Vous êtes sur la page 1sur 26

Supplément Économie CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 :

SUPPRESSION DE LA RÈGLE 51/49 DANS LE SECTEUR, USMA 2 - JSK 1


RECAPITALISATION, CONSTITUTION D’UN GROUPE DE TRAVAIL

Les Usmistes
AU MINISTÈRE

Le gouvernement
prépare la privatisation reprennent
des banques P.9 à 12 le pouvoir ! P.19

LIBERTE
LE DROIT DE SAVOIR, LE DEVOIR D’INFORMER
5e ÉDITION DU PRIX
MOHAMMED-DIB

Les lauréats
primés à
Tlemcen P.13

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION. 37, RUE LARBI BEN M’HIDI, ALGER - N° 7366 DIMANCHE 23 OCTOBRE 2016 - ALGÉRIE 20 DA - FRANCE 1,30 € - GB 1£ 20 - ISSN 1111- 4290

IL A ÉTÉ REMPLACÉ PAR DJAMEL OULD ABBÈS LES PROCHAINES ÉCHÉANCES


ÉLECTORALES VUES PAR LES
CADRES DU PARTI RÉUNIS

FLN : Amar
HIER À ZÉRALDA

L’option
du boycott

Saâdani débarqué P.3


se confirme
pour Jil Jadid P.2
ÉLECTIONS LÉGISLATIVES

Le FJD de
Djaballah
temporise P.2
LE SG D’EL-ISLAH A ANIMÉ
UN MEETING À M’SILA 

Filali Ghouini
appelle à un
consensus
politique P.2
EN SIGNE DE SOLIDARITÉ
AVEC UN SYNDICALISTE
LICENCIÉ D’UNE
ENTREPRISE PRIVÉE
Yahia Archives/Liberté

Rouiba : les
travailleurs
menacent
d’observer
Zehani/Liberté

un sit-in P.6
TIZI OUZOU OUVERTURE DE LA CAMPAGNE DU RÉFÉRENDUM
SUR LA CONSTITUTION EN CÔTE D’IVOIRE

Quatre journalistes Ouattara sur les pas


Ouhnia/Liberté

honorés P.4 de ses pairs africains P.15


Dimanche 23 octobre 2016 LIBERTE
2 L’actualité en question
LES PROCHAINES ÉCHÉANCES ÉLECTORALES VUES PAR LES CADRES DU PARTI RÉUNIS HIER À ZÉRALDA

L’option du boycott
se confirme pour Jil Jadid
Les prochaines élections sont destinées à dresser le cadre politique de la présidentielle, “seul véritable enjeu
pour les partisans d’un cinquième mandat ou d’une succession consensuelle”.
es membres de l’instance exécuti- las de la résidence d’État de Club-des-Pins pour

L
ve de Jil Jadid, issus de 35 wilayas, la bagatelle somme de 1 300 milliards de
se sont donné, hier, rendez-vous à centimes. Last but not least, il relèvera la pri-
Zéralda dans le cadre d’une “confé- me de 3 millions de dinars que se sont auto-
rence nationale des cadres”, et ce, octroyée récemment les députés pour une en-
afin de donner leur avis sur la si- veloppe globale de 140 milliards de centimes.
tuation du pays, sur la préparation du prochain Sans compter la Grande Mosquée d’Alger qui
congrès du parti ainsi que sur les prochaines va coûter au contribuable 3 milliards de dol-
échéances électorales. Dans sa brève allocution, lars. Au vu de ces dépenses de prestige, il s’in-
Soufiane Djilali a donné le ton à cette réunion terroge : “Est-ce en déboursant de telles sommes
dont il n’était attendu, notons-le, aucune que l’on va calmer le front social et notamment
décision. le mécontentement des citoyens du Sud  ?”
Abordant d’emblée la politique d’austérité qui Seule satisfaction dans le constat dressé par le
avance à grands pas, le président de Jil Jadid président de Jil Jadid, “la prise de conscience du
s’est interrogé : “Pourquoi est-ce seulement le citoyen face aux turpitudes dont se rendent au-
citoyen qui doit se serrer la ceinture  ?” Une teurs des responsables de l’État et à l’effondre-
question très pertinente à l’en croire, puisqu’il ment annoncé de la société algérienne en proie
s’agit de mettre en parallèle l’abandon de aujourd’hui à la violence quotidienne, au rapt
Archives Liberté

certains acquis sociaux comme la retraite an- d’enfants et au retour de la superstition”.


ticipée et le train de vie exorbitant de l’État qu’il S’agissant des prochaines élections locales,
n’a pas manqué de fustiger du reste. M. Djilali a estimé que celles-ci étaient
Soufiane Djilali en veut pour preuve le budget destinées surtout à dresser “le cadre politique
Soufiane Djilali, président de Jil Jadid.
faramineux accordé à la présidence de la Ré- de la prochaine élection présidentielle, seul
publique (7,8 milliards de dinars) et qui pré- véritable enjeu pour les partisans d’un cinquiè- ÉLECTIONS LÉGISLATIVES
voit, dans ses chapitres dépenses, l’acquisition me mandat ou d’une succession consensuelle”.
de 60 nouvelles voitures. Il ironisera même à
ce sujet en notant l’absence de dynamisme de
Il ne manquera pas de prévenir, par ailleurs,
“l’opposition participationniste” afin qu’“elle Le FJD de Djaballah temporise
cette institution qui se limite actuellement à ne vienne surtout pas se plaindre et affirmer ême s’il a été quelque peu ébranlé, comme ses pairs, par la bérézina des partis isla-
certaines inaugurations aux retombées écono-
miques plus que discutables. Autre dépense
inopportune révélée, la “décoration” de 123 vil-
a posteriori qu’il y a bel et bien eu fraude
électorale”.
MOHAMED-CHÉRIF LACHICHI
M mistes lors du “Printemps arabe”, Abdallah Djaballah, catalogué d’islamiste “pur jus”,
ne perd pas espoir de faire “son trou” dans l’échiquier politique algérien. Reste que
l’approche pour accéder au pouvoir est compliquée pour celui qui a été dépossédé de deux par-
Publicité tis politiques, Ennahda et El-Islah en l’occurrence. Hier, devant les cadres de son parti réunis
à Alger, le président du Front pour la justice et le développement (FJD), son dernier-né de 2012,
a, de nouveau, renvoyé à plus tard, probablement pour le mois de novembre, la décision de
participation ou non de son parti aux prochaines élections législatives prévues au printemps
prochain. Motif invoqué : la nécessité d’élargir la concertation au sein de la base et des cadres
du parti. D’ailleurs, le prochain rendez-vous électoral figure parmi les points à l’ordre du jour
du débat de cette réunion. Mais au regard de la situation qu’il a dépeinte, autant sur le plan
politique qu’économique, il sera pour le moins délicat pour cette jeune formation dont la stra-
tégie et le socle idéologique tranchent avec l’opposition avec laquelle il fait, pour l’heure, cho-
rus de trancher sereinement la question. Et ce n’est pas la nouvelle loi électorale adoptée ré-
cemment qui va arranger les choses, dans la mesure où elle traduit, aux yeux d’Abdallah Dja-
ballah, une volonté du pouvoir “de ligoter les partis” et de “réduire le champ politique”. “Le pou-
voir politique veut redessiner la carte politique selon ses desiderata et conformément à ses ob-
jectifs et à ses intérêts.” “Le régime électoral exclut de facto, et par une procédure administrati-
ve étroite, un certain nombre de partis politiques, alors que la compétition est supposée être lais-
sée ouverte, et le jugement reviendra au peuple”, soutient-il. Selon lui, le “pouvoir, en raison de
la mauvaise gouvernance, a mené le pays à l’impasse”, en témoigne la loi de finances qui va “écra-
ser encore davantage les couches les plus défavorisées” et qui “risque d’hypothéquer la souverai-
neté et la décision économique” du pays. Même s’il ne semble pas jouer les Cassandre, Abdal-
lah Djaballah prédit des lendemains difficiles pour le pays. “La contestation, jusque-là éparse,
va en s’accentuant au fil des mois, et il y a un risque d’explosion générale dans les années à ve-
nir.” “J’espère qu’il y aura un réveil”, a-t-il souhaité, comme pour suggérer aux autorités d’al-
ler vite au changement avant qu’il ne soit trop tard.
K. K.

LE SG D’EL-ISLAH A ANIMÉ UN MEETING À M’SILA

Filali Ghouini appelle


à un consensus politique
e secrétaire général du mouvement El- personnalités”, dira-t-il. “Il s’agit d’une crise de

L Islah, Filali Ghouini, a plaidé, hier, à


Boussaâda (M’sila), pour l’instauration
d’un État de droit et une démocratie réelle et
confiance entre les différentes parties, qui est
derrière ce résultat, à savoir l’échec sur tous les
plans, dont le développement et le rapproche-
la préservation des acquis réalisés dans les diffé- ment politique”.
rents domaines politique, social et économique. Aussi, M. Ghouini a nié l’existence d’un “vé-
“Il est impératif, aujourd’hui, d’instaurer un ritable dialogue”, notamment entre le pouvoir
État de droit, comme souhaité par les chouha- et l’opposition, invitant à la “restitution de la
da, conformément au projet civilisationnel de confiance et à un consensus politique” entre les
l’appel du 1er Novembre 1954”, a soutenu le SG parties concernées. Premier à annoncer sa par-
d’El-Islah dans une allocution devant des ticipation aux législatives 2017, El-Islah réitè-
partisans et sympathisants du parti. re sa demande du gel des articles 73 et 93 de
S’exprimant sur la situation politique du pays, la loi électorale. “Nous demandons au président
M. Ghouini a estimé que les dernières décla- de la République de geler ces deux articles”, dira-
rations incendiaires par certains responsables t-il, ajoutant qu’“avant, il y avait une absten-
politiques ne font que diviser la société algé- tion du citoyen. Maintenant avec ces articles,
rienne. “Ces déclarations ont touché non pas il va y avoir une abstention partisane”. 
une personne mais toute une région et plusieurs CHABANE BOUARISSA
F.987
LIBERTE
L’actualité en question
Dimanche 23 octobre 2016
3
IL A ÉTÉ REMPLACÉ PAR DJAMEL OULD ABBÈS

FLN : Amar Saâdani débarqué


“Je vous présente ma démission. Même si vous ne l’acceptez pas, j’insiste, dans l’intérêt du parti et du pays”,
lance-t-il, résigné à une assistance acquise qui lui répond par une salve d’applaudissements.
lap de fin pour le était plié avec le vote, de nouveau à sion extraordinaire du comité cen-

C
règne du très contro- l’unanimité, de la résolution poli- tral pour l’élection d’un nouveau SG.
versé Amar Saâdani, tique. Mais, selon toute vraisemblance,
un secrétaire général Certains d’entre eux se sont même M. Ould Abbès est bien le nouveau
comme le Front de li- levés pour protester et demander à SG du FLN, et ce, jusqu'à la tenue du
bération nationale leur secrétaire général de revenir sur 11e congrès, prévu en 2020. Si l’on se
n’en avait jamais connu. Contre sa décision. Mais le ton grave adop- réfère aux propos du chargé de l’in-
l’avis des membres du comité cen- té par Amar Saâdani montrait qu’il formation au sein du parti, Hocine
tral, réunis hier à l’hôtel El-Aurassi ne pouvait pas faire marche arrière. Khaldoune, Ould Abbès “jouit de
et qui ont, à l’unanimité, rejeté sa dé- “Je vous présente ma démission. toutes les prérogatives pour gérer le
cision, il a exhorté l’assistance à ac- Même si vous ne l’acceptez pas, j’in- parti” et, par conséquent, “la tenue
cepter sa résolution et ne pas trop in- siste, dans l’intérêt du parti et du d'une session extraordinaire du co-
sister, dit-il, “dans l’intérêt du parti pays”, lance-t-il résigné à une assis- mité central n'était pas à l'ordre du
et du pays”. tance qui lui répond par une salve jour à l'heure actuelle”.
Justifiant son absence de la scène po- d’applaudissements. “Le comité central a plébiscité Ould
litique trois mois durant par des en- Sachant que la sentence était défi- Abbès comme secrétaire général du
nuis de santé, Amar Saâdani a refu- nitivement dite, Amar Saâdani, fidèle FLN, ce qui lui confère toutes les pré-
sé de s’étaler sur les raisons qui ont à ses défiantes fanfaronnades, a tout rogatives et il n'est pas SG par inté-
motivé sa décision de se retirer de la de même voulu prendre à témoin les rim”, a-t-il déclaré à l’APS, comme
direction du FLN. Et s’il a dû at- journalistes présents en force dans la pour tenter de mettre fin à la confu-
tendre le milieu de l’après-midi salle, les invitant à mesurer la po- sion qui a régné à la clôture presque
pour l’annoncer, alors que la rumeur pularité et la considération dont il en queue de poisson des travaux du
sur son départ était déjà sur les ré- bénéficiait au sein du comité central. CC. Il a souligné, dans ce sens, qu'il
seaux sociaux depuis la veille, c’est Baroud d’honneur ou ultime dé- n'y avait pas une situation de “va-
que le personnage a voulu faire du- fiance à l’adresse de ses détracteurs, cance pour le poste du SG”, assurant
rer le suspense jusqu’au bout. Et il lance aux membres de cette ins- que “la candidature de M. Ould Ab-
même la résolution politique lue tance  : “Que celui qui retire la bès pour ce poste a été plébiscitée par
par le porte-parole de la commission confiance au secrétaire général du tous les membres du comité central
installée à cet effet a laissé penser que FLN lève la main ? Que la presse note du parti”. Djamel Ould Abbès, lui, a
Billel Zehani/Liberté

le secrétaire général du FLN allait que personne au comité central n’a surtout évoqué, dans sa brève allo-
poursuivre sa mission à la tête du retiré sa confiance au SG”, insistait- cution, les échéances à court et à long
parti. Dans cette résolution adoptée il, en voulant certainement montrer termes qui attendent le FLN, allant
à l’unanimité, les membres du co- à l’opinion publique que la décision jusqu’à se permettre une allusion à
mité central ont renouvelé leur de sa destitution ne venait pas des la présidentielle de 2019. “Nous
confiance à leur SG, se disant com- instances du parti mais d’ailleurs. Le SG du FLN, Amar Saâdani, lors de la réunion du comité central, hier, à l’hôtel El-Aurassi. avons soutenu Bouteflika en 1999, en
plètement mobilisés derrière lui. Poursuivant son intervention, il qui sera chargé dorénavant de gérer et des youyous, en guise d’approba- 2004, en 2009, en 2014 et, pourquoi
Mais à l’annonce de la démission, propose à l’assistance l’ancien mi- les affaires du parti. Mais Amar tion. Le nom d’Ould Abbès avait cir- pas, en 2019”, lance-t-il, certes sur le
beaucoup parmi l’assistance étaient nistre Djamel Ould Abbès, actuel- Saâdani n’avait pas encore terminé culé, hier, tôt le matin, comme étant ton de la dérision. Mais avec ce
surpris par la tournure des événe- lement membre du comité central de prononcer la formule tendant à le successeur d’Amar Saâdani, mais énième épisode rocambolesque que
ments, eux qui pensaient que tout du FLN et vice-président de l’APN, entériner la votation pour le candi- la rumeur évoquait plus un probable vit le FLN, l’opinion n’est pas au bout
dat désigné que l’assistance répond intérim que ce dernier devait assu- de ses surprises.
ILS SE DÉCLARENT “SOULAGÉS” par un tonnerre d’applaudissements rer jusqu’à l’organisation d’une ses- HAMID SAÏDANI
APRÈS LE DÉPART DE SAÂDANI

Les redresseurs appellent


à un “congrès unificateur” L’ÉDITO
PAR SAÏD CHEKRI

a démission-surprise d’Amar file d’une autre aile de redresseurs,


Quand ça bouge au FLN…
L Saâdani du poste de secrétaire
général du FLN a été unani-
estime que la démission de Saâdani
“est une très bonne chose pour que le a règle n’a jamais été démentie et, mieux, tous les événements enre-
mement “saluée” par les redresseurs
du parti, lesquels appellent désormais
à la tenue d’un “congrès” pour l’élec-
tion légale d’une nouvelle équipe di-
parti puisse enfin s’engager sur le che-
min de la légalité”, tout en appelant
également à la tenue, le plus tôt
possible, d’un congrès unificateur. À
L gistrés au niveau des structures dirigeantes du parti l’ont confirmée :
quand cela bouge au FLN, c’est que cela bouge aussi, ou même bout, en
haut lieu. Du moins, on n’a pas encore trouvé meilleur baromètre pour ju-
ger de l’état de la stabilité et de la cordialité au sein des sphères du pouvoir.
rigeante et l’unification (ou réunifi- ceux ayant accompagné Amar Saâ- La


cation des militants authentiques. Se dani durant son règne marqué, re- La “démission”, hier, d’Amar Saâdani, du poste de secrétaire général du FLN
“démission”, pour des “raisons de santé”, constitue un énième soubresaut dans la vie de
disant “pas du tout surpris” par cet- grette-t-il, par “le rapt et le kidnap- hier, d’Amar
te démission qu’ils pensent être un ping de la légalité”, Belayat suggère ce parti et, comme tous les autres, il ne peut être que la traduction concrè-
“limogeage” déguisé. “Nous ne de revenir à “un meilleur comporte-
Saâdani, du poste de te d’un changement de rapport de force au sommet, d’un recadrage déci-
sommes guère surpris de cette dé- ment pour permettre au parti de re- secrétaire général du dé par qui de droit ou d’une reprise en main d’un appareil qui commençait
mission même si nous nous atten- partir sur des bases légales”. Un ap- FLN pour des “raisons à trop s’éloigner du cadre tracé. Peut-être aussi à se faire l’instrument d’une
dions plutôt à son limogeage. En pel qu’il adresse aussi bien au prési- de santé”, constitue politique décidée par quelque “indue personnalité”, ou carrément à rouler
fait, c’est un limogeage emballé dans dent de la République et président un énième soubresaut pour servir une ambition tout aussi “indue”, aux yeux de ceux qui l’ont por-
une démission”, juge Layachi Daâ- statutaire du FLN qu’au SG intéri- dans la vie de ce parti té à la tête du parti.
doua, meneur de l’aile dite comité de maire et à l’ensemble des membres et, comme tous les Saâdani vient donc, en ce 22 octobre 2016, de lâcher les rênes du FLN com-
redressement de la ligne du FLN, ap- du BP et CC du parti. Belayat ne me il les avait prises, un certain 29 août 2013 : sans trop savoir comment.
pelant à la convocation d’un congrès manque pas de réitérer sa menace de
autres, il ne peut être
Certes, le discours de Saâdani, réduit exclusivement à des boutades désa-
extraordinaire dans le respect des sta- concurrencer les listes du FLN qui que la traduction
gréables et quelquefois nauséeuses envers certaines personnes, toujours les
tuts du parti. Il s’étonne ainsi du fait seront présentées aux prochaines concrète d’un mêmes, devenait de moins en moins difficile à assumer, mais cela ne sau-
que Djamel Ould Abbès se déclare élections dans le cas où elles ne se- changement de rait expliquer, encore moins prévoir cette éviction précipitée, maquillée en
d’ores et déjà successeur d’Amar raient pas élargies à l’ensemble des rapport de force au démission.
Sâadani. Ce qu’il qualifie d’entreprise militants désireux de se porter can- sommet, d’un Car, s’il devait son parachutage à la tête du parti, il y a trois ans, à un calendrier
illégale tant est que les statuts du par- didats. À son tour, Abdelkrim Aba- recadrage décidé par clanique qu’il ignorait jusqu’au jour où lui fut remise sa “lettre de mission”
ti sont plus que clairs à ce titre. da, meneur du mouvement pour le
M. Daâdoua mettra en avant l’article redressement et l’authenticité, qui es-
qui de droit ou d’une sous forme d’instructions précises et pointues, il doit aujourd’hui son dé-
36 des statuts du FLN stipulant time que la démission de Saâdani est reprise en main d’un part à une exigence de ce même calendrier dont il n’avait assurément pas
qu’après démission du SG du parti, loin d’être une décision spontanée, appareil qui connaissance. Car il n’était pas, il y a quelques jours seulement, dans la peau
celui qui lui succédera aura le statut juge que l’occasion est venue de commençait à trop d’un partant, encore moins d’un malade sur le point de s’en aller pour une
de SG intérimaire et doit convoquer “remettre le parti sur de bons rails”. s’éloigner du cadre période de convalescence. “Je suis parti bruyant et je reviens encore plus
une session extraordinaire du comité S’il se dit également favorable à la te- bruyant”, disait-il, sûr de son fait, le jour de sa “rentrée politique”, c’est-à-dire
tracé.”
central dans un délai d’un mois — nue d’un congrès pour le redresse- de son retour de longues vacances à l’étranger.
soit le 22 novembre prochain pour ment du parti, M. Abada juge, néan- Il reste que, scénarisés dans les hautes sphères, les épisodes de rififi qui agi-
le cas de Djamel Ould Abbès — pour moins, que ce congrès devra être dif- tent le FLN ne peuvent être amplement analysés qu’à la lumière de ce qu’ils
l’élection du SG du parti. De son féré pour l’après-législatives. produisent là où ils ont été conçus. On en saura donc un peu plus prochai-
côté, Abderrahmane Belayat, chef de FARID ABDELADIM nement. Certains s’attendent à l’acte II dès le 1er Novembre prochain. n
Dimanche 23 octobre 2016 LIBERTE
4 L’actualité en question
JOURNÉE NATIONALE DE LA PRESSE

Les walis à l’épreuve


de la communication
La journée nationale de la presse a été marquée cette année par une célébration quasi-officielle.
ous les premiers magistrats des ce de leur fonction, notamment l’éternelle pro- tional, dont l’audience dépassait les fron- ont été décernées aux joueurs qui ont pris part

T
wilayas ont été instruits de blématique de l’accès à l’information, le wali tières du pays, suscitant l’intérêt d’importantes à la rencontre de football qui a opposé les jour-
contribuer à cette célébration et de Bouira, s’est engagé à “ouvrir” les portes des personnalités politiques nationales et étran- nalistes à leurs collègues de la Protection ci-
à se joindre à cet événement administrations publiques et collectivités lo- gères. D’ailleurs, Le Chroniqueur a pu s’impo- vile et de la police.
institué par le président de la Ré- cales aux journalistes, afin de leur permettre ser comme un titre important jusqu’à bénéfi-
publique. Aussi se sont-ils mis au de donner une information complète et cré- cier de contributions d’hommes politiques, Tamanrasset :portes ouvertes
difficile exercice de communication auquel ils dible. “Des instructions fermes ont été données tout en parvenant à s’ancrer dans le paysage sur la presse locale
ne sont pas habitués. Ils ont tous pris des en- aux directeurs de l’exécutif, ainsi qu’aux chefs médiatique national et à recevoir des chro- À Tamanrasset, une série d’activités commé-
gagements d’être à la disposition de la presse de daïra et aux P/APC de communiquer davan- niques régulières de M. Michel Jobert. moratives a été ainsi au programme de cette
devenue désormais “un partenaire” important. tage avec les médias”, a-t-il assuré. Dans le Les festivités de cette journée ont aussi été mar- journée marquée par la participation de plu-
même sillage, il a affirmé son “attachement” à quées par l’organisation d’un “forum” animé sieurs organes de presse toutes catégories
Bouira : la wilaya ouvre ses portes un partenariat “solide” entre les médias et ses par la directrice de la radio où la parole a été confondues. Les journalistes et correspondants
aux journalistes services, ayant comme seul et unique objectif, donnée au wali qui n’a pas manqué de souli- de presse de la wilaya ont, lors d’une émission
Ainsi, hier, la journée a été célébrée par les au- l’intérêt général de la wilaya. Enfin, les services gner le respect de la déontologie du métier par organisée en leur honneur, été invités à expo-
torités locales, à leur tête le wali de Bouira, de sûreté de la wilaya de Bouira ont honoré les le journaliste et la crédibilité de l’information ser leurs problèmes et les difficultés rencon-
Mouloud Chérif, en organisant une cérémo- familles de journalistes disparus, tels que Na- que celui-ci rapporte afin de promouvoir une trées sur le terrain. L’absence d’une commu-
nie en l’honneur des journalistes locaux. Lors cer Haniche, Rekouche Lakhdar et Osmani image objective de la wilaya. nication institutionnelle, le manque de réseau
de son intervention, le wali a rappelé les sacri- Mohamed.  “Le journaliste a la possibilité d’accéder aux de distribution de journaux et les engagements
fices consentis par cette corporation, notam- sources d’information et rien ne l’empêche de non honorés quant à la réalisation d’une im-
ment lors des années de sang, pour que l’Al- Médéa :l’âme de Lakhdar Ezzine disposer des chiffres ou des données nécessaires primerie offshore à Tamanrasset et l’équipe-
gérie demeure debout. “Cette profession est loin a plané sur la cérémonie à son travail d’information en direction de l’opi- ment de la maison de la presse qui demeure
d'être facile et je suis le premier à le reconnaître. La cérémonie abritée par la radio locale où nion.” Dans le sillage de son intervention, le toujours fermée, ont été remis au goût du jour
Les journalistes sont l’un des piliers de notre so- l’âme du journaliste et poète Lakhdar Ezzine wali annoncera la mise en place d’un prix qui par la corporation qui s’est permis de décryp-
ciété et ils sont un partenaire incontournable a plané sur l’exposition consacrée aux archives sanctionnera les meilleurs travaux journalis- ter le message du président de la République
dans l’édification d’un État de droit”, a-t-il in- des écrits du défunt. Décédé en avril dernier tiques, et ce, à compter de la prochaine célé- et de revenir longuement sur les menaces qui
diqué. Interpellé par certains confrères à pro- à l’hôpital de Médéa, le journaliste a créé son bration de la Journée internationale de la li- pèsent sur ce métier noble.
pos des difficultés rencontrées dans l’exerci- propre titre Le Chroniqueur, hebdomadaire na- berté d’expression. Par ailleurs, des médailles R. B./M. EL BEY/R. KARECHE

BÉJAÏA

Le professeur Zahir Ihaddaden distingué


a célébration de la Journée Originaire de Toudja, dans la wilaya qu’un pilier du secteur de l’informa- marque. Visiblement très ému par ce sous la forme d’une exposition retra-

L nationale de la presse a été


marquée par l’hommage ren-
du au Pr Zahir Ihaddaden, ancien di-
de Béjaïa, et natif de la ville de Sidi-
Aïch, le 17 juillet 1929, ce doyen de
la presse algérienne, qui fut égale-
tion en Algérie. C’est à l’issue de la
conférence qu’il a animée, hier ma-
tin, à la maison de la culture Taos-
geste honorifique, le doyen de la
presse algérienne n’a pu trouver les
mots pour exprimer sa joie et sa sa-
çant l’histoire et l’évolution de la ra-
dio algérienne depuis sa naissance en
1956, en pleine lutte de Libération
recteur de l'Institut du journalisme ment fondateur de l'Union des étu- Amrouche, autour de la thématique tisfaction en cette occasion. À noter nationale. Lors de cette cérémonie,
à Alger, et auteur de plusieurs ou- diants musulmans d'Afrique du “Le rôle des médias dans le dévelop- que dans le cadre du programme de M. Zitouni a tenu à rappeler le rôle
vrages, dont L’histoire décolonisée du Nord (en 1953), a été honoré par le pement local”, qu’il a reçu des mains célébration de cette journée, arrêté prépondérant que joue la presse, no-
Maghreb (L’Algérie de 1510 à 1962), wali Ouled Salah Zitouni, en guise de du premier responsable de la wilaya, par les services de la wilaya, le wali tamment dans le développement
La presse indigène en Algérie, des ori- reconnaissance à son talent, mais un prix symbolique, en présence a eu d’abord, à se recueillir et à dé- local et la gestion des affaires pu-
gines à 1930, La presse écrite algérien- aussi pour son engagement au sein des professionnels des médias, des poser une gerbe de fleurs au pied de bliques. Le wali, qui se dit un lecteur
ne, de 1965 à nos jours (1985)… du mouvement national et en tant élus locaux et autres invités de la stèle du défunt journaliste, Saïd assidu de l’ensemble des titres de la
Mekbel. M. Zitouni se déplacera presse nationale, affirme qu’il suit ré-
TIZI OUZOU ensuite au nouveau siège de la sta- gulièrement les informations ayant
tion locale (Radio Soummam) pour trait à la wilaya de Béjaïa. “Le métier
Quatre journalistes honorés donner le coup d’envoi officiel des
portes ouvertes sur ce média public.
Une manifestation qui se décline
de journaliste est aussi pénible que
noble”, a-t-il souligné.
KAMAL OUHNIA
Tizi Ouzou, la célébration régional de Liberté et correspon-

À de la Journée nationale de
la presse a été marquée par
plusieurs festivités. Après la rituel-
dant de la Radio Chaîne III pour
son long et riche parcours journa-
listique. Au cours de l’après-midi,
Djezzy célèbre la Journée nationale de la presse
n À l’occasion de la Journée nationale de la presse, le 22 octobre, Djezzy
le cérémonie de recueillement or- la direction de la culture aura ac- présente ses chaleureuses félicitations à toute la famille des médias
ganisée par l’Association des jour- cordé une grande solennité à cet algériens et leur souhaite plein succès dans leurs missions quotidiennes
nalistes et correspondants de pres- événement en organisant, à la au service de la société algérienne et du développement du pays. Dans sa
se de la wilaya devant la stèle des maison de la culture Mouloud- diversité d’aujourd’hui, la presse nationale algérienne représente un
journalistes victimes du terroris- Mammeri un hommage en l’hon- acteur incontournable dans la vie de la nation.
Djezzy, leader des technologies de communications mobiles, tient à
me, le nouveau wali, Mohamed neur de quatre journalistes de la
réaffirmer son engagement à œuvrer pour renforcer son partenariat, déjà
Bouderbali, est intervenu sur les région, en l’occurrence Belkacem vieux de plus de 15 ans, avec la presse nationale, tous supports confondus.
ondes de Radio Tizi Ouzou pour Messaoudi, un doyen de la radio Nous accompagnerons sa modernisation et son évolution numérique, ce
rappeler la grande symbolique de kabyle, Saïd Fréha, reporter à la qui constitue aujourd’hui un apport important dans le processus de
cette journée avant d’inviter les Chaîne II, Rachid Hammoutène, transformation digitale de l’économie dans tous les secteurs.
Ouhnia/Liberté

journalistes accrédités dans la wi- ancien journaliste d’El-Hadef et ac- Dans ce cadre, Djezzy apporte déjà sa contribution en parrainant un
laya à un déjeuner-débat, après tuel chef de bureau de Horizons supplément TIC, élargi depuis cette année aux médias en ligne
avoir honoré notre confrère Mo- ainsi que notre confrère Mohamed s’exprimant dans les deux langues, l’arabe et le français, en créant un
hamed Haouchine, chef du bureau Haouchine. véritable rendez-vous hebdomadaire pour les experts, journalistes et tous
Quatre journalistes honorés, hier, à Tizi Ouzou.
K. T.
les lecteurs en quête d’information sur les nouvelles technologies.
Publicité

F879
LIBERTE Dimanche 23 octobre 2016
5
DE LIBERTÉ
LE RADAR PAGE ANIMÉE PAR SOUHILA HAMMADI
radar@liberte-algerie.com

PLUS DE DEUX MILLIONS DE DINARS PAR MALADE ET PAR AN


EXTRACTION ILLÉGALE DE GYPSE
La Cnas consent un gros budget dans AU MOYEN D’EXPLOSIFS À CHLEF
la prise en charge des 22 000 dialysés Les propriétaires
ILS INCITENT et les riverains de
LES PARENTS
À INSCRIRE la carrière interpellent
LEURS ENFANTS
À DES COURS les pouvoirs publics
PARTICULIERS

Les
combines
de certains
ensei-
gnants
n La Caisse nationale d’as- mables. Aussi, 11 000 patients médicaments immunosup-
à Mascara
surance sociale (Cnas) grève sont hémodialysés dans les presseurs pour les greffés ré- n Pour arrondir leurs
considérablement son budget structures publiques du pays. naux. fins de mois, certains
dans la prise en charge des pa- À ce titre, un budget de plus Ce qui soustrait ces produits professeurs, exerçant n Les familles, qui habitent fois et depuis des années
tients mis en hémodialyse. de 400 millions de dollars est pharmaceutiques des pro- dans les la localité rurale de Bouz- toutes les autorités locales et
Dans les 175 cliniques privées réservé à ce segment. Des né- grammes d’importation, dès établissements ghaïa au nord-est du chef- nationales au sujet de ce qui
conventionnées, où se soi- phrologues affirment que “le la fin de l’année 2016, avan- scolaires de la wilaya
lieu de la wilaya de Chlef et se passe à l’intérieur de notre
gnent quelque 11 000 insuffi- coût annuel d'un patient greffé cent nos interlocuteurs. Bien de Mascara, ont trouvé
dont la carrière d’exploita- propriété et dont les docu-
sants rénaux chroniques, le rénal, à partir de la première que la transplantation rénale une astuce qu’ils
croient parfaite. Ils tion de gypse est située sur ments font foi. Il s’agit d’une
coût direct et indirect de la année de greffe rénale, est huit soit moins coûteuse et offre un terrain qui leur appar- agression caractérisée dont
dialyse est estimé à deux mil- fois moins cher qu’une année une meilleure qualité de vie convoquent les parents
pour les inquiéter en tient, n’arrivent toujours pas nous sommes victimes car la
lions de dinars par malade et d'hémodialyse en centre”. Ce aux personnes souffrant d’in- à obtenir gain de cause au- personne en question conti-
par an. Ce coût est majoré de coût est encore appelé à bais- suffisance rénale, elle reste leur disant que leurs
enfants accusent un près des pouvoirs publics nue d’extraire le gypse à par-
25%, disent nos sources, dans ser grâce à l'engagement de assez marginale avec moins qu’ils ont sollicités. tir de la carrière se trouvant
les hôpitaux publics à cause firmes pharmaceutiques na- de 500 interventions réali- déficit dans telle et
telle matière. Aussitôt, Malgré toutes les démarches à l’intérieur de notre terre,
de la masse salariale et les prix tionales dans la production sées par an dans tous les CHU qu’ils ont entreprises auprès sans justifier d’aucune auto-
ils affirment que pour
plus élevés des consom- sur le mode “full process” des qui la pratique. des instances administra- risation légale. Elle utilise
combler ces lacunes, ils
doivent les aider avec tives, sécuritaires et judi- même de dangereux explosifs,
des cours de soutien. ciaires depuis des années, sans compter le ballet inces-
DEUXIÈME SEMAINE DE L'OPÉRATION DE NETTOYAGE  Ne voyant que l’intérêt les propriétaires et même sant des engins dont le bruit
de leurs gosses, les les riverains de la parcelle de assourdissant qui agace
La ville de Bouira reprend des couleurs parents acceptent, sans
peine, de les confier à
terrain en question peinent
toujours à être réhabilités
toutes les familles qui y ha-
bitent”, lance un représen-
leurs professeurs pour dans leur droit. “Nous avons tant de la famille, entouré des
n La ville de Bouira reprend peu à peu des al- des cours particuliers. saisi, mais en vain, maintes habitants du village.
lures de chef-lieu de wilaya digne de ce nom. C’est à raison d’une
La campagne de nettoyage lancée la semaine heure par semaine que
dernière par le wali se poursuit tambour bat- les enfants sont
tant.Cette opération touche les quartiers Draâ soumis à ces épreuves ORGANISÉ PAR LE FORSEM
El-Bordj, Aïn Graouache, les cités 1 100, 140, programmées
330 et 338-Logements, ainsi que les quartiers généralement le
samedi et pour
Hommage à Nabile Farès
des 179 et 176-Logements, la cité AADL, le
pôle universitaire et la zone de sport (stade lesquelles les parents
déboursent entre
à Lyon
OMS, piscine, salle OMS, les cités de jeunes
filles ainsi que les principaux boulevards de la 1 500 et 2 000 DA par
commune de Bouira. mois et par élève.
Quoi qu’il en soit, les services municipaux —
bon gré mal gré —, secondés par les agents de
l’entreprise de nettoyage public, déploient
leur énergie à effacer les traces d’un manque
d’hygiène désolant. 

ILS ONT PARTICIPÉ HIER À UN CONCOURS NATIONAL


Les trisomiques s’expriment par le dessin
n Hier, l’Académie d’art, depuis 2009, les
en collaboration avec la trisomiques de manière
fondation Asselah et rapprochée par le biais de
l’École des beaux-arts, a l’art de la scène en
organisé, à la salle de général, soit le théâtre, la
cinéma Debussy, un danse, le dialogue et la
concours national de communication. “Nous n Le Forsem (Forum de solidarité euro-méditerranéenne)
dessin, auquel des enfants avons eu, mon équipe et organise une conférence-débat en hommage à Nabile Fa-
trisomiques ont participé moi, d'énormes résultats et rès, écrivain, anthropologue et psychanalyste. La ren-
par des œuvres très ils sont devenus de vrais contre, prévue le 5 novembre prochain à la Maison des pas-
expressives. acteurs de la scène. Vous sages, sera animée par Ali Chibani, écrivain, docteur en lit-
Ce n’est pas la première savez, un enfant, quel qu'il tératures comparées et journaliste. Fils d’Abderrahmane Fa-
fois que ces enfants sont soit, handicapé ou autre, rès, président de l’Exécutif provisoire à l’Indépendance de
l’Algérie, Nabile Farès a soutenu une thèse de sociologie en
mis à contribution dans s’il sent que vous vous
1971 sous la direction de Germaine Tillion. Professeur de
des manifestations intéressez à lui, il vous
littérature à l’université d’Alger, puis à Grenoble et psy-
artistiques scéniques. un spectacle de danse et Selon sa directrice transmet sa confiance et
chanalyste à Paris. Décédé le 30 août dernier, il avait à son
Il y a quelques mois, ils de théâtre à la salle Atlas artistique, l’Académie de là découlent les actif une vingtaine d'œuvres littéraires.
ont animé brillamment de Bab El-Oued. d’art prend en charge, miracles”, confie-t-elle.
Dimanche 23 octobre 2016 LIBERTE
6 L’actualité en question
EN SIGNE DE SOLIDARITÉ AVEC UN SYNDICALISTE LICENCIÉ D’UNE ENTREPRISE PRIVÉE

Rouiba : les travailleurs menacent


d’observer un sit-in
Pour les cadres syndicaux des unités de Rouiba, cette décision de licenciement est liée directement
à l’installation d’une section syndicale au niveau de cette unité.
our exprimer leur soli- image du fonctionnement de cer- privé”, disent-ils. Ils menacent ain-

P
darité avec des syndica- taines entreprises privées, l’em- si de recourir aux rassemblements et
listes licenciés, les repré- ployeur aurait refusé, selon les syn- autres sit-in pour se faire entendre.
sentants des travailleurs dicalistes, l’installation d’une section “Si l’inspection du Travail tergiver-
de la zone industrielle syndicale dans son unité. “J’ai 14 ans se pour appliquer la loi, nous allons
de Rouiba ont décidé de de service avec cette unité et j’ai été rassembler 5 000 travailleurs devant
programmer un rassemblement de- considéré comme le meilleur em- cette unité et nous n’hésiterons pas à
vant le siège  de l’unité UPS (United ployé, mais quand j’ai présenté le PV renouveler cette action à chaque fois
Parcel Service) spécialisée dans la de la section syndicale aux respon- que des syndicalistes sont sanctionnés
distribution du courrier en Algérie. sables, on m’a licencié”, a-t-il affirmé. abusivement”, affirment les respon-
Les syndicalistes se disent solidaires Pour les cadres syndicaux des uni- sables des sections de Rouiba. Des
avec le secrétaire général de la sec- tés de Rouiba, cette décision de licen- exemples de licenciements abusifs
tion syndicale, licencié, selon eux, ciement disproportionnée est liée di- sont légion, principalement dans le
abusivement et illégalement par le rectement à l’installation d’une sec- secteur privé où il n’existe ni conven-

Yahia/Archives Liberté
responsable de cette unité. “Le pri- tion syndicale au niveau de cette uni- tion collective, ni règlement inté-
vé en Algérie ne reconnaît ni la loi ni té et n’a rien à voir avec la faute pré- rieur, ni comité de participation.
le droit syndical et les inspecteurs de tendue. “Bien que des accords aient été signés
travail ne font pas leur boulot, c’est Les syndicalistes s’interrogent éga- par le patronat, l’UGTA et le ministre
pourquoi, nous devons lancer un lement sur le retard mis par l’inspec- du Travail pour la mise en place de
message fort à tous ceux qui violent tion du travail pour rétablir dans son syndicats et de convention collective,
La solidarité agissante n’est pas un vain mot pour les syndicalistes.
la loi et portent atteinte au droit syn- droit ce syndicaliste. “Nous ne pou- rien n’a été fait et aucune mesure n’a
dical”, affirme un syndicaliste de la ni références signifiant le licencie- une violation de la loi 90/11 qui ne vons plus supporter les violations des été prise par le ministère du Travail
SNVI. ment de cet employé pour “utilisa- prévoit nullement dans son article 73 lois de la République et les exactions qui est le garant de l’application de ce
Pour étayer leurs propos, ils exhibent tion de matériel de l’entreprise sans un tel motif susceptible d’entraîner commises à l’endroit des travailleurs protocole”, affirme un responsable
à la presse une lettre de licenciement autorisation”. Pour un membre de la une telle décision. Outre cette lettre et de leurs représentants, notam- syndical.  
de deux lignes et qui ne porte ni date section syndicale, cette décision est laconique qui  donne la véritable ment ceux exerçant dans le secteur M. T.

IL SOUTIENT QUE “LE CONTACT EST QUASI PERMANENT” AVEC LES SYNDICATS AUTONOMES

El-Ghazi promet une meilleure communication sur la retraite


e ministre du Travail, de l’Emploi et de existe et la communication est quasi permanen- risque et les métiers pénibles”. Le ministre a fait tion, en usant de tous les moyens et formes ju-

L la Sécurité sociale, Mohamed El-Ghazi,


répond aux syndicats autonomes qui ont
présenté “des arguments fallacieux”, en clamant
te”. Il poursuit : “Même le ministère du Travail
que nous sommes vient des fois en renfort vers
les secteurs considérés, notamment ceux de
état de la volonté de son département minis-
tériel d’organiser la communication autour de
cette loi, en annonçant qu’une commission
ridiques permises”, s’achemine vers deux
autres jours de grève, les 24 et 25 octobre, à côté
d’autres actions de protestation envisagées,
leur non-association au travail du gouverne- l’éducation et de la santé, pour les accompagner sera installée pour expliquer la politique du dont une marche nationale, le 31 octobre à Tizi
ment, notamment dans l’élaboration des pro- par des éclairages sur les dispositions du pro- gouvernement en matière de retraite. Ouzou, à laquelle a appelé la Fédération na-
jets de retraite et du code du travail. jet de loi.” Abordant le projet de loi relative à Cette sortie du ministre du Travail fait suite tionale de l'éducation Snapap affiliée à la
S’exprimant lors d’une rencontre nationale des la retraite actuellement entre les mains de à une grève de deux jours lancée par l’inter- Confédération générale autonome des tra-
cadres de l’inspection du Travail qu’il a pré- l’APN, le ministre du Travail a indiqué que syndicale autonome, qui a été ponctuée par vailleurs en Algérie. Le Snapap a lancé un ap-
sidée, le ministre du Travail a, en relevant c’est par cette loi que “l’Algérie reprend sa sou- “une mise en garde contre la politique de fui- pel aux étudiants pour participer en masse aux
qu’un certain nombre de syndicats auto- veraineté quant au retour à la normale, à la loi te en avant” du gouvernement qu’elle accuse prochaines protestations, notamment à cette
nomes sont en train de soulever la non-par- de 1983 qui disposait que le départ à la retrai- de “fermer les portes du dialogue et de la négo- marche nationale, arguant que l’annulation du
ticipation de cette catégorie de syndicats aux te se fait à partir de 60 ans et, exceptionnelle- ciation autour des revendications soulevées”. système actuel de retraite menace le marché
travaux du gouvernement, jugé que “ce sont des ment pour les femmes qui le souhaitent, à L’intersyndicale, qui réitère son “entière dis- de l’emploi et l’avenir des futurs universitaires.
arguments fallacieux, du moment que le contact 55 ans, et éventuellement pour les métiers à haut position à durcir son mouvement de protesta- A. R.

APRÈS LE DÉCÈS PAR NOYADE DE DEUX ENFANTS À TAHAGGART

Les habitants de Tamanrasset protestent


contre le mutisme des autorités
est avec des slogans hostiles pour se solidariser avec la famille des Djeloul de Tahaggart pour interpel- troyés dans des conditions dou- il n’a pas respecté les consignes en se

C’ au pouvoir et une véhé-


mence qui frise la grossiè-
reté que les habitants de Tamanras-
deux enfants qui ont péri, récem-
ment, dans un trou creusé par un en-
trepreneur engagé par la DTP de la
ler les plus hautes autorités du pays
sur les marchés octroyés sous la
table et les projets réalisés sans res-
teuses. Le message est également
adressé au wali, Belkacem Silmi,
qui devrait engager une commission
permettant de creuser une fosse de
200 mètres de longueur sur 3 mètres
de profondeur pour faciliter l’évacua-
set ont dénoncé les malfaçons et le wilaya. Les deux victimes ont trou- pecter les normes ni encore des d’enquête sur cette affaire. Selon tion de l’eau”, a-t-elle expliqué en fai-
laisser-aller des autorités quant à la vé la mort par noyade dans ce fos- clauses des cahiers des charges. une source auprès de l’Algérienne sant savoir que l’entrepreneur a été
réalisation des ouvrages d’utilité sé, creusé par l’entreprise qui, a-t-on Le représentant de la cité Tahaggart des eaux, l’entrepreneur mis en cau- vite sanctionné.
publique. signalé, a excellé dans l’imperfection Est, El-Aïdi Mustapha, demande se était engagé pour réparer une im- Toutefois, cette mesure disciplinai-
Plusieurs dizaines de personnes ont et le bricolage. au Premier ministre et à la presse mense fuite d’eau survenue sur le ré- re prise par la DTP n’est pas suffisan-
investi la rue, hier, en signe de pro- Enfants, femmes et hommes ont d’intervenir pour mettre un terme à seau d’AEP. “Il n’avait qu’à creuser te aux yeux de la mère qui vit la dou-
testation contre l’attitude autiste pris part à cette action de protesta- ces pratiques de l’administration et un fossé de 5 mètres de longueur et leur de la disparition de ses enfants.
des autorités locales, mais aussi tion organisée à la placette Moulay- aux responsables des marchés oc- 2 mètres de profondeur. Cependant, RABAH KARECHE

Publicité

AF
LIBERTE Dimanche 23 octobre 2016
L’actualité en question 7
LES PRODUCTEURS ESPÈRENT BEAUCOUP DE LA PROCHAINE RÉUNION DE L’OPEP

Pétrole : vers un rééquilibrage


du marché
La phase la plus difficile consiste à définir les contributions des pays membres de l’Opep
pour ramener le plafond de production entre 32,5 et 33 mbj.
es acteurs du marché Les préoccupations à l’égard de la lid Al-Falih, qui table déjà sur un

L
pétrolier internatio- participation des autres pays hors- possible rebond à 60 dollars d’ici la
nal fondent beaucoup Opep à cet effort de stabilisation du fin de l’année. Si la Russie participe
d’espoirs sur la déci- marché sont croissantes malgré les à cette réduction, les conséquences
sion qui sanctionnera déclarations du président russe, Vla- seront positives pour toutes les
les travaux de la ré- dimir Poutine, qui avait annoncé la grandes compagnies pétrolières
union de l’Opep fin novembre pro- volonté de son pays de coopérer avec russes et celles des pays membres de
chain à Vienne. l’Opep pour redresser les cours. l’Opep qui vont largement bénéficier
Des observateurs très au fait du L’Algérie, qui a facilité les négocia- de l’accord d’Alger. Le “succès de
secteur de l’énergie estiment que le tions sur un accord de gel de pro- l'Opep signifierait le retour de la
marché va connaître un rééquili- duction entre les deux rivaux pé- croissance économique à des pays
brage. De nombreux investisseurs troliers, l’Arabie saoudite et l’Iran, va comme l'Algérie en augmentant la va-
pensent que lors de cette ren- jouer un rôle essentiel dans tous les leur de leur monnaie locale”, conclut
contre il va y avoir un accord sur futurs accords de production de le média américain.
l’offre et que le marché va rebon- l’Opep, a indiqué le site américain Par ailleurs, le prix du baril de pétrole
dir. “L'offre et la demande de pé- spécialisé dans l’information éner- brut devrait rebondir à 55 dollars en
trole brut sont désormais plus ou gétique Oil Price. 2017, contre 53 auparavant, prédit la
moins équilibrées”, a indiqué Paal Dans un article intitulé “Pourquoi dernière édition du Commodities
Kibsgaard, P-DG du groupe de l’Algérie va devenir un élément clé Markets Outlook de la Banque mon-
services pétroliers Schlumberger, dans tous les accords Opep”, Oil Pri- diale. Le rapport explique cette ré-
citant la stabilisation des stocks ce explique que l’Algérie a réussi grâ- vision à la hausse des prévisions pour
D. R.

mondiaux de pétrole et le fait que La réunion de l’Opep, en novembre prochain, à Vienne, cruciale pour le rééquilibrage ce à ses relations de longue date avec les cours du pétrole en 2017 par l’ac-
l'activité du groupe a connu un re- du marché pétrolier. l’Arabie saoudite et l’Iran à rappro- cord des membres de l’Opep visant
gain vers la fin du troisième tri- basant sur les niveaux d'investis- déjà à un niveau record. Ce qui cher les deux antagonistes pétroliers, à limiter la production après une
mestre, en particulier en Amé- sements actuels, nous pensons que laisse dire à M. Kibsgaard qu’“une connus pour leur différend au sein longue période de laisser-faire.
rique du Nord. la production des pays hors-Opep en hausse de la production du Nigeria, de l’organisation. La phase la plus B. K.
Il en veut pour preuve le fait que la 2017 sera au moins stable”, a-t-il de la Libye et de l'Iran pourrait être difficile consiste à définir les contri-
demande mondiale de pétrole a en- ajouté. nécessaire pour garder le marché butions des pays membres de l’Opep Ooredoo présente
core augmenté en septembre et de- Pour lui, “toute hausse de la pro- équilibré”. Tout cela signifie, re- pour ramener leur plafond de pro- ses meilleurs vœux
vrait se situer autour de 1,2 million duction aux États-Unis, au Canada marque-t-il, que “la période de stocks duction entre 32,5 et 33 mbj, ex- à la presse algérienne
et au Brésil sera contrebalancée par de pétrole excédentaires est terminée n Ooredoo marque la Journée
de barils par jour en 2016 et 2017 plique Oil Price.
nationale de la presse, célébrée le
tandis que dans le même temps, la poursuite du déclin dans le reste du et que l'humeur du marché devrait L’“Opep est sur la bonne voie vers la 22 octobre 2016, et présente à cette
l'offre s'est stabilisée, notamment monde”. Compte tenu des prévisions changer rapidement, ouvrant la voie baisse de sa production” qui va se tra- occasion ses vœux de réussite et de
en raison du déclin continu de la de hausse de la demande au niveau à une augmentation des prix du pé- duire par une remontée rapide des prospérité à l’ensemble de la
production des pays extérieurs à mondial, ce P-DG s'attend à ce que trole, et par conséquent à des inves- cours, prévoit le média américain en famille de la presse nationale.
l'Organisation des pays exporta- la demande auprès de l'Opep aug- tissements en exploration et produc- s’appuyant sur les anticipations du Dans son message de vœux à la
teurs de pétrole (Opep). “En nous mente alors que sa production est tion”. ministre du Pétrole saoudien, Kha- presse nationale, le DG d’Ooredoo,
Hendrik Kasteel, a déclaré : “Je
3e JOURNÉE NATIONALE VÉTÉRINAIRE À ANNABA tiens, au nom d’Ooredoo, à
présenter nos vœux de succès aux

57% des 1 400 agents infectieux professionnels des médias


algériens à l’occasion de cette
Journée nationale de la presse.
Aujourd’hui, la diversité du

pour l’homme sont d’origine animale paysage médiatique algérien


constitue une richesse pour
l’Algérie. Ooredoo, qui a toujours
Association des vétérinaires praticiens tamment arabes. Nous apprenons à l’occasion, au- traînent, dans la plupart des cas, les mêmes

L’ d’Annaba était, hier, en conclave. Au


même titre que les précédentes journées
organisées, en 2014 et 2015, à Guelma, les orga-
près de la responsable commerciale du labora-
toire, que l’Arabie saoudite, le Maroc, la Jorda-
nie, la Libye, le Maroc, le Vietnam, le Soudan et
symptômes chez les deux sujets. 
Nous apprenons à l’occasion que parmi les
1 400 agents infectieux pathogènes pour l’hom-
œuvré à promouvoir ses liens avec
les médias algériens, tous supports
confondus, réitère son engagement
à renforcer davantage ce
nisateurs ont opté pour la thématique sur la lé- bientôt l’Ouganda sont des clients des laboratoires me, 57% sont d’origine animale. En outre, plus de partenariat.”
gislation vétérinaire en Algérie. AAHP. 70% de près de 200 agents bravant des infections Pionnière dans la promotion du
Organisée sous le haut patronage du ministre de Celui-ci, qui met au point, chaque année, 5 nou- qualifiées d’émergentes ou réémergentes sont aus- partenariat avec les médias
l’Agriculture, du Développement rural et de la veaux produits, offre pas moins de 85 produits si d’origine animale. algériens, Ooredoo a initié de
nombreux projets inédits en
Pêche, cette rencontre a réuni, à l’hôtel Sabri, les destinés à la médecine animale. Présent également Enfin, l’on signale que quelque 50 vétérinaires pri-
direction des professionnels du
vétérinaires avec pour objectif principal l’instal- à cette 3e journée, le laboratoire de l’Institut na- vés et  32 dans la Fonction publique bossent secteur des médias.
lation de leur Conseil de l’ordre, sous le thème : tional de la médecine vétérinaire de la commu- dans la prévention et le traitement des maladies Parmi ses projets phares figurent
“Législation vétérinaire : devoirs et droits du mé- ne d’Echatt (El-Tarf). Selon ses responsables, ce animales, à Annaba. son concours Media Star qui a
decin vétérinaire”. Cette installation n’a mal- laboratoire mène une lutte permanente de dé- Lors de cette 3e Journée nationale vétérinaire, plu- marqué cette année 2016 son
heureusement pas pu se faire, en raison de la dé- pistage de maladies que pourrait contracter l’ani- sieurs communications ont été faites, toutes 10e anniversaire et son Club de
fection du Dr K. C. Boughanem, absent à cause du mal et même contaminer l’homme. Ils citent la sont étroitement liées au thème principal et presse Ooredoo créé en 2006 et
décès de sa mère, l’avant-veille de la rencontre. brucellose, la rage, la tuberculose, la salmonello- concernent la vie active d’un vétérinaire, entre dans le cadre duquel une
En matière de médicaments, une présence de taille se, la fièvre de la Vallée du Rif, la fièvre char- autres,  l’habilitation et la certification vétéri- soixantaine de formations a été
a honoré cette manifestation, selon les organisa- bonneuse, la leishmaniose, les leptospiroses, le kys- naires, la déontologie et le mandat sanitaire, les dispensée au profit des
professionnels des médias autour
teurs. Il s’agit du laboratoire de Constantine, Al- te hydatique. Les participants précisent que ce sont médicaments à usage vétérinaire et la responsa- de divers domaines et thématiques
gerian Animal Health Product (AAHP), qui ex- les zoonoses qui sont des maladies transmissibles bilité du prescripteur.   utiles à l’exercice de leur métier.
porte ses produits vers de nombreux pays, no- des animaux à l’homme et vice-versa et qui en- B. BADIS

Publicité

AF
LIBERTE
8 L’Algérie profonde
Dimanche 23 octobre 2016

HOMMAGE AU COMMANDANT ALI BENNOUR ET À L’INFIRMIER OUKIL RAMDANE


BRÈVES du Centre
MÉDÉA
Chambre d’agriculture :
Les moudjahidine
élections préliminaires
n Prévues initialement pour se tenir
dimanche passée, les élections
préliminaires pour le renouvellement
du bureau de la chambre d’agriculture
dénoncent l’état de la stèle
de la wilaya de Médéa ont été “Je promets que nous ferons en sorte que d’ici le cinquante-huitième anniversaire
organisées, jeudi, à la maison de la
culture Hassan-El-Hassani de Médéa. Le
de la commémoration de cette date historique, cette stèle changera de look”,
report de la séance élective qui s’est dira le président de la kasma des moudjahidine de Draâ El-Mizan.
déroulée au Centre de formation et de
ne foule nombreu-

U
vulgarisation agricole (CFVA) de Médéa
a été confirmé par la tutelle afin de se a pris part, avant-
permettre à la base de mieux désigner hier, au recueille-
ses représentants qui devront ment organisé sur
constituer l’assemblée générale la stèle érigée, sur la
élective. Comme prévu par la RN 25, à 3 kilo-
réglementation en vigueur relative au mètres de Maâmar, à la mémoire des
renouvellement des bureaux des
deux martyrs de la révolution, le
chambres d’agriculture, les électeurs
ont été répartis en deux grandes
commandant Ali Bennour et l’in-
catégories, à savoir celle des firmier Oukil Ramdane. En plus
représentants des opérateurs des citoyens venus de Draâ El-Mi-
économiques (huileries, tueries, zan, de Tadmaït, d’Aït Yahia Mous-
laiteries, les coopératives, etc.), d’une sa, il y avait la présence remarquée
part, et les associations représentant les de plusieurs moudjahidine, des fils
différentes filières agricoles, d’autre de chahids venus des autres wi-
part. Parmi les 3 personnes qui seront layas telles Béjaïa, Bouira et d’autres
élues lors de l’assemblée élective qui se régions du pays. Après le dépôt des
tiendra le 3 novembre prochain, l’une
gerbes de fleurs devant cette stèle, de
sera désignée par le ministre de
l’Agriculture et du Développement rural nombreuses personnes sont inter-
pour siéger à la Chambre nationale venues pour rappeler le parcours hé-
d’agriculture. roïque de ces martyrs. “Si aujour-
M. EL BEY d’hui, nous sommes là devant cette
stèle, c’est pour rappeler que Ali
KADIRIA Moh Naâli et ses compagnons ne sont
pas morts seulement pour libérer la
Plusieurs villages Wilaya 3, mais, c’est pour chasser à
sans assainissement jamais la France coloniale de notre

D. R.
n Plusieurs villages de la commune de pays. Le commandant Ali Bennour
Kadiria, sise à 33 km à l’ouest de Bouira, avait toutes les qualités d’un stratè- Dépôt de gerbes de fleurs devant la stèle des martyrs.
sont dépourvus de système de ge militaire en plus de son huma- chacun prenne ses responsabilités cesserons de combattre tous ceux gion de Draâ El-Mizan. C’était dans
canalisation des eaux usées. Ce constat qui nous mettent les bâtons dans les la nuit du 18 octobre 1959 que fut at-
nisme et de sa témérité”, témoigne- pour veiller sur la mémoire de nos
a été fait, récemment, par la
commission de l’APW, chargée de
ra l’un de ces anciens combattants. martyrs”, regrettera un fils de cha- roues pour restaurer toutes ces stèles taquée l’infirmerie érigée à l’intérieur
l’évaluation du secteur de l’hydraulique Si tous les intervenants ont évoqué hid venu de Béjaïa. De son côté, M. à l’abandon. Je promets que nous fe- d’un abri où s’étaient cachés de
à travers l’ensemble de la wilaya. Ainsi, pas à pas le parcours de ce com- Hocine Bennour, le fils d’Ali Ben- rons en sorte que d’ici le cinquante- nombreux maquisards blessés, sui-
d’après les rapporteurs de ladite mandant de l’ALN, d’autres no- nour, a dénoncé avec force le laxis- huitième anniversaire de la commé- te à des renseignements fournis par
commission, les localités de Aïn tamment les enfants de chouhadas me des uns et des autres au sujet de moration de cette date historique, une villageoise à Ighil El Vir dans la
Oualbane, Morhania, Slala, Touatih et venus d’ailleurs ont vivement dé- l’entretien de cette stèle en voie de cette stèle changera de look”, conclut localité d’Ait Yahia Moussa. Même
Kerfala, ne sont pas encore raccordées ploré l’état dans lequel se trouve cet- dégradation avancée. Pour conclu- le dernier intervenant. Pour rappel, si les combattants de l’ALN ripos-
au système d’évacuation des eaux te stèle. “Je suis étonné de me re- re, le président de la kasma des les deux martyrs le commandant Ali tèrent comme des lions à l’inter-
usées. Selon certains villageois trouver sur ce lieu pourtant dédié à Moudjahidine de Draâ El-Mizan Bennour de la zone 2, région 4 de la vention militaire française, ils n’ont
rencontrés, notamment ceux de la
des hommes qui se sont sacrifiés reconnaîtra qu’il y a beaucoup de dé- Wilaya 3 historique et l’infirmier pu échapper au déluge de feu qui
localité des Touatih, leur bourgade est
abandonnée par les autorités locales. pour la libération de notre pays du faillance en exhibant des photos de Oukil Ramdane avaient été exécu- s’abattit sur eux.
“Notre bourg n’a pas bénéficié de projet surcroît de la trempe de ce com- certaines stèles qui se trouvent, elles tés par l’armée coloniale, il y a 57 ans, O. GHILÈS

de développement local depuis des mandant de l’ALN. Il est temps que aussi, dans un état pareil. “Nous ne au lieudit Ighzer N’souk dans la ré-
années. L’état de la chaussée est
lamentable, les nids-de-poule et les ELLES ATTENDENT LEUR ACTE DE PROPRIÉTÉ DEPUIS 19 ANS
cratères parsèment notre route de 3 km”,
dira un citoyen. Il est vrai que l’absence
de canaux de drainage des eaux
pluviales et de réseau d’assainissement
rend la vie des habitants infernale.
300 familles en “otages” à Ras Bouira
a wilaya de Bouira a réalisé des avancées bitat précaire (RHP) cofinancé par la Banque Néanmoins, elles affirment que les autorités pu-
Toutes les habitations, essentiellement
entrant dans le cadre de l’habitat rural,
sont dépourvues de réseau
d’assainissement. Les égouts coulent à
L considérables dans l’éradication de l’habi-
tat précaire. Les haouchs de l’ancienne vil-
le ont été rasés sous l’ère de l’ancien wali Ali Bou-
mondiale et l'État. 19 ans plus tard, le bidonvil-
le de Ras Bouira n'a toujours pas connu son épi-
logue, malgré certaines actions entreprises par les
bliques les ont “oubliées”, puisque la délivrance
du fameux acte de propriété n’a toujours pas eu
lieu. “Nous sommes dans le désarroi depuis plus
ciel ouvert se déversant sur la chaussée. guerra, puis la cité Aïnouche-Hdjila, appelée com- pouvoirs publics. En effet, lors de l'opération de de 15 ans ! On a écrit, manifesté, mais sans ré-
De leur côté, les services de l’APC de munément la Cité évolutive, a été récemment recensement effectuée en 2004, trois catégories sultat”, affirmera Ali, un des habitants de ce bi-
Kadiria précisent que dans les localités rayée de la carte. Cependant, là où l’ensemble des avaient été identifiées dans ce site. La première donville, dont le père avait acheté un lot de ter-
de Touatih Aïn Oualbane, les avis élus locaux et autres walis se sont pour ainsi dire est celle qui a accepté le relogement dans un autre re à Ras Bouira. Il est vrai que ces citoyens ne sa-
d’appels d’offres viennent d’être lancés “cassé les dents”, c’est au site de Ras Bouira, à 2 site ; la seconde avait accepté l'indemnisation et, vent plus à quel saint se vouer tant les différents
et les soumissions auront lieu dans les km du chef-lieu de wilaya. Ce bidonville en mi- enfin, celle qui avait préféré rester sur les lieux en services de la wilaya, l'APC, la DUAC, l'AADL,
prochaines semaines, cependant pour lieu urbain reste l’un des points noirs de Bouira, achetant le lot de terrain sur lequel elle réside ac- propriétaire du terrain qu'ils ont payé, n'arrivent
ce qui est d’El Morhania et Slala les
et aucun élu ni responsable n’a réussi à l’éradi- tuellement. Ces familles, près de 300, soutiennent pas à accorder leurs violons pour en finir avec ce
villageois doivent prendre leur mal en
patience faute de budget. quer. En 1998 déjà, il figurait parmi les 12 sites s’être acquittées des sommes requises pour les ter- problème.
R. B. à éradiquer dans le cadre de la résorption de l'ha- rains sur lesquels elles habitent actuellement. RAMDANE B.

LES VILLAGEOIS INTERPELLENT LES AUTORITÉS

Ivehal : un bourg bien mal loti


es villageois d’Ivehal (commune d’Agh- plusieurs demandes ont été introduites auprès projet du raccordement à la fibre optique, le- nous sommes encerclés par les déchets”, re-

L balou, 60 km à l’est de Bouira) interpel-


lent les autorités locales, notamment le
wali, quant à la détérioration qui affecte leur
des services concernés, dans l’hypothétique es-
poir d’un raccordement, en vain. “Nous
sommes encore réduits à nous approvisionner
quel avait été inscrit en 2013, il tarde à voir le
jour. Pour rappel, l’ex-wali de Bouira avait, en
2014, donné une instruction pour le respon-
grettent certains citoyens, tout en précisant que
leur village est le seul à n’avoir pas bénéficié
d’une décharge publique, contrairement à
patelin. Ils réclament le raccordement de leur en eau à partir d’une source située à une dizaine sable du secteur afin d’équiper tout le village d’autres villages frontaliers. En outre, le CW
village à l’eau potable, la mise en place d’un de kilomètres en contrebas”, dira un habitant de cette technologie, il avait même désigné un 10 qui relie Ivehal à Tazmalt (wilaya de Béjaïa),
centre d’enfouissement technique (CET), le de ladite localité. bureau d’études pour l’entame des travaux. sur une distance de 20 km, est entièrement dé-
raccordement à la fibre optique, ainsi que Selon quelques citoyens interrogés sur le su- Deux ans plus tard, la fibre optique n’est tou- labré. En effet, selon les villageois, cette rou-
l'aménagement des routes qu’ils disent im- jet, les autorités de wilaya s'étaient pourtant en- jours pas arrivée à Ivehal. te a été endommagée par des coulées de
praticables. gagées à accélérer les travaux de raccordement Autre revendication soulevée par les habitants boue, des affaissements de terrain et autres
Concernant le raccordement au réseau d’AEP, en eau potable, via le barrage de Tilesdit, sis de ce village, celle relative à l’insalubrité. agressions climatiques.
nombre de villageois ont souligné le fait que dans la commune Bechloul. S’agissant du “C’est vraiment désolant de constater que R. B.
8 L’Algérie profonde Dimanche 23 octobre 2016 LIBERTE

DES SITUATIONS NON RÉGLÉES DEPUIS PLUS D'UNE ANNÉE À SÉTIF


BRÈVES de l’Est
KHENCHELA
Des agresseurs mis
Bras de fer entre la conservation
hors d’état de nuire
n Les auteurs présumés d’une
agression à l'arme blanche,
commise récemment dans une
des forêts et une vingtaine
ruelle près de l’ancienne gare
routière de la ville de Khenchela,
ont été mis hors d'état de nuire
par la section de la police
d'entreprises
judiciaire de la Sûreté de la wilaya Selon des sources concordantes, la Conservation des forêts aurait des difficultés à honorer
de Khenchela, selon une source
digne de foi. En effet, L. H. et K. M. ses engagements vis-à-vis des entrepreneurs.
avaient agressé un jeune homme
as moins d’une ving-

P
en le menaçant avec une arme
blanche. Ce dernier sous le choc taine d’entreprises de
leur donna son téléphone portable réalisation spécialisées
et une somme de 5000 DA, dans le domaine des
indique notre source. Alertés, les forêts et du dévelop-
services de sécurité ont aussitôt pement rural dont cer-
ouvert une enquête qui a abouti à taines ont des contrats depuis plus
l’arrestation des malfaiteurs dans de 17 ans, attendent depuis plus
un temps record, précise-t-on. d'une année le règlement de leurs
Présentés devant la justice, les mis
situations respectives par la
en cause ont été écroués pour vol
sous la menace d’une arme
conservation des forêts de la
blanche. wilaya de Sétif. En effet, selon des
M. ZAIM représentants des protestataires,
les responsables de la dite direc-
OUM EL-BOUAGHI tion continuent à faire la sourde
oreille. “Cela fait plus d'une année
La police sensibilise que nous attendons le règlement des
au cancer du sein situations des travaux réceptionnés
n Dans le cadre de la célébration par la conservation foncière dans le
du mois de prévention contre le cadre de contrats et marchés secto-

D. R.
cancer du sein, la Sûreté de la riels dans la wilaya de Sétif. Nous
wilaya d'Oum El-Bouaghi ne comprenons pas ce retard qui
Les protestataires menacent de geler les travaux en cours.
organise, ce dimanche au niveau risque de compromettre nos objec-
de l'unité 201 de maintien de tifs, menace les postes d'emplois de
l'ordre, une rencontre de
mois. “Cela fait exactement une tions. Cela sans parler des menaces jets. Les protestataires qui mena-
dizaines, voire de centaines  de per- année que j'ai déposé une situation et intimidations”, nous dira un cent de geler les travaux en cours,
sensibilisation au cancer du sein. sonnes. Nous sommes obligés aussi
Destinée aux femmes auprès des services concernés mais autre entrepreneur que nous avons comptent organiser dans les pro-
fonctionnaires de la Sûreté de
de payer nos fournisseurs”, nous rien n'a été fait. Pis encore, l'admi- rencontré hier. Selon des sources chains jours, un sit-in devant le
wilaya, cette rencontre sera dira M. Serraï, responsable d'une nistration est en train de nous concordantes, la conservation des siège de la wilaya. Ils interpellent
animée par une équipe médicale entreprise concernée. Par ailleurs, mettre la pression en nous forêts aurait des difficultés à hono- aussi le premier responsable de la
relevant du service de santé et des les documents mis à notre disposi- envoyant des mises en demeure rer ses engagements vis-à-vis des wilaya    pour intervenir auprès de
activités sociales ainsi que des tion indiquent que les chefs d'en- pour demander d'achever les tra- entrepreneurs qui revendiquent la conservation des forêts et mettre
médecins d'EPH. Les méthodes de treprise protestataires  ont déposé vaux en cours alors qu'ils n'ont pas moins de 15 milliards, car le fin à leur calvaire.
prévention et le dépistage précoce les situations depuis plusieurs
seront les axes principaux des
même pas réglé les anciennes situa- budget a été alloué à d'autres pro- F. SENOUSSAOUI

interventions.
B. NACER SKIKDA
EL-TARF
Deux personnes
Les imams tenus de lutter contre les sectes
e wali M. Abdelhak Chater qui s’est réuni sonnes a été arrêtée et traduite en justice pour logements et a également promis de prendre en
arrêtées pour
exploitation
illégale de bois
L jeudi, avec les imams a appelé ces derniers
à lutter contre les sectes avec leurs diffé-
rentes croyances tout en considérant le rôle de
des activités illégales. Les mis en cause enrô-
laient des jeunes au sein de cette secte chiite.
Les adeptes de cette secte, environ une trentai-
charge leurs autres revendications afin d’amé-
liorer leurs conditions de vie qui permettront
de faciliter leur mission. Enfin, lors de cette
n Les services de la conservation l’imam dans la lute contre les conspirations qui ne, ont été signalés dans une villa utilisée réunion, le chef de l’exécutif a appelé à la
des forêts ont appréhendé, hier à se sont développées à travers le monde et qui comme un lieu de culte à Salah Bouchaour, une constitution d’une commission de wilaya com-
Oum Teboul (daïra d’El-Kala, n’ont aucune relation avec la religion musul- trentaine de kilomètres au sud-ouest du chef- posée du directeur des affaires religieuses et des
wilaya d’El-Tarf), deux individus mane et la doctrine malékite, la seule pratiquée lieu de la wilaya de Skikda. Des mesures ont été Wakfs, le Drag et le directeur de l’urbanisme
qui exploitaient illicitement le en Algérie. Aussi, a-t-il appelé les imams à faire prises pour neutraliser ces éléments qui se pour se pencher sur les projets en souffrances
bois d’une des forêts le nécessaire-à travers un communiqué- pour comptent parmi les différentes couches de la du secteur des Wakfs, tout en contrôlant le tra-
environnantes. Les mis en cause
décrédibiliser les croyances de la secte El société. Par ailleurs, concernant les préoccupa- vail des comités religieux.
ont été pris en flagrant délit lors
d’un contrôle inopiné effectué
Ahmadia qui a été récemment découverte à tions sociales des imams, le wali a promis d’œu- A. BOUKARINE

dans cette municipalité située sur Skikda. À signaler qu’une vingtaine de per- vrer avec les concernés pour leur attribuer des
la bande frontalière algéro-
tunisienne par des agents de la
DRAÂ KBILA (SÉTIF)
conservation. Le matériel ayant
servi à la coupe a été saisi et deux
tracteurs utilisés pour le transport
mis en fourrière. Notre source
Bientôt l’ouverture de la maison de jeunes
a commune de Draâ Kbila, l’APC, cette structure sera inces- le début du mois de novembre, la té adoptée par le gouvernement.
indique que les deux individus
seront  entendus par le tribunal
d’El-Kala dans les prochains jours.
Deux autres complices qui ont
L située au nord de la wilaya de
Sétif vient de bénéficier d’un
projet de maison de jeunes. En
samment ouverte pour accueillir
les jeunes et moins jeunes de cette
municipalité qui, faut-il le rappe-
maison de jeunes sera  prête”, ajou-
tera notre interlocuteur. À noter
que le projet de réalisation d’un
Pour le stade municipal, le même
responsable a tenu à préciser que le
terrain devant abriter ce projet a
réussi à prendre la fuite sont effet, une enveloppe financière de ler, enregistre un manque criant en CSP (Complexe sportif de proxi- été choisi tout en ajoutant qu’il ne
activement recherchés. l’ordre de 2 milliards de centimes a matière d'infrastructures cultu- mité) dont a bénéficié cette com- reste que l’inscription du projet.
TAHAR B. été dégagée pour concrétiser ce relles. “Le taux d’avancement des mune a été gelé. La raison n'est AMAR LOUCIF
projet. Selon un responsable de travaux a atteint plus de 95%, d’ici autre que  la politique de d’austéri-

AÏN AZEL (SÉTIF)

Transport de voyageurs : un véritable casse-tête


e manque de transports en aux besoins des usagers dont les pirer la situation. “Actuellement, pour cette commune a également par rapport aux autres bus utilisés

L commun à Aïn Azel, com-


mune située au sud de la
wilaya de Sétif représente un véri-
travailleurs et les étudiants qui se
rendent quotidiennement vers le
chef-lieu de wilaya.
notre ligne totalise une dizaine de
bus pour transporter des flux nom-
breux chaque matin et soir. Chaque
aggravé la situation notamment en
début et en fin de semaine. Les
habitants évoquent également la
avant. Pis encore, les transporteurs
qui ont abandonné    cette activité
n’ont pas été remplacés par la
table casse-tête pour les citoyens. Selon des habitants de cette com- matin, on vit  un véritable calvaire. nouvelle tendance qui favorise direction des transports pour com-
En effet, les moyens de transport mune, la décision de la direction Souvent, notre attente dure des l'utilisation des  petits bus de type bler le déficit.
assurant la desserte Aïn Azel-Sétif des transports de ne plus accorder heures”, nous dira un habitant. Le Toyota Coaster, dont le nombre de A. LOUCIF
ne sont pas en mesure de répondre de nouvelles lignes ne fait qu’em- manque de transport universitaire sièges est remarquablement réduit
LIBERTE
8 L’Algérie profonde Dimanche 23 octobre 2016

SECTEUR DE L’AGRICULTURE À TIARET

BRÈVES de l’Ouest
AÏN TÉMOUCHENT
Plus de 50 investisseurs
Une subvention
de 7 milliards dans les caisses
des associations sportives
bloqués à Rechaiga
 Au cours d’une cérémonie symbolique, présidée par le Une correspondance a été adressée, par les concernés, au chef du
chef de l’exécutif de la wilaya, qui s’est tenue jeudi
dernier au stade Oucief-Omar de Aïn Témouchent et en gouvernement qui est encore une fois interpellé pour trouver une solution.
présence des présidents des associations sportives et des
présidents de ligue, une enveloppe de 7 milliards de
i la wilaya de Tiaret s’est illus-

S
centimes a été attribuée au profit de 96 clubs et
associations sportives qui activent au niveau de la trée ces derniers temps par le
wilaya. Cette bouffée d'oxygène, qui a été distribuée lancement d’importants pro-
équitablement et selon des critères bien définies, jets d’investissement, notam-
concerne uniquement les associations et les clubs dans ment ceux portant sur la
les disciplines de sport collectif qui activent dans le cadre grande industrie, à l’instar de
de la loi relative à leur gestion. Une manifestation la raffinerie de Sidi Abed, l’usine de
similaire touchera prochainement les associations des fabrication de véhicules Mercedes-Benz
sports individuels (boxe, karaté, haltérophilie, king- de Aïn-Bouchekif et celle de montage
boxing et judo) qui sera suivie par une cérémonie
destinée à récompenser les athlètes sportifs qui se sont
de véhicules Hyundai de Tiaret, il va
distingués lors de la saison 2015/2016. En plus de la sans dire que le laxisme des autorités
première tranche qui a été consacrée par le fonds de locales    met l’investissement agricole
wilaya pour la promotion de la jeunesse et de la pratique dans l’opacité. Ainsi, aucune démarche
sportive dans la wilaya, une seconde tranche est prévue méritoire n’a été entreprise pour assai-
pour une valeur de 8 milliards de centimes. En 2015, nir le climat à Rechaiga, où plus d’une
rappelons-le, la subvention globale au profit des mêmes cinquantaine de projets inscrits dans le
associations a atteint les 7,5 milliards. cadre de la mise en valeur par la conces-
M. LARADJ 
sion, portant sur des superficie allant de
50 à 100 hectares chacune à Racha Ou
TLEMCEN

D. R.
Zeboudj, sont toujours en souffrance.
Visite touristique Muni d’un dossier, à savoir l’acte de Victimes de la bureaucratie, les agriculteurs peinent à concrétiser leurs projets.
concession acquis conformément à la
de l’ancienne présidente circulaire interministérielle n°108 du gendarmerie qui était parvenue à maî- créer 15 emplois permanents et 20 sai-
de la République d’Indonésie 23/02/2011 portant sur la création de triser la situation lorsque les citoyens sonniers, considère qu’il est victime de
 Mme Megawadi Sukarnoputri, l’ancienne présidente de
nouvelles exploitations agricoles et voulaient agir “à leur manière”. “Ce que la bureaucratie. En plus de près de 1000
la République d’Indonésie en visite d’amitié en Algérie, a d’élevage, l’autorisation de construction nous demandons aujourd’hui, c’est l’in- emplois que les 56 opérateurs ont pré-
effectué vendredi un périple touristique à Tlemcen. des hangars, un plan cadastral, l’un des tervention du premier responsable de la vus pour leurs projets, l’investissement
Accompagnée de Mounia Meslem, ministre de la bénéficiaires qui s’est présenté à notre wilaya qui est appelé à nous rétablir sera caractérisé par un essor considé-
Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la bureau, s’est dit scandalisé de voir son dans notre droit. Mais ce dernier fait la rable quant à l’amélioration de la sécu-
femme, elle a été accueillie à l’aéroport international projet ne pas aboutir alors que toutes les sourde oreille et ne veut même pas nous rité alimentaire dans la région et dans le
Messali-Hadj par le wali et les autorités locales. modalités ont été entreprises dans les accorder une audience alors que pas pays. Par ailleurs, une correspondance,
La fille aînée de l’ancien président Soekarno, s’est rendue normes. moins de cinq ministres nous ont reçus”, dont nous gardons une copie, a été
sur les importants sites touristiques de Tlemcen,
L’obstacle a été, pour rappel, les rive- a martelé notre interlocuteur. adressée par les concernés au Premier
notamment le palais royal implanté au sein de la
citadelle du Méchouar, lieu hautement symbolique de
rains de ce périmètre en friche qui se Ce dernier, dont le projet tourne autour ministre qui est encore une fois inter-
l’histoire du Maghreb central, édifié au XIe siècle et la sont opposés au projet de concession de l’élevage de la vache laitière, l’arbori- pellé pour trouver une solution à cette
mosquée de Sidi Boumédiène (717 de l’Hégire) avant de estimant que les terres leur appartien- culture et les cultures fourragères… paralysie qui traîne depuis le mois de
découvrir la ville à partir du plateau qui surplombe la nent. D’ailleurs, cette histoire allait faire pour un chiffre d’affaires estimé à près mai 2016.     
ville sur 800 m d’altitude. Des présents artisanaux ont tache d’huile, n’était l’intervention de la de 7 milliards de centimes comptant R. SALEM
été offerts à l’ancienne présidente qui a dirigé
l’Indonésie de 2001 à 2004, lors d’une réception offerte
en son honneur à l’hôtel Renaissance. MASCARA
B. A.

ORAN Le courroux des anciens commerçants


Saisie de plus 16 000 CD
de contrefaçon
du marché de Rekaba
ne année après sa poussé deux jeunes pères de reçus en audience pour leur justice. Ces anciens commer-
 Un homme âgé de 30 a été appréhendé par les services
de la brigade économique et financière de la police
judiciaire de la Sûreté de wilaya en collaboration avec les
éléments de l’ONDA pour une affaire de contrefaçon de
16 150 CD et supports DVD. La saisie de cette importante
U démolition,
mythique marché
couvert de Rekaba, en plein
le familles, de mettre à exécu-
tion leur menace de s’immo-
ler par le feu devant le siège
réitérer les mêmes propos
par lesquels elle leur a signi-
fié que le dossier se situe au
çants dont certains se sont
retrouvés au chômage
dénoncent l’ingratitude et le
centre de la ville de Mascara, de la wilaya. D’autres leur niveau de la direction des mépris affichés à leur égard
quantité a été opérée dans un magasin à M’dina J’dida.  continue de faire polé- enjoignent le pas et brandis- finances censée débloquer les par certains responsables de
K. R. I.
mique.    En effet les anciens sent la même menace si leur fonds pour les indemnisa- l’administration locale sur-
commerçants, qui occu- problème n’est pas résolu tions. Elle les a exhortés à tout    qu’une fois le marché
MEURTRE À KOUCHET EL-DJIR (ORAN) paient des stands à l’intérieur dans une semaine. Selon le patienter quelques jours, démoli,    la plateforme    est
Les présumés coupables arrêtés de cette bâttisse, revendi- représentant de ces anciens faute de quoi, elle leur remet- devenue un dépotoir d’or-
quent toujours leur indemni- commerçants, la secrétaire tra les documents nécessaires dures défigurant l’image de
 Les services de sécurité ont appréhendé, en un temps
record, les deux présumés coupables du meurtre d’un sation. Cette situation a générale de la wilaya les a pour qu’ils puissent saisir la la ville. A. B.

jeune homme, au quartier de Kouchet El-Jir (Oran). Les


faits remontent à il y a deux jours lorsque lors d’une
dispute opposant trois personnes, deux d’entre eux s’en MOSTAGANEM
prennent au troisième comparse lui portant plusieurs
coups de couteau à la poitrine. La victime âgée de 26 ans
succombera sur la table d’opération après son Trois ans de prison Démantèlement d’un réseau d’escrocs
évacuation. pour conduite en état d’ivresse  Les éléments de la brigade économique et financière de la police
AYOUB A. judiciaire de la wilaya de  Mostaganem, sont parvenus à arrêter 4
 R. T., âgé de 27 ans, résidant à Mostaganem et personnes, impliquées dans une affaire d’escroquerie. Agées entre 47 et
poursuivi pour conduite en état d'ivresse, a été 62 ans, un cinquième, individu, multirécidiviste, est en fuite. Tous sont
TIARET condamné mercredi dernier à trois ans de prison impliqués dans une affaire d’association de malfaiteurs, faux et usage
ferme par le tribunal correctionnel. L'affaire
Fratricide à Sougueur remonte au mois de septembre, quand l’accusé
de faux de documents administratifs usurpation d’identité et
escroquerie. Selon le communiqué de la cellule de communication de la
 La ville de Sougueur, à 27km au sud de Tiaret, a été conduisant une voiture de marque Renault Sûreté de wilaya, les faits remontent au courant de la semaine dernière,
profondément troublée, durant l’après-midi de ce Camps, avait failli provoquer un grave accident quand deux personnes, l’une originaire de Mascara et la seconde de
vendredi, quand B. K., âgé de 42 ans, venait de mettre fin sur la route à Sirat dans la daïra de Bouguirat. Relizane, ont déposé plainte pour escroquerie suite à une transaction
à la vie de son jeune frère B. M. H., âgé de 31 ans. Le Interpellé par des policiers, ceux-ci avaient financière autour de la vente d’un terrain n’appartenant pas aux
drame a eu lieu, selon les témoignages, au domicile trouvé à l’intérieur du véhicule, 45 bouteilles accusés. L’enquête menée par les éléments de la brigade financière de la
familial situé au quartier dit “troisième tranche”, suite à d’alcool et trois comprimés psychotropes. Le Sûreté de wilaya, a mis à nu le procédé, et fait état de la falsifications de
un différend opposant les deux protagonistes.  La procureur de la République a requis la peine de documents administratifs dont une carte d’identité nationale et usage
victime, propriétaire d’une agence de taxis collectifs, a huit ans de prison ferme assortie d'une amende de faux, dans le but d’accaparer la somme de la vente de façon
été poignardée au ventre avant de rendre l’âme sur le à l'encontre du mis en cause.    frauduleuse. Les quatre inculpés ont été tous déférés devant le procureur
coup. Alors que le forcené a été aussitôt arrêté par les M. S.
de la République et mis sous mandat de dépôt. 
services de sécurité.
M. S.
R. SALEM
LIBERTE Dimanche 23 octobre 2016
Supplément Économie 9

SUPPRESSION DE LA RÈGLE 51/49 DANS LE SECTEUR, RECAPITALISATION,


CONSTITUTION D’UN GROUPE DE TRAVAIL AU MINISTÈRE

LE GOUVERNEMENT
PRÉPARE LA PRIVATISATION
DES BANQUES

D. R.

e gouvernement semble vouloir accélérer les réformes.

L
vice. Conséquence aussi d’un système informatique ou d’in-
En effet, des sources concordantes indiquent qu’il mène formation défaillant ou insuffisant.
des actions actuellement en vue de préparer les Deuxième question sensible : à qui faut-il céder les banques ?
banques publiques à la privatisation. Les premières ci- Pour des spécialises, il faut éviter le syndrome Khalifa. La pri-
blées sont la BDL et le CPA. Un dispositif institutionnel est déjà
mis en place pour faciliter la cession des actions des banques
publiques, en particulier la mesure portant suppression de la
Éviter vatisation des banques devrait s’adresser à des banques in-
ternationales connues pour leurs compétences. Mais dans la
conjoncture actuelle caractérisée par un assèchement de li-
règle du 51/49 dans le secteur bancaire contenue dans le pro-
jet de loi de finances 2017. Une disposition, si elle est adoptée
le syndrome quidités et une réglementation qui réduit le taux de profi-
tabilité, ces dernières seront-elles intéressées ? Le gouver-
par le parlement, ouvre la voie à la privatisation des banques
publiques. La question est de savoir si la privatisation des
banques publiques est une bonne décision. Pour un spécia-
Khalifa nement ne s’en inquiète pas. Il se focalise sur les actions
destinées à rendre les banques publiques plus attrayantes
pour les investisseurs. La loi de finances 2017 prévoit déjà la
liste, la priorité est, d’abord, de moderniser et d’améliorer la Par : K. REMOUCHE recapitalisation des banques. Le gouvernement programme
gestion des banques publiques. Elles restent un frein au dé- remouchekaled@gmail.com leur mise à niveau avant de céder une partie de leurs actions.
veloppement économique. En effet, les opérateurs se plai- Il convient de rappeler que pendant l’aisance qu’a connue le
gnent que même s’ils présentent de bons projets dans le do- pays durant les années 2000, les exécutifs qui se sont succédé
maine de la production de biens et services, les banques leur n’ont pas réussi à privatiser deux banques. On peut se de-
demandent trop de garanties. En somme, les banques ne mander si aujourd’hui, avec la crise financière qui secoue l’Al-
prennent pas de risque. Les opérateurs rencontrent toujours gérie, on parviendra à les céder à des repreneurs solides.
des difficultés pour financer leurs investissements. Les Pari difficile, c’est le moins qu’on puisse dire.
simples clients, eux, enregistrent la mauvaise qualité de ser- K. R.
Dimanche 23 octobre 2016 LIBERTE
10 Supplément Économie
LE GOUVERNEMENT PRÉPARE LA PRIVATISATION DES BANQUES
Le gouvernement veut aujourd’hui privatiser les banques. Les aujourd’hui. “Ce n’est pas une priorité. La priorité, c’est de les rendre
premières ciblées sont la BDL et le CPA. Les premières actions plus performantes, c'est-à-dire de procéder à leur mise à niveau”,
menées montrent que la cession des actions des banques figure conclut un banquier. Les partisans de la privatisation, eux,
dans le plan des réformes de l’Exécutif. “Le ministère des Finances avancent que la cession des actions des banques publiques permet
vient de constituer un groupe de travail en vue d’engager une de remédier à leur archaïsme, leur mauvaise qualité de service et à
réflexion sur ses modalités. La BDL et le CPA sont actuellement en leur incapacité à financer de manière importante les
train de préparer le terrain. La première a recruté un consultant investissements productifs. Dans ce scénario, faut-il associer les
indépendant pour sa mise à niveau en vue de la vente d’une partie entrepreneurs locaux ? Sur ce point, il ne faut pas oublier que
de ses actions. Parmi les chantiers, la valorisation de l’actif de la l’Algérie reste marquée par le syndrome Khalifa. Pour le surmonter,
BDL”, confie une source sûre de l’Association des banques et préconise un spécialiste, il convient de vendre les actions d’une
établissements financiers (Abef). partie de ces banques en Bourse et du coup entraîner indirectement
Cette dernière action est une nécessité car il convient de rendre ces la participation des entreprises algériennes au processus. Dans
banques attractives pour les repreneurs. cette option, des garde-fous permettront d’éviter les dérives
On peut se demander s’il convient de privatiser les banques qu’appréhende la clientèle.

SYSTÈME BANCAIRE ALGÉRIEN

Faibles performances
en matière de financement
Le système bancaire algérien demeure peu développé, réprimé et constitue un obstacle
à la croissance, et ce malgré les nombreuses réformes engagées par l’État ces dernières années.
n absence d’un marché financier caire aux capitaux étrangers en 2007, lors-

E
solide (bourse léthargique, in- qu’elles avaient annoncé la privatisation du
existante de fonds d’investisse- Crédit populaire d’Algérie (CPA). Sans succès.
ments publics ou privés), les Selon le collectif Nabni, le vrai levier, pour le
banques censées être le moteur de système bancaire, est qu’il faut équilibrer la si-
l’investissement marquent le pas. tuation qui donne la majorité des actifs au sec-
Selon un expert en la matière, l’Algérie ne pos- teur public. Cette situation n'est pas norma-
sède pas de banques d’in- le. Il faut en réalité, couper le cordon entre les
Par : vestissement. Il n’y a que banques et l'exécutif. Ce que propose Nabni
SAÏD SMATI des banques de dépôt. Ce c'est d'introduire une bonne partie des banques
constat, selon lui, s’ap- en bourse d'ici 2020. Cela permet une trans-
plique autant pour les banques publiques parence ainsi que remettre de la normalité. Il
que privées. est vrai que, depuis plusieurs années, le système
Ce sous-financement de l’économie est dû en bancaire algérien a fait l'objet de plusieurs ajus-
grande partie au fait que les banques ont ten- tements. Le financement des entreprises était
dance à surestimer le risque associé au finan- parmi les défis auxquels le gouvernement a ten-
cement des entreprises, ce qui se traduit par té de faire face pour en faire un pilier de sa po-
D.R.

l’insuffisance des prêts. Plus explicite, l’expert litique économique.


indique que les banques publiques ne prennent merce extérieur qui a fait leur bonheur. La jour d’aujourd’hui, dans une conjoncture de Malheureusement, cette réforme du système
aucun risque avec les porteurs de projets. Dans preuve, ajoute-t-il, dans ces banques on ne manque de liquidités, l’État algérien envisage bancaire algérien peine à porter ses fruits. Mis
la quasi-majorité des cas, elles demandent des trouve que des analystes financiers qui n’ont la recapitalisation de ses banques publiques en à part les aménagements dont ont fait l'objet
garanties dissuasives. À ce tableau, il faut ajou- une connaissance fine des secteurs porteurs 2017. Une façon de revenir à la situation pratiquement toutes les agences bancaires et
ter des banques privées qui, pour nombre d’investissement productif tel l’industrie. Jus- d’avant 2012. Mais sans effet, si cette recapi- l'installation de distributeurs automatiques de
d’entre elles, se sont intéressées principalement qu’en 2012, les surliquidités ont noyé les talisation ne booste pas le financement de l’in- billets de banques dont on signale des dys-
au financement du commerce extérieur dans banques et pour cause, l’absence de la cultu- vestissement productif. Par ailleurs, cette re- fonctionnements récurrents, force est de
le sillage de l’obligation du recours au crédit re de projets. Ces surliquidités ont été épon- capitalisation annonce-t-elle le recul des pou- constater qu'aucune action innovante majeu-
documentaire. Notre interlocuteur souligne gées par des dispositifs de crédits style Ansej voirs publics par rapport à l’ouverture du ca- re ne permet d'affirmer que nos banques sont
que ces banques, exclusivement étrangères, ont et Cnac, tandis que le financement de l’in- pitale des banques publiques ? Les autorités entrées dans la modernité.
mis le paquet dans le financement du com- vestissement productif peine à décoller. Au avaient déjà envisagé d’ouvrir le secteur ban- S. S.

RÉFORME BANCAIRE

Le chaînon manquant
smaïl Noureddine est expert en finances. Il s’attarde, de passer à la vitesse supérieure : adapter profil, attentes et pers- jours. Cependant, dit-il, avec le système d’information, le mou-

I dans une déclaration qu’il nous a faite, sur le chaînon man-


quant dans le processus des réformes bancaires, insistant
également sur l’absence de nouvelles  propositions d’offres de
pectives de chaque client.
Comment il faut s’y prendre : il faut d’abord que l’informa-
tion sur le client soit actualisée et intégrée dans de nouvelles
vement de compte est simple et est instantané dès que le comp-
te client est crédité ou débité.
Cela, les banques publiques n’arrivent toujours pas à le fai-
services bancaires, notamment dans les éta- prestations bancaires. Evidemment, une information effica- re. Autre lacune, les activités des titres restent marginales dans
Par : YOUCEF blissements financiers publics. Les banques cement élaborée est de nature à servir le développement des les banques, admet Ismaïl Noureddine. Il est vrai que cela ne
SALAMI    se limitent aujourd’hui, selon lui, à la systèmes d’informations dans les banques. Ces systèmes, les relève pas de leurs activités principales. Elles auraient pour-
gestion des comptes et aux activités an- établissements financiers n’en disposent pas aujourd’hui. Elles tant tout à gagner si elles s’impliquaient davantage dans le  dé-
nexes. Pourtant, dit-il, ce qui est attendu d’elles, c’est d’aller doivent certainement les avoir à l’avenir. Pareil système veloppement du marché financier. Elles sont agrées en tant
vers les citoyen-clients, d’étudier leurs besoins spécifiques et pourrait être utile, d’après lui, pour fluidifier la gestion ban- qu’intermédiaire en bourse. Dans les pratiques, elles n’ac-
de penser à créer la banque-client. caire. Pour l’expert, l’organisation du système d’information compagnent pas les entreprises en bourse, ne font pas d’ana-
Et, de souligner que les banques doivent, à son avis, s’inspi- a pour finalité de centraliser la gestion des comptes, ce qui ré- lyse de bilans et ne proposent pas de solutions de financement.
rer de ce que font les sociétés de télécommunication et de té- duit les risques de gestion, assure une rapide traçabilité, contrac- Et la privatisation des banques, qu’en pense-t-il ? L’expert es-
léphonie mobile ; ce sont des entreprises qui se focalisent sur- te le temps de traitement bancaire. time que la réforme bancaire ne passera pas par la privatisa-
tout sur le client. Et c’est important. Que faut-il faire pour que À ce jour, un simple virement bancaire est encore lent. Mais, tion. Il formule une proposition qui tient en deux mots : l’É-
la réforme bancaire avance et que les banques se modernisent ? pourquoi l’est-il ? Un virement, dans une banque publique, tat doit réfléchir à des solutions de groupement de banques pu-
La banque moderne ne doit pas, rappelle-t-il, se contenter d’in- mouvemente successivement trois à quatre comptes : un comp- bliques et à des choix stratégiques pour permettre aux éta-
formations initiales sur les clients qu’elle collecte à l’ouverture te central, un compte régional, un compte agence et, en der- blissements de se développer et d’être en phase avec leur
d’un compte mais entretenir de manière permanente ses nier, le compte client, ce qui veut dire que le virement ne peut temps.       
contacts avec les clients, de le faire prioritairement à ses agences, alimenter le compte client dans un délai inférieur à dix Y. S.
LIBERTE Dimanche 23 octobre 2016
Supplément Économie 11
LE GOUVERNEMENT PRÉPARE LA PRIVATISATION DES BANQUES
MOHAMED KESSEL, SPÉCIALISTE FINANCIER, À LIBERTÉ

“La réforme bancaire, l’Arlésienne


qu’on ne voit jamais”
Dans cet entretien, l’expert présente les limites du système bancaire algérien et préconise
des solutions pour améliorer ses performances.
Liberté : Faut-il privatiser les banques ? des risques que qualité de service au serait minoritaire. Dans ce nouveau schéma, il faut
Mohamed Kessel : À vrai dire, cette question doit client. que l’État soit minoritaire dans le secteur. On peut
se traiter exclusivement sous l’angle de l’amé- - Enfin faiblesse du capital humain : imaginer par exemple un modèle où 3 banques
lioration de l’effica- il y a une pléthore d’effectifs, qui à un publiques interviennent de manière à ce que l'É-
Entretien réalisé par : cité managériale, de certain moment, doit être dégraissée. tat puisse jouer encore un rôle de régulateur-in-
K. REMOUCHE la gouvernance et de Bien sûr, le facteur humain si tant dé- citateur dans le domaine industriel agricole et de
la valeur ajoutée que laissé, “oublié”, demeure pourtant la politique de l'habitat, des infrastructures et de la
ces banques peuvent apporter à l’économie. Bien clé de voûte de la réforme du systè- politique d'aménagement du territoire et de l'es-
évidemment, une privatisation avec des parte- me bancaire public. Sortir du “socia- pace urbain de manière générale. Ces trois
naires choisis peut apporter des améliorations no- lisme salarial” est indispensable pour banques peuvent faire l'objet d'une ouverture par-
tables sur ces trois aspects.   attirer les meilleurs vers les banques tielle du capital via la Bourse, tout en gardant la
publiques. majorité. Pour le reste, il serait judicieux de leurs
Quelles sont les limites du système bancaire Aujourd’hui, à titre indicatif le clas- trouver des repreneurs étrangers de renom, aux
algérien ? sement Jeune Afrique du TOP 200 3 autres banques, bien que la conjoncture ne soit
Le système bancaire actuel est caractérisé par la banques africaines : il y a quelques plus aussi  favorable à de telles acquisitions. En fait,
coexistence des banques à capitaux étrangers dont années les banques publiques algé- elles sont encore engluées dans des considérations
certaines figurant parmi les “majors” internatio- rienne et principalement la BEA de liquidités et de solvabilité induites par les nou-
nales avec des banques publiques largement do- étaient parmi les 10 premières au- velles normes bâloises. Néanmoins, si les pouvoirs
minantes, détenant environ 85% de part marché. jourd’hui, elles sont dans le Top 20. publics pourraient convaincre des banques de la
D.R.

Ce système dual est peu compétitif vu la structure Cela est la démonstration que celui qualité de Banco Santander l'espagnole d’acqué-
quasi oligopolistique de l’offre bancaire. Ajoutez politiques loin de toute rationalité économique. qui n’avance pas recule…. car les rir les actions de ces banques, ce serait un acquis
à cela, une réglementation bancaire (de change Le lien patrimonial distord le fonctionnement nor- autres banques africaines qui nous devancent dans considérable. Cela boosterait la concurrence dans
notamment) “poussiéreuse” et des marchés fi- mal de la banque.  - Retard technologique : des sys- le classement  la plus part se sont internationa- le secteur et pousserait les banques publiques à
nanciers peu développés. Tout ceci tire vers le bas tèmes d’information obsolètes, des applications lisées pour trouver  des relais  de croissance  en se comporter selon les règles de la commerciali-
le secteur. La preuve, nous parlons aujourd’hui en- “métiers” inexistantes, ce qui ne permet pas la re- créant des filiales en Afrique a l’instar d’EcoBanque té. Il faut aussi impérativement avoir un ou deux
core de réforme bancaire comme de l’Arlésienne montée en temps réel de l’information fiable. La ou Atijariwafa etc…. qui se positionnent aujour- groupes bancaires algériens qui soient capables
que l’on ne voit jamais. faiblesse des réseaux informatiques limitent d’hui comme des modèles bancaires de référen- de s’internationaliser vers l’Afrique pour créer une
aussi le partage et la circulation de l’information. ce en Afrique. dynamique  économique avec des pays africains
Quelles sont les limites des banques publiques ? - Déficit organisationnel : les notions de Back-Of- et même avec des bureaux Europe pour capter la
Les banques publiques ont un retard immense à fice, Front-Office, Buisness line, fonction sup- Comment voyez-vous le parachèvement de la ré- ressource financière. Je pense qu'il faut oser dans
rattraper. On peut résumer ces retards brièvement port, Risk management, ALM, sont encore des forme bancaire ? ce domaine, nous avons déjà assez perdu du
en quelques points : concepts mal intégrés ou pas du tout dans la cul- Concernant le parachèvement de la réforme ban- temps. Dans une seconde étape, il faudra prépa-
- Absence de “Business Model” : Les choix en termes ture bancaire publique. Or, une bonne organisa- caire, pour revenir au début de notre discussion, rer ces banques à s'internationaliser et à intégrer
de politique commerciale, les priorités en matiè- tion contribue à l’efficacité d’une organisation aus- je suggère que les pouvoirs publics adoptent un graduellement la globalisation financière. 
re de financement sont dictés par des impératifs si bien en termes de gestion du temps, de maîtrise schéma d'organisation global du secteur où l'État K. R.

FAUT-IL PRIVATISER LES BANQUES PUBLIQUES ?

Gageure économique et risque politique


Le secteur bancaire algérien est composé de 28 établissements, dont 21 banques,
7 institutions financières, une banque de développement et une banque offshore.
idée de la privatisation des importantes de leurs banques. Les l’avènement du numérique. Pour rap- plore la révision de la loi sur la mon- termédiation, les marchés financiers de-

L’ banques publiques ne date pas


d’aujourd’hui. Les rédacteurs
de la loi sur la monnaie et le crédit en
autres pays occidentaux incriminent
à leur tour le capital financier spécu-
latif international du fait de la crise
pel, lorsque la question de la privati-
sation du CPA a été mise sur le tapis
par l’exécutif, il y a eu une levée de
naie et le crédit, qui a ôté à la Banque
d’Algérie son indépendance. Pour ce
dernier, la loi de 1990 sur la monnaie
meurent embryonnaires et l’exécution
des réformes de modernisation, autre-
ment plus louables, traîne”. Il propo-
1990, amendée entretemps, suggé- économique structurelle qu’il a géné- boucliers, UGTA en tête. La crise de et le crédit “mettait en place un cadre se à cet effet un délai de cinq ans “aux
raient en fili- rée dans leurs pays. Dans ce contexte 2008 et la scabreuse affaire de Khali- de réforme profond. Malheureuse- banques pour se préparer à la privati-
Par : A. HAMMA grane l’ouver- mondial très volatile, est-il prudent de fa Banque, ont fait le reste. Pour sa ment, la loi sera modifiée par deux fois”. sation”. L’époque a changé et il serait
ture progressi- s’embarquer dans une démarche à part, l’ancien ministre Abelhamid Temmar semble “oublieux” des opé- suicidaire de ne pas penser à des me-
ve du capital des banques publiques haut risque ? Au demeurant, le sys- Temmar, qui eut un temps le pouvoir rations de privatisation qu’il a menées sures novatrices afin de moderniser
aux actionnaires privés. Alors faut-il tème financier et bancaire algérien, dé- d’un ministre de l’Économie suggère dans l’opacité totale et dont les résul- notre système bancaire en toute séré-
les privatiser ? Au-delà de toute ap- connecté de la finance internationale, de privatiser certaines banques pu- tats n’ont jamais été rendus publics. nité. Un risque politique subsistera
proche idéologique, il n’est pas aisé de a permis à notre pays d’amortir le choc bliques et de favoriser l’installation de Quant au FMI, fidèle à sa politique tra- néanmoins en l’éventualité de perdre
répondre à une question aussi com- de la crise de 2008, du moins d’en re- banques étrangères de premier plan. ditionnelle, il suggère à l’Algérie de ré- une part de notre souveraineté éco-
plexe. D’abord la sphère financière in- lativiser l’impact sur notre économie. Dans une tribune rendue publique, unir les conditions de privatisation du nomique, d’autant que le lobby des
ternationale est en pleine évolution et Faut-il pour autant s’arrêter à ce Temmar estime que ces mesures se- secteur bancaire. Dans un rapport néolibéraux chez nous et ailleurs , est
est à l’origine de la crise des subprimes constat et laisser les choses en l’état? raient nécessaires pour favoriser sur la situation du secteur financier et à l’affût d’une telle aubaine. Comment
de 2008, dont l’onde de choc n’a pas Évidemment que non, tant notre sys- “l'émergence d'un cadre d'efficience et bancaire et la supervision des banques, réussir cette gageure économique en
épargné la sphère économique réelle, tème bancaire est désuet et ne peut de développement”, où “la compétition cette institution base son argumentaire évitant le risque politique : telle est la
à telle enseigne que les USA ont pen- plus répondre aux exigences de la entre banques  constituerait le moteur sur le fait que “le crédit bancaire aux question qui se pose aujourd’hui.
sé un moment, à nationaliser les plus mondialisation de l’économie et à de la relance de notre économie”. Il dé- entités publiques domine toujours l’in- A. H.

MODERNISATION DU SECTEUR FINANCIER

La spécialisation, le contre-pied au changement


epuis quelques années, le changement de dentaires, les banques commerciales publiques ciellement à devenir “une banque du logement”. Au total, 1 200 milliards de dinars seront versés

D décor est complet. La concentration des


crédits accordés par certaines banques
publiques, sur injonction de l’État, au profit d’un
ont en effet été sollicitées massivement par l’É-
tat qui est leur actionnaire unique, pour finan-
cer les investissements réalisés dans les infra-
C ’est un grand retour du concept -et de la pra-
tique- de la spécialisation bancaire en vogue dans
les années 70 qui risque de transformer dura-
par l’ensemble des banques publiques algé-
riennes pour mener à bien ces projets immobi-
liers. Le CPA n’est pas la seule banque concer-
seul secteur, voire même structures économiques et sociales, en lieu et pla- blement le paysage bancaire algérien en l’éloi- née par cette nouvelle orientation. La CNEP a été
Par : HASSANE d’une seule entreprise, ce du Trésor public, qui assurait encore presque gnant de tous les standards internationaux. récemment appelée au chevet de Sonelgaz dont
HADDOUCHE risque de se révéler à exclusivement ce rôle jusqu’à une période ré- Au printemps 2013, le ministre de l’Habitat et le elle finance depuis le début de 2012, les inves-
l’avenir un facteur de fra- cente. Après la BEA considérée de longue date PDG du CPA annonçaient que la banque du bou- tissements en mobilisant ses excédents. Le dé-
gilité qui semble ignorer les règles prudentielles comme la “banque de Sonatrach”, voilà que le levard Amirouche doit prendre la tête des fi- légué général de l’Abef, M. Trabelsi indiquait voi-
les plus élémentaires…. gouvernement algérien a décidé en quelques mois nancements syndiqués assurés par l’ensemble des ci quelques mois qu’au total, la Sonelgaz doit bé-
Depuis la fin de l’année 2011, en vue d’ utiliser de transformer quasiment la CNEP en “banque banques d’État au profit de la relance des pro- néficier de 1 400 milliards de dinars de crédits.
leurs ressources financières (à l’époque) excé- de Sonelgaz” tandis que le CPA est appelé offi- grammes AADL et de logements promotionnels. H. H.
Dimanche 23 octobre 2016 LIBERTE
12 Supplément Économie
ENTREPRISE ET MARCHÉS
SMAIL SEGHIR
Brèves Parlons management seghirsmail@gmail.com

ACCORDS DE L’OPEP
“L’Algérie aura
un rôle essentiel”
n L’Algérie qui a facilité les négociations sur
un accord de gel de production entre l’Iran et
La corruption ?
l’Arabie Saoudite va jouer un rôle essentiel
dans tous les futurs accords de production
de l’Opep, a indiqué l’APS, citant le site
américain spécialisé Oil Price. Parlons-en !
MAURITANIE La corruption qui implique les hautes sphères est aujourd’hui à la une
Des opportunités s’offrent de toutes les rédactions. Mais il existe une autre forme de corruption,
aux entreprises algériennes plus insidieuse, qui est le fait de l’entreprise elle-même à travers ses
n Un avis d’appel d’offres international a collaborateurs. Et contre laquelle le management peut et doit agir.
été lancé par le ministère de l’Hydraulique
ans les classe- de corruption. D’autant plus que changement, démontre de façon qui acceptable et ce qu’il ne l’est

D
et de l’Assainissement mauritanien,
agissant en qualité de maître d’ouvrage, ments établis les risques d’y succomber sont de irréfutable qu’investir dans une pas. Car la mémoire de l’entrepri-
pour la réalisation des travaux de 9 réseaux pour comparer plus en plus fréquents. Les études culture éthique est loin d’être un se est plus forte qu’une masse de
d’alimentation en eau potable et leur les différents pays montrent en effet que les vulné- luxe. C’est au contraire un inves- procédures.” Pour l’avoir accom-
raccordement aux stations de pompage au regard de la rabilités des entreprises face à ce tissement qui non seulement pagné, le rédacteur de ces lignes a
solaires dans les sites de Aïn El-Khachba corruption, on phénomène s’accroissent d’an- constitue le meilleur pare-feu pu observer le patron d’une gran-
(wilaya du Tagant), Tadreissa, Chilakh oublie de préciser que les évalua- née en année (1). Les différentes contre la corruption et la fraude, de entreprise privée algérienne qui
Lehmir, Bir Leleibn Lehneikat, Tembara, tient exactement le même langa-
tions utilisées se basent sur la manifestations de cette corruption mais se révèle extrêmement ren-
Boubaghge, Lejwadet Leglebatt (wilaya du
Brakna), ainsi que la réhabilitation du
perception de la corruption im- agissent comme des “tueurs si- table pour l’entreprise (2). A. ge à ses managers. Bien entendu,
bâtiment d’exploitation de Kiffa. Les pliquant principalement le secteur lencieux” qui fragilisent l’entre- Leigh y expose de façon détaillée cette attitude basée sur le princi-
entreprises algériennes pourront public. Bien évidemment, dans la prise et mettent en danger sa ré- les différentes dimensions pour pe de la tolérance zéro face à la
soumissionner dans le cadre de cet appel plupart des pays, notamment à putation et, à terme, sa pérenni- bâtir une culture éthique et le corruption a causé de nombreux
d’offres. travers l’attribution des marchés té. Les entreprises ont commen- rôle particulier du management freins et retards pour ses projets.
publics, les administrations sont cé à prendre conscience de ce pour déployer ce type d’initiative. Mais, au fil du temps, la culture de
parfois les protagonistes de formes danger et réagissent en mettant en Pour les heureux abonnés, l’ou- l’entreprise n’a cessé de se raffer-
NIGERIA de corruption de grande ampleur. place des politiques dites vrage est disponible sur la biblio- mir et de renforcer son image et
Mais une autre forme de corrup- “éthiques” ou anti-corruption, thèque numérique Scholarvox de sa notoriété auprès de la com-
Les banques tion, tout aussi dévastatrice, exis- assorties de procédures que leurs Cyberlibris et à ceux de la plate- munauté des affaires. Ce qui est
restreignent l’utilisation te au sein même des entreprises. collaborateurs doivent respecter. forme Fimaktabati offerte par Al- un avantage précieux quand on
Cette forme de corruption est Mais cet arsenal procédurier res- gérie Télécom. veut asseoir sa compétitivité à
de leurs cartes bancaires parfaitement connue au point te peu efficace sans l’implication Pour illustrer la mise en œuvre l’international. Car, comme le
n Des banques opérant au Nigeria ont qu’on peut en dresser une véri- forte des hauts responsables de d’un leadership éthique, voici ce rappelle à ce propos Warren Buf-
suspendu l’utilisation de leurs cartes table taxonomie. Ce sont les pots- l’entreprise. Une implication qui que déclare à ce propos le PDG fet, le célèbre CEO du fonds d’in-
rattachées à des comptes dont les dépôts de-vin que l’entreprise paye pour consiste à bâtir une solide cultu- d’une grande entreprise indien- vestissement Berkshire Hatha-
sont effectués en nairas, dans des obtenir des avantages/facilitations re, capable d’armer les collabora- ne du secteur IT : “Nous disons à way, “il faut 20 ans pour bâtir une
distributeurs automatiques de billets à
auprès d’une autorité particuliè- teurs de l’entreprise contre les nos collaborateurs de rester fermes réputation et cinq minutes pour la
l’étranger, ou encore sur des plateformes
d’achat en ligne dont les prix des produits re. C’est le fait d’accepter l’extor- pressions de la corruption. Et et de persister, de ne jamais perdre !”.
sont payés en devises étrangères. “Nous vous sion (racket) exercée par une au- c’est là une mission-clé des diri- prendre des raccourcis. Le messa- S. S.

informons que votre carte de crédit ne sera torité pour délivrer ses faveurs. geants de l’entreprise. À cet égard, ge est clair : nous serons à vos cô-
plus fonctionnelle pour des opérations C’est l’acceptation de cadeaux on parle désormais de “leadership tés. Nous ne vous en voudrons 1 - http://www.kroll.com/en-
internationales”, indique un message de qui implique en retour des obli- éthique”. C’est précisément le pas si vos projets prennent du re- us/intelligence-center/reports/gl
Standard Chartered Bank Nigeria envoyé à obal-fraud-report.
gations spécieuses vis-à-vis de di- titre d’un livre remarquable paru tard ou si nous perdons de l’argent ;
ses clients, selon des médias locaux. 2 - Ethical leadership: Creating
vers partenaires (fournisseurs, en 2013 où Andrew Leigh, auteur nous ferons que ce qui est correct and Sustaining Business Culture.
clients…). C’est la fraude de la célèbre d’ouvrages de manage- et non ce qui est commode. Avec le Kogan Page. 2013.
COURS DU DINAR part des employés de l’entreprise ment et consultant en gestion du temps, les gens comprendront ce
ACHAT VENTE qui, de leur propre chef, peuvent
US dollar 1 USD 110.4042 110.4192 être amenés à accepter de favori-
Euro 1 EUR 121.1907 121.2292 ser tel ou tel partenaire contre des
avantages personnels, comme le
LU DANS LE JO
COURS DES MATIÈRES versement de dessous de table.
PREMIÈRES
Brent
Or :
52 dollars/baril
1266 dollars
C’est la “fauche” ou l’utilisation à
des fins personnels des moyens de
l’entreprise par ses propres em-
Organismes de sécurité sociale :
Blé :
Maïs
Cacao
162 euros/tonne
159 euros/tonne
2 237 livres sterling/tonne
ployés, etc.
Le management ne peut pas res-
frais de transport sanitaire
Robusta 2 124 dollars/tonne ter insensible devant cette forme Les tarifs de remboursement révisés mine à 450 DA pour 51 à 100 km par-
Le décret exécutif 16-240 du 21 sep- courus. Les tarifs de remboursement
tembre 2016 modifiant et complétant sont majorés de 50% en cas d’inter-
BOURSE D’ALGER le décret exécutif 07-218 du 10 juillet vention la nuit ou un jour férié. Par
2007 fixant les conditions, les mo- ailleurs, lorsque le transport est ef-
Séance de cotation du 17 octobre 2016 dalités de prise en charge et les tarifs fectué en partie pendant les heures
de remboursement des frais de trans- de jour et en partie pendant les
TITRES COTÉS port sanitaire par les organismes de heures de nuit, il est fait application
sécurité sociale a été publié au Jour- du tarif de jour pour la fraction de
ACTION COURS VARIATION TAUX DE VARIATION
ALLIANCE ASSURANCES Spa 465,00 0,00 0,00 nal officiel n° 55. Le présent décret a parcours réalisée pendant les heures
NCA-ROUIBA 335,00 0,00 0,00 pour objet de modifier et de com- de jour et du tarif de nuit pour la frac-
pléter les dispositions des articles 5, tion de nuit. Figure également dans
TITRES NON COTÉS 8 et 10 du décret exécutif numéro 07- ce numéro l’arrêté interministériel du
DERNIER COURS DE CLÔTURE
ACTION 218 fixant les conditions, les moda- 10 août 2016 fixant la classification
EGH EL AURASSI 460,00 lités de prise en charge et les tarifs de de l’institut national de la poste et des
BIOPHARM 1 225,00 remboursement des frais de trans- technologies de l’information et de
SAIDAL 600,00 port sanitaire par les organismes la communication et les conditions
EVOLUTION DES COURS DES VALEURS DU TRÉSOR : de sécurité sociale. Le tarif de base de d’accès aux postes supérieurs en re-
remboursement par kilomètre par- ; de 12 DA à partir du 101e km. Il est fixé levant. Ainsi, l’institut en question est
MAXIMUM MINIMUM couru est fixé comme suit : il est de à 150 DA pour moins de 20 km par- classé à la catégorie B, section 1.
GAT 7ANS 107,71 95,88 16 DA pour le transport par véhicu- courus ; à 300 DA pour un parcours
GAT 10ANS 117,07 97,78 le sanitaire léger (du 1er au 100e km) variant de 20 à 50 km. Le tarif cul-
GAT 15ANS 121,75 98,82

PRINCIPAUX INDICATEURS BOURSIERS


Nominations
Capitalisation boursière : 45 568 197 740,00 n Par décret présidentiel du 14 septembre 2016 sont Maya Fadel épouse Sahli, membre ; Abdeldjalil
Valeur transigée : 3 756 375,00 nommés président et membres de l’organe national Kassoussi, membre ; Nabila Boukhobza épouse
Encours global des titres de créance : de prévention et de lutte contre la corruption, pour Allam, membre ; Abdelmalek Yacoubi, membre ;
Encours global des valeurs du Trésor : 414 175 000 000,00 une période de cinqn ans, Mmes et MM. Mohammed Abdelkrim Bali, membre.
Dzairindex : 1 287,62 Sebaïbi, président ; Khadidja Meslem, membre ;
LIBERTE Dimanche 23 octobre 2016
Culture 13
LE BUDGET DE CETTE MANIFESTATION A ÉTÉ RÉDUIT DE MOITIÉ

Pas de grandes nouveautés pour le Sila 2016


Le commissaire du Salon international du livre d’Alger a dévoilé, lors d’une conférence de presse, les grandes lignes
de cette 21e édition qui aura lieu du 27 octobre au 5 novembre à la Safex.
our ce 21e Sila, le commissaire a déclaré avoir reçu une Plenel, Alberto Ruy-Snachez... Il y


P
comité de lecture a enveloppe de “100 millions de di- aura également trois journées dé-
émis des réserves nars,  soit une baisse de 50% par diées à l’identité “Le fonds ama-
sur 131 titres. Et rapport à l’an dernier”. zigh, la langue arabe et l’islam”. La
une dizaine de Inscrite sous le thème “Le livre, to- commémoration du 1er Novembre
maisons d’édition tale connexion”, cette édition verra sera marquée par “Le rendez-vous de
de pays arabes ont été exclues de cet- la participation de 50 pays, l’Inde, l’Histoire”, et les amoureux de la lit-
te édition”, a indiqué Hamidou Mes- (pour la 1re fois), et c’est l’Égypte qui térature africaine retrouveront aus-
saoudi, commissaire du Salon in- succède à la France comme invitée si cette année l’espace “Esprit Pan-
ternational du livre d’Alger. Cette d’honneur. À cet effet, il y aura au af”. Outre ces rencontres littéraires,
annonce a été faite lors d’une confé- menu des “présentations sur les re- le 7e art s’invite encore cette année,
rence de presse, organisée dans la lations culturelles entre l’Algérie et l’É- au Sila à travers le volet “Cinéma et
matinée d’hier, à la Bibliothèque gypte, ainsi qu’un aperçu sur la lit- littérature”, où seront projetés dans
nationale d’El-Hamma, afin de dé- térature égyptienne, des animations la salle Ali-Maachi et à la cinéma-
voiler les grandes lignes de cette édi- sur la poésie et des projections de thèque d’Alger des films de Costa
tion qui se déroulera du 27 octobre films”. Gavras et une dizaine de films égyp-
au 5 novembre, au Palais des expo- Dans sa présentation, le commissaire tiens.
sitions des Pins Maritimes (Safex, Al- a annoncé la participation de 962 ex- HANA MENASRIA
ger). posants, soit une “augmentation de
Horaires d’ouverture du Sila  (27 octobre-
À propos de ces ouvrages “censurés” 5,4% par rapport à 2015”. “La par- 5 novembre) : de 10h à 19h, au Palais des ex-
par ce comité de lecture indépendant ticipation internationale est plus positions des Pins Maritimes (Safex, Alger).
du Sila, le commissaire a expliqué prononcée  : 671 stands étrangers
que “ces livres d’éditeurs arabes pu- cette année, contre 620 l’an dernier.
bliés entre 2015 et 2016 sont interdits, Tandis que la participation nationale
notamment pour plusieurs raisons : semble se stabiliser : 291 stands en LE DIRECTEUR GÉNÉRAL
apologie du terrorisme, atteinte à la 2016, contre 290 en 2015.” DE L’ONDA À TLEMCEN
sûreté de l’État… Nous ne visons au- Concernant le programme établi Défendre la propriété
cun éditeur, nous appliquons seule- pour cette édition, le public aura l’oc- intellectuelle
ment le règlement”. Concernant les casion, comme chaque année, de n Le directeur général de l’Office
maisons d’édition qui ont été exclues rencontrer des auteurs pour des national des droits d’auteur et des
du Sila, il a expliqué qu’“elles n’ont ventes-dédicaces, d’assister à des droits voisins (Onda), Sami
pas respecté le règlement intérieur du conférences-débats en relation avec Bencheikh El-Hocine, a rencontré,
salon lors de l’édition 2015, concer- l’histoire, le mouvement national et hier après-midi, à la maison de la
nant la vente en gros des livres. Ces la guerre de libération, la culture et culture Abdelkader-Alloula de
gens peuvent vendre leurs ouvrages les médias, l’école, la création litté- Tlemcen, des artistes,
dans les lieux adéquats pour ce gen- raire algérienne ou encore l’amazi- principalement des compositeurs
et interprètes de musique
re de transactions. Mais il est stric- ghité. Ce Salon international du andalouse, afin de les entretenir
tement interdit de le faire au salon”. livre sera ponctué au total de 11“es- des nouvelles dispositions mises en
Au sujet du budget alloué pour la trades”, qui seront animées par œuvre à leur profit par son
réalisation de cet événement, le Amin Zaoui, Costa Gavras, Edwy institution. En présence du
ministre de la Culture Azzedine
Mihoubi et du wali, le DG de l’Onda
5e ÉDITION DU PRIX MOHAMMED-DIB a abordé diverses questions en

Les lauréats primés à Tlemcen


rapport avec la protection des
droits des compositeurs et
chanteurs, dénonçant
parallèlement les atteintes à la
e 5e prix littéraire Mohammed-Dib, dans ses nement engagé pour accompagner chaque année bar. Auparavant, le ministre de la Culture, ac-

L trois versions linguistiques, a été décerné,


hier, au palais de la culture Abdelkrim-Dali
de Tlemcen, à Garaf Mohamed Salah pour son
cette grande aventure littéraire consacrée à l’un des
plus prestigieux écrivains algériens d’avant et
d’après indépendance, ayant porté haut et fort le
compagné du wali Saci Ahmed, avait présidé la
cérémonie de commémoration de la journée de
la presse au siège de la radio locale. À cette oc-
propriété intellectuelle
enregistrées régulièrement à
travers le territoire national. Il a
affirmé que l’Onda continuera à
ouvrage Sisyphe en faux sourire (en langue ara- message de l’Algérie en lutte contre l’occupant et casion, il a prononcé une allocution pour souli- défendre avec rigueur les intérêts
be), à Aouzelleg Louisa pour son titre Ger Igen- pour son renouveau”. gner le rôle des médias dans le développement moraux et matériels des auteurs et
ni d tmurt  (en tamazight) qui signifie entre ciel Azzedine Mihoubi a rappelé l’adaptation à la té- pluridisciplinaire de la région et insisté “sur la li- de leurs ayants-droit ainsi que des
et terre, et à Bouchreb Mustapha pour son livre lévision du roman best-seller L’Incendie qui fut berté d’expression à présent acquise par la corpo- titulaires des droits voisins, dans
en français La fatwa. Soixante-dix auteurs étaient un succès retentissant et restera à jamais gravé ration à la faveur des textes de loi mis en œuvre”. une démarche qui se veut légale et
dans les esprits des cinéphiles de tout âge. Et de renchérir que “le professionnalisme doit gui- engagée. Il a pris pour preuve la
en lice doit-on rappeler.
protection sociale dorénavant
Les prix ont été remis aux lauréats par Azzedine Dans ses propos tenus en présence de la veuve de der à présent le cheminement des praticiens de l’in- assurée aux membres de la
Mihoubi, ministre de la Culture, qui a pronon- Mohammed Dib, il a ajouté que pour le centenaire formation qui doivent, par ailleurs, défendre leur corporation. Les artistes présents
cé à l’occasion, une allocution pour souligner l’im- de la naissance de l’illustre écrivain (2020), le sec- pays contre toutes les tentatives extérieures, car ce ont mis à profit la présence du
portance de cet événement “qui marque, chaque teur de la culture va contribuer à commémorer sont avant tout des Algériens”. La cérémonie a été premier responsable de l’Office
année, d’un sceau indélébile la place de la litté- cet événement qui revêtira un caractère interna- marquée par la remise de titres honorifiques à national pour soulever les
rature algérienne dans l’universalité de l’écrit”, tout tional. Il en sera de même a-t-il déclaré notam- deux anciens journalistes professionnels dont un problèmes inhérents à leur carrière
en ajoutant que “le ministère de la Culture est plei- ment pour les prix Moufdi-Zakaria et Assia-Dje- encore en activité depuis 53 ans. et les conditions de travail souvent
B. ABDELMADJID difficiles auxquelles ils font face.
B. A.

9e FESTIVAL NATIONAL DE LA CHANSON RAÏ DE SIDI BEL-ABBÈS

“Musique raï pas touche”


e
ans le cadre de la 9 édition du Festi- qui tenait à ce que le festival se tienne cette an- Au sujet des chanteurs conviés pour animer na Raï, cheikh Naam, cheb Yacine, cheikh Hat-

D val national de la chanson raï de Sidi


Bel-Abbés, le commissariat a organi-
sé une conférence de presse, jeudi dernier, au
née”, a-t-il expliqué. Et d’ajouter : “Face à cet-
te insistance, le ministère a dans un premier
temps proposé la période du 1er au 3 novembre
les trois soirées, Lotfi Attar a indiqué que “l’ab-
sence de grands noms du raï est due à l’enve-
loppe financière de 15 millions de dinars qu’on
tab, cheb Mohamed Bousmaha, cheb Mi-
moun, cheb Sahli. “Désormais, il va y avoir du
changement dans l’organisation de ce festival,
siège de la wilaya. Dans son allocution, Lotfi pour donner un cachet particulier aux festivi- nous a promise. Pour les dernières éditions, elle et à partir de l’année prochaine, vous allez dé-
Attar (ancien leader du groupe Raïna Raï), tés de la commémoration du 62e anniversaire atteignait 4,5 milliards de centimes. En plus, couvrir un autre festival avec plus de groupes
commissaire du festival, a dévoilé les grandes du déclenchement de la lutte armée du 1er no- nous avions peu de temps, et il fallait l’organiser pour élever le niveau.” En parallèle au dérou-
lignes de cet événement placé sous le thème vembre 1954. Par la suite, il a été décidé de l’or- en comptant sur les artistes et les musiciens lo- lement de cette édition à la maison de la cul-
“Musique raï pas touche”, qui aura lieu du ganiser à partir du 3 du mois prochain.” In- caux”. Cependant, une exception a été faite ture, il est également prévu l’organisation de
3 au 5 novembre, à la salle de la maison de la terrogé sur le choix du lieu abritant cette ma- pour “Kader Japonais, cheb Abdou, Hakim spectacles dans les daïras de Ben Badis, Sidi Ali
culture Kateb-Yacine de Sidi Bel-Abbès. nifestation, le nouveau commissaire du festi- Salhi et cheb Bilel Seghir, en raison de leur po- Benyoub, Telagh, Mostefa Ben Brahim et
“Cette 9e édition était prévue pour le mois val a expliqué : “C’est en raison d’éventuelles pularité chez les jeunes”, a-t-il précisé. Aïn El-Berd, où plusieurs chanteurs vont se
d’août, puis elle a été annulée pour raison d’aus- intempéries que le choix s’est porté sur la sal- Cette manifestation sera animée par une produire devant des spectateurs qui ne sont pas
térité et cela a suscité une vive réaction des ci- le de spectacles de la maison de la culture Ka- pléiade de chanteurs locaux, notamment en mesure de se déplacer jusqu’au chef-lieu de
toyens de la ville, notamment la presse locale teb Yacine.” cheb Mohamed Abbasi, le célèbre groupe Raï- wilaya.
A. BOUSMAHA
Dimanche 23 octobre 2016 LIBERTE
14 Publicité

F.985

F.986
LIBERTE Dimanche 23 octobre 2016
L’internationale 15

OUVERTURE DE LA CAMPAGNE DU RÉFÉRENDUM SUR LA CONSTITUTION EN CÔTE D’IVOIRE

Ouattara sur les pas


de ses pairs africains
Après avoir lutté contre les tentations dictatoriales de son prédécesseur Laurent Gbagbo, aujourd’hui jugé
à La Haye par la Cour pénale internationale, Alassane Ouattara veut rester au pouvoir à tout prix.
a campagne du référen- vers de fausses informations”, lit-on Dans le texte de la nouvelle Première

L
dum pour la révision de sur le quotidien électronique L’Ivoi- loi du pays, le président ivoirien fait
la Constitution en Côte rien. Cette suspension n’a visible- sauter le verrou de l’“ivoirité” qui
d’Ivoire, qui aura lieu ment d’autres buts que celui d’em- oblige les candidats au poste de
le 30 octobre, s’est ou- pêcher toute voix discordante ca- chef de l’État en Côte d’Ivoire d’être
verte hier sur fond de ré- pable de faire échouer le projet de “exclusivement de nationalité ivoi-
pression de l’opposition et des mé- M. Ouattara aussi bien en influant rienne, né de père et de mère ivoi-
dias qui dénoncent un coup de for- sur le taux de participation que sur riens”.
ce du président ivoirien Alassane le résultat des urnes. Interrogé par la Alassane Ouattara, qui n’a pu être
Ouattara. chaîne de radio britannique la BBC, candidat à la présidentielle de 2011
L’opposition qui boycotte ce scrutin, le patron du Front populaire ivoirien que grâce à la signature d’un décret
a été empêchée de manifester jeudi (FPI, créé par Laurent Gbagbo), de Laurent Gbagbo, a réécrit l’article
dans la capitale Abidjan et quelques- Pascal Affi Nguessan, a estimé que 55 comme suit  : “Le candidat à
uns de ses responsables ont été briè- le texte que propose M. Ouattara l’élection présidentielle (...) doit être
vement interpellés par la police mo- “c’est moins qu’une Constitution”, exclusivement de nationalité ivoi-
bilisée en force. Alors que les parti- ajoutant que ce dernier “opère avec rienne, né de père ou de mère ivoirien
sans de cette révision qualifient le la Côte d’Ivoire comme un proprié- d’origine.” Il lui était reproché ses ori-
projet du président de “moderne” taire vis-à-vis d’un patrimoine per- gines burkinaises.
pour stabiliser le pays, ses détracteurs sonnel”. Et d’affirmer que cette Inspiré par certains de ses pairs
voient en lui une démarche “rétro- Constitution voulue par le président africains, l’actuel président veut
D. R.

grade” visant à instaurer un régime en exercice “est son testament pour créer le sénat, dont les deux tiers se-
“monarchique”. Sinon, pourquoi Youssouf Bakayoko, président de la Commission électorale indépendante. organiser la dévolution de son patri- ront élus, en se réservant le droit de
suspendre deux journaux, considé- pour le référendum. En effet, La voie Conseil national de la presse, sous moine à ses successeurs de manière à regard sur le tiers restant qui sera
rés comme pro-Gbagbo, pendant originale et Aujourd’hui ont été sus- prétexte qu’ils créent “la confusion ce que ce patrimoine reste dans la fa- complété par le chef de l’État.
deux semaines, période durant la- pendus depuis vendredi par le dans l’esprit des populations, à tra- mille”, lit-on encore sur le site de la LYÈS MENACER
quelle se déroulera la campagne BBC.

AU MOINS 473 TERRORISTES TUÉS ET 53 LOCALITÉS REPRISES PAR L’ARMÉE IRAKIENNE

De lourdes pertes pour Daech à Mossoul


n dépit de toutes ses tentatives de faire 46 morts. Ce bilan a été confirmé de source Baghdadi, pour “réduire la pression sur le front soul pour y encercler Daech. À signaler que

E diversion, avec notamment les attentats-


suicides, le groupe autoproclamé État is-
lamique en Irak et en Syrie enregistre de
médicale à Kirkouk. Le chef de la police de cet-
te ville, le général Khattab Omar, a indiqué hier
de son côté que les forces de sécurité irakiennes
de Mossoul”. Ce dernier a probablement activé
des cellules dormantes pour mener à bien ce
raid de type “inghimasi”, terme décrivant
deux civils ont été tués par des fumées toxiques
provoquées par une explosion déclenchée
par le groupe État islamique (EI) dans une usi-
lourdes sur le terrain, à en croire les chiffres ont tué 48 terroristes du groupe autoprocla- une opération menée par des hommes cein- ne de soufre près de Mossoul, a indiqué hier
rendus publics hier par le quotidien pro- mé  État islamique à Kirkouk lors de l’attaque turés d’explosifs, actionnés en dernier re- un général irakien. Cette même source a ajou-
gouvernemental irakien Assabah. revendiquée par cette organisation terroriste. cours, pour semer la panique et faire un té que ces fumées ont été ressenties par les
Cette publication officielle a fait état hier de 473 Cette résistance a obligé Bagdad a envoyer des maximum de victimes plutôt que d'atteindre forces de sécurité et les journalistes présents
terroristes de Daech tués et 22 autres captu- renforts vers cette ville dans la perspective d’en un objectif militaire précis, a affirmé le gou- près de Qayyarah, une base militaire impor-
rés lors des différentes opérations sur le ter- déloger les snipers et les potentiels kamikazes verneur de la province de Kirkouk. Sur un tante dans le cadre de l'offensive actuellement
rain et également de la libération de 53 villages de Daech, encore présents dans cette agglo- autre front, les peshmergas poursuivent leur en cours sur Mossoul et située à quelques di-
et localités depuis l’offensive pour la reprise de mération très importante sous contrôle kur- offensive aux alentours de la ville de Bachika, zaines de kilomètres au sud du lieu de l’ex-
la ville de Mossoul, grand fief de l’organisation de, soumise à un couvre-feu total. Un terro- située à une vingtaine de kilomètres au nord plosion. D’ailleurs, les soldats américains ont
terroriste dirigée par Abou Bakr al-Baghdadi. riste arrêté vendredi a indiqué, lors d'un pre- de Mossoul, malgré une résistance des terro- mis leurs masques à gaz pour se protéger des
Par ailleurs, les affrontements entre forces ira- mier interrogatoire auquel un journaliste de ristes de l’État islamique. Cette offensive fait fumées, selon un responsable militaire US à
kiennes et les terroristes se poursuivaient l’AFP a assisté que l’attaque de Kirkouk avait partie de la grande offensive de l’armée ira- Bagdad.
hier à Kirkouk, où des attaques de l’EI ont fait été planifiée par le chef de l’EI, Abou Bakr al- kienne et des peshmergas en direction de Mos- MERZAK TIGRINE

AVEC UN NOUVEL AFFLUX DE MIGRANTS ET RÉFUGIÉS ÉGYPTE


Situation tendue au large de la Libye Un haut responsable militaire tué près du Caire
n La situation était très tendue hier à la mi-journée au large de la Libye, où des navires de n Un haut responsable égyptien a été tué par balles hier devant chez lui dans la banlieue du
secours déjà chargés de migrants et de réfugiés se retrouvaient impuissants devant d'autres Caire, ont indiqué à l'AFP l'une de ses proches et une source militaire. Des centaines de
canots à secourir, a rapporté une journaliste de l'AFP embarquée. Pendant la nuit, le Siem policiers et soldats égyptiens ont été tués ces dernières années par des terroristes, notamment
Pilot, un navire norvégien patrouillant dans la zone pour l'agence européenne Frontex, a dans la péninsule du Sinaï, mais de telles attaques contre de hauts dirigeants sont rares. Le
recueilli près d'un millier de migrants secourus vendredi par un pétrolier au large de Sabrata. général de brigade Adel Ragaei, à la tête d'une division blindée dans le Sinaï, a succombé à une
Ils ont aussi récupéré les corps de quatre migrants morts lorsque des hommes arrivés sur un rafale de tirs alors qu'il quittait sa maison à Obour City, a indiqué à l'AFP sa belle-sœur, Houda
navire des gardes-côtes libyens ont attaqué leur canot à coups de bâtons, sous les yeux de Zein Elabedine.
secouristes allemands qui ont évoqué jusqu'à 15 disparus. Selon les gardes-côtes italiens, qui Un groupe peu connu se faisant appeler Liwa al-Thawra a revendiqué l'attaque
coordonnent les secours dans la zone, plus de 3 300 migrants ont été secourus dans la journée dans un message publié sur Twitter. La revendication n'a pas pu être vérifiée de source
de vendredi, ce qui porte le total depuis dimanche à près de 7 000. Mais dès l'aube, samedi, indépendante. Un responsable militaire a confirmé à l'AFP la mort du général, sans donner
d'autres canots pneumatiques surchargés sont apparus. plus de détails.
R. I./AGENCES R. I./AGENCES

Publicité

AF
Dimanche 23 octobre 2016 LIBERTE
16 Publicité
LIBERTE PUB
ALGER PETITES LIBERTE PUB
BEJAIA
37, rue Larbi Ben M’hidi
Tél : 021 73 04 89
Fax : 021 73 06 08
ANNONCES
Pour toute publicité, adressez-vous à Liberté Pub : Lotissement Ezzitoune n°15 - Oued Romane,
El Achour, Alger - Tél. : 021 30 78 97 - Fax : 021 30 78 99 - servicepubliberte@yahoo.fr
Route des Aurès - Bt B - Appt n°2 - 1er
étagec - Tél./Fax : (034) 16 10 33

Ancien fonctionnaire cadre JH niveau universitaire méde-


OFFRES D’EMPLOI phone-francophone), basée
sur prati, Bir Mourad Raïs
—————————————
Part. vend 10 lots à Oued d’administration en gestion cine, 5e niveau en langue alle-
—————————————
Architecte 15 ans d’exp.
————————————— du personnel (GPRH) comp- mande, traduction et interprè-
Nouvelle société à Tizi ville (Les Castors). Gossine, Béni Haoua à 700 m cherche travail même partiel
Tél. : 0560 95.32.55 - 0560 de la plage + acte notarié, prix tabilité finance et économie te de la langue allemande, maîtrise 3D suivi chantier ou
recrute conseillère en vente, résidant à Béjaïa près de 32 sérieux, dynamique, habitant
débutante acceptée, très bon 95.32.54 - 023 70.63.45- 023 très raisonnable. enseignant Autocad-3 DS
70.63.46. Niv. demandé uni- Tél. : 0550 70 28 31 - Acom ans d’exp., réceptionniste à Alger, véhiculé cherche max. privé, accepte toute pro-
salaire et horaires demi-jour- d’hôtel durant 21 mois et emploi stable.
née. versité/qualifié. Acom ————————————— position et déplacement.
————————————— AG vend terrain 2700m2 R+6 divers emplois dans diffé- Tél. : 0554 09.31.09 Tél. : 0673 63 48 64
Envoyez votre CV à : rentes entreprises privées plus —————————————
france.assu@gmail.com - ABR44003 Ecole agrée lance for./TS Aïn Naâdja. —————————————
audiovisuel (image) prise de Tél. : 0550 30.83.34 - ABR44039 de 2 ans, bonne maîtrise de Dame sérieuse cherche H cherche emploi comme res-
————————————— l’outil informatique, esprit emploi comme réceptionniste
Le village touristique le Secret vue montage, photo, prise de ————————————— ponsable commercial.
son avec diplôme + attestation Vends lot de terrain à d’initiative d’organisation ou standartiste dans un cabi- Tél. : 0554 10 43 27
Marin Petit Paradis Azeffoun cherche emploi dans tous les net médicale Alger et env.
recrute cuisinier, aide-cuisi- lieu Bir Mourad Raïs (Les Boulimat sur RN24 Béjaïa —————————————
Castors). (lotissement) avec cahier des domaines, et dans tous les Tél. : 0795 09 71 83 JH ing. d’Etat en géomorpho-
nier, pizzaïolo et serveurs secteurs public ou privé, étu- —————————————
qualifié, résidant à T.O ou Tél. : 0560 95.32.55 - 0560 charges et permis de lotir. sup. logie 5 ans d’exp. en cartogra-
95.32.54 - 023 70.63.45 - 023 190 m2 (10x19m) prix 55 000 die toute proposition, accepte Dame 40 ans cherche emploi phie maîtrise parfaitement
environs. déplacement et mobile géo- en qualité de secrétaire, jour-
Envoyer vos CV au 026 70.63.46. Niv. demander : 3e DA/m2 avec acte et permis de Autocad et logiciels de Sic
AS - 4 AM - Acom construire belle vue sur mer graphiquement. naliste ou réceptionniste. cherche emploi.
11.73.64 ou email : Tél. : 0771 230 902 - 0554 Tél. : 0663 40 80 42
secretmarin@gmail.com - T.O-BR17145 ————————————— avec toutes commodités. Tél. : 0540 62 38 93
Ecole agréé lance for/TS info- Tél. : 0661 85.22.45 - BJ-BR3332 628 562 ————————————— —————————————
————————————— ————————————— JF 23 ans cherche emploi
Homme très âgé, habitant graphie, opérateur micro, Cherche emploi comme
bureautique, maintenance JH 57 ans ayant exp. achat comme agent d’assurance ou chauffeur semi-remorque 20
seul, un vilage à 20 km au
Sud-Est de Aïn El Hammam micro basée sur la pratique, LOCATIONS démarche parc autos chauf- réceptionniste. ans d’exp.
lieu Bir Mourad Raïs (Les ————————————— feur livreur cherche activité Tél. : 0792 17 77 06 Tél. : 0553 40 48 00
(ex-Michelet), cherche femme environs Alger, accep. dépl. —————————————
de ménage pouvant faire peti- Castors). Béjaïa loue un hangar surface —————————————
Tél. : 0560 95.32.55 - 0560 400m2. Tél. : 0790 92 37 74 JF 22 ans cherche emploi JH 27 ans habitant à Réghaïa
te cuisine et petit ménage et ————————————— dans une entreprise étatique
pouvant m’aider pour la prise 95.32.54 - 023 70.63.45 - 023 Tél. : 0559 81.38.25 - BJ-BR3330 (Alger) ayant sens des res-
70.63.46. Niv. demander : 3e ————————————— Retraité 59 ans, dynamique, ou privée en qualité TS mar- ponsabilités et très sérieux
de mes médicaments, très bon ponctuel, longue exp. dans la keting. Tél. : 0561 26.55.73
salaire. AS - 4 AM - Acom AG loue F7 cs 220 m2 Bd avec exp. de 10 ans comme
Zirout Youcef 2 étage vue sur gestion du personnel, paie et ————————————— menuiser avec montage, ainsi
Tél. : 0795 54.81.04 - 0790 moyens généraux cherche H 61 ans en bonne santé, de
mer. que dans d’autres domaines
77.44.80 - T.O-BR17143 AVIS DIVERS Tél. : 0550 30.83.34 - ABR44039 emploi. bonne famille, h. de terrain, (agent polyvalent) cherche
————————————— ————————————— Tél. : 0793 04.93.96 parle, écrit bien le français,
Meuble de France recrute des ————————————— emploi dans société.
Réparation TV + Plasma à AG loue niveau de villa rdc ————————————— ayant passé de longues années Tél. : 0674 55.89.72 - 0775
démanageurs, monteurs de domicile 7/7 Lyès Sonacat. TS conducteur de trx 12 ans dans le Sud, dans des sociétés
meubles et femmes de ména- 150m2 + duplex 2e et 3e 99.93.38
Tél. : 0561 27.11.30 - BR9301 étages 230 m2 Tixeraïne, d’exp. cherche un poste à nationales et étrangères —————————————
ge. Alger ou environs. comme chef de parc roulant,
Tél. : 021 565 429 ou 0540 666 local 140 m2 cité 5 Juillet JH TS métreur vérificateur et
662 - ALP DIVERSES BEZ. Tél. : 0554 04 43 61 chargé des moyens généraux étude prix (ITTPB de Kouba)
Tél. : 0560 61.02.97 - ALP ————————————— cherche emploi dans ces cherche emploi dans le
————————————— OCCASIONS Diplômé de l’Ecole supérieu- domaines. Tél. : 0793 110 263 domaine ou autre.
Ecole cherche profs d’infor- ————————————— re de commerce avec exp. —————————————
matique, médecin, psycho- Tél. : 0554 65 96 75
logue clinique.
Vends miel naturel en gros,
récolte juillet 2016. Prix en
PROSPECTIONS dans la gestion commerciale H en cours de retraite parle, —————————————
————————————— cherche emploi à Alger. écrit bien le français cherche JH 24 ans diplômé de l’INH,
Faxer CV au 021 96.34.80 vrac 2 400 DA/kg. En pots de Tél. : 0556 04 01 98 emploi chef de parc autos
BEO - ABR44032 AG Abdelaziz cherche achat titulaire d’un master en
500 g, 2 500 DA/kg. terrain de 2000 m2 avec han- ————————————— acheteur-démarcheur, capable hydrocarbures, option écono-
————————————— Tél. : 0775 73 04 01. Ben JH 35 ans licencié en com- d’assumer ces postes et cela,
Ecole cherche secrétaire et gar 800 m2 min. à Kh. El mie pétrolière, maîtrisant
Mokhtar Larbi. - BR/TO17138 Khechna, Hamadi, Ouled merce + 7 ans d’exp. prof. quel que soit l’effectif de Pack Office, Plisade Tools et
prof psychologie clinique et ————————————— maîtrise langues et informa- votre unité avec bilan men-
informatique. Faxer CV au Moussa, Oued Smar, Rouiba. Ms project cherche emploi.
Vends 3000 m2 laine de roche Tél. : 024 74.12.05 - 0661 tique habite à Aïn Bénian, suel. Tél. : 0771 784 664 Tél : 0698 31 00 56
021 96.34.80 - Bab El Oued - ép. 4 cm avec face étanche Alger cherche emploi. —————————————
ABR44020
65.09.46 - AGZ —————————————
dim. 600x1200 mm 300 Tél. : 0658 18.58.40 Electricien diplômé cherche JH ingénieur en hydrogéolo-
—————————————
Entreprise privée à Chéraga
DA/m2.
Tél. : 0661 55.14.25 - ALP
ECHANGE kadilamine@yahoo.fr emploi. Tél. : 0555 93.46.58 gie TS informatique de ges-
————————————— ————————————— ————————————— tion un an d’exp. cherche
cherche licencié ou ingénieur ————————————— JH 36 ans superviseur HSE Ingénieur en génie civil, gran-
en commerce international. Tizi Ouzou, particulier emploi.
Vends 1500 m2 verre bronze échange F3 65m2 2 étage cherche emploi dans une de exp. professionnelle dans Tél. : 0556 83 31 77
Envoyer CV par fax : 021 stopsol 6 mm Glaverbel 1400 société privée, étrangère ou le BTP plus de 20 ans, désire
36.40.68- BR9299 Krim Belkacem contre simi- —————————————
DA/m2. laire ou plus à Alger ou envi- nationale. poste en rapport, étudie toute DRH retraité 61 ans apte au
————————————— Tél. : 0661 55.14.25 - ALP Tél. : 0558 39.96.59 proposition.
Ecole recrute des étudiants rons, étudie toute proposition. travail sérieux et discipliné,
————————————— Tél. : 0661 21.33.51 - ABR44036 ————————————— Tél. : 0665 53 06 89 38 ans d’exp. toute gestion
(es) pour distribution de pros- Vends profilé mur rideaux JH cherche emploi comme —————————————
pectus publicitaires à mi- GRH gestion expatrié, diplô-
couleurs grise et noire 8200 agent de sécurité ou de net- Dame cherche emploi comme mé cherche emploi stable
temps. Tél. : 0541 07.51.22
Alger- ABR44031
DA la barre de 6 ML.
Tél. : 0661 55.14.25 - ALP
DEMANDES toyage et agent polyvalent. cuisinière salle des fêtes ou société privée ou étrangère.
————————————— ————————————— D’EMPLOI Tél. : 0556 98 40 88 ambassade exp. dans le Tél. : 0549 624 395 - 0770
————————————— ————————————— domaine. Tél. : 0553 69 32 75 50.92.15
Ste privée sise à Azazga, 30 Vends matériel et équipement Chef cuisinier 28 ans d’exp. —————————————
km à l’est de Tizi Ouzou, H 53 ans avec une exp. de —————————————
complet de boulangerie et toutes spécialités : orientale, F retraitée, d’Alger, longue JH opérateur machine indus-
recrute un contrôleur de ges- pâtisserie état neuf y compris 20 ans dans la sécurité
cherche un poste dans le occidentale et gastronomie exp. sérieuse et ponctuelle trie presse inject soufflage
tion et un cash manager : bac 2 fours Bongard 8,60 viande poissons cherche cherche emploi comme secré-
+ 5 en sces de gestion ou audit domaine de la sécurité ou exp. 10 ans, diplôme dessin
Bachdjerah Alger-Centre. emploi. taire, agent de saise ou poly- charpente métallique connais-
et contrôle de gestion, 2 ans Tél. : 0699 59.53.08 - XMT chauffeur.
Tél. : 0550 05.23.38 Tél. : 0556 54 09 67 valente, maîtrisant l’outil sance dessin industriel
d’expérience. Envoyer CV à ————————————— informatique. Tél. : 0774 59
siad@groupesiad.com ou 026 ————————————— Autocad CAO, DAO et libre
H 42 ans gestionnaire des 88 68 de suite habite à Alger-Centre
141 177 - T.O-BR17136 APPARTEMENTS JH 32 ans, père de famille
diplômé en premiers secours, stocks cherche emploi, exp. ————————————— cherche emploi.
————————————— ————————————— 5 ans. Tél. : 0559 65 45 77 F ing. en génie climatique
Société de distribution, sise à cherche emploi dans tous les Tél. : 0795 00 13 47
Promotion immobilière vend ————————————— cherche emploi dans les envi- —————————————
Khemis El Khechna, des F2, F3, F4 et locaux com- domaines.
Tél.: 0552 20 04 05 JF 29 ans cherche emploi rons d’Alger. JH 35 ans profession chauffa-
Boumerdès, cherche vendeurs merciaux à proximité univer- comme femme de ménage Tél. : 0553 02 36 44
possédant fourgon récent sur ————————————— ge, véhiculé exp. 11 ans per-
sité Tamda Tizi Ouzou. environs El Achour, Draria, ————————————— mis de conduire BC marié
tout le territoire national avec Tél. : 026 19.00.51 - 0661 JF licenciée en sciences éco-
nomie gestion d’entreprise Oued Romane, B. Aknoun et H 55 ans cherche emploi en responsable dynamique
un prix de 2.500,00 DA/ht 76.39.10 - 0560 08.83.14 - environs. qualité de doubleur (taxieur)
jour. Veuillez contacter le exp. 4 ans assistante de direc- bonne condition très sérieux
T.O-BR17139
tion commerciale cherche Tél. : 0550 66 38 99 ou chauffeur léger. cherche emploi.
0555 97.82.83 -Acom ————————————— Tél. : 0792 17 77 06 Tél. : 0556 64 07 58
————————————— VILLAS emploi.
Tél. : 0542 38 69 15 TS conducteur de trx 12 ans ————————————— —————————————
Fast-food à El Achour cherche ————————————— d’exp. cherche emploi à Alger JF 27 ans licence en compta-
plongeur hébergement dispo- ————————————— JH 50 ans, 20 ans d’exp. dans
Ag vend villa 1200 m2 bâti et environs. bilité exp. 3 ans cherche le domaine de la trésorerie,
nible. 170 m2 St Eugène Bologhine. JH sérieux, dynamique, pré-
sentable avec exp. cherche Tél. : 0554 04 43 61 emploi. Tél. : 0794 48 77 91 déclarations fiscales et para-
Tél. : 0770 96.02.44 - BR9308 Tél. : 0550 30.83.34 - ABR44039 ————————————— —————————————
————————————— emploi comme agent de sécu- fiscales, facturation cherche
JH 25 ans cherche emploi JH 34 ans diplômé en master emploi dans le domaine.
Dentiste retraité vend maté- TERRAINS rité, étudie toute proposition.
Tél. : 0552 08 15 99 soudeur un an d’exp. soudeur traduction arabe, anglais, Tél. : 0772 131 151
riel complet fonctionnel, fau- ————————————— polyvalent habite Boumerdès arabe cherche emploi dans
teuil RX compresseur RX ————————————— —————————————
Privé vend plusieurs lots de apte aux déplacements. société nationale, multinatio- Déclarant en douane avec
lampe UV, stérilisateur, etc. terrain à Alger-Plage de 160 H 43 ans cherche emploi res-
ponsable logistique. Tél. : 0557 64 78 35 nale ou privée. expérience cherche emploi
Tél. : 0792 95.99.41 - ALP m2 à 220 m2 avec acte, ttes ————————————— Tél. : 0791 20 79 53
Tél. : 0554 10 43 27 chez tansitaire ou société.
commodités, près de la route. Retraité cherche emploi ————————————— Prendre contact au : 0550
COURS Tél. : 0550 81.14.78 - 0550 —————————————
JH 25 ans TS en gestion des comme agent de sécurité, gar- JF d’Alger cherche emploi en 67.49.66
ET LEÇONS 20.54.83 - Comega dien d’école privée ou autre tant que secrétaire, assistante, —————————————
————————————— ressources humaines avec 3
————————————— ans d’exp. dans le domaine sachant lire et écrire le fran- hôtesse, réceptionniste, agent JH 25 ans sciences politiques,
Ecole agréé lance for. assis- Vente terrains Birtouta çais habite Boumerdès. de saisie, caissière ou vendeu- ressources humaines cherche
250m2, 300 m2. cherche emploi.
tant, réalisateurs (sur tricaster, Tél. : 0542 10.74.16 Tél. : 0557 64.78.35 se exp. de 5 ans. emploi.
animateur TV (JT) (arabo- Tél. : 0770 30.70.70 - BR9291 ————————————— Tél. : 0556 84 88 25 Tél. : 0551 99 46 11
—————————————
LIBERTE Dimanche 23 octobre 2016
Publicité 17
F895

SOCIÉTÉ MET EN VENTE


UNE LIGNE D’EMBOUTEILLAGE VERRE
D’UNE CAPACITÉ
DE 6 000 BTS/H
COMPOSÉE DE 04 CUVES
DE STOCKAGE D’UNE CAPACITÉ
DE 600 L CHACUNE
- MÉLANGEUR DE 1 200 L
- PRÉ MIX -LAVEUSE BOUTEILLE
- SOUTIREUSE BOUCHONNEUSE
- ÉTIQUETEUSE
- PASTEURISATEUR À TUNNEL DE
9 000 BTS
Avis de recrutement - CONVOYEURS DE BOUTEILLES
La Société algérienne d’expertise et de contrôle technique automobile - CHAUDIÈRE À VAPEUR 01 T.
SAE/EXACT recrute son responsable du contentieux général Contact :
Profil recherché :
w Diplômé en sciences juridiques plus CAPA 0661 63 17 47
w Quatre années d’expérience dans le domaine du contentieux F.983 0667 60 17 67 0166
w Maîtrise de l’ensemble des procédures judiciaires
w Très bonne capacité d’analyse et de synthèse
w Maîtrise l’outil informatique Avis de sélection en vue de lancement de formation
w Avoir des capacités rédactionnelles Dans le carde de son plan de développement, du renouvellement de ses effectifs, du renforcement de
w Apte à se déplacer sur le territoire national ses structures, la SAE/EXACT lance une sélection de candidats pour la formation d’experts en
wMaîtrise parfaite des deux langues (français-arabe) automobile, en bâtiment et risques divers, prévue le début du mois de novembre 2016.

Toute candidature intéressée devra nous faire parvenir son CV à l’adresse Experts en automobile (stagiaires)
électronique suivante : drh@sae-exact.dz ou par voie postale à l’adresse Profil recherché :
suivante : route de Dély Ibrahim, Chéraga, Alger. w Diplômé en génie mécanique ou équivalent
w Une expérience dans le domaine de l’automobile est souhaitée Les candidats inté-
w Bonnes qualités relationnelles ressés doivent nous
F981
w Maîtrise des langues française et arabe et aptitudes rédactionnelles adresser leurs CV
w Maîtrise de l’outil informatique avant le 30-10-2016
SOS w Etre libre de tout engagement et de suite. date limite de dépôt
de candidatures à
Dame abandonnée par son mari, mère de 3 enfants, sans ressources, dans Experts en bâtiment et risques divers (stagiaires) l’adresse électro-
w Diplômé en génie civil, architecture ou équivalent nique suivante :
le besoin, ayant à sa charge 1 handicapé à 100% devant subir une inter- drh@sae-exact.dz
w Une expérience dans le domaine des risques divers
vention en France, demande à toute âme charitable de l’aider ou par voie postale à
et le bâtiment est souhaitée l’adresse suivante :
financièrment ainsi que des couches 3e âge, lait (aliment liquide de l’en- w Maîtrise de l’outil informatique Route de Dély
fant handicapé). Contact : 0552 42.63.00 w Maîtrise de la langue française et aptitudes rédactionnelles Ibrahim, Chéraga,
w Bonnes qualités relationnelles Alger.
Merci, Dieu vous le rendra. w Etre libre de tout engagement et de suite.
F.981

Carnet SOS Pensée


——————————— Handicapé mental et moteur à 100% cherche
urgent couches adulte. 2160 Logts, Bloc 41 n°17,
Triste et douloureux
Pensée Sidi M’hamed, Tessala. Tél. : 0793 32 61 36 fut le 23 octobre
——————————— ———————— 2012, quand nous
A la mémoire de notre Amouchi Omar, 25 ans, demande aux généreux bienfaiteurs de a quittés à jamais
très chère Malika l’aider pour l’achat d’une prothèse pour sa jambe, importée un être aussi cher
Bensidhoum née Ammar d’Allemagne à un prix très élevé. Merci pour votre aide. qu’exceptionnel
Khodja. Tél. : 0551 79.01.05
Il y a vingt ans déjà, le ———————— qu’était notre père
23 octobre 1996, que tu Jeune dame cancéreuse, ayant 5 enfants à charge, demande SOUAMI HACÈNE
nous as quittés à jamais. aux âmes charitables aide pour une intervention chirurgicale En cette pénible date, son épouse, ses
Cela est arrivé trop vite. à l’étranger. Dieu vous le rendra. Tél. : 0556 48 87 24 enfants et ses petits-enfants prient tous ceux
Hélas, ton visage, ta voix ——————— qui l’ont connu et qui ont apprécié ses
et ton immense personnali- Père de 4 enfants au chômage et sans ressources lance un appel
té resteront à jamais gravé
valeurs morales, humaines et sa bonté
pour lui venir en aide financièrement pour sauver sa famille. Sa
dans nos cœurs. femme a un cancer et sa fille de 7 ans est atteinte d’une grave ané- d’avoir une pieuse pensée à sa mémoire.
Ton époux, tes enfants et mie et ne pèse que16 kg. Sa mère, à force d’être malheureuse, a Repose en paix, cher mari et père. Que Dieu
tes petits-enfants deman- perdu la vue et nécessite elle aussi une intervention. t’accorde Sa Sainte Miséricorde et
dent à tous ceux qui t’ont Il a frappé à toutes les portes, en vain. Il s’adresse aux autorités t’accueille en Son Vaste Paradis et sous son
connue et aimée d’avoir concernées pour lui trouver des solutions à ses nombreux pro- ombre, “le jour où nulle ombre que Son
une pieuse pensée à ta blèmes. A toute âme charitable, venez-lui en aide.
Ombre.” A Dieu nous appartenons et à Lui
mémoire. ABR44030 Tél. : 0775 87 17 34 la hawla wala kouata illa billah
nous retournons.
ABR44037

Pensée 40e jour Condoléances Pensée


23 octobre 2011 A notre cher et Un vendredi
23 octobre 2016 regretté mari, père
M. Rabhia Abdelhamid, directeur 23 octobre 1998,
HAMMAD BELKACEM
et grand-père de l’hôtel Albert 1er, et l’ensemble nous a quittés à
Chirurgien.
A. khouya azizène. Ce OURIACH du personnel, profondément tou- tout jamais notre
sont les larmes aux KADDOUR chés par le décès de très cher époux,
yeux que j’évoque ces
cinq longues années
Cela fait quarante l’oncle de leur collègue papa et
passées sans toi. Le jours que tu nous Belkacemi Mustapha grand-père
temps passe, on ne peut pas l’arrêter, mais la dou- as quittés, la douleur de ta perte est lui présentent ainsi qu’à sa famille TAIHI RACHID DIT “DADAÏ”
leur est toujours aussi profonde. Ta perte est de immense, mais tu resteras éternellement Les jours, les mois et les années passent,
plus en plus difficile à supporter. Le grand homme leurs sincères et profondes
que tu as toujours été s’en est allé discrètement ce
dans nos cœurs. En ce douloureux jour, notre chagrin et notre douleur demeurent
nous demandons à toute personne condoléances. aussi intenses et vivaces. Ta joie de
lundi 23 octobre 2011. Ce repos, tu l’as bien méri-
té, mais pour nous qui t’aimons cela est arrivé trop l’ayant connu d’avoir une pieuse pensée Que Dieu Tout-Puissant accorde au vivre, ta bonté et ta générosité resteront
vite. Ton visage, ta voix, ton sourire, ton savoir et à sa mémoire. Prions Dieu défunt Sa Sainte Miséricorde gravées dans nos cœurs pour l’éternité.
ta grande personnalité resteront gravés dans nos
cœurs. Ayaziz thassata bonté et ta protection nous
Tout-Puissant de l’accueillir en Son et l’accueille en Son Vaste Paradis. Ton épouse, tes enfants, ta belle-fille et
manquent aussi. Repose en paix auprès de nos Vaste Paradis. Repose en paix. A Dieu nous appartenons et à Lui tes petits-enfants demandent à tous ceux
chers parents. Une pieuse pensée pour vous. Ton épouse, tes enfants, ta belle-fille et nous retournons. qui t’ont connu d’avoir une pieuse
Ta grande sœur, ton épouse et tes enfants tes petits-enfants pensée à ta mémoire.
BR9314 BR9313 ALP BR9309
Dimanche 23 octobre 2016 LIBERTE
18 Sport
TEDJ BENSAOULA

‘‘La poule B, un groupe piège’’


our avoir comptabili- L’ex-baroudeur des Fennecs espère

P
sé 17 participations que l’Algérie débutera par une vic-
avec les Verts aux toire pour pouvoir entreprendre la
matches de Coupe suite du 1er tour. “Un résultat autre
d’Afrique, Tedj Ben- qu’une victoire hypothéquera les
saoula, qui avait, en chances de l’EN de passer aux quarts
outre, réussi deux buts - l’un à Alger de finale.” Bensaoula abordera un
et l’autre à Lusaka -, qualifié d’ailleurs autre point aussi important, celui de
de chef-d’œuvre face à la Zambie lors l’absence d’un entraîneur à moins de
du dernier tour éliminatoire de la trois mois de cette échéance africai-
Coupe du monde de Mexico, a une ne et qui pourrait avoir des consé-
idée sur les adversaires de l’Algérie quences fâcheuses. “C’est aux per-
qui a hérité du groupe B à l’issue du sonnes qui sont derrière le départ de
tirage au sort effectué mercredi der- l’entraîneur de prendre leurs res-
nier à Libreville. ponsabilités. Vous avez critiqué la
En effet, contrairement à ceux compétence de l’entraîneur, alors
qui considèrent que les camarades montrez-nous de quoi vous êtes ca-
de Riyad Mahrez ont été gâtés, pables sur le terrain”, s’est-il excla-
et ce, eu égard au statut de leurs mé, tout en s’interrogeant : “Le nou-
trois adversaires, Bensaoula pense vel entraîneur aura-t-il suffisam-
tout à fait le contraire. “Nous sommes ment de temps d’avoir une idée sur le
tombés dans un groupe pas facile groupe, sur la manière de jouer, sur

D. R.
du tout”, a-t-il déclaré à Liberté. les qualités intrinsèques des joueurs ?
Pour lui, qu’il s’agisse du Zimbabwe, des sélections qui se renouvellent ses cendres. “Nous aurons l’occasion imposé leur suprématie à l’échelle Car il ne faut pas perdre de vue les
de la Tunisie ou du Sénégal, ce sont et se régénèrent régulièrement. de superviser et d’analyser le jeu de africaine pendant plusieurs mois nombreux facteurs d’ordres psycho-
“À ce titre, je considère que toutes cette équipe lors de la seconde ren- au classement établi par la Fifa. logique, stratégique, etc. qui entrent
BUSACCA LUI A RENDU HOMMAGE les rencontres que livrera l’Algérie lors contre des éliminatoires de la Coupe Tedj estime, pour sa part, que le Sé- en jeu.”
“Haïmoudi a honoré  du 1er tour sont des rencontres pièges du monde qui l’opposera à la Libye négal demeure la seule équipe qui Enfin, pour mieux préparer le onze
et, par ricochet, la poule B en à Oran et situer ses points faibles et peut s’en sortir sur le plan clima- algérien en perspective à cet évène-
l’arbitrage algérien elle-même est un groupe piège”, ses point forts.” tique. ment, Bensaoula a souligné la né-
au Mondial-2014” d’autant que les conditions clima- Pour Bensaoula, l’autre avantage Convaincu qu’il n’existe plus de pe- cessité d’organiser une ou deux ren-
n Lors de la conférence de presse tiques du Gabon, qui fait partie des Verts face à la Tunisie, c’est le fait tites équipes ou de groupes faciles, contres à l’extérieur et dans des
qu’il a tenue vendredi au Centre de la région équatoriale, ne sont pas qu’on soit sur un pied d’égalité Bensaoula se réjouit du fait que pays africains au climat identique à
technique national de Sidi-
favorables. concernant les conditions clima- l’Algérie ne croisera pas le fer avec celui du Gabon. Pour étayer ses
Moussa, pour évaluer le stage des
arbitres “Futuro 3”, qui s’est L’enfant de Hammam Bou-Hadjar tiques qui vont gêner les deux l’Égypte ou le Maroc dans des dires, l’ex-entraîneur des Verts citera
déroulé à Alger du 19 au 22 conseille aux coéquipiers de Slima- équipes du Maghreb. Le 3e avanta- matches derbys qui pourraient coû- comme exemple le dernier stage ef-
octobre, le directeur du ni de ne pas tomber dans la facilité, ge indéniable à exploiter réside dans ter cher aux joueurs algériens. “Cela fectué par les Camerounais à Mar-
développement de l’arbitrage à la notamment lors de la première ren- le fait que les Verts auront une mar- nous évitera des cartons inutiles, des seille qui a un climat pareil à celui
Fifa, le Suisse Massimo Busacca, a contre face au Zimbabwe, une for- ge d’avance sur le plan psycholo- blessures dues aux contacts rudes d’Alger.  “Ils ont goûté au climat
rendu un vibrant hommage à l’ex- mation qui est à prendre au sérieux gique pour leur double participation dans la mesure où chaque équipe veut méditerranéen, et vous savez quel a
arbitre Djamel Haïmoudi, qu’il a même si son climat ressemble au consécutive aux deux précédentes avoir son dernier mot et aussi ne pas été le résultat.”
qualifié d’arbitre de très haut nôtre, et ce, au même titre que la Tu- éditions de la Coupe du monde, être affectée sur le plan moral dans le M. LARADJ
niveau ayant marqué son passage
nisie qui est en train de renaître de mais aussi et surtout pour avoir cas où on passerait à côté”.
lors du Mondial brésilien de 2014.
Selon lui, il peut encore être
rentable pour l’arbitrage africain CRB
et algérien, eu égard à la
formation de très haut niveau
qu’il a reçue de 2011 à 2014 à
la Fifa. Il a aussi invité les arbitres
Alain Michel : “Nous allons jouer le maintien !”
ien ne va plus au CRB. En effet, les co- Bouazza and Co qui ont trouvé des difficultés en nous en remettre, mais ce qui est sûr, c’est que cela
algériens, mardi, au CTN, à
s’inspirer de Haïmoudi pour
réussir leur carrière. “Haïmoudi a
honoré l’arbitrage algérien au
R équipiers de Yahia-Cherif ont raté l’oc-
casion de se réconcilier avec leur public
avec la réception du CSC et de l’USMBA dans
deuxième mi-temps pour passer l’écueil de cet-
te équipe de l’USMBA.
Comme face au CSC la semaine dernière, le CRB
va prendre du temps. Nous sommes dans une si-
tuation critique, nous allons nous baser sur ça
pour nous relancer, les joueurs doivent savoir
Mondial-2014 en réalisant de leur stade fétiche du 20-Août-1955, mais mal- a concédé le but du K.-O. dans les derniers ins- qu’ils n’ont plus le droit à l’erreur s’ils veulent sau-
grands matchs, notamment le heureusement, les Rouge et Blanc n’ont pas su tants de la partie par l’entremise de Tabti ! Une ver ce prestigieux club cette saison”,  affirme
match pour la 3e place qu’il a profiter de cet avantage en perdant ces deux ren- défaite qui va sûrement déclencher au sein du Alain Michel.
dirigé. C’est un très bon arbitre qui contres. club une crise sans précédent. Il fallait remon- Et d’ajouter : “Je n’ai pas l’habitude de parler de
a marqué de son empreinte Vendredi face à l’USMBA, Alain Michel, qui a ter très loin pour voir un tel début catastrophique l’arbitrage, mais cette fois-ci, il nous a pénalisés
l’arbitrage mondial”, dira de lui décidé de rester au CRB après ses menaces de du club de Laâqiba en championnat. à tout point de vue. Voir de quelle manière s’est
Busacca qui avait officié le quitter le navire juste après la défaite concédée Avec une moisson de sept unités en huit jour- fait expulser notre capitaine Rebbih après vingt
Mondial-2010. “at home” face au CSC, voulait, coûte que coû- nées de championnat, les voyants sont vraiment minutes de jeu seulement me pousse à me poser
te, les trois points devant l’USMBA pour respi- au rouge pour le CRB qui doit se ressaisir au plus des questions. Maintenant, nous avons vrai-
Un arbitre de Blida désigné rer et s’éloigner de la zone rouge, mais c’était sans vite au risque de disputer cette année sa survie ment une mission suicidaire après cette défaite,
4e arbitre pour USMB-GCM compter sur une bonne équipe de Bel-Abbès qui parmi l’élite, ce que les supporters ne vont jamais nous allons lutter pour notre maintien dans ce
Par ailleurs, la CFA a commis une a su profiter de son avantage numérique, puisque accepter. “Nous sommes en grosse difficulté. championnat, une lutte qui sera très difficile. Il
grande bourde vendredi, en
le CRB a joué amoindri après l’expulsion du ca- Nous sommes désormais dos au mur, il va falloir va falloir la mobilisation de tout le monde pour
désignant l’arbitre Amine
Benzohra comme 4e arbitre du
pitaine Rebbih en première période, puis la sor- faire attention. Mon équipe a tout fait face à sauver le club afin de le sortir de cette situation.”
match USMB-GCM (1-0) comptant tie sur blessure du milieu de terrain, Tariaket, qui l’USMBA, mais depuis le début de saison, rien ne SOFIANE M.

pour la 7e journée du a compliqué à tout point de vue la mission des marche, rien ne va ! Je ne sais pas si nous allons
championnat de Ligue 2 qui s’est
déroulé à Blida, le mettant dans LE MCO CONFIRME SA BONNE SANTÉ AUTOMNALE
une grande gêne, la logique
voulant qu’un arbitre qui habite
la même ville du club ne soit pas
désigné dans sa ville et de
Belatoui : “Maintenant, je veux gagner
surcroît avec l’équipe locale, car,
comme le stipule le règlement, si
à Tizi et à Sétif”
ainqueur du NAHD à la porters”, s’enivrait encore Omar lors, un énorme pas de fait”, souli- nous sommes aussi capables de ga-

V
l’arbitre directeur de jeu se blesse,
c’est le 4e arbitre qui le remplace. régulière, l’entraîneur du Belatoui en salle de presse, à l’issue gnera le patron technique des Rou- gner ces deux rencontres”, dira, op-
Ainsi, vendredi, c’est l’arbitre Mouloudia ne cachait pas, d’un quatrième succès de rang à do- ge et Blanc d’El-Hamri, non sans timiste, un Omar Belatoui qui éga-
Boubekeur Zouaoui qui a officié le en fin de match, sa grandissante am- micile. évoquer en des termes clairs ses am- lerait, alors, le double-coup réussi
match remporté à la 92’ de jeu par
bition “d’enchaîner rapidement avec “Cela reste mon objectif principal cet- bitions pour les deux périlleux dé- voilà deux ans par Jean-Michel Ca-
l’USMB. Si par malheur, il s’était
blessé en cours de partie, c’est
deux autres bons résultats à Tizi Ou- te saison : gagner tous mes matches placements consécutifs qui atten- valli lorsqu’il avait gagné à Sétif
Benzohra qui aurait été appelé zou puis à Sétif à même de confirmer à domicile. Imaginez que nous y dent sa formation. puis à Tizi en l’espace d’une semai-
pour continuer le match. ce bon début de saison et de donner parvenions ! Nous aurons alors ré- “Nous irons défier la JSK et l’ESS. ne marquée par deux sorties de
Pourquoi la CFA met-elle ses raison au public oranais qui croit de colté 45 points à Oran. Si l’on arri- Lors de ces deux matches, six points rang. “Si nous arrivons à terminer
arbitres dans l’embarras ? Cela plus en plus en son équipe”. “C’est ve, par bonheur, à grappiller quelques seront mis en jeu. Et ma foi, puisqu’il cette phase aller avec vingt-cinq
démontre que les désignations pour ces moments de grande com- unités çà et là, comme les cinq que y a autant de gain, on visera le points, ce serait très intéressant”,
des arbitres ne sont pas étudiées munion et de bonheur pur que nous nous avons rapportés de nos dépla- maximum, c’est-à-dire six points. Il conclut, heureux et ambitieux com-
et qu’une anarchie totale règne pratiquons ce sport. Croyez-moi, cements jusqu’alors, nous serions est vrai que nous pouvons perdre les me jamais, Omar Belatoui.
dans ce domaine. j’avais la chair de poule en fêtant ce certains de terminer à l’une des trois deux matches et rentrer bredouilles RACHID BELARBI
R. A.  
succès avec mes joueurs et nos sup- premières places. Ce qui serait, dès à Oran. Mais il est tout aussi vrai que
LIBERTE Dimanche 23 octobre 2016
Sport 19
CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 : USMA 2 - JSK 1 À CHAUD

Les Usmistes Kharroubi : “Nos


attaquants étaient
trop statiques”

reprennent le pouvoir !
n “On a tout fait pour réaliser un
bon résultat face à l’USMA. Les
joueurs n’ont pas respecté les
consignes, notamment les
attaquants qui ont été trop
’USM Alger a repris son avec leur adversaire du jour. statiques, ce qui nous a empêchés

L
fauteuil de leader hier à D’ailleurs, les champions sortants d’être efficaces devant les buts
l’occasion de la récep- ont failli tuer le match. 50’, Rial com- adverses. À 1 à 0, on pouvait revenir
tion de la JSK. Les Rou- met une bourde monumentale, le dans le match, mais le penalty
accordé à l’USMA, qui n’était
ge et Noir ont réalisé ballon va être récupéré par Beldjilali
d’ailleurs pas valable, nous a
l’essentiel en décrochant qui s’engouffre dans la surface de vé- compliqué davantage la tâche. Ceux
les trois points de la rencontre. Un rité, élimine Asselah, mais manque qui ont vu les images à la télévision
résultat qui leur permet non seule- d’envoyer le cuir au fond des filets nous ont confirmé cela. Ce n’est pas
ment de reprendre la première pla- alors qu’il avait le but grand ouvert. normal, depuis le match de la
ce avec 19 points dans leur escarcelle, Les Usmistes poursuivent leur do- Saoura, nous subissons des erreurs
mais aussi se rassurer auprès de mination. 53’, Meziane sur le côté d’arbitrage qui nous pénalisent et
leurs supporters après la défaite lors gauche adresse un centre vers An- compliquent notre situation.”
du derby contre le MCA. dréa qui rate complètement sa frap-
De son côté, la JSK poursuit sa série pe. Mieux organisés, les Algérois au- Cavalli : “Je reste”
de mauvais résultats. Les Canaris raient pu profiter des moments de n “Je suis content de cette victoire
pointent à la neuvième place avec 8 flottement de la défense kabyle pour qui nous fait du bien après la défaite
points seulement. La partie débute corser l’addition. Sentant le danger, du derby contre le MCA. L’important
sur un long rythme. La JSK voulait le coach intérimaire va incorporer a été réalisé et nous allons aborder
d’emblée prendre le jeu à son comp- Ziaya et Renaï. D’ailleurs, Ziaya le match du CAB dans de bonnes
conditions et avec la ferme
te. Mais les Rouge et Noir ne l’en- prend de vitesse deux joueurs us-
intention de réaliser une victoire.
tendaient pas de cette oreille. Deux mistes et décoche un tir qui rase le Quant à mon avenir, au risque de le
minutes ne s’étaient pas écoulées que poteau droit de Zemmamouche. répéter, je reste, et ce ne sont pas
les Usmistes se sont montrés dan- Puis vient la 81’. quelques supporters qui n’aident
gereux ; Beldjilali, sur coup franc, L’arbitre siffle un penalty inexis- pas le club qui vont me pousser à
voit sa tentative passer juste à côté du tant en faveur de l’USMA, Meftah se partir. Ce sont quelques supporters
cadre d’Asselah. Le même Beldjila- charge de la sentence et double la qui déstabilisent l’équipe. On est
li va se mettre en évidence (11’), mais mise. USMA 2 - JSK 0. Complète- leader, la meilleure attaque et la
Liberté

sa frappe va passer légèrement au- ment assommés, les Kabyles vont li- meilleure défense, et je profite de
cette occasion pour dédier la victoire
dessus du cadre du gardien inter- miter les dégâts, ils parviendront à
au président qui a passé une
national algérien. Le rythme de la le gardien Zemmamouche. L’USMA la surface de vérité, ne va pas se fai- sauver l’honneur. En effet, l’on dis- mauvaise semaine.”
partie va baisser en intensité. On as- va sortir de sa torpeur en multipliant re prier pour battre Asselah d’un tir putait la 90’+2, lorsque Rial sur PROPOS RECUEILLIS PAR S. M.
siste, par la suite, à un jeu décousu les assauts dans le camp kabyle. puissant. USMA 1 - JSK 0. L’on coup franc ne laisse aucune chance
où les deux équipes vont multiplier Mieux organisée et plus entrepre- croyait, dès lors, que les Canaris al- à Zemmamouche qui, même s’il est
les maladresses. Les occasions vont nante, elle va parvenir à faire sauter laient réagir. Au contraire, les Us- parti du bon côté, a laissé le ballon Encore une faute
se faire de plus en plus rares pour ne le verrou kabyle à la conclusion mistes vont poursuivre leur domi- lui glisser des mains. La suite des dé- d’arbitrage qui pénalise
pas dire inexistantes dans le deuxiè- d’une jolie action de jeu. L’on jouait nation. Ils étaient à deux doigts de bats n’apportera aucun changement
me quart d’heure. Il faut attendre la la 30’ lorsque Beldjilali adresse une doubler la mise sur une tête de Cha- au tableau d’affichage et c’est sur ce les Kabyles
n Certes la formation de la
27’ pour voir enfin la JSK créer le passe à Meziane. Ce dernier, à la li- faï (42’). Au retour des vestiaires, les score de 2 buts à 1 que l’arbitre siffle JS Kabylie, mal en point sur le plan
danger suite à un coup franc de Rial, mite de la surface de vérité, sert in- Usmistes reviennent sur le terrain la fin de la rencontre. tactique, a éprouvé du mal à
mais son essai puissant sera capté par telligemment Guessan qui, seul dans avec la ferme intention d’en finir SOFIANE M. museler son homologue de
l’USM Alger plus volontaire.
IL A SUIVI HIER LA RENCONTRE À BOLOGHINE ILS NE L’ONT PAS MÉNAGÉ HIER Mais une fois de plus, les Canaris
Geiger : “Aucun contact avec la JSK” Les supporters continuent à exiger ont été victimes d’erreurs
d’arbitrage, comme cela avait été le
n Présent hier au stade Omar-Hamadi, l’entraîneur suisse, Alain Geiger, a
révélé qu’il n’avait aucun contact avec la formation kabyle. “Pas de contact le départ de Cavalli ! cas face au MOB lors de la
officiel. Je ne suis pas le genre d’entraîneur à présenter mes services pour les n Décidément, les fans de l’USM Alger ne portent pas l’entraîneur Cavalli précédente journée ou alors bien
clubs. J’ai renouvelé mon visa et je suis venu à Alger pour quelques affaires à dans leur cœur. Hier, c’était l’occasion pour les fans de le prier une nouvelle avant contre la JS Saoura. Face à
régler. j’ai profité de ma présence pour assister à cette rencontre, sans plus”, fois de quitter le navire usmiste. Ils n’ont pas manqué de le lui faire savoir l’USMA et sur le second but des
nous a-t-il révélé et d’enchaîner : “Déjà qu’il existe à la JSK une opposition en début de match et après la fin de la rencontre. Et la victoire face à la JSK Algérois sur penalty transformé par
qui ne veut pas de moi. Donc, il n’y a rien de concret”, fait-il savoir. Une n’a pas changé leur avis sur le technicien corse à qui on a fait entendre des Meftah, l’arbitre Necib a failli dans
présence pour le moins que l’on puisse dire intrigante. Reste à savoir vertes et des pas mûres tout en demandant à la direction de le destituer de sa décision sur l’action de Berchiche
maintenant si Geiger a voulu garder les contacts secrets en attendant son poste. Pour rappel, Cavalli avait annoncé son départ après le derby contre Guessan à la 77e minute, et
d’entreprendre les négociations avec la formation kabyle qui est en quête perdu contre le MCA, mais il s’est ravisé mercredi dernier en décidant de les images de la télévision ont
d’un entraîneur après le départ de Mouassa. poursuivre sa mission sur insistance de la direction du club. clairement montré que le défenseur
S. M. S. M. de la JSK est proprement intervenu
sur la balle sans commettre la
ESS 2 - CAB 0 moindre faute sur l’attaquant de
l’USMA. Ceux qui ont vu l’action
Les Sétifiens évitent le piège cabiste sont tous unanimes pour dire qu’il
n’y avait pas faute. Le consultant de
’Entente de Sétif n’a pas raté l’occasion de avec l’ouverture du score par le biais de Djahnit gardien adverse suite à une passe de Djabou, mais la Télévision algérienne, l’ex-arbitre

L la venue du CAB pour renouer avec le suc-


cès et signer son quatrième succès de la sai-
son. Une victoire qui permet aux Ententistes de
qui exécute un coup franc direct qui ne laisse au-
cune chance au gardien de but cabiste (10’). Trois
minutes après, c’est Boulemdaïs qui rate le K.-O.
le tir de l’attaquant sétifien rate le cadre (35’). Dans
les dix dernières minutes du premier half, les Ca-
bistes tentent le tout pour le tout pour revenir à
Youbi, a d’ailleurs été catégorique
quant à cette action. “Berchiche n’a
commis aucune faute qui mérite de
siffler un penalty. Il n’y avait pas
souffler et de gagner une place au classement en après avoir mal exploité un mauvais renvoi du la marque, mais en vain. Au retour des vestiaires, faute”, a-t-il commenté sur le
se positionnant cette fois sur le podium. Dès le portier Belkrouche. Il a fallu attendre la demi-heu- les visiteurs affichent de meilleures intentions. plateau de l’ENTV.
coup d’envoi du match, les Sétifiens s’installent re de jeu pour assister à la première action dan- Bien placé au second poteau, Attouche voit son D’ailleurs la JSK a eu une occasion
dans le camp batnéen. C’est Amada qui annon- gereuse des visiteurs. Bien embusqué dans les six heading capté par le portier Khaïri (48’). La ré- plus valable, quelques minutes plus
ce la couleur d’une frappe qui a failli faire mètres, Attouche bute sur la sortie du portier action des Sétifiens ne se fait pas attendre. Bou- tard, de bénéficier d’un penalty
mouche (1’). Peu de temps après, c’est au tour de Khaïri (30’). Sur le contre qui suit, Djabou sert lemdaïs à la réception d’un service de Had- lorsque Abdelaoui a commis la
Haddouche de rater l’ouverture du score dont la Djahnit dont la reprise est déviée par le portier bat- douche rate complètement son heading alors qu’il faute sur Ziaya dans la surface de
reprise trouve le portier Belkrouche à la parade. néen. Toutefois, c’est Haddouche qui allait rater était idéalement placé (53’). Puis ce fut au tour de réparation. Des erreurs qui auraient
Djahnit qui a failli refaire son coup suite à un coup changé le cours du match et peut-
Le pressing des locaux a fini par porter ses fruits l’immanquable après s’être présenté seul face au
être même le score final de la
franc des 20 mètres, mais cette fois, le ballon pas- rencontre. “La JSK aurait connu un
EN se à côté (59’). L’heure de jeu passée, les joueurs sort différent dans cette partie car
du coach Abdelkader Amrani reviennent d’un
Raouraoua va trancher entre Wilmots et Courbis cran en arrière, ce qui a permis aux visiteurs de
avec un penalty imaginaire en
faveur de l’USMA, un autre plus
n La FAF devrait annoncer dans les prochaines heures le nom du nouveau sélectionneur national en
remplacement du Serbe Milovan Rajevac. Selon une source digne de foi, deux techniciens étrangers,
prendre le jeu à leur actif et de provoquer valable non accordé à la JSK et le but
à savoir le Belge Marc Wilmots et le Français Rolland Courbis, sont les deux favoris pour le poste. Le quelques frayeurs aux supporters locaux. Dans les de Rial, les Kabyles auraient
président de la FAF, Mohamed Raouraoua, devra trancher particulièrement en fonction des dernières minutes du match, Lamri, qui venait de remporté le match”, a commenté un
prétentions financières des deux coaches. faire son apparition, rate de peu de sceller défi- supporter de la JSK. À noter qu’un
Mohamed Raouraoua a entamé jeudi une seconde phase de discussions avec des entraîneurs nitivement le sort du match. Mais c’est finalement dirigeant de la JSK a révélé hier que
étrangers, dans la perspective de la nomination d’un nouveau coach national. Jeudi, il était à la direction du club kabyle “avait
Amokrane qui va porter le coup de grâce en en-
Bruxelles pour rencontrer Marc Wilmots qui a exigé un salaire de près de 100 000 euros et vendredi refusé l’arbitre Benouza qui était
voyant un tir à ras de terre qui trompe le portier initialement prévu pour officier ce
il a eu un tête-à-tête à Paris avec Rolland Courbis. Maintenant que les consultations sont terminées Belkrouche et permet à son équipe d’être à l’abri
avec les techniciens retenus par la commission de la FAF installée à cet effet, la Fédération tranchera match avant la nomination de
d’un retournement de situation alors qu’on Necib. En fin de compte, ce dernier a
concernant l’identité du futur sélectionneur national.
SAMIR LAMARI
jouait la 86’. été pire”.
FARÈS ROUIBAH AHMED IFTICEN
20 Jeux Dimanche 23 octobre 2016 LIBERTÉ

Par :
Nacer Chakar
Pluie,neige,
grêle s Commiséra-
tion s Orienter s Salles de
spectacle s Pronom s Infiltration s
Raccommo-
dée en par-
Chagriner
-----------------
s
-----------------
De façon non -----------------
-----------------
-----------------
----------------- ----------------
lant d’une s Agence
Mois Conjonction Eclairages
naturelle
s
Explosif
s s
Démonstratif
s s chaussure
s
spatiale
s
s

s
Greffèrent Numéral
Chanteur

s
----------------- -----------------
anglais
Exercice Hâter
s
s

Fleuve Prière de

s
suédois l’après-midi

Désert de Serai digne


s

s
pierrailles d’une
Inflorescence récompense
----------------- -----------------
Impensable
s s
Clair
s

Ville de Pic des


s

s
lentilles Pyrénées Fleuve de Phase
----------------- -----------------
Cheville de Hommes de Sibérie lunaire

s
golf
s
main
s s
Attireraient
s

de l’attention
-----------------
Petit canal
côtier
s

Raccorde-
ment entre

s
Duplicatas deux voies
routières
-----------------
s s
Nickel
Dessinateur
s

s
Habitant Négation

s
satirique
----------------- ----------------- français
GRILLE GEANTE DE MOTS FLÉCHÉS N° 445

Alliance ----------------- Couteau


Lettre Vin blanc
Qui peut être
grecque italien
s s s
élu
s
s

Nette Oiseaux

s
---------------- palmipèdes Enchâsse-
Lettres du ----------------- ment
Luxembourg Centrer
s s s

s
Difficultés
s

Maisons de
-----------------
s

glaces Essors
----------------- Commune de
Nombre
France
s
s

s
Malpropre

Double
s

Monnaie Engendrer
s

consonne roumaine Article -----------------


----------------
Renard ----------------- arabe Feston de
Carnage fleurs
polaire
s s s
s

Opéreraient
-----------------
Démonstratif
s
s

Crosse de golf
s

Objectif
----------------- Malheureuse Mauvais
Cachalot -----------------
Tableau de infante s films
Chausson
Réprimande
maître
s s s s
s

Insulaires
-----------------
Estonie
s
Déconcertè-
s

rent Equipe de
s

---------------- l’Est
Privatif
s

Bassin de
s

Dans le vent Pareil


s

Préposition balnéo-
----------------- ----------------- thérapie
----------------- -----------------
Conformes Coule en
Répétitives Peigne de
au bon sens Italie
s s s s
tisserand
Monnaie Evaluais le L’argent au
s

scandinave poids Passèrent à labo


----------------- -----------------
Ecole de Cri de Jésus l’eau -----------------
Négation
cadres
s
sur la croix
s s
s

Circulaire
s

Points oppo- Explosif


s

sés ----------------- -----------------


Femelle de
----------------- Ustensile de chien de
Ascendant cuisine
s s s
chasse

Table Créer une


s

relation
s

de boucher durable avec


un client Abuser
-----------------
----------------
Industriel
s
Dans
s
s

L’Irlande
s

poétique Lieu de
Pronom
----------------- protection
Actes illicites
s s
Mauvaise Abattu
s

imitation Lit moralement


s

----------------- douillet -----------------


Défraîchir Possessif
s
s

Parcouru des
s

Essayées
yeux
-----------------
-----------------
Télégramme
Plat
s s
s

Explosif
s

----------------- Epluchai Versifier


Passé récent
s

Porté Instrument
s

Pronom
préjudice de musique

s
Fuse dans
s

l’arène Attaquée en
s

Claire
----------------- justice
Piges
s

Gros D’un goût


s

s
s

Idiot
nuages acide

A - M - M - G - L - B - C - E. Orgueilleusement. Irrationnel - Roi. USA - Ures - Arienne. Tir - Erésipèle - R. Rosée - Errèrent. Csardas - Es - Item. Bragard - As - Os - La.
Agiteras - RN - Sem. Ute - Ogoni - Europe. I - F - Eiders - Etal. Equin - Tr - Aies - TL. Urnes - Olographe. Teindrai - un - Pois. M - Or - Id - Tage - E. Médiocres - Tare -
SOLUTION N. N - SM - Lai - Clé. Eta - Archicombles. Le - Aï - Panneau. Celles-ci - R - Entre. Ceps - Infirmiers. Rogaton - Ia - I - Es. Asa - Dé - Tiquera. Automne - Creusa - I. Se -
DE LA GRILLE N°444 Isle - Enée - Ré. Tau - N - ENA - A - E - E. Grief - TNT - Assis. Hésiteraient - Une.
LIBERTE Dimanche 23 octobre 2016
Jeux 21
Sudoku N°2411 : PAR FOUAD K. Comment jouer ? Mots croisés N°6723 : PAR FOUAD K.
Le sudoku est une grille de
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
L’HOROSCOPE
9 cases sur 9, divisée elle- de Mehdi
6 3 7 même en 9 blocs de 3
I SCORPION
cases sur 3. Le but du jeu
(23 octobre- 21 novembre)
2 8 5 est de la remplir
entièrement avec des
II
AUJOURD’HUI
chiffres allant de 1 à 9 III Réaliste et pragmatique, vous ferez
6 7 4 1 de manière que :
preuve d'un remarquable sens des
opportunités et vous exploiterez à
IV fond les occasions qui passeront à
9 8 - chaque ligne contienne
V
votre portée. Dans le domaine
matériel, vos initiatives auda-
tous les chiffres
cieuses seront couronnées de suc-
7 6 de 1 à 9 ;
- chaque colonne
VI cès.

contienne tous les VII SAGITTAIRE


2 5 6 7 3 chiffres de 1 à 9 ; (22 novembre - 20 décembre)
VIII Vous voguerez sur un joli nuage rose
9 1 7 3 - chaque bloc de 3X3
IX
en forme de cœur, vos amours se
porteront le mieux du monde grâce
contienne tous les au soutien de plusieurs astres, tous
5 2 4 chiffres de 1 à 9. X gentils.

Cette grille est de niveau HORIZONTALEMENT - I - Qui contiennent de l’opium. II - CAPRICORNE


8 3 2 5 moyen : elle contient déjà Matière colorante rouge - Serpent monétaire. III- Mince cours
- Neptunium. IV- Parties du squelette du pied. V- Prophète
(21 décembre - 19 janvier)
30 chiffres. Belle progression dans votre carriè-
hébreu - Volcan. VI- Digne d’estime. VII - Contraire à la re, vous jouirez d'un prestige accru,
chasteté - Monnaie roumaine. VIII - Terre entourée de flots - et votre opinion fera autorité. Si
Possessif. IX - Proxénète - Le fou d’Elsa. X- Dégoûta - Béryllium. vous êtes à votre compte et que vous
Solution Sudoku n°2410 Proverbes VERTICALEMENT - 1- Doctrine philosophique selon laquelle le
cherchez un associé, vous pourriez
trouver la perle rare.
algériens concept n’est qu’un nom. 2- Instrument de labour - Actinium.
4 8 5 3 1 2 6 9 7 3- Préposition - Fibre végétale. 4- Ancêtre. 5- Révolution -
Milieu favorable. 6- Ville allemande - C’est-à-dire - Consonne VERSEAU
En sa cérémonie, il double. 7- Crédit - Assureur public. 8- Traditions - Camps de (20 janvier - 18 février)
2 6 7 4 9 5 3 8 1 était dormeur, et prisonniers en Allamagne hitlérienne. 9- Partie du talon d’une
flèche - Fleuve sibérien. 10- Réfléchi - Jupiter le chassa du ciel.
Vous exploiterez au mieux les quali-
tés propres à votre signe. Vous ferez
dans celle des preuve de prudence et de maîtrise,
3 1 9 6 7 8 5 4 2 autres il est devenu
danseur ! Solution mots croisés n°6722
mais vous prendrez aussi des risques
calculés, sur le plan professionnel
ou matériel, au moment opportun.
5 2 1 7 8 4 9 6 3 Dans une
1

P R
2

O
3 4

S I
5

M
6

I
7

E
8 9

N S
10

contestation ne te I POISSONS
laisse pas gagner (19 février - 20 mars)
8 4 6 9 3 1 7 2 5 par la colère, elle
II R A C C O U R C I E
Ne rejetez pas systématiquement les
t'enlève une partie III E M U S O R E V suggestions de votre partenaire ou

7 9 3 5 2 6 8 1 4 de ta force, et te IV B A L E N E R V I
de violents heurts risquent d'éclater
entre vous. Si vous êtes libre, une
livre désarmé à ton V E G I D E E V E personne, très séduisante au demeu-
ennemi. rant, risque de vous en faire voir de
6 7 2 8 4 3 1 5 9 VI N E R O U L E N T toutes les couleurs!
Le Messie a guéri VII D V E L U L I A
1 3 8 2 5 9 4 7 6 des aveugles et des
VIII I X O D E R E A S
BÉLIER
(21 mars - 20 avril)
lépreux, mais jamais Vous manquerez cruellement de
des sots. E M O M U E T S
9 5 4 1 6 7 2 3 8 IX lucidité et d'objectivité. Aussi serait-
il plus sage de ne prendre aucune
X R A I N U R E S E
décision importante concernant
votre carrière. Santé : risque d'hy-
Par : pertension.
Naït Zayed

TAUREAU
s s

(21 avril - 21 mai)


Nymphéa Le bonheur brillera à nouveau dans
s

Qui avertit votre ciel sentimental. Votre émoti-


aquatique
s vité à fleur de peau compliquera vos
relations avec votre bien-aimé(e).
s

Éclatantes
---------------------
Possessif
Conjonction GÉMEAUX
s s (22 mai - 21 juin)
Favorisez un peu plus le dialogue
De nuire Poignard
avec vos collègues! Ne vous montrez
s

--------------------- pas trop timoré, vous serez perfor-


malais
Écima
s

s s s
mant.
MOTS FLÉCHÉS N° 1118

Orifice Colères
Nazi
--------------------- --------------------- CANCER
s

Butais ---------------------
Effet ---------------------
s

comique dans Marmiton


Chaleur (22 juin- 22 juillet)
animale
un film
s s (2mots)
s s Vous serez tenté de pousser votre
moitié à bout. Mais vous feriez bien
Racine Île du désert de vous retenir ! Il (elle) n'appréciera
s

Exalté ---------------------
vomitive Volonté pas que vous le (la) preniez pour
s

s votre tête de ... et sa réaction pour-


Après la CEE rait vous surprendre.
Changea ---------------------
Honteux
s

---------------------
Nuages
---------------------
Réservoir LION
s s
d’eau (23 juillet - 22 août)
s s

Rongeur Vous discuterez beaucoup avec votre


d’Amérique partenaire et c'est ensemble que
---------------------
Repas vous prendrez d'importantes déci-
s

s de lapin sions concernant votre vie familiale,


ce qui contribuera à renforcer votre
Aperçus
--------------------- complicité !
Forban
s

Acide
s

biologique
VIERGE
Enveloppes (23 août - 22 septembre)
s

Palpe
s

--------------------- d’oreillers Brillant, inventif,vous pourrez jouer


Vicié --------------------- à fond la carte de la créativité. Et
Courroux
s s s s vous trouverez des solutions origi-
nales à des problèmes épineux sur
État du Brésil Remarque
--------------------- --------------------- lesquels plusieurs de vos collègues
s'étaient cassé le nez.
s

Absurde Vent
s

s
Tête Média
BALANCE
s

d’épingle (23 septembre - 22 octobre)


--------------------- étranger
s

Fin de verbe --------------------- Énergique et entreprenant, vous


---------------------
s

Bugle
s s
Vieux do s communiquerez à votre entourage
familial votre enthousiasme et votre
Incorporer
s

dans Vases Qui se fait à envie de réaliser de grands projets.


un groupe --------------------- Bref, votre foyer ressemblera à une
--------------------- pied
s

Démonstratif
s
s

s Tableau
s vraie petite ruche ! Santé : bon fonc-
tionnement de vos défenses natu-
Long voyage Adulateurs relles.
Règle
--------------------- ---------------------
---------------------
Métal extrait
s Bras droit
s
s

Domptée
de l’urane d’Hitler

SOLUTION Papivore - Duc. Amoroso - Arve. Rouerie - Guet. Av - Sienne - Er. Dib - Crt - I - A. Ibère - Grimer. Gl - Élie - Pli. Me - Glane - OUA. E - Pies - Buse. Mir - Ive
DES MOTS FLÉCHÉS N°1117 - Tsé. Zen - B - Er - U - V. Erg - Avilirai. L - Roi - Nu - Eut. Éberluées - Xe.
22
Des
& des
Gens LIBERTE
Faits
Dimanche 23 octobre 2016

Vous écrivez des histoires et aimeriez les faire publier. Envoyez-les-nous à l’adresse suivante : libertehistoires@gmail.com. Si après sélection elles retiennent l’attention de la rédaction, elles seront publiées.

CHRONIQUE DU TEMPS QUI PASSE

Récit de Yasmina Hanane

1e partie
La phobie qui donnait l’impression de sortir arriver à Constantine, il faudra
Il y avait foule dans le hall de l’aé-
roport. Une bousculade sans tout droit d’un de ces contes de compter environ une heure et dix
pareille aux guichets d’enregistre- fées que la jeune femme lisait dans minutes. Un interminable temps
ment avait fini par mettre à vif les son enfance. d’angoisse et de stress !
nerfs d’Amel, qui devait en partie “Les passagers à destination de - Vous avez l’air préoccupée.
son anxiété à sa phobie de l’avion. Constantine sont priés de rejoindre - Oui. J’ai peur.
La jeune femme, qui n’attendait la salle d’embarquement, décollage - Peur ?
que l’annonce de l’embarquement, immédiat.” - Oui. J’ai toujours peur quand je
cherchait des yeux une connais- La voix de l’hôtesse la fera redes- prends l’avion.
sance, ou quelqu’un pouvant la cendre sur terre. Amel s’empare de - Mais pourquoi donc ?
rassurer. Elle étouffait, se raclait la sa valise à roulettes et suit la foule - Je ne saurais vous expliquer. Cela
gorge, changeait d’endroit, puis qui se dirigeait vers la sortie de la me prend comme ça à chaque fois
jetait de temps à autre un coup salle d’embarquement où un bus que je dois voyager par avion.
d’œil à la piste où des avions atter- attendait. Quelques minutes plus - C’est compréhensible quelque
rissaient à tout moment. tard, elle se retrouve à l’intérieur part, lui dit la vieille dame. Mais il
Pour occuper son esprit et gérer de l’avion. Elle choisit une place à faut se dire aussi que c’est le
son anxiété, Amel essayait de devi- côté du hublot gauche et s’installe moyen de transport le plus sûr et
ner les différentes nationalités des tant bien que mal, la peur au le plus rapide qui soit de nos jours.
voyageurs étrangers, selon leurs ventre, non sans avoir vérifié - Oui, c’est ce qu’on dit.
traits et la couleur de leur peau. qu’elle avait bien bouclé sa ceintu- - C’est la réalité.

Dessin/Mokrane Rahim
Quoi de plus facile pour elle, qui re. Une vieille dame s’arrête Amel secoue ses boucles brunes.
adorait la lecture, de reconnaître devant elle et lui sourit : - Oui. Mais cela ne m’empêche pas
les faciès asiatiques, africains, - Bonjour jeune fille. Vous per- d’avoir peur de l’avion. J’ai beau
indiens et autres orientaux. mettez que je m’installe près de essayer de me raisonner et même
Amel avait soif d’évasion. Elle vous ? de suivre une thérapie. Rien à
ferme les yeux, essaye d’imaginer - Bien sûr, madame. Je vous en faire. Mon cœur bat la chamade et
ces contrées lointaines. Ponctué prie. la sueur coule le long de mon dos.
des réacteurs d’avions, son esprit - Alors nous allons nous tenir La vieille dame lui tapote la main : vibrations de l’appareil qui se siège, elle tente d’aspirer l’air à
s’évade. La voici ailleurs. Le cré- mutuellement compagnie durant - Allons. Détendez-vous. frayait un passage à travers les pleins poumons. Une nausée lui
puscule tombant brûlait sous les ce court voyage. Regardez, nous allons décoller. nuages. Sa gorge se noue, ses soulève le cœur.
reflets de l’étoile star. Le ciel rejoi- Court voyage ! Amel que la peur Amel prend une lente inspiration mains sont moites et sa respiration (À SUIVRE)
gnait la terre. Des mouettes survo- tenaillait plus que jamais aurait et ferme les yeux. L’avion se met à devient saccadée. Agrippée à son Y. H.
laient la mer, et au loin une île aimé être déjà arrivée à destina- rouler tout doucement d’abord,
brillait sous l’effet du soleil cou- tion. Pour elle, le voyage en avion avant de prendre son élan et de y_hananedz@yahoo.fr
VOS RÉACTIONS ET VOS TÉMOIGNAGES
chant. Un véritable décor féerique, lui paraît toujours très long. Pour décoller. La jeune femme sentit les SONT LES BIENVENUS.

Récit de Yasmina Hanane

26e partie
Kidnapping
La semaine tirait à sa fin. Racim trop attendre. Ils veulent tous des vie de rêve. Rien ne te manquera,
pense déjà à ses affaires. Il avait réponses à leurs propositions et tous tes désirs seront exaucés.
appelé ses collaborateurs pour dans les meilleurs délais. Si je Elle secoue la tête.
prendre le pouls de la machine reste trop  longtemps absent de -Je te pensais plus intelligent que
administrative, et est rassuré de mon bureau, les choses risquent ça. Je voulais juste te proposer
savoir que, même durant son de se corser, et je pourrais perdre mon aide, Racim.
absence, les affaires n’avaient pas des marchés, ce qui influerait sur -Tu veux m’aider ?
stagné. mon chiffre d’affaires et pourrait -Oui. Dans ton boulot, dans tes
-Alors ? Tu dois absolument même nuire à ma réputation. projets...
reprendre le boulot juste après le Narimène lui tapote l’épaule. Il rit.
week-end ?, lui demande -Je vois que tu prends à cœur ton -C’est gentil de ta part, mais je ne
Narimène qui avait suivi sa travail. Tu es un homme sage et vois pas ce que la femme d’un
conversation. perspicace, Racim. C’est le secret patron pourrait faire dans une
-Oui, ma chérie. Je dois m’occu- de ta réussite. entreprise.
per de quelques transactions. Une -On peut le dire. Maintenant que -Le seconder, le mettre à l’aise,
fois le trimestre bouclé, je pour- tu es là, je sais qu’à mon retour, préparer son travail, prévoir ses
rais souffler. Nous pourrions malgré une journée chargée, je rendez-vous.
alors nous esquiver quelque part pourrais te retrouver pour me Racim s’étonne.
pour continuer notre lune de détendre et te raconter mes -Comment connais-tu tout ce
miel. petites misères. programme ?
Elle rit. -Je serai toujours là pour t’ac- Elle hausse les épaules.
-Une lune de miel ne s’interrompt cueillir. Je voulais te proposer jus- -Lorsque je préparais mes exa-
pas, Racim. tement quelque chose. mens de fin de cycle, j’ai effectué
Dessin/ALi Kebir

-Désolée ma chérie, mais je ne -Oui ? quelques stages dans des entre-


pouvais faire mieux. Tu es déçue ? -Je ne sais pas comment tu vas prises publiques. Certes, je suis
Elle secoue ses boucles. réagir, mais je pensais me mettre une littéraire, mais j’ai tout de
-Mais non. Je ne suis pas du tout moi aussi au boulot. même un niveau qui me permet
déçue. Par contre, j’aurais aimé -Ah ! de m’adapter aux travaux admi-
que tu te reposes davantage. Elle hoche la tête. nistratifs sans difficultés. Si cela
Résumé : Keltoum contacte son fils et le -Hélas  ! Le repos pour moi n’est -Oui. Je veux travailler. peut te rassurer, je manipule bien
sermonne pour son silence. Racim la rassure. Il pas toujours au rendez-vous. On Il s’approche d’elle et lui relève le un ordinateur, et j’ai des notions
était heureux auprès de Narimène et cette peut m’appeler à tout bout de menton. de comptabilité.
champ pour un travail urgent. -Je n’y vois aucun inconvénient. (À SUIVRE)
dernière n’était pas en reste. En riant, il avoue à Il s’approche de son bureau et Seulement, il faut que tu saches Y. H.
son épouse que, pour sa mère, il était toujours prend quelques documents. que si c’est pour te sentir financiè- y_hananedz@yahoo.fr
un petit garçon. -Regarde. Je dois étudier tous ces rement indépendante, je suis là VOS RÉACTIONS ET VOS TÉMOIGNAGES
SONT LES BIENVENUS.
dossiers. Les clients n’aiment pas pour te permettre de mener une
LIBERTE Dimanche 23 octobre 2016
Télé 23

ANIMAUX NUMÉROS UTILES


URGENCES MÉDICALES : 115
& CIE - Samu 021 43.55.55 / 021.43.66.66
- Centre antipoison 021.97.98.98
19H55 - Sûreté de wilaya 021.73.53.50
- Gendarmerie nationale 021.76.41.97
- Société de distribution d’Alger (SDA-
Sonelgaz) : Un numéro d’appel unique
3303
- Service des eaux
021.67.50.30 - No vert : 1594
- Protection civile
CANAL+ 021.71.14.14
- Renseignements : 19
PARIS-SG-MARSEILLE - Télégrammes : 13
Charles, un coq qui devait finir
dans une marmite sur un
X-MEN : DAYS OF FUTURE PAST - Gare routière Caroubier :

paquebot de luxe, échappe de


19H45 021 77. 00 .55.
peu à la mort et réussit à s'en- 19H55 - Ministère de la Solidarité nationale, de
Affiche de rêve s'il en est, la confrontation la Famille et de la Communauté nationale
fuir. En mer, il retrouve un kan- entre les deux titans PSG et OM est toujours
gourou, un ours polaire et à l’étranger. Personnes en difficulté ou
Dans un futur proche, les mutants sont impitoyable- un choc attendu. Face au quadruple tenant du en détresse :
d'autres animaux, victimes titre, les hommes de Rudi Garcia ont à cœur de
comme lui de l'égoïsme des ment décimés par des robots, les sentinelles, que rien No vert : 15-27
ne semble pouvoir arrêter. faire forte impression pour redorer leur blason.

HÔPITAUX
- CHU Mustapha: 021.23.55.55
- CHU Aït Idir : 021.97.98.00
LES CHORISTES THE CONSTANT GARDENER 19H45 - CHU Ben Aknoun : 021.91.21.63 -
021.91.21.65
19H55 - CHU Beni Messous : 021.93.15.50 -
021.93.15.90
- CHU Kouba : 021.28.33.33
- CHU Bab El Oued : 021.96.06.06 -
021.96.07.07
- CHU Bologhine : 021.95.82.24 -
021.95.85.41
- CPMC : 021.23.66.66
- HCA Aïn Naâdja : 021.54.05.05
- CHU El Kettar : 021.96.48.97
- Hôpital Tixeraine : 021.55.01.10 à 12

COMPAGNIES AÉRIENNES

En 1949, Clément Mathieu, un professeur de AIR ALGÉRIE


musique au chômage, accepte un poste de pion 1, place Audin 16001 Alger
dans un internat de rééducation pour mineurs, - Tél. : +213 21.74.24.28
dirigé d'une main de fer par M. Rachin. Après
Diplomate britannique, Justin Quayle accompagne son épouse Tessa, une avocate chargée - +213 21.65.33.40
des premiers jours difficiles, Clément tente de
d'une mission humanitaire, à l'aéroport de Nairobi, au Kenya. Peu après, la jeune femme est Réservation : 021.68.95.05
canaliser la fougue et la violence des pension-
assassinée.
naires en les initiant au chant. AIGLE AZUR
Aéroport d’Alger H - B
- Tél. :+213 21.50.91.91
21.50.91.91. Poste 49.31
LES ENQUÊTES BONES LA FACE CACHÉE AIR FRANCE
Centre des affaires
DE MURDOCH 19H55 DU BIO LOW COST - Tél. :021.98.04.04
- Fax. :021.98.04.43
19H55 19H50
LA VIE RELIGIEUSE
Horaires des prières
21 mouharam 1438
Dimanche 23 octobre 2016
Dohr.............................12h33
Asr.................................15h36
Maghreb....................18h04
Le corps sans vie d'un certain Frank Parker Icha................................19h23
est retrouvé dans l'Église méthodiste que
fréquente Rebecca James, l'assistante du Dr 22 mouharam 1438
Julia Ogden. La victime venait de donner Un cadavre en décomposition est retrouvé Cette enquête bien construite n'apporte Lundi 24 octobre 2016
une conférence sur son rôle de sauveur dans dans un appartement en construction. Les aucune révélation choc mais permet de
premiers indices révèlent qu'il s'agit d'un mieux comprendre la logique commerciale Fadjr.............................05h38
le chemin de fer clandestin menant les
homme. Booth et Brennan découvrent qu'il de la filière bio, et de mettre en avant les ini- Chourouk....................07h04
esclaves noirs américains vers le Canada. 
menait une double vie. tiatives cohérentes.

LIBERTE Directeur de la Publication-Gérant : Abrous Outoudert


e-mail : abrousliberte@gmail.com
Quotidien national d'information - Édité par la SARL - SAEC - Capital 463 000 000 DA
Directeur de la rédaction : Saïd Chekri
Siège social : 37, rue Larbi-Ben M'Hidi - Alger BP. 178 Alger-Gare
DIRECTION ET RÉDACTION
Lotissement Ezzitoune n° 15 Oued Roumane- El Achour - Alger PUBLICITÉ
Tél. : (021) 30 78 47/ 48/ 49 (lignes groupées) Siège Liberté Tél. : (021) 30 78 97 / Fax : (021) 30 78 99
Fax (021) 31 09 09 (direction générale) - Fax : 021 30 78 70 (rédaction)

BUREAUX RÉGIONAUX BLIDA PAO


ORAN 79, boulevard Larbi-Tébessi OUM EL-BOUAGHI SARL - SAEC
ANNABA 26, rue de Nancy Tél. / Fax: (025) 30 70 72 TIARET Cité 1000-Logements (NASR) IMPRESSION
26, rue Mohamed-Khemisti (derrière l’ex-consulat de Maison de la presse Tél./Fax : (032) 55 78 99 ALDP - Simprec - Enimpor - SIA-SUD
DIFFUSION
Tél / Fax : (038) 86 75 68 Russie) TIZI OUZOU Saim-Djillali Centre : Liberté : 021 50 54 08
Fax : (041) 41 53 99 Bâtiment Bleu - cage C Tél. / Fax : (046) 41 66 92 SIDI BEL-ABBÈS 11, rue Mouloud Feraoun, Dar El Beïda, Alger
CONSTANTINE Ouest : Liberté - Est : Sodipresse
Tél. : (041) 41 53 97 2e ét Tél. : (026) 12 67 13 Immeuble Le Garden Sud : Sarl TDS : 0661 24 209 10
36, avenue Aouati-Mostéfa Fax : (026) 12 83 83 (face au jardin public) Agence BDL 1 rue, Ali Boumendjel
Rédaction : Tél. : (031) 91 20 39 MASCARA CHLEF Tél./Fax : (048) 74 57 96 16001 (Alger)
Tél./ Fax : (031) 91 23 71 Maison de la Presse : BÉJAÏA CIA des Fonctionnaires compte publicité (bdl port saïd) :
Publicité : 39, avenue Rue Senouci Habib - Mascara Route des Aurès - Bt B - Appt Bt C cage M n°03 SÉTIF
n° : 005 00107 4002551530 33 da
Les manuscrits, lettres et tous documents remis
Aouati-Mostéfa Tél. / Fax : (045) 75 26 95 n°2 - 1er étage Tél. / Fax : (027) 77 00 17 9, rue Colonel Amirouche. à la Rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent
Tél. : (031) 92 24 50 Tél. / Fax : (034) 16 10 33 Tél/fax : 036 82 14 14 faire l’objet d’une quelconque réclamation.
Tél./ Fax : (031) 92 24 51
LIBERTE
LE DROIT DE SAVOIR, LE DEVOIR D'INFORMER SAÏDA
PAR Un commerçant retrouvé mort
M. HAMMOUCHE CONTRECHAMP d’une balle dans la tête
n N. K., un commerçant âgé de 54 ans, a
été retrouvé mort d’une balle dans la tête,
Saâdani, fin et suite vendredi dernier, vers 18h, dans le village
de Sidi-Mebarek, relevant de la commune
À parti unique, d’autres manifestations d’une re- de Moulay-Larbi, dans la wilaya de Saïda.
redresseur uni- prise en main du message poli- L’on ne sait cependant pas s’il s’agit d’un
que. Ceux qui, de tique par Bouteflika. meurtre ou d’un suicide. Une enquête a
l’intérieur du FLN Le premier signe est détectable www.liberte-algerie.com été ouverte par la Gendarmerie nationale
et de l’extérieur, s’épuisaient de- dans la manière dont le Prési- - www.facebook.com/JournalLiberteOfficiel pour élucider les causes de ce drame.
puis de longs mois à tenter de dé- dent a pris son temps au cours de - twitter : @JournaLiberteDZ
F. ZAAF
boulonner le hargneux secrétaire l’inauguration de l’Opéra d’Alger.
général peuvent se réjouir de la On aurait dit qu’il tenait à faire
nouvelle, mais ne peuvent pré-
tendre à aucun rôle dans ce petit
part de l’amélioration de son
état de santé. Auquel, le change-
DILEM alidilem@hotmail.com

remaniement de palais. ment ne se pose plus en termes


Avant d’annoncer sa “démission”, “physiques”, mais politiques, in-
et comme pour faire exprès de rap- cluant la virtualité d’un cinquiè-
peler le fonctionnement de l’ap- me mandat.
pareil, Saâdani a pris soin de fai- Le second signe, le retournement
re la démonstration publique qu’il de situation sur la question de l’au-
disposait toujours du soutien du torité de régulation de la presse
comité central. Il ne peut pas, non écrite. Bouteflika s’est approprié le
plus, dire que c’est son état de san- monopole de l’expression sur la
té qui l’a poussé à renoncer à sa gestion future du secteur média-
responsabilité : il y a quelques tique, une gestion qui s’annonce
jours, il avait encore l’arrogance de répressive, pour la communication
quelqu’un qui pouvait penser à électronique notamment, mais
tout sauf à la proximité de sa re- qu’il tient à insuffler. On l’a noté,
traite. Désarçonné en plein galop, le Président devient toujours at-
il ne lui restait que les raisons de tentif, voire sourcilleux, envers
santé et les “raisons personnelles” les médias, à la veille des
pour escamoter le motif politique échéances électorales.
de sa soudaine éviction. Enfin, le troisième, la révocation
La tentation serait grande de voir du SG du FLN qui coïncide avec
dans ce changement l’intervention ces significatives interventions
de l’arbitre contre un élément présidentielles.
qui aurait inconsidérément usé de On revient d’une situation où des
l’offense à l’encontre du général voix prétendument influentes
Toufik. Ce qui reviendrait à réduire s’inquiétaient de ce que Boutefli-
la conduite politique du chef du ka ignorait ce qui se décidait et
FLN au simple effet de son hu- s’exécutait en son nom. Voici qu’il
meur. Il suffit de se rappeler le rire se met subitement à instiguer
mi-badin mi-approbateur de son du “mouvement dans le statu quo”.
auditoire de ministres en fonction Dans quel but ? Dans la logique du
pour convenir de ce qu’était sa po- régime, il ne peut y en avoir d’autre
sition dans le régime, il y a moins que celui de recentrer un pou-
de deux semaines. voir passablement ébranlé par la
Si l’on ne peut encore se pronon- crise et les déséquilibres de rap-
cer sur l’intention qui a justifié le ports de forces claniques qu’elle a
débarquement de Saâdani, on provoqués.
peut cependant observer qu’il M. H.
survient en même temps que musthammouche@yahoo.fr

SKIKDA
Un enfant blessé dans l’effondrement ÉGYPTE
d’une bâtisse La Cour de cassation confirme la condamnation de Morsi
n Dans la nuit de vendredi à samedi, un vieil immeuble de deux n La Cour de cassation de l'Égypte a confirmé, hier, sa- tisans et chefs de la confrérie des Frères musulmans (in-
étages, situé au quartier Les Sept puits romains, appelé medi, la condamnation à 20 ans de prison de l'ancien pré- terdite) ont été condamnés à mort pour leur évasion de
communément Sebaâ Biar, dans la wilaya de Skikda, s'est sident égyptien Mohamed Morsi pour son implication prison après le soulèvement de 2011 qui a mis fin au pou-
partiellement effondré faisant un blessé, un enfant âgé de 10 dans des violences sur des manifestants pendant son voir du président Hosni Moubarak. Mohamed Morsi ain-
ans. Selon des témoins oculaires, le premier étage s'est mandat, rapporte l'agence de presse égyptienne Mena. si que sept autres membres des Frères musulmans ont,
complètement effondré emportant avec lui l’étage supérieur. La plus haute instance judiciaire de l'Égypte a rejeté l'ap- par ailleurs, écopé de peines de prison à perpétuité en
Les familles habitant cette bâtisse ont passé le reste de la nuit à pel de Morsi, ce qui rend définitive sa condamnation. juin dernier après qu'un tribunal les a reconnus coupables
la belle étoile. Hier, elles ont décidé de bloquer la route pour L'affaire remonte à décembre 2012, lorsque des affron- d'avoir conspiré avec des parties étrangères contre la sé-
attirer l’attention des autorités locales sur leur calvaire d’autant tements avaient éclaté devant le palais présidentiel curité nationale de l'Égypte.
que la saison des pluies approche. En effet, plusieurs cas entre partisans et adversaires de Morsi, au cours desquels, Les verdicts prononcés par la Cour de cassation en Égyp-
d’effondrement ont été signalés dans les quartiers de la vieille dix personnes sont mortes. M. Morsi a été renversé par te sont fermes et les condamnés ne peuvent, en aucun
ville de Skikda, ces dernières années. l'armée en 2013 suite à des manifestations massives. cas, faire un recours.
A. BOUKARINE En outre, le 17 mai 2015, l'ancien président et 106 par- APS

AUTOMOBILE
BETHIOUA (ORAN)
La Suède pour l'interdiction des véhicules à essence ou diesel
Une canalisation de gaz n L'Union européenne doit envisa- ronnement suédoise Isabella Lövin. l'UE”, a-t-elle déclaré au journal.
endommagée : deux blessés ger d'interdire la vente de véhicules
à essence ou diesel à partir de 2030,
Interrogée par le quotidien Afton-
bladet, la ministre verte a salué la ré-
“En tant que ministre de l'Environ-
nement, je ne vois d'autre perspecti-
n Deux personnes ont été blessées, 8h45”, a précisé à l’APS le chargé de
a plaidé, hier, la ministre de l'Envi- solution en ce sens adoptée en sep- ve que de jeter aux oubliettes de l'his-
hier à Ararba, dans la daïra de Be- communication de la Protection ci-
tembre en Allemagne par le Bun- toire les véhicules à carburant fossi-
thioua, par le souffle d’une canali- vile de la wilaya d’Oran. Les vic- SIBÉRIE (RUSSIE) desrat (chambre haute du Parle- le”, a-t-elle ajouté.
sation de gaz endommagée lors de times ont été évacuées vers les ser-
Crash d’un hélicoptère : ment), qui n'est pas contraignante. Le gouvernement suédois, associant
travaux sur place, a-t-on appris vices hospitaliers et sont actuelle-
au moins 19 morts “C'est une proposition vraiment in- sociaux-démocrates et Verts, s'est fixé
auprès des services de la Protection ment sous surveillance médicale, a-
n Au moins 19 personnes ont péri téressante (...) Si on doit la concréti- pour objectif une énergie 100% re-
civile. “Le souffle de la fuite estimé t-il ajouté. Les services compétents
lorsqu'un hélicoptère s'est écrasé
ser, seul est réaliste de mettre en pla- nouvelable dans le pays en 2040.
à 52 bars de cette canalisation de ont procédé à la fermeture de la
ce une telle interdiction au niveau de APS
quatre pouces a fait deux blessés, vers conduite. dans le nord-ouest de la Sibérie
dans la nuit de vendredi à
APRÈS LA FIN DE LA TRÊVE DÉCRÉTÉE PAR LA RUSSIE samedi, ont annoncé les CHELGHOUM LAÏD (MILA)
Syrie : violents combats à Alep enquêteurs chargés de l'affaire. Il trouve la mort suite au renversement de son tracteur
Un hélicoptère Mi-8 transportant n Un homme a trouvé la mort, hier, près de Chelghoum Laïd
n De violents combats entre les forces du régime syrien et les
22 personnes s'est écrasé tard (wilaya de Mila), suite au renversement du tracteur agricole qu'il
rebelles ont éclaté, hier, dans la ville d'Alep (nord), peu après la fin
vendredi à l'extérieur de la ville conduisait, a-t-on appris auprès des services de la Protection civile.
d'une trêve décrétée par la Russie, a indiqué l'Observatoire syrien
de Novy Urengoy, et “19 L’accident s’est produit dans la mechta de Bourioune dépendant de
des droits de l'Homme (OSDH). Des tirs d'artillerie et de violents
personnes sont décédées de la commune de Chelghoum Laïd, a précisé la même source,
affrontements ont été signalés dans plusieurs quartiers le long de
blessures multiples sur place, signalant que la victime, âgée de 35 ans, effectuait des travaux
la ligne de front dans cette ville divisée depuis 2012 entre des zones selon de premières informations”,
tenues par le régime du président Bachar al-Assad, à l'Ouest, et des dans son champ. Les éléments de la Protection civile sont
indique un communiqué du intervenus pour évacuer la victime vers la morgue de l’hôpital de
quartiers contrôlés par les rebelles à l'Est, a précisé l'OSDH qui Comité d'enquête de la
dispose d'un vaste réseau de sources dans la Syrie en guerre. Chelghoum Laïd, selon la même source.
Fédération de Russie.