Vous êtes sur la page 1sur 4

SS2 C60

(Réplique de l’ancien à la doctrine de la filiation de Dieu. Reconnaissance du


point principal, mais, quelques scrupules suggérés par la sagesse. Le
Créateur Lui-Même ne peut faire d'une main une tête, ni de la bouche une
oreille, etc…. Comment pouvons-nous, nous, qui correspondons à l’œil
du Seigneur, devenir Ses enfants, c'est-à-dire, parties du Cœur de
l'Univers ? Correction de ces objections. Il n'y a pas d'autre Vie, sinon la
force de l’amour en Dieu. Indications pour atteindre le but. De
l'Incarnation du Seigneur. Son nouveau Nom en tant qu'Homme-Dieu:
Jésus, c'est-à-dire, le Sauveur de toute créature. Texte scripturaire pour
ces hommes du monde solaire. Evangile particulier pour les riches en
savoir et en puissance. La. beauté de la forme est conditionnée par les
circonstances; la beauté substantielle de l'esprit est libre, car elle
correspond à l'amour pour le Seigneur en tant que beauté suprême.)

-17 Août 1843-de 17h30 à 19h15-

-1- Maintenant l'ancien parle; écoutons-le donc, puisqu'il a sagement


réfléchi sur ce qui lui a été rapporté, et vous vous étonnerez de la sagesse avec laquelle il
exposera ses idées. Voici ses paroles:
-2- " Haut Messager de Celui qui est Tout-Puissant, et qui a créé toute
lumière et toute substance du monde ! Ton conseil est si extraordinairement bon, si bien
trouvé et si profondément sage, que de ma part, en tant que le plus sage de ce lieu, il ne peut y
être opposé pas même la plus petite objection.
-3- " Il est bien vrai que l'amour, ou l'impulsion dans le cœur pour son
propre Créateur, peut tout, étant donné que si moi, avec mon cœur, en tant que fondement de
ma vie, j'ai saisi le Créateur, c'est une chose certaine que je me suis complètement uni aussi à
Lui, et j'ai formé une unité, et puisque, avec cela j'ai aussi soumis complètement, avec le
fondement de ma vie, Ma Volonté aussi à la toute-puissante Volonté du Créateur, on ne peut
en effet penser autre chose, sinon qu'à partir de ce moment je peux vouloir seulement ce qui
est la Volonté du Dieu Tout-Puissant.
-4- " Jusqu'à ce point, ô grand messager, tout serait en parfait ordre, et on
ne peut même pas faire la plus minime objection; mais maintenant, il me vient quelque chose
d'autre. Si cela peut s'accorder avec le principe fondamental mentionné à l'instant, alors il y a
beaucoup à gagner.
-5- " Si, par contre, cela ne peut se faire, alors la réalisation de la filiation
de Dieu reste, comme jusqu'à présent, un problème de solution très douteuse, et nous pouvons
tout au plus en conserver en nous le pieux désir, mais hélas ne jamais obtenir la filiation de
Dieu. Le point qui contraste avec le principe fondamental susdit est cependant le suivant:
-6- " Il m'est connu que tous les corps de l'univers, ainsi que leurs habitants,
sont dans une parfaite et immuable correspondance avec un * homme parfait *, et précisément
que chaque monde correspond à une partie d'un membre donné; et ainsi, les innombrables
mondes correspondent à ces parties composantes, dont cet homme a été constitué au complet
par la Puissance de la divine Sagesse.
-7- " Or, nous savons aussi que les membres et toutes les parties d'un
homme sont certes utiles pour un seul et même but de vie; cependant, l'expérience nous
enseigne, de manière bien visible, que le pied ne peut se substituer et devenir une main, et l'on
peut en dire tout autant pour n'importe quel autre membre que l'on veuille substituer.
-8- " Donc, l'homme a aussi un cœur vivant en lui, et il se trouve à l'action
dans sa poitrine. Le cœur fait vivre le corps entier, et personne ne peut soutenir qu'une partie
soit de moindre valeur que l'autre; mais malgré cela, toute la vie a son siège seulement dans le
cœur, et aucune des parties du corps ne peut remplacer le cœur,
-9- " Etant donné que cela est vrai de manière irréfutable, comment est-il
possible que ces créatures, même si parfaites à leur manière, puissent arriver à la filiation de
Dieu, quand de par leur nature, ils ne correspondent réellement pas au Cœur du grand Dieu,
étant donné qu'ils n'appartiennent pas à un monde qui ait été placé par Dieu-Même pour
correspondre à Son Cœur ?
-10- " Quelle utilité en retire un membre, même s'il devait sentir en lui la
plus grande impulsion à être changé en un cœur ? Cela pourrait-il arriver ?
-11- " C'est pourquoi - étant donné que nous, habitants de ce monde solaire,
selon notre connaissance, nous correspondons seulement à l'œil du Seigneur - nous ne
pourrons jamais devenir des correspondances de Son Cœur.
-12- "Ou, en d'autres termes, nous ne pouvons jamais obtenir la pleine
filiation de Dieu, à moins de devoir être complètement anéantis; car seulement alors on
pourrait penser à un nouveau déplacement dans l'ordre de notre conformation.
-13- " Et cela arrive visiblement avec la pose des mains, de la part des plus
courageux, sur l'autel flamboyant, après qu'ils cessent à l'instant d'exister et d'eux, il ne reste
rien d'autre que ce fluide muet qui totalement inconsciemment se trouve en correspondance
avec le cœur du Créateur, en n'importe quel être, que ce soit un monde, une pierre, une plante
ou une quelconque autre créature vivante.
-14- " Tu vois donc, grand messager, c'est là le second principe fondamental
qui, pour nous habitants de ce monde, du moins selon mes connaissances actuelles, annule
nécessairement le premier principe que tu as exposé.
-15- " Cependant, si tu sais indiquer une autre lumière qui éclaire de façon
contraire ma connaissance bien basée, alors veuille me la communiquer, et je l'accueillerai et
la ferai mienne, comme si aucune autre lumière n'eût jamais illuminé les recoins intérieurs de
ma vie. "
-16- Jean parle: " Ecoute, estimable ancien de cette maison ! Tu as parlé
sagement, à ta manière, mais ta sagesse n’est ni souple ni coulante, parce qu'elle part toujours
de la rigide forme extérieure.
-17- " Tu tournes continuellement autour de simples correspondances, et
c'est pourquoi tu restes aussi attaché comme un membre au corps, et tu n'es pas capable de
quitter ta place.
-18- " Tu vois, c'est là seulement la particularité de la forme extérieure
jugée; tandis que le pur esprit étant libre, ne se soumet à aucun jugement, et peut donc dans sa
totalité être toujours parfaitement en correspondance avec l'Amour de Dieu; car, en tout
l'infini, il n'y a pas d'autre Vie, en dehors de celle qui glisse de la Force de l'Amour en Dieu.
-19- " Et même si toi, selon la forme extérieure de ton être, tu ne
corresponds pas au Cœur de Dieu, selon ta vie, par contre, tu y corresponds tout aussi bien
que moi; et si ce n'était pas le cas, tu n'aurais point vie, et ton esprit ne serait absolument pas
un esprit, s'il n'était pas une force, avec l'infinie force de l'Amour, éternellement vivant, dans
le Cœur de Dieu.
-20- " Selon ton être formel, qui dans les dures correspondances est comme
stratifié, tu ne peux certes pas acquérir la filiation de Dieu; par contre, dans ton esprit tu peux
tout aussi bien que moi, au moyen de l'amour pour Dieu, te détacher de ta rigide nature
formelle.
-21- " Certes, cela est possible seulement si tu peux te libérer pleinement de
ton désir intérieur de toutes les somptuosités et grandeurs mondaines, en saisissant ensuite
avec toute la force réunie de ta vie, rien d'autre sinon que seulement l'Essence de l'Amour de
Dieu.
-22- " Mais cette Essence c'est le Divin dans l'homme, ou bien Dieu,
inconcevable pour toi, un Homme parfait dans Son Caractère Essentiel; Lequel Homme, sur
un monde appelé * Terre *, S'est Lui-Même incarné, comme un simple homme, égal à tous
les autres hommes, créés par Lui.
-23- " Et ce Dieu fait Homme, par amour envers ses créatures, a même voulu
souffrir une mort douloureuse dans Sa chair pour ouvrir à celles-ci la Porte infiniment sainte à
travers laquelle, elles, en tant que Ses enfants, arrivent à Lui, puissent Le voir et Lui parler
comme avec un propre semblable, comme s'ils étaient eux-aussi des dieux, de même qu'Il est
LUI Dieu depuis l'éternité.
-24- " Le Nom de cet Homme de tous les hommes, qui est Dieu depuis
l'éternité, est maintenant, JESUS, qui signifie: SAUVEUR. Et la Parole qu'Il a prononcée,
était adressée à toutes les créatures, et avec cela IL a aussi appelé toutes Ses créatures au salut
de Son Amour; c'est pourquoi tu en es tout aussi peu exclu que je ne l'ai été moi, Son
contemporain, sur la Terre.
-25- " Il a dit: * Mais j'ai encore beaucoup de brebis qui ne sont pas de ce
bercail, et même celles-ci Je veux les rassembler ici, afin qu'il y ait un Seul Pasteur et un seul
troupeau. *
-26- " Tu vois, de ces brebis ou créatures qui ne sont pas de cette Terre, tu es
toi aussi, de même que tous les habitants de ce monde et d'autres mondes et soleils; saisissez
donc cet Homme-Dieu Jésus dans votre cœur, et n'attribuez plus aucune valeur à votre monde;
et alors, vous êtes déjà * fils de Dieu *, tout en vivant et en œuvrant également comme
maintenant.
-27- " Je ne te dis pas que tu devrais abattre ta grande somptuosité, et mettre
à sa place de misérables cabanes; mais bien plutôt, tu dois abattre la somptuosité qui est innée
en ton cœur, c'est-à-dire: l'offrir en propriété au Seigneur Lui-Même, et poursuivre ton chemin
en toute humilité et dans l'amour envers Lui, de même qu'envers tes enfants, tes frères et
sœurs, car alors l'Esprit du Seigneur Lui-Même viendra sur toi, et te guidera en toute la
sagesse des Cieux ! Tu vois, c'est là vraiment ce qu'il faut; le reste n'est rien et vain devant le
Seigneur.
-28- " Pense un peu combien grand doit être l'Amour de l'Homme-Dieu,
étant donné que Lui, en tant que l'Unique Seigneur et Créateur de l'infini, veut être Lui-Même
pauvre, afin que tous Ses enfants deviennent d'autant plus riches !
-29- " Etant donné donc que-maintenant tu as appris cela du fond de la pure
Sagesse divine, et de l'Amour en moi, tâche de fuir tout sentiment et tout désir de richesse et
de somptuosité tout, avec le plus grand amour, à l'Amour infini du Seigneur, et cherche à
posséder Lui Même, sans aucune autre adjonction, la suprême richesse spirituelle, parce
qu'alors tu posséderas le Bien le plus élevé, dans la plénitude sans fin.
-30- " Ne cherche pas à faire tiennes la Force et la Puissance du Seigneur,
mais cherche plutôt à devenir le plus faible et le plus insignifiant dans Son Royaume, et à ne
rien posséder, sinon Son Amour; et ne désire rien, sinon seulement qu'à être près de Lui, car
alors tu demeureras éternellement, comme un tendre enfant très aimé, sur les très saints bras
du Père, éternellement plein d 'Amour.
-31- " Tu vois, c'est là le vrai principe fondamental. Vis selon ce principe, et
toi - avec les tiens - tu n'auras aucun besoin d'effleurer l'autel pas même d'un doigt, tandis que
tu auras la possibilité d'acquérir complètement la filiation de Dieu sur ce monde qui est le
tien.
-32- " Ne te scandalise pas pour ma forme, beaucoup moins belle que la
tienne, car la forme n'a pas d'importance. Votre forme, infiniment belle, est seulement une
nécessité extérieure pour ce monde destiné par le Seigneur à illuminer de sa puissante
lumière, un nombre incalculable d'autres mondes plus petits, qui ne sont pas autant
enveloppés dans la lumière à l'égal de celui-ci.
-33- " C'est pourquoi, une telle délicatesse et une telle splendeur dans la
forme extérieure sont nécessaires sur ce monde solaire; autrement vous ne pourriez subsister.
-34- " Bien différent est le cas avec la beauté de l'esprit. Elle n'est jamais
réglée selon la forme extérieure, mais bien seulement sur le seul amour pour le Seigneur; en
effet, cet amour est la beauté de la vie le plus vraie et la plus élevée.
-35- " Donc, réfléchis sur mes paroles, mon cher ancien, et dis-moi ensuite
jusqu'à quel point tu les as comprises et combien cela ne te parait pas clair; et je t'éclaircirai
immédiatement tout doute possible qui eût jailli en toi, en prenant comme base ta lumière, de
sorte que tu puisses apercevoir avec peu de peine jusqu'au vrai fondement de la vie éternelle
et de la Vérité de Dieu. Apprête-toi donc à cela ! "
-36- Vous voyez, notre ancien et tous ses enfants tombent sur la face, et ils
commencent à s'émouvoir dans leurs cœurs; mais nous, attendons de voir quel en sera le
résultat.