Viel-Evreux), pourquoi peut-on dire que sur le plan religieux et architectural le Sud de la Gaule est plus romanisé que le Nord ?

Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de copier les définitions de la leçon.

j e retiens Pas de résumé dans cette dernière leçon sur Rome. Recopie les mots
j e retiens Pas de résumé dans cette dernière leçon sur Rome. Recopie les mots

j e retiens

j e retiens
j e retiens Pas de résumé dans cette dernière leçon sur Rome. Recopie les mots de
j e retiens Pas de résumé dans cette dernière leçon sur Rome. Recopie les mots de
j e retiens Pas de résumé dans cette dernière leçon sur Rome. Recopie les mots de
j e retiens Pas de résumé dans cette dernière leçon sur Rome. Recopie les mots de
Pas de résumé dans cette dernière leçon sur Rome. Recopie les mots de vocabulaire ci-dessous

Pas de résumé dans cette dernière leçon sur Rome. Recopie les mots de vocabulaire ci-dessous sur ton cahier et s’il te reste du temps, je te propose un dernier exercice de rédaction sur Lugdunum.

ci-dessous sur ton cahier et s’il te reste du temps, je te propose un dernier exercice

marge

Un pérégrin :

Un fanum :

Le syncrétisme

religieux :

Un homme libre vivant dans l’Empire romain ne disposant pas de la citoyenneté romaine.

Petit temple gaulois de forme carrée.

Lorsque plusieurs religions s’influencent et/ou se complètent.

Séquence 7

séance 7

j

e rédige

Imagine que nous sommes à Lugdunum vers 20 ap. J.-C. Tu es Caïs Julius Ruffus et tu viens d’achever la construction de l’amphithéâtre que tu as financé. Rédige une lettre à l’empereur dans laquelle tu présentes toute la splendeur de Lugdunum afin de le convaincre de venir en personne assister aux fêtes qui sont données chaque année en son honneur. Dans ta lettre n’oublie pas de présenter tous les avantages de Lugdunum (sa position commerciale, ses monuments, l’attachement des habitants pour l’empereur). Pour t’aider tu peux relire le texte du géographe Strabon (Doc. 48) mais ne le recopie pas ! Tu peux aussi utiliser la reconstitution de Lugdunum (Doc. 51).

aussi utiliser la reconstitution de Lugdunum (Doc. 51). le coin des curieux Quelques liens pour retrouver

le coin des curieux

Quelques liens pour retrouver les lieux que nous avons évoqués dans la leçon :

- Gisacum, une cité-sanctuaire très gallo-romaine :

http://www.cg27.fr/cg27/departement_eure/decouvrir_visiter/gisacum

- le site du Musée archéologique de Lyon Fourvière :

http://www.musee-gallo-romain.com/fourviere/accueil/index.html

Enfin, pour passer d’une capitale à une autre, le service culturel de la ville de Paris nous offre une visite virtuelle du Lutèce antique. Un site à ne pas manquer à l’adresse suivante :

http://www.paris.culture.fr/

j e m’évalue

suivante : http://www.paris.culture.fr/ j e m’évalue Place sur la frise les groupes de mots suivants :

Place sur la frise les groupes de mots suivants :

- LA RÉPUBLIQUE

- L’EMPIRE

Retrouve à quelle lettre correspond chacun des mots suivants :

- Alésia

- L’édit de Caracalla

- La paix romaine

- Le principat d’Auguste

séance 7 —

Séquence 7

Dans les cases ci-dessous, coche au crayon à papier (pour pouvoir gommer ensuite et recommencer l’exercice si besoin) la ou les bonnes réponses (sans trop appuyer la pointe de ton crayon) qui conviennent aux affirmations suivantes :

1-

D’après le poète Énée Rome aurait été fondée

6-

La République se termine par des guerres entre les généraux romains, ce sont…

q

a) En 650 av. J.-C.

q

a) les guerres civiles

q

b) En 753 av. J.-C.

q

b) les guerres latines

q

c)

En 573 av. J.-C.

q

c) les guerres puniques

2-

D’après les archéologues au VIIIe siècle…

7-

Imperator est le titre donné…

q

a) Rome était déjà une cité

q

a) à un général victorieux

q

b) Rome n’était qu’un village de bergers

q

b) à un magistrat élu

q

c) Rome n’existait pas.

q

c) au chef de la religion romaine

3-

Comment appelle t-on l’assemblée des citoyens romains

8-

Le nouveau régime mis en place par Auguste entre -27 et 14 s’appelle

q

a) l’Ecclésia

q

a) le sénatus consulte

q

b) les Comices

q

b) le principat

q

c) le Sénat

q

c) l’oligarchie

4-

Sous la République, Rome est dirigée par…

9-

Pour célébrer leurs victoires les empereurs font édifier…

q

a)

un roi

q

a) des temples

q

b) un empereur

q

b) des Arcs de triomphe

q

c) deux magistrats, les consuls

q

c) des statues

5-

Comment appelle t-on les armées romaines…

10-Une villa est

q

a) les cohortes

 

q

a) un maison urbaine

q

b) les légions

q

b) un immeuble collectif

q

c) les divisions

q

c) une grande ferme

Une fois ce travail terminé, va lire les bonnes réponses dans le livret de corrigés. Fais le total de tes points. Si tu as entre 15 et 20 points cela signifie que tu as une bonne connaissance de ta leçon.

Si tu as moins de 5 points, je te conseille de relire les résumés et le vocabulaire copiés dans ton cahier.