Vous êtes sur la page 1sur 1

Le développement de l’art et de la culture en Languedoc-Roussillon a vécu une forte progression ces

vingt dernières années. Les financements de l’État en région ont mis du temps pour rattraper un
retard historique par rapport à d’autres régions similaires et entre temps le secteur a pris de plein
fouet la crise de l’intermittence. Depuis 2005 une nouvelle dynamique s’est engagée à partir d’une
politique culturelle forte développée par le Conseil Régional en étroite concertation avec les services
de l’État ; aménagement du territoire, soutien à la diffusion, à la création et à l’éducation artistique,
défis pour l’emploi et la formation.

Aujourd’hui cet équilibre fragile est mis en péril, le budget d’austérité du Ministère de la Culture pour
l’année 2008 et les perspectives alarmantes des futurs budgets nous préoccupent largement.
Désormais c’est en termes économiques d’offres et de demandes clairement énoncés dans la lettre
de mission du Président à sa Ministre que la République parle des œuvres de création. L’art est mis à
l’unisson du marché.
La politique en œuvre depuis un an vise l’ensemble des services publics, qu’il s’agisse de la santé, de
l’éducation, de la recherche, de la justice, de l’accès à l’art et à la diversité culturelle.

Un état des lieux précis est aujourd’hui réalisé en Languedoc-Roussillon, mais les chiffres ne sont
qu’une face visible, la première phase de la RGPP (révision générale des politiques publiques)
maintient le réseau des DRAC mais n’en a pas fixé les nouvelles missions. Alors que la culture
représente à peine 1% du budget de l’Etat, les économies auront un impact ridicule sur la dépense,
mais les conséquences sur la vie culturelle et l’emploi peuvent être catastrophiques.

Pour échanger sur ces questions nous vous invitons


LE MERCREDI 11 JUIN À 11h à UNE CONFÉRENCE DE PRESSE
AU CAFÉ DE L’ESPLANADE 21 bvd Sarrail à Montpellier

Le SYNDEAC - syndicat national des entreprises artistiques


Le SYNAVI - syndicat national des arts vivants
Le SMA - syndicat des musiques actuelles
Le SFR – syndicat français des réalisateurs
La Fédération régionale des arts de la rue Languedoc-Roussillon
La Fédération nationale des acteurs « culture multimédia »
Le CRAJEP – comité régional des associations de jeunesse et d’éducation populaire
Le collectif national de l’action culturelle cinématographique et audiovisuelle
La COFAC – coordination des organismes et fédérations et des associations culturelles
LAFRIC – la fédération régionale des ingénieurs culturels

Contact : Nicolas Dubourg – tel. 06 19 35 55 20

Depuis 1977, le ministère de la culture est présent dans chaque région grâce aux directions régionales des
affaires culturelles (DRAC).
Placées sous l'autorité des préfets de région, les directions régionales des affaires culturelles sont chargées de la
mise en œuvre, adaptée au contexte régional, des priorités définies par le ministère.
Elles exercent aussi une fonction de conseil et d'expertise auprès des partenaires culturels et des collectivités
territoriales.
Leurs missions portent sur tous les secteurs d'activité du ministère: patrimoine, musées, archives, livre et lecture
publique, musique et danse, théâtre et spectacles, culture scientifique et technique, arts plastiques, cinéma et
audiovisuel.
Elles sont de ce fait les représentants en région de tous les services du ministère.

C’est sur elles que repose la cohérence d'une politique globale en région au niveau de :
l'aménagement du territoire et l'élargissement des publics,
l'éducation artistique et culturelle,
l'économie culturelle.

Source : rôle et missions des DRAC : site du Ministère de la culture