Vous êtes sur la page 1sur 2

patrimoine

s’est déroulée de février à avril des recherches archéologiques ef-


dernier dans la région de Manda- fectuées en Thaïlande depuis 1996
lay, avec la participation de U Pauk par Jean-Pierre Pautreau, avec
Pauk, archéologue responsable de Patricia Mornais et Tasana Doy-
Préhistoire du Myanmar cette région, de Kate Domett, an- Asa. Cet ouvrage abondamment
thropologue néo-zélandaise, et de illustré s’intitulera Ban Wang Hai,
ean-Pierre Pautreau, préhisto- deux étudiants poitevines, Anne- un cimetière de l’âge du Fer dans
J rien exerçant en Poitou- Sophie Coupey et Florence Pellé. le nord de la Thaïlande.
Charentes (UMR CNRS 6566), Des dizaines d’archéologues bir-
est aussi responsable de la mans en ont profité pour venir se
mission archéologique française former aux techniques de fouille et
au Myanmar, nom actuel de la d’enregistrement de sépultures.
Birmanie, financée par le ministère Le chantier a permis de mettre au
français des Affaires étrangères. La jour 75 squelettes accompagnés
préhistoire de ce pays reste mécon- d’un riche mobilier céramique,
DES SCHÉMAS PARTOUT nue. Entouré de montagnes, le métallique (pointes de lance, la-
Un bon schéma est souvent Myanmar s’étend sur près de 2 000 mes d’épée, poignards), et de pa-
plus explicite qu’un long km, de l’Himalaya jusqu’à l’isthme rures (perles de cornaline et pâtes
discours. Dans son livre, Les de Kra qui borde la mer d’Anda- de verre).
schémas, un langage
man. Entre l’Inde, le Bangladesh, la La prochaine mission débutera en
transdisciplinaire, Michel
Chine, le Laos et la Thaïlande, ce janvier 2002 dans la même région

Jean-Pierre Pautreau
Adam fait l’éloge de ce mode
de communication visuelle, à
pays représente un potentiel énorme et dans un autre cimetière.
la fois simple, puissant, et pour les archéologues. D’autre part, signalons qu’un édi-
universel, aux vertus La première campagne de terrain, teur thaïlandais, Silk Worm, pu-
pédagogiques incomparables. dans un cimetière de l’âge du Fer, bliera à la fin de cette année le bilan
A l’origine de ce travail, le
constat d’une carence. A
l’école, on apprend à lire, à
dessiner, mais apprend-on à La fondation de l’abbaye
schématiser ? Or des
schémas, aujourd’hui, on en de Maillezais
rencontre partout, dans toutes
les disciplines du savoir. « ’est entre 1060 et 1072 CENTRE
A mi-chemin entre le texte et
l’image, le schéma permet de
C qu’à la demande de son
père Goderan, un moine de l’ab-
INTERNATIONAL D’ART
MURAL
mettre en relief les
baye de Maillezais, Pierre, a écrit Le Ciam organise son 10e
caractéristiques principales
le récit des origines de son ab- séminaire international sur le
d’un objet ou d’un système,
baye, alors située dans une île des thème du «décor peint des
de visualiser leur organisation
marais du Bas-Poitou.» Telles sont édifices civils à la
interne et la dynamique de
Renaissance», du 17 au 19
leurs relations. Le schéma les circonstances historiques dans
octobre à Saint-Savin. D’autre
aide à comprendre et à faire lesquelles s’inscrit ce récit singu-
part, le Ciam propose toute
comprendre. lier que nous présente George Pon,
l’année des stages d’art mural.
Faire de ce mode d’expression chercheur au Centre d’études su- 05 49 48 66 22
un outil accessible à tous, tel périeures de civilisation médié-
est l’objectif de Michel Adam vale de Poitiers. PATRIMOINE
au travers de ce livre qui rend
L’abbaye existe toujours et l’on INDUSTRIEL
compte, à partir de nombreux
peut encore en visiter les vestiges. Pascale Moisdon-Pouvreau a
exemples, de sa propre
En porte-à-faux sur la fiction et recensé plus de 200 usines
expérience pédagogique et de
ses réflexions sur le sujet. l’histoire, le récit du moine Pierre récageux.» Par delà les descrip- antérieures à 1950 en
Dans une première partie, retrace les origines de ce monas- tions relatives à l’édification ab- Charente-Maritime. Son
l’auteur explore l’univers du tère : «Au cours d’une chasse, un batiale, le récit du moine Pierre enquête minutieuse, à la fois
schéma : sa structure, ses chevalier, pour se protéger des fournit également de précieuses inventaire et étude sur
éléments constituants, son l’industrialisation, est publiée
assauts d’un monstrueux sanglier, informations sur les mœurs et
usage, ses propriétés, ses sous le titre Patrimoine
lui jette une grosse pierre. C’est mentalités autour de l’an Mil.
avantages et ses limites. Dans industriel de la Charente-
l’ancien autel d’une église en rui- Georges Pon et Yves Chauvin,
la deuxième partie, il expose Maritime, par monum, éditions
nes, et le malheureux tombe responsables de la traduction et de du patrimoine (224 p., 85 F).
les principes d’une
comme foudroyé. Il est heureuse- l’édition critique réhabilitent
classification et d’une
ment sauvé par Emma, l’épouse aujourd’hui ce texte qui ne
méthode de construction. Un
de Guillaume Fier-à-Bras, comte s’adresse pas exclusivement à un
ouvrage à la fois théorique et
pratique, pour apprendre à de Poitou et duc d’Aquitaine, qui lectorat de médiévistes ou d’ec-
concevoir des schémas autant décide alors d’édifier un monas- clésiastiques.
qu’à les déchiffrer. tère en cette presqu’île sauvage Boris Lutanie
Mireille Tabare peuplée de quelques rares Ed. Centre vendéen de recherches
Editions L’Harmattan. colliberts, au fond d’un golfe ma- historiques, 320 p. 140 F.

6 ■ L’ACTUALITÉ POITOU-CHARENTES ■ N° 54 ■
ANGOULÊME AU core.» C’est à La Rochelle que
CARREFOUR DES ARTS Karine Bonneval a cultivé son dé-
«Mon pari était faire un sir de comprendre, d’apprendre, de
colloque qui soit autre chose
qu’un colloque.
Les parures voir. Après des études aux Beaux-
Arts d’Angoulême et de Stras-
Je souhaite promouvoir des
rencontres artistiques
de Karine Bonneval bourg, entre son micro-univers de
Bagnolet et la capitale, elle invente,
vivantes dont le public ne soit
« a grand-mère habitait à dans l’océan urbain, son propre
pas exclu.» Marie-Hélène
Popelard, maître de
M côté du muséum d’his-
toire naturelle, que j’adore. En-
cabinet artistique de curiosités.
Ses travaux présentés récemment à
conférences en philosophie à
l’Institut universitaire de fant, adolescente, pendant des an- la galerie Martine et Thibault de la
formation de maîtres nées, j’y allais toutes les semaines Châtre à Paris, puis en novembre
Poitou-Charentes, organise à en passant par le jardin botanique. prochain la galerie des Beaux-Arts
Angoulême le deuxième Des gardiens me reconnaissent en- de Châteauroux, révèlent son re-
rendez-vous d’un cycle de gard d’éthologue appliqué au genre
rencontres sur la humain.
correspondance des arts – Chaque œuvre saisit des états fugi-
poésie, peinture et
tifs d’introversion ou d’extraver-
musique – intitulé «Le même
sion. La Garde robe de l’attente,
et l’autre». Pendant trois jours
réalisée en matériaux organiques
(26, 27 et 28 octobre), le
théâtre, partenaire de cet (dentales, feutre, coton, cuir, char-
événement interdisciplinaire, bon, chardons, œufs, graines) et les
accueille des lectures, des Habits de parade en matériaux syn-
concerts, des expositions, des thétiques (latex, paillettes) dessi-
représentations théâtrales et nent une articulation anatomique
des conférences animées par des comportements humains. Do-
plus d’une vingtaine maine dans lesquelles Karine Bon-
d’intervenants, écrivains, neval excelle en combinant trois
compositeurs, peintres et
vies, d’artiste, d’assistante de la
universitaires.
bottière Olga Berluti et du coutu-
Renseignements et détail des
rier Frédéric Molenac… quand elle
rencontres à l’IUFM, site de la
Charente, ne réalise pas pour ses clients des
Franck Gérard

227, rue de Montmoreau, chaussures sur mesure en cœur


16022 Angoulême, d’artichaut.
05 45 61 85 61 Dominique Truco

L’année des associations ARCHITECTURE


A La Rochelle, l’Espace art
contemporain (28, rue
our célébrer le centenaire de tités régionales. Les dossiers de MÉTIERS DE BOUCHE
P la loi 1901 sur les associa-
tions et mettre en valeur l’engage-
participation dessinent un paysage
associatif d’où ressortent quelques
Du 17 au 21 novembre à Niort,
le 6e Carrefour des métiers de
Gargouleau) présente
jusqu’au 26 octobre
l’exposition «Architecture du
ment bénévole, la région Poitou- grands traits. Il apparaît que cer- bouche réunit des centaines XXe siècle en Poitou-

Charentes a initié en mai dernier tains territoires de Poitou- de professionnels. Au Charentes», issue du livre
programme : sécurité éponyme de Gilles Ragot
l’opération «1901 projets pour Charentes sont particulièrement
alimentaire, traçabilité, publié par Patrimoines &
2001». Ainsi 900 projets ont été créatifs à l’image des Deux-Sè-
hygiène et formation. Parmi médias.
présentés, émanant de près de 850 vres, de Cognac ou de Parthenay. les nombreux concours,
associations. Ces dernières seront Des formes originales de solidarité signalons celui des saveurs VS PACK
distinguées le 27 octobre à la Ro- ont été mises en place comme à La Poitou-Charentes avec plus de A l’initiative d’Atlanpack, pôle
chelle et 50 d’entre elles, les plus Roche-Posay où les associations 600 produits. régional de l’emballage-
représentatives de la dynamique créent des ponts entre les curistes conditionnement, le salon
citoyenne en Poitou-Charentes, et les habitants. Dans le domaine COURT TOUJOURS VS Pack se focalise sur les
recevront 1 901 euros (12 470 F). des loisirs, avec le tutorat et les Neuf spectacles sont à évolutions et innovations du
«Plus qu’un concours, cette opéra- commissions de jeunes, les béné- l’affiche de Court toujours au packaging des vins et
tion fournit une base de travail sur voles inventent d’autres voies d’im- Centre de Beaulieu, à Poitiers, spiritueux, à Cognac les 4 et 5
du 25 au 27 octobre. La décembre 2001. A côté des
laquelle nous nous appuierons pour plication ou de transfert de savoir.
direction artistique du festival stands professionnels, des
orienter nos aides, que ce soit pour Les réponses sportives aux handi-
de la forme courte dans la débats et tables rondes,
favoriser le transfert d’idées entre capés sont de plus en plus variées,
création contemporaine des étudiants d’écoles d’art
les territoires, participer à la for- si bien que peu d’activités sont (théâtre, danse, musique, ou de design sont invités à
mation des bénévoles ou contri- réellement inaccessibles. «Toutes cinéma) est confiée par la présenter des créations libres
buer à l’attribution de labels… Rien ces idées sont de la matière vivante Scène nationale à Jean et prospectives.
n’est encore défini», explique utile à la Région autant qu’aux Boillot, metteur en scène en
Annette Dufour, déléguée aux iden- élus», précise Annette Dufour. résidence à Poitiers.

■ L’ACTUALITÉ POITOU-CHARENTES ■ N° 54 ■ 7