Vous êtes sur la page 1sur 22
Préconisations de stockage des produits pétroliers et autres fluides destinés aux véhicules GE02-036R S t

Préconisations de stockage des produits pétroliers et autres fluides destinés aux véhicules

GE02-036R

Statut

Guide

Exécutoire

/A

Objet

Définir les meilleurs conditions de stockage des produits pétroliers et autres fluides, en spécifiant :

les modifications à apporter aux cuves enfouies ou aériennes,

les préconisations d'installation de cuves neuves,

les préconisations de stockage des fluides,

les procédures de changement de produits,

les filtres préconisés,

les zones de dépotage,

la réglementation en vigueur.

Champ d'application

Groupe Renault

Emetteur

65130

-

Amont Métier / AVP Préparation Montage

Confidentialité

Non confidentiel

 

Approuvé par

Fonction

Signature

Date d'application

B. SONILHAC

Chef du service 65130

11/2000

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

1 / 22

GE02-036R

/A

Historique des versions

Version

Mise à jour

Objet des principales modifications

Rédacteur

A

11/2000

Création

P. A. LIARD Sce 65130

Remplace

Mise à disposition

Service 65931 - Normalisation des Biens d'Equipement

Fax : 01 34 95 81 79

Tél : 01 34 95 82 10

E.mail : norminfo.moyens@renault.com

Documents cités

Réglementation International Européen Français CNOMO Renault Autres doc internes Autres doc externes

:

:

ISO 4572.

:

:

NF M 88-512, NF M 88-513.

:

:

:

:

Codification

ICS :

23.020.10 ; 75.200

 

Classe

E02

Mots-clés

cuve, stockage, produit pétrolier, réservoir, rétention, dépotage, déchargement, chargement, distribution, COV, environnement, réglementation, petroleum products, storage, tank, retention, decanting, unloading, loading, environment, regulation

Langue

Français

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

2 / 22

GE02-036R

/A

Sommaire

Page

 

Avant-propos

3

1 Conditions de stockage

4

2 Cuves enterrées ou aériennes SANS moyens de prélèvement de

5

3 Modifications à appliquer sur des cuves enterrées ou en fosses

6

4 Modifications des moyens de stockages aériens existants pour les huiles de BV sensibles à l'eau

7

4.1 Modification préconisée (écoulement du produit par gravitation)

7

4.2 Modification préconisée (par pompage)

8

5

Moyens de stockages aériens

9

5.1 Modification

9

5.2 Création

9

6 Préconisations d’installation de cuves neuves

10

7 Préconisations d'équipement de fosses de rétention pour stockages aériens

11

8 Moyens de stockage des carburants première monte

12

9 Moyens de stockages des carburants de référence et de liquide de freins

13

10 Aires de dépotage

14

11 Matériels spécifiques préconisés à installer sur l'existant ou à la création de nouveaux

stockages

15

12 Fin de vie des cuves

15

13 Réglementation

15

14 Consignes de changement de produits dans les cuves

16

14.1 Huiles de boites de vitesses manuelles BVM

16

14.2 Huiles de boites de vitesses automatiques BVA

17

14.3 Huiles moteurs

17

14.4 Carburants première monte

17

14.5 Carburants de référence

17

14.6 Liquides à diluer ( lave glace et refroidissement )

18

14.7 Liquides de freins

18

14.8 Règles de nettoyage cyclique des cuves

18

15 Embouchures des tuyauteries

18

16 Filtration préconisée

19

17 Type de fiche de vie liée à chaque cuve (contenu minimal)

20

18 Type de fiche d'exploitation liée à remplir à chaque livraison dans la cuve

20

19 Moyens de contrôle des produits pétroliers

21

20 Liste des documents cités

22

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

3 / 22

GE02-036R

/A

Avant-propos

Ce guide est rédigé à l'attention :

des services : 53100 "achat produits pétroliers" et 53203 "qualité achat" de la DA

des services : 65130 et 65140 de la DDIV, ainsi que les services concernés de la DIVD, des services "implantation" et des services "maintenance" de chaque site, du responsable environnement du site, du service 65934 "Protection environnement et prévention des risques industriels". Ce guide donne des préconisations de stockage :

des produits pétroliers : huiles de boites de vitesses et huiles moteurs, liquide de freins,
des produits pétroliers :
huiles de boites de vitesses et huiles moteurs,
liquide de freins,
carburants de première monte et carburants de référence.
des autres fluides :

liquide lave-glaces, liquide de refroidissement, destinés aux usines en tenant compte :

des impératifs économiques, du respect de l'environnement, de la conservation de la qualité des produits stockés.

des impératifs économiques, du respect de l'environnement, de la conservation de la qualité des produits stockés.
des impératifs économiques, du respect de l'environnement, de la conservation de la qualité des produits stockés.

Remarque :

Sont exclus de ces préconisations, les huiles de coupe et les huiles de mouvements.

1 Conditions de stockage

La fonction de stockage ne doit en aucun cas altérer la qualité initiale des produits :

les cuves doivent être propres, c'est à dire qu'elles doivent être nettoyées à chaque changement de produits, puis cycliquement suivant les produits stockés. Les règles de changement de produits et de nettoyages sont à respecter ( voir article 14 ), les cuves anciennes, après remise en état, doivent être équipées dès que possible de systèmes de filtration adaptées aux produits stockés ( voir article 16 ), ces mêmes cuves doivent, à l'occasion de contrôles ou de modifications, dans la limite du possible, être équipées de point de prélèvement bas et de manchette de protection sur les tuyaux de prise produit à l'intérieur des cuves. les cuves contenant des produits sensibles à l'humidité doivent être :

prise produit à l'intérieur des cuves. les cuves contenant des produits sensibles à l'humidité doivent être
prise produit à l'intérieur des cuves. les cuves contenant des produits sensibles à l'humidité doivent être
prise produit à l'intérieur des cuves. les cuves contenant des produits sensibles à l'humidité doivent être

équipés de respirateurs dissécants pour les huiles BVM,

stockés sous atmosphère contrôlée ( azote ) pour les carburants de référence et les liquides de freins.

Les capacités des cuves doivent être :

au minimum de 50 000 litres pour tous les produits livrés en vrac ( sauf carburants de référence, ceci pour des raisons économiques ), au maximum de 6 fois la consommation mensuelle pour les carburants de références, pour des raisons de qualité. Les stockages doivent être sous azote. Toute nouvelle cuve ainsi que la tuyauterie enterrée doit répondre aux nouvelles normes de stockage et être réalisée en acier inoxydable suivant les normes NF M 88-512 et NF M 88-513 et l'arrêté du 22/06/98, relatif aux réservoirs enterrés de liquides inflammables et de leurs équipements annexes. Pour toute installation de cuve neuve, à chaque fois que cela est possible, prévoir un stockage aérien, des fluides, SAUF POUR LES CARBURANTS, avec :

un point de prélèvement bas, une manchette de prélèvement, un système anti remous pour le remplissage, un système de jaugeage électronique permettant :

de prélèvement, un système anti remous pour le remplissage, un système de jaugeage électronique permettant :
de prélèvement, un système anti remous pour le remplissage, un système de jaugeage électronique permettant :
de prélèvement, un système anti remous pour le remplissage, un système de jaugeage électronique permettant :

la gestion des stocks à distance, la détection d'une éventuelle présence d'eau en fond de cuve.

la gestion des stocks à distance, la détection d'une éventuelle présence d'eau en fond de cuve.

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

4 / 22

GE02-036R

/A

2 Cuves enterrées ou aériennes SANS moyens de prélèvement de contrôle.

Cuves SANS manchette de prélèvement vers l’utilisation.

Cuves SANS manchette de prélèvement vers l’utilisation. Vers utilisation CUVES ENFOUIES INCONVENIENTS Les cuves

Vers utilisation

CUVES ENFOUIES

INCONVENIENTS

Les cuves enfouies présentant un profil similaire à celui présenté ci-dessus, doivent être SYSTEMATIQUEMENT vidées et nettoyées, et subir tous les 5 ans des coûteuses épreuves d’étanchéité. Il n’y a aucun moyen de contrôle permanent au niveau des fuites. De ce fait, la législation en vigueur IMPOSE des cuves double paroi depuis 1975. Ce moyen de stockage est aussi coûteux que le stockage aérien sans en apporter les avantages. Une surveillance des éventuelles fuites, par un puits de contrôle, doit être exercée régulièrement pour s’assurer de la non pollution du sable entourant la cuve, si celle-ci a été installée avant 1975. Ce type de stockage est celui qui présente le plus de risques au niveau de la pollution

Contrôle de présence d'eau en fond de cuve :

L'emploi de jauges détectrices d'eau est demandé pour tous les produits stockés dans ce type de cuve. C'est le seul moyen d'avoir en continu un contrôle tant de la présence d'eau, que des fuites éventuelles pendant les périodes de repos.

Ces dispositions s’appliquent aussi aux cuves aériennes présentant le même profil.

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

5 / 22

GE02-036R

/A

3 Modifications à appliquer sur des cuves enterrées ou en fosses

Pour assurer un stockage sans eau en fond de cuve après vidange et nettoyage

Vers console Jauge détection/gestion Vers utilisation ② ③ ① FLUIDE ④ ⑤ Fond de cuve
Vers console
Jauge détection/gestion
Vers utilisation
FLUIDE
Fond de cuve non prélevé servant de zone de décantation

CUVE INITIALE SANS MANCHETTE DE PRELEVEMENT VERS L’UTILISATION.

Cuve enterrée ou en fosse à modifier.

Fosse ou bac à sable.

Jauge électronique de niveau (haut et bas) avec système de détection de présence d’eau, de gestion des stocks et de détection des fuites. La base de la jauge doit se situer à 19mm du fond de la cuve.

Tube de prélèvement raccourci de 100mm par rapport au fond de cuve.

CE TYPE D'INSTALLATION

NE PEUT PAS RECEVOIR

DES HUILES DE BVM DE TYPE BORATEE

IMPOSSIBILITE DE FAIRE UN PRELEVEMENT DE FOND DE CUVE

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

6 / 22

GE02-036R

/A

4 Modifications des moyens de stockages aériens existants pour les huiles de BV sensibles à l'eau

4.1 Modification préconisée (écoulement du produit par gravitation)

Contrôle par prélèvement du fond de cuve Garde de sécurité de prélèvement à 100mm du fond de la cuve

Système de déshydratation d’air pour assurer le balayage en air SEC de la cuve Jauge
Système de déshydratation d’air pour assurer le balayage en air SEC de la cuve
Jauge détection/gestion
Soupape pression/dépression
Air sec sous pression à 0,2 bar
Déshydratateur
statique avec
gel déssiccant
FLUIDE
100 mm
Fond de cuve non prélevé servant de zone de décantation
Sortie de prélèvement de contrôle du contenu de la cuve et de purge éventuelle

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

7 / 22

GE02-036R

/A

4.2 Modification préconisée (par pompage) Utilisation du produit par aspiration à 100mm du fond de cuve

Système de déshydratation d’air pour assurer le balayage en air SEC de la cuve

Jauge détection/gestion Soupape pression/dépression Déshydratateur statique avec Air sec sous pression 0,2 bar gel
Jauge détection/gestion
Soupape pression/dépression
Déshydratateur
statique avec
Air sec sous pression 0,2 bar
gel déssiccant
FLUIDE
100mm
Fond de cuve non prélevé servant de zone de décantation
Ancienne sortie du produit utilisée comme moyen de prélèvement de contrôle du contenu de
la cuve et de purge éventuelle
Sortie au moyen d’une pompe

Remarque :

Pour les deux modifications préconisées en 4.1 et 4.2, une vérification du fond de cuve doit être faite semestriellement ( dont une systématique en prévision des travaux d’arrêt ).

PAS DE PROCEDURE DE NETTOYAGE SYSTEMATIQUE TOUS LES 5 ANS

Le nettoyage des cuves sera réalisé en fonction de la qualité des échantillons prélevés

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

8 / 22

GE02-036R

/A

5 Moyens de stockages aériens

pour les liquides lave-glaces et de refroidissement

CONTROLE QUALITE PRODUIT PAR PRELEVEMENT DU FOND DE CUVE

5.1 Modification

FLUIDE
FLUIDE

Jauge détection/gestion

Prélèvement à 100 mm du fond

Fond de cuve non prélevé servant de zone de décantation

Vanne de prélèvement de contrôle du contenu de la cuve et de purge éventuelle

5.2 Création

Jauge détection/gestion

de purge éventuelle 5.2 Création Jauge détection/gestion Capacité 50 000 litres FLUIDE Pente 2% Manchette de
Capacité 50 000 litres FLUIDE
Capacité 50 000 litres
FLUIDE

Pente 2%

Manchette de prélèvement Hauteur 100mm

Vers utilisation

Fond de cuve non prélevé servant de zone de décantation

Vanne de prélèvement de contrôle du contenu de la cuve et de purge éventuelle

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

9 / 22

GE02-036R

/A

6 Préconisations d’installation de cuves neuves

pour les huiles d'essais et de première monte des boites de vitesses et moteurs

Système de déshydratation d’air pour assurer le balayage en air SEC de la cuve

d’air pour assurer le balayage en air SEC de la cuve Pente 2% Air sec sous
Pente 2% Air sec sous pression à 0,2 bar Capacité 50 000 litres
Pente 2%
Air sec sous pression à 0,2 bar
Capacité 50 000 litres

Jauge détection/gestion

à 0,2 bar Capacité 50 000 litres Jauge détection/gestion Déshydratateur statique avec gel déssiccant Manchette de

Déshydratateur

statique avec

gel déssiccant

Manchette de prélèvement Hauteur 100mm

Vers utilisation

Vanne de prélèvement de contrôle du contenu de la cuve et de purge éventuelle

Fond de cuve non prélevé servant de zone de décantation

Avantages des cuves aériennes :

Les cuves aériennes

permettent une surveillance visuelle de l’état de la cuve et la détection de fuites éventuelles,

n'ont pas à subir d’épreuves hydrauliques systématiques,

présentent une pente permettant d’accumuler un éventuel dépôt, sans que celui-ci pollue le produit délivré, grâce à la manchette de prélèvement,

sont équipés de respirateurs de cuves statiques pour les périodes de repos et d’un balayage en air sec pour les périodes de travail. Le fond de cuve est équipé d’une vanne de prélèvement de contrôle produit. Cette même vanne peut servir de moyen de vidange en cas d'une pollution du fond de cuve.

Dans le cas d'un stockage d'huile de BVM, de type boratée, la cuve doit être équipée de son groupe de dépotage et de son tuyau

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

10 / 22

GE02-036R

/A

7 Préconisations d'équipement de fosses de rétention pour stockages aériens

Volume de sécurité pour l’eau pluviale Volume brut de la cuve Système de détection d'hydrocarbure
Volume de sécurité
pour l’eau pluviale
Volume brut de la cuve
Système de détection d'hydrocarbure
Pompe de relevage vers station de traitement des eaux usées

peuvent être équipées de

détecteurs de présence d'hydrocarbures alertant immédiatement les services concernés. Ce système peu onéreux, couplé au détecteur de fuite en cuve tranquille, permet un stockage dans des conditions de sécurité optimales.

Tous produits sauf fuels lourds

Les fosses de rétention, pouvant recevoir, des fuites d'huiles, de carburants,

La capacité de la fosse de rétention doit être au moins égale à la plus grande des deux valeurs suivantes :

a) 100% de la capacité du plus grand réservoir,

b) 50% de la capacité globale des réservoirs installés dans la fosse.

Fuels lourds

La capacité de la fosse de rétention doit être au moins égale à la plus grande des deux valeurs suivantes :

a) 50% de la capacité du plus grand réservoir,

b) 20% de la capacité globale des réservoirs installés dans la fosse.

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

11 / 22

GE02-036R

/A

8 Moyens de stockage des carburants première monte

(identiques à ceux délivrés en station service)

Events conformes à la législation en vigueur avec respiration des vapeurs Jauge détection/gestion Vers console
Events conformes à la
législation en vigueur
avec respiration des
vapeurs
Jauge détection/gestion
Vers console
Vers utilisation
après passage
par un filtre
FLUIDE

Cuve double parois SANS manchette de prélèvement vers l’utilisation.

Cuve, enterrée ou en fosse, à modifier.

Fosse ou bac à sable.

Jauge électronique de niveau ( haut et bas ) avec système de détection de présence d’eau, de gestion des stocks et de détection des fuites.

Tube de prélèvement raccourci de 100mm par rapport au fond de la cuve.

Embout de jauge à 19mm du fond.

Ces modifications peuvent permettre l'utilisation de cuves existantes en attendant leur renouvellement. Modifier l'arrivée produits de sorte à éviter les remous, prélever les produits à 100mm minimum du fond et adjoindre un moyen de jaugeage intégrant un système de détection de présence d'eau et de gestion des stocks.

Pas de point de prélèvement

=

Contrôles périodiques en ce qui concerne les particules solides

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

12 / 22

GE02-036R

/A

9 Moyens de stockages des carburants de référence et de liquide de freins

Modification ou création

Schéma de principe d'installation d'une cuve sous atmosphère contrôlée

Soupapes de

sécurité Bouteilles Dépression Surpression Manomètre réglé à 0,3 - 0,4 bar d'azote 25 mbar 120
sécurité
Bouteilles
Dépression
Surpression
Manomètre
réglé
à 0,3 - 0,4 bar
d'azote
25 mbar
120 mbar
en tandem
0.5
0
1
Système de
récupération des
vapeurs avec raccord
RECOVAP
Vanne
cadenassable
Volume sous pression d'azote
Essence de référence
Manchette de
prélèvement 100mm
Vers utilisation

Installation de stockage des carburants de référence ESSENCES UNIQUEMENT Le stockage des gazoles de référence sera traité de la même manière que le carburant de première monte

Contrôle qualité produit par prélèvement du fond de cuve

Ces cuves ne doivent pas contenir plus de six mois de consommation ou de stockage, pour des raisons de conservation de produits. Le volume des cuves doit être ajusté en tenant compte du fond de cuve et du stock minimal de sécurité.

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

13 / 22

GE02-036R

/A

10 Aires de dépotage

Vers puisard
Vers puisard

La surface de l'aire de dépotage se doit d'être isolée de tout raccordement à une quelconque évacuation. Elle est comparable à une cuve de rétention

Elle doit être étanche et sa rétention doit être égale au plus gros volume de la cuve d'un camion compartimenté.

Le puisard doit être obligatoirement équipé d'un système de décantation ou d'un séparateur de produits pétroliers.

Ce puisard sera raccordé au réseau d'eau à traiter par la zone de traitement des effluents industriels.

Remarque :

Afin de traiter un minimum d'eau, il est fortement recommandé de couvrir cette zone de sorte à ce que les eaux pluviales puissent être directement raccordées au réseau d'eau non traitée.

Dans ce cas, seules les eaux de ruissellement seront à traiter.

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

14 / 22

GE02-036R

/A

11 Matériels spécifiques préconisés à installer sur l'existant ou à la création de nouveaux stockages

Ces informations sont données à titre informatif Cuves contenant des huiles de type boratées ou sensibles à l'eau :

Déshydrateurs à colonnes. Fournisseur : Chauméca.

Moyens d'analyse et de détection d'eau dans les produits pétroliers. Fournisseur : Geserco. Toutes les cuves, quelque soit le produit stocké.

Jauges à détecteurs d'eau dans les hydrocarbures, les appareils de détection d'hydrocarbures dans l'eau, la détection d'éventuelles fuites dans les cuves ( à partir de 0,37 l/h ). Fournisseur : Veeder-Root Cuves, quelque soit le produit stocké sous azote :

Soupapes de sécurité sur les installations sous azote :

Marque : PONS ou équivalent.

Détendeurs sur bouteilles d'azote :

Marque : AIR LIQUIDE type STABIGAZ ou équivalent. Les fournisseurs ont bien souvent des Sociétés soeurs un peu partout dans le monde qui peuvent commercialiser leurs produits ou ils se chargent des expéditions et de l'installation sur site.

12 Fin de vie des cuves

En cas de suppression d'un site de stockage en cuves enterrées, l'élimination physique des cuves est préconisée. Si les cuves ne peuvent être enlevées ( cuve sous bâtiment par exemple ) la cuve dot être inertée. Lors de la destruction totale du site ayant entraîné l'inertage, le moyen d'inertage de la cuve doit être considéré comme déchet industriel.

13 Réglementation

Toute la réglementation concernant les installations de stockage, se trouve dans ICPE ( Installations Classées pour la Protection Environnement ) service 65934 :

Dépôts des liquides inflammables 100 000litres : Arrêté type 253 du 21/09/1977 ( rubrique 1432
Dépôts des liquides inflammables 100 000litres :
Arrêté type 253 du 21/09/1977 ( rubrique 1432 )
Réservoirs enterrés de liquides inflammables et leurs équipement annexes
Arrêté du 22/06/1998
Définition des liquides inflammables :
Rubrique 1430
Définition des dépôts distincts :
Circulaire du 14/07/1973
Contrôle des émissions de composant organique ( COV ) :
Arrêté du 08/12/1995
Instructions techniques relatives aux dépôts anciens :
Circulaire du 09/11/1989
Installation de distribution des carburants :
Arrêté type 261B + rubrique 1434
Aire de déchargement des produits inflammables :
Arrêté du 02/02/1998 article 10

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

15 / 22

GE02-036R

/A

14 Consignes de changement de produits dans les cuves

Dans le cas de réemploi d'une cuve ayant contenu un autre produit, compatible ou non, il faut s'assurer que le moyen de stockage correspond bien aux préconisations citées plus haut ( voir article 1 ), et, que dans le cas contraire il faut remettre la cuve en conformité avant de la remplir, quelque soit le produit à stocker.

Pour information : les huiles de boites de vitesses sont issues de différents technologies, à ce jour :

Les huiles minérales BVM

Les huiles minérales additivées BVM de type boratées (sensibles à l'eau)

Les huiles semi-synthétiques BVM

Les huiles synthétiques BVM

Les huiles semi-synthétiques de type Dextron BVA

14.1 Huiles de boites de vitesses manuelles BVM

Procédure 1

Dans le cas ou les huiles sont miscibles, il suffit de descendre au plus bas le niveau dans la cuve et de faire le plein avec l'huile de remplacement.

Procédure 2

Dans le cas ou les huiles ne sont pas miscibles, il faut vider la cuve, la nettoyer SANS LAISSER DE TRACES D'EAU, NI DE FIBRES ISSUES DES MOYENS D'ESSUYAGE, la remplir avec le nouveau produit, rincer la tuyauterie et la machine de remplissage des Boites de Vitesses Manuelles en "poussant" l'ancienne huile avec la nouvelle. Cette huile doit être évacuée soit dans des fûts, soit directement dans un camion citerne, en fonction de la longueur de tuyauterie. Le reliquat d'huile dans les tuyaux plus la quantité d'huile nécessaire au rinçage de la tuyauterie seront enlevés et détruits par une société spécialisée.

Après ces opérations de nettoyage des stockages et moyens de distribution :

CHANGER IMPERATIVEMENT TOUS LES FILTRES EN LIGNE APRES AVOIR FAIT COULER LE NOUVEAU PRODUIT AU POINT DE DISTRIBUTION

Procédure 3

Dans le cas de réemploi d'une cuve ayant contenu un autre produit que des huiles BVM, il faut vider la cuve ET les tuyauteries, nettoyer l'ensemble et les sécher si nécessaire SANS LAISSER DE TRACES D'EAU, NI DE FIBRES ISSUES DES MOYENS D'ESSUYAGE.

Après ces opérations de nettoyage des stockages et moyens de distribution :

CHANGER IMPERATIVEMENT TOUS LES FILTRES EN LIGNE APRES AVOIR FAIT COULER LE NOUVEAU PRODUIT AU POINT DE DISTRIBUTION

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

16 / 22

GE02-036R

/A

14.2 Huiles de boites de vitesses automatiques BVA

Procédure

Dans le cas de réemploi d'une cuve ayant contenu un autre produit que des huiles BVA, il faut vider la cuve ET les tuyauteries, rincer la machine de remplissage des boites avec l'huile à distribuer, nettoyer l'ensemble et les sécher si nécessaire SANS LAISSER DE TRACES D'EAU, NI DE FIBRES ISSUES DES MOYENS D'ESSUYAGE.

CHANGEMENT DE PRODUIT Dans le cas où les huiles BVA ne seraient pas miscibles entre elles :

Appliquer la procédure ci-dessus et nettoyer la machine de remplissage des boites en la rinçant avec la nouvelle huile à distribuer.

Après ces opérations de nettoyage des stockages et moyens de distribution :

CHANGER IMPERATIVEMENT TOUS LES FILTRES EN LIGNE APRES AVOIR FAIT COULER LE NOUVEAU PRODUIT AU POINT DE DISTRIBUTION

14.3 Huiles moteurs

Même procédure que pour les boites de vitesses manuelles (voir 14.1)

14.4 Carburants première monte

Procédure

Dans le cas de changement d'affectation d'une cuve contenant un carburant par un autre carburant, il faut vider la cuve, ainsi que les tuyauteries, les nettoyer SANS LAISSER DE TRACES D'EAU, NI DE FIBRES ISSUES DES MOYENS D'ESSUYAGE.

Après ces opérations de nettoyage des stockages et moyens de distribution :

CHANGER IMPERATIVEMENT TOUS LES FILTRES EN LIGNE APRES AVOIR FAIT COULER LE NOUVEAU PRODUIT AU POINT DE DISTRIBUTION

14.5 Carburants de référence

Procédure 1 : remplacement d'un carburant par un autre dans une cuve dédiée

Dans le cas de changement d'affectation d'une cuve contenant un carburant par un autre carburant, il faut vider la cuve, ainsi que les tuyauteries, les nettoyer SANS LAISSER DE TRACES D'EAU, NI DE FIBRES ISSUES DES MOYENS D'ESSUYAGE.

Procédure 2 : remplacement d'un produit X par un carburant de référence dans une cuve

La cuve devra obligatoirement être mise sous atmosphère contrôlée (sous azote)

La procédure de nettoyage est la même que ci-dessus, après une remise en conformité de la cuve.

Après ces opérations de nettoyage ou de mise en conformité des stockages et moyens de distribution :

CHANGER IMPERATIVEMENT TOUS LES FILTRES EN LIGNE APRES AVOIR FAIT COULER LE NOUVEAU PRODUIT AU POINT DE DISTRIBUTION

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

17 / 22

GE02-036R

/A

14.6 Liquides à diluer ( lave glace et refroidissement )

Procédure

Dans le cas de changement d'affectation d'une cuve contenant un produit par un autre produit, il faut vider la cuve, ainsi que les tuyauteries, les nettoyer SANS LAISSER DE TRACES D'EAU, NI DE FIBRES ISSUES DES MOYENS D'ESSUYAGE.

EN CAS DE CHANGEMENT DE PRODUITS NON MISCIBLES :

Si des installations de dilution, des cuves intermédiaires existent, ne pas oublier de les traiter de la même manière que la cuve principale, ainsi que la machine de distribution.

Après cette opération de nettoyage des tuyauteries et des moyens de distribution :

CHANGER IMPERATIVEMENT TOUS LES FILTRES EN LIGNE APRES AVOIR FAIT COULER LE NOUVEAU PRODUIT AU POINT DE DISTRIBUTION

14.7 Liquides de freins

La cuve devra obligatoirement être mise sous atmosphère contrôlée (sous azote)

Procédure

Dans le cas de changement d'affectation d'une cuve contenant un produit par un liquide de freins, il faut vider la cuve, ainsi que les tuyauteries, la nettoyer SANS LAISSER DE TRACES D'EAU, NI DE FIBRES ISSUES DES MOYENS D'ESSUYAGE.

Après cette opération de nettoyage des tuyauteries et des moyens de distribution :

CHANGER IMPERATIVEMENT TOUS LES FILTRES EN LIGNE APRES AVOIR FAIT COULER LE NOUVEAU PRODUIT AU POINT DE DISTRIBUTION

14.8 Règles de nettoyage cyclique des cuves

A chaque changement de produit si nécessaire. Systématiquement tous les cinq ans à dater de la dernière opération.

Dans le cas d'une cuve équipée d'un point de prélèvement du fond de cuve, le nettoyage de celle-ci interviendra en fonction des résultats des prélèvement.

15 Embouchures des tuyauteries

Pour éviter des erreurs de distribution de produit, les embouchures de remplissage de cuves doivent être de deux diamètres :

petit diamètre : produit aqueux,

grand diamètre : produits huileux et carburants.

Elles seront équipées de couronnes d'identification comportant en clair :

Référence Renault

Référence Renault Référence fournisseur

Référence fournisseur

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

18 / 22

GE02-036R

/A

16 Filtration préconisée

L'efficacité de la filtration doit être conforme à la norme ISO 4572

Tableau des filtres

Produits

 

Stockage principal

Filtres sortie cuve

Stockages

Calibration des filtres entrée installation / distribution

intermédiaires

Huiles BVM

Cuve sous air sec

25/200 filtres en duplex

non

25/200

Huiles BVA / DA

Cuves / Fûts

6/200 filtres en duplex

non

12/200

Huiles d'essais BVM

Cuve

25/200 filtres en duplex

cuve de décantation

25/200

Huiles d'essais BVA

Cuve

6/200 filtres en duplex

cuve de décantation

12/200

Liquides de freins

Cuves / Fûts sous azote

6/200 filtres en duplex

oui

12/200

Huiles moteurs

Cuve / fûts

12/200 filtres en duplex

non

12/200

 

Eau

/

12/5000 filtres simplex

/

/

Liquides de refroidissement

   

cuves de mélanges

12/5000 filtre simplex

Glycol

Cuves / Fûts

12/5000 filtres simplex

/

/

Liquide de refroidissement essais moteurs

Cuve

6/200 filtres en duplex

circuit de recyclage

/

Liquide lave glace

Cuve

70/5000 filtres en duplex

non

/

Essence 1 ère monte

Cuve

non

non

6/5000 filtres en duplex

Gazole 1 ère monte

Cuve

non

non

6/5000 filtres en duplex

Essences de référence

Cuve sous azote

non

/

6/5000 filtres en duplex

LES FILTRES INDIQUES CI DESSUS NE CONCERNENT QUE LES INSTALLATIONS DE STOCKAGES FIXES

Les filtres inclus dans les machines de distribution sont gérés par le fabricant des machines

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

19 / 22

GE02-036R

/A

17 Type de fiche de vie liée à chaque cuve (contenu minimal)

fiche de vie (avec traçabilité)

 

identification de la cuve,

date d’installation,

le :

contrôles, épreuves

le :

interventions techniques :

 

nettoyage interne

le :

modifications remplissage

le :

modifications ventilation

le :

nettoyages, purges,

le :

produit stocké

 

produits stockés précédemment

Rédacteur :

 

le :

18 Type de fiche d'exploitation liée à remplir à chaque livraison dans la cuve

relevé de livraison : Type de produit : date : numéro de lot : Site
relevé de livraison :
Type de produit :
date :
numéro de lot :
Site :
quantité :
OUI
NON
Numéro de cuve :
fiche analyse fournisseur *
date de prélèvements :
numéro de prélèvement :
contrôle de prélèvement
résultat de prélèvement *
BON
MAUVAIS
Rédacteur :
le :

* Rayer la mention inutile

L'archivage est :

lié aux règles qualité des secteurs concernés, sur chacun des sites,

conservé pendant la durée de vie de la cuve afin de satisfaire aux contrôles légaux.

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

20 / 22

GE02-036R

/A

19 Moyens de contrôle des produits pétroliers

Contrôles

 

Actions correctrices et suivis

Soit avec sonde électronique de détection de présence d’eau

PAS DE CONTROLE SYSTEMATIQUE + ALARME INTEGREE A LA JAUGE Date, heure et produit concerné, plan de correction mis en place

Soit avec pâte de détection de présence d’eau

CONTROLE SYSTEMATIQUE TOUS LES 6 MOIS POUVANT ENTRAINER UN NETTOYAGE

Date, heure et produit concerné, plan de correction mis en place

 

CONTROLE SYSTEMATIQUE TOUS LES 3 MOIS POUVANT ENTRAINER UN NETTOYAGE

Soit par aspiration du fond de cuve

}

Si non-conformité

Échantillonnage du fond de cuve : date, heure, produit concerné, plan de correction mis en place.

} = Demande d’analyse au service 0654

Contrôle :

Soit par vanne du fond de cuve }

 

de non présence de boues,

de non présence de particules,

de confirmation de non présence d’eau.

 

CONTROLE SYSTEMATIQUE TOUS LES 3 MOIS POUVANT ENTRAINER UN NETTOYAGE

Analyse des produits de colmatage obstruants les filtres.

Échantillonnage du filtre ou des résidus émanants du filtre, date, heure, produit concerné, plan de correction mis en place.

Envoi au Laboratoire Central pour expertise.

( Demande d’analyse au service 0654 )

Courriers à destination des responsables de la pollution.

Actions correctrices : nettoyage, vidange de la cuve.

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

21 / 22

GE02-036R

/A

20 Liste des documents cités

NOTE

:

Pour les documents non datés, la dernière version en vigueur s'applique

Réglementation ISO 4572

:

: Les circulaires et arrêtés cités dans l'article 13

Eléments de filtres pour transmission hydrauliques. Méthode d'évaluation du rendement des filtres (méthode de filtration en circuit fermé).

NF M 88-512

:

Réservoirs

de

stockage

en

acier

-

Réservoirs

horizontaux

pour

produits

 

inflammables liquides.

 

NF M 88-513

:

Réservoirs de stockage - Réservoirs à double paroi en acier pour stockage enterré a sécurité renforcée de liquides inflammables de 1ere et 2eme catégories et de liquides divers - Conditions de réalisation.

© RENAULT 2000

Origine : PEGI - Renault

Page :

22 / 22