Vous êtes sur la page 1sur 1

N° et date de parution : 207 - 01/05/2010

Diffusion : 30000 Page : 30


Périodicité : Mensuel Taille : 85 %
LEJOURNALDES3_207_30_58.pdf 607 cm2
Site Web : http://www.jdt.fr/

E-learning duMinitel :

Emmanuelde Gastines
Associé BearingPoint ,
Jean MichelHuet
Senior Manager ,

BearingPoint

auxseriousgames
Aurélien Courderc Ouassim Driouchi
Consultant BearingPoint ,
Consultant BearingPoint ,

plus mieux plus ,


et

complémentarité
la
UKeU est rapidement ,
la

vite tel est un desnombreux devenue un gouffre financier pour


'

;
l

gouvernement le

défis relever aujourd hui dans britannique En se basant sur un business model
'

à .

monde du travail
le
est .

Et c'
incertain sur unmarché mal identifié en ,
et

dans ce contexte que le


réutilisant des courspréexistants sans les
adapter à
la

revient augoût dujour spécificité dumédia web elle seratombéedans mative pour étudier enleur
Apprendre en 2008 selon une étude du
e-learning

,
:

lestravers du tout technologique «


,

». demandant d
'

envoyer leurs questions éventuellesau


le
contenu ,
et

Propane Education Research Council 91 %% des De mêmefaçon ensemble des universités formateur Une séance présentielle permettra alors
'

&
la l

, .

dirigeants interrogés disaient être intéressés par américainesayant lancéleurs outils de vérifier niveau appropriation ducontenu
'

e-learning
'

le d

utilisation due-learning Certains ont même


,

dans les années90 est rapidement rendu de combler les zones grises identifier les
'

'

'

l
.

s'
à l
et d

toujours vu prochaine révolution dumondede la

évidence que cesoutils n' étaient ni utilisés ,


ni
améliorations éventuelles apporter. à

éducation de formation Ainsi on prédisait par manque ergonomie de facilité


'

'
'

l
et la .

,
l

appréciés ,
d
et

à
findesannées 70que avènement du Minitel
la
l
'

d
'

appropriation .
L
'

université dePhoenix estune


passeraitpar formation distance Vingt ans la

à
.
des rares qui réussit aujourd hui
'

à êtreun Lesserious games


relais due-learning
,

après Peter Drucker prédisait en1997que les e-learning crédible plébiscité.


'

,
,
fournisseur d
et

universités nesurvivraient pas entant qu' Tirons les enseignements des expériences passées ,

établissements résidentiels ».

afin demieux préparer les solutions dedemain. De façon plus générale ,


le

pré-requis
convient toutefois denuancer quelquepeu ces
Il

De prime abord création de contenus ,


la

uneformation efficace est identification du


indispensable à l
'

promesses ambitieuses selon rapport 2005 de :

le

e-learning devrait êtredu ressort depersonnes média plus approprié pour véhiculer message. le
le

l
OCDE sur cyberformation dans enseignement
'

la
l
'

disposant d une triple expertise pédagogique sur


'

,
le

Pour représenter un processus ,


unschéma
succinct sera préféré un long paragraphe à

pour expliquer prise enmain une


'

descriptif

Lepré-requis
et la d

érisable uneformation eelice est


;

in
à
application ,
untutoriel vidéo dedémonstration ou
un contenu flashinteractif seront privilégiés.
l
'

dume approprié pour uleie Az Cesformats sont autant plus privilégier que de d
'

iden7can
s
c

epré
nombreuses contraintes technologiquesqui

message .

processus , un sch ël a ;
u inct ,
,

obsolètes
promessee-learning sontdevenues
dégradaient
augmentation desdébits permet
la

'

uteeriptlf
eti hio quer
. L
la

sera pré?lÀ àku ](1 lo


h
, ,
diffusionde contenusplus complets plus et

%%er arrivée dunouveau


ludiques moindre coût
;

'

à l

prise eri
;

format de description web HTML5 permettraune


la

pkneuppleigaitpyielvidéo d

re

meilleure indexation transformation du contenu et

démonstratif contenuflastd4tif seront privilégiés multimédia vidéo enfin démultiplication et

;
et la

outils de screencasting technique de capture


».

'

vidéo de écran de sonordinateur basprix


'

l
à

supérieur les moyens enseignement ,


«
d
'

et d
'

contenu surlesoutils nécessaires ,


et
à
la
permet la réduction descoûts deproduction et de
apprentissage ambitieux inéditsfacilités parles et de formation est meilleurefaçon
production la
. C'
la
diffusion.
TIC sont encore jeunes ou ontpas encoreété éviter des contenus trop longs peu interactifs pas toujours été facilepour
'

n' d

, ,
S' il
n' a
le

e-learning
explication destechnologies non ou trop design au niveau technologique est de se frayer une place dechoix dans universde
'

inventés »
.
L

:
«
»

. Il

l
'

maîtrisées
usage inexistant ,
un accompagnement à
l
'

,
néanmoinsenvisageable dedissocier expertise l
'

la
formation en raison ,
d
'

une promesse
descontenus de formation réutilisés sans éditoriale de expertise outil via mise en place de maladresses
usage de barrières
'

'

,
l

,
la

surévaluée ,
d et

surtout sentimentpour apprenant de


adaptation ,
et
le

l
'

de workflows dédiés permettantaux différents possèdeaujourd hui tous lesatouts


technologiques ,
il
'

se retrouverseul face une double ignorance experts impliqués dechallenger améliorer indispensables son succès En se focalisant sur
'

et d
le
à .

métier /
outil. contenuen cours de production. ses forces que sont ses faiblescoûtsde production
Unefois produit contenu e-learning doit être ,
le
et
de déploiement sesfonctionnalités multimédia
évoluer entenant compte des
,

son côté ludique estfort parier que


'

susceptible
nepas imiter
d

et
il
à la

Quelqueséchecs
,

à
retours desapprenants Cela peut se faire via des .

révolution longtemps annoncéene saurait plus


outils web 2.0 oupar des créneauxprésentiels ,
tarder.. est peut être sous bannièredes . et c'
la

A
cas de United Kingdom
ce niveau ,
le
la

complémentaires Dans secondcas onparlera .


le

,
«

SeriousGames qu' elle aura lieu en témoigne »

UKeU est particulièrement


,

e-University ( )
de «
une approche deplus en
blended learning »

enveloppe de 10 millions euros accordée par


l
'

d
'

la

deséchecs possibles ene-learning En se


symptomatique
.

plus appréciée offrantde très bons résultats et

.
A secrétaire Etat audéveloppement de économie d
'

l
'

positionnant comme une alternative aux titre exemple une bonne pratique consistera numérique Nathalie Kosciusko-Morizet
'

à
,
.
?
,

présentielles offertes dansles meilleures


formations mettre un contenudee-learning disposition des à

universités britanniquesaulieu de jouer carte de la

apprenants enleurindiquant une durée approxi ,


Par Emmanuel de 6astines ,
Jean-Michel Huet AurélienCourderc et Ouassim Otiouchi

1/1
Copyright (Le Journal des Télécoms)
Reproduction interdite sans autorisation
BearingPoint France