Vous êtes sur la page 1sur 227

Précis

Les verbes et leurs prépositions

Isabelle Chollet J ean-Michel Robert

CLE

1NTERNATIONAL

7

Sommaire

Avant-propos

2

Mode d'emploi

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

4

Les huits types de construction

 

.

.

.

6

 

8

---;==========J~

Directrice éditoriale : Michéle Grandmangin Édition : Dominique Colombani Maquette et m ise en pages : Nicole Sicre / Lo yenne Correction: Jean Pencreac'h Couverture : Avis de Passage

© CLE lnternational, 2007. ISBN : 978-2-09-035253-5

206

Avant-propos

Cet ouvrage s'adresse a un public d'étudiants étrangers de tous niveaux. Il s'agit d'un guide pratique qui apportera a chacun un moyen SUr d'exprimer so pensée sans contresens et d'améliorer so syntaxe.

Ce précis rassemble, parmi les verbes les plus fréquents, environ 1 800 de ceux dont les construetions se caractérisent par l'emploi d'une ou plusieurs préposi- tions ou conjonctions.

[XEMPLE : demander a quelqu'un de faire quelque chose, demander que quelqu'un fasse quelque chose.

Les verbes sont présentés de far;on simple et pratique, l'ordre alphabétique permettant une consultation rapide et facile. Les verbes pronominaux appa- raissent dans l'ordre alphabétique du verbe, suivis du pronom se (ou s' devant une voyelle ou un h muet). 'EXEMPLE : « s'intéresser Q quelqu'un OU a quelque chose », chercher O la lettre

« 1 » : Intéresser (s').

Des exemples simples permettent de différender les multiples variantes d'un verbe selon ses constructions. Pour affiner ces nuances, sont parfois ajoutées des notes (encadrées) présentant également des différences sémantiques.

Dans un souci de simplification, nous avons choisi de ne pos faire figurer dans le répertoire principal les verbes n'ayant pas de complément, comme par exemple le verbe grandir, ou n'ayant qu'une construction directe, comme par exemple les verbes boire (un café, un jus de fruit) ou célébrer (un événement). Cependant, ces verbes sont répertoriés dans un indexen fin d'ouvrage. Ils sont alors suivis des lettres T (transitif) ou 1 (intransitif). Les verbes pronominaux - sans construction particuliere - n'apparaissent pas dans cet index.

Mode d'emploi

Choque entrée montre toutes les constructions des verbes, avec les complé- ments, les prépositions et les conjonctions. Sont mises en évidence les diffé-

rences de sens (tenir quelque chose / tenir a quelque chose) , de simples nuan ces

(se décider a / décider de ), des différences de style (emploi recherché ou fami- lier) ou d'usage (par exemple l'emploi du subjonctif apres ne pas croire que

n'est plus obligatoire

en fran~ais parlé).

En ce qui con cerne le choix des modes, n ous nous sommes limités a l'indica- tif, au subjonctif et a l'infinitif, ce qui ne veut pos dire que le conditionnel soit impossible dans certaines constructions verbales :

fe crois qu' il peut le faire / fe crois qu' il pourrait le faire.

De meme, le conditionnel peut apparaitre dans le discours rapporté (futur

dans le passé) : Il m 'a dit qu'il ne pourrait pas venir.

EXEMPLE DE PRÉSENTATION

ÉCRIRE

• quelque chose a quelqu'un : Véronique écrit une lettre ason ami. •a quelqu'un de+ infinitif [ 6) : Elle lui écrit de l 'attendre ala gare.

•a quelqu'un que+ indicatif : Elle lui écrit qu'elle va bientót arriver aNice.

•a quelqu'un que +

subjonctif: Elle luí écrit qu ' il vienne l'attendre ala gare.

Que+ subjonctif et de+ infinitif exprirnent l'o rdre ou la demand e.

La couleur bleue indique un complément d ' objet direct. La couleur rouge indique un complément d'objet indirect ou une cons- truction avec préposition ou conjonction. L'encadré précise le sens du verbe en fonction de la construction. Certaines constructions récurrentes ont été répertoriées et renvoient a huit « types » présentés page suivante. Ces constructions sont notées par un chiffre [6].

REMARQUES SUR L'INDEX

•Les verbes sans complément (comme grandir) et les.verbes transitifs qui ont un seul complément et ne sont pas suivis de préposition ou de conjonction (comme par exemple boire), ne figurent pos dans le répertoire principal mais

se retrouvent dans l'index en fin de volume suivis de la lettre T (transitif) ou 1(intransitif). Les verbes acceptant les deux constructions sont indiqués par les deux lettres T, 1 (Transitif / Intransitif), par exemple le verbe respirer T, 1: je suis soulagé,

je respire ( 1) / respirer I ' air de la mer (T ).

• Les verbes toujours pronominaux ne sont pas répertoriés dans cet index.

• Les verbes qui peuvent avoir plusieurs constructions, qui sont des verbes

dérivés de verbes présents dans le récit (comme revendre) ou d'un usage rore

(subodorer) sont simplement notés comme transitifs (T).

Les huit types de constructions

Type 1 (VouL01R)

+ infinitif : Je veux partir. Le sujet du verbe est celui de l'infinitif et la construction est obligatoire :

« Je veux que je parte » est impossible. Ce sont en général des constructions avec le subjonctif.

Type 2 (GAGNER)

+ infinitif: /'espere gagner. Le sujet du verbe est celui de l'infinitif mais la construction n 'est pas obliga- toire : /'espere que je vais gagner est possible.

Type 3 (CRAINDRE)

de+ infinitif: Je crains d'avoir f'roid. Le sujet d4!1 verbe est celui de l'infinitif et la construction est obligatoire :

« Je crains que j'aie froid » n'est (normalement) pas possible.

Type 4 (DtcmER)

de+ infinitif: f'ai décidé de partir demain. Le sujet du verbe est celui de l'infinitif mais la construction n ' est pas obliga- toire : f'ai décidé que je partirai demain est possible.

Type S (APPRoUVE.R)

de + infinitif : Je l'approuve de faire cela. Le complément du verbe est le sujet de l'infinitif et la construction est obli- gatoire : « fe l'approuve qu'il fasse cela» est impossible. Cependant, la lan- gue parlée peut parfois admettre cette construction lorsque le complément est un nom (et non un pronom) : f'approuve mon f'rere qu'il ait fait cela.

Type 6 (DEMANDER)

de + infinitif: f'ai demandé amon voisin de me préter sa voiture. Le complément du verbe est le suj et de l'infinitif, mais la construction n 'est pas obligatoire : f'ai demandé amon voisin qu'il me préte sa voiture est possible.

Type 7 (GtNER)

de + infinitif (impersonnel) : Cela le gene de faire cela / Cela luí plaft de faire cela.

Le complément du verbe est le sujet de l'infinitlf. Cette construction est nor-

malement obligatoire : « Cela le gene qu'il fasse

est impossible. Meme si le franr;:ais familier admet parfois certaines cons-

tructlons comme : <;a t'embete que tu sois recalé ?

/ cela luí plait qu'il

»

Type 8 (TDNDRE) quelque chose a quelqu'un : Le coiffeur luí a teint les cheveux.

Le complément d'objet indirect n'est possible que sous la forme d'un pronom. « Le coiffeur a teint les cheveux a Marte » est impossible (Le coiffeur a teint

les cheveux de Marie).

r-

CD

(/1

(6

C"

CD

(/1

ABAISSER

ABAISSER

e:io·p 1 /

~(C='( O\

• quelque chose : Il fait trop chaud dans cette voiture, abaisse un peu la vitre.

• quelque chose de quelque chose : Le syndicats voudraient abaisser l'dge de la retraite

d'un an.

ABAISSER (s') f2

et9.c::i<se

e\

•a quelque chose : Ne t'abaisse pas a son niveau. • a+ infinitif : Ne t 'abaisse pas a lui répondre.

Suivi de la préposition a+ infinitif. « s'abaisser » signifie «se comporter comme une personne inférieure ».

ABANDONNER (s ' )

DC\0' .&e

\\e\A.Jc '(XJ'(

•a quelque chose : Apres son échec, Pierre s'est abandonné au désespoir.

ABATTRE (s') -Ab::::Y\-i1s.c s:b~c

• sur quelqu'un / quelque chose : La foudre s'est abattue sur cette maison.

ABONDER

P

'oJr0.o(

/11>1-r~·

O(

~-=>

• dans quelque chose : f'abonde dans votre sens.

) -el'\~

ABONNER

f1

fe.nb•r

OI (

J

'ccto

(

OI

• quelqu'un a quelque chose : f'ai abonné mes enfants a cette revue.

ABONNER (s')

°Stf.;Yv--b f Se

o. / oOOV'I01&C

CA.

•a quelque chose : Marie s'est abonnée a ce joumal.

ABOUTIR tesor-Q:x:o \ / (()'<'(\uo {

•a quelque chose : Ses recherches n'ont pas abouti a la conclusion espérée. • a+ infinitif : Il n'a pas abouti a créer un nouveau systeme philosophique.

ABOYER :1.-\o--e \:P(

O\

• apres / contre quelqu 'un : Le chien aboie

AoRíGER (s')

Ab'f'ev;a <se

e)/\

contre le facteur.

• en quelque chose: Le mot " faculté » peut s'abréger en « fac " ·

ABREUVER Abt UvYt~(' (Q(\

• quelqu'un de quelque chose : Pierre a abreuvé Paul d'injures.

ABRITER 1J--e:i:::fJO(c\ct<" c\e.

• quelqu' uri / quelque chose de quelque chose : Le parapluie abrite les enfants de la pluie.

ABSTENIR (s ' )

-Abs.\c<'C<SC c\e

• de + infinitif : Abstenez-vous de fumer dans les endroits publics.

AccoRDER (s' )

ABUSER ~,:':or c:\e_

• de quelqu'un / quelque chose: N'abusez pas de ma patience.

Abuser d'une personne peut signifier « violer »: L'accusé avait essayé d'abuser de sa voisine.

AccABUR ArxblO< de.¡ A\::xUf\'or

lPf\ · CP~r d¿

• quelqu•th{ de quelque chose : Marc est arrivé avec deux heures de retard, ses col/egues l'ont accablé de reproches .

AccÉoER A e ee:d.e<

·

'

• a quelque chose : JI n 'est

pas

AccEPTER Ace o-\-o<

possib/e d 'accéder a ce site

en voiture, iJ faut marcher.

• quelqu'un} quelque chose : Nous n'acceptons que les membres du club. Veuil/ez accepter nos excuses.

• de + infinitif [3] : fulien a accepté de quitter París pour Ja province.

• que + subjonctif: Valérie n 'accepte pas que fulien parte en province.

AccuMATER (s') Acl.il'('Ck\01.se a

r

(l)

(/J

~

""O

(l)

(/J

•a quelque chose : Malgré le froid, Marc s'est bien acclimaté a sa nouvelle vie au Canada.

AccoMMODER ( s ')

C~ <NtJ\&-<:. (o(\ / \> A:Ja \)-lo 1&c

o/ Cor )o ffue

• de quelque chose : s'est faci/emen t accommodé du logement que sa firme luí a trouvé.

• de c~ ue + indicatif : JI s'accommode facil ement de ce qu 'on lui donne .

-

Acca°M~ NER ÁCP<1"~VO<( Acorrr()o'i/'O( COVI

• quelqu 'un / quelque chose : Marc ad:ompagne son amie au restaurant. Jls prendront du vin blanc pour accompagner le poisson .

• quelque chose de quelque chose : Jls ont accompagné le poisson d'un vin blanc d 'Alsace.

"'"

+ \."°

.

).

.P.cc.~Y'Cf

A ccoMPAGNiñ (s') Au::irppaV\O.f~

e.O'\ .

• de quelque chose : Le fromage s'accompagne souvent de vin rouge.

AccoRDER Co(\c.c.ck<, ~~ur a f~r-(.C(c\o(,co!Ybvx:>t COV\.

(~l •quelque chose a quelqu un

: Le directeur accorde rarem ent

une

faveur a ses

employés.

• quelque chose avec quelque chose : JI faut accorder le verbe avec un su jet .

•a quelqu'un (en général pronom) que+ indicatif: fe t 'accorde que c'était difflcile .

Accorder quelque chose signifie « mettre en accord ». Accorder que signifie « conve nir, reco nnaitre 11 .

ACCORDER (s ' )

? of'e(Y.'., Ce O.C.l.J?.\C.O lr

u(

- e.O" ,~ r.t.~~/ ~· - "-ti\

• quelque chose : Caro/e travaille beaucoJp; elle ne s'atcorde jamais un instant de repos.

!;"

(/¡

<

(!>

,

O"

(!>

(/¡

ACCOUCHER

~ sur quelque chose : Les parents n 'a rrivent pasa s'accorder sur le prénom de l'enfant. ~avec quelque chose : Le verbe s'accorde avec le sujet. ~ a+ infinitü : Les parents s'accordent a reconnaitre que Ieur bébé est superbe.

AccoUCHER

bo<

o. \lf2. /os~., o\ µ:>v\;\) ~

~quelqu'un de quelqu'un : Le m édecin a accouché ma cousine d ' un gar(:on.

On peut accoucher de quelque chose . Ce ver be a alors le sens d'« élaborer pé nible ment » :

Apres des semaines de discussion s, les négociateurs ont enfin accouché d'un accord.

AccoUDER (s')

A\X>jo«Sf-,

VI\ 1 e.o~

~a (contre) quelque chose : Ne t'accoude pas a ce balcon, il est fragile.

Accoua1a

-Acuó• e- a

/A OJC.\• r

'N->c.t e-·.

~+ infinitif : Les enfanfs accourent embrasser leur mere. ~vers quelqu'un / quelque chose : Les enfants accourent vers la maison, vers Ieur mere.

Avec un complément de lieu, d'autres prépositions sont possibles: accourir dans la chambre.

S'ACCOUTRER (s') ~ de quelque chose : Le chanteur s'était accou tré d'un pantalon rouge.

AcCOUTUMER Acos1uO"b(c'.) ( O\

~quelqu'un a quelque chose : L'apprentissage des langues étrangeres accoutume les jeunes a des cultures différentes. ~quelqu'un a + infinitif : Il est espagnol, elle est fran (:aise ; ils ont accoutumé leurs enfants a parler dans les deux langues.

ACCOUTUMER (s') Ac.o::\\JrY'bc Cl' se :?I ~a quelqu'un / a quelque chose : Les enfants se sont accoutumés a leur nouveau professeur et a leur nouvelle école. ~a + infinitif : lis se sont accoutumés ase lever plus tot. ~a ce que + subjonctif : Ils se sont accoutumés a ce que les cours soient plus difficiles.

ACCROCHER

Cdd'O< {'}{'\

~quelque chose'-cl quelque chose : Accroche ton blouson au portemanteau.

AccaocuER (s') Acl-OtW.<~e

O\

~a quelqu'un : A'icroche-toi a moi. qu elque chose : Le petit ga r(:on s'accroche au bras de sa mere.

~

a

S'accrocher apeut avoir le sens de« ne pas vouloir céder, etre en grande demande »: /1 s'ac- croche ases idées, il s 'accroche ases amis.

AccuuR Aco~robr

~quelqu'un a quelque chose : Cet homme d'affaires a acculé ses concurrents a la ruine.

ADAPTIR (s')

AccusER

/

, CIJ3J f

.Je,

>quelqu'un de quelque chose : Qui a accusé Paul de vol

• quelqu'un de+ infinitif [5] : On a accusé cet étudiant d'avoir triché.

AcHARNER (s') f:0S.O~a(K COf' / ola:::,~11f\o.1::se- e.;/'

• contre / sur quelqu' un: Les joumalistes se sont achamés co ntre (s ur) le ministre. •a + infinitif : L'accusé s'est achamé ó clamer son innocence.

ACHETER Co<npm'(

[.() • quelque chose a quelqu'un : ¡'ai acheté un livre ó Marc.

Acheter it quelqu'un peut avoir deux sens : « achete r pour quelqu ' un » et« acheter de quel- qu'un ».

Acm.VER Acoto(

-kffC'I\

roí

I ck,.

~

(/,

<

('11

,

e

('11

en

• quelqu'un ou quelque chose: J'ai enfin achevé ma these. Tout ce travail m 'a achevé. >de + infinitif : Aujourd'hui, j'ai achevé d 'écrire la conclusion.

Si le complément est une chose, achever signifie « t erminer >>.Si c'est un etre viva nt (humain

ou animal), achever signifie « t uer »

rinaire a achevé le pauvre chien) ou figuré (Ce travaíl m'a achevé).

mettre fin aux souffra nces ») au sens propre (Le vété-

ACOQUINER (s') >avec quelqu'un / quelque chose : Son fils s'est acoquiné avec une bande de jeunes du quartíer.

AcQmEScER ~.,.J-1'( , (0".5e;rJ;-r eJ/\

•a quelque chose : Le directeur de l'école n'a pas acquiescé ó la demande des éleves.

• de quelque chose : 11 a acquie scé de la tete . •a ce que + indicatif : Jl n 'a p as acquíescé ó ce qu'íls lul ont d e mandé.

ACQUITTER (s')

9oao< /cl)f(l~I\ CcY\

• de quelque cho~ : 11 s'est enfin acquitté de toutes ses d e ttes .

• envers quelque chose : JI s'est acquitté (de ses dettes) e nvers la banque .

• de ce que + indicatif : JI s'est acquitté de ce qu'il devait .

ACTIVER (s') ~{ &:_

~So

eJ(\

• a+ infinitif : Le directeur des ven tes s'active ó préparer son rapport.

ADAPTER

-f\c\o.pta\

0

• quelque chose a quelque chose : Essaie d'adapter ton comportement aux circons- tances.

AD A PTER (s ' )

t\

-Adop1a1~

•a quelqu'un / quelque chose : Hélene vient de changer de travail. Elle doit s'adapter ases nouve/les fonctions et ases nouveaux ca/legues .

ADHÉRER

ADH ÉRER A.MIO.{~ o- / /i.Ó'f\en'~ () /.\-\ocer~C- {'í'l er<b".i Je.,

>a quelque chose : Stéphane vient d'adhérer a Uri nouveau parti politique.

r- >a ce que + indicatif : f'adhere completement a ce que vous proposez.

<!>

"'

ADJOINDRE

C6

>quelqu'un a quelqu 'un : Le diredeur a adjoint a l 'ingénieur un nouveau collabo-

O"

rateur.

<!>

"'

ADJUGER

'fAÓ.\ Ó\lO(

~ l~1>quelque cliose a quelqu ' un : Le jury a adjugé l e pr e mie r prix a un jeune réalisa - teur.

ADJURER

(})quelqu'un de + infinitif [5] : L'avocat adjure son client de ne rien luí cacher.

ADMETTRE M(Y'\ 1+

>quelqu'un / quelque chose: Cet établissement n 'admet que les m eilleurs éleves. Cette regle n'admet aucune discussion. >+ infinitif [2] : f'admets avoir une mau vaise prononciation en anglais. l~ d e + infinitif (généralement a la forme négative) [6] : 11 n 'a dmet pas de s e faire corriger sa prononciation.

La construction al'actif admettre quelqu'un a+ infinitif est rare. Elle s'emploie plutot avec le pass if : /1 a été admis 8 faire va/oír ses droits iJ la retraite.

>que + indicatif : f'admets que ce n'est pas de ta faute. >que + subjonctif : Il admet que son fils de quinze ans sorte seul le soir.

Suivi de l'indicatif, admettre signifie « reconnaítre », suivi du subjonctif admettre signifie « tolérer, accepter ».

AoMIRER

Mff' ' co(

>quelqu'un

/ quelque chose : fe t 'admire. /'admire surtout ta modestie.

>quelqu' un

de + infinitif [5] : ¡'admire cet auteur d 'étre resté si modeste.

>que + subjonctif : ¡'admire que tu sois resté si modeste.

ADMINISTRER

f\c\{'(\lNS,W.f

>quelque chose : Le maire administre la commune.

tSl1 >quelque chose a quelqu'un : Le médecin a administré un

ADONNER (s ' )

kó1 (O<~

C1.

m éd icam ent a u malade.

>a quelque chose : Ma voisine s'adonne a la gymnastique taus les matins.

ADORER

P

,ó.aco

(

>quelqu'un / quelque chose : Aude adore ce pays et ses habitants.

[":>] >quelqu'un de + infinitif : Elle les adore d'étre si accuetllants. >+ infinitif [1] : Les enfants adorent manger des bonbons.

>que + subjonctif :

Ce chien adore qu'on le ca resse.

AHILIER (s')

Aoossrn (s') A<;X>-t C11~~

e#"\(. '.:J 1"'ho .

~a (contre) quelque chose : Ne t'adosse pas au (contre le) mur, la peinture est encore fraíche.

ADRESSER

J)1no

1c

/ eV\~\()-\

'\:>\~ \·0G O.

~a quelqu'un, a "q'uelque chose : Adressez-vous a la secrétaire. Adressez-vous au bureau d'infurmation.

é)de quelqu'un / quelque chose (dans une interrogation introduite par que)

Qu'adviendra-t-il de man voisin ?

(~1 ~quelque chose-ln quelqu'un : Guy n'adresse plus la parole a Franr;oise.

ADRESSER (s')

ADVENIR :::::Cu'("<I \

c21 ~quelque chose a quelqu'un (rare) : 1l est advenu un accident a mon voisin .

-~n"roe'

~ que+ indicatif: JI est advenu qu'il n'était pas responsable de l'accident.

Advienne que pourra: 11 Ce qui peut arriver n'a pas d'impartance. »

AFFAIRER (s')

~aupres de quelqu'un : Luc s'affaire aupres de sa nouvelle collegue. ~Q + infinitif : Il s'affaire a lui rendre le travail plus facile.

AFFErnR A fee~ <' / 1 \ \"\ '\\ ( ( ~ 1 1"\0i( "'

~quelqu'un : Son échec al'ex<imen affecte Alain.

~ quelque chose : 11 affecte l'indifférence . ~quelqu'un a quelque chose: le directeur a affecté Nicole a l'accueil des étudiants étrangers. ~de + infinitif [3] : Alain affecte de ne pas donner d'importance ason échec. ~quelqu'un de+ infinitif [7] : Cela l'affecte d'avoir échoué. ~quelqu'un que+ subjonctif: Cela m 'affecte que Stéphane ait échoué.

SeIon la construction, affecter peut avoir trois sens.

- « faire semblant d'éprouver un sentiment » : affecter l'indifférence, affecter de s'en

maquer. - « causer une douleur mora le »: Son échec /'affecte, cela m'affecte qu'il ait échoué.

- ((

désigner aun poste )) : affecter quelqu 'un a/'accueil.

AFFECTER (s ' )

~ de quelque chose: JI

AFFICHER (s')

ne s'affecte jamais de rien .

~avec quelqu'un : Cet homme est trop vulgaire. Personne ne veut s'afflcher avec lui.

AFFILIER (s') f\~i\l.U<\,(.

()

~a quelque chose :A.nnie s'est afflliée a un club de danse.

AFFIRMER

AFFIRMER -A1_\'(\"{)O{"

>quelque chose : Ne m 'affirmez pas le contraire !

>+ infinitif [2] : Le témoin affirme connaitre

>que + indicatif : Le témoin a affirmé que le condudeur était barbu .

le respon sable de l'accident.

Ala forme négative, le subjonctif peut remplacer l'indica tif : Le témoin n'affirme pas que le conducteur soit blond.

AFFLIGER

>quelqu' un de quelque chose : La nature avait affligé Cyrano d'un nez tres long.

de / .A f '''.J" ís< .,::V'!pe< \oq

AFFLIGER (s') -Al \1e111k

-e

>de quelque cho'.!ie : Nancy s'afflige des malheurs de Richard. >d e + infinitif : Elle s'afflige de devoir travailler pendant le week-end. >de ce que + subjonctif: Nancy s'afflige de ce que Richard soit si malheureux. >de ce que + indicatif : Elle s'afflige de ce que Richard luí a raconté.

Subjonctif s'il s'ag it d'un jugement, d' une éinotion ; indicatif s'il s'agit d'un fait réel.

S'AFFoLER t::fl\oquecccse \XX"

>de quelque chose : Elle s'affole du retard de son fils.

AFFRANCHIR (s')

>de quelque chose :

AFFUBLER (s')

Certains joumalistes s 'affi'anchissent des regles de grammaire.

('o/\

>de quelque chose : Elle s'est affublée d'un chapeau ridicule.

AGACER \.-\o~o( ' \{n~O(

>quelqu' un

de +fofinitif [7] : Cela m 'agace de devoir toujours attendre Luc.

>quelqu'un que+ subjonctif : Cela m 'agace qu' il soit toujours en retard.

AGIR

./\u\uo.r

$c::>b ('(

>sur quelque chose : L'inflation agit sur l'économie du pays.

~ >de quelqu'un : De qui s'agit-il? >de quelque chose : Dans cet ouvrage, il s'agit de constructions des verbes.

>de + infinitif [7] : Il s'agit de faire attention >que + subjonctif (généralement a la forme négative) : JI ne s'agit p as que tu fasses

AGIR (s') \ \o.\olse

_1J .s'o~i-\-deserreurs.

AGONIR

>quelqu'un de quelque chose : Les supporters ont agoni

l'arbitre d 'injures.

AGRÉER

CD("\'\et01<

>quelque chose : Veui/lez agréer mes salutations distinguées. >aquelqu'un : Venez mardi prochain, si cette date vous agrée.

AJUSTER

AJUSTER Agréer quelque chose : u trouver a son goüt ». Agréer a quelqu'un (généralement avec

Agréer quelque chose : u trouver a son goüt ». Agréer a quelqu'un (généralement avec pronom) : « convenir ».

AGRÉMENTER

-'1-dor'fy)

r

(al\

tal'YI>quelque chose de quelque chose: Oiga a agrémenté son exposé de quelques exem- ples.

AGRIPPER (s') -A0?-HaíS~

>a quelqu'un, a-tiuelque chose : Attention, tu vas tomber, agrippe-toi ala branche.

AIDER

A'fUdctr /Ayudo. r O\

>quelqu' un : Tu veux bien m 'aider? >a quelque chose : Il n'aide jamais au ménage. >quelqu'un a + infinitif : Lucie aide son frere a fai re ses devoirs.

~k >de quelque chose : Pour le devoir d'espagnol, elle s'aide d'une grammaire et d'un dictionnaire.

AIDER (s') ~u:J.o

ú:::::rl

AIGUILLER

>quelqu'un vers quelque chose : Le conseil de classe a aiguillé cet éleve vers des études techniques.

A1MER " ""'º-< / c>vs.lro.r (

o

d.o'l'Oí

>quelqu'un / qu'efque chose : Carmen aime bien ses camarades de classe, mais elle n'aime pas la grammaire. >+ infinitif [1] : Elle n'aime pas apprendre les conjugaisons.

¡?) >quelqu'un de+ infinitif (familier): Je l'aime d'étre s i dróle.

Aimer + infinitif: le sujet de la phrase est aussi celui de l'infinitif. Aimer quelqu'un de+ infinitif: le sujet de J'infinitif est le complément d'objet direct du verbe aimer.

>a penser, a croire que (plus rare et littéraire) : J'aime acroire que vous ne I'avez pas

fait volontairement. >que + subjonctif : Carmen aimerait que la grammaire soit plus facile.

AJOUTER

A (\ od 1 r , ~ ~eqo<

>quelque chose a quelque chose : L'écrivain a ajouté un avant-propos ason livre. >que+ indicatif : L'éditeur a ajouté que le livre serait traduit.

AJOUTER (s' ) UuYYt:A<~e o

>a quelque chose : A ux frais de scolarité s'ajoutent les droits d'inscription.

AJUST E R p. \US.lo'\ o.

> quelque chose a quelque chose : 11 faut ajuster les faits a la théorie .

r

<t>

en

<

<t>

O"

<t>

en

Ayusn:R (s')

Ayusn:R (s')

-A IB01cse O\

>a quelque cfi>;s;: Les faits ne s'ajustent pas a la théorie.

Al.ARMER (s')

-f\ lor ('("\di(~c

to'\

>de

>de ce que + subjonctif: Elle s'alanne de ce que les attentats soient si fréquents .

>de ce que+ indicatif : Elle s'alanne de ce que dit la radio.

quelque chose : La population s'est alannée des menaces d 'attentat.

Subjonctif s'il s' agit d'un jugement. d'une émotion; indicatif s'il s'agit d' un fait réel.

AuGNER

AJ!!_o( °' /_p \ \'f'

eC>C

to/\

>quelque chose sur quelque chose : Le négociateur a aligné ses positions sur celles

de ses concurrents.

Lorsque le verbe aligner si gnifie u ranger sur une ligne droite », plusieurs prépositions sont

possibles. 11 s'agit alors de prépositions de devant soi, etc.

lieu: alígner des objets sur la table, dans l'armoire ,

alígner des objets sur la table, dans l'armoire , ALIGNER (s') -f\_\1fleo.&e (_O{\ >sur quelque

ALIGNER (s')

-f\_\1fleo.&e

(_O{\

>sur quelque chose : Le cours du dollar s'est aligné sur celui de l'euro .

ALIMENTER

-A_\, fl'-WQI (

c.on

>quelqu'un de (avec) quelque chose : La mere alimente son enfant malade de (avec

du) potage.

ALIMENTER (s')

A \tY'flC~O\C&-c

,

>de quelque chose : L'amour s'alimente de petites attentions.

ALLER

>quelque part (a, au, en, dans, sur

a Rome. Aller a l'université, au bureau, en prison. Aller dans la rue, sur la route. >chez quelqu'un : Aller chez le coiffeur, chez le boucher, chez Jacques, etc.

)

: Aller en Italie, au Portugal, aux Pays-Bas,

D'autres prépositions sont possibles dans des expressions comme: alter sur ses trente ans, alter contre

D'autres prépositions sont possibles dans des expressions comme: alter sur ses trente ans, alter contre la volonté de quelqu'un, aller au bout de ses idées, etc. Lorsque le verbe aller signifie « convenir», le complément d'objet indirect est généralement un pronom : Laurea une nouvel/e robe, elle ne fui va pas du tout~une phrase telle que : Elle ne va pas du tout aLaure est inusitée).

>de quelque part a / en / au au Brésil.

Aller de la maison a la plage, aller du Portugal

AMUSER

>+ infinitif : Va chercher du pain.

e.no (
e.no
(

Aller + infinitif peut etre un auxiliaire de temps pour former le futur proche : /1 va pleuvoir.

ALLIER

>quelque chose a quelque chose : Allier la force a la prudence.

ALLIER (s')

A \015,e_

co0

,

~

>a (avec) quelqu'un contre .quelqu'un ou quelque chose : Au début du XIX' siecle,

/'Autriche s'est alliée a (avec) l'Angleterre contre Napoléon .

S'ALLONGER (s')

Aw'S'P. k /~\orJGXrá-e-,éL<~-'"<H_,

>sur quelque chose : Tu es fatigué, al/onge-toi sur le lit.

ALTERNER -A\.toV\0( e,()¡\

r

m

~

C"

CD

(/)

>avec quelque chose : Ce semestre, le cours de langue a/ternera avec celui de civilisa- tion.

AMBITIONNER -An-b10.000 í

COI\

• quelque chose : foel ambitionne un poste de directeur des ventes. >de + infinitif : Il ambitionne de devenir directeur.

AMtNAGER A c.ü"Ó1CM:lf'O' , hob 1\do r ( '1d \Je< , c.o0\Jei.\. r &\

>quelque chose en quelque chose : Lucas a aménagé une partie de son garage en atelier.

AMENER

Llevo r o

>quelqu'un quelque part : f'amene man fils a l'école.

>quelqu 'un

>quelque chose quelque part (a, dans, chez

chez quelqu 'un : Ce soir je l'amenerai chez le docteur.

)

: f'amene ma voiture au garage /

chez le garagiste.

• quelqu' un a + infinitif

a faire des réformes.

: Le mécontentement de la population a amené le président

On entend de plu s en plus amener pour « apporter » : Jacques est venu aman anniversaire, il a amené une bouteille de champagne.

AMOURACHER (s')

>de quelqu'un : Ma sceur s'est encore amourachée d 'un col/egue de travail.

AMPUTER

f- f<I ~(

~

>quelqu'un de quelque chose : Apres son accident, on l'a amputé d'un bras .

AMusER b1v.er-L<", ~'<~ (P.{'/

>quelqu'un avec (de) quelque chose: Le comédien amusait le public avec (de) ses plaisanteries.

• quelqu 'un de+ infinitif (7) : Cela ne m 'amuse pas de passer la joum ée avec elle. >que + subjonctif: Cela ne m 'amuse pas qu 'il soit toujours en retard.

AMUSER (s' ) AMUSER (s') b\'fe(4'C~e COV'i / ~\r.Se k ~ avec quelqu'un / quelque

AMUSER (s' )

AMUSER (s') b\'fe(4'C~e COV'i / ~\r.Se k

~avec quelqu'un / quelque chose : Michel s'amuse avec ses amis. Le chien s'amuse avec sa baile. ~ de quelqu'un / quelque chose : Le public s'amuse des plaisanteries du comédien. Michel s'amuse de ses amis.

De introduit la cause et avec f'accompagnement. On peut opposer: Michel s'amuse avec ses

amis (ils jouent ensemble) et

Michel s'amuse de ses

amis (il rit d'eu x).

~a + infinitif: Claire s'amuse a faire des blagues a ses amies. ~ de ce que + indicatif: Elle s'amuse de ce qu ' il dit.

ANCRER

f'-;:.0C.\ cJ'{

~

~quelque chose dans quelque chose : Le capitaine a ancré son bateau dans le port.

ANGOISSER

,.f\~

~quelqu'un

(

/

-7

:'-Savoir que !'examen est dan s deux jours m 'angoisse.

~quelqu'un de+ infinitif [7] : Cela m 'angoisse de parler anglais en public.

~que + subjonctif : Cela m'angoisse

qu 'il y ait une dictée a l'examen.

ANNONCER -J\'fV~(

\:&1 ~quelque chose a quelqu'un: On m 'a déja annoncé la bonne nouvelle . ~que + indicatif : La météo annonce que le beau temps durera encore demain.

11 est éventuellement possible d ' annoncer quelqu'un (signaler l'arrivée) : Le directeur m 'at- tend, pouvez-vous m'annoncer ?

ANTICIPER --f\iAhú. ()tl( /A vJ\l.I~( o

~quelque chose: II est inutile d'anticiper l'avenir.

~sur quelque chose : N'anticipe pas sur la fin

~sur ce que + indicatif: N'anticipe pas sur ce que je dirai tout a l'heure.

de ce roman.

ArAisER Cohno( 1 -h~\\Q.O'í ~

~quelqu'un / quelque chose : Ce médicament apaise la douleur. ~quelqu'un de+ infinitif [7] : Cela m 'apaise d'écouter de la musique. ~que+ subjonctif: Cela m 'a apaisé qu' il se soit excusé.

APERCEVOIR

'-le\

~quelqu'un / quelque chose : Hier, j'ai aper91 ton frere . De ma fenétre, on aper~oittres bien la terrasse du café. ~quelqu'un + infinitif: fe l'ai aper~u embrasser une fille. ~quelque chose + infinitif: f'aper~ois une voiture se garer pres du café.

En fran~ais oral, l'infinitif est souvent précédé de « en train » : Je /'ai aperfu en train d'embrasser une fil/e.

ArERCEVOIR (s' )

to·cse

(.~ .

APPLIQU'ER

>de quelque chose : L'étudiante ne s'est pas aper~ue de son erreur. >que + indicatif : fe m 'aper~ois que vous n'avez pas compris.

Arrron:a (s') A(::>\Odorse

de

>sur quelqu'un / quelque chose : Cesse de t'apitoyer sur toi et sur tes problemes.

APPARAi TRE

>a quelqu'un + attribut : Cette histoire m 'apparaít tres bizarre. >que + indicatif : JI apparaít que les consignes de sécurité n 'ont pas été respectées.

ArrARn.NIR PCí-bl"Cce1 o.

/Le., CQ'íeo~ C\

de-

>a quelqu'un / quelque chose : Cette voiture appartient au bibliothécaire. Ces livres appartiennent a la bibliotheque. >a quelqu 'un de+ infinitif [7] : Il appartient aux étudiants de s'informer des horaires

des exam ens. J

\

re\()

)'::,

o~í1 ie<r-1- pa ": de dec1c.k r

r-

Cl>

"'

11 appartient a quelqu'un de (forme impersonnelle) signifie (( c'est le rOle de quelqu'un de».

APrnEa Wct\'(\~r(Uo.t;('loc poco

>quelqu'un / quelque chose : Je s uis malade, appelle l ' hópital, appelle le médecin ! >quelqu'un a + infinitif : On a appelé le docteur Minier a diriger le service des urgences.

Certaines expressions se construisent avec la préposition « a» : appeler a/'aide, appeler au secours, appeler ala rescousse, etc. Cette préposition se retrouve avec la forme íitre appelé :

etre appelé aun nouveau poste, adiriger un service, etc.

APPESANTIR (s')

>sur quelque chose : JI est inutile de s'appesantir s ur ce s u jet qui n 'intéresse personne.

Arruuo1a Ap\-J.u:::\1c / Apwb::ir

>quelqu 'un / quelque chose : Les enfants ont applaudi le magicien et s on spectacle. >a quelque chose : Les étudiants ont applaudi aux nouvelles réformes de l'université.

Applaudir quelqu'un : taper dans les mains. Applaudir aquelque chose : marquer son approbation.

APPLIQUER

{>

ry\\(O

(

O<

>quelque chose sur quelque chose : Le peintre applique la peinture s ur le mur. >quelque chose a quelque chose : Ce professeur applique les dernieres découvertes de la pédagogie a son enseignement.

Appliquer sur signifi e « placer »; appliquer asignifie « utiliser 11.

APPLIQUER (s')

APruQuER (s') Cor'<:crftt'r o. / -e<;.,{\::•wr.s-e

~

~a quelqu'un : Cette remarque ne s'applique pas a vous. ~ a + infinitif: L'auteur s'est appliqué a reproduire l'atmosphere des années 1920.

S'appliquer aquelqu'un signifie « concerner ». S'appliquer afaire quelque chose signifie « travailler avec soin ».

AProarra T'<OC•

~

/ a par-toe

CA.

[~)~quelque chose a quelqu'un : Pierre apporte des cadeaux ases amis. ~quelque chose a quelque chose : Cet artisan apporte beaucoup de soin a son travail.

APPRÉCIER -A p-rec

10<

/ é/\os-b r

~quelqu'un I quelque cho'se : feanne apprécie son travail. Elle apprécie aussi son patron.

~ de+ infinitif [3] : Mais elle n'apprécie pas de devoir travailler tard le soir.

~ que + subjonctif : El/e apprécie surtout que son bureau soit proche de sa maison.

APPRÉHENDER'\errcr:/'7\?,t"C'V-.c

d< < 'c\c.Jcí'Cí

~ quelque chose : Mate appréhende les voyages en avion. ~quelqu'un : La police a appréhendé un suspect.

~ de + infinitif [3] : Marc appréhende de prendre l'avion.

~ que + subjonctif : JI appréhende qu'il y ait un accident d'avion.

Appréhender quelque chose : craindre. Appréhender quelqu'un : arreter.

APPRENDRE A ~ ~ ( /~( Oi / o~{X-Óc( k( -crr1cw1 S e qLX'

~ quelque

chose : Lucie apprend l'anglais.

( i) ~quelque chose a quelqu'un : Madame Kingsbuny apprend l'anglais a Lucie. ~quelque chose de quelqu'un : Lucie a aussi appris l'anglais de sa mere qui est bilingue. quelqu'un a + infinitif : Elle luí apprend a prononcer correctement. + infinitif : Lucie a appris a prononcer correctement.

~a

~a

~ que + indicatif : Lucie a appris que l'école organisait un voyage en Angleterre.

Apprendre l'anglais signifie « étudier J'anglais ». Apprendre l'anglais a quelqu'un signifie « enseigner J'anglais ».

APPRETER (s') ~\l'.>.íoCSC:(\ fÓ'':i~"¡.)C.,CI

~a quelque chose : Les diplomdtes s'apprétent a des négociations difflciles.

~ a+ infinitif : fe m'appréte

a sortir.

a ce que + subjonctif : lis s'apprétent a ce que les négociations soient difflciles.

~

APPROCHER -,efe< Cci•·.\-o c.ko c V\ !. OCC'< cor ' opro~rroC

o

~ quelqu'un / quelque chose : 11 e st diffl c 1/e d ' appro c her le pr~sident de cette uni ve r s ité .

ARMER (s') J

Approcher quelqu'un signifie « rentrer en contact ». Approcher quelque chose signifie u mettre plus pres ».

f::Sbc

c.cno

e

• de quelque chose : Pascal est en train de réussir, il approche du but.

~

• de quelqu'un / quelque chose : Marie a peur si un chien s'approche d'elle.

• quelqu' un

/ quelque chose : fe

t 'approuve ! f'approuve ton attitude.

• quelqu ' un de + infinitif (5] : fe t 'approuve de vouloir changer de travail.

• que + subjonctif : f'approuve que tu ne veui/les pas rester dans cette entreprise.

ArrRocHER (s') A ccrcorse

APPROUVER Atxob:::>•

APPROVISIONNER (s') -Abo.SWí&e

de_,

r

en

C/J

<

en

C'

en

C/J

• en quelque chose : Pour la fete, nous nous sommes approvisionnés en boissons.

ArrUYER -A\b"fe\í / \)vesto!'O-r / 1nsis-h r eri

/

o

~

or

c.crmr~

• quelqu'un / quelque chose : f'appuie ta proposition, je t 'appuierai ala réunion.

• sur quelque chose : Appuie sur le bouton.

• quelque chose sur quelque chose : Noel a appuyé son argumentation sur des exem- ples précis.

• quelque chose contre quelque chose : Appuie l'échelle contre le mur.

Appuyer signifie « soutenir » : appuyer une candidature. Appuyer sur signifie « presser » :

appuyer sur un bouton.

ArrUYER (s')

A'?Y'fo. 1.)C. eJ/\

• sur (contre, a) quelque chose ou quelqu'un : Ne t'appuie pas sur (contre) le

ba lcon, il est tragile. Appuie-toi a u mur ou appuie-toi sur moi.

Appuyer sur peut avoir un sens figuré : /1 s'appuie sur Descartes, il s' appuie sur les theses de Descartes.

ARC-BOUTER (s')

• contre quelque chose : Le tempete l'a forcé a s' arc-bouter contre la porte pour la fermer.

ARGUER

A\c~\

• de quelque-lchose : Pour expliquer la mauvaise situation économique, le ministre a argué de la hausse du prix du pétrole.

• que + indicatif : Le ministre a argué que la situation économique était mauvaise.

ARMER (s') -1-.1(0a{~ de, 1-f\v~~l&C

l~

• de quelque chose : Armez-vous de patience !

• contre quelqu' un / quelque chose : Armez-vous contre la maladie.

ARRACHER

ARRACHER A'( w'f\Co.<

/ c>rVO.'A(o.< cA

/e>. fro

(\

CCJ.< Je.,

• quelque chose : JI est temps d'arracher les mauvaises herbes.

[~J •quelque chose ó. quelqu'un : Le dentiste lui a arraché une dent.

• quelqu' un

• quelqu' un de quelque chose : Catherine, si Alain te fait trop souffrir, arrache-le de ton creur.

• quelque chose de quelque chose : Elle a arraché ce jouet des mains de sa sreu r.

ó. quelqu' un : On a arraché ces enfants ó leurs parents qui les battaient.

Cette derniere phrase peut etre transformée en : Elle fui a arraché ce jouet des mains.

ARRACHER (s') -A \'10(\W<~C ( \)ew 1~ /

• quelqu'un / quelque chose : Ce produit a du succes, tout le monde se l'arrache. ®de quelque part (familier) : Arrache-toi de la. ~ ó. quelque chose : Il n ' arrive pasa s ' arracher a ses études .

ARRANGER

-A '('fCC\ 'o<

-

(OC< D'C(

\ \(

'oU'I

• quelque chosEf-/ quelqu' un : Arrange les fleurs dan s Je vase. ~a m 'arrangerait.

• quelque

chose ó. quelqu ' un : Sa secrétaire luí arrange ses rendez-vous.

Arranger quelqu'un n'a pas le sens de« disposer, aménager », mais signifie « convenir». Cette construction s'emploie surtout avec le sujet «~a» (cela) et un pronom complément: ~a m'arrange.

• quelqu'un de + infinitif [7] : Cela t'arrangerait de venir plus tot ?

• quelqu'un que + subjonctif: Cela m'arrangerait que tu viennes plus tot.

ARRANGER (s')

'Pore-csc c\e etc.'· ·'€ <e\ ('\

/ O H CC'\\ol &C. Jo l"'ied\b {~b~

• avec quelqu'un : Ce ne

• pour + infinitif : Didier s'arrange toujours pour etre a l'heure.

• pour que + subjonctif : Il s'arrange pour que tout soit pret d l'heure.

sont pasmes problemes, mfange-to1 avec lu l:'

La construction pour que + subjonctif ne s'emploie que si les deux sujets sont différents. Sinon, il faut utiliser pour + infinitif.

ARRtTER

? ch O(

f c

{:

leX'e'<"

/

S,_-e\n< c'v:: \

~1\<

1-

e\<

• quelque chose : Claude arréte ses étudés cette annee.

• quelqu 'un : La police a arrété un voleur.

• de + infinitif : fe suis fatigué, j'arréte de travailler.

Arreter quelque chose signifie ce cesser ». Arreter quelqu'un signifie ce faire prisonnier ».

ARRtTER (s')

~C\O( de / k v;ic~c \\e\f óí \XX-

• de + infinitif : Tu devrais t'arréter de tumer.

& a quelque chose : Il ne faut pas s'arréter aux apparences.

AsPIRER J

ARR.1VER Ue::y.r o. /\\:.v-o.< ~/ \\QeA. O r '1rvf~~ /<

• quelque pa:rt (a, en, dans)/ de quelque patt (de, du

J:J:&

a,, u• c -> \o~'.:rJt-

) : Amver al'universite, en

cours, dans la classe. Amver du restaurant, de la bibliotheque. •a quelque chose : Ces étudiants arrivent a la fin de leurs études.

Lorsque la préposition « a» n'est pas une préposition de lieu, on la retrouve dans beaucoup d'expressions : arriver a /'épaule de qtJe/qu'un, ne pas arriver a la chevi/le de quelqu'un, arriver ases fins, au but, arriver a/'áge adu/te, etc.

• a+ infinitif : Lucien n'amve pas a apprendre l'al/emand.

'Te' '('('' "'"' <

Arriver a+ infinitif signifie « parvenir, réussir »: Je suis arrivé a réparer f'ordinateur, j'y suis arrivé. L'.expression en arriver asignifie «finir par»: J'en arrive apenser que je suis un génie en informatique.

ci(

• quelque chose a quelqu'un : JI est arrivé a Pierre un grave accide nt. •a quelqu'un de + infinitif [7] : ll leur arrive souvent de se disputer.

• que + subjonctif : I1 arrive parfois que cet ordinateur soit e n panne.

• que + indicatif : Il est amvé qu'un jour, Pierre a eu un grave accident.

-u< n
-u< n

S <

X.ede(

os.o-<

11 arrive (forme impersonnelle) signifie « se produire ». 11 arrive que + subjonctif indique la possibilité (i/ est possibfe que) . JI arrive que+ indicatif indique que le fait est vraiment arrivé .

ARROGER (s ' ) j

yYO""iCI (J-e

• quelque chose S'íÍr quelqu'un / quelque chose: Les actionnaires se sont arrogé des

droits sur le fonctionnement de l'entreprise et sur ses dirigeants.

ARROSER

~~(

• quelqu' un ! quelque chose : En arrosant les fl e urs, le jardinier a arrosé un enfa nt qui passait.

(Bquelqu'un / quelque chose de quelque chose : Les critiques ont arrosé ce film de

compliments.

AsrERGER ~o( 1 &o.lp\c.or / fcuor

Wf1

·

• quelqu'un / quelque chose : En aspergeant le s plantes, j'ai aussi aspergé le c hien .

• quelqu'un / quelque. chose de quelque chose : Elle a aspergé le visage de son fils

d'eau fraiche.

AsPERGER (s ' )

(2-c:ooCk

u;::(\

• de quelque chose : Elle s'est aspergé le visage d'eau fraiche.

As r 1arn ASDl'fOr / -Aspro( <A ¡ 'S)e~< ¡ b-eSeo( q<.X=- ~~J.:::.\

• quelque chose : La pompe aspire l'eau . •a quelque chose : Il a trop longtemps travaillé, il aspire a u

• a + infinitif : 11 n 'asp ire plus qu ' a se reposer.

repos.

r

CD

C/l

<

CD

O"

m

l

~a ce que+ subjonctif: Il aspire a ce que sa demiere année de travail soit calme.

Suivi de la préposition « a»,le verbe aspirer signifie « désirer ».

AsSAILUR

f\ e a:5cJ. r

e c0

~quelqu'un de quelque chose : Le public a assailli le conférencier de questions.

AssA1soNNER

Cc0c:\1 !i'e~( co0

~quelque chose avec / de quelque chose : Assaisonne la salade avec de la / de vinai- grette.

AsSENER (ou ASSÉNER)

[a1 cikiuelque chose a quelqu'un: Le boxeur a assené un coup a son adversaire.

AsSERVIR

ASSAILUR

~'quelqu'una quelque chose : Les Romains ont asservi des peuples étrangers aleurs lois.

AssIGNER -{\90'('0\

l '2-1 ~quelque clmS'e a quelqu'un : Le

professeur a assigné un travail achaque étudiant .

~quelque chose a quelque chose : Il a assigné une limite ala durée du travail.

M< o \c.,10
M<
o
\c.,10

/'1 ~: ~,rc;c ri ·y l-A.[' tcr10 1 lo ~ve

AssIMILER

f)quelque chose J quelqu'un : Ce pays a assimilé de nombreuses influences. Il a aussi assimilé beaucoup d 'étrangers.

C. iJ ~ quelque chose / quelqu'un a quelque chose / quelqu'un : On assimile souvent

Salvador Dali au surréalisme. ~ ce que+ indicatif: Vous n'avez pas assimilé ce que je vous ai enseigné .

ASS I STER

-A ~1 s.-\- '<

O

~quelqu'un : La secrétaire de direction assiste son patron. ~a quelque chose : Aujourd'hui, Carla n'a pas assisté au cours.

Assister quelqu'un signifie 11 aider ». Assister aquelque chose signifie « etre présent » .

Assoc1ER

A~o o<

/

J\ So0 o<

(,Cf'

~ quelque chose : L'Union européenne associe plusieurs pays.

C'2.) ~quelqu'un / quelque chose a quelque chose / quelqu'un : Les syndicats veulent

associer les travailleurs aux bénéfices de l'entreprise.

AsSOCIER (s')

Soúoi

'i;,<

C.00

/

~ avec quelqu ' un / quelque chose : 11 s 'est associé avec son cousin pour créer une entreprise. (~ quelque chose: fe m 'associe a votre peine.

AsSURER (s' )

AsSOMMER _¡Ab:u<YO< u::í' (.f

b_x

~'C l d'"' /-Ab-J 1 I"" i í

>quelqu'un de quelque chose : Son patron l'a assommé de reproches.

>quelqu 'un

avec quelque chose : Tu m 'assommes avec tes problemes.

Lorsque assommer a le sens d' « abattre, accabler », la préposition est plutót « de ». Lorsque ce verbe a le se ns de « las se r, fatiguer »,la proposition est plutót « avec ».

>quelqu' un

de+

infinitif [7] : Cela m ' assomme de toujours répéter la meme chose.

G::quelqu'un que + subjonctif : Cela m 'assomme qu'on me pose to19ours les m emes

questions.

AsSORTIR

Co (Y'\ b

V'.O (

CJ:>rf\ (

tnt: ~

- ;

·~

-

c::\\oS

>quelque chose a quelque chose : Elle a assorti son chapeau a sa robe.

nombreux

CE)iuelque c hos e d e quelque c hose : 11 a assorti son commentaire de

détails.

r-

CD

en

¡;¡

C"

CD

en

Assortir a:associer, harmoniser. Assortir de : ajouter.

AsSUJETTIR

~roe\ O.

>quelqu 'un a quelque chose : L'État assujettit taus les citoyens a l'impot.

AsSUMER

f>--So rr • (

/

/>&.>f"0 1(

Q

,oe

.\ &}o

>quelque chose : Assumez vos responsabilités. >de + infinitif : 11 a ss ume tres bien de devoir voyager pour so n tra va il, i/ ad ore i;a.

AsSUR E R ~U<<:.Jf / Á~~ (O( cor<ho /J

í ~ /J l 'i.:f q_-(1.)( + V". f=-

~c;i.,c.Xt:J

>quelqu'un / quelque chose . Man voisin a assuré sa'ramille et sa malson aupres de cette nouvelle compagnie européenne. >contre quelque chose : Cette compagnie l'a assuré contre le vol. >quelqu'un de quelque chose : fe vous assure de toute ma sympathie. >quelqu' un + infinitif [2] : Je vous assure pouvoir faire ce travail. >quelqu'un que+ indicatif : /e vous assure que vous n 'avez ríen acraindre.

AssURER (s') {).fOD=! úc:i'OCR / AF:e~\~r&<:.,de_/ /\ . Ccí'l ·-ro/A. de-t ,,-t_/

>quelque chose : Man frere s'est assuré les services d 'un bon avocat. >d e quelque chose : JI s'es t assuré de la compétence de cet homm e de loi.

A .'1'-i

.

-\ s.b·

_,

Lor sq ue s' assurer signifie « controler, vérifier », la préposition de est obligatoire . Lorsque ce verbe signifie « se procure r », la préposition de est moins utilisée : s 'assurer les services d'un avocat, s'assurer des services d'un avocat.

>contre quelque chose : Man frere s'est assuré contre les incendies.

>de + infinitif [4] : Assurez-vous de

>que+ indicatif : Assurez-vous que vous n ' avez ríen oub/ié dans le train .

n'avoir ríen oublié da ns le train.

r-

Cl)

1/)

.,

C"

Cl)

1/)

>

ATTENDRE (s')

AsTREINDRE

},'quelqu'un

I OL-\10'c;? (

°'

a quelque chose: Mon nté'decin m 'a astreint a un régime tres strict.

quelqu' un a faire quelque chose: Il m 'a astreint a suivre un régime.

AsTREINDRE (S')

cD\\?IO\ÓC. Cll

a + infinitif : Je m 'aSff1eins a faire du sport tous les matins.

ATTACHER

A-h

:>r,

O<f'0< 10 < / bdl< 1n"lt{i c<")ci o

o./ ./\ '1v<> <i' _, e

• quelqu'un / quelque chose : Elle a attaché ses cheveux pour aller nager.

(.~)• quelqu'un / quelque chose aquelqu'un / quelque chose : Pour s'amuser, Denys a

attaché sa petite sceur a un arbre. Il n 'a pas attaché beaucoup d 'importance aux larmes de sa sceur.

Attacher peut signifier « lier » (attacher sa sceur) ou « accorder » (attacher de /'importance).

ATTACHER (s')f:.0co1""11'101&-r CCfl ! ./\P( 00\E.C e\/ 'é--Sfot'20lbL ()O{/~ l(

a quelqu'un : Les enfants se sont vzte attachés a Nadia, la jeune filie au pair. • a quelque chose : Nadia s'est attachée a sa nouvelle famille. a+ infinitif : Elle s'attache arendre les enfants heureux. • a ce que + subjonctif : Elle s'attache a ce que les enfants soient heureux avec elle.

l:f ·lf":J

ATTAQUER (s') ~\~01 [s-(

O\

•a quelqu'un / quelque chose : L'opposition s'est attaquée au Premier ministre et

M

-A

 

asa politique.

\_

ATTARDER (s') tJ' Yb (, -1( O ·(l ~

e(\

/ "'"~~-.

W"(;"n' "CXO ~<

 

I b \.!\<,-·•t•~C

Le'

<\. )'l.<.

 

c

,

T'''t

quelque part (dans, chez, devant

)

: Alex s'attarde a la cafétéria.

 

sur quelque chose : Alex s'attarde sur ce sujet qu'il connaít bien. •a + infinitif : Il s'attarde a discuter avec ses amis.

 

Sur peut étre parfois remplacé par a: Ne vous attardez pasa ces détails.

 

ATTELER (s') A p \1cot ~c o--

J • a quelque chbse : fean prépare une these, us'attelle a un long travail.

 

e11~~RE ~D' f e. ck /E:

O(l <('

\

'<11

/ E

,,

-1

\ (1 ~ / E.

'"\ U( + ~

• quelqu'un / quelque chose : Xavier attend le train de Lyon, il attend son amie Sandra.

• quelque chose de quelqu'un : Sandra attend de Xavier une demande en mariage.

• quelqu'un / quelque chose pour + infinitif : JI l 'attend pour lui présenter ses

parents.

• de+ infinitif [3] : Il attend d 'avoir un appartement avant de se marier.

• que + subjonctif : Xavier attend qu'un appartement se libere.

ATTENDRE (s')

f.::i?cH

J•~C:

• a quelque chose : Sa ndra

t\et\~o/¡;. '{O<o-t 1 vi+ /f_ (\rlo~\o) <- -\'ub

~-

'"

\

s'attend a Ía venue d'Alex.

a+ infinitif : Elle s'altend a voir Alex a la sortie du train. •a ce que + subjonctif: Elle ne s'attendait pas a ce que Xavier vienne avec ses parents.

AUTORISER

AITENDRIR (s')

ht4e1 ftC (f {s~

lO {\

~sur quelqu'un / quelque chose : La grand-mere s'attendrit sur son petit-fils et sur ses sourires.

s'attendrit sur son petit-fils et sur ses sourires. AITENTER-A~< > a quelque chose : On a

AITENTER-A~<

> a quelque chose : On a attenté a la vie du ministre de l'Intérieur.

+:lo V\ .,, ellos

COI\ f f.

~1 ¡11.e

c>-hw -4 \~ o.J

~

AITERRER A-b 1 a e /A.

\-St.>~

f

A '(IS fl5 4t;t-\!ci

,

~ quelqu'un : Les informations entendues ala télévision nous ont atterres.

~quelqu'un avec quelque chose: Vous m 'avez atterré avec vos idées. ~ quelqu'un de + infinitif [7] : Cela m 'atterre de voir de telles choses. >quelqu'un que + subjonctif : Cela nous a atterrés qu'il y ait eu tant de victimes.

AmRRIR #"'so< sd:;.y

>sur quelque chose : L'avion atterrit sur la piste.

r

CD

l/J

-.

g'

l/J

AITESTER CPtn~\OW'<· / AS<"j)t\Y.-:0, I A' ~ -l 1~

>quelque chose : Cette attitude atteste son intelligence.

~ de quelque chose: f'atteste de sa bonne

foi .

Attester quelque chose : « prouver ». Attester de quelque chose : « donner pour vrai ».

>+ infinitif [2] : ]'atteste etre majeur. ~que + indicatif : f'atteste qu'il est innocent.

} Ah Cl{;( I

ATTIRER A~ lt:lCr' o.

est innocent. } Ah Cl{;( I ATTIRER A~ lt:lCr' o. ~ quelqu'un / quelque chose :

~quelqu'un / quelque chose : Vlviane attire les regards, elle attire Alain. [t1 (}:>quelque chose a quelqu'un: Elle luí attirera bien des soucis.

>quelque chose sur quelque chose / quelqu'un : Elle a attiré l'attention d'Alain

sur elle.

A rr RIBUER

M:.W (

O.

C'(1 ~quelque chose a quelqu'un / quelque chose : Le jury a attribué un prix a ce film

et ason réalisateur.

AITR I STER L~Ct"( / ~.\-\1i Q\) (\IJt,.\Woi /A alJ \e, ~ue .\ ~L>I:¡·

~ quelqu'un

: Son échec a/'examen attriste Vincent.

~quelqu'un de+ infinitif [7] : Cela I'attriste de devoir repasser cet examen.

~quelqu'un que + subjonctif : Cela attriste ses amis qu'il ne puisse pas prendre de

vacances.

./\ \o'.> º"."'jº":. ~s

ArrrusnR (s') \::.'('~U\~ Qo< / t. ~\.i€.\ ~u~j

>de quelque chose: Agnes s'attriste de la mort du petit chat. >que+ subjonctif: On peut s'attrister que beaucoup de langues disparaissent.

AUGMENTER

/\u{'{\ef'·\-o.(

/ Au'f'lle

;\uf1~-eJ19LIV\

/

S~VI 1f'C1t•~'cA01 1 ~:i.r(~<

-c:\dc-)

>quelque chose : Les commer~antsont encare augmenté Ieurs prix. ~ de quelque chose (quantité) : Les prix ont augmenté de cinq pour ce nt .

AUTORISER Aoh 1 zo.(

/A .o/ A'o

l

l<\11;;

f

>quelque chose : L'usage autorise des constructions qui ne sont pas dans les grammaires.

>

AUTORISER (s')

(~) • quelque chose a quelqu'un : Le docteur ne m 'autorise pas une seule cigarette.

r

<1>

en

<

<1>

C"

<1>

en

• quelqu' un a+ infinitif : Le reglement n 'autorise pas les éleves a fUmer.

• que + subjonctif : L'école n'autorise pas que les éleves soient absents sans justification.

La co nstruction autoriser que + subjonctif est assez par a + infinitif: Le réglement n'autoríse pas que les rise pas les éléves il fumer.

ra re . Elle est généralement remplacée éleves fument-+ Le réglement n'auto-

AUTORISER (s')

• quelque chose : Je

rant.

n 'ai plus d 'argent, je ne m ' autorise méme pas un repas au restau-

• de quelque chose pour + infinitif (formel) : Je m 'autorise de notre vieille amitié

pour vous demander un prét.

• a + infinitif : Comment pouvez-vous vous autorisera me demander de /'argent ?

AvANCER :AMa~c.p(. / Pti5~llr o. f UelfC' f o I

• quelqu'un / quelque chose : On a avancé l'heJre de la réunion.

• de quelque chose : Ma montre avance d'une heure.

OÜ • quelque chose a qu e lqu ' un : Pascal a avan cé cent euros a Christine .

• quelqu' un a quelque chose

: <;a ne t 'avancera a rien .

~ que + indicatif : La presse avance que cet acteur est sur le point de divorcer.

Avancer quelque chose peut avoir plusieu rs signifi cati ons, comme par exemple:

- « mettre en avance » (une montre)

- «preter » (de /'argent)

- « affirmer, prétendre » (une information).

AVANTAGER

f

O\llX't' Ce (

/ -t t'.AJO{e ccr .+ 11'-\"

• quelqu'un / quelque chose : Le comité olympique a avantagé cette capitale et ses représentants.

• quelqu'un de + infinitif [7] : Cela ne l ' avantage pas de porter ce genre de robe.

AVENTURER (s')

• dans quelque chose : II n 'a pas peur de s'aventurer dans des endroits dangereux.

a + infinitif : 11 ne s 'est pas aventuré a me

demander de l'accompagn er.

AvtRER (s')

~

~V (

• quelque chose (nom ou attribut) : Cela s'est avéré faux , cela s'est avéré une erreur.

• etre quelque chose : Cela s 'est avéré étre une erreur.

• que+ indicatif : II s'avere que vous aviez raison .

Si ce verbe est suivi de « que n, le pronom sujet est obligatoirement il .

AVERTlR

BAGARRER (SE)

• quelqu'un : L'heure de /'examen a changé ; avertis Thomas.

• quelqu'un de quelque chose : Avertis-le du changement d'horaire.

• quelqu'un de+ infinitif [6] : Tu l 'as averti de venir plu s t ot?

• quelqu'un que + indicatif : f'ai déja averti les autres étudiants que l'horaire avait changé.

AVEUGLER (s')

• sur quelque chose: Cet étudiant s'aveugle sur ses capacités .

AVISER

• quelqu'un de quelque chose : Avisez-moi de votre décision quand vous l'aurez prise.

• qu e lqu ' un que + indicatif : 11 a avisé son directeur que sa décision était prise.

AVISER (s')

!ñ"

"' ~

,

C'

<D

"'

• de quelque chose : Tu t 'es enfin avisé de ton erreur ?

• de + infinitif : Ne t'avise pas de recommencer !

AVOIR

• quelque chose / qu e lqu ' un

: f'ai un frere qui a trente ans. 11 a une grande maison .

On peut aussi avoir mal, peur, faim. soif, froid, chaud, etc . Ces mots sont invariables : elles ont

tres mal.

\

• beau + infinitif : Colette a beau s'appliquer, son travail n'avance pas.

• quelque chose a + infinitif : Elle a un devoir a terminer pour demain. • a + infinitif: Elle n'avait pas a sortir la veil/e avec ses amis.

• que + indicatif (familier) : Qu'est-ce que tu as? ]'ai que je n'y arrive pas !

,

OVOI( cw'a

AVOUER

• quelque chose: f'avoue man ignorance. ( &J • quelqu e chose a quelqu ' un : Le crimine/ a avoué son crime aux policiers .

• + infinitif [2) : 11 a avoué avoir e mpoisonné sa femm e.

• que + indicatif: f'avoue que j'ai eu tort.

AxER

• quelque chose sur quelque chose : Le candidat a axé sa campagne s ur la lutte contre /'insécurité.

BADIGEONNER

• quelque chose de quelque chose : Le ma~on a badigeonné le mur de peinture.

• quelque chose sur quelque chose: f'ai badigeonné de la calle sur la planche.

BAFRER (SE)

• de quelque chose (familier): Ces enfants se bQfTent de chocolat, ils n 'auront plus faim pour le diner.

BAGARRER (SE)

• avec quelqu'un : Pau/ s'est bagarré avec ses camarades.

r

(1)

UJ

<

(1)

C"

(1)

UJ

BAIGNER

~contre quelqu'un ou quelque chose : Paul se bagarre contre Alain et ses idées.

Se bagarrer avec quelqu'un peut avoir deux significations: «se bagarrer avec un adversaire » ou « se bagarrer contra un adversaire ». Le contexte précise le se ns: Pau/ s'est bagarré avec

ses camarades contre des éleves d'une autre éco/e.

BAIGNER

~ quelqu'un / quelque chose

~quelque chose / quelqu'un dans quelque chose : Baigne tes pieds dans l'eau.

: La mere baigne son enfant.

BAIGNER (SE)

~ dans quelque chose : Tu t'es déja baigné dans l 'océan Pacifique ?

BAILLER

-y

~ de quelque chose : Ce film était nul, j'ai báillé d'ennui en Je regardant.

On peut aussi bailler a(+ infinitif): b§ifler as'en décrocher la machoire.

BAISSER

~quelque chose : Baisse un peu la lumiere. ~ de quelque chose (quantité) : Cette année, le prix des locations a baissé de dix pour cent.

BALANCER

~ quelque

~ quelque chose a quelque chose (familier) : Furieuse, elle a balancé un vase a la tete

de son mari. ~ quelqu'un a quelqu'un (familier) : Le voleur a balancé son complice aux policiers.

chose : En marchant, il ba/arn;ait les bras.

Balancer quelqu'un signifie « dénoncer ».

~ entre quelqu'un / quelque chose et quelqu'un / quelque chose : Il balance entre

la colere et le désespoir. ~ a quelqu'un que + indicatif (familier) : Elle luí a balancé qu 'elle ne Je supportait plus.

S'en balancer signifie «etre indifférent aquelque chose » (langage familier).

BALBUTIER

~quelque chose : Le petit gar~on a balbutié quelques mots. ~ que+ indicatif: JI a balbutié qu 'il ne l'avait pa s fait expres.

BANNIR

~quelqu'un / quelque chose de quelque chose: Bannissez l'alcool de votre alimen-

tation.

BATAILLER

BAPTISER

> quelqu 'un / quelque chose : On peut baptiser un enfant, un navire, un animal, etc. >quelqu'un de quelque chose : Ces musiciens ont baptisé leur enfant du nom de Wolfgang.

ÍiARBER (familier) \"\óe.D\O(

~quelqu'un : Cela ne va pas trop te barber ?

~

quelqu'un

de+ infinitif (7) : ~a me barbe d'aller a ce cours.

> quelqu'un que+ subjonctif : ~a ne te barbe pas qu'il te téléphone tous le s jours?

BARRER (SE) (familier)

>a + infinitif

: Vous ne

BARBOUILLER

vous barbez

pas a entendre toujours les m emes choses ?

>quelqu'un / quelque chose de quelque chose : Didier a barbauillé sa petite sreur de peinture.

BARBOUILLER (SE)

r-

t'D

C/l

<

CD

a-

t'D

C/l

>de quelque chose : Les enfants se sont barbouillés de confiture. >quelque chose de quelque chose: lis se sont barbouillé le visage de conflture.

BARDER

>quelque chose de quelque chose : Avant de mettre le roti au four, Sophie l'a bu, de lard.

,e

Sans complément, le verbe barder signifie en fran~ais fam ilier « prendre une tournure

violente » : 9a va barder f

BARRER

>quelque chose :