Vous êtes sur la page 1sur 25

TECHNIQUES DE RESTAURATION DES MILIEUX HUMIDES

LE TERRITOIRE DU BASSIN DE LA CISSE, MOLINEUF

SOMMAIRE

Les milieux humides Introduction - C’est quoi un milieu humide? Fonctions - Comment ça marche? Menaces Le bassin de la Cisse introduction Évolution des aménagements sur le bassin de la Cisse Contexte d’interventionw Actions et Entretien Présentation de zone humide de Rinceaux

Les milieux humides

- C’est quoi un milieu humide?

Le code de l’environnement définit les zones humides comme des “terrains, exploités oui non, habituellement inondés ou gorgés d’eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente oui temporaire. La végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l’anée”. (Art. L.211-1)

Les zones humides peuvent être très differentes unes des autres car leur structure est liée au plusieurs facteurs, comme le contexte géomorphologique, la localisation d’un bassin hydrographique, la submersion de terres, la salinité de l’eau, ou la composition en matières nutritives.

Les milieux humides sont des milieux qui font la transition entre terre et eau - le sol est recouvert par eau peu profonde ou juste bien-impregné (de manière pérmanente ou non). Ils constituent 6% de terres émergés de notre planète. Sont présents partout, sur toutes les latitudes. En France on peut identifier plusieurs types des zones humides, comme les tourbières, les landes, les prairies, les forêts humides ou les mares, qui couvrent 3% du territoire.

Les conditions que les milieux humides offrent abritent nombreuses espèces des plantes et animaux (insectes, oiseaux, brataciens, poissons) qui dépendent de ces milieux pour se nourrire et réproduire. On peut dire, alors, que les milieux humides sont des écosystèmes riches et importants, qui ont plusieurs fonctions pour maintenir un état d’équilibre. Un bon état écologique dépend de l’état chimique de l’eau - la quantité des polluants et l’état physique - les facteurs indicateurs d’abondance et diversité écologique .

- la quantité des polluants et l’état physique - les facteurs indicateurs d’abondance et diversité écologique
Les milieux humides Fonctions des milieux humides - Comment ça marche? Les milieux humides font

Les milieux humides

Fonctions des milieux humides - Comment ça marche?

Les milieux humides font en permanence un échange de l’eau avec l’atmosphère, le réseau hydrologique de surface et le sous-sol. Le facteur hydrologique est le plus important car selon lui un milieu humide existe et survive. L’eau alimente les écosystèmes, apporte des matières nutritives (limon, nitrates) et sa dynamique souvent modèle le paysage. Les milieux humides jouent le rôle de tampon- éponge - pendant le saison humide (comme les crues) ils se gorgent d’eau et après ils eliberent progressivement l’eau pendant les periodes plus seches. L’eau n’apporte pas que des mineraux et matière nutritve. L’eau apporte aussi de pesticides et substances polluantes à cause de l’action de l’homme. Les milieux humides jouent le rôle de filtres naturel, car en rélation avec les êtres-vivants, les substances sont transformé. Elles peuvent retenir l’azote organique, l’ammoniac, le car- bone organique, le phospore.

Les milieux humides régularise le flux de matière organique et minèrale, ainsi l’eau sortante est d’une meilleure qualité. Ces qualités des milieux humides, avec les facteurs abiotiques présents ( salinité de l’eau, acidité du sol, topographie, climat) facilitent l’apparition et l’adaptation de nombreuses espèces.

En France, 30% espèces végétales specifiques et ménacées vivent dans les zones humides avec 50% des espèces des oiseaux, et ensemble forment des mosaiques écologiques. Cette biodiversité en mosaique permettre d’avoir plusieurs activités écologique utiles pour l’homme - source de nourriture ( agriculture, pêcherie,etc), source de matière prime, ser- vices publiques et tourisme. En France, la plupart de milieux humides est protegée par la loi et plusieurs activités de maintenance et réstauration sont encouragés.

Les milieux humides

MENACES

Au cours du dernier siècle plus de la moitié de zones humides du monde a disparu. Les facteurs qui déterminent la disparition des milieux humides sont vastes. Un des les facteurs c’est l’activité de l’homme. Le développement urbain c’est une pression importante sur les zone humides. L’activités d’aménagements comme l’infrastructure, les digues de protèction et les constructions se traduissent en perte de la richesse du sol, drainage, érosion.

Dans les zones urbaines il existe toujours le danger de pollution qui peut avoir des graves conséquences sur les milieux humides.

Autour les villes, l’agriculture a aussi un impact sur les zone humides. Les nouvelles téch- nologies, l’agriculture extensive, les monocultures et l’usage des pesticides arrive à tuer les zones humides - la biodiversité végétale et animale se diminue, le sol pert sa richesse en matière nutritive et l’eau, et les pesticides ont des effets négatifs sur les sols et plantes. Un autre facteur déterminant c’est l’arret de maintenance anthropique. Si certains zones sont pas maintenus, les espèces invasives arrivent à fermer le lieu et réduire la biodiversi- té. Le changement d’usage d’un lieu peut aussi conduire à la perte des milieux humides. Par example, une zone humide boisée se traduit par la séchesse du sol car les arbres absorbent l’eau.

“Depuis quelques dizaines d’années, les milieux naturels sont pris en compte de façon croissante dans la réglementation. L’aboutissement de cette approche a pris corps dans la Directive Cadre Européenne sur l’Eau 2000/60/CE avec un objectif fort qui s’impose à tous les pays membres de l’Union Européenne: Assurer le ‘bon état écologique’ des eaux superficielles et souterraines de l’UE à l’échéance 2021”.

Assurer le ‘bon état écologique’ des eaux superficielles et souterraines de l’UE à l’échéance 2021”.
Assurer le ‘bon état écologique’ des eaux superficielles et souterraines de l’UE à l’échéance 2021”.
Assurer le ‘bon état écologique’ des eaux superficielles et souterraines de l’UE à l’échéance 2021”.
Assurer le ‘bon état écologique’ des eaux superficielles et souterraines de l’UE à l’échéance 2021”.
1. Masse d’eau de la Sixtre 2. Masse d’eau de la Cisse Moyenne 3. Masse
1. Masse d’eau de la Sixtre
2. Masse d’eau de la Cisse Moyenne
3. Masse d’eau de la Cisserau
4. Masse d’eau de la Cisse Ligérienne
5. Masse d’eau de la Cisse Landaise
6. Masse d’eau de la Petite Cisse
7. Masse d’eau de la Remberge

Le Bassin de la Cisse

INTRODUCTION

La Cisse est un afluent rive droite de la Loire.Le territoire de la Cisse se compose par 59 communes sur 841km2 (2 departaments). Il y a 519km de cours d’eau (161km permanents).Le bassin de la Cisse comprend 7 sous-bassins, chacun étant dans un bon état écologique:

1.

Masse d’eau de la Sixtre

2.

Masse d’eau de la Cisse Moyenne

3.

Masse d’eau du Cisserau

4.

Masse d’eau de la Cisse Ligérienne

5.

Masse d’eau de la Cisse Landaise

6.

Masse d’eau de la Petite Cisse

7.

Masse d’eau de la Remberge

Le Syndicat Mixte du Bassin de la Cisse (SMB Cisse) a été formé pour restaurer, gestioner et protèger le bassin versant de la Cisse, mais aussi pour informer et sensibiliser le publique. L’équipe est constituée de 6 commissions, chacun avec une certaine tâche:

Milieux aquatiques, zones humides et espèces invasives Agriculture et pollutions diffuses d’origine communale Pollution domestique et risques d’innondation Aménagement et gestion des ouvrages hydrauliques Communication et relations riverains

Finance et suivi du contrat de bassin Les 6 commissions ont intervenu sur tout le bassin de la Cisse avec des actions de réstau- ration, aménagement, gestion mais aussi recherche et études préalables.

Le Bassin de la Cisse

Évolution des aménagements sur le bassin de la Cisse

Depuis le XIIème siècle, la force hydraulique de la Cisse a été exploité par les meuniers pour moudre les céréales ou fouler les étoffes. Le rivière était mis en bief pour la création de l’ouvrage de retenue, ouvrages manoeuvrés très réguliarement. Les roselières ont été valorisés et le site était utilisé pour l’elevage. L’apparition d’électricité en XIXème siècle a conduit vers la diminuition des ces utilités. Les anciens vannages on été modifiés. À partir de XXème siècle (1950), des grands travaux on été mise en oeuvre : le recalibrage de la Cisse ( enlargissement de cours d’eau), le reamenagement de l’ouvrage des retenues et la valorisation agricole du site ( cultures, jardins, implantation des peupliers, etc), la construction des nombreux barrages (48). Après les années 1980 , le site était abandoné progressif jusqu’à la utilisation comme “décharge sauvage”. En 2004, une grande action de nettoyage et de déblais a été éffectué sur une partie de la zone et une station d’épuration a été construite à proximité (à Molineuf).

a été construite à proximité (à Molineuf). exemple du vannage du moulin exemple de déversoir exemple

exemple du vannage du moulin

a été construite à proximité (à Molineuf). exemple du vannage du moulin exemple de déversoir exemple

exemple de déversoir

a été construite à proximité (à Molineuf). exemple du vannage du moulin exemple de déversoir exemple

exemple de clapet

Le Bassin de la Cisse Contexte D’intervention Les ouvrages sont aménagés aujourd’hui pour maintenir un

Le Bassin de la Cisse

Contexte D’intervention

Les ouvrages sont aménagés aujourd’hui pour maintenir un niveau d’eau constant dans le cours d’eau tout au long d’année et pendand l’été. Le rôle de ces ouvrages c’est de fa- ciliter l’irrigation, abreuvement des animaux, l’usage de pêche ou en intérêt paysager, mais très peu utilisés pour l’état de cours d’eau. En effet, les ouvrages deviennent des obstacles à la libre circulation des espèces aquatiques et sédiments. L’eutrophisation s’ac- centue, aussi le réchauffement des eau et le colmatage des sédiments. Les zones qui ne sont pas aménagées facilitent le deplacement des espèces aquatiques et le sable mais aussi la réproduction ou grossisement des certaines vivantes.

Le SMB Cisse a éffectué des études sur le classement des cours d’eau. On distingue deux types des cours d’eaux. Les rivières à préserver - les rivières en bon état écologique qui ont besoin de protéction pour les poissons migrateurs. Toutes constructions qui font des obstacles à la continuité et usage écologique sont interdites. Les rivières à restaurer - les rivières ou le transport des sédiments n’est pas suffisant et la migration des poissons est empêchée. La zone faut mettre en conformité, donc il y a une obligation d’aménagement.

Le Bassin de la Cisse

Contexte D’intervention - problèmes perçues au niveaux locaux

Au niveau local, les zones humides on été perçues comme des zones insalubres avec des arbres morts qui posent des problèmes de sécurité, avec du végétation monospécifique inadaptée (les peupliers) qui n’arrive pas à se décomposer, mais aussi la fermeture du milieu. La fermeture du milieu se traduit par la perte de biodiversité, l’ouvrage de retenue pérturbe la migration piscicole et la sédimentation, et la mise en bief asséche les milieux humides. La demande locale a mis comme des objectifs la sécurisation du site et la valorisation patrimoniale, l’entretien et réouverture de la zone, la reconnexion hydraulique et écologique, mais aussi la valorisation pédagogique.

Le SMB Cisse a établi 4 phases majeures qui repondent aux problèmes locales.

1. Des études préalables et propositions - faire d’un relevé topographique et un plan d’intervention, mais aussi le présenter et le valider en Conseil Municipal.

2. La restoration fonctionnelle du site - ouvrage selective du milieu, en créant un mosaique

sur un surface de environ 2,5 ha, solutioner la problème de peupliers - l’abbatage ou la mise en totem de peupliers, créer un mare réfuge constant sur une surface de 2200 m2 pour avoir en permanence une zone humide, mais aussi la reconnexion hydraulique sur 20m linéares.

3. L’aménagement d’un sentier pédagogique -mettre en place un sentier surlevée (450 m

linéares), créer un observatoire de la mare, instaler de mobilier d’accueil du publique et pupitres pédagogiques et restrictioner l’acces.

4. La suivi de projet- les marges d’amélioration, la suivi des milieux et l’entretien, élaborer

d’une convention de gestion.

de projet- les marges d’amélioration, la suivi des milieux et l’entretien, élaborer d’une convention de gestion.

Restauration du Bassin de la Cisse

Action 1 Réduction des pollutions d’origine agricole

Les exploitations agricoles ont un grand impact sur l’environnement car l’utilisation des nitrates et pesticides arrive dans les eaux superficielles mais aussi souterraines. Le programme d’action contre la pollution agricole a contouré 4 opérations.

La création d’un PVE - Plan Végétal Environnement qui redonne la qualité d’eau mais aussi dirige les exploitants agricoles vers une pratique plus respecteuse avec l’environnement.

La réalisation des diagnostics parcellaires pour suivre l’état chimique du sol et pour sensi- biliser les exploitants.

L’animation agricole

La réduction des pollutions diffuses d’origine agricole par introduire des mesure agro- environnementale (MAE). Les exploitants agricoles s’engagent dans un programme de 5 ans des pratiques agricoles adaptées en échange d’une rémuneration en rapport avec le niveau d’implication et adaptation.

Matériel de désherbage mécanique Citerne récupération eaux de pluies Matériel d’entretien de couverts
Matériel de désherbage
mécanique
Citerne récupération eaux
de pluies
Matériel d’entretien de
couverts
Aménagement aire de
lavage

Restauration du Bassin de la Cisse

Action 2 Réduction des Pesticides dans les villes

Cette action vise à réduire l’usage de pesticides pour l’entretien des espaces vertes et des voiries dans les villes et villages. C’est une action importante pour la préservation de resources en eau, en biodiversité mais aussi pour la santé.

Le programme a 3 missions distinctes et complémentaires:

1. Mettre en place un Plan de Désherbage comme une première étape orientée vers l’evolution des pratiques d’entretien d’une commune. Le plan consiste à identifier et classer les zones à désherber selon le risque de ruissellement et de pollution des eaux.

2.L’acquisition de moyennes des désherbage alternatives - désherbeur méchanique, désherbeur à vapeur, désherbeur à eau chaude

3. le développement des outils de communication et de sensibilisation

Restauration du Bassin de la Cisse

Action 3 et 4 Réduction des Pollutions domestiques ponctuelles et diffuses

Rédiction des pollutions domestiques ponctuelles Les eaux résiduaires urbaines sont un mélange des eaux sanitaires, ménagères, pluviales, mais aussi avec des résidues industrielles. Pour réduire l’impact de ces eaux il faut investir en stations d’épuration pour filtrer et nettoyer les eaux. Le programme a réhabilité deux station d’épuration pour rétablir l’état ecologique des masses d’eaux.

Réduction des pollutions domestiques diffuses Cette action vise l’assainissement individuel autonome (non-collectif) - une technique d’épuration ancienne qui consiste à traiter les eaux usées d’une habitation sur la parcelle aférente. Le programme finance la réhabilitation des ces assainissements chez les particuliers. Cette action comprend deux étapes - Le diagnostic SPANC (Service Public D’Assainissement Non Collectif) et la Réhabilitation des Assainissement Non Collectif. Aujourd’hui, sur le bassin de la Cisse, 98 réhabilitations ont été financé par le programme.

Non Collectif. Aujourd’hui, sur le bassin de la Cisse, 98 réhabilitations ont été financé par le

Restauration du Bassin de la Cisse

Action 5 Restauration et entretien des milieux aquatiques

Pour chaque bassin versant, dans le cadre d’un contrat territorial pour les milieux aquatiques , un programme s’est crée. C’est outil finance des grands projets de restauration hydromoprhologique. Le programme se concentre sur 7 travaux principaux.

- Restauration et aménagement de zones humides

- Restauration morphologique

- Restauration frayères

- Entretien et enlèvement d’embâcles

- Lutte contre les plantes invasives

- Aménagement d’ouvrages

- Restauration/ renaturation des berges

La Zone humide des Rinceaux à Molineuf

La zone humide des Rinceaux se situé au coeur de la valle de la Cisse, en amont de Haute- Cisse et la vallée de Loire ,en aval de la Cisse Ligérienne. Le site était prédisposé au plu- sieurs formes de dégradation- fermeture des milieux, asséchement, des obstacles infran- chissables à cause du Moulin de Bury en aval. Le site a été reamenagé comme un mosaique des milieux - des zones plus seches, des zones plus humides avec differents types de végétaux - roselière, saulaie, cariçaie,etc. L’aménagement a été fait en plusieurs etapes.

differents types de végétaux - roselière, saulaie, cariçaie,etc. L’aménagement a été fait en plusieurs etapes.

Restauration du Bassin de la Cisse

La restauration et l’aménagement de zone humide des Rinceaux

Phase 1 - Ouverture du milieu

de zone humide des Rinceaux Phase 1 - Ouverture du milieu Phase 2 - Création d’une

Phase 2 - Création d’une mare refuge cen- trale qui devienne un écosystème pour plu- sieurs types des végétaux, insectes et brata- ciens (grenouilles agiles, grenouilles vertes). La mare c’est aménagée sur une ancienne dépression topographique qui était utilisée pour l’extraction de mineraux.

mare c’est aménagée sur une ancienne dépression topographique qui était utilisée pour l’extraction de mineraux.
mare c’est aménagée sur une ancienne dépression topographique qui était utilisée pour l’extraction de mineraux.
mare c’est aménagée sur une ancienne dépression topographique qui était utilisée pour l’extraction de mineraux.
Restauration du Bassin de la Cisse Action 6 Lutte collective contre les invasives À Molineuf
Restauration du Bassin de la Cisse Action 6 Lutte collective contre les invasives À Molineuf

Restauration du Bassin de la Cisse

Action 6 Lutte collective contre les invasives

À Molineuf il y a une lutte contre les ragondis, des mammifères qui transforment ses habitats. Le ragodin c’est un vrai danger car se reproduit rapidement. Son impact sur l’environnement c’est considerable. Il est accusé la dégradation des berges car il mange le bois en bord de cours d’eau ( favorise l’erosion ), de la fragilisation des fondation d’ouvrages hydrauliques grace à ses galeries souterraines. Il cause aussi des dommages sur les cultures mais aussi sur certaines espèces aquatiques (à cause de surconsommation) ou nids d’oiseaux aquatiques.

Un autre invasive dangereux pour la biodiversité c’est la Jussie (Ludwigia repens). La jussie n’a pas besoin que de sol humide et du soleil. Ses racines peuvent avoir jusqu’au 3m de profondeur. Elle est responsable pour la réduction des écoulement dans le cours d’eau, empêche la diffusion d’oxygène car elle est très dense et empêche aussi l’irrigation de certaines endroits. Elle colonise toutes les milieux humides en remplaçant les espèces locales.

Restauration du Bassin de la Cisse

Action 7 Récuperation et économie d’eau

Cette action vise à maintenir un équilibre entre les resources en eau et la consommation. Il s’agit de la lutte contre l’utilisation excessive ou inappropriée, mais aussi contre les pertes liées au système de distribution. Pour ca, il faut avoir un plan sur les opérationes téchiques - un diagnostic de réseaux, la stockage et utilisation de l’eau pluviale mais aussi informer le publique - les consommateurs.

Action 8 Lutte contre les innondations

Les principaux facteurs responsable de l’aggravation de crues sont les déboisements, la cultivation de prairies, l’urbanisation. Le bassin de la Cisse est plus vulnerable car sa to- pographie accentuée mais aussi parce que c’est à proximité de la Loire. Pour améliorer ce problème, deux bassin de rétention ont été construites sur la commune d’Onzain, au centre du bassin du Cisserau. Les deux bassin peuvent stocker jusqu’à 5000

m3.

Action 9 et 10 ANIMATION ET COMMUNICATON

Cette dernière étape du projet c’est très importante car elle assure l’implication des communeautés locales. La éducation peut assurer un bon fonctionnement du site et sensibiliser les locaux pour s’impliquer. Ils arrive à comprendre le milieu et sa valeur écologique.

Présentation du zone humide des Rinceaux

La mare
La mare
Présentation du zone humide des Rinceaux la prairie
Présentation du zone humide des Rinceaux
la prairie
Présentation du zone humide des Rinceaux La Saulaie et cariçaie
Présentation du zone humide des Rinceaux
La Saulaie et cariçaie
Présentation du zone humide des Rinceaux les roselères
Présentation du zone humide des Rinceaux
les roselères
Présentation du zone humide des Rinceaux Le cercle de totems
Présentation du zone humide des Rinceaux
Le cercle de totems

bibliographie

Photos: moi-même et le livret de SMB Cisse infos: notes pris sur terrain, livret SMB CISSE

http://www.trameverteetbleue.fr/sites/default/files/9_note_expli-

cative_zh_les_rinceaux_smb_cisse.pdf

http://www.zones-humides.eaufrance.fr/