La croix des Pénitents, quête et histoire

Quand un mystère enfin éclairci
en appelle d’autres.

Dr. Bruno PAUL , conscience-sociale.org
28 Octobre 2016
Monastère de Ganagobie

CC BY SA 4.0

Préambule
• Dans les pages suivantes, le texte mis en forme de la manière suivante: lien
dispose d’un lien URL dynamique vers une page Internet si il est visionné sur un
ordinateur. Ces liens sont utilisés pour la consultation des sources
documentaires.
• La version PDF de ce document sera accessible sur la page suivante:
http://conscience-sociale.org/2015/09/enregistrement-emission-et-compte-rendu.html

• La vidéo enregistrée à l’occasion de la conférence du 17/08/2015 aux Mées
peut être visionnée sur le DVD remis au père Michel.
• La conférence sur ce sujet proposée pour la Toussaint au monastère de
Ganagobie reprendra ces éléments avec quelques nouveaux ajouts.

Après des siècles d’attente…

Mystère (latin mysterium, du grec mustês: initié)

1- Comment obtenir une datation de la Croix très rigoureuse scientifiquement ?
Démarche et résultats obtenus.

2- Quel est l'intérêt historique de cette date ?

3- Comment la Croix a-t-elle été dressée ? Une hypothèse à creuser…

4- Résoudre le deuxième mystère de la Croix.

Proposition d’approche
Réactions, questions, débat

Partie 1 : Dater la croix
mystère : chose inconnue

http://www.lesmees.org/unpays/01.html

Le premier mystère de la Croix: son âge
Première mention écrite de la Croix,
de l’énigme de son âge et de son
origine :
Simon Bartel, Histoire chronologique
des évêques de Riez – In
Chronologicam
Pontificum
S.
Regiensis Ecclesiae Nomenclaturam
Prolegomena, p.54 (1630-1640)
Source : BNF
Depuis, les hommes cherchent la
réponse à l’énigme posée par leurs
ancêtres…

Comment dater la Croix ?
• Une
démarche
scientifique
s’impose puisqu’il s’agit de bois :

A: prélever un échantillon
B: procéder à une datation par
analyse du rapport isotopique du
carbone

• A: Mais comment prélever un
échantillon ?

Dimanche 25 août 1968 : 1ère tentative
de descente en rappel par les étudiants
Patrick CORDIER, Claude DECK, Lothar
MOCH : échec à 10 m sur le côté
Dimanche 27 octobre 1968: tentative de
descente en rappel par Jean-Pierre PETIT,
avec Maurice PARODI, Michel ANSELME,
Yves GUIARD, Daniel FAUDRY, Robert
LAGIER et Madame PETIT, du Club Alpin
d'Aix en Provence : échec en face à 2m à
cause du surplomb du rocher. Première
observation visuelle complète du site.

http://www.lesmees.org/livres/l2000/mystere.html

Historique des escalades depuis 1968
• Dimanche 3 novembre 1968 après 2 jours d’efforts
avec Patrice BODIN (1941-1994), Hélène
BAILLIEU, Claude DECK, Sylvain JOUTY, Sylvie
CORDIER et le soutien des habitants, Patrick
CORDIER (1946-1996) touche la croix et rapporte
un prélèvement, coupé en deux une fois au sol.
– un pour Yves Thélène (mesurant 20 cm et 8,4 g) qu’il a
confié bien plus tard aux Amis des Mées
– un pour Cordier et Claude DECK technicien au CEA de
Saclay

Les premiers gros
plans de la croix
www.jouty.com/mees1.jpg
et archives Thélène

Claude Deck précisera "un peu plus tard,
j'ai confié un des échantillons de la croix
pour analyse et datation à un laboratoire
spécialisé du CEA de Saclay. La directrice
du laboratoire était intéressée par cette
mystérieuse énigme, mais l'état et le
volume insuffisant de l'échantillon n'ont
pas permis une évaluation sérieuse".
• Cet échantillon a sans doute été
entièrement détruit lors de
l’analyse
(mesure
de
la
radioactivité β par LSC).

2014: la quête rebondit
• Se saisir de questions historiques, c’est la démonstration d’un
passage de témoin entre les générations.
• L’escalade a réussi en 1968 parce que ces techniques avaient
progressé.
• Les techniques d’analyse des rapports isotopiques du carbone
ont-t-elles progressé?
– OUI !
– proportions 12/13C et 12/14C
directement mesurées par
spectrométrie de masse (AMS):
cyclotron monté en tandem
avec un accélérateur
électrostatique sous 2M volts.
• premiers travaux en 1977 et
1994

2014: la quête rebondit



L’application de l’AMS pour la datation archéologique nécessite une expertise dans la préparation de
l’échantillon, et dans l’extrême rigueur de toutes les procédures (métrologie et standards)
La communauté scientifique pour son application à l’archéologie a développé tous ces pré-requis.
Résultat : une analyse AMS nécessite des échantillons jusqu’à 1000 fois plus petits qu’avec la technique LSC !
Il restait à trouver un laboratoire qui possède ce niveau d’expertise, ce qui a été fait :

Beta Analytic, leader en services de datation par le radiocarbone, a reçu l’accréditation ISO/IEC
17025:2005 par l’organisme d’accréditation des laboratoires Perry Johnson, pour son laboratoire de Miami,
en Floride. La norme ISO/CEI 17025 est le plus haut niveau de qualité reconnu que puisse atteindre un
laboratoire d’analyses ou d’étalonnage.
« All work on this sample was performed in our laboratories in Miami under strict chain of custody and
quality control under ISO/IEC17025:2005 Testing Accreditation PJLA #59423 accreditation protocols. »




Database used : INTCAL13
Reimer PJ et al. IntCal13 and Marine13 radiocarbon age calibration curves 0–50,000 years cal BP. Radiocarbon 55(4):1869–1887 , 2013.
Mathematics used for calibration scenario
A Simplified Approach to Calibrating C14 Dates, Talma, A. S., Vogel, J. C., 1993, Radiocarbon 35(2):317-322

Devis demandé en avril 2014 : 500 € + frais
Plan de financement bouclé à l’été avec la famille PAUL: parents, fils et épouses

2014: la quête rebondit
• On revient au départ : obtenir un échantillon
• Pierre PAUL part à la recherche de l’échantillon de THELENE, au
moment où celui-ci subit sa dernière hospitalisation.
– Plusieurs morceaux de bois sont trouvés par sa fille et les Amis des Mées, qui
sont très différents ;
– notre budget est limité, nous ne pouvons faire qu’une seule analyse. Lequel est
le bon ?

• Coïncidence ou pas, je suis en contact avec le Dr PETIT depuis
plusieurs années déjà. C’est l’une des 2 ou 3 personnes vivantes
à avoir touché la Croix dans les rochers.
• Nous le sollicitons pour obtenir une expertise visuelle des
fragments, qui a lieu en août 2014.
• L’un des deux morceaux est catégoriquement rejeté.

Le 21/10/2014

2014: la quête rebondit
• Morceau provenant des Amis des Mées avant prélèvement : 8417,7 mg
• Fragment prélevé par mes soins : 270,8 mg
• Echantillon confié le 21/10 à la Poste des Mées
– Beta Analytics confirmation number: 101820143099

• Les résultats d’analyse me sont communiqués le 6 /12!..

Date: ~885, il y a 1131 ans !
(fin VIIIe – début Xe siècle)
• C’est la plage de date où l’arbre a été abattu, et mis en place dans la cavité
(car arbre jeune et très peu de trous d’insectes).
• 2 Sigma calibrated result (95% probabilité)
• Cal AD 770 à 905 + Cal AD 920 à 965
– En surligné noir: plages de résultat pour 1 déviation standard statistique
(68% probabilité) : 775 à 790 + 800 à 895

• J’ai diffusé le rapport complet de l’analyse aux Amis des Mées en 09/2015.

source

source

Partie 2
L’importance de cette date:
le contexte historique

Quelques jalons historiques de la HauteProvence du premier millénaire

À partir de 118 av. J.-C. :

Création de la province romaine de la Gaule Narbonaise et de ses 24 cités, dont Riez et Apt ; fondation d'Aix en Provence.

Création de la Via Domitia afin de rendre cohérent un réseau de voies existantes, à l’instigation du proconsul des Gaules Cnaeus
Domitius Ahenobarbus

Col du Montgenèvre, Embrun, Gap, Sisteron, Chateauneuf Val-St-Donat, Peyruis, Ganagobie, Lurs, Mane, St-Michel l'Observatoire,
Céreste, Apt, Cavaillon, Glanum, Tarascon... Espagne

Port fluvial de l'Escale, occupé du IIe siècle av. J.-C. jusqu'à la fin du IIIe siècle.

En 14 av. J.-C., victoire d'Auguste contre les Ségiontiques et les peuples alpins.

1er évèque d'Apt : saint Auspice ? (96-102).

Vers 305 : création de la province Narbonnaise Deuxième avec 7 cités : Aix, Apt, Riez, Fréjus, Gap, Sisteron et
Antibes.

1er évèque de Digne en 364 ou 365 : saint Domnin (Domninus).

En 396, Athènes est mise à sac par Alaric Ier roi des Wisigoths, et pillage de Rome en 410.

Claudius Postumus Dardanus, préfet des Gaules qui, converti au christianisme, fonde une retraite appelée
Theopoli (Pierre Ecrite de St Geniez) après 413, date de parution du premier livre de La Cité de Dieu ( de St
Augustin), œuvre la plus recopiée pendant tout le Moyen-Age.
1er évèque de Riez : saint Maxime (434-460); à Sisteron : Chrysaphius (449-452) ou Jean Ier (500-516 ?)
(sources: J.-R. Palanque, Provence Historique, t.l, 1951, p.104-114 / J.M. Roux, Provence Historique, fasc. 86, tome XXI, octobredécembre 1971, p.373-420 / wikipedia)

4 septembre 476 : abdication de Romulus Augustule - chute
de l'Empire Romain d'Occident – fin de l'Antiquité.
La Burgondie est conquise par les Francs en 534.
Mort en 535 de l'ermite Saint Donat du Val, considéré
comme saint par l’Église catholique romaine et l'Église
orthodoxe, invité par l’évèque Jean Ier de Sisteron.

En 537, le roi ostrogoth Vitigès offre le Duché de Provence
aux rois Francs. La région est très autonome, sous l'autorité
d'un patrice à Arles.
712 : chute du royaume wisigoth d'Espagne.
716 : première attaque des Sarrasins en Gaule Narbonaise,
ayant franchi les Pyrénées. Prise de Narbonne en 719.

Petite église de Saint Donat le Bas, puis dans la grotte (spelunca) et
l'église de Saint Donat le Haut avec son compagnon et disciple,
Florentinus. Dans ses derniers jours, il sera assisté par saint Mary.

719 : les reliques de Sainte Marie-Madeleine à Saint Maximin la Sainte
Baume sont emmurées.

721: les Sarrasins sont vaincus par Eudes à Toulouse.
725: Amiza repart de Narbonne, prend Carcassonne, Nimes,
et remonte jusqu'en Bourgogne (Autun). Charles Martel
mène pendant ce temps campagne en Bavière.
Nouvelle campagne contre Eudes en 732 par Abdérame qui
prend Bordeaux ; il est vaincu par Charles Martel près de
Tours, qui défait Atime à Avignon en 737. En 739 Martel
libère les dernières forteresses de la Provence.
759: Pépin le Bref reprend Narbonne.

Royaume Burgonde
et Duché Ostrogoth de Provence
entre 442 et 534.
La Durance est une frontière fluctuante.

L’autorité royale en Provence
au haut Moyen-Age

Charlemagne, premier empereur d'Occident depuis la chute de 476, meurt en 814.
Louis Ier le Pieux lui succède jusqu'en 840.
En 843, Lothaire Ier empereur d'Occident de 840 à 855 se voit octroyer la Francie
médiane dont fait partie la Provence.
Son fils Charles de Provence en fait le royaume de Provence-Viennois à l'existence
éphémère (855-863).
Boson V de Provence, se fait proclamer roi du deuxième royaume de Provence en
879.
Rodolphe II, roi de Bourgogne récupère la Provence en 934. Le nouvel ensemble
est le deuxième royaume de Bourgogne-Provence aussi appelé Royaume d'Arles. Il
subsiste jusqu'en 1032.

Le retour des Sarrasins en Provence

À partir de 813, les sarrasins lancent des raids sur la côte de Provence à partir de la Corse et de l'Espagne,
grâce à leur domination maritime en Méditerranée.
Ils pillent Marseille en 838. L'abbaye Saint-Victor de Marseille est détruite. En 850, ils pillent Vaison et
assiègent Arles. Ils attaquent à nouveau en 869 Marseille et Arles.

L’abbaye Saint-Victor de Marseille possédait, au XIe siècle, la chapelle Saint-Antoine aux Mées (simple
Oratoire Aujourd'hui).

Vers 890, 120 sarrasins (!) s'installent à Saint-Tropez et lancent de nouveaux raids proche du littoral (Nice,
Antibes, Fréjus, Toulon, Hyères, Vence, Esparron).

Apt est pillée par les Sarrasins en 896.

Au Xème siècle ils prennent Glandevès (Entrevaux), Senès, Riez, Manosque. Le couvent de Lure est détruit.

Sisteron tombe en 911, Embrun en 916 puis le Devoluy, le Champsaur, Veynes, les cols vers l'Italie.

En 923, ils dévastent à nouveau l'abbaye Saint-Victor de Marseille.

En 973 les Maures sont écrasés lors de la bataille de Tourtour (Draguignan) par les comtes Guillaume Ier et
Roubaud de Provence, et sont en quelques années chassés de Provence.

Ces dates correspondent à l'installation de la Croix. C'est l'origine de la légende orale des Pénitents.

Les historiens ont répertoriées de nombreux cas où de saintes reliques ont été cachées ou déplacées pour les protéger
des pillages, cf celles de Saint Donat déplacées vers 745 par Corbus à Jovinzieu devenu Saint-Donat-sur-l'Herbasse.

(Sources : Les invasions des Sarrasins en Provence pendant le VIIIe, IXe et Xe siècle (Gonzague de Rey, 1878) / ArcheoProvence )

La légende des Pénitents

Plus ancienne référence connue, où les rochers portent le nom de "Pénitents" : Paul ARÈNE et Albert
TOURNIER, Des Alpes aux Pyrénées, 1890
23 grandes variantes répertoriées de la légende

Partie 3 :
Comment la Croix a-t-elle été dressée?
?

Une hypothèse à creuser…
« vires » en
demi-cercles

jp-petit.org, 1994

… un tunnel obturé ?

Michel Jacob, 2015

Investigations photographiques

Le cœur de l’affaire

Agrandissement #1 de la photo

Agrandissement #2 de la photo

Augmentation du contraste par traitement
numérique en fausses couleurs

Quelle profondeur ?

10s plus tard…

Mais où est l’autre accès ?

Notre hypothétique entrée du tunnel

2010
http://www.foulonjm.com/img/img-les-mees-chap-st-roch/slides/chap-st-roch-12web.html

244m en ligne droite

source: geoportail

Creuser un tunnel ?

La boucherie de Néné Paul, rue de la Combe, et ses 3 étages de cave.
Une référence de mine creusée au Moyen-Age (ou avant) dans du
poudingue quartzeux:

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bmsap_03018644_1899_num_10_1_5813

Le tunnel représente de 350 à 500 m3 de gravats suivant sa largeur.

Avec 1 brouette = 6 seaux = 60 l, il faut de 6 à 8000 brouettes de gravats environ

Ont-elles été vidées en secret ?

À partir des données sur les techniques de mineurs au Moyen-Age, si
on estime la vitesse d'avancement de 10 à 30 cm par jour dans le
poudingue avec la même section de galerie que celle indiquée, cela
donne de 2,5 à 7 ans pour creuser le tunnel.
Donc c’était techniquement faisable.

Un tunnel dans le poudingue

Le 27 décembre 2015: exploration d’un vieux tunnel privé aux Mées.
Il a été creusé en plusieurs fois, remontant au moins au XVIIème
siècle, pour capter progressivement de nouveaux filons d'eau. Il s'agit
d'un ouvrage qui n'a nécessité que le travail d'une famille et pas de tout
le village, au sein duquel son existence n'est restée connue que d'une
petite poignée de personnes depuis son origine.
Sauf les premiers mètres qui sont creusés dans la terre, il est
entièrement creusé manuellement dans le poudingue. Il n'y a aucun
soutènement, aucun étais ni trace d'emplacement pour en poser. Le
plafond est arrondi en une légère voûte régulière. Le plafond est en
très bon état sans trace d'écroulement.
Il présente une longueur de 102 m d'après nos mesures, dont les
premiers 78 m sont pratiquement rectilignes. Il est pratiquement
horizontal, en légère pente positive pour que l'eau s'écoule. La hauteur
sous plafond atteint jusqu'à 2 m, pour environ 70 cm de large.

L’altitude la croix,
une histoire de château d’eau

Altitudes de points importants aux Mées

Approche 1 : Geoportail – profil altimétrique (précision : 2,5 m) et GPS
Essential (7 satellites pris en compte, acc. 4,8 m)

Rond Point : 406 m

St Roch : ~455 m (GPS)

Sommet de la colline face à Av Robespierre : 519m

Croisement Av Robespierre / RD : 417m

Tunnel de la Mine côté rue du moulin : ~425m (GPS)

Altitude de la Croix : rue du moulin +40m (à partir d’un repère étalon
sur photo)

425+40 = 465m

465 - 455 = 10m de dénivelé positif pour le tunnel

Sur 250m : pente = 4% ~ 2,3 °

Altitudes de points importants aux Mées

Approche 2 : Geoportail avec courbes de niveau IGN




Rond Point : 410 m
St Roch : 465 m
Sommet de la colline face à Av Robespierre : 530m
Croisement Av Robespierre / RD : 410m
Tunnel de la Mine côté RD : 439m (altimètre geoportail)

Altitude Croix : +40 m

439+40 = 479 m

479 – 465 = 14 m de dénivelé positif pour le tunnel

Sur 250m : pente 5,6% = 3,2°

Notre hypothétique entrée du tunnel

2010
http://www.foulonjm.com/img/img-les-mees-chap-st-roch/slides/chap-st-roch-12web.html

Hypothèse haute : tunnel faiblement
incliné derrière le mur, prolongé par
un drain

2010
http://www.foulonjm.com/img/img-les-mees-chap-st-roch/slides/chap-st-roch-12web.html

Hypothèse basse : tunnel incliné dans
les fondations, prolongé par un drain

2010
http://www.foulonjm.com/img/img-les-mees-chap-st-roch/slides/chap-st-roch-12web.html

La source aux eaux miraculeuses du
Saint Sépulchre

http://www.lesmees.org/chapellestroch/

1903 - 1935

photo: wikipedia

Partie 4
Pourquoi avoir dressé cette Croix ?
mystère : chose qui n'est accessible qu'à des initiés

Les raisons envisageables
• soit une raison politique, géographique
– borne de frontière ??
• aucune raison militaire

• soit une raison religieuse
– pour durer dans le temps, pour transmettre une
mémoire aux générations futures
• tombe ou cache de reliques ?

• soit une construction
– à quel usage ?

La raison géographique
Les 2 croix des Mées

Le quartier de La Croix

Cette croix est dans le prolongement à 1m près!
Une coïncidence…

Geoportail 3D – vue panoramique en direction
du sommet de La Colette et du Ruth

Le sommet de La Colette

Le prolongement passe à 20 m du sommet !
encore une coïncidence

Un même domaine depuis quand?
Qui de la forêt ou des rochers a donné son nom?

source ONF

La raison religieuse

Une tombe dans la falaise :
une hypothèse pas si farfelue !

De la croix au chrisme

De la croix au chrisme

jp-petit.org, 1994

Alignement?? Stabilité de la fixation?

Chrisme du IVème siècle
Sainte Tombe, Abbaye Sainte-Marie d'Arles-sur-Tech, Pyrénées Orientales.

Le chrisme existe aussi sous la forme d'un cercle associant les lettres grecques Χ (chi) et
I (iota) à la place du P (rhô) signifiant les initiales de Ἰησοῦς Χριστός (Iēsoûs Christos /
Jésus-Christ).
Le chrisme prend alors l'aspect d'une étoile à six rais souvent identifiée dans l'art à l'étoile
qui guida les mages.

Un prieur du IXe s. avec une croix
autour du cou ?

Fibule en or avec chrisme, Trésor de Limons
(Puy-de-Dôme), VIIe siècle

Fibule mérovingienne,
(Haute-Somme), VIIe siècle

Nos hypothèses sur ce
deuxième mystère,
en images

Suivant l’hypothèse religieuse,
• soit l’ouverture en falaise a existé : grande relique
• soit elle n’a pas existé : petite relique

Dessins: Dr. J-P. Petit, 2015

Dessins: Dr. J-P. Petit, 2015

Dessins: Dr. J-P. Petit, 2015

Dessins: Dr. J-P. Petit, 2015

Partie 5
Une construction traditionnelle pour
une « géométrie lumineuse »
mystère : chose qui n'est accessible qu'à des initiés

photo: Michel Jacob, 2015

Curieux solstice

photo:
Pierre Paul, 22/06/2016
Bruno Paul, 4/07/2016

Partie 6 : toujours un peu plus loin
Monter collectivement un projet qui
devra obligatoirement inclure
l'intervention d'un archéologue
n’ayant pas peur du vide.

Dessins: Dr. J-P. Petit jp-petit.org

Dessins: Dr. J-P. Petit jp-petit.org

Dessins: Dr. J-P. Petit jp-petit.org

Dessins: Dr. J-P. Petit jp-petit.org

Dessins: Dr. J-P. Petit jp-petit.org

Dessins: Dr. J-P. Petit jp-petit.org

Remerciements
• Dr Adeline Molina, directrice du laboratoire reconnu de Chatenay-Malabry
(AFLD), qui m'a aidé à sélectionner le laboratoire qui a réalisé l'analyse.
• Dr Jean-Pierre Petit, physicien, astrophysicien, égyptologue, savanturier,
pour avoir créé cette idée il y a 48 ans, pour toutes les idées qui ont suivi,
et pour notre collaboration.
• Mr et Mme Pierre et Mireille Paul, des Mées, qui sont mon fil rouge sur
cette quête depuis plus de 15 ans.
• Mr René Rochebrun, d'Oraison, pour les relations avec les médias, les
institutionnels et la communauté du Monastère.
• L’Association des Amis des Mées et la Mairie des Mées qui nous ont
accueillis pour la première conférence.
• La communauté du Monastère de Ganagobie qui nous accueille
aujourd’hui.

Attributions et licences
• CC BY SA 4.0
• Auteurs : Dr Bruno PAUL, dessins Dr Jean-Pierre PETIT
• Les images appartiennent à leurs auteurs respectifs (cf URL)

Conscience Sociale
l’innovation sociopolitique
• Conscience-sociale.org comme laboratoire ouvert
• Une pratique de l’approche transdisciplinaire des systèmes complexes…




Géo- et macro-économie
Système financier et système monétaire international
Sciences humaines et sociales (Sociologie, Philosophie , Histoire, Religion)
Sciences politique, géopolitique, relations internationales (Euro-BRICS)
Contrôle des systèmes techniques du numérique (cloud, systèmes d’information,
ingénierie des modèles, Agilité, EA …)

• … appliquée aux grandes transformations socio-politiques sur 2000-2050
– Crise écologique globale ; Crise systémique globale ; Crise scientifique ; Crise morale
– Démocratisation ; érosion de la démocratie (paradis fiscaux…)
– Consolidation eurasiatique ; déconsolidation de l’empire anglo-américain

• … à l’aide de deux méthodes maîtrisées
– Méthode scientifique
– Méthode de l’anticipation politique (en collaboration avec le laboratoire leap2020.eu )

• … et avec un point de vue d’européen chrétien et un engagement citoyen

La datation du bois
• Une hypothèse fondamentale en datation radiocarbone consiste à
considérer que l’organisme cesse tout échange de carbone avec la
biosphère au moment de sa mort. Cette hypothèse ne s’applique
pas toujours, notamment pour le bois, et l’âge zéro ne correspond
pas à la date de fin de vie.
• Lors de l’ analyse radiocarbone d’une pièce de bois ou de charbon,
la datation porte sur la croissance de l’arbre d’origine. Celle-ci
s’effectue par les ajouts successifs d’anneaux, qui cessent tout
échange de carbone avec la biosphère une fois fixés. Ainsi, l’âge
radiocarbone ne sera pas le même pour le bois de cœur et le bois
d’aubier, le premier étant beaucoup plus vieux que le dernier.
• Tout échantillon de charbon ou de bois aura un âge apparent qui
peut être entaché d’erreurs, allant jusqu’à plusieurs siècles, à moins
de provenir d’espèces à courte durée de vie ou de petites brindilles.

Les premiers gros
plans de la croix
www.jouty.com/mees1.jpg
et archives Thélène

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful