Vous êtes sur la page 1sur 8

Journal trimestriel réalisé par Encart jeté en aléatoire

la Fédération des syndicats


Sud éducation
éducation pour certains destinataires

Numéro de CPPAP > 0413 S 06443 L’école n’est pas une entreprise !
délivré le 04/12/08 jusqu’au 30/04/13 L’éducation n’est pas une marchandise !
Prix > 1,5 € / Abonnements > 10 €

Dir. de la publication > A. Champeau numéro 38


Imprimerie Rotographie, Montreuil Mai - Juin 2010
Dépôt légal en cours

Expression des syndicats membres de la Fédération Sud éducation

ENSEIGNEMENT PRIVÉ
> De l’inédit pour
Sud éducation
SANS PAPIERS
Retraites :
> Les suites de la grève
>Le zèle de Besson p.2
p.2

RETRAITES Qu'attendez-vous ?
> Dénoncer, Qu'on puisse causer avec les pigeons

dire non!
se mobiliser Et que les insatiables
Vous laissent un os à ronger ?
et militer Que les loups vous nourrissent au lieu de vous bouffer ?
p.3 Que les tigres par amitié
Vous invitent gentiment à leur arracher les dents ?

I
Bertolt Brecht

LYCÉES
> Conseil pédagogique
taux plein soit inatteignable pour la plupart, et donc Mais ce n'est pas assez pour les exploiteurs. Ce qui est
> Accompagnement d’abaisser le taux des pensions réellement perçues, et de en ligne de mire désormais, dans le cadre du libéralisme
personnalisé rendre les travailleurs plus soumis, plus précaires, plus européen, c'est le salaire différé que constituent les
> Oral du bac pro Il faut le dire tout net : la question des retraites telle dépendants. retraites via les cotisations sociales.
>SES en danger p.4-5 qu'elle est posée par le gouvernement et le MEDEF En effet, d'après les prévisions du COR lui-même, les La retraite, même minime, même en régression, est
repose sur une double imposture. Elle n'est ni nécessaire durées réelles de cotisation, actuellement de 37,5 annui- à la fois un droit pour les travailleurs et des bénéfices en
économiquement ni justifiée socialement. tés en moyenne, atteindront peut-être 38,75 annuités moins pour les actionnaires. C'est cela qu'il s'agit, pour
Il n'y aura bientôt plus d'argent pour payer les retraites, en 2020 pour redescendre à 37 annuités dès 2030. Si la le patronat et son gouvernement, de casser.
disent-ils ? Le besoin de financement supplémentaire durée légale de cotisation est portée à 41, puis 42, pour-
d'ici à 2050 représente de 1,7 à 3 % du PIB suivant les quoi pas 45 annuités selon les vœux du MEDEF, le taux QU'ATTENDONS-NOUS ?
sources : rapprochons-le des 5,3 % du PIB que repré- des pensions va automatiquement diminuer, et plus
DÉCENTRALISATION sentent les augmentations des dividendes versés aux encore si on l'affecte d'une décote. Après avoir attaqué d'abord le privé en 1993, puis le
actionnaires depuis 25 ans. De même, si les patrons licencient ou refusent d'em- public en 2003, puis les régimes spéciaux en 2007, gou-
>TOS : où en est-on ? D'un point de vue économique, même le dernier rap- ployer au-delà de 55 ans aujourd'hui, on voit mal ce vernement et patronat passent à l'offensive contre l'en-
port du très officiel Conseil d'Orientation des Retraites qui les pousserait à recruter des seniors dans les années semble des salariés, des retraités, des chômeurs, et au pas
> Droits et acquis (COR) calcule que pour équilibrer les caisses en 2050, qui viennent. Avec un âge réel de départ du travail entre de charge : le projet de loi sera déposé en juillet. Face à
attaqués il suffirait, dans l'hypothèse la plus défavorable, d'aug- 58 et 59 ans, tout recul de l'âge légal pour avoir droit à une telle attaque, massive, de classe, s'en prenant aux tra-
p.6 menter les cotisations sociales de 0,26 point par an, sa retraite précarise les travailleurs en fin d'activité, vailleurs pour permettre aux plus favorisés de s'enrichir
moins que ce qui a été fait de 1970 à 2000 sans que contraints au chômage ou aux minima sociaux en atten- encore plus, il faut, au-delà des journées d'action (23
l'économie s'écroule. dant une retraite forcément amputée. mars, 27 mai), une réplique massive, de classe, dans
L'augmentation de la productivité permet de pro- Mais cela, aucun gouvernement ne peut le dire ouver- l'unité de tout le monde du travail.
duire bien plus de richesses en moins de temps. En tement. Il faut convaincre que la situation actuelle ne Une démarche syndicale unitaire : contre une réforme
France, du début du XIXe siècle à la fin du XXe, la pro- peut pas perdurer et qu'il n'existe qu'une solution. Pour aussi fondamentale, qui vise à briser les solidarités inter-
ductivité horaire a été multipliée par 30, la production faire passer la pilule, on claironne la "solidarité", on va professionnelles et générationnelles, aucune catégorie,
par 26 alors que le temps de travail a été divisé par 2 ! même jusqu'à annoncer que les riches seront soumis à aucun syndicat ne peuvent prétendre gagner seuls. Il
HUMEURS C'est cette possibilité de travailler de moins en moins une "contribution supplémentaire de solidarité sur les est nécessaire de chercher à réaliser l'unité syndicale la
longtemps pour produire la même chose qui permet à hauts revenus" (mais évidemment sans toucher au bou- plus large possible, à tous les niveaux, du national au
> Coupe du monde l'être humain de consacrer de moins en moins de temps clier fiscal lui-même…) : c'est le sens des annonces de local.
> Inspecteurs de de sa vie à la production, d'étudier avant de travailler, de Woerth le 16 mai (voir en pages intérieures.) Une véritable campagne d'information, de dénon-
l’académie de Paris bénéficier de temps libre par le repos hebdomadaire et ciation et de conviction : cela passe par la diffusion à la
> Alerte 1er degré les congés payés, de quitter le travail de plus en plus tôt POURQUOI MAINTENANT ? population de matériel d'analyse et d'explication, de
p.7 pour une juste retraite. tracts, de brochures, par des réunions publiques et des
Mais cette évolution historique, les données gouver- Les mesures de régression ne sont pas nouvelles. Le meetings comme en organisent déjà les Solidaires locaux
nementales l'occultent pour ne mettre l'accent que sur pouvoir d'achat des retraités, entre 1994 et 2004, a dans les départements, avec d'autres quand c'est possible,
la démographie : "trop de retraités", "pas assez d'ac- baissé chaque année de 0,3% pour le régime général seuls quand ça ne l'est pas.
tifs". de base, de 0,6% pour les complémentaires, de 0,5% Une véritable dynamique d'organisation du mou-
pour les fonctionnaires. vement social : cela passe par la constitution de col-
POURQUOI CETTE DRAMATISATION ? La pension représentait 79% du salaire avant 1993 : lectifs unitaires, réunissant syndicats, associations, par-
ENTRETIEN AVEC avec les réformes, elle est passée à 72% en 2007 et sera tis politiques, simples citoyens, comme il s'en est
FRANÇOIS RUFFIN Pourquoi cette obstination, façon méthode Coué, à de 65% en 2020. Déjà, en 2004, la moitié des femmes constitué déjà dans plusieurs départements (Calva-
nous répéter que la situation est dramatique et qu'il n'y retraitées avaient une retraite inférieure à 900 euros. dos, Finistère, Loire, Savoie, Puy-de-Dôme…) pour se
> Le retour de la lutte a pas d' alternative aux propositions du gouvernement ? De manière plus générale, la part salariale dans la préparer, ensemble et avec le plus possible de catégo-
des classes Ce n'est pas de faire travailler plus longtemps, ni valeur ajoutée (la richesse produite par les salariés dans ries, à dire non.
p.8 même de faire cotiser plus longtemps qui est le but véri- les entreprises) a diminué de 8,8 % depuis 30 ans au pro-
table : c'est de faire en sorte que recevoir une retraite à fit du capital (les dividendes des actionnaires).
Sud éducation dans l’enseignement privé

AINSI SOIT-IL !...


DEUX ÉVÉNEMENTS INÉDITS DANS L'ACADÉMIE DE GRENOBLE : UNE
LISTE SUD ÉDUCATION AUX ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES DE L'EN-
SEIGNEMENT PRIVÉ SOUS CONTRAT EN 2010 ET UNE VICTOIRE AU
TRIBUNAL D'INSTANCE CONFIRMANT LA NOMINATION D'UN DÉLÉ-
sée de 73,5% en 2007 à 52,8% en
2010, chutant de 523 votes alors que
pour la première fois les délégués
auxiliaires (D.A.) votaient (plus 609
nous demanderons l'annulation du
scrutin.

Nous nous attacherons à défendre


ensemble et une pression constante
de l'institution. En favorisant la
concurrence entre tous les établisse-
ments du privé pour développer la
GUÉ SYNDICAL SUD ÉDUCATION DANS UN ÉTABLISSEMENT PRIVÉ électeurs par rapport à 2007). Mais, et faire défendre nos positions auprès peur (perte d'heures d'enseigne-
SOUS CONTRAT DE CHAMBÉRY. remettre en cause seulement le mode de l'administration avec tous les ment, perte de contrat avec l'Etat,
de scrutin exempterait les responsa- moyens en notre possession. Notre pression de la hiérarchie…) l'institu-
Pour la première fois, Sud éduca- par l'administration de la gestion des bilités des chefs d'établissement de score prouve la volonté des ensei- tion renforce la docilité du personnel.
tion présentait une liste, une pre- mutations au bénéfice de structures l'enseignement privé dont un grand gnants du privé sous contrat de faire
mière donc au niveau national (voir privées catholiques et leur mainmise, nombre a préféré oublier les obliga- respecter les règles de droit, en toute Et tous les moyens sont bons : à
la profession de foi sur le site - sur la formation des enseignants tions rectorales prévoyant explicite- indépendance. Sud éducation est le titre d'exemple, alors que le Tribunal
www.sudeducationgrenoble.org) ! bientôt recrutés par des jurys "sur ment la distribution du matériel de syndicat le plus à même de défendre d'Instance de Chambéry a confirmé
Et, contrairement au pronostic de mesure" exigent une présence syn- vote contre l'émargement des maîtres les collègues de statut privé au sein de la désignation du représentant de
certains, ce premier scrutin montre dicale forte de Sud éducation pour et l'envoi postal en cas de non-remise l'enseignement public ; nous sommes Sud éducation - contestée par la
que les enseignants du privé sous rappeler à l'administration ses obli- du matériel de vote (avec preuve de donc aussi capables de défendre les direction de l'établissement - dans
contrat, quand ils ont le choix, choi- gations. réception). On a pu lire sur de nom- collègues de statut public (maîtres un établissement privé sous contrat
sissent aussi Sud éducation[1]. Le breuses listes d'émargement envoyées contractuels ou D.A. du privé sous de Savoie, nous venons juste d'ap-
résultat de la liste Sud est similaire Bien que positif pour un premier par les établissements l'annotation contrat) travaillant dans des struc- prendre qu'un recours en cassation
aux résultats obtenus dans le public scrutin, notre résultat ne nous per- "Malgré l'information, n'a pas retiré tures de type privé (association de a été déposé contre ce jugement par
lors de ses premières listes. Avec un met pas encore d'avoir des élus en le matériel de vote", sibylline et récur- gestion loi 1901). La revendication l'établissement. Il semble que l'arri-
peu moins de 5% des voix, Sud édu- CCMA (commission consultative rente comme si des directives avaient de retour dans le giron du public des vée de Sud éducation dans le privé
cation prend toute sa place dans mixte académique - présidée par le été données. Y a-t-il eu des sanctions emplois et établissements sous sous contrat dérange.
l'académie et entend bien développer Recteur). Néanmoins et conformé- de l'administration rectorale pour contrat n'est pas "un vœu pieux" : les Affaire à suivre…
son audience auprès des maîtres. ment à notre profession de foi, nous manquement au devoir, dans l'or- maîtres du privé, très souvent pré-
Alors que les syndicats traditionnels allons nous attacher à faire respec- ganisation des élections ? On en carisés, subissent les expérimenta- Sud éducation
de l'enseignement privé - SPELC, ter le droit public et interpeller régu- doute... Les chefs d'établissement du tions des projets de réforme négo- académie de Grenoble
CFDT, CFTC - perdent des voix, lièrement l'administration rectorale privé sous contrat jouissent-ils de ciés pour l'éducation dans son
notre liste leurs en prend : heureu- lorsqu'elle abandonne ses préroga- droits particuliers pour se soustraire
sement, certains électeurs préfèrent tives à des structures de l'enseigne-
[1] Les résultats :
à leurs obligations administratives ?
un syndicat réellement indépendant ment privé. Il va sans dire que lors du prochain
de l'institution privée, rassemblant scrutin, si les listes électorales ne sont Tot. Académie Liste SUD CGC CFTC CGT CFDT SPELC
tous les personnels de l'Education
nationale et défendant la liberté de
La mise en place d'un scrutin par
correspondance a provoqué une forte
pas émargées et qu'aucune preuve 2007 Pas de liste 66 293 183 1215 1133
conscience et la laïcité. L'abandon baisse de la participation qui est pas-
de réception du matériel n'est four-
nie par les chefs d'établissement,
2010 113 52 274 178 1010 811

TRAVAILLEURS SANS PAPIERS Poursuite de l’offensive contre les migrants


Après 7 mois de grève, Besson fait du zèle
le ministère répond enfin
CE PROJET - LE 6ÈME DEPUIS seront placés en zone d'attente, c'est-
2002 - CONCERNANT L'IMMI- à-dire enfermés et privés de l'essentiel
GRATION / L ' INTÉGRATION / LA de leurs droits, ce qui déroge au droit
NATIONALITÉ EST, SOUS COUVERT commun. Il s'agit de rendre théorique
DE CONFORMER LE DROIT FRAN- le droit d'asile, pourtant constitution-
IL AURA FALLU QUE 6263 TRA- nel (autorisation provisoire de séjour
ÇAIS AUX DIRECTIVES EUROPÉENNES,
VAILLEURS ENTRENT EN GRÈVE
UNE NOUVELLE ET GRAVE OFFEN- le temps de traiter le dossier, condi-
POUR QUE LE MINISTÈRE DU TRA-
VAIL COMPRENNE QU'IL N'Y COU- SIVE CONTRE LES MIGRANTS . tions d'accueil décentes, allocation
temporaire d'attente).
PERAIT PAS. C'EST BIEN PAR LA Besson n'apprécie guère les juges
Une "interdiction de retour" de 2
REVENDICATION DE L'ÉGALITÉ DES qui ont à se prononcer lors des pro-
DROITS ENTRE TOUS LES TRA -
à 5 ans est créée, selon l'appréciation
cédures d'éloignement : le juge
VAILLEURS DE FRANCE QUE LES du préfet, véritable bannissement
des libertés, qui main-
SANS PAPIERS GAGNERONT LEUR des territoires français et
tient ou non la
européen, une nouvelle
sans papiers

RÉGULARISATION , QUELS QUE rétention et le


SOIENT LEUR PAYS D ' ORIGINE , double-peine.
juge adminis-
LEUR SEXE OU LEUR SITUATION En diminuant les
tratif qui
FAMILIALE. conteste les
garanties procé-
durales, on fait
refus d'au-
Woerth, qui a succédé à Darcos, reculer les règles
torisation
a bien dû sortir le nez de son dossier de droit, au
de séjour
retraite et envoyer un émissaire pour mépris des droits
ou les obli-
faire savoir au mouvement que les fondamentaux et
discussions allaient s'ouvrir, et avec gations de
des libertés indivi-
plusieurs ministères. quitter le ter-
un réel danger. Si le secteur de l'aide apporter aux grévistes une solidarité duelles. C'est encore
A l'heure où ces lignes sont rédi- ritoire. Sur sai-
à la personne, majoritairement com- plus large, une aide morale et finan- et toujours plus de lati-
gées, il ne manque que la date et sine des étrangers,
posé de femmes, a déjà fait l'objet cière accrue. Chacun peut encore tude pour refuser la régu-
l'heure d'un rendez-vous imminent. ces deux juges inter-
de rencontres très positives entre les prendre part au soutien des diffé- larisation, refuser l'asile, pour
Dans ce contexte, la poursuite de viennent parfois pour mettre
représentantes des grévistes, Femmes rents piquets et/ou envoyer des dons expulser (85,7% des 35 000 demandes
la grève est indispensable pour main- fin à des irrégularités de procédure ou
Egalité, Droits Devant et Laurent à la caisse de grève. déposées en France, sont rejetées). Ce
tenir un rapport de force nécessaire des illégalités sur le fond. Ils sont des
Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'emploi durcissement alimentera le marché
à l'adoption des critères les plus favo- gêneurs.
accompagné du président de Nul doute qu'à l'issue de ce mou- noir de l'immigration.
rables à l'ensemble des travailleurs Le projet de loi allonge de 2 à 5 jours
sans papiers. "L'approche com- l'Agence Nationale du service à la vement, la situation des 400 000 Des juristes de l'Union Contre une
la période de rétention administrative
mune", qui propose la régularisation personne, qu'en sera-t-il pour les sans papiers ne sera pas résolue. Mais Immigration Jetable ont rédigé une
avant que le juge puisse intervenir :
à partir d'un an de travail déclaré autres milliers de travailleurs occu- on recommencera, de la même façon analyse de ce projet qui sera prochai-
pant des emplois dispersés ou peu ou autrement, on inventera, et on cela permettra les expulsions express
quelle que soit la nationalité (cf. Sud nement mise à la disposition des mili-
représentatifs ? se battra, encore et toujours, pour (nombreuses dans les 96 premières
éducation n° 37), est devenue base tants et des organisations pour mobi-
la liberté de circulation et d'installa- heures de rétention). La durée totale
de discussion incontournable depuis liser contre ce projet liberticide.
qu'elle a reçu le soutien d'une partie LE SOUTIEN, FACTEUR DÉCISIF tion. de rétention est portée à 32 à 45 jours.
Commission fédérale Les étrangers dépourvus de docu-
importante du patronat, pressé de Commission fédérale
Le poids de la grève, des mobili- Immigration et Sans Papiers ments, même demandeurs d'asile,
régulariser sa main d'œuvre. Immigration et Sans Papiers
C'est le cas de SYNHORCAT sations, le soutien des politiques et

1000 km pour des papiers


(hôtellerie restauration), CAPEB surtout de la population seront déci-
(bâtiment), PRISM (Intérim), FEPEN sifs. Les comités de soutien multi-
et FESP (services à la personne), la plient les initiatives communes, tour-
Fédération de l'habillement, le nantes, à la fois pour médiatiser le

80
conflit, faire pression sur les patrons marcheurs issus des s'est tenu du 31 mai au 2 juin le témoignages de l'accueil qu'ils ont
MEDEF 77, 91 et 93, et des entre-
récalcitrants qui ne veulent pas éta- collectifs de sans sommet France-Afrique. reçu sur le site du Ministère de la
prises comme Derichebourg, Léon
blir à leurs salariés le contrat de tra- papiers réunis au Chacun peut prendre connais- régularisation des sans papiers :
de Bruxelles, Véolia, etc. En ce qui
concerne les travailleurs au noir, sans vail sur imprimé Cerfa, (sans lequel Ministère de la régularisation de Tous sance de la réussite de cet événement www.ministere-de-la-regularisation-
fiches de paie, le morcellement des aucune régularisation par le travail les Sans Papiers ont entamé le 1er en retrouvant les vidéos des mar- de-tous-les-sans-papiers.net
résolutions, par secteur, risque d'être n'est possible), mais aussi pour mai une marche de Paris à Nice où cheurs le long de leur parcours, les

2 éducation / Le journal / numéro 38 / mai - juin 2010


retraites
Se mobiliser et militer pour défendre nos

APRÈS DES MOIS DE PROMOTION DE FAUSSES ÉVIDENCES, LE


GOUVERNEMENT A CLAIREMENT ANNONCÉ LA COULEUR QUANT
À SES OBJECTIFS EN PUBLIANT LE 16 MAI SON DOCUMENT
D'ORIENTATION SUR LA RÉFORME DES RETRAITES. PAR CE TEXTE,
SARKOZY S'INSCRIT EXPLICITEMENT DANS LA LIGNÉE DES CONTRE-
RÉFORMES ANTÉRIEURES DE 1993, 2003 ET 2007-2008,
ALORS MÊME QUE CELLES-CI ONT ENTRAÎNÉ EN MOYENNE UNE
BAISSE DE 20% DU NIVEAU DES PENSIONS.

D
u récent rapport du entendre les exigences citoyennes
Conseil d'Orientation des sur les retraites" lancé par ATTAC
Retraites et de ses diffé- et la Fondation Copernic a rassem-
rentes hypothèses, le gouvernement blé plus de 50 000 signatures. Sur
retient comme seules solutions : la base de ce texte qui dénonce la
s'attaquer à l'âge légal de départ à la casse des retraites organisée depuis
retraite et augmenter encore la 1993, des collectifs départemen-
durée de cotisation, c'est ce qu'il taux ou même locaux se sont mis
appelle "augmenter le temps d'ac- en place dans de nombreux dépar-
tivité" ; il sait que cela entraînera tements depuis deux mois (Bouches
une nouvelle baisse du niveau des du Rhône, Calvados, Loire, Loire
pensions et reconnaît que ces solu- Atlantique, Manche, Puy de Dôme,
tions auront des conséquences Région Parisienne...). Ces collectifs
sociales dommageables.

Le gouvernement sait aussi


qu'une augmentation des cotisa-
unitaires sont composés d'ATTAC,
des partis politiques de gauche, d'as-
sociations de chômeurs, de sections
LDH, d'associations locales, de syn-
L’ÉTAT DES INÉGALITÉS HOMMES/FEMMES
DANS LE PRIVÉ, LES INÉGALI- temps partiel, à faible qualification et moins présentes dans les emplois
tions patronales de 0,26% par an dicats et de citoyens qui veulent
pendant 40 ans suffirait à régler la prendre leur place dans le travail de TÉS DES RETRAITES ENTRE LES ont plus souvent des interruptions aux plus fortes rémunérations.
question du financement. Qui peut mobilisation. Les sections locales de dans leur vie active, passant de L'âge de départ à la retraite varie
HOMMES ET LES FEMMES SONT
penser sérieusement que cela met- Solidaires ont choisi de participer à périodes d'activité à des périodes selon le type de personnel. Les ensei-
LIÉES AUX INÉGALITÉS SUR LE d'inactivité. En conséquence, la pré- gnant-e-s du supérieur, les person-
trait en péril l'économie française ? ces Collectifs qui travaillent à popu-
lariser les analyses critiques et les MARCHÉ DU TRAVAIL. QUELQUES carité subie se répercute sur le mon- nels d'inspection et de direction ou
Face à la crise actuelle, le gouver- propositions alternatives en matière MESURES COMPENSATOIRES EXIS- tant de leur retraite. Les femmes ont les catégories A partent à la retraite
nement a fait son choix. La sortie de retraites (meetings, rassemble- TENT, PRENANT EN COMPTE, PAR un taux d'activité plus faible que les au-delà de 60 ans. Pour les non
de crise doit être payée par les sala- ments, diffusions de tracts, stands hommes (de 14,3 % inférieur à celui enseignant-e-s, l'âge de la retraite
EXEMPLE, LES CONSÉQUENCES
riés, pas par les rentiers et les action- d'information, etc). C'est aussi le des hommes), notamment pour les est variable : en moyenne la catégo-
naires. Après les privatisations et les choix de nombreux syndicats Sud DE LA PRISE EN CHARGE DES mères de trois enfants. rie A part à 60,5 ans, la catégorie B
dizaines de milliers de suppressions éducation, mais pas celui de la CGT, ENFANTS SUR LA CARRIÈRE OU D'autre part, les réformes de 1993 à 59,4 ans et la catégorie C à 58,1
d'emplois publics, après et pendant de la CFDT ni de l'UNSA dans tous ENCORE LES PENSIONS DE et de 2003, notamment avec le pas- ans, les enseignant-e-s du 2e degré
la gestion de la crise par le chômage, les départements… ce qui est cer- RÉVERSION DES CONJOINTS , sage des dix aux vingt-cinq à 59,6 ans et ceux et celles du 1er à
le gouvernement, son allié le tainement dommage. Ces collectifs meilleures années, accentuent l'im- 55,5 ans. Quel que soit le type de
MEDEF et tous les tenants "média- peuvent largement contribuer à l'ef- MAIS LA RETRAITE DES FEMMES
pact négatif du temps partiel. Cer- personnel, les femmes partent un
tiques" de la "nécessité de la fort d'information nécessaire pour DEMEURE GLOBALEMENT INFÉ- tains salaires à temps partiel sont an et demi plus tôt que les hommes.
réforme" ont décidé de la récession faire reculer la résignation devant la RIEURE. pris en compte dans le calcul du La durée d'activité entre 2000 et
sociale programmée. Et c'est au tour "nécessité de la réforme", aider à salaire annuel moyen, réduisant le 2007 atteint en moyenne 35,5 ans

C
des retraites, dans une période où transformer la colère en actions col- es inégalités résultent d'une montant de la retraite future. De dans le premier degré, 35,3 ans dans
le gouvernement compte sur une lectives, combattre le mensonge moindre durée de cotisa- plus, l'allongement de la période le second degré, 37,7 ans pour les
combativité sociale amoindrie par organisé par le gouvernement, les tion et de salaires plus d'activité risque de pénaliser les per- personnels d'inspection et de direc-
les effets de la crise (chômage, pré- patrons, et les bien pensants média- faibles que ceux des hommes. Ainsi sonnes qui ne peuvent se maintenir tion et 28,8 ans pour la catégorie C
carité, augmentation des prix), sur tiques[1]. en 2001, pour les retraité-e-s en droit en emploi en fin de vie active. En non-enseignante. Depuis 2004, le
les éventuelles divisions du syndi- direct de 65 ans et plus, la durée 2006, 26,5 % des femmes entre 55 taux de pension a diminué de 1,2
calisme et peut être aussi un peu Cette dimension de la mobilisa- moyenne de cotisation était de
sur l'anesthésiant de masse : la tion complète le travail syndical d'in- et 64 ans ont déclaré s'être retrou- point pour l'ensemble des person-
42,25 ans pour les hommes contre vées au chômage avant la retraite, nels, conséquence de la réforme de
coupe du monde de football… formation et de mobilisation sur les 29,75 pour les femmes. Parmi les
lieux de travail. Elle est aussi en contre 19,1% des hommes ; elles 2003 avec l'allongement de la durée
retraité-e-s, 4 femmes sur 10 ont étaient 2,6 fois plus nombreuses que de cotisation. Le taux de pension
L'enjeu : la paupérisation de cohérence avec notre investissement
liquidé leur retraite avec une carrière les hommes à être inactives. En des femmes est inférieur de 3,9
nombreux retraités dans les pro- dans les intersyndicales locales et
complète contre 8 hommes sur 10. outre, l'évolution de la société (aug- points à celui des hommes, même si
chaines années et l'incertitude totale nationales pour construire la force
Elles demandent à bénéficier de leur mentation des divorces, concubi- l'écart tend à se réduire (4 points en
quant au droit à la retraite pour les du nombre face à la régression
jeunes actuellement salariés. sociale. retraite en moyenne 2 ans plus tard nage, PACS) atténue le système de 2004 à 3,5 en 2007). Les femmes
que les hommes, sauf pour la fonc-
LA PARTIE N'EST PEUT ÊTRE PAS
JOUÉE
Malgré la grève et les manifesta-
tions du 27 mai, le gouvernement a
tion publique civile où elles partent
plus tôt. En 2001, près de 4 femmes
réversion qui ne concerne que les
femmes mariées. Par ailleurs, on
constate également une grande dif-
sont, en général, plus touchées par
la décote : 19,2 % contre 18,7 %
pour les hommes (pour les person-
retraites
réaffirmé le soir même qu'il main- sur 10 perçoivent moins de 600 € férence entre les femmes qualifiées nels non-enseignants 12 % contre
Sur un dossier où elles n'ont pas tiendrait le cap en martelant de nou- (contre 1 homme sur 10). Elles sont avec des carrières plutôt complètes 5 % pour les hommes). Enfin les
les mêmes approches revendicatives veau la soi-disant nécessité absolue plus nombreuses que les hommes et les femmes peu qualifiées, pré- hommes bénéficient plus souvent
et stratégiques, la CGT, la CFDT, d'allonger le temps de travail. Le à percevoir le minimum vieillesse. caires qui risquent dans un avenir d'une surcote (33,9 % des hommes
l'UNSA, Solidaires et la FSU ont mois de juin est déterminant pour la Leur retraite moyenne totale était proche d'être des retraitées pauvres. contre 24 % des femmes entre 2004
lancé le 6 mai un appel national construction du rapport de force. inférieure de 44 % à celle des et 2007) et le nombre moyen de tri-
interprofessionnel qui s'est traduit Français, Grecs, Espagnols ou Por- hommes. DANS L'EDUCATION NATIO - mestres est un peu plus élevé pour
par autant d'appels unitaires à la tugais, ce n'est pas à nous de payer les hommes (4,1 trimestres pour les
grève dans les départements le 27 leur crise ! Mettons l'été à profit NALE
Cet écart s'est lentement réduit hommes et 3,4 pour les femmes).
mai. C'est un point important pour pour convaincre et informer : allant de pair avec le développement
accélérer la mobilisation. Avec d’autres solutions sont possibles et de l'activité des femmes, des car- Les femmes sont dans une situa-
Le gouvernement nous fait croire
l'Union Syndicale Solidaires, nous nous devrons les imposer par la rières plus complètes, la diminu- tion globalement similaire à celle du
que, malgré les richesses créées, il
continuons cependant de penser et mobilisation. tion des différences de salaires privé. Bien que les métiers soient
n'est plus possible de financer les
de dire dans les réunions intersyn- hommes/femmes, l'élévation des très féminisés, les femmes ne repré-
retraites. Il cherche à durcir les condi-
dicales locales et nationales que l'in- Il y a donc du travail pour tout le qualifications et l'allongement des sentent que 42,9 % des postes d'en-
tersyndicale doit mettre en débat monde. tions d'accès à une pension
études pour les deux sexes. cadrement (43,7 % des directions
un plan d'actions qui ne peut être la décente, alors qu'il est possible à la
Cependant, on assiste à un arrêt d'établissement, 20,4 % des ins-
répétition de "temps forts" espacés Sud éducation Puy-de-Dôme fois de supprimer les inégalités
du rattrapage des niveaux de salaires pecteurs d'académie, 14,3 % des
de deux mois. Pour faire reculer ce hommes/femmes et d'offrir à tou-
depuis quelques années. À qualifi- directeurs/trices de l'administration
gouvernement nous pensons qu'il te-s une retraite correcte et basée
cation et responsabilités égales et à centrale...). Elles sont très présentes
faudra la grève générale. En [1] Sur le site de l'Union syndi- sur la solidarité.
secteur d'activité identique, les dans le premier degré (81,3 %) et
construire les conditions doit être cale SOLIDAIRES, on trouve des le personnel ATOSS (75,5 %), moins
la tâche du syndicalisme et des syn- informations précises sur les femmes sont 7 % moins payées que Commission fédérale
les hommes. De plus, elles sont dans le second degré et le supérieur
dicalistes. retraites, des argumentaires, des droits des femmes
davantage contraintes au travail à (57,5 % et 37,1 %) : elles sont donc
En un mois, le texte "Faire vidéos, des affiches.

éducation / Le journal / numéro 38 / mai - juin 2010 3


conseil pédagogique
le pivot de la
réforme des lycées
LE CONSEIL PÉDAGOGIQUE CONSTITUE, À NOS YEUX, LE POINT NODAL DE LA RÉFORME PUISQU'IL DEVIENT LE
PIVOT D'UN CADRAGE LOCAL AU DÉTRIMENT D'UN CADRAGE NATIONAL. SA MISE EN PLACE RISQUE DE
MODIFIER PROFONDÉMENT LE MÉTIER D'ENSEIGNANT DANS L'EDUCATION NATIONALE. LE TEXTE DES DÉCRETS
SUR LE CONSEIL PÉDAGOGIQUE A ÉTÉ PUBLIÉ AU J.O. DU 28/01/2010.
LE LYCÉE QU'IL PRÉPARE d'établissement au domaine péda- concurrence des établissements qui fonctionnement serait lourd de dis- Le gouvernement a pris les per-
gogique exigeait en effet l'instaura- vont, chacun pour leur compte, ten- cordes au sein des salles de profs et sonnels de vitesse en promulguant
Cette réforme a, entre autres, l'ob- tion de cette hiérarchie intermédiaire, ter d'obtenir l'ouverture du plus contribuerait à détruire un peu plus sa réforme par décrets, au point que,
jectif de diminuer le nombre d'en- dénoncée alors, et à juste titre, par grand nombre d'options possibles la possibilité d'agir et de résister col- dans certains établissements, la pré-
seignants pour mettre en œuvre le de très nombreux collègues comme au détriment de leurs voisins puis- lectivement. paration de la rentrée 2010 s'est faite
dogme gouvernemental de la réduc- une forme de "caporalisation". Avec qu'il n'est pas question d'offrir toutes avant la publication des décrets. Ten-
tion du nombre de fonctionnaires. la réforme Chatel, le conseil péda- les possibilités partout. Les familles et UNE REMISE EN CAUSE DES MIS- tons une note positive : il est plus
Dans cette perspective, elle réduit les gogique devient réellement l'instru- les élèves sont donc mis dans la situa- SIONS DE L'ENSEIGNANT ET DE LA facile d'obtenir le retrait d'un décret
ment du renforcement et de l'élar- tion de "faire leur marché" et de que celui d'une loi…
horaires dévolus à chaque discipline.
gissement du pouvoir du chef choisir l'offre la plus attractive.
LIBERTÉ PÉDAGOGIQUE
On aurait tort de nier sa dimension
idéologique : elle met en place un d'établissement en matière pédago- Sud éducation n'a pas signé les 16
lycée libéral, en ce qu'elle produit gique. UN OUTIL DE GESTION DES RES- Plus encore, le conseil pédago-
gique -donc des enseignants- se
points de convergence en juin 2008
une situation de concurrence géné- SOURCES HUMAINES sur les lycées et n'a donc pas participé
ralisée entre les établissements, les UN VECTEUR DE CONCURRENCE retrouve désormais à assurer la mise
en œuvre de "l'ingénierie" des ensei-
aux pseudo-concertations qui ont
disciplines au sein même des éta- Le conseil pédagogique est l'outil facilité la promulgation de cette
gnements qui, jusqu'alors, relevait réforme. Nous continuons à dénon-
blissements, les personnels et même Sa fonction est de proposer la de gestion de la pénurie, qu'il cau- des tâches de la hiérarchie adminis- cer cette réforme, qui, comme celles
entre les élèves. D'autre part, elle répartition des horaires hebdoma- tionne en même temps puisque ses trative (en particulier du proviseur concernant l'école primaire, les col-
induit une approche individualiste daire (10h30 par division de membres, pour la plupart ensei- adjoint). Au passage, remarquons lèges et les lycées professionnels,
de l'enseignement, des élèves et des seconde) à redistribuer aux disci- gnants, l'avalisent en organisant le que les collègues coordinateurs qui, contribue à affaiblir le service public
personnels. Mais c'est aussi une plines dans le cadre de l'autonomie fonctionnement du lycée à partir de dans la plupart des cas, sont désignés d'éducation. Nous dénonçons la
réforme comptable dont le contenu des établissements : il peut par l'enveloppe budgétaire qui lui est par le chef d'établissement comme mise en place des conseils pédago-
est incompréhensible si on néglige exemple proposer de consacrer la fournie. Par ailleurs, en organisant membres du conseil pédagogique, giques qui se voient investis d'un rôle
cette dimension purement écono- majeure partie de ces 10h30 à créer une partie des enseignements, le se retrouvent à assumer des tâches de gestion des ressources pédago-
mique. Il est donc absurde de pré- de petits groupes pour l'accompa- conseil pédagogique aura une inci- qui n'étaient pas prévues quand ils giques visant à organiser la concur-
tendre, comme le font certains syn- gnement personnalisé au détriment dence sur le maintien ou la suppres- ont accepté cette fonction. Jusqu'à rence entre les matières et les ensei-
dicats, évaluer cette réforme en la de l'enseignement disciplinaire, ou sion de postes dans telle ou telle dis- présent, le rôle de coordinateur se gnants et à avaliser la pénurie des
séparant de son volet économique. au contraire favoriser l'enseignement cipline. Concrètement, cela signifie cantonnait pour l'essentiel à diffu-
disciplinaire, ce qui fera de l'accom- donc que certains enseignants auront moyens.
SON ORIGINE pagnement personnalisé un travail un pouvoir sur le poste de leurs col-
ser et centraliser des informations
diverses et variées et non pas à être
dans un groupe… à 35. C'est aussi lègues. C'est en ce sens que la poli- Sud éducation Puy-de-Dôme
"responsable de discipline".
La réactivation du conseil péda- selon cette répartition proposée en tique de suppression de postes, en Dernière conséquence, le conseil
gogique est l'une des pièces maî- conseil pédagogique que le lycée se créant la pénurie, crée nécessaire- pédagogique comporte le risque
La fédération Sud éducation
spécialisera, par exemple dans les ment la concurrence ; le conseil demande aux enseignants de
tresses de la mise en place de la
réforme Chatel. Le conseil pédago- langues vivantes en proposant des pédagogique se présente comme un
d'une remise en cause de la liberté
pédagogique. Il a en effet pour com-
refuser de siéger dans ce
gique est une instance de gestion, cours à faible effectif, ou dans les instrument de gestion des ressources pétence de "coordonner les ensei- conseil qui n'a aucune légiti-
dont l'installation remonte à la loi matières scientifiques qu'il privilé- humaines selon l'esprit du libéra- gnements, de les organiser en mité et de faire en sorte qu'il
Fillon du 23 avril 2005. A l'époque, giera. Cette logique de répartition lisme. Circonstance aggravante : ce groupes de compétences, de noter ne se tienne pas. Au contraire,
il répondait à une demande insis- horaire propre à chaque établisse-
ment va donc conduire à des dispa-
seront des pairs (les enseignants) qui et évaluer les activités scolaires". Les il faut résister collectivement
tante du SNPDEN (syndicat majo- devront endosser cette responsabi- professeurs resteront-ils les concep- et demander à nos élus en
ritaire des chefs d'établissements et rités importantes entre les lycées. lité vis-à-vis de leurs collègues. Pour teurs de leur enseignement et de leur Conseil d'Administration de
membre de l'UNSA-Education) qui, Une spécialisation de chaque éta- cette raison, dans les faits et même pratique pédagogique, ou ne devien- porter les décisions des Assem-
sous le motif d'une meilleure concer- blissement s'ensuivra, qui servira de s'ils n'ont pas de titre spécifique, les dront-ils que de simples exécutants blées Générales des person-
tation avec les enseignants pour la vitrine ou de repoussoir et aura une membres du conseil pédagogique de décisions "administratives" votées
préparation du projet d'établisse- incidence sur le recrutement des ont pouvoir sur les autres et consti- nels.
en C.A. ou arrêtées par le chef d'éta-
ment, réclamait une instance sup- élèves, dans le contexte actuel de dis- tuent effectivement ce que l'on peut blissement ?
plémentaire pour les encadrer. L'élar- parition de la carte scolaire. appeler une hiérarchie intermédiaire. (Extrait du communiqué
gissement des compétences du chef C'est donc bien une mise en S'il devait se pérenniser, ce type de fédéral du 25 mars 2010)

LES SCIENCES SOCIALES AU LYCÉE PULVÉRISÉES PAR LE PATRONAT


L
a réforme Chatel de la classe gés en demi-classe), mais le projet le social et le politique doivent être dans le supérieur font une indiges- mis en concurrence avec un ensei-
de seconde des lycées géné- de nouveau programme évacue étudiés ensemble, à de la micro- tion. gnement des "Principes fonda-
raux et technologiques, (toujours) un certain nombre de économie (le citoyen devient un Cerise sur le gâteau, du point de mentaux de l'économie et de la ges-
lycées

censée s'appliquer dès la rentrée notions fondamentales - souvent simple producteur, consommateur vue des élèves - qui auraient à choi- tion", appellation curieuse qui cache
2010, impliquerait pour les Sciences d'origine sociologique - pour mieux et épargnant), dont par ailleurs les sir 2 enseignements d'explora- une autre réduction de l'économie
Economiques et Sociales une véri- comprendre la société, comme la étudiants en Sciences Economiques tion - l'enseignement des SES serait à la gestion et à l'économie de l'en-
table dénaturation pédagogique et famille, les catégories socioprofes- treprise.
idéologique. Depuis la fin des sionnelles, les inégalités de revenu,
années 1970, le patronat mène une le profit et les relations sociales dans Sud éducation, qui revendique
campagne contre les S.E.S., disci- l'entreprise. Ce projet, dans un l'intégration des SES dans le tronc
pline nouvelle apparue en 1965. La premier temps imposé par des commun de tous les élèves, se joint
réforme Chatel marque le succès conseillers du ministre au grand à l'association des professeurs de
de cette campagne menée contre dam de certains membres du SES pour exiger le rétablissement
un enseignement "trop critique" comité des experts consultés sur de l'intégrité pédagogique et épis-
face au déferlement de la vulgate son contenu, a été remanié pour témologique de l'enseignement des
économique néolibérale. apaiser la colère des enseignants Sciences Sociales au lycée, gage de
suite à une "consultation". la formation de citoyens éclairés
Non seulement l'horaire hebdo- dans une société bouleversée par
madaire passerait de 2 h 30 à 1 h Ce nouveau programme rédui- les crises du capitalisme.
30, ce qui empêcherait la pratique rait ainsi les Sciences Sociales, fon-
des méthodes actives (travaux diri- dées sur l'idée que l'économique, Sud éducation Loir-et-Cher

4 éducation / Le journal / numéro 38 / mai - juin 2010


Accompagnement personnalisé NOUVELLE FORMULE POUR L'ORAL

une
DE RATTRAPAGE DU BAC PRO :
AUCUN CHANGEMENT
SUR LE FOND !
supercherie LE NOUVEL ORAL DU BAC PRO
SERA HABILLÉ D'UNE "TENUE DE
CAMOUFLAGE". IL Y AURA BIEN 2
bac pro. Cette épreuve sert d'alibi
pour faire avaler la pilule amère du
bac pro en 3 ans, jeter de la poudre
aux yeux de l'opinion publique, mas-

de plus
ORAUX COMME LORS DES AUTRES quer les suppressions de postes, les
BACS MAIS LES MATIÈRES NE heures d'enseignement et de for-
SERONT TOUJOURS PAS CHOISIES mation volées, permettre à ce gou-
vernement méprisant par rapport
PAR LES CANDIDATS PARMI L'EN-
aux élèves et aux professeurs de se
SEMBLE DES MATIÈRES DU BAC- gargariser : "excellent taux de réus-
CALAURÉAT. site, jamais atteint par le passé, ..."

Les matières seront imposées, mais Au final, une épreuve bidon pour
EN BASSE-NORMANDIE, LE RECTORAT A TRANCHÉ : 2 HEURES 30 SERONT ACCORDÉES PAR les conditions d'évaluation restent un bac maison.
CLASSE DONT 80 % FINANCÉS PAR LA DGH (PRINCIPALEMENT EN HSA) ET 20 % EN compliquées. Pour le reste aucun Nous revendiquons en consé-
changement n'est à constater : quence la mise en place de modali-
HSE ! NOUS SOMMES BIEN LOIN DES OBJECTIFS DÉFINIS À L'ARTICLE 4 DU BO SPÉCIAL N°2 - il faut 10 de moyenne dans le tés semblables à celles en vigueur

.
DU 19 FÉVRIER 2009* … domaine professionnel et 8 de pour l'enseignement général et tech-
moyenne pour y accéder, nologique
Alors pourquoi avoir mis en place
V .
ous avez dit "Accompa- relève souvent du défi : les - les notes obtenues aux oraux - où les candidats repassent deux
gnement personnalisé" ? de l'aide personnalisée et de l'ac- employeurs ne souhaitent que de équivaudront toujours à l'ensemble matières qu'ils choisissent,
Celui qui a été mis en compagnement ? bons élèves sans problème et auto- des matières, - où les notes obtenues se substi-
place dans les écoles en 2008, qui nomes le plus vite possible. Avoir - peu voire aucune formation pour tuent à celles des épreuves écrites

.
vient d'apparaître en Lycée Profes- Il serait préférable de donner aux des élèves sans lieu de stage en les jurys qui évaluaient pour la pre- des mêmes matières (si elles sont
sionnel et qui sera à la prochaine élèves des conditions d'enseigne- début de PFE devient assez fré- mière fois, aucune harmonisation, plus favorables),
rentrée en lycées technologiques et ment qui rendraient inutiles ces quent, élèves qu'on culpabilise voir - aucune préparation des élèves à - l'admission définitive étant
généraux ? Oui, mais pourquoi l'in- mesures "creuses". La raison est qu'on sanctionne. Et la période de cette nouvelle épreuve … acquise si le candidat obtient au
troduit-on à tous les étages de l'Edu- connue de tous : réduire le nombre crise n'arrange rien. moins 10 de moyenne sur l'en-
cation nationale ? de fonctionnaires et faire des éco- C'est aussi le moyen d'introduire Prévu en mars pour un oral début semble des épreuves.
nomies tout en vendant à l'opi- chez les enseignants la globalisa- juillet, cet oral s'avérera exceptionnel
Soyons simplement réalistes : nion publique le succès du bac pro tion, l'annualisation, la flexibilité ... au niveau des résultats. Il pourra y Sud éducation Calvados
comment pourra-t-on accorder 210 3 ans ! avec quel impact sur les emplois du avoir presque 100% de réussite au
heures à chaque élève en respec- temps, dans les DGH, hors DGH ?
tant son projet alors qu'il est dans
une classe en compagnie d'élèves
Dans le même temps, les effec-
tifs sont en forte augmentation, des Plus que jamais, il faut se battre et ORAL DE RATTRAPAGE DU BAC PRO :

enseignement pro
qui peuvent avoir un projet et des classes de 30 voire 36 sont deve- dénoncer auprès des parents cette
besoins différents ? L'Éducation
nationale deviendra-t-elle si géné-
nues monnaie courante rendant
quasi impossible le suivi personna-
mesure, refuser massivement les
heures supplémentaires et revendi-
COMPARATIF DES DEUX ÉPREUVES
reuse qu'une embauche massive lisé. Les élèves, orientés par l'échec, quer, tous ensemble, des moyens Épreuve 2009 Épreuve 2010
d'enseignants permettent de réali- avec parfois un handicap reconnu de fonctionnement à la hauteur des POUR QUELS Ceux qui ont obtenu, à l'issue des
ser un tel projet ? Ou va-t-elle, là (dyslexie...) ont perdu depuis long- exigences d'un enseignement de CANDIDATS épreuves obligatoires et, le cas
aussi, avoir recours à n'importe quel temps le goût d'apprendre. Accom- qualité pour tous. échéant, de l'épreuve faculta-
tive :
adulte, étudiant, stagiaire, retraité, pagner des élèves en surnombre, - une moyenne générale égale Idem
formé ou non à l'enseignement, sans repère ni motivation, est à Sud éducation Calvados ou supérieure à 8 et inférieure à
pour finaliser sa mise en place... l'origine des difficultés croissantes, 10 sur 20
C'est bien connu, il suffit d'être de l'épuisement et d'une partie de - une note au moins égale à 10
majeur pour pouvoir enseigner ! la souffrance au travail des ensei- sur 20 à l'épreuve qui évalue la
gnants, personnels non spécialisés pratique professionnelle
L'Éducation nationale n'a accordé dans la remédiation, contrairement MODALITÉS L'épreuve consiste en deux
aucun moyen pour cette mise en aux équipes des RASED, appelées DE L'ÉPREUVE Durée totale : 20 minutes.
Le candidat doit apporter un
interrogations, d'une durée de
15 minutes chacune.
œuvre, certains proviseurs montent à disparaître rapidement. document support (grille d'ana- Pour chaque partie, le candi-
même au créneau pour démontrer De plus, l'autonomie des éta- lyse) sur une activité réalisée lors dat est appelé à traiter un sujet
que cette mesure est inapplicable. blissements a également mis en d'un stage et présenter cette acti- tiré au sort et préalablement
Cette aide sera accordée aux élèves concurrence les disciplines et de fait vité brièvement au jury, puis suit préparé pendant une durée de
en groupes, en faisant fi de leurs les enseignants (classes dédoublées * Les références officielles, un entretien. 15 minutes.
BO spécial N°2 du 19 février Il peut s'agir, pour chaque
réels besoins, l'arnaque consistant à ou non, projet accepté au bon vou- sujet, d'une question ou d'un
leur demander de construire un tel loir du chef, emploi du temps, etc). 2009 définissant les conditions
document simple à commen-
projet alors qu'ils sont déjà orientés. Il y a maintenant autant de du baccalauréat professionnel ter.
En parallèle, le bac pro 3 ans est manières de mettre en place une en 3 ans sous statut scolaire Pour la seconde partie, le sujet
devenu la principale proposition de formation que de lycées. Une seule (soit comme élève en LP) : tiré au sort porte soit sur le fran-
çais, soit sur l'histoire-géogra-
formation, créant un public hété- règle reste commune : un projet
Art. 4 : Les dispositifs d'ac- phie.
rogène qui déconcerte élèves et médiatisé (photos dans le journal,
enseignants. Auparavant, les élèves présence d'élus, de "pontes compagnement personnalisé
s'adressent aux élèves selon leur
CONTENUS -capacité du candidat à s'expri- La 1re partie porte sur les
n'avaient pas le même profil ni le locaux"...) sera encouragé et ÉVALUÉS mer et à argumenter connaissances et compétences
même cursus selon qu'ils étaient financé, le prof félicité voire promu besoin et leurs projets person- -niveau de maîtrise des connais- scientifiques et techniques éva-
en BEP, en Bac pro ou en CAP. (proposé à la Hors classe !) sans que nels. Il peut s'agir de soutien, sances et compétences scienti- luées dans l'épreuve E1.
Il ne faut surtout pas oublier que le bénéfice pour la formation des d'aide individualisée, de tuto- fiques et techniques La seconde sur les connais-
rat, de modules de consolida- sances et les capacités évaluées
cette réforme a réduit de 1000 h la élèves ne soit jamais évalué. Il s'agit dans l'épreuve E5.
tion ou de tout autre mode de
formation des élèves (500 h en
enseignement professionnel et
de séduire et de remplir les sec-
tions… quitte à se vendre au plus prise en charge pédagogique. JURY 2 personnes :
- un professeur de l'enseigne-
première partie : un ensei-
gnant de mathématiques et de
500 h en enseignement général). offrant. Les heures attribuées à chaque ment général en lycée profes- sciences physiques ou de la spé-
Ces mêmes heures qui, avec les division pour la mise en œuvre sionnel cialité concernée
dédoublements, auraient permis La dévalorisation de la voie pro- de ces dispositifs peuvent être - un enseignant de la spécialité deuxième partie : un ensei-
cumulées pour élaborer, dans concernée ou un professionnel gnant de français et histoire-
un accompagnement de l'élève vers fessionnelle, orchestrée depuis plu- intéressé par le diplôme géographie
son projet personnel. Que repré- sieurs décennies, engendre des pro- le cadre du projet de l'établis-
sentent 210 h octroyées face au blèmes de recrutement : sections sement, des actions communes PRISE EN Sont déclarés admis, après déli-
1000 h supprimées ! N'est-ce pas déficitaires ou excédentaires, niveau à plusieurs divisions. COMPTE bération du jury, les candidats qui L'épreuve est notée sur 20,
un mensonge grossier que de consi- des élèves ne correspondant pas aux POUR LE BAC ont obtenu une note au moins chacune des parties comptant
dérer que ces heures, largement exigences du domaine, élève orienté Annexe : grille horaire égale à 10 sur 20 à l'issue de cette pour la moitié de la note.
Accompagnement personna- épreuve.
médiatisées, vont pallier les insuffi- par défaut ! Et l'on continue à ques- Cette note est la moyenne entre Pour le reste, pas de change-
sances alors qu'elles ne permettent tionner leur démotivation ! lisé : 210 heures (durée horaire
pas de fonctionner correctement, pour un cycle de 3 ans). la note obtenue à cette épreuve et ment.
la note moyenne obtenue à l'is-
si ce n'est à grand renfort d'heures Trouver des lieux de stage, alors sue de la dernière unité donnant
supplémentaires ? que la durée en a été augmentée, droit à la délivrance du diplôme.

éducation / Le journal / numéro 38 / mai - juin 2010 5


Décentralisation :
LES TOS D'ABORD, TOUS LES AUTRES PERSONNELS BIENTÔT !
droits et
DEPUIS LE 1ER JANVIER 2009, QU'ILS AIENT OU NON OPTÉ POUR L'INTÉ-
GRATION À LEUR COLLECTIVITÉ DE RATTACHEMENT, TOUS LES PERSONNELS
TOS SONT DE FAIT GÉRÉS PAR CETTE COLLECTIVITÉ. SUD ÉDUCATION RESTE LE
SEUL SYNDICAT À S'OPPOSER À LA DÉCENTRALISATION, PREMIÈRE ÉTAPE VERS LA

acquis
PRIVATISATION, ET À DEMANDER LE RETOUR DES PERSONNELS À L'ÉDUCATION
NATIONALE, DANS UN MÊME CADRE POUR TOUS.

sociaux PERSONNELS TOS ET


attaqués ! DÉCENTRALISATION :

OÙ EN EST-ON ?
AU PREMIER JANVIER 2009 tralisée des personnels diversifie les
L 'É TAT S ' EST DÉBARRASSÉ DE employeurs. Ces derniers font des
95000 TOS DE L'ÉDUCATION appels d'offre et passent des mar-
QUI SONT DORÉNAVANT GÉRÉS
chés avec des entreprises privées
auxquelles ils confient les tâches que
PAR LES COLLECTIVITÉS TERRITO-
les agents ne peuvent plus assurer
RIALES.
du fait du manque de formations et
des suppressions de postes. Dans

D
ans la foulée, ces dernières
certains établissements de Paris et
développent l'emploi pré-

L
d 'Île-de-France, la privatisation des à où l'Education nationale compteront 2 à 3 agents, le reste Quand un gestionnaire se per-
caire, réduisent ainsi leurs
cantines est confiée à Avenance ou se plaît à entretenir une divi- des missions étant assurées par des met d'afficher une pancarte stipu-
personnels à la portion congrue et
à Sodexo par exemple. Des sociétés sion des personnels par sociétés privées de nettoyage et de lant "Il est interdit de stationner à la
instaurent un mode de gestion qui
privées d'entretien électrique, de catégories, la décentralisation a restauration. Les établissements sco- loge", c'est l'ensemble des person-
ouvre la voie à la privatisation des
nettoyage, de chauffage... inter- rajouté une division par employeurs laires signent par ailleurs de plus en nels qui doit monter au créneau.
services. Les adjoints techniques (ex
viennent également. avec l'arrivée des collectivités terri- plus de conventions avec des entre- Quand un chef d'établissement,
Tos) ont déjà perdu dans l'opéra-
tion un certain nombre d'acquis toriales mais aussi l'accélération de prises extérieures pour assurer les grâce aux statuts de la Fonction
Multiplier les employeurs, faire la privatisation des services, restau- petits travaux d'entretien et de publique territoriale, fait voter en
sociaux et leurs droits sont parallè-
varier les primes d'un employeur à ration surtout pour l'instant, le net- maintenance. conseil d'administration le passage
lement réduits.
l'autre, diversifier les protocoles toyage commençant à faire son du poste d'agent d'accueil de néces-
d'une collectivité à une autre, donc apparition. Pour mémoire, c'est ... PLUS DE PRÉCARITÉ... sité absolue à nécessité de service
décentralisation

Les 11 semaines de vacances aux-


diviser pour régner, est une vieille l'externalisation des services qui afin de pouvoir faire payer un loyer
quelles ils avaient droit avant la
tactique patronale pour casser les dans le rail a permis d'arriver à des La Région Ile-de-France s'était (supérieur à son traitement !) à un
décentralisation se sont transfor-
acquis sociaux et anéantir les droits. situations où des maîtres-chiens agent bénéficiant par ailleurs de la
mées du fait de la loi Aubry en 5 engagée à résorber la précarité : on
Il s'agit d'affaiblir les personnels pour sans papiers furent embauchés sans Reconnaissance de la Qualité de
semaines, auxquelles s'ajoutent les voit aujourd'hui que les contrats de
éviter ripostes et mobilisations même avoir de contrat de travail. Travailleur Handicapé après un
RTT d'un horaire annualisé. RTT à 6 mois (voire de 10 jours pour les
contre ces contre-réformes, dans Et c'est la lutte qui a permis à Sud congé longue maladie (et donc un
géométrie variable d'ailleurs, agents les plus méritants qui
cette période de casse du service Rail d'obtenir leur régularisation ! passage à demi-traitement), c'est là
puisque en cas d'arrêt maladie, ils gagnent le droit d'être prolongés
public, de suppressions massives de aussi tous les personnels qui doi-
perdent le droit à récupérer les les premiers jours de juillet où les
postes et de précarisation générali-
heures travaillées hebdomadaire- MOINS DE POSTES... lycées sont encore ouverts, période vent lutter.
sée. Quand des gestionnaires ou des
ment en plus des 35 heures légales. pendant laquelle ils n'auront pas
À l'heure des suppressions de besoin de s'inscrire aux ASSEDIC !), petits chefs répartissent le service
La diminution du nombre d'ou- en favorisant un tel plutôt qu'un
Autre exemple, nos collègues postes d'enseignants, l'un des prin- les CAE, les futurs CUI, ont encore
vriers dans les établissements, le autre, c'est seulement la solidarité
adjoints techniques ont aussi perdu cipaux problèmes soulevés par les de beaux jours devant eux. Un
non-remplacement des personnels des agents entre eux qui permettra
leur droit à mutation. Dorénavant, agents est aussi celui du manque agent à la région peut actuellement
en arrêt (pas de remplacement pour de gagner.
quand ils veulent changer d'éta- de personnels, et, comme chez les espérer être titularisé au bout de 2
des absences de moins de trois Quand on demande à un agent
blissement dans la même collecti- enseignants, de l'absence de rem- ans, mais à condition d'être sur un
semaines par la DASCO à Paris), aux problèmes de santé reconnus
vité ou changer de collectivité, en plaçants. En Ile-de-France, on a pu poste vacant et pas sur une sup-
l'embauche de personnels précaires
passant, par exemple, d'un collège à voir les élus en charge des lycées pléance, et comme il n'existe pas d'exécuter des tâches incompatibles
renvoyés au chômage en fin de
un lycée, d'un département à un venir constater par un audit le d'équipe de remplaçants on ima- avec ces problèmes, ce n'est pas en
contrat, sont autant de moyens de
autre, d'un département à une manque de personnel, et décider... gine que cela ne doit pas concer- étant isolée que cette personne
préparer la privatisation à grande
région..., ils doivent aller se vendre de la suppression d'un poste ! Et ce ner grand monde au final. D'autant pourra obtenir satisfaction.
échelle. La même politique se met
auprès de la nouvelle collectivité n'est certainement pas l'arrivée des plus que de nombreux contractuels Quand des cantines privées inter-
en place pour les personnels de
avec CV et lettre de motivation, le cantines privées qui va enrayer le ne bénéficient pas de la nationalité viennent à l'intérieur d'un établis-
l'état. Il y a cohérence dans le mode
tout accompagné ou non de recom- phénomène. française, ce qui est encore un frein sement, c'est à tous de s'interroger
de gestion des personnels entre les
mandations ! Rien de différent avec Certains lycées voient ainsi coha- supplémentaire à la titularisation. sur les conditions de travail de ces
différents employeurs : suppressions
ce qui se passe dans le privé ! biter des anciens TOS, gérés par la personnels, et d'essayer de tirer tout
de postes dans toutes les catégories
Embauche à la tête du client, sys- le monde vers le haut. Si l'on ne
de personnels, contractualisation région, et les employés d'entreprises ... ET PLUS DE PETITS CHEFS !
tème dans lequel les gestionnaires et privées de restauration. S'instaure fait rien, il est facile de deviner que
(masterisation pour les enseignants
chefs d'établissement exercent leurs alors un système pervers où (pour c'est pour les patrons de ces boîtes
= embauche contractuelle et locale), Suppressions de postes, précarité,
pouvoirs grandissants en matière l'instant !) les premiers bénéficient privées que la situation va s'amé-
attaque des statuts et des droits. multiplication des statuts : les condi-
d'emploi des personnels (entretiens d'avantages certains vu qu'ils n'ont liorer !
tions idéales sont réunies pour per-
d'embauche). Ce qui est vrai pour plus à assurer le service de restau-
L'urgence est à l'organisation de mettre à la hiérarchie de donner sa
les ouvriers en cas de mobilité l'est ration. Les seconds, qui vont s'oc- C'est dans ce contexte que Sud
tous les personnels, quel que soit pleine valeur. Quoi de mieux que la
déjà pour d'autres catégories de per- cuper de la cantine, le plus souvent éducation doit continuer à affirmer
sonnels de l'Éducation : les AED,
leur employeur, dans un syndicat menace de voir sa situation se
qui permette de construire des soli- de faire réchauffer les plats, n'ont dégrader encore plus pour se tenir son caractère intercatégoriel. C'est
les collègues en contrats aidés, les sur notre lieu de travail que nous
darités de terrain et de lutte. L'or- alors aucun contact avec les pre- tranquille ? Sauf qu'à force de se
vacataires qui subissent de plein pourrons le mieux lutter face à la
ganisation catégorielle reproduit la miers. Difficile dans ces conditions tenir tranquille la situation de tous
fouet l'arbitraire des chefs d'éta- multiplication des employeurs et
division voulue par les employeurs de se battre aux côtés de ces nou- va forcément se dégrader... Dans
blissement. contre la division entre les person-
et isole les collègues. C'est parce que veaux collègues et de créer de nou- les collèges et lycées, la capacité de
nous travaillons ensemble dans les velles solidarités ! Reste à espérer nuisance des chefs et petits chefs nels qu'elle génère.
Les régions ont à charge les
mêmes locaux que nous luttons que les entreprises privées de net- s'est accrue et continuera de s'ac-
adjoints techniques des lycées, les Sud éducation Hauts-de-Seine
ensemble. C'est le sens de notre syn- toyage mettront suffisamment de croître si nous ne sommes pas
départements ceux des collèges et
dicalisme. temps à arriver... capables de construire un vrai rap-
quasiment depuis toujours les muni-
Les collèges nouvellement port de force intercatégoriel sur
cipalités gèrent les ASEM et ATE
Sud éducation Paris construits dans les Hauts-de-Seine notre lieu de travail.
dans les écoles. La gestion décen-

6 éducation / Le journal / numéro 38 / mai - juin 2010


LA COUR DES COMPTES FOURNIT TOUJOURS DANS SES RAPPORTS ANNUELS DE PETITES PERLES SUR LA FAÇON
DONT L 'E TAT GASPILLE ALLÈGREMENT DES CENTAINES DE MILLIONS D ' EUROS D ' ARGENT PUBLIC .
CETTE ANNÉE, ELLE S'INTÉRESSE ENTRE AUTRES AU CORPS DES INSPECTEURS DE L'ACADÉMIE DE PARIS.

Travailler moins pour


gagner (beaucoup) plus !
t alors, me direz-vous ?
E
des effectifs et par des irrégularités budget de l'académie de Paris, qui les ont été intégrés en hors échelle A, avant leur nomination. Lors de son
Envie d'un boulot fictif de multiples. gérait et qui payait les rémunérations. dont seize au 3ème échelon et trois enquête, la cour a déniché quelques
haut fonctionnaire à 4500 Elle a enfin donné lieu au dévoie- Vous en avez assez d'être sous- au 1er échelon, avec une rémuné- beaux spécimens : plusieurs années
euros net par mois, accessible sans ment de l'utilisation de ces emplois payé, d'exercer dans des conditions ration mensuelle nette d'environ à 775 000 euros pour quelques
concours ni diplôme d'aucune publics pour permettre des nomi- dégradées votre boulot d'assistante 4500 euros, c'est-à-dire à un niveau heures seulement d'activité ! Ça fait
sorte ? Suivez le guide… nations de collaborateurs d'autori- sociale-psychologue-éducateur-flic- plus élevé que la plupart des hauts pas envie ?
tés politiques. animateur-substitut de parent ? Eh fonctionnaires en début de carrière.
D'emblée, l'introduction du rap- bien faut postuler : les Inspecteurs Mais il faut se dépêcher parce que DES EMPLOIS FICTIFS ?
port est alléchante : Les inspecteurs MAIS ON FAIT QUOI QUAND ON EST de l'académie de Paris présentent ça commence à se savoir : d'un
de l'académie de Paris ont été créés INSPECTEUR D'ACADÉMIE DE PARIS ? la particularité d'être directement nombre de 6 à 8 pendant près de Il se pourrait bien que Sarkozy
en 1810 dans le cadre de l'admi- nommés par un décret du président deux siècles, les nominations de ces prenne le même chemin que Chi-
nistration napoléonienne. Ces fonc- Ben, rien : la création en 1962 de la République, sans avoir au dernières années se sont accélérées rac. Alors, bien que la Cour pro-
tionnaires, dont l'effectif était à l'ori- du corps national des inspecteurs préalable passé de concours de et se montent à 22 ! Elles l'ont été mette des suites juridictionnelles
gine de quelques unités, ont été d'académie/inspecteurs pédago- recrutement et sans même que soit pour de simples motifs de proxi- qui pourraient être données au
chargés pendant un siècle et demi giques régionaux (IA-IPR) leur a requis l'avis consultatif d'une com- mité politique : le "corps" des Ins- regard des règles relatives aux infrac-
de l'inspection des enseignants et tout d'abord retiré toute utilité et mission. Ces nominations ne sont pecteurs de l'académie de Paris est tions de nature budgétaire, chers
des établissements scolaires du toute justification, puisque les IA- assujetties à aucune condition : devenu pour l'essentiel une voie de futurs Inspecteurs de l'académie de
second degré dans cette académie, IPR ont précisément vocation à n'importe quelle personne peut être nomination dans des emplois supé- Paris, à vos CV. Avoir un haut fonc-
d'abord pour le compte du ministre exercer sur l'ensemble du territoire nommée dans ces fonctions, qu'elle rieurs de l'Etat réservée à des colla- tionnaire à Sud éducation, ça ferait
de l'éducation, qui avait au 19ème des fonctions d'inspection des éta- ait ou non obtenu un diplôme, borateurs de diverses autorités poli- son effet. On vous rappelle juste
siècle la responsabilité personnelle blissements et des personnels d'en- qu'elle ait ou non déjà exercé dans tiques (présidents de la République, que, compte tenu du salaire, ça vous
de l'académie de Paris, puis pour le seignement du second degré. En la fonction publique, qu'elle ait ou premiers ministres, ministres chargés ferait dans les 1000 Euros de cotiz...
compte du recteur, lorsque cette dépit de ce double emploi mani- non acquis une expérience profes- de l'Éducation, autres ministres…).
fonction a été créée. Au fil du feste, l'existence des inspecteurs de sionnelle dans le domaine de l'édu- Bien sûr, il s'agit de postes de com-
temps, la gestion de ces agents a l'académie de Paris n'a pour autant cation, et quel que soit son âge. plaisance puisque la totalité de ces Pour votre édification per-
évolué vers des conditions de nomi- pas été remise en cause, et, pen- inspecteurs, sauf un, ont continué sonnelle :
nation et d'emploi déconnectées dant près de cinquante ans, leur EN CE QUI CONCERNE LE SALAIRE, C'EST à exercer les emplois et à percevoir http://www.ccomptes.fr/fr/CC/do
de toute fonction d'inspection au texte fondateur, remontant au Pre- PAS MAL NON PLUS… les salaires qui leur étaient versés cuments/RPA/4-inspecteurs-aca-
sein de l'académie de Paris. Elle s'est mier Empire, a continué à servir de demie-Paris.pdf
en outre caractérisée, depuis une support à leur recrutement : ces En effet, depuis 1999, dix-neuf
dizaine d'années, par le triplement emplois sont restés inscrits dans le Inspecteurs de l'académie de Paris Sud éducation Aisne

RAS LA C UPE !!!


ATTENTION ,
PREMIER DEGRÉ

ATTENTION , L
'Afrique du Sud accueille la flambée immobilière, guerre des plus hauts taux de criminalité, 55 000

!
Coupe du monde de football gangs pour empocher le pactole). policiers ont été recrutés depuis
du 11 juin au 11 juillet. Dans Les retombées économiques pour le 2005. Pendant la compétition la

NG
chacun des 32 pays qualifiés, l'in- peuple seront comme d'habitude police fera appel à 10 000 réservistes,
formation est squattée chaque jour nulles. Les bénéfices tomberont dans 50 millions d'euros de matériel de

CECIREST
I UN
davantage par cette foire mondialisée l'escarcelle des multinationales et des sécurité et six hélicoptères. L'armée
du muscle cramponné. professionnels de la magouille et de de terre sera en état d'alerte et pour

N
cette foire sécuri-
Pendant un taire un logiciel

MESSAGE
A
mois, toutes les dernier cri d'in-
télévisions du terception de

W
D 'ALERTE !
monde retenti- courriels a été ins-
ront des tacles, tallé par une
des shoots, des société française
coups de boule dans les locaux de
de ces machines la police sud-afri-
à frapper et des caine.
louanges de
humeurs
journalistes Nous refusons

S
équences d'Aide Person- heure du jour...), évaluations à transformés en de nous associer
nalisée à inventer, parents renvoyer, réunion d'équipe édu- idéologues du à cette messe
à rencontrer (leur expli- cative à organiser, un représen- foot über alles obligatoire du
quer à chaque période les objec- tant de crayons de couleurs à qui trouveront capital qui se
tifs de l'aide individualisée), consoler (plus personne ne veut le tout cela "viril donne en spec-
langues étrangères à maîtriser, recevoir...), collègues grippés à mais correct". tacle.
PPRE à valider, dossiers de RASED remplacer... Nike et Adidas
à classer (dans l'attente de...), affûtent leurs Nous dénon-
programmes à boucler ( deux Comme une désagréable crampons. En çons l'abrutisse-
heures en moins !), élèves épuisés impression de passer son temps à 2006 la Coupe ment de masse
(fatigue de la semaine de quatre ne pas faire correctement son tra- du monde avait qui va s'abattre
jours), courriers de notre admi- vail ! dopé les ventes de maillots de 33 % la prostitution de luxe. L'endette- sur l'actualité [1].
nistration à rechercher (les dédales et celles de chaussures de 15 % dans ment des finances publiques sera Nous savons que la liesse popu-
des sites, bonjour la relation Où sont les temps de concer- les cinq grands pays européens. encore creusé en raison des dépenses laire faciliterait les mauvais coups
humaine...), à éditer (plus de tations, réflexion, recherche, pharaoniques et mégalomaniaques de tous les Sarkozy du monde,
papier à l'Inspection !), tableaux échanges pédagogiques ? Cette compétition organisée sur engagées par Jacob Zuma et ses pré- alors à bas la France et aux chiottes
à compléter (bienvenue dans le un continent qui fournit de la main décesseurs pour plaire à la FIFA l'arbitre !
monde de la direction d'école...), Nous étouffons, tous, dans ce d'œuvre à tout le football européen (résultat net de la FIFA : 196 mil-
supérieurs hiérarchiques peu carcan et le malaise grandit... reproduit à l'identique ce qui se passe lions de dollars en 2009). Sud éducation Puy-de-Dôme
emballés et bridés, vraies forma- dans tous les pays qui organisent les
tions à réclamer, projets d'école à Sud éducation Mayenne JO ou la Coupe du monde de foot- Pour assurer cette paisible ren- [1] Nous saluons la publication
reformuler, collègues difficiles à ball (nettoyage des quartiers, expul- contre de la jeunesse mondiale dans du numéro 12/13 de la revue "Quel
croiser (aide individualisée à toute sion des habitants, rénovations un pays marqué par la violence post- Sport ? Football, une aliénation pla-
luxueuses pour touristes fortunés, apartheid et qui compte parmi les nétaire." 402 pages, 20 Euros.

éducation / Le journal / numéro 38 / mai - juin 2010 7


ENTRETIEN AVEC FRANÇOIS RUFFIN
AU TERME D'UNE TOURNÉE EN PROVENCE, FRANÇOIS RUFFIN, MEMBRE DE LA BANDE À MER-
MET SUR FRANCE-INTER, JOURNALISTE AU MONDE DIPLOMATIQUE ET FONDATEUR DE L'EX-
CELLENT FAKIR, PASSAIT PAR L'USINE DE LA REDONNE [1] POUR PARLER DE "MÉDIAS ET LUTTES
DES CLASSES". COMME À SON HABITUDE IL A BEAUCOUP PARLÉ, MAIS SURTOUT DE LUTTE DES
CLASSES, THÈME CENTRAL DE SON DERNIER LIVRE [2].

La lutte des classes :

le retour !
Parler de lutte des classes, ça fait longtemps
que ça fait has been. Comment en es-tu arrivé
à ressortir cette expression ?
J'y pense depuis longtemps. Par exemple,
je me suis rendu à Bourg-en-Bresse, et j'ai
passé une nuit dans un foyer d'hébergement
.
Comment ce basculement s'est-il opéré ?
De quatre manières :
- Par la suppression des postes. Dans le
privé mais aussi dans le public. C'est autant
qui, dans la comptabilité nationale, n'est plus
versé en salaires, alors qu'il y a plus de
tion réaliste et tranchée. Enfin, une vision :
quand Jaurès s'opposait au capitalisme, il y
avait l'évidence d'un contre modèle, le socia-
lisme. On aperçoit sans doute des prémices
de ce contre modèle, qui mêlerait rouge et
vert, mais il est encore loin de convaincre
pleinement.
d'identifier un adversaire. Le discours de la
gauche, de Jaurès au Mitterrand des années
70, était un discours de conflictualité - qui
est désormais remplacé part une gauche
bisounours, qui aime tout le monde. Et n'a
aucune chance de séduire les écrasés.
Enfin, comment transformer ce qu'on n'ose
social, où logeaient surtout des intérimaires richesses produites. Donc mécaniquement pas nommer ? Si, aujourd'hui, nous man-
Quel serait l'intérêt de remettre "la lutte
.
employés pour plumer les poulets. Et juste la part des salaires baisse. quons de courage pour prononcer des mots,
après, à Megève, dans un tournoi de polo des classes" en avant ? Ne serait-ce pas don- où trouverons-nous ce cran pour, demain,
sur glace à 3000 Euros la minute, avec des - Par la stagnation des salaires. L'INSEE ner l'occasion de hurler au soviétisme ("vous si le pouvoir revient à gauche, bouleverser
gens dormant dans "le chalet des sens" à 40 signale, dans une étude rendue publique à voyez bien dans quelle impasse le commu- les choses - et aller quotidiennement contre
000 Euros la semaine. Mais malgré le l'automne 2007, que le revenu salarial net nisme nous a menés") ? N'est-ce pas pour les intérêts organisés des banquiers, des
contraste je n'osais pas employer le mot. Ça moyen n'a pas augmenté en 30 ans. Alors cette raison que même dans la "vraie gauche" médias, de l'industrie ?
fait "démagogue", "stalinien", "populiste", qu'en 20 ans, le CAC 40 qui est parti en 1987 le terme n'est plus utilisé ?
etc. avec un indice 1000 points reste, malgré la Le parti socialiste vient de faire connaître ses

.
Et puis j'ai fait une enquête sur Vincent crise, à plus de 4000 points. Il ne faut pas jeter le bébé marxiste avec positions sur la réforme de la retraite. Aucune
Peillon, qui a réussi à ne pas se faire élire dans l'eau du bain stali- allusion au partage des richesses. Peut-on
une circonscription ouvrière, qu'on appelle - Par la flexibilité nienne. Au passage, attendre de lui de changer les choses, vu
chez nous le "Vimeu Rouge". Cet échec était du travail. Qu'est-ce c'est François Guizot, qu'il a été l'un des responsables de la dégra-
pour moi une preuve de l'écart entre le PS que cette flexibilité ? historien de droite, dation ? Sur qui compter alors ?
et les ouvriers. Dans une tribune qu'il publiait C'est l'adaptation du ministre libéral, qui
dans le Nouvel Obs, pas de trace du mot travail au plus près énonçait : "que fut la Je citais Jaurès, tout à l'heure. La situation
"ouvrier", "populaire", ou "classe". des besoins du capi- Révolution Française ? d'aujourd'hui me rappelle, moi, ce début de
En tapant "Peillon + Lutte des classes" sur tal. Depuis 1980, la Une lutte des classes XXème siècle. Un parti radical dominait alors
points de vue

Google, pas une citation sur une lutte des proportion de tra- entre la bourgeoisie et la "gauche", mais sans projet, sans projet
classes. Même en essayant "Buffet + Lutte des vailleurs à temps par- l'aristocratie". Marx n'a autre que maintenir une république instal-
classes", aucune réponse. Et puis, je suis tiels a été multipliée fait que reprendre l'ex- lée. Et à côté de ça, un tas de sectes socia-
tombé sur cette phrase : "La lutte des classe par trois. Celle des pression. Il prolonge ce listes que viendraient, dans la douleur, unifier
existe et c'est la mienne, celle des riches, qui travailleurs par inté- raisonnement et voit Jaurès et Guesde. C'est sous la pression du
mène cette guerre, et nous sommes en train rim ou en alternance dans le XIXème siècle Parti socialiste d'alors que le Parti radical a
de la remporter", sauf que c'était pas Buffet a été multipliée par une lutte des classes mené quelques réformes progressistes (début

.
Marie-Georges, mais Buffett Warren, deux. entre le prolétariat et la des retraites, impôt sur les successions, etc.).
l'homme le plus riche du monde en 2008. bourgeoisie. C'est assez Les socialistes d'aujourd'hui sont les radicaux
Que la première fortune mondiale énonce - Par le grignotage dire que la "lutte des d'alors : "Rouges à l'extérieur, blancs à l'in-
ça m'a décomplexé. des "à côtés du sala- classes" n'est pas un térieur et toujours près de l'assiette au
riat". Une fois qu'on a objectif politique, pas beurre." Mais si l'on veut que le curseur se
Comment se traduit cette victoire ou cette supprimé des postes, un idéal à atteindre. déplace vers la gauche, que le PS regarde par
défaite selon le côté où l'on se place ? fait stagner les salaires, imposé la flexibilité, sur C'est juste un outil de description du réel. là plutôt que vers le centre, que les capitaux
quoi peut-on encore jouer ? Sur les "à côtés du soient taxés et ainsi de suite, il faut d'abord
Tout est résumé en une phrase : "La part salariat" : la Sécurité sociale, les Assedic, les Alors, pourquoi défendre cette expression que la "gauche de la gauche" pèse, devienne
des profits est inhabituellement élevée et la retraites… Et toutes les "réformes" en cours - et d'autres (populisme, protectionnisme, davantage une force.
part des salaires est inhabituellement basse. vont dans une seule et même direction : un etc.) ? Pourquoi mener cette bataille sur les L'histoire n'avance jamais assez vite pour les
En fait l'amplitude de cette évolution et lent grignotage des droits. mots ? militants. Mais il me semble quand même
l'éventail des pays concernés n'a pas de pré- que, lentement, elle avance.
cédent dans les quarante cinq dernières Les seuls qui parlent encore de partage des D'abord, poser des mots sur les choses per-
années." Ce n'est pas la CGT ou Attac qui richesses sont les partis dits à la gauche de la met de clarifier ces choses, de mieux les sai-
dit ça. C'est la Banque des Règlements Inter- gauche. Or pour l'instant ils sont loin de rem- sir. Et si la conscience de classe s'est effacée Sud éducation Var
nationaux (BRI), une institution de banquiers. porter un succès électoral à la mesure de la c'est, notamment, parce qu'à partir du milieu
détresse sociale. des années 80, les organisations de gauche
Il y a un chiffre qui condense toute l'évo- Comment expliques-tu cela ? ont cessé d'employer ces mots et de désigner
lution économique et sociale depuis 30 un adversaire commun.
ans : entre 1983 et 2006, 9,3% de la valeur D'abord, l'unité. La mosaïque de la "gauche Ensuite, c'est le propre des classes domi-
ajoutée a basculé des salaires vers les profits. de gauche" est aujourd'hui incompréhen- nantes : elles ont pour elles la force des choses
Soit aux alentours de 200 milliards d'Euros. sible pour qui n'est pas un politologue averti. (l'argent, les médias, le Sénat, les ministères,
200 milliards qui, il y a trente ans, allaient Ensuite, il manque une réponse claire à la etc.), elles n'ont pas besoin de la force des
aux salariés et vont maintenant aux action- menace majeure qui pèse sur les classes popu- mots. En général, elles préfèrent les mots [1]L'usine de la Redonne est un lieu cul-
naires. C'est 10 fois le trou de la sécurité laires : le dumping social, c'est-à-dire leur lisses, les mots qui endorment, les mots gen- turel alternatif géré par une association d'as-
sociale. C'est 5 fois le déficit des retraites. mise en concurrence, dans l'industrie notam- tils du consensus - tout en menant, objecti- sociations à Flayosc près de Draguignan (Var).
Voilà pour moi le point aveugle du débat ment, avec les pays à bas coûts de main vement, cette "guerre des classes" avec féro-
économique : à la fois central, déterminant, d'œuvre : et là, on entend des bonnes inten- cité. Nous, pour mettre notre "camp" en [2]"La guerre des classes", Éditions Fayard.
et jamais évoqué dans les médias. tions (altermondialisme, gouvernance mon- ordre de bataille, nous avons besoin d'iden-
diale, relocalisation) mais pas une proposi- tifier les combats en cours et, j'y reviens,

Joignez/re-joignez nous Fédération des syndicats Sud éducation :


17, bd de la Libération 93200 Saint-Denis
Téléphone : 01 42 43 90 09 - Fax : 01 42 43 90 32
Prenez contact avec votre syndicat local
ou avec la fédération sur notre site :
www.sudeducation.org
8 éducation / Le journal / numéro 38 / mai - juin 2010 e-mail : fede@sudeducation.org Imprimerie Rotographie, Montreuil