Le bulletin

Coup de pouce humanitaire

n°1, octobre 2001

AU SOMMAIRE…

ƒ

Colombie

ouverture d’une école à Leticia,
au cœur de la forêt amazonienne

ƒ

Mali

peinture du bloc technique de
l’hôpital de Mopti

ƒ

Vie de l’association

- forum des associations de
Méry/Oise
- rencontre de l’AIVM
- séminaire à Saint Malo
– invitation pour le 16 novembre

COLOMBIE
UN COUP DE POUCE HUMANITAIRE
POUR L’OUVERTURE DU COLEGIO

GEORGES CHARPAK

C

’est un esprit généreux et pragmatique qui a toujours animé le Dr.
Mauricio Diaz dans la réalisation de son projet fabuleux : construire
une école où les enfants soient heureux, où ils apprennent le sens des
responsabilités, la citoyenneté, et l’exercice de la liberté. Selon lui, c’est
par l’éducation – et dès le plus jeune âge, que la Colombie sortira des
difficultés actuelles et bâtira son avenir. C’est un véritable changement des
mentalités qu’il faut opérer.

EDITORIAL

Construire une école où les
enfants soient heureux

Chers adhérents,
Voici

le

premier

bulletin

de

Coup
de
pouce
humanitaire ! La plupart d’entre vous
ont été sollicités dans le cadre de
notre dernière mission en Colombie,
et c’est pourquoi, elle a ici la
première place. Ce fut un projet
magnifique, et c’est grâce à vous qu’il
a pu se réaliser. C’est pourquoi je
vous remercie vivement de la part de
l’association, mais aussi et surtout de
la part de Mauricio, des professeurs
et des enfants du Colegio G. Charpak.
l’association

Radio

France International et le

quotidien La Croix ont déjà salué
dans leurs éditions les missions de
l’association
Coup
de
pouce
humanitaire : un beau gage de
crédibilité.

Nous comptons sur votre présence à
la réunion de présentation de ce
vendredi 16 novembre. Vos conseils,
votre soutien et votre aide nous sont
précieux : avec vous, nous irons loin !
„„„ Gonzague de Pirey

Le projet est certes vaste et
ambitieux, mais il se concrétise
ici à Leticia (cf. carte page
suivante) par la construction
d’une école primaire. Quatre
professeurs se passionnent pour
le projet, et s’engagent derrière
Mauricio. En un an, un grand
chemin a été parcouru entre
l’expérimentation d’une école à
l’accès restreint aux parents
fondateurs, et la construction
d’une véritable école agréée par le Ministère de l’éducation nationale,
ouverte à tous les enfants de Leticia.

C

oup de pouce entend parler du Dr. Mauricio Diaz grâce au Dr. JeanMarc Fischer, médecin humanitaire travaillant depuis de très
nombreuses années en Colombie, et particulièrement dans des communautés
indiennes de la forêt amazonienne. Le projet de l’école nous a
immédiatement séduit et la confiance s’est rapidement installée entre
Mauricio et Coup de pouce. Elle a permis
Des objectifs ambitieux pour
la définition d’objectifs ambitieux pour
l’école et pour coup de pouce
l’école : construction d’un parc à jeux et
d’une maloca (habitation traditionnelle indienne) multimédia interactive,
comprenant une bibliothèque fournie, un réseau d’ordinateurs relié à
Internet, qui permettra notamment de dialoguer avec des enfants de
France ; travail avec les professeurs du colegio Georges Charpak sur le
projet de jumelage avec les deux écoles françaises et sur le programme
éducatif du Professeur Georges Charpak « la main à la pâte » ;
aménagement du jardin .

G. C HARPAK &

Georges

LA MAIN A LA PATE

Charpak

est

un

grand

ème

siècle qui
physicien de la fin du XX
a reçu le prix Nobel de physique en
1992. Il est le moteur principal dans
« LA MAIN A LA PATE », un programme
d’éducation
d’ampleur
mondiale.
L’objectif : faire découvrir la pensée
scientifique aux enfants, notamment
grâce des mallettes pédagogiques qui
permettent de faire des expériences
aussi amusantes qu’intéressantes.
L’essentiel réside dans la méthode
employée pour la réalisation de ces
expériences.

Grâce

à

son

gendre

E

t c’est au printemps dernier que notre mission Coup de pouce prend
forme, les énergies se mobilisent et l’équipe se constitue. Anne du
Chatenet, fille de René Gosciny, offre immédiatement aux enfants
colombiens l’ensemble des « Astérix », des « Lucky Un soutien actif
Luke », et des « Petit Nicolas », … en espagnol ! Nous
nous rendons à la ferme de Gally pour cueillir des fleurs et les vendre à la
sortie des messes de paroisses franciliennes. Les AGF nous soutiennent dans
notre action et enfin Cap Gemini offre au colegio G. Charpak quatre
ordinateurs portables que nous nous chargeons d’acheminer.

colombien,

Georges Charpak a entendu parler du
projet de l’école de Leticia, et s’est
montré très solidaire. Il a donné son
accord pour que des mallettes
pédagogiques soient traduites en
espagnol et données gratuitement à
l’école qui porte désormais son nom,
le COLEGIO GEORGES CHARPAK ! „„„

N

ous sommes accueillis sur place très
chaleureusement
par
Mauricio
et
les Un travail intense
professeurs, et nous nous mettons vite au travail. Les journées sont denses
et le travail est intense sous la chaleur et l’humidité amazonienne : le parc à
jeux, le jardin, la toiture en bois et la dalle de béton de la maloca
interactiva, les bibliothèques en bois, les ordinateurs, l’imprimante, la
connexion à Internet, le projet de jumelage, le site Internet de l’école...

N

otre présence à Leticia est assez populaire, et nous nous en servons
pour faire connaître l’école dans la ville. Elle doit jouir d’une bonne
Faire connaître l’école réputation pour enregistrer un grand nombre
d’inscriptions dès son ouverture.

N
LETICIA est une ville colombienne
située au bord de l’Amazone, à la
frontière brésilienne et péruvienne
LE

ous avons ainsi passé deux semaines fabuleuses dans cet îlot de
bonheur et d’espérance. L’énergie et l’enthousiasme des professeurs
faisaient écho aux nôtres, et la communion était parfaite ! Nous étions dans
la joie et l’amitié. La veille de notre départ, le
Ministère de l’éducation nationale donnait son Le défi relevé !
agrément pour l’école, et le lendemain, elle ouvrait avec plus de quarante
élèves inscrits – la capacité maximale de l’école. Mauricio et les professeurs
étaient très satisfaits du coup de pouce dont ils ont bénéficié.„„„

DEFILE DE LA FETE NATIONALE

20 juillet, jour de la fête nationale colombienne. Le colegio Georges Charpak doit
participer à la fête, et ne pas manquer sa première sortie dans les rues de la ville.
Le moment le plus important est le défilé de tout ce qui existe à Leticia, et en
particulier les écoles. Alors, on imprime des T-shirts au logo de l’école, et les élèves
déjà présents confectionnent des chapeaux pointus surmontés de grands papillons
multicolores (en effet, un projet de culture de papillons amazoniens fait partie du
programme de cette année).
L’école a fait bonne figure au défilé de la fête nationale à Leticia. Pour preuve, les
nombreuses inscriptions qui s’en sont suivies. „„„

ACTIVE

BILINGUE

& COLEGIO GEORGES CHARPAK & MERY

SUR

OISE :

DES JUMELAGES PLEINS DE PROMESSES

Le colegio Georges Charpak est jumelé avec deux classes françaises en région parisienne. C’est pour les enfants

colombiens l’opportunité de communiquer avec d’autres enfants de la terre, de s’ouvrir sur d’autres réalités. Et
pour les enfants français, d’améliorer leur espagnol, puisque c’est bien en espagnol que se passeront les échanges.

Le

jumelage consiste pour les écoles à échanger régulièrement des dossiers thématiques croisés : les

Colombiens sur leur école, les malocas, l’Amazone, la forêt, les Indiens, la Colombie,… et les Français sur leur vie
d’école, Paris, la France,… le programme évoluant selon les aspirations et les questions des enfants.

Les échanges se feront par Internet, notamment grâce au logiciel KANARI, dont l’utilisation a été autorisée par
la très dynamique association enfants @ l’hôpital que nous remercions dans ces quelques lignes.

Le projet a été présenté aux deux écoles participant à ce jumelage (école Active Bilingue à Paris et collège

Cousteau à Méry sur Oise), et les professeurs et les élèves français ont montré un très grand intérêt pour ces
échanges. Les écoles vont d’ailleurs s’impliquer au delà, puisque dès Noël prochain des colis de cadeaux se
dirigeront vers Leticia. „„„

MALI
UN COUP DE POUCE HUMANITAIRE POUR REPEINDRE
L’HOPITAL SOMINE DOLO A MOPTI

D

ans l’hôpital Sominé
Dolo à Mopti règne
une grande excitation... La
première
opération
neurochirurgicale
jamais
réalisée à Mopti vient
d’avoir lieu dans le bloc
opératoire... fraîchement
repeint par les volontaires
de l’équipe de Coup de
Pouce. L’opération s’est
parfaitement déroulée. Une belle réussite pour faire
grandir la confiance des Maliens dans leur hôpital.
’est d’ailleurs cet objectif que poursuit depuis 12
ans l’Association Ille et Vilaine Mopti (AIVM), qui a
engagé une coopération sur le long terme avec
l’hôpital Sominé Dolo. Tout a commencé par des échanges
de médecins puis la coopération s’est
élargie au domaine technique avec,
par exemple, la rénovation des
canalisations ou l’installation de
l’électricité.
oup de Pouce entend parler
de l’AIVM grâce à deux des

C

C

MOPTI est une ville
située au bord du Niger
au centre du Mali

ses membres rencontrés à Mopti,
Bertrand et Marie-Thérèse Lainé.
L’AIVM nous fait confiance en nous
proposant alors de participer à leur

projet de coopération. Il
s’agit de rendre l’hôpital
plus propre à la fois pour
améliorer les conditions
d’hygiène et rendre le lieu
plus
chaleureux.
La
première mission de Coup de
Pouce
Humanitaire
est
lancée...

N

ous voilà donc partis
en décembre 2000
pour repeindre le bloc opératoire de cet hôpital. Neuf
volontaires épaulés par 14 journaliers maliens ont,
pendant 8 jours, répété les tâches de grattage et
lessivage des murs, de plâtrage et enfin de peinture.
Jour après jour une relation de complicité s’instaure
avec les médecins et les journaliers.

V

oici venu notre dernier jour de travail. Nous
reprenons le chemin de la Mission Catholique
où nous avons été hébergés. Comme chaque jour, nous
longeons le Bani, affluent du Niger, et nous nous
émerveillons devant le spectacle de la Venise
malienne : les pinasses (pirogues locales) qui fendent
l’eau, le marché où sont vendus pêle-mêle poissons
frais, plaques de sels, calebasses et musiques d’Ali
Farka Touré. C’est sûr, nous reviendrons pour une
prochaine mission...

VIE DE L’ASSOCIATION
„ FORUM DES ASSOCIATIONS „ RENCONTRE AVEC L’AIVM
A RENNES
DE MERY SUR OISE

„ SEMINAIRE COUP DE POUCE
AU MONT SAINT-MICHEL

dernier,
Coup de Pouce était
présent au forum des
associations de Méry-surOise. Ce forum a été
l’occasion de très riches
échanges
avec
les
Mérysiens,
qui
sont
désormais nombreux à
être impliqués dans la vie
de notre association.

Le 29 septembre, Coup de Pouce
a été accueillie à Rennes par les
évêques de Rennes et de Mopti,
et par les membres de l’AIVM.

La plupart des volontaires du Mopti et
de Leticia se sont retrouvés le temps
d’un week-end. Occasion de partager
des
souvenirs
extraordinaires,
d’évoquer les prochaines missions de
l’année 2002 et de passer du bon
temps.

Non seulement les adhérents, mais
aussi de nombreux enfants du collège
Cousteau jumelés avec le colegio
Georges Charpak à Leticia.

Cette rencontre a été l’occasion
de mieux connaître les activités
de l’AIVM et de présenter nos
actions au Mali et en Colombie.

Cette rencontre nous a permis de les
remercier et de leur réaffirmer
l’importance de leur soutien.

Nous y avons également évoqué
les opportunités de futures
missions à Mopti.

En

COUP

DE

septembre

POUCE HUMANITAIRE

Au programme de ce week-end, une
marche au Mont Saint-Michel sous un
ciel clément, des moments de détente
à Saint-Cast, et du bateau sous un ciel
bien plus agité !

VOUS INVITE…

Chers adhérents,
En juillet 2001, treize membres de l’association ont pu partir en
Colombie pour donner un coup de pouce au colegio Georges Charpak,
situé à Leticia au cœur de la forêt amazonienne. Votre soutien s’est
révélé essentiel dans la réussite de ce projet et nous tenions à vous en
remercier.
Afin que vous puissiez mieux connaître l’association Coup de pouce
humanitaire et partager avec nous la mission de Leticia ainsi que nos
futures missions, nous serions heureux de vous accueillir :
Le vendredi 16 novembre 2001 à 20h30,
à Saint-Germain des Prés, 9 rue de l’abbaye, Paris 6ème
Pour tous renseignements, n’hésitez pas à contacter :
Gonzague de Pirey, 06.82.35.51.90, gpirey@lycosmail.com ; Arnaud Schwebel, 06.09.38.60.05, schwebela@hotmail.com
La cotisation de membre actif est de 100FF (15,2€) par an, celle de membre d’honneur à 500FF (76,2€), à l’ordre de l’association
coup de pouce humanitaire. Elle est à envoyer à l’adresse suivante :
Association Coup de pouce humanitaire, Mairie, 14, rue av. M. Perrin, 95540 Méry sur Oise

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful