Vous êtes sur la page 1sur 242
3 Matériaux 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 CETMEF 67

3

Matériaux

3 Matériaux 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 CETMEF 67

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

3 Matériaux

SOMMAIRE du Chapitre 3

3.1 Introduction

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.74

3.1.1 Considérations pour la conception

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.76

 

3.1.1.1 Échelle du projet

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.76

3.1.1.2 Planification

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.77

3.1.1.3 Taille maximale de l'enrochement

 

.77

3.1.1.4 Sources d’enrochement et options d’achat

 

.77

3.1.1.5 Considérations générales

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.78

3.1.1.6 Coût du projet

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.80

3.1.1.7 Vers un avant-projet

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.80

3.1.2 Principales fonctions et propriétés des enrochements

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.83

 

3.1.2.1 Fonctions des enrochements dans l’ouvrage

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.83

3.1.2.2 Propriétés des enrochements

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.85

3.1.3 Durabilité

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.87

 

3.1.3.1 Stratégies de gestion de la faible durabilité de l’enrochement

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.87

3.1.3.2 Durabilité des autres matériaux

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.88

3.1.4 Normes applicables à l’enrochement

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.88

3.2 Enrochement naturel – aperçu des propriétés et des fonctions

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.90

3.2.1 Introduction

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.90

3.2.2 Introduction à la géologie de l'ingénieur pour les enrochements

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.91

3.2.3 Principes de l’évaluation de la carrière

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.96

3.2.4 Propriétés et fonctions – généralités

 

.100

3.3 Enrochement naturel – propriétés intrinsèques

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.101

3.3.1 Propriétés paysagères de l’enrochement

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.101

3.3.2 Propriétés pétrographiques

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.101

3.3.3 Masse volumique, porosité et absorption en eau

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.101

 

3.3.3.1 Relations

de

phase

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.101

3.3.3.2 Masse volumique

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.102

3.3.3.3 Utilisation du degré de saturation dans les calculs de stabilité

 

.103

3.3.3.4 Variation de la masse volumique en carrière

 

.104

3.3.3.5 La masse volumique, un indicateur de durabilité

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.104

3.3.3.6 La masse volumique, un paramètre de dimensionnement

 

.104

3.3.4 Résistance à la rupture et intégrité de l’enrochement

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.104

3.3.5 Résistance de l’enrochement à l’usure

 

.107

3.4 Enrochement naturel – propriétés induites par la production

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.107

3.4.1

Forme

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.108

3.4.1.1

Élancement (LT)

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.108

3.4.1.2

Blockiness (BLc)

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.108

3.4.1.3

Cubicité

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.109

3.4.1.4

Sphéricité

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.109

3.4.1.5

Pourcentage de surfaces cassées

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.110

68

CETMEF

Sommaire

3.4.1.6 Exigences sur la forme dans les spécifications

 

.110

3.4.1.7 Utilisation de la forme lors de la conception et du dimensionnement

 

.110

3.4.1.8 Facteurs contrôlant la forme lors de la production

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.112

3.4.2 Dimensions des enrochements

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.113

3.4.3 Granulométries et blocométries des classes d’enrochement

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.114

3.4.3.1 Gradation et terminologie

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.114

3.4.3.2 Système de normalisation des classes granulométriques mis en place

 

dans l'EN 13383

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.115

3.4.3.3 Courbes de Rosin-Rammler pour les blocométries et granulométries théoriques

.

.118

3.4.3.4 Représentation graphique des courbes granulométriques standard

 

selon l’EN 13383

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.121

3.4.3.5 Fragments et masse moyenne effective, M em

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.121

3.4.3.6 Exigences et respect des granulométries standard de l'EN 13383

 

.121

3.4.3.7 Informations complémentaires concernant les classes granulaires standard

 

.122

3.4.3.8 Rapport M 50 /M em et gradations d'après l'expérience

 

.123

3.4.3.9 Granulométries non-standard

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.124

3.4.4 Matériaux de noyau

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.126

3.4.4.1 Terminologie employée pour les matériaux de noyau

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.127

3.4.4.2 Matériaux de noyau lors du dimensionnement

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.127

3.4.4.3 Calcul de la porosité des matériaux mis en œuvre en vrac

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.128

3.5 Enrochement naturel – propriétés induites par la construction

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.130

3.5.1 Épaisseur et porosité des couches d’enrochements placés individuellement

.131

1

2

3

4

5

3.5.1.1 Importance du coefficient d’épaisseur de couche, k t , et de la porosité de couche, n v 132

3.5.2 Effet de la masse volumique de la roche sur les paramètres de dimensionnement

 

.136

3.6 Qualité, durabilité et prédiction de la durée de service

.

.

.