Vous êtes sur la page 1sur 26

Rapport annuel 2009

Maintien des coopérations, élargissement


de la marge de manœuvre
Editorial du président

et Groupement Romand d’Etudes des Addictions GREA).


L’apprentissage sociétal conceptualisé sur le Monte Verità
rencontre un vif intérêt dans les milieux spécialisés na-
tionaux et internationaux. En témoigne la fréquence des
invitations dans des hautes écoles spécialisées et à des
conférences sur ce thème. Au plan international, le con-
tact a été maintenu avec l’International Think Tank – Edu-
cation and Training on Addiction I-ThETA, initié à l’époque
par le GFD.
Le GFD a encore élargi sa représentativité interdiscipli-
naire par ses nouveaux membres Madame Jasmin Blanc
Bärtsch (soins) et Messieurs Hans Gammeter (médecine
En tant que président j’ai vécu une année intense et pas- et cantons), Olivier Guéniat (répression), Walter Liech-
sionnante. Notre nouveau positionnement structurel et ti (Croix-Bleue) et Thomas Villiger-Ammon (aebi-hus).
juridique a fait ses preuves et dégage de nouvelles res- Membres depuis de nombreuses années, Paul Oechslin,
sources pour promouvoir la formation dans le domaine Gisela Kessler-Berther et Helena Slama ont quitté le GFD
des dépendances. Les coopérations avec nos organisa- suite à des changements professionnels.
tions partenaires dans le domaine ont pu être renforcées J’aimerais remercier très sincèrement toutes nos orga-
et la confiance dans la collaboration être étoffée. Le GFD nisations partenaires. Les remercier pour la confiance
s’est servi de l’extension du champ d’activité souhaitée et témoignée et les nombreuses heures de collaboration
espérée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). créative. J’aimerais également remercier la Haute école
De nouveaux partenariats ont été établis avec le Fonds spécialisée bernoise pour le droit d’hospitalité dont nous
de prévention du tabagisme dans trois projets (blended bénéficions dans ses locaux. J’adresse mes remercie-
learning / standards de formation continue / académie ments aux collaboratrices et collaborateurs de notre sec-
des dépendances Apprentissage sociétal) ainsi que sous rétariat, en particulier à Iwan Reinhard, secrétaire général,
la forme d’une collaboration à long terme avec la fondati- qui a fourni d’excellentes prestations pendant cette année
on « aebi-hus » pour la formation continue de personnes de travail intensif.
concernées ponctuellement par des questions de dépen- Je peux assurer à l’ensemble de nos partenaires qu’au
dance. L’installation du secrétariat dans la Haute école sein du GFD nous sommes très motivés pour continuer
spécialisée bernoise (HESB), section Travail social, per- à assumer avec allant la tâche qui nous a été attribuée,
met des échanges professionnels fructueux. à savoir la promotion de la formation dans le domaine
Le succès de l’étroite collaboration avec l’Office fédéral des dépendances. Je sais que cela ne pourra être réalisé
de la santé publique ne se dément pas. Quant au contenu, qu’avec les organisations du domaine de l’aide aux per-
l’activité du GFD s’est orientée sur la base de la conventi- sonnes dépendantes. En ce sens, je me réjouis de nos
on de prestation commune avec l’OFSP selon trois types futurs défis communs.
d’offre : modules de cours innovants, formation continue
proche de la pratique et filières. Au centre se trouve la
promotion de la formation continue par le biais de fonds
d’incitation. Désormais le mandat de l’OFSP s’est étendu
à la promotion de processus d’apprentissage sociaux
sous la désignation de l’« apprentissage sociétal ». La réa-
lisation de l’académie des dépendances sur le thème de
l’apprentissage sociétal au Monte Verità a constitué le no- Jakob Huber
yau de cette offre en 2009. Les sessions de suivi à Zurich Président GFD
et Lausanne intensifient la collaboration constructive avec
les associations professionnelles (Fachverband Sucht FS

3
De l’entreprise unipersonnelle à la société
indépendante
Rapport du secrétaire général

Les nombreux changements au niveau stratégique et défis actuels et futurs dans le domaine des dépendances,
structurel ont également entraîné différentes adaptations le GFD peut allouer des fonds d’incitation pour le coût
dans le domaine opérationnel. Ainsi pour la première fois unique du développement et les frais pour dispenser les
de son histoire, le GFD dispose de son propre secrétariat cours à trois reprises. Fréquemment, et c’est le but visé,
indépendant depuis le début du mandat en cours. Il est in- les offres de formation une fois lancées restent dans le
stallé à proximité de la gare dans l’infrastructure moderne catalogue des prestataires après la phase de promotion.
de la Haute école spécialisée bernoise. Le secrétaire de
la commission a reçu le renfort d’une équipe compétente. Accessible et proche de la pratique
Le choix des membres du GFD se base depuis sa fon-
dation sur une représentation complète du domaine des Avec le Fachverband Sucht et son pendant en Suisse
dépendances par rapport aux substances ou formes romande, le Groupement Romand d’Etudes des Addic-
de dépendances représentées, aux piliers, disciplines tions (GREA), un pilote a été initié pour les formations
et professions ainsi que des organes les plus divers. Le dans les groupes spécialisés. S’il émane des groupes
savoir-faire du domaine de la formation est également spécialisés un besoin d’inputs supplémentaires, le cas
pris en compte, bien qu’il soit plutôt sous-représenté. échéant théoriques, suite à un échange d’expériences et
L’installation de notre propre secrétariat dans les murs d’enseignements tirés de la pratique, les groupes spécia-
d’une institution de formation vise à renforcer cette inter- lisés peuvent demander un montant forfaitaire pour leur
connexion et l’échange de savoir avec ce domaine. Le permettre de dispenser des formations continues simples
partenariat avec la Haute école spécialisée bernoise doit mais très proches de la pratique. Le GFD a fait connaître
nous permettre d’établir cette proximité. cette offre à toutes les associations professionnelles. En
Ces changements n’entament en rien l’engagement avéré outre, les groupes de discussion et d’expérience régio-
du GFD : le programme de promotion « Formation dans le naux du domaine des dépendances de Suisse orientale,
domaine des dépendances » de l’Office fédéral de la san- occidentale et centrale peuvent tous prétendre aux mê-
té publique (OFSP) se poursuit sans changement majeur. mes contributions de promotion. Le GFD aimerait étoffer
Les institutions de formation continueront de bénéficier ce type d’offre et l’étendre par d’autres opportunités de
de notre soutien pour organiser des modules de cours in- soutien.
novants (offre type OT 1), des offres de formation continue
proche de la pratique (OT 2) et des filières complètes (OT Connaissances de base et spécialisation
3). Le volume total de promotion des dernières années
pour les trois types d’offre de CHF 200 000.- a pu être Dans le cadre du troisième type d’offre, le GFD soutient
maintenu globalement. Les modules de cours et les fili- la Fédération romande des organismes de formation dans
ères se voient attribuer 45% des moyens de promotion, la le domaine des dépendances – fordd ainsi que la Fach-
part congrue échoit aux « offres proches de la pratique ». hochschule Nordwestschweiz (FHNW) pour qu’elle puisse
dispenser et développer ses filières de base. L’objectif est
Modules de cours innovants de permettre aux professionnels, aussi bien en Suisse ro-
mande qu’en Suisse alémanique, de suivre une formation
Dans sa promotion des différents modules de formation continue menant à un diplôme (Diploma of AdvancedStu-
continue, le GFD met la priorité sur le développement dies – DAS) dans le domaine des dépendances.
d’offres innovantes répondant à une demande. Le marché
de la formation pour les professionnels en dépendance et A l’heure actuelle, la fordd permet d’obtenir un certifi-
prévention est plutôt restreint et limité. Le développement cat (Certificat interprofessionnel en addiction – CAS / 15
de nouvelles offres de cours dans ce domaine est de ce ECTS). Il est actuellement développé pour devenir une
fait plus risqué et moins attractif que dans des branches « filière menant à un diplôme. En Suisse alémanique, à la
prospères et tendance ». Afin de bénéficier d’une offre en FHNW, deux filières menant à un certificat spécifique aux
formation régulièrement renouvelée et mise àjour pour les dépendances, sont déjà dispensées (Grundlagen und

4
Praxis der Suchtarbeit – 2 CAS / 15 ECTS chacun) qui Prévention auprès des familles et des jeunes par la
peuvent mener à un diplôme s’ils sont obtenus tous deux formation continue
(DAS / 30 ECTS) ou être complétés par un certificat à op- Au cours de sa première année d’existence, le GFD a éla-
tion supplémentaire menant au master « Spezialisierung boré sur demande de la fondation « aebi-hus » un concept
in Suchtfragen » (MAS – 60 ECTS). d’engagement de la fondation auprès des groupes cibles
familles et jeunes. Le GFD a remis des recommandations
Outre les filières de base, le GFD souhaite promouvoir des à l’attention du conseil de fondation sur la base des divers
cursus complémentaires qui approfondissent et spécia- entretiens avec des personnes clés dans le domaine des
lisent les connaissances des professionnels en dépen- groupes cibles mentionnés. Ces recommandations couv-
dance et prévention. A l’initiative du Fachverband Sucht, rent des mesures préventives qui déploient leurs effets par
le développement d’un CAS en Case Management Dé- le biais de la promotion de compétences et par des offres
pendance a été lancé, auquel le GFD a participé aussi de formation pour spécialistes ou d’autres personnes pro-
bien quant au contenu qu’au niveau financier. Cette filière ches des groupes cibles. Sur la base de ce concept, la
menant à un certificat est dispensée par la Haute école fondation « aebi-hus » a décidé de mandater le GFD pour
spécialisée bernoise et peut également être suivie sous qu’il coordonne les mesures, entamant ainsi une collabo-
forme abrégée dans le cadre d’un séminaire spécialisé. ration à long terme. Le conseil de fondation de la « aebi-
hus » a fixé deux priorités. D’abord, le projet « FemmesTI-
Alcool et tabac SCHE » existant, évalué positivement à plusieurs reprises,
doit être soutenu pour implanter des antennes en Suisse
Le programme de promotion est axé de manière générale romande et pour poursuivre le développement de thèmes
sur les formations spécifiques aux dépendances et inclut de cours. La deuxième mesure doit servir à la promotion
l’ensemble des substances et les offres non-spécifiques à des compétences relatives au travail avec les pairs : afin
une substance. Près de 80% de toutes les offres de cours d’établir un accès aux jeunes pour le travail de prévention,
soutenues suivent une approche intégrale et spécifique l’approche de pair à pair est une méthode très prometteu-
aux dépendances. Sur demande de l’OFSP, le GFD a aus- se. Dans le domaine des dépendances, cette approche
si lancé des mesures de formation continue spécifiques est peu connue et guère évaluée. Il s’agit d’accroître les
au tabac. Se basant sur les résultats d’un recensement connaissances actuelles et de faire connaître les bonnes
des besoins (Richard Müller, 2007), le GFD coordonne pratiques. Cela sera fait à l’occasion d’une académie des
l’élaboration d’une offre de e-learning dans le domaine pairs, selon toute vraisemblance en 2011.
de la prévention du tabagisme ainsi que la création de
standards pour la formation dans le domaine de la désac-
coutumance au tabac. Ces projets sont financés pour une
grande partie par le Fonds de prévention du tabagisme.
Le groupe d’experts a décidé qu’en 2010, la thématique
de l’alcool devait se voir attribuer une plus grande impor-
tance. De ce fait, le prochain cycle de demandes accueil- Iwan Reinhard
lera favorablement et priorisera les formations en relati- Directeur GFD
on avec la problématique de l’alcool. En outre, le GFD
s’engagera dans le cadre du Programme National Alcool
(PNA) pour la poursuite de l’élaboration des mesures de
formation continue spécifiques.

5
L’equipe du secrétariat

Iwan Reinhard
Direction générale
Direction de projet

Jours de travail: MA / JE / VE (70%)


Position: Directeur

Iwan.Reinhard@WeiterbildungSucht.ch

Tania Steiner
Prévention auprès des
familles et des jeunes
Domaine Tabac

Jours de travail: MA / ME/ JE (60%)


Position: Direction de projets /
Vice directrice

Tania.Steiner@WeiterbildungSucht.ch

Lukas Vögeli
Apprentissage soci-
étal / académie des
dépendances
Recensement des
besoins / monitoring
Jours de travail: JE / VE (40%)
Position: Assistant de projet

Lukas.Voegeli@WeiterbildungSucht.ch

Anna Thämmig
Comptabilité
Communication

Jours de travail: LU / MA / ME (60%)


Position: Responsable
administration

Anna.Thaemmig@WeiterbildungSucht.ch

6
Réunis sous un même toit
La Haute école spécialisée bernoise, section Travail social : notre hôte et partenaire

La section Travail social a le plaisir de pouvoir offrir, dans ses locaux, des quartiers au GFD parce que la collaboration
est, tant du point de vue du contenu qu’au plan personnel, un enrichissement pour tous les deux.

Centre de compétence en gérontologie


La proximité du centre de compétence en gérontologie avec le GFD favorise des échanges
informels et une collaboration qui commence à porter ses fruits. Ainsi la promotion par
le GFD a permis de développer et de lancer un appel d’offre pour un cours de formation
continue pour spécialistes du domaine social et de la santé sur le thème « Sucht im Alter »
(addiction des personnes âgées). S’il est réalisé avec succès, l’offre de formation pour
cette thématique sera étoffée.

Centre de compétence Case Management


A l’automne 2010, la HESB débutera sur mandat du Fachverband Sucht un cours spé-
cialisé complémentaire CAS Case Management dans le domaine des dépendances. Nous
remercions le GFD d’avoir pris en charge les frais de développement du cours et pour son
soutien actif dans le développement technique de la formation continue au sein du comité du Fachverband Sucht.
Nous sommes ravis de nous engager dans l’intensification et l’élargissement de la collaboration, notamment dans les
domaines de la recherche et du développement. Personnellement, nous sommes soutenus en cela par la participation
d’Yvonne Hofstetter Rogger au comité GFD. Elle est membre du groupe d’experts depuis sa fondation et contribue
notamment par ses connaissances dans le domaine de la gestion des formations continues.

Dr Martin Wild-Näf
Responsable Formation continue et prestations, Haute école spécialisée bernoise - section Travail social

des sociétés qui apprennent


Les partenaires au développement du concept “apprentissage sociétal”

Que ce soit l’initiative sur les minarets ou la nouvelle loi sur la drogue : les sociétés
changent et institutionnalisent ces changements dans des structures et des lois.
Les bases de ces changements sont des expériences collectives de souffrance qui,
jaillissant de l’intimité, s’affichent dans l’espace public. C’est lorsque différentes
positions s’y confrontent qu’émerge une opinion commune et majoritaire qui permet
l’institutionnalisation d’un changement. La stabilité d’un apprentissage dans une société
dépend de la profondeur du débat dans l’espace public. Si cet espace est monopolisé
ou domestiqué par un acteur, délaissé par d’autres, les risques de manipulation
augmentent. Notre travail d’intervenants, d’intellectuels, de citoyennes et de citoyens
ne consiste donc pas seulement à voter et à applaudir, mais aussi à contribuer par
des arguments raisonnés à faire que l’espace public, convoité par toutes les forces
politiques, économiques et sociales, soit de qualité et que les souffrances humaines y
soient représentées et débattues.

Prof. Sandro Cattacin et Fréderic Minner, Département de Sociologie de l’Université de Genève


7
Les familles et les jeunes : prévention
grâce à la formation continue
Notre nouvelle partenaire : aebi-hus Schweizerische Stiftung für Suchthilfe

La fondation Drogenhilfe Aebi-Hus / Maison Blanche DAM A présent il s’agit d’implanter les premiers projets
était de 1974 à 2004 l’une des institutions à la tête de la « FemmesTische » en Suisse romande et d’organiser
rééducation et de la réintégra- le déroulement de l’académie nationale des pairs sous
tion stationnaire des toxico- la forme d’un lieu de rencontre et d’apprentissage entre
dépendants en Suisse. La DAM jeunes et spécialistes. Nous sommes confiants et impa-
a été contrainte de fermer ses tients !
portes fin 2004, principalement
pour des motifs financiers. Par
la suite, l’assainissement a
abouti et la fondation dispose
d’une fortune résiduelle qui Dieter Feller
doit venir alimenter des projets Président aebi-hus Schweizerische Stiftung für Suchthilfe
ciblés sur le travail avec les per- anciennement la fondation Drogenhilfe Aebi-Hus / Maison
sonnes dépendantes. Blanche DAM

Un groupe de travail a élaboré les premières idées directri-


ces. Le GFD s’est vu mandater pour la réalisation du projet
qui en a découlé. Celui-ci, fort des connaissances antéri-
eures, a élaboré un concept-cadre au fondement théorique,
mais qui contient aussi des propositions pragmatiques de
mise en œuvre. Le conseil de fondation a décidé mi-2009
de focaliser ses travaux sur la formation continue pour pro-
mouvoir la prévention (aux dépendances) auprès des fa-
milles avec enfants en âge préscolaire et pour la jeunesse,
et d’entamer une collaboration étroite avec le GFD. Le nou-
veau centre de coordination créé par le GFD – cofinancé
par la fondation « aebi-hus », va permettre d’assurer le
professionnalisme et la « proximité avec le marché » des
travaux réalisés dans le cadre des projets.

La définition de la notion de dépendance a été réactuali-


sée et ne distingue désormais plus les drogues légales de
celles illégales, mais elle a acquis un plus grande portée, la
prévention étant devenue prioritaire. La fondation, ou plus
précisément le conseil de fondation en qualité d’exploitant
de l’ancienne institution, n‘a pas seulement dû apprendre à
se reconnaître dans la prévention, mais également que les
interventions évolueraient d’une forme directe vers une in-
fluence indirecte par l’intermédiaire de la formation continue
de spécialistes au sein des groupes cibles. Cette évolution
a été rendue possible par le « guidage » subtile et profes-
sionnel des intervenants du GFD qui ont saisi l’opportunité
de situer la nouvelle impulsion dans un contexte plus large.

8
réduction des risques aux pays latines –
échange et formation
Une voix de notre partenaire GREA

La dernière CLAT, conférence latine de réduction des ris- Cette conférence est donc non seulement le lieu de la
ques, a eu lieu sur les bords du Douro car après Barce- rencontre des pratiques, mais aussi un espace réflexif
lone, Perpignan et Milan, c’est permettant aux différents intervenants actifs sur le terrain
Porto qui accueillit pour sa de prendre le temps de s’arrêter pour élaborer et concep-
cinquième édition cette con- tualiser les perspectives futures du développement de la
férence fruit de la collaboration réduction des risques. C’est aussi le lieu où poser des
de différentes associations. La actes forts et concrets, comme le démontre le manifeste
Suisse, au travers du Grea, est de dix juges européens et d’Amérique latine qui, au trav-
un partenaire fidèle et actif de ers d’un document, dénoncent la judiciarisation excessive
l’organisation de cette con- dont sont victimes les consommateurs de drogues.
férence qui réunit depuis dix Cette conférence est donc à chaque fois un événement
ans déjà de nombreux partici- essentiel. La Suisse espère que la prochaine conférence
pants du Sud de l’Europe, des pourra avoir lieu dans notre pays et voir le jour grâce à
pays du Maghreb, d’Amérique la collaboration entre le Grea, la GFD et les partenaires
latine et du Brésil. intéressés. Pour que puisse se poursuivre la réflexion sur
Le congrès de Porto nous a permis de mesurer que, mal- des pratiques aujourd’hui indispensables à la défense de
gré les programmes et les différents projets de réduc- la dignité humaine des usagers de drogues trop souvent
tions des risques mis en œuvre aujourd’hui, ces politiques encore stigmatisés.
pourtant reconnues d’utilité publique ne font pas toujours
l’objet d’un consensus et qu’elles sont loin d’être inscrites
de façon pérenne dans les différents systèmes des poli-
tiques drogues. Viviane Prats
De nombreux intervenants se sont donc succédé pour Présidente du GREA
mettre en évidence les projets concrets développés sur
le terrain et ce sont toujours des moments passionnants
nous permettant de mesurer que, malgré les différences
contextuelles, nous pouvons apprendre des uns et des
autres.
Cette Clat en particulier a voulu mettre en évidence que
les politiques de réductions des risques qui se sont dével-
oppées exclusivement autour de la question cruciale de
l’épidémie du sida, et qui ont fait d’un point de vue sci-
entifique largement leurs preuves, ne sauraient se satis-
faire de ce seul champ d’intervention. Elles ne doivent en
aucun cas être restreintes aux programmes sanitaires,
mais au contraire s’inscrirent dans une réflexion plus so-
ciologique, en se devant de prendre en compte la ques-
tion globale des droits humains fondamentaux. Le droit
à la santé ne se résume pas uniquement aux injections à
moindre risque, mais doit prendre en compte les questions
des inégalités sociales, de la précarité et de l’exclusion.
La réduction des risques doit donc se décliner non seule-
ment d’un point de vue sanitaire mais aussi dans une per-
spective sociale.

9
Apprentissage supranational dans le do-
maine des dépendances
International Think Tank – Education and Training on Addiction

A l’initiative du GFD, des représentant-e-s de 10 pays, actifs à l’interface des domaines


de la formation continue et des dépendances, se sont rencontrés pour la première fois il y
a cinq ans. Ainsi est né le réseau I-ThETA qui doit fournir une plateforme d’échange pour
les informations sur les « bonnes pratiques » et les innovations, les réflexions critiques
et les besoins relatifs à la formation continue dans le domaine des dépendances. Cet
échange personnel a lieu une fois par an, sous forme d’une manifestation parallèle à une
conférence internationale. Entre les différents membres, des échanges informels se sont
établis, s’appuyant sur un forum en ligne.
A la dernière rencontre annuelle à Lisbonne en 2009, les représentant-e-s de ce réseau
ont décidé d’institutionnaliser cette organisation sous forme d’une association. L’une des
raisons en est le souhait de l’I-ThETA d’apporter sa contribution au programme de l’UE
« Prévenir la consommation de drogue et informer le public » (2007-13) avec un projet
d’évaluation et de recensement des besoins relatifs à la formation continue dans le do-
maine des dépendances au niveau international.
La présidence tournante sera transmise de Joy Barlow (STRADA, University of Glasgow, Schottland) à Maurizio Coletti
(Associazione ITACA, Italie) pour les deux prochaines années. Ambros Uchtenhagen continuera à siéger avec ces deux
personnes au conseil de direction étendu et représentera la Suisse.

Ambros Uchtenhagen
Membre du conseil de direction I-ThETA
(Extrait du rapport annuel)

10
Agenda des cours
Extrait du programme de promotion du GFD

ADS/AHDS Coaching (Trainerkurs) 7. November 2009 - 13. März 2010


Institut für Christliche Psychologie, Therapie und Pädagogik icp www

Entretien motivationnel (niveau II) 18. - 19. Januar 2010


GREA - Groupement Romand d‘Etudes des Addictions www

Psychoeduktation im Umfeld von Suchterkrankungen 17. - 19. Februar 2010


Institut für Christliche Psychologie, Therapie und Pädagogik icp www

Beratung und Therapie 8. - 9. März 2010


Lösungsorientierte Praxis im Bereich Abhängigkeitserkrankungen und Sucht www
Institut für Sucht- und Gesundheitsforschung ISGF

Willenstraining und Gewissensarbeit in der Suchttherapie 15. - 17. März 2010


Institut für Christliche Psychologie, Therapie und Pädagogik icp www

Réduction des risques 16. und 25. - 26. März 2010


GREA - Groupement Romand d‘Etudes des Addictions www

Sucht im Alter 29. - 30. März und 26. April 2010


Berner Fachhochschule BFH - Kompetenzzentrum Gerontologie www

Sexualité et addictions 19. April 2010


GREA - Groupement Romand d‘Etudes des Addictions www

11
La consommation d’alcool et les personnes âgées 7. Mai 2010
GREA - Groupement Romand d‘Etudes des Addictions www

Neue Süchte 10. - 12. Mai 2010


Nichtsubstanzindizierte Süchte - verwandte Phänomene www
Institut für Christliche Psychologie, Therapie und Pädagogik icp

Addictions à l’adolescence et thérapie multidimensionnelle 1. - 2. Juni 2010


GREA - Groupement Romand d‘Etudes des Addictions www

Kaderkurs „Case Management im Suchtbereich“ 9. - 10. Juni 2010


Fachverband Sucht FS www

Ressourcenaktivierung in der Suchttherapie 9. - 11. Juni 2010


Methodenworkshop und Praxistraining www
Institut für Christliche Psychologie, Therapie und Pädagogik icp

Comment aborder la question de l‘alcool? 29. Oktober 2010


GREA - Groupement Romand d‘Etudes des Addictions www

Fachkurs „Case Management im Suchtbereich“ ab 13. September 2011 o. 7. März 2011


Fachverband Sucht FS www

Aufbaukurs „Case Management im Suchtbereich“ ab 17. Oktober 2011


Fachverband Sucht FS www

Addiction et obligation de soin: de la contrainte à la motivation


HUG www

Médias et dépendances - optimiser la communication


Teenergy www

Droits humains, discriminations, populations vulnérables et addiction


CHUV www

12
Cursus
Extrait du programme de promotion du GFD

Master of Advanced Studies (MAS)


Spezialisierung in Suchtfragen

Fachhochschule Nordwestschweiz
Hochschule für Soziale Arbeit

Certificat interprofessionnel en addictions

Fédération romande des organismes de formation


dans le domaine des dépendances - fordd

Weiterbildung Case Management


Fachkurs und CAS-Studiengang
Case Management im Suchtbereich
Kaderkurs Case Management

Berner Fachhochschule
Kompetenzzentrum Case Management

Fachverband Sucht
Verband der Deutschschweizer Suchtfachleute
und -institutionen

13
Visitez-nous
www.WeiterbildungSucht.ch

www.FormationDependances.ch

www.BildungSucht.ch

www.FormationAddiction.ch

www.SuchtAkademie.ch

www.Academie-des-Dependances.ch

www.i-theta.org

14
Publications
Sozietales Lernen Suchtakademie

Apprentissage Sociétal Academie des dépendances

SOZIETALES LERNEN
APPRENTISSAGE SOCIÉTAL

Suchtakademie
Académie des dépendances
Accademia sulle dipendenze
Monte Verità
26. - 28. 3. 2009

Kompetenzprofil Sucht

Profil de Compétences Spécialiste Dépendances

Weiterbildung im Tabakentwöhnungsbereich
Vertiefungsstudie

Formation continue dans le domaine du sevrage


tabagigue - Résumé

Weiterbildung im Tabakentwöhnungsbereich -
Vertiefungsstudie

Weiterbildungsbedarf im Tabakpräventionsbereich
Studie zur Erhellung von Weiterbildungsbedürfnissen im
Tabakpräventionsbereich

Weiterbildungsbedarf im Tabakpräventionsbereich
Studie zur Erhellung von Weiterbildungsbedürfnissen im
Tabakpräventionsbereich

15
L’ensemble du domaine des dépendances
Les membres du groupe d’experts

Le choix des membres du GFD se base depuis sa fondation sur une représentation complète du domaine des dépen-
dances par rapport aux substances ou formes de dépendances représentées, aux piliers, disciplines et professions
ainsi que des organes les plus divers

(Sprach)-Region
Deutschschweiz

Suchtformen
Alkohol, illegale Drogen, Tabak

Säulen
Therapie und Wiedereingliederung
Jasmin Blanc Bärtsch
Berufsgruppen / Disziplinen
PI-Systems AG Pflege
Care-Systems
Münchsteig 10 Weitere Gremien / Besonderes
8008 Zürich

blanc@care-systems.ch

Région (linguistique)
Suisse romande

Formes de dépendance
Alcool, drogues illégales

Piliers
Thérapie et réinsertion
Jean-Alain Dubois
Groupes professionnels / disciplines
Services psychiatriques Médecine
Jura bernois -
Bienne-Seeland Autres organes / particularités
2713 Bellelay Comité GFD ; comité GREA ; comité SSAM ;
conseil de fondation Le sida & l’enfant
jean-alain.dubois@gef.be.ch

16
Région (linguistique)
Suisse romande

Formes de dépendance
Alcool, tabac

Piliers
Prévention
Laurence Groupes professionnels / disciplines
Fehlmann Rielle Administration, politique

FEGPA Autres organes / particularités


CP 567 Vice-présidente GFD ; commission en matière d’addictions
1211 Genève 4 GE (prés.) ; Commission fédéral pour les problèmes liés à
l‘alcool CFAL
info@fegpa.ch

(Sprach)-Region
Deutschschweiz

Suchtformen
Alkohol, illegale Drogen, Tabak

Säulen
Therapie und Wiedereingliederung
Hans Gammeter
Berufsgruppen / Disziplinen
GD SG / FOSUMOS Medizin
Susann Müller-Strasse 6
9630 Wattwil Weitere Gremien / Besonderes
Präsident Forum Suchtmedizin Ostschweiz FOSUMOS
hans.gammeter@sg.ch
Kantonsarzt Stellvertreter St.Gallen

Région (linguistique)
Suisse romande

Formes de dépendance
Alcool, drogues illégales, tabac, non lié à une substance

Piliers
Prévention
Michel Graf
Groupes professionnels / disciplines
SFA-ISPA Travail social et pédagogie sociale / recherche
Avenue Ruchonnet 14
1001 Lausanne Autres organes / particularités
Commission fédéral pour les problèmes liés à l‘alcool CFAL ;
mgraf@sfa-ispa.ch
comité directeur Public Health CH

17
Région (linguistique)
Suisse romande

Formes de dépendance
Drogues illégales

Piliers
Répression
Olivier Guéniat
Groupes professionnels / disciplines
Police cantonale neuchâteloise Police, justice
Rue des Poudrières 14
2006 Neuchâtel Autres organes / particularités
olivier.gueniat@ne.ch

(Sprach)-Region
Deutschschweiz

Suchtformen

Säulen

Berufsgruppen / Disziplinen
Yvonne Hofstetter Sozialarbeit und -pädagogik; Weiterbildung
Rogger
Weitere Gremien / Besonderes
Berner Fachhochschule Vertreterin Berner Fachhochschule in Vorstand EWS
Hallerstrasse 8
3001 Bern

yvonne.hofstetter@bfh.ch

(Sprach)-Region
Deutschschweiz

Suchtformen
Alkohol, illegale Drogen

Säulen
Frühintervention, Peerarbeit, Beratung und Therapie, Scha-
Jakob Huber densminderung

Contact Netz Berufsgruppen / Disziplinen


Monbijoustrasse 70 Sozialarbeit und -pädagogik; Weiterbildung
3000 Bern 23
Weitere Gremien / Besonderes
jakob.huber@contactmail.ch
Präsident EWS

18
(Sprach)-Region
Deutschschweiz

Suchtformen
Alkohol, illegale Drogen, Tabak, substanzungebunden

Säulen
Prävention
Martin Küng
Berufsgruppen / Disziplinen
PRÄVENTIONallerART Sozialarbeit und -pädagogik
Suchtprävention und
Gesundheitsförderung
Weitere Gremien / Besonderes
Rebengässli 7
5210 Windisch

martin.kueng@swissonline.ch

(Sprach)-Region
Deutschschweiz

Suchtformen
Alkohol

Säulen
Prävention, Therapie und Wiedereingliederung
Walter Liechti
Berufsgruppen / Disziplinen
Blaues Kreuz der
deutschen Schweiz
Lindenrain 5 Weitere Gremien / Besonderes
3001 Bern

walter.liechti@blaueskreuz.ch

(Sprach)-Region
Deutschschweiz

Suchtformen
illegale Drogen

Säulen
Schadensminderung und Überlebenshilfe
Sibylla Motschi
Berufsgruppen / Disziplinen
PERSPEKTIVE Sozialarbeit und -pädagogik
Kontakt- und Anlaufstelle
Berntorstrasse 10 Weitere Gremien / Besonderes
4500 Solothurn Fachverband Sucht (Mitglied der Fachgruppen Kontakt- und
Anlaufstellen sowie Gendergerechte Suchtarbeit)
sibylla.motschi@perspektive-so.ch

19
Région (linguistique)
Suisse romande

Formes de dépendance
Drogues illégales

Piliers
Thérapie et réinsertion

Valérie Rossier Groupes professionnels / disciplines


Psychologie / pédagogie ; formation continue
Service de Psychiatrie
Communautaire (PCO) Autres organes / particularités
Rue Saint-Martin 7 Fédération Suisse des Psychologues FSP ; pca.acp Société
1003 Lausanne Suisse pour l‘approche centrée sur la personne ; Commission
valerie.rossier@chuv.ch pédagogique de la Fordd (Fédération romande des organis-
mes de formation dans le domaine des dépendances)

(Sprach)-Region
Tessin

Suchtformen
Alkohol; illegale Drogen

Säulen
Therapie und Wiedereingliederung; Schadensminderung
Jann Schumacher und Überlebenshilfe

Ingrado Berufsgruppen / Disziplinen


Servizi per le dipendenze Sozialarbeit und -pädagogik; Psychologie / Pädagogik;
Centro Residenziale Weiterbildung
Alcologia
6955 Cagiallo Weitere Gremien / Besonderes
jann.schumacher@stca.ch

(Sprach)-Region
Deutschschweiz

Suchtformen
Tabak

Säulen
Prävention
Christian
Schwendimann Berufsgruppen / Disziplinen
Soziologie
Züri Rauchfrei
Zähringerstrasse 32 Weitere Gremien / Besonderes
8001 Zürich Vorstand Arbeitsgemeinschaft Tabakprävention AT Schweiz

schwendimann@zurismokefree.ch

20
Région (linguistique)
Suisse romande

Formes de dépendance
Alcool, drogues illégales

Piliers
Prévention, thérapie et réinsertion, réduction des risques
et aide à la survie
René Stamm
Groupes professionnels / disciplines
BAG Bundesamt für Travail social, administration
Gesundheit
Sektion Drogen Autres organes / particularités
3003 Bern
Représentant Office fédéral de la santé publique OFSP
rene.stamm@bag.admin.ch au GFD

(Sprach)-Region
Deutschschweiz

Suchtformen
Alkohol, illegale Drogen

Säulen
Therapie und Wiedereingliederung, Prävention
Thomas Villiger-
Ammon Berufsgruppen / Disziplinen
Psychologie, Weiterbildung
Psychotherapeutische Praxis
Murtenstrasse 26 Weitere Gremien / Besonderes
2502 Biel Vertreter aebi-hus Schweizerische Stiftung für Suchthilfe
in EWS
thomas.villiger@psychologie.ch

21
FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DES
DÉPENDANCES
Programme de promotion

Mandat OFSP
Mandaté par l’Office fédéral de la santé publique, le GFD engage des mesures pour la promotion de la profes-
sionnalisation dans le domaine des dépendances. ppParmi ses principales missions figurent :
• l’analyse et l’évaluation régulières des besoins en formation continue des professionnel-le-s et institutions
du domaine des dépendances, des professionnel-le-s concerné-e-s ponctuellement par le thème des dé-
pendances, des autorités de politique des dépendances et des commissions ;
• l’élaboration stratégique et l’application d’un programme de promotion pour permettre l’existence de for-
mations continues innovatrices, axées la pratique et en faveur de l’établissement de cursus spécifiques ;
• la conceptualisation de l’apprentissage sociétal et la planification des mesures à prendre pour la promotion
des processus sociaux d’apprentissage ;
• et le développement de prestations pour les professionnel-le-s du domaine des dépendances et institu-
tions d’aide aux personnes dépendantes.

Durée 15 août 2009 – 31 août 2013


Partenaire Office fédéral de la santé publique (OFSP)
Contribution annuelle CHF 450‘000.-

Le programme de promotion s’organise autour de trois types d’offres pour lesquels des sub-
ventions peuvent être sollicitées :

Les modules de formation continue pour les professionnels du domaine des dépendances et
de la prévention (offre 1)
Objectif :
Promotion de modules de cours adaptés aux besoins et innovateurs, spécifiquement consacrés aux dépendances

Partenaire :
principalement les hautes écoles spécialisées, écoles supérieures, instituts universitaires, associations spéciali-
sées et prestataires de formations continues privés

Contribution à la promotion :
max. 3000.- CHF en frais de développement et 5000.- CHF en frais de suivi (à savoir 1000.-- CHF par journée de
cours)

Demande d’aide :
Demande annuelle entre avril et mai, date alternative en novembre (formulaire de demande)

Module de formation continue 17e appel d’offre


Fonds versés SFr. 64‘125.00 Part de subventions aux recettes des cours env. 42%
Nbre de participant-e-s aux cours 181 Nbre d’heures de cours 157
Heures de cours par personne (HCPP) 2538 Contribution par HCPP SFr. 25.25
22
Offre de formation axée sur la pratique pour les professionnel-le-s du domaine des dépen-
dances et de la prévention (offre 2)

Objectif :
Promotion d’un échange pratique « à bas seuil d’accès »

Partenaire :
Associations professionnelles (groupes professionnels), réseaux médicaux des dépendances, centre d’aide aux
personnes dépendantes et centres de prévention

Contribution à la promotion :
250.- CHF en frais de développement et max. 1500.- CHF en frais de réalisation (à savoir 750. -- CHF par demi-
journée de cours, 1 journée max.) ou projet-pilote sur demande

Demande d’aide :
tout l’année (formulaire de demande) ou demande personnelle

Offres en formation continue groupes professionnels des associations professionnelles


Fonds versés SFr. 3‘550.00
Moyenne de participant-e-s 23 Nbre d’heures de cours 18
Heures
Anzahl Kursstunden
de cours par personne (HCPP) 18
414 Financement octroyé par HCPP SFr. 8.50

Les cursus pour les professionnel-le-s du domaine des dépendances et de la prévention (offre 3)

Objectif :
Promotion des cours de base (Diploma of Advanced Studies DAS - 30 ECTS) pour le conseil et la thérapie dans
le domaine des dépendances et la promotion de cours spécialisés complémentaires ou de cursus de certificat
(Certificate of Advanced Studies CAS)

Partenaire :
Fordd et FHNW pour les cours de base (DAS resp. MAS), diverses hautes écoles spécialisées pour CAS

Contribution à la promotion :
12 000.-- CHF par CAS

Demande d’aide :
Contrats individuels

Pratique CAS du conseil en matière de dépendances 08/09


Fonds versés SFr. 36‘000.00 Part de subventions aux recettes des cours env. 30%
Moyenne de participant-e-s aux modules 13 Nbre d’heures de cours 176
Heures de cours par personne (HCPP) 2313 Finance Financement octroyé par HCPP SFr. 15.55

CAS certificat interprofessionnel en addictions fordd 08/09


Fonds versés SFr. 36‘000.00 Part de subventions aux recettes des cours env. 29%
Moyenne de participant-e-s aux modules 18 Nbre d’heures de cours 200
Heures de cours par personne (HCPP) 3600 Finance Financement octroyé par HCPP SFr. 10.00
23
NOTRE SAVOIR-FAIRE AU PROFIT DE NOUVELLES
MISSIONS
Projets et mandats

Apprentissage
Sozietales sociétal
Lernen

Le groupe d’experts est désormais chargé, sur mandat de l’OFSP, d‘analyser les mesures permettant de déve-
lopper et de renforcer dans le domaine des dépendances et sur la scène sociale les processus d’apprentissage
généraux. Dans un premier temps, le GFD étudie en détail le déroulement de ces processus, conceptualise
l’apprentissage sociétal et doit, sur la base de ces travaux préliminaires, planifier des mesures concrètes.
Le GFD souhaite intervenir dans le domaine de l’apprentissage sociétal principalement au travers de
l’organisation de forum et d’espaces de dialogue. En menant régulièrement une Académie des dépendances
nationale, le GFD promeut l’échange direct entre les différents acteurs sociaux de la politique, des médias, de
la science, de l’administration et de la pratique. Tous les deux ans, des thèmes issus de la politique des dépen-
dances sont discutés dans ce cadre par des leaders d’opinion. Pendant les années intermédiaires, le débat est
poursuivi entre spécialistes au niveau régional.

La première phase de projet a déjà permis :

• la conceptualisation en collaboration avec le professeur Sandro Cattacin, université de Genève (fonde-


ments et thèse) ;

• la préparation, planification, organisation et réalisation de l’Académie des dépendances 2009 sur le Monte
Verità avec pour thème « l’apprentissage sociétal » ;

• la planification et préparation des colloques régionaux (collaboration avec l’association professionnelle


Sucht et GREA).

Durée 1er mai 2008 – 30 septembre 2010


Prestations personnelles du GFD du mandat OFSP
Beitrag Tabakpräventionsfonds
Contribution du Fonds de prévention du tabagisme 195‘000.- CHF
Contribution duTessin
Beitrag Kanton canton du Tessin 20‘000.- CHF
Contribution dîme de l’alcool (art. 43a de la Loi fédérale sur l’alcool) 10‘000.- CHF

Offre de cours en ligne sur la prévention du tabagisme


Les professionnel-le-s du domaine des dépendances et de la prévention ainsi que des professionnel-le-s pon-
ctuellement concerné-e-s peuvent acquérir, gratuitement et en toute autonomie, les connaissances de base
sur la prévention du tabagisme grâce à l’offre de cours en ligne. Il est également possible de compléter et de
valider les acquis en participant à un module. Les nouvelles offres établies densifient le réseau du domaine des
dépendances et sensibilisent aussi aux activités de prévention les professionnel-le-s qui ne sont pas directe-
ment concernés par le domaine du tabagisme.

Laufzeit
Durée 1er mai 2008 – 31 janvier 2012
Prestations personnelles du GFD du mandat OFSP
Contribution du Fonds de prévention du tabagisme 550‘000.- CHF
24
Stratégie Formation continue dans le domaine du tabac
Le GFD mène une étude approfondie pour l’application de mesures en matière d’offre et travaille à l’élaboration
de normes pour les formations dans le domaine du tabac.

Les principaux acteurs suisses dans le domaine de la prévention du tabagisme ont exprimé leurs attentes con-
cernant les formations continues et se déclarent prêts à contribuer à l’élaboration de normes homogènes. Un
document écrit (plan d’études cadre, profil de compétences, …) fixe de façon ciblée les exigences en matière
de formation continue dans le domaine de la prévention du tabagisme. Les prestataires de formations continu-
es se conforment à ces standards.

Durée 1er novembre 2008 – 30 septembre 2009 (prolongation jusqu’au 30 juin 2010)
Prestations personnelles du GFD
Contribution du Fonds de prévention du tabagisme 118‘495.- CHF

Formation continue pour les personnes ponctuellement concernées : Prévention (des


dépendances) au sein des familles et auprès des jeunes

L’association GFD a pu établir durant cette année une collaboration avec la fondation Stiftung Drogenhilfe
Aebi-Hus Maison Blanche (DAM) dans le domaine de la formation continue des personnes ponctuellement
concernées.

Sur la base de ces travaux préliminaires, le GFD a spécialement créé un poste de coordination (à 50%) dans
son secrétariat pour la promotion de la prévention (des dépendances) au sein des familles avec enfants en âge
préscolaire et chez les jeunes. Ce poste permet de mettre en œuvre des formations continues adaptées, des-
tinées aux professionnel-le-s et autres personnes travaillant avec les familles et jeunes. Ces mesures œuvrent
en faveur d’une prise de connaissance précoce des problèmes de dépendance et permettent d’intervenir à
temps. L’effet de prévention est atteint indirectement par l’entourage du groupe-cible défini.

Les mesures de formation continue se classent en trois axes principaux :


• développement de modules de formation continue et/ou matériel pédagogique sur les thèmes des dépen-
dances et de la prévention ;
• promotion des réseaux régionaux ;
• promotion des mesures de prévention adaptées aux jeunes.

Les projets suivants sont actuellement en cours d’élaboration :


• formation des parents à bas seuil d’accès (projet FemmesTISCHE) avec la participation de Formation des
parents CH ;
• Académie des paires 2011

Durée 01. Janvier 2010 – 31 décembre 2013


Prestations personnelles du GFD du mandat OFSP
Fondation suisse aebi-hus d’aide aux personnes dépendantes Contribution annuelle 70‘000.- CHF

25
QUELQUES CHIFFRES
Compte de résultat au 30 septembre 2009

Total recettes des mandats et projets 823‘670.55

Frais de service

Prestations de tiers 289‘632.25

Promotion module de cours AT1 69‘375.00

Promotion offre axée sur la pratique AT2 3‘550.00

Promotion cursus AT3 66‘000.00

Provisions projets 80‘000.00

Divers 18‘967.70

Total frais de service 528‘394.95

Salaires

Salaires du secrétariat 147‘600.95

Honoraires experts / groupes de travail 55‘542.60

Assurances sociales 26‘186.05

Divers 25‘388.60

26
Total salaires 254‘718.20

Total autres charges d’exploitation 40‘557.40

Total dépenses 823‘670.55

Bénéfice / Déficit annuel 0.00

Total 823‘670.55 823‘670.55

La société fiduciaire CTM Treuhand AG a procédé à la révision des


comptes annuels du Groupe d’experts Formation Dépendance GFD.

27