LA METHODE

ABC
INTRODUCTION
La prise de conscience de la nécessité de faire évoluer les outils classiques
de comptabilité analytique a contribué à l’émergence de propositions
relatives aux principes fondamentaux d’analyse et de calcul des coûts
(coût à base d’activité) ainsi qu’à de nouveaux modes de saisie et de
classement de l’information comptable

HISTORIQUE ET PRINCIPE

La méthode ABC est née au début des années 80 pour répondre aux
légitimes besoins d'identification précise des coûts de revient.
Les classiques méthodes de calcul des coûts de revient fondées sur
l'estimation des coûts de la main-d'œuvre, des matières et des frais
généraux s'avèrent bien mal adaptées au contexte actuel de la création de
valeurs.
Le saupoudrage des charges directes et indirectes toujours en croissance,
n'est plus le meilleur moyen pour mesurer rationnellement les coûts.
Les modes de production et plus généralement de création de valeurs ont
en effet radicalement changé.
La connaissance précise de la rentabilité des produits et des clients est
plus que jamais un véritable enjeu de la gestion stratégique.
La méthode ABC, Activity Based Costing, ou gestion par les activités
propose une approche différente fondée sur une évaluation au plus juste
des coûts de revient ou de consommation des ressources de chacune des
activités du processus.

Elle préconise la mise en place d'une structure d'amélioration de la
maîtrise des coûts en termes de création de valeurs et, par enchaînement
naturel, de l'amélioration des performances :
L’objectif de la méthode ABC est d’identifier les facteurs de coûts réels et
les économies potentielles et d'améliorer la rentabilité des produits et des
clients. Pour ce faire, elle analyse des processus transversaux de
l’entreprise en mettant en place des indicateurs (inducteurs) révélant le
niveau des coûts et les marges.

Produits

Activités

Ressourc
es

TERMES CLES
Le processus :
La première phase consiste à déterminer les processus. Il s’agit ici
d’identifier les activités et les différents produits de son entreprise.

L’inducteur :
Le gestionnaire choisit alors un indicateur de performance pour chaque
activité : c'est un générateur de coût, qui mesure en fait la production de
l'activité. Il calcule facilement le coût unitaire d'un générateur, égal au
montant des ressources divisé par la quantité de générateur.

L’activité :

Affecter toutes les charges et les temps de travail aux différentes activités.
Afin d’obtenir un total charges et un total temps par activité, qui
constituent les ressources de fonctionnement de l'activité.
Outil de suivi :

Identifier la quantité de générateur consommée par chaque produit.
Cela donne la quantité de générateur et les ressources consommées par
produit.

Répartition :

A l'étape finale, le gestionnaire obtient le coût de revient du produit, en
coût total et en coût unitaire, détaillé par activités. C'est un coût de
revient précis, incontestable:
Cela va permettre la mise en place d'un contrôle budgétaire, la simulation
des coûts pour les nouveaux produits, l'analyse des écarts et des activités,
l'analyse détaillée des composants.

PRINCIPALES ETAPES DE LA MISE EN PLACE DE LA
METHODE

En pratique, la mise en œuvre de la méthode ABC comprend plusieurs
étapes qui peuvent être résumées ainsi :

Identification des activités : Il s’agit de décrire les processus de
production en identifiant les activités.

Affectation des ressources aux activités : Les différentes
charges sont réparties entre les différentes activités constituant les
« ressources de fonctionnement » de l’activité.

Choix des inducteurs : Pour apprécier la performance de chaque
activité, le gestionnaire isole un indicateur de performance
(inducteur) afin de mettre en relation les charges (ressources)
inhérentes à chaque activité.

Regroupement des activités : Les activités sont regroupées à
partir des inducteurs qu’elles partagent.

Détermination des coûts de revient : Ceux-ci sont calculés en
incorporant les charges directes et les charges indirectes des
« centres de regroupement » imputées aux coûts au prorata des
inducteurs utilisés.

AVANTAGES ET INCONVENIENTS :

AVANTAGES
La mise en place de la méthode ABC est utile pour comprendre d'où vient
la rentabilité d'une entreprise :

Elle favorise :

Une réduction des frais généraux grâce à la réduction des capacités en
excès.
Un management basé sur le pilotage des coûts

Il n'y a plus que des coûts de revient, qui sont tous traités
comme des coûts variables :

En effet, les coûts des produits sont suivis au travers de leur
consommation d'activités, lesquelles intègrent toutes les charges sous une
forme directe et variable.

Les coûts indirects et directs n'existent plus car toutes les
charges sont affectées à des activités:

En fait, ce sont les activités qui consomment toutes les charges, et les
produits qui consomment toutes les activités.
Avec la Gestion par Activités, il est alors possible de cerner précisément
les coûts de revient dans des secteurs comme les services, le tourisme, les
transports, le secteur non marchand…

INCONVENIENTS :
La mise en place de cette méthode nécessite une vision globale de
l’entreprise ainsi que la maîtrise de certains aspects :
1
2
3
4

-

Connaissance du processus industriel
Connaissance du processus commerciale
Notions de Management
Maîtrise des outils de suivi de projet

En effet pour être mise en œuvre, la méthode ABC nécessite l’intervention
de conseils extérieurs, la mobilisation du personnel et la mise en place de
solutions informatiques coûteuses. Ces facteurs constituent de vraies
contraintes.