Vous êtes sur la page 1sur 127

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare

Page 1

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare
Page 2

Le Secret des (Vrais)
Guitaristes

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare
Page 3

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 4 .

Le Secret des (Vrais) Guitaristes Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare d’après « The Principles of Correct Practice for Guitar » de Jamie ANDREAS Editions BTLC Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 5 .

guitareprinciples. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit. même partielle. All rights reserved Publié en accord avec l’éditeur original : Jamey World. second edition Auteur : Jamie ANDREAS (www. de la couverture.com) Photos : Geraldine RAPETTI Copyright©2005-2012 Jamey World. ISBN : 978-2-9539979-0-3 EAN : 9782953997903 Dépôt légal : Août 2012 Nous nous efforçons de publier des ouvrages qui correspondent à vos attentes. photocopie.uk) Imprimé en France Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 6 . ou des illustrations par quelque procédé que ce soit (électronique. Le code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Inc. France Tous droits réservés.co. Votre satisfaction est pour nous une priorité.Titre original: The Principles of Correct Practice for Guitar. du contenu. collingridge. Toute reproduction. Inc Copyright © BTLC Sarl. bande magnétique ou autre) est interdite sans autorisation par écrit de BTLC Sarl. sans le consentement de l’Auteur ou de ses ayants cause est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.laguitarepourtous. France Ou sur internet : www. 2012 pour l’édition française Edité par les éditions BTLC BTLC Sarl 20 rue Rodier 75009 Paris.com Mise en Page : BTLC Sarl Traduction : Caroline MEYER Couverture : Richard COLLINGRIDGE (www. N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires : BTLC Sarl 20 rue Rodier 75009 Paris.

................. de la main gauche et des doigts de la main gauche ........................................ 75 Chapitre 5 : Entrainement du bras gauche......................... 19 Chapitre 2 : La mémoire des muscles ..... Attention et Conscience ........................................... utiliser le bras droit et la main droite .......................... 87 Chapitre 6 : La pratique quotidienne et le développement de la vitesse .............................109 Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 7 .....................Table des Chapitres Chapitre 1 : Désir.................. 37 Chapitre 4 : Utiliser le bras droit et la main droite avec un médiator .. 25 Chapitre 3 : Prendre la guitare en main....................................................................

..........il mal se passer en développant la main gauche ? ..............................................................Le rôle du haut du bras et de l’épaule ......Utiliser un métronome pour améliorer sa vitesse ..................................Obtenir le mouvement correct du doigt : le salut (« waving bye-bye ») ............... 75 Principe n° 24 ............. 79 Principe n° 25 .............................................. 50 Principe n° 16 .... 88 Principe n° 29 .......................Pourquoi vous devez être extrêmement attentifs lorsque vous vous entrainez ..........................La frappe libre............................Le pouce : les types de mouvement du pouce ......................................Connaissez intimement vos doigts ....................................................................................................... 60 Principe n° 21 ..... 110 Principe n° 35 ........................................L’impact du bras sur l’avant bras . seulement des expériences ou des résultats non-désirés ................... 28 Principe n° 5 .Utiliser le médiator ................................. 39 Principe n° 11 ......................... 53 Principe n° 17 ......................... 73 Principe n° 23 ......................................................................Table des Principes Principe n° 1 .........................La prise de conscience totale du corps ................... 57 Principe n° 20 .....Garder l’esprit du débutant ....................................... 40 Principe n° 12 ......................................................................................................... 91 Principe n° 31 ................................................................................................................................................................................La tasse : position de base de la main droite ..................................................................................... 32 Principe n° 9 ................................................................. 99 Principe n° 33 ........La bonne façon de faire un down-pick ............................................................................Jouer en notre faveur ou au contraire en notre défaveur ........................... 56 Principe n° 19 ............................................................ 31 Principe n° 8 ....................À propos des exercices .................................................................................................. 48 Principe n° 15 .......................................................................................................................... 82 Principe n° 27 ...........Différents niveaux de pratique ..................................Le bras lourd ................................................................................................................................................Le doigt léger et le doigt ferme ..... 27 Principe n° 4 ..........La frappe complete (the complete stroke)....................... 46 Principe n° 14 ......................Le bras flottant....................................... 54 Principe n° 18 ..La bonne facon de faire un up-pick ...........................................Le pouce et la tension sympathique .................................................................................................Que peut.................................. 28 Principe n° 6 . 62 Principe n° 22 ... ce qui se passe lorsque vous levez votre bras vers le manche pour jouer ............. 26 Principe n° 3 ..................................................................... 116 Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 8 ...............La frappe repos et la frappe libre (des frappes différentes pour des notes différentes) ............... de la main et des doigts du coté droit . 100 Principe n° 34 . 89 Principe n° 30 .........................................................Vous devez regarder vos doigts ...................Comment s’asseoir et tenir la guitare : la base de votre technique ................................................................. 37 Principe n° 10 .........Comment développer les doigts de la main gauche .................................Comment fonctionnent les doigts ......................................................................Les doigts sont dynamisés par l’intention et l’attention ............................ 45 Principe n° 13 ..............................Il n’y a pas d’erreurs............Les mécanismes basiques de l’utilisation d’un médiator .................................. 80 Principe n° 26 ..........L’utilisation correcte du bras........................ 25 Principe n° 2 .......... 97 Principe n° 32 .....................................................................Comment Les Doigts Apprennent .................. 30 Principe n° 7 ...................................................................................Apprendre au bras comment déplacer la main ... 87 Principe n° 28 ...La tension sympathique et la conscience totale de la main .........................................

................................................................................................La chaise et l’oreiller ....................................................................................................La béquille 1 .................................................................................... 33 Outil n° 4 - La pause .................................................................................. 72 Exercice n° 15 ..Le « finger flapping » ........................Le pouce rebondissant (bouncing thumb) et la frappe libre du pouce (thumb free stroke) .............L’échelle ...................................................................................... 102 Exercice n° 24 .. 89 Exercice n° 17 .......................................................................................................................................... 112 Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 9 .............................. 80 Outil n° 7 - L’approche fondamentale de la pratique .......................................... 106 Exercice n° 26 .........................................................Le pouce et les doigts...................................................................................................Le pouce appuyant (pushing thumb) et la frappe repos du pouce (thumb rest stroke) ................................................................................................Table des Outils Outil n° 1 - L’attention tournante .......................................................................................................................... 69 Exercice n° 11 ...........................................................Tous en place avec le bras lourd .....La Frappe Repos Avec La Technique De La Pression Graduelle ....... 114 Table des Exercices Exercice n° 1 .................................................................................................................................. 63 Exercice n° 8 ................ ...................................................................Le changement de corde a la main droite tenant le médiator ................................. 70 Exercice n° 13 .................... 44 Exercice n° 2 ......................Le changement de corde avec la main droite.................................................................................La tasse ................................. 47 Exercice n° 3 ................................................................................................................................................. 99 Exercice n° 22 ....................................................La plongée de doigt avec les doigts ............. 83 Exercice n° 16 ............. 33 Outil n° 5 - La technique de la pression graduelle : réduire et éliminer la tension sympathique ........ étapes 1 & 2.................................. 98 Exercice n° 21 ......................« Tous en place » avec le bras flottant et les doigts legers ................................................................................................ 29 Outil n° 2 - Le suivi .... l’arpège de 6 notes .................................................. 51 Exercice n° 5 .................................Le papillon ........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................Le pouce rebondissant avec l’arpège ..........................................................................................................................................................................................................Les écrasements de corde (strings push downs) ..... 58 Exercice n° 7 .................Le changement de corde avec la main droite....................................... 94 Exercice n° 20 ............. 70 Exercice n° 12 ..................................................... 66 Exercice n° 9 .......................... 30 Outil n° 3 - L’entrainement « no tempo » (sans tempo) . 91 Exercice n° 18 ........................................................Le pouce et les doigts......................... étape 3 ....Le ballon .......................... 48 Exercice n° 4 .................. 69 Exercice n° 10 .«Joue-2-3-touche…....................................... l’arpège à 4 notes .... 103 Exercice n° 25 .................» ..................La béquille 2 .................................... 71 Exercice n° 14 .Le pouce appuyant et l’arpège ................................................La plongée de doigt avec le pouce ................. 56 Outil n° 6 - La technique de la pression graduelle avec le médiator ..................La pince (the clamp) ............... 101 Exercice n° 23 ...................................Le pouce levé .................................... 93 Exercice n° 19 ............................ 55 Exercice n° 6 .......

......position de début....... .................................... 43 Photo 4 - “Le V”.......................................................................................................................................... 49 Photo 6 - Exercice de changement de corde avec la main droite............................................................................................... ............................................................. 85 Photo 27 - Exercice du changement de corde avec la main droite tenant le médiator – Position de fin ................... 78 Photo 22 - Entrainement au down-pick avec la technique de la pression graduelle.................................................................................................. aux doigts – position de fin ........ .............................. L’index et l’annulaire restent en Tasse........................................................................... Les 4 doigts sont bien mis ..................... 85 Photo 28 - Le ballon..................... ............................. 59 Photo 11 - La frappe repos avec la technique de la pression graduelle faite correctement ................................. 61 Photo 13 - Tous les doigts sont en plongée... .................. 96 Photo 34 - Tous En Place Sur La 6ème Corde.. 104 Photo 38 - Promenade de 1&3...... 84 Photo 25 - Up-pick avec la technique de la pression graduelle.................................................................................................. 51 Photo 8 - Exercice pouce levé – position intermédiaire ........................................ 96 Photo 33 - Tous En Place Sur La 1ere Corde..... Haut du manche ............................................................. en tasse......................................................mal faite ........ mal fait ......................................................................................................................................................................................................................................................................................... 67 Photo 15 - Une mauvaise frappe libre ........ 52 Photo 10 - La frappe repos avec la technique de la pression graduelle........... 105 Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 10 .........position de fin............................ ............. 104 Photo 39 - Promenade de 1&2....... le 1er doigt s’est déplacé sur la corde suivante..................... 95 Photo 32 - Tous en place..................... 68 Photo 18 - Placement du bras tenant le médiator ............................ ............................. 101 Photo 36 - La béquille : d’autres doigts ont suivi et se sont placés correctement.... 97 Photo 35 - La béquille......................................position intermédiaire.. 92 Photo 30 - Tous en place....... 90 Photo 29 - Le majeur touche la sixième corde avec le Doigt Léger ......................................................................... 77 Photo 21 - Tenir le médiator ......................position de début.......................................................................... ......................................................... 68 Photo 17 - L’annulaire après la frappe libre............ .......... 1ère Frette ............................ Observez 3&4 maintenus près de la corde.......... L’index et le majeur restent en Tasse..................... 76 Photo 19 - Placement du bras tenant le médiator .............. mal fait.................................................... 65 Photo 14 - L’index avant la frappe libre tranquillement accolée au majeur ................................ ........................................... ... 59 Photo 12 - L’index après la Frappe Libre ..... 67 Photo 16 - Le majeur après la frappe libre.. 95 Photo 31 - Tous en place.............. 41 Photo 3 - “La Tasse” ............... ......................... bien fait....................................................................................................................................... 38 Photo 2 - Position correcte du bras droit ............................................................................. 102 Photo 37 - Exercice promenade de 1&4.................... bien fait . 85 Photo 26 - Exercice du changement de corde avec la main droite tenant le médiator – Position de début ....................................... 50 Photo 7 - Exercice pouce levé – position initiale ...................... ..... .................... ....................... 1ere Frette.................................... Observez 2&4 maintenus près de la corde............................. aux doigts ................................ 81 Photo 23 - Entrainement au down-pick avec la technique de la pression graduelle......................................................................................... Les 4 doigts ne sont pas bien mis (pas sur le bout du doigt) .Table des Photos Photo 1 - Position Classique ....................................................... 76 Photo 20 - Placement du bras tenant le médiator .... première corde.................. 82 Photo 24 - Up-pick avec la technique de la pression graduelle............................................................ 52 Photo 9 - Exercice pouce levé– position finale ................. 43 Photo 5 - Exercice de changement de corde avec la main droite.......................................

Il vous suffit d’inverser dans votre tête la notion de main droite et de main gauche. Sinon. vous pouvez continuer. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 11 . fermez ce livre.Avertissement Cette méthode n’est pas une méthode miracle. nous ne pouvons pas vous promettre que vous deviendrez des guitaristes accomplis. renvoyez-le-nous ou offrez-le à quelqu’un qui pourra en faire bon usage. Si vous êtes motivé. que vous êtes prêt à y consacrer le temps qu’il faudra et que vous avez la discipline nécessaire à l’apprentissage d’un instrument de musique. Souvenez-vous par exemple. que dans ce livre. main droite veut dire main qui tient le médiator et main gauche veut dire main qui appuie sur les frettes. Elle est très efficace pour celui ou celle qui aura la patience et la discipline nécessaires pour l’appliquer. Pou ceux d’entre vous qui sont gauchers. En revanche. cette méthode s’applique aussi à vous. cette méthode vous ouvrira les portes d’un autre niveau de conscience et vous permettra d’atteindre votre vrai potentiel. Convention La convention qui a été prise pour l’écriture de ce livre est la suivante :  La main droite désigne la main qui tient le médiator ou qui pince les cordes de la guitare  La main gauche désigne la main qui appuie sur les cordes au niveau des frettes disposées le long du manche. pour ceux qui sont vraiment motivés et qui veulent apprendre à jouer de la guitare comme les vrais guitaristes. Sans travail de votre part.

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 12 .

j’observais de plus en plus de difficultés à m’améliorer. … j’ai presque tout essayé.Avant propos de l’éditeur Bonjour. de vous exprimer par la musique et de partager votre passion pour la guitare. Cela me permit dans un premier temps d’apprendre les bases. Les premiers temps. La majeure partie de cette méthode est constituée d’exercices simples et faciles à mettre en œuvre. disponible uniquement en anglais et peu connue du grand public. Je voudrais vous faire partager une découverte dont voici la brève histoire… Comme beaucoup de jeunes et de moins jeunes. Elle nous donne les clés sur les principaux mécanismes du corps et de l’esprit permettant de jouer de la guitare avec virtuosité et fluidité. J’avais atteint un seuil.com.laguitarepourtous. les progrès ne se faisaient plus sentir. que je pus seulement commencer à saisir toute la dimension de son efficacité et de son succès outre-Atlantique. j’étais tombé au cours de mes recherches sur la méthode de Jamie Andreas. Au fur et à mesure de mes progrès. un point de bascule. sites internet. je suis l’éditeur de ce livre et le créateur du site internet : www. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 13 . j’ai voulu vous faire profiter. Ma motivation commença à chuter vertigineusement et je faillis tout arrêter ! Heureusement. Cette méthode est le fruit des 30 ans d’enseignement et de pratique de Jamie Andreas mis à disposition de tous les guitaristes et aspirants guitaristes. je me suis ainsi lancé en autodidacte dans la jungle d’informations disponibles aujourd’hui : livres.com. puis de commencer à enrichir chaque jour mes connaissances. DVD. Cette méthode a pour objectif de vous donner tous les moyens de vous faire plaisir. Elle vous aidera à prendre conscience des nouvelles sensations qui vous permettront de dépasser vos blocages et de progresser sûrement et à votre rythme. au gré de mes découvertes de nouvelles méthodes. C’est en redécouvrant la méthode de Jamie Andres. de nouveaux exercices et de nouveaux conseils. public francophone guitarophile et « frustrationphobe ». j’ai eu envie un jour d’apprendre à jouer de la guitare. n’hésitez pas à contacter l’équipe de la guitare pour tous sur www. deux ans plus tard. de cette méthode originale. nous ferons le nécessaire pour vous aider dans votre progression en vous fournissant des éléments pour résoudre vos difficultés. vidéos. Malgré tous mes efforts et le temps que je consacrais. novatrice et particulièrement efficace. tout satisfait que j’étais de mes progrès initiaux. Cette méthode. Je n’y avais pas accordé beaucoup d’attention. Plein d’ambition et de motivation. Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne lecture et un bon usage de la méthode ! Si vous avez des questions. semblait pourtant donner des résultats impressionnants. En publiant ce premier livre de Jamie Andreas en français. conseils d’amis.laguitarepourtous.

La première chose qui me sauta aux yeux fut l’absence totale de progrès que j’obtenais de mes élèves. je m’étais exercée ! Ce livre est le résultat de ce sentiment de frustration face aux problèmes rencontrés lors de l’apprentissage de la guitare. je pars de l’hypothèse que l’élève désire vraiment bien jouer et qu’il a la volonté de travailler (c’est pour cela que le Chapitre 1 traite du Désir). Normalement. j’ai commencé par utiliser les mêmes méthodes que mes propres professeurs avaient utilisées avec moi. le professeur a tendance à se dire intérieurement: « Il doit y avoir un problème avec cet élève. mon expérience de professeur de guitare m’apprit que mon vécu et mon ressenti étaient loin d’être uniques. Plus tard. ce fut au tour de la guitare classique de provoquer en moi un intense désir de jouer et de bien jouer. il y arrive et il m’a montré comment faire. cela ne concernait surtout que les techniques les plus avancées de la pratique de la guitare. après tout. J’ai vécu mon souvenir le plus frustrant auprès d’un célèbre professeur new-yorkais à propos d’un morceau que je répétais entre quatre à six heures par jour. Je pensais ne pas avoir le talent. mais au contraire bien répandus auprès de nombreuses personnes désireuses d’apprendre la guitare. comme nombreux d’entre nous. dans ce genre de situation. Peu importe le temps que je passais à m’exercer. sa seule réaction face à mes difficultés fut de dire de façon autoritaire : « Exerce-toi ! ». et de la découverte progressive des solutions correspondant à ces difficultés.Avant-propos de l’auteur : Jamie Andreas J’eus au moment de l’adolescence très envie de jouer de la guitare. mais ces choses que j’avais été capable de faire facilement et intuitivement paraissaient pourtant impossibles pour beaucoup d’élèves. mais de façon plus globale ce n’était vraiment pas drôle d’être aussi inefficace face à l’envie d’apprendre de la majorité des élèves. rien n’y faisait. Mais la plupart des élèves ne comprendront pas. Bien sûr. Il y en avait bien sûr toujours un qui sortait du lot. après tout. » Mais est-ce que le professeur montre vraiment comment faire en se contentant d’une simple démonstration ? La réponse dépend de l’élève. trop de choses paraissaient difficiles ou impossibles à réaliser. je restai profondément frustrée par la difficulté de réellement jouer aussi bien que les nombreux artistes que je pouvais écouter sur chaine hifi. ce don qui rendait les autres capables de si bien jouer. Après lui avoir joué ce même morceau. Lorsque j’ai débuté ma carrière de professeur de guitare. Mais bon sang. » Et l’élève se dit : « Il doit y avoir un problème chez moi. Comme beaucoup de personnes dans cette situation. moi j’y arrive et je lui ai montré comment faire. Quelques années plus tard. Cela dépend si oui ou non il peut comprendre la façon dont on lui montre comment faire. La maitrise de la plupart des techniques de guitare m’est venue naturellement. Je me suis rendue compte que c’est bien souvent le Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 14 . J’ai appelé ces solutions : Les Principes d’une Pratique Correcte de la Guitare. Même si j’avais encore quelques difficultés dans certains domaines musicaux. Mon expérience m’a appris qu’il arrive qu’un élève que l’on qualifie de « naturellement » doué va comprendre juste en regardant son professeur faire.

Les Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 15 . la partie musicale est libre de se développer naturellement. Dans mon effort pour aider les élèves à obtenir des résultats. Je pense que ce livre sera d’une utilité encore plus grande s’il est utilisé en parallèle d’une méthode courante ou avec des partitions. Il va ensuite intuitivement apprendre la signification de ces sons ainsi que la façon dont ils s’articulent et finira par raconter des choses ! Si les premières phases de ce processus ne se mettent pas en place comme il faut. De la même façon. Ce livre donnera aux élèves ce dont ils ont besoin pour arriver à profiter de tous ces autres livres. ses lèvres et tout le reste. l’enfant pourra souffrir d’un défaut d’élocution. j’ai décomposé les connaissances dans leurs moindres détails pour les assembler de nouveau en ne considérant rien comme acquis. Ce fut la plus grande de mes satisfactions. de tablatures. Je commençais à obtenir des résultats avec toutes sortes d’élèves. Je devenais plus efficace dans les résultats que j’obtenais. ou qui étaient restés bloqués en cours d’apprentissage. Vous ne pouvez pas exprimer votre musicalité alors que vous bataillez pour sortir des notes.cas. Tout au long de la vie de cette personne. Les problèmes rencontrés au commencement de l’apprentissage sont d’ordre physique : une fois ces difficultés maitrisées. un tel problème de bégaiement constituera un frein à sa libre expression par la parole. même de ceux qui avaient essayé de jouer et qui avaient échoué. surtout lorsqu’ils cherchent à faire des efforts pour améliorer leur niveau. Être un bon musicien dans le sens artistique et musical du terme est une toute autre question. etc. sa langue. Je commençais à découvrir un certain nombre de causes fondamentales aux difficultés que les étudiants éprouvaient à développer le talent nécessaire pour bien jouer. Les livres qui traitent de la forme sont disponibles à foison. Le but de ce livre est de donner les clés de cette compréhension et de cette approche. et les jouer avec aisance. Ce livre n’est pas semblable aux autres : il ne regorge pas d’exercices.  Les gens rencontrent des problèmes pour apprendre à jouer de la guitare en raison de deux causes fondamentales :  Ils ne savent pas exactement ce que le mécanisme physique (ce sont toutes les parties du corps actives au moment de jouer) doit faire de façon synchronisée. Ces élèves de tout âge et de niveaux variés présentaient divers problèmes d’apprentissage. L’enfant qui apprend à parler se trouve dans la même situation. Pendant les premières années. Il convient de préciser que je ne parle ici que de technique : de la capacité physique à jouer les notes. c’est à ce moment qu’ils font le travail nécessaire. Répondre aux difficultés des moins doués est ce qui m’a le plus apporté. Les élèves ont juste besoin de résultats pour gagner en confiance et croire qu’ils peuvent y arriver. il produit des sons grâce à son mécanisme vocal. Vous ne pouvez cependant pas devenir musicien avant de savoir jouer les notes. d’accords.  Ils n’ont pas une approche systématique de l’entrainement qui exerce les muscles conformément à la façon dont les nerfs et les muscles apprennent réellement. beaucoup de guitaristes portent une multitude de problèmes techniques devenant de plus en plus évidents et gênants avec le temps. Il ne met pas l’accent sur la forme (apprendre ces milliers de tablatures) mais sur le fond (voici comment apprendre ce que vous voulez). ni comment le faire.

Mais il y avait aussi beaucoup de choses qu’ils n’enseignaient pas ou sur lesquelles ils ne passaient pas beaucoup de temps. Plus tard j’appris d’autres détails de ses débuts qui sont à mon avis très révélateurs lorsque nous les considérons correctement. Son père était son professeur. Cela renvoie au cas des chanteurs qui vivaient traditionnellement chez leur professeur de chant et n’étaient pas autorisés à produire une note sans sa présence. les domaines où la plupart des gens se trompent.Principes d’une Pratique Correcte de la Guitare aideront beaucoup à empêcher le développement de ces problèmes dès le début de l’apprentissage. il avait la réputation d’être très bon. Cela signifiait qu’il n’était pas autorisé à faire quoi que ce soit de faux pendant qu’il s’exerçait. Jamie Andreas Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 16 . Lorsqu’on lui demandait les raisons de ce grand talent. Peu importe le niveau que vous souhaitez atteindre. je pense que toute personne qui étudie et utilise les sections ‘Comprendre’ et les ‘Outils’ de ce livre pourra satisfaire ses désirs. apprenez-lui à pêcher !  J’ai toujours été fascinée par les détails de la vie du grand guitariste classique John Williams. donner à l’élève le moyen de réfléchir sur les problèmes qu’il rencontre lors de la pratique et du jeu. Il est connu pour son extraordinaire et parfaite technique. Je fus stupéfaite lorsque j’appris qu’il s’entrainait très peu. certains étaient bons. les causes fondamentales des problèmes d’apprentissage étaient donc absentes. J’ai eu beaucoup de professeurs. Il commença la guitare à l’âge de 4 ans et pendant quelques années il n’eut pas le droit de jouer en l’absence de son père. » Ce sont les fondements de mon livre. Il n’était pas autorisé à s’exercer tout seul avant d’être capable de montrer une pratique parfaite. En somme. J’ai appris des choses précieuses de chacun d’entre eux. Je préfère. Dons son cas. d’autres fabuleux. ce sont ces mêmes choses que je traiterai ici. Ce livre n’est ainsi en aucun cas une description complète des différentes techniques utilisées pour jouer de la guitare fingerstyle ou pick-style (avec les doigts ou avec un médiator). il répondait d’ailleurs : « J’ai été à bonne école. ne donnez pas un poisson à manger à celui qui a faim. et ces choses sont devenues le point de départ de mes propres recherches. La façon de s’entrainer est la chose la plus importante pour apprendre à jouer. éliminer la frustration qui accompagne les exercices pour tant de personnes et avoir les outils nécessaires à une capacité de jeu et à une satisfaction en évolution constante. Ces Principes d’une Pratique Correcte de la Guitare ont fonctionné pour moi ainsi que pour les nombreux élèves à qui j’ai pu l’enseigner au fil des années partout dans le monde et aux États-Unis. Votre compréhension de la façon de s’entrainer est la chose la plus importante pour votre capacité à le faire. Il a toujours eu la bonne méthode à suivre et son père s’est toujours donné la peine d’être sûr qu’il suivait bien cette méthode. en parcourant les domaines les plus basiques. Cette approche peut donc être appliquée à un nombre infini de techniques. Avoir les égards d’un bon professeur particulier est toujours la meilleure des situations.

En utilisant cette méthode. L’ordre dans lequel vous devez utiliser cette méthode est le suivant : les principes doivent être compris puis les Outils doivent être appris et appliqués aux Exercices. Si vous savez déjà jouer et que vous voulez revoir vos capacités et les corréler à votre pratique. la compréhension va s’approfondir. Si vous êtes débutant. Outils et Exercices) à chaque pas. ils ne voudront plus perdre leur temps à s’exercer d’une autre façon. Si vous utilisez cette méthode sans professeur. qu’il y arrivera vraiment. Le professeur et l’élève vont découvrir cela en revoyant constamment cet ouvrage. si l’élève n’est clairement pas concentré pendant l’exercice. Par exemple. Si vous êtes un professeur qui utilise ce manuel avec un élève. Je vais vous donner quelques indications générales qui ont fonctionné pour moi en tant que professeur. mais aussi en tant que mon propre élève. J’estime que la meilleure approche est une combinaison des trois éléments cités au dessus (Principes. alors l’élève ne comprend pas ou n’applique pas les concepts de l’apprentissage moteur et le contenu des parties « La découverte des sensations » et « Pourquoi faut-il être extrêmement concentré lorsque vous pratiquez ». Une fois que les élèves auront ressenti les résultats d’une telle pratique.Comment utiliser cette méthode ? Cette méthode peut être utilisée de plusieurs façons : tout dépend de la personne qui l’utilise. vous devez lire et relire son contenu. et qu’il joue de façon crispée. Lorsque de nouveaux problèmes se présentent. Il va sans dire que les personnes ayant déjà joué pendant plusieurs années doivent être considérées comme des débutants lorsqu’il s’agit de changer fondamentalement les techniques présentées par cette méthode. et cela se verra dans les compétences de l’élève. vous devez avancer pas à pas. Lisez et relisez continuellement ces règles lorsque vous travaillez avec Les Principes d’une Pratique Correcte de la Guitare. La partie la plus importante est la section Comprendre. vous allez développer votre propre technique d’approche basée sur vos interprétations et sur l’autoévaluation des résultats que vous obtiendrez. peu importe le niveau que vous pensez avoir. Je vais exposer brièvement l’ordre dans lequel le contenu de la méthode doit être présenté à un débutant. Les Outils et les exercices ne peuvent être utilisés correctement sans comprendre les principes qu’ils utilisent. les Outils (à utiliser) et les Exercices (à pratiquer). Cette méthode doit être utilisée ainsi car elle est construite autour de trois éléments : Les principes (à comprendre). mais pas forcément pou l’élève. vous devez attirer son attention sur les passages clés qui doivent être revus et retravaillés à chaque fois que l’élève manifeste une incapacité à comprendre. alors lisez la méthode d’une traite. la façon de jouer va s’améliorer. assimilez et utilisez les idées comme elles viennent. chose évidente pour le professeur. C’est seulement lorsque l’élève comprendra vraiment les raisons pour lesquelles il faut s’exercer très lentement et avec beaucoup de concentration. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 17 . ou un professeur qui enseigne à un débutant.

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 18 . et maitriser chaque élément. cela peut provoquer des dégâts. jusqu’à ce que les exercices deviennent des automatismes maîtrisés. Entrainez-vous seulement en no tempo. au contraire. Cela vous permettra de créer une base solide pour développer votre jeu et progresser incroyablement. Vous ne pouvez pas mettre en place les fondations d’une technique parfaite sans faire de votre mieux. Vous devez lire et relire les parties nécessaires dans le but d’atteindre cet objectif.Guide de lecture Votre but est de parvenir à faire les exercices qui sont en fin de chapitre avec une parfaite maîtrise technique. Il n’y a aucun avantage à faire les exercices de plus en plus vite si la façon de faire est incorrecte ou si les muscles sont crispés.

Il arrive ainsi souvent que nous possédions ce désir et que nous le perdions en raison de la frustration de ne faire aucun progrès… Nous. d’ailleurs ? » Ikkuy le regarda droit dans les yeux et dit : « ATTENTION VEUT DIRE ATTENTION » Histoire Zen Le Désir. de façon inconditionnelle dans votre vie quotidienne. pour qu’ils comprennent que le problème ne Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 19 . Nous pensons alors que nous sommes dénués de talent et nous abandonnons. le désir seul ne suffit pas. que vous devez maîtriser pour vous assurer que votre cheminement dans la pratique de la guitare vous mènera jusqu’au niveau que vous souhaitez atteindre. un homme s’approcha d’Ikkyu. dit l’homme. maître zen. l’homme demanda « Que veut donc dire ce mot « attention ». tout comme ceux qui continuent à jouer de la même façon d’année en année. écririez-vous pour moi quelques enseignements de votre plus grande sagesse ? » Ikkyu prit son pinceau et écrivit : « ATTENTION ». que vous vouliez jouer au niveau amateur ou au niveau professionnel. Ceux qui abandonnent. la moitié du chemin est déjà faite. Une autre réaction peut consister à jouer très mal pendant des années tout en continuant courageusement d’espérer que toutes les difficultés que nous rencontrons disparaitront un jour. Le désir : votre carburant vers le succès Malheureusement. ATTENTION. professeurs. celui-ci a surtout été écrit pour ceux qui éprouvent ce sentiment de frustration . Bientôt. jouer deviendra agréable et gratifiant et sonnera juste… Nous espérons ainsi que très prochainement nous ne ferons plus d’erreurs en jouant devant un public. le désir seul ne suffit pas.. Malheureusement. « C’est tout ? » demanda l’homme. et ce.Chapitre 1 : Désir. pouvons enseigner aux élèves tout ce dont ils ont besoin pour être de bons guitaristes . Cette qualité est le désir. et lui demanda : « Maitre.. Ikkyu écrivit ensuite : « ATTENTION. Il arrive ainsi souvent que nous possédions ce désir et que nous le perdions en raison de la frustration de ne faire aucun progrès tout en fournissant pourtant de nombreux efforts. Si les méthodes de ce livre peuvent servir à tous. l’Attention et la Conscience sont les trois concepts fondamentaux. Attention et Conscience Un jour. à une exception près. Lorsqu’un élève est habité par ce désir de jouer et de progresser. » Quelque peu courroucé. ATTENTION » « Et bien ». « Je ne vois vraiment que peu de profondeur dans ce que vous avez écrit » Ikkyu écrivit à nouveau : « ATTENTION. Vous devez ressentir le besoin de jouer. pensent que les grands guitaristes ont une habileté spécifique et naturelle qu’eux ne possèdent malheureusement pas. ATTENTION. Il y a en effet une qualité fondamentale qui ne dépend que de vous et que vous devez posséder afin d’arriver à surmonter les difficultés inhérentes à l’apprentissage de la guitare. liés les uns aux autres.

Un vieux proverbe disait : « Le Génie est la capacité à prêter attention aux détails ». Si vous comprenez bien cette phrase. en concentrant continuellement et de façon intense notre attention dessus. Il est important de dissiper le mythe que le temps d’entrainement est la clé pour bien jouer. mais. Beaucoup d’entre nous se refusent à payer ce prix. C’est cela que nous appelons « prêter attention ». ce que nous faisons avec notre esprit. votre désir augmentera et vous emmènera chaque fois plus loin. Un vieux proverbe disait : « Le Génie est la capacité à prêter attention aux détails ». Celui-ci ne renvoie pas au temps que nous passons à nous entrainer. Il concerne avant tout l’intensité de notre concentration mentale. Généralement. Doublé d’une bonne information sur les mécanismes du jeu et de l’entrainement. vous réalisez que tout le monde peut être un génie. avec notre Attention. vous réalisez que tout le monde peut être un génie. Quinze minutes de bon entrainement seront toujours plus bénéfiques que 5 heures de Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 20 . et ce que vous recevrez en échange Le désir joue un rôle fondamental dans notre capacité à accepter le prix à payer quotidiennement pour atteindre un bon niveau. tant nécessaire au développement de la CONSCIENCE qui nous permettra de faire des progrès constants. Votre désir de jouer de la guitare est ce qui vous lance dans l’aventure.vient pas d’un manque d’habileté. ce proverbe nous dit aussi que ce que l’on appelle le génie est le résultat d’un temps suffisant passé à développer une conscience élevée et une grande sensibilité à quelque chose. Nous pouvons tous apprendre à jouer de la guitare à partir du moment où nous sommes prêts à payer ce prix qu’est la concentration mentale. Ce que nous faisons avec nos doigts bien sûr. Si vous comprenez bien cette phrase. Pourquoi alors beaucoup d’entre nous fournissent-ils des années d’entrainement tout en stagnant dans leurs résultats ? Le prix d’un bon niveau de guitare ne se résume pas au temps passé à s’entrainer. mais à ce que nous faisons lorsque nous nous entrainons. L’attention et la conscience : le prix que vous devez payer. C’est en apprenant à PRETER ATTENTION que nous développons cette conscience. lesquels prendraient le relais sur l’esprit et travailleraient alors de façon autonome. Nous pensons généralement que seules les heures d’entrainement déterminent notre niveau et nos progrès. et la bonne façon de les faire. vous aurez les outils pour devenir le guitariste que vous rêvez d’être. Nous ne remarquons pas tout ce que nous devrions remarquer afin de développer les sensations qui nous permettraient de maîtriser nos doigts. En le prenant dans l’autre sens. nous ne faisons pas attention lorsque nous nous entrainons : notre esprit n’est pas suffisamment concentré sur ce que nous sommes en train de faire. vous aurez les outils pour devenir le guitariste que vous rêvez d’être. Si vous comprenez et utilisez les méthodes de ce livre. Le problème vient juste d’un manque d’information sur la façon de s’entrainer pour obtenir des résultats. surtout. Le temps que nous passons importe peu si nous ne connaissons pas les bonnes choses à faire. Si vous comprenez et utilisez les méthodes de ce livre.

Elle est indiquée par cette icône :  Les sections EXERCICES correspondent aux exercices utilisant les approches décrites dans les sections OUTILS. Ces éléments sont essentiels pour être capable d’utiliser les Outils. c’est-à-dire de résoudre des problèmes. vous rencontrerez trois types de sections : les sections COMPRENDRE. Plus importants encore. les outils permettent de découvrir et de faire l’expérience des sensations correctes. Cela a été mon cas.mauvais entrainement. Vous comprendrez vite que l’entrainement n’est que le processus favorisant la découverte et la résolution de problèmes. c’est-à-dire à concentrer son attention. Ces sensations. À mesure que les années passent. et Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 21 . Elle est indiquée par cette icône : Utiliser les outils : la découverte des sensations Tous les grands guitaristes prêtent une attention extrême à ce qu’ils font. de la guitare ou même du golf. en utilisant les OUTILS. Ils vous permettront de développer et d’entretenir votre technique. Un entrainement mal pensé ne nous fait aucun bien. d’autre part la capacité à se concentrer. Comment ce livre est-il organisé ? Au cours de la lecture de ce livre. que ce soit chanter. d’une part le désir. nécessaires pour réaliser les divers mouvements à la guitare. jouer du piano. et EXERCICES FONDAMENTAUX  La section PRINCIPES aborde les éléments incontournables du fonctionnement des muscles et de leur apprentissage. ils deviennent incroyablement conscients de sensations que la plupart des gens ne connaissent ou ne remarquent pas. Vous ne pouvez pas faire ces exercices et en bénéficier réellement sans avoir auparavant fait l’expérience des sensations correctes. ou ces consciences sont absolument essentielles à la bonne exécution de n’importe quelle activité spécialisée. du violon. J’ai aussi remarqué que ce qui manque le plus souvent pour la progression des élèves est qu’on ne leur montre jamais ce sur quoi concentrer leur attention. J’ai remarqué durant mes années d’enseignement que les qualités les plus précieuses qu’un élève guitariste puisse avoir sont. Elles permettent d’apporter des résultats. il nous rend juste meilleurs à mal jouer. Elle est indiquée par cette icône :  Les sections OUTILS sont des approches spécifiques à utiliser dans les entrainements. OUTILS.

« Comment nous faisons ce que nous faisons » prend tout son sens lorsqu’il s’agit de jouer de la guitare. ELLE N’Y ARRIVERAIT PAS NON PLUS ! Je suis convaincue que n’importe qui peut apprendre à jouer de la guitare aussi bien qu’il le souhaite s’il a la bonne information et utilise la bonne approche. La personne que vous regardez et qui joue bien est très détendue. rendant impossible le contrôle des doigts. pour obtenir ce que nous voulons. Il est important de prendre conscience que lorsque nous voyons un bon guitariste réaliser une action que nous n’arrivons pas à faire. Vous pouvez perdre le contrôle en jouant à certaines vitesses et ne pas savoir que c’est parce que vous laissez s’installer une tension qui s’accumule dans votre épaule. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 22 . Vouloir obtenir une bonne technique. c’est-àdire sur les parties du corps utilisées pour jouer. Elle a déjà prêté attention à cette tension et s’en est débarrassée. Son expérience intérieure est totalement différente de la vôtre. La technique : qu’est-ce que c’est ? La technique est un mot que l’on entend en permanence à propos de la pratique d’un instrument.c’est seulement en découvrant quels étaient ces éléments importants que j’ai pu développer la conscience et les sensations qui m’ont permis d’atteindre un bon niveau. ce n’est pas parce qu’il a du talent et que nous n’en avons pas. C’est parce qu’il réalise cette action différemment. Une bonne technique peut être comparée à une voiture de course finement paramétrée pour faire chaque action de la meilleure façon afin de maximiser la performance. pour obtenir ce que nous voulons ». SI ELLE LE FAISAIT DE LA FAÇON DONT VOUS LE FAITES. et comment nous le faisons. Il veut en réalité dire : « ce que nous faisons. c’est vouloir obtenir ce que nous voulons de la guitare avec le moins d’efforts possible et le moins de stress possible sur le mécanisme de jeu. et comment nous le faisons. La technique c’est…ce que nous faisons.

cela deviendra de plus en plus facile. Vous avez acheté cette méthode en partant de votre désir de progresser et de jouer de la musique. et bientôt vous aurez oublié vos difficultés anciennes. Cela renforcera votre confiance en vous et votre confiance en votre capacité à jouer de la guitare. Votre désir augmentera. Elle vous donnera la bonne information pour que vous puissiez vous entrainer correctement et constater vos progrès. Avec le temps et l’application des principes décrits dans ce livre. d’améliorer encore et encore votre technique et de développer votre répertoire. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 23 .Désir + Bonne information + Bon entrainement Facilité de jeu Confiance Croissance du désir L’enchainement vertueux représenté ci-dessus permet de comprendre comment l’application de cette méthode vous rendra meilleur à la guitare. vous aurez envie d’aller plus loin. Ces progrès se manifesteront par une plus grande facilité de jeu et une meilleure technique.

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 24 .

Le même processus a lieu lorsque l’on s’entraine pour jouer d’un instrument. afin de pouvoir contrôler la trajectoire du marteau. en maintenant une tension supplémentaire minimum ou totalement nulle. Si les mouvements ont été réalisés lentement et correctement. C’est en effet la seule façon pour que l’esprit contrôle les doigts et leur fasse faire ce qu’il désire.Comment Les Doigts Apprennent Nos doigts ont l’incroyable capacité. tout comme chaque muscle de notre corps. il le laisse ensuite voler. tout comme chaque muscle de notre corps. nécessaires pour frapper correctement le clou. en guidant son bras et le marteau le long de la trajectoire qu’il prévoit de prendre lorsqu’il frappera rapidement et avec force. La personne qui s’entraine exécute plusieurs mouvements dans lesquels les doigts sont dirigés vers un certain résultat. c’est de s’entrainer d’abord lentement. sans tension supplémentaire dans les muscles impliqués. Il amène lentement le marteau à la tête du clou. c’est de s’entrainer d’abord lentement. de « se souvenir » de tout ce qu’ils font. de «se souvenir » de tout ce qu’ils font. et est appelée Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 25 . C’est en effet la seule façon pour que l’esprit contrôle les doigts et leur fasse faire ce qu’il désire. Les muscles se « souviennent » de la trajectoire qu’ils ont prise à faible vitesse et n’ont pas de difficulté à répéter les mouvements exacts nécessaires pour prendre cette trajectoire à nouveau et frapper le clou correctement. Jamie Andreas Principe n° 1 . Il permet en réalité à ses muscles de faire l’expérience des mouvements et des ajustements précis. vous verrez ensuite la simplicité des choses que vous pensez complexes. à condition qu’ils aient fait l’expérience de suffisamment de répétitions absolument correctes de l’action désirée. Nous utilisons tous cette capacité des muscles de façons variées dans différents domaines de notre vie. La clé du succès. Souvenons-nous de cela : tout ce que nos doigts réalisent à faible vitesse et dans un état de détente. La clé du succès.Chapitre 2 : La mémoire des muscles Quand vous verrez la complexité de ce que vous pensez simple. ils seront capables de le refaire rapidement. les doigts n’auront pas de problème à les reproduire par la suite à une vitesse plus élevée. Nos doigts ont l’incroyable capacité. ou de tout instrument. Prenons l’exemple d’un charpentier : celui-ci réalise quelques coups dans le vide avec son marteau avant de frapper un clou. Cette capacité des muscles et du système nerveux de se souvenir et de répéter les mouvements qu’ils ont déjà faits est le fondement de l’apprentissage de la guitare. Après quelques coups d’essai. en maintenant une tension supplémentaire minimum ou totalement nulle. C’est pour cela que le charpentier fait ses coups d’essai lentement.

La personne qui s’entraine n’est pas consciente de ces différences. La bonne nouvelle.la Mémoire des muscles. ou d’éléments plus subtils. Généralement. C’est ainsi que s’entrainent la plupart des gens et c’est la raison pour laquelle ils obtiennent des résultats faibles et inconstants ainsi qu’un bon lot de frustration. En d’autres termes : « faites les bons mouvements et faites-les encore et encore ». mais nous devons la comprendre et la respecter lorsque nous nous entrainons pour être capables de nous entrainer efficacement. Une clé pour apprendre à bien s’entrainer est de réaliser que nos doigts sont nos fidèles serviteurs et amis. Ils sont donc sereins. ils pourront le refaire à vitesse très élevée Quand ils s’entrainent. Le « bon entrainement » c’est savoir ce qui est correct et vérifier que c’est effectivement ce que nos doigts font. mauvaises notes et moments « oops » lorsque nous jouons). Ils les laissent faire des mouvements risqués et inadaptés. Ils sont en réalité plus épanouis lorsqu’ils exécutent le bon mouvement. puis un mouvement incorrect et que nous enchainons ensuite plusieurs autres combinaisons de bons et de mauvais mouvements. Ils commencent tous par répéter lentement et par faire les mouvements parfaitement avant de jouer à pleine vitesse. C’est à nous de vérifier qu’ils exécutent correctement les mouvements. Elle peut marcher pour nous ou contre nous. c’est-à-dire d’obtenir des résultats. Ils mémoriseront et répéteront tout ce qu’ils font. laquelle des dix versions les doigts vont décider de jouer ? Ceci nous amène à une définition utile du « bon entrainement ». Les grands guitaristes l’ont compris et s’entrainent en appliquant ces concepts. nos doigts finissent par être perdus. comme maintenir une tension dans plusieurs groupes de muscles. Cela peut venir d’une cause évidente : comme utiliser des doigts différents. les doigts peuvent exécuter jusqu’à dix versions différentes (ce qui produit erreurs nombreuses. comme ils ne savent pas si ce que nous venons de leur faire faire est bon ou mauvais. c’est que vous pouvez le faire aussi ! Principe n° 2 . ils nous laissent trancher. mais les doigts oui ! Comment savoir alors. Souvenez-vous de cela : tout ce que vos doigts apprendront à faire lentement et dans un état de complète détente. sans faire la différence entre le bon et le mauvais. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 26 . Ils n’ont simplement pas le choix puisqu’ils ne peuvent que répéter ce qu’ils ont déjà fait . Cela implique que nous sachions ce que les doigts doivent faire et que nous nous assurions qu’ils le fassent suffisamment de fois. Ils font juste ce que nous leur avons appris. la personne qui s’entraine n’est pas au courant qu’elle réalise dix versions différentes. Si nous faisons le mouvement correct une fois. qu’ils fassent le mouvement correct ou incorrect. Nous l’utilisons tous déjà. En dix répétitions d’un même passage. mais ils n’ont pas de conscience. Il est important de réaliser que ceci n’est pas juste une capacité secrète que seules quelques personnes possèdent ou utilisent. ils ne guident pas leurs doigts de la bonne façon. au moment de jouer un passage à un public.Jouer en notre faveur ou au contraire en notre défaveur La Mémoire des muscles est un outil formidable. Ils ont une très bonne mémoire.

lorsque nous essayons un nouveau mouvement. En voulant l’aider. ce que tout guitariste confirmé sait être la cause numéro un des difficultés de jeu. c’est-à-dire de la faute que nous venons de commettre. à mesure que nous continuons à tenter la nouvelle technique et à penser que la fatigue et l’effort que nous ressentons sont essentiels pour faire ce que nous essayons de faire. il est souvent impossible de le faire sans un excès de tension. Il arrive souvent que nous ne l’identifions même pas car nous commençons à filtrer ces désagréables rappels de nos difficultés. mais il n’est pas nécessaire que cela continue à être aussi ardu. Évidemment. mais très détendue ! Le bon entrainement. Nous pouvons apprendre à faire les mouvements avec moins d’effort (c’est d’ailleurs le but de ce livre que de vous aider à y parvenir). Cependant. À chaque répétition. La plupart du temps. La tension supplémentaire dans les muscles. nous considérons d’ailleurs que cela fait partie du jeu. Nous ne remettons jamais en cause la tension que nous rencontrons en apprenant de nouvelles techniques à la guitare .Principe n° 3 . c’est connaître la bonne chose à faire et s’assurer ensuite que ce soit bien ce que les doigts font ! La raison pour laquelle elle se sentait « très détendue » est que nous nous habituons très rapidement à tout ce que nous expérimentons. les muscles doivent apprendre à se déplacer de façon détendue afin de produire le résultat que vous souhaitez. est pour nous difficilement perceptible. La faute que nous commettons est de croire que la tension est inévitable. elle me dit alors que j’avais tort et qu’elle n’était pas contractée. la solution pour gérer ces « erreurs » causées par la tension est de REPETER LE MOUVEMENT EXTREMEMENT LENTEMENT. Comme nous le verrons bientôt. Nous ne réalisons pas que nous pouvons obtenir le résultat que nous souhaitons sans dur labeur et surtout sans excès de tension.. Généralement. Cela est rendu possible par une approche correcte. Nous créons donc un cercle vicieux menant à la frustration et à la mauvaise pratique de la guitare. J’ai fait redescendre son épaule de quelques centimètres pour retrouver sa position normale. La tension supplémentaire dans les muscles. en se concentrant grandement sur la relaxation de tous les muscles. ce que tout guitariste confirmé sait être la cause numéro un des difficultés de jeu. et le considérons ensuite comme normal. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 27 .Pourquoi vous devez être lorsque vous vous entrainez extrêmement attentifs L’état relatif de tension ou de détente des muscles est une des choses dont il est le plus difficile d’être conscient. nous ne sommes conscients que du résultat de cette tension. l’effort s’ancre dans notre approche et crée encore plus de fatigue et de tension. est pour nous difficilement perceptible. J’ai déjà vu une personne jouer avec tellement de tension dans son épaule droite qu’elle l’avait hissée à hauteur du lobe de l’oreille. il est simplement nécessaire de développer ses muscles et sa souplesse. Et c’est souvent le cas. je le lui ai fait remarquer lorsqu’elle eut fini de jouer.

C’est nous qui décidons quelle relation nous allons entretenir. Ceci s’applique dans bien des cas de la vie. J’ai vu des personnes utiliser leurs doigts comme des griffes et jouer avec des muscles aussi durs que des pierres.Connaissez intimement vos doigts Comme expliqué précédemment. Il écoutait un jour la musique (assez plate) d’un autre compositeur très éduqué et cultivé. Une des meilleures choses que j’ai faite pour améliorer ma pratique personnelle de la guitare est d’avoir accroché un panneau dans mon studio où il était écrit « Je ne sais pas jouer de la guitare ! » Écoutons les mots d’Hector Berlioz. selon lequel lorsque nous avons fait quelque chose une première fois. Une fois que ce fut fini. parce que je pensais que je savais déjà de quoi il s’agissait. c’est-à-dire la malheureuse musique qu’ils essayent de jouer. Encore une fois. C’est le concept de « l’Esprit du Débutant ». l’un des rares grands compositeurs guitariste et non pianiste. comme dans d’autres domaines de vie. par la quantité d’attention que nous leur accordons et par le degré de connaissance des doigts que nous arrivons à développer à travers l’entrainement et la pratique.» Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 28 .Principe n° 4 . mais à la mémoire que nous en avons. Nous tendons alors à nous intéresser non pas à la chose elle-même. Chaque fois que je touche ma guitare. « Il a tout. nous avons tendance à ne pas être totalement attentif la seconde fois. Cela fonctionne de la même façon pour nos doigts. Berlioz dit sèchement. La seule chose qui lui manque est l’inexpérience. Je suggère que vous fassiez de même. Il est vrai que ce panneau a engendré un bon lot de questions et de commentaires de la part de mes élèves. nos doigts peuvent être nos meilleurs amis ou nos pires ennemis.Garder l’esprit du débutant Il y a un enseignement zen que j’ai toujours appliqué à la guitare. Personne n’aime les individus qui ne leur prêtent aucune attention et ne cherchent ni ou à les connaitre ni à savoir ce qu’ils pensent ou ressentent. on reçoit ce que l’on donne. à chaque répétition nous nous éloignons de plus en plus de l’action ou de l’expérience réelle. qui connaissait « tout » ce qu’il fallait connaître sur l’art de composer. Cela s’applique dans d’autres domaines de vie. Ils n’ont jamais pris la peine de faire une pause pour en prendre conscience et tyrannisent leurs pauvres doigts pour qu’ils produisent les résultats qu’ils veulent. Principe n° 5 . Ainsi. et particulièrement à la pratique de la guitare. mais il m’a permis de m’améliorer incroyablement en m’amenant à découvrir beaucoup de choses que je ne voyais pas. j’essaye de le faire comme si c’était la première fois. Il est connu pour son utilisation brillante et innovante de l’orchestre. Une des meilleures choses que j’ai faite pour améliorer ma pratique personnelle de la guitare est d’avoir accroché un panneau dans mon studio où il était écrit « Je ne sais pas jouer de la guitare ! » C’était après vingt-cinq ans de pratique.

Les erreurs s’expliquent toujours. La première est « l’Attention Tournante » (la seconde est « le Suivi »). Solliciter notre attention et notre conscience continuellement lorsque nous nous entrainons et lorsque nous jouons est un outil puissant pour éliminer la plupart des causes sous-jacentes des problèmes inhérents à la guitare. Chacune de ces techniques comporte des éléments à connaitre impérativement à propos du fonctionnement des doigts et de chaque partie du corps. Je pense généralement à un petit bonhomme dans ma tête. c’est pour cela que nous devons fréquemment faire tourner notre attention lorsque nous nous entrainons. il est question de vérifier que cela n’arrive pas. c’est pour cela que nous devons fréquemment solliciter notre attention lorsque nous nous entrainons. des gammes. scrutant en permanence afin de vérifier que les pensionnaires se conduisent bien ! Si vous préférez une image plus musicale. Dans le cas de la minimisation de la tension.L’attention tournante Comme je l’ai dit précédemment. A chaque étape de notre développement en tant que guitariste nous apprenons de nouvelles techniques impliquant nos doigts. des « hammers on ». Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 29 . etc.Outil n° 1 . Dans tous les cas. les gens jouent avec les muscles de l’épaule verrouillés en permanence et ne le savent pas. Il est souvent impossible de les faire entrer tous en même temps dans notre conscience. le bon entrainement c’est savoir ce qui est correct et vérifier ensuite que ce soit effectivement ce que nos doigts font. Même si avant de commencer. votre attention devrait souvent aller se promener dans cette direction afin de voir ce qui s’y passe et de s’assurer ensuite de la bonne gestion et de la résolution du problème. Il est souvent impossible de les faire entrer tous en même temps dans notre conscience. Il faudra être attentif à de multiples détails. tel un gardien de prison en haut d’une tour de guet. Très souvent. pensez à un chef d’orchestre qui observe et écoute tous les musiciens avec vigilance. des « pulls off ». la crispation semble apparaître automatiquement au cours du processus. la tension de l’épaule est un des travers les plus compliqués à éliminer pour les guitaristes. ils décident de faire des efforts pour rester détendus. Il y a deux méthodes très efficaces pour atteindre ce résultat. c’est à nous de vérifier que c’est effectivement ce qui arrive. il faudra être attentif à de multiples détails. Une fois que nous savons ce qui devrait se passer lorsque nous nous entrainons sur une technique particulière. Lors de l’entrainement. elles ont toujours une cause. Je vous donnerai ces éléments ultérieurement. A titre d’exemple. des arpèges.

Elles ont toujours une cause. c’est une bonne nouvelle. Elles sont seulement le résultat de cet entrainement qui en est la cause. Tel un pitbull. J’utilise ceci lorsqu’un travers est très dur à contrôler ou lorsqu’il semble se produire systématiquement (comme de la tension dans l’épaule. il y a généralement une réaction émotionnelle immédiate. ainsi que votre maitrise. Il nous arrange alors de croire que cette faille provient d’un simple hasard. Si nous avons laissé le premier doigt se raidir. nous obtiendrons des résultats différents. et que cela n’arrivera probablement plus. (Cela est particulièrement vrai lorsque l’on joue devant un public et que toutes les fragilités apparaissent. mentalement et visuellement (par exemple en regardant un doigt) et tenez tout au long du morceau. Commencez ainsi à remplacer le mot « erreur » par une expression beaucoup plus précise et utile. Notre travail consiste à connaitre le résultat que nous souhaitons. un faisceau laser d’attention sur un doigt ou une autre partie du corps. sur lesquels je reviendrai plus tard). Faites et refaites cela encore et encore et votre conscience grandira. J’ai appris au fil des années que nous méritons chaque erreur que nous faisons : nous les avons créées et induites par la façon dont nous nous sommes entrainés. Cela veut dire que nous avons le pouvoir de trouver comment obtenir le résultat que nous voulons.Outil n° 2 . en s’entrainant sur une action particulière ou un passage de musique. nous les avons créées et induites par la façon dont nous nous sommes entrainés. UNE « ERREUR » EST SIMPLEMENT UN RÉSULTAT NON DESIRE. et à trouver comment produire ce résultat en travaillant en fonction de notre compréhension des « techniques » de la pratique de la guitare. Quand une erreur intervient dans notre jeu. la cause n’est pas difficile à trouver si nous savons comment l’analyser.Il n’y a pas d’erreurs. se hisser vers le haut en réaction à ce que le quatrième doigt est en train de faire. Aucune émotion n’y est attachée. ne soyons pas surpris si ce doigt manque sa prochaine note. Oui. J’ai appris au fil des années que nous méritons chaque erreur que nous faisons. surtout sur un morceau rapide. comme une certaine gêne. concentrez votre attention sur les points qui en ont besoin. seulement des expériences ou des résultats non désirés Pour nous entrainer efficacement. nous devons changer l’idée que nous nous faisons habituellement du mot « erreur ». Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 30 . car si nous agissons sur la cause. ou dans l’abdomen. Principe n° 6 . Généralement.Le suivi La deuxième méthode pour vérifier ce que nos doigts font est « le Suivi » qui consiste à se focaliser. une sensation d’incohérence et probablement la sensation que cela n’aurait pas dû arriver.) Le fait est qu’il y a toujours une raison pour expliquer les erreurs.

ou. Ils mettent leurs doigts à l’école des frappes dures. Lorsque nous nous entrainons. Cela ne produit pas des gens qui ne savent écrire qu’avec des pointillés . nous devons observer nos doigts la plupart du temps. disons que je remarque que j’oublie constamment une note dans un passage. Ils ne comprennent pas que grâce à la « Mémoire des muscles ». Si nous ne les regardons pas et ne les guidons pas de près.Vous devez regarder vos doigts Nous devons donc nous entrainer à remarquer ces « résultats non désirés ». Je remarque ensuite que cela arrive juste après que mon second doigt se retire pour laisser passer le premier. nos doigts apprennent en faisant. Lorsque nous nous entrainons. encore et encore. nous apprenons à guider le crayon en traçant des lignes en pointillés avant de pouvoir former les lettres. grâce à la béquille des lignes en pointillés. nous devons nous entrainer à être conscients de tous les muscles impliqués dans l’action de jouer. afin de savoir ce qu’ils sont en train de faire ! Ne pas regarder ses doigts est une des plus grosses erreurs que les élèves font. Pour ce faire. à identifier leur cause. C’est logique. au contraire cela entraine les muscles à faire les formes tout seuls. Cela revient à les prendre par la main et à les promener dans le périmètre où nous voulons qu’ils agissent. Comme nous l’avons mentionné plus haut. Pourtant. ils auront de plus en plus tendance à agir correctement quand ils seront livrés à eux-mêmes sans que nous ne les regardions. les bras.Principe n° 7 . Quand nous apprenons en CP à écrire les lettres de l’alphabet. et ils se souviennent de tout ce qu’ils font. En fait. qui finissent par être éliminées. Si par contre nous les observons pour nous assurer qu’ils réalisent le bon mouvement. Ils pensent que leurs doigts se débrouilleront s’ils sont forcés à le faire. les mains et les doigts. en faisant l’expérience des mouvements corrects. il s’agit d’identifier la « cause » à partir des « effets ». vous devez être bien plus tendres avec vos doigts que cela. Cela peut marcher de temps en temps. C’est comme apprendre à un enfant à nager en le jetant dans un lac. n’est-ce pas ? Certaines personnes s’engagent dans une approche beaucoup plus difficile. afin de savoir ce qu’ils sont en train de faire ! Beaucoup de gens pensent à tort que le fait de regarder les doigts rend dépendant et qu’il sera ainsi toujours nécessaire de les regarder lorsque nous jouerons. croyez-moi. ils prendront leur revanche ! Par exemple. En faisant cela. et particulièrement les épaules. nous ne saurons pas ce qu’ils sont en train de faire. nous devons observer nos doigts la plupart du temps. j’ai vu des livres disant de ne pas le faire : C’est un mauvais conseil. Nous devons la maitriser pour obtenir le résultat que nous voulons vraiment. et à trouver comment produire d’autres résultats : ceux que nous souhaitons. les doigts se souviendront de ce qu’il faut faire si nous leur montrons et remontrons. mais je ne partirais pas sans regarder si l’enfant ne s’est pas noyé ! Non. Je remarque ensuite que la note que j’ai du mal à faire est supposée être faite avec mon Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 31 . à savoir de la taille à la tête. nous découvrons toujours une cause précise produisant de la tension dans les muscles.

Cela veut dire que vous travaillerez le plus souvent sur des petits fragments de musique tout en utilisant l’outil d’entrainement que nous décrirons plus loin.quatrième doigt. mentalement. et s’assurer de la faire. Le seul moment où regarder ses doigts est une mauvaise idée. nous devons AVOIR ENVIE des notes et les DESIRER. que nous adoptons inconsciemment. avant de nous lancer réellement. parce qu’il m’a fallu près de vingt ans pour vraiment comprendre ce qu’il voulait dire ! Lorsque nous nous entrainons. C’est cela l’INTENTION. presque magique. ou juste une attitude par rapport à la musique ou à la guitare. appelé « l’Entrainement No Tempo ». Encore plus important. Principe n° 8 . nous devons garder en tête l’idée mentale de ce que nous voulons faire faire à notre doigt. Cela exige souvent de regarder intensément ses doigts pour vérifier qu’ils exécutent les bons mouvements. Ou peut-être que j’apprends lentement. La seule façon d’obtenir le résultat que je veux est de modifier le comportement du quatrième doigt. ils fonctionneront correctement lorsque vous lirez une partition et que vous ne les regarderez donc pas. Cela peut être une chose qu’ils disent. Et il faut beaucoup d’ATTENTION pour faire advenir tout cela lorsque nous nous entrainons. s’entrainer veut dire connaitre la bonne chose à faire. Comme vous le verrez avec l’outil « Pause ». Nous devons le savoir. J’ai eu un jour un professeur qui m’interpella ainsi : « Vous devez jouer avec INTENTION ! » Malheureusement. Souvenez-vous. au point de pouvoir dire à haute voix ce que nous voulons. Évidemment. C’est ainsi que les doigts reçoivent les ordres et que l’esprit leur dit ce qu’il faut faire. cela peut même vouloir dire ne pas bouger du tout. C’est un peu mystérieux. ou à nos doigts. C’est ainsi que vous les entrainez à fonctionner correctement quand vous ne les regardez plus. J’appelle cela « Aimer la Musique ». Nous devons entendre les sons que nous voulons. il n’est pas vraiment entré dans les détails. soir faire des allersretours entre la musique et vos doigts. ET ASSEZ LENTEMENT POUR CONTROLER QUE LE QUATRIÈME DOIGT FASSE BIEN CE QUE JE VEUX. si vous regardez vos doigts. c’est-à-dire sentir pour elles un besoin émotionnel qui ne sera satisfait que par l’écoute de ces notes. Nous devons être capables de voir nos doigts exécuter ce que nous souhaitons à travers le regard de notre esprit. Cela peut vouloir dire le faire INCROYABLEMENT LENTEMENT.Les doigts sont dynamisés par l’intention et l’attention Je pense que tous les professeurs ont quelque chose de bon à nous apporter. où vous devez évidemment garder vos yeux fixés sur la musique. JE DOIS RÉPÉTER LE PASSAGE ENCORE ET ENCORE. Nous devons sentir physiquement ce que nous voulons. est lorsque vous lisez une partition. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 32 . vous devez soit jouer de mémoire. Si vous avez entrainé correctement vos doigts en les observant et en les guidant. garder seulement une position et se détendre dans cette position. mais celui-ci est occupé à se courber et se contracter en réaction à ce que mon premier et mon second doigt sont en train de faire.

vous permettra d’apprendre tout ce que vous voulez sur la guitare. que beaucoup de guitaristes utilisent. C’est la pire chose que vous puissiez faire ! Cela tord vos muscles en nœuds. S’entrainer avec un tempo aura la plupart du temps pour résultat des mouvements imprécis. « L’entrainement No Tempo » veut simplement dire effectuer les mouvements un par un avec une attention totale afin de s’assurer que tout soit fait de la bonne façon. surtout lorsque nous essayons d’apprendre à nos doigts une technique nouvelle et relativement compliquée.Lorsque nous jouons. vous devez vous assurer d’avoir relâché complètement la tension générée par l’effort que vous venez de faire.L’entrainement « no tempo » (sans tempo) Le tempo correspond à la vitesse du rythme auquel nous jouons. TOUS LES PROBLEMES DECOULENT DE DEUX SOURCES : 1. C’est la base de l’Entrainement Mental. ne pas connaitre les bons mouvements à faire exécuter à nos doigts pour atteindre les résultats que nous voulons. même un tempo lent. Outil n° 3 . pourvu que vous y accordiez suffisamment de temps. inconfortables et générateurs de tension. 2. ne pas savoir comment s’entrainer de pour que nos doigts réalisent en permanence ces mouvements corrects. et vous devrez passer beaucoup de temps pour les défaire. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 33 . cela se produit inconsciemment. ou aussi vite que sur le CD. C’est pour cette raison qu’il est souvent néfaste de s’entrainer avec un tempo. avec une tension minimum et une détente maximum. mais cela peut aussi être rendu conscient si nous le désirons. utilisé sur les points de tension avec l’outil. si vous êtes assez chanceux pour apprendre un jour en quoi consiste un vrai entrainement. nous devons faire chaque note au bon moment.La pause La « Pause » est une des techniques les plus puissantes que nous puissions utiliser pour améliorer notre pratique de la guitare et résoudre les problèmes que nous avons. Lorsque nous suivons un tempo. en particulier entre les notes. Ces deux conditions constituent ensemble. Il arrive souvent qu’une personne s’entraine en se contentant de sortir une mélodie pour tenter de jouer aussi rapidement que quelqu’un d’autre. avant de vous lancer dans la prochaine note. L’entrainement sans tempo. l’obstacle le plus grand et le plus immédiat pour réussir à obtenir les résultats que nous souhaitons : Cet obstacle majeur est une tension musculaire inutile. En faisant l’entrainement sans tempo. Outil n° 4 . que nos doigts fassent les mouvements corrects ou non. Lorsque nous jouons. « Pause ».

s’entrainent en ignorant ces zones de problèmes. il ne changera pas. bras et mains). S’ils s’arrêtaient au beau milieu de leur action pour observer tout ce qui se passe au moment exact où le problème apparait. Marcher apportera alors une sensation totalement différente. Lorsque vous jouez. Ils sont vaguement au courant qu’ils ont un problème et réalisent juste qu’ils n’aiment pas beaucoup cette situation. et c’est le cas de la majorité. à prendre du recul et à remarquer ce qui se passe dans notre corps. Par exemple. et ça l’est. Je les appelle les « Points de Tension ». Mais cette technique vous sera inutile si vous ne connaissez pas les bons mouvements à adopter face à cette situation problématique. afin de comprendre ce qui se passe. sans le savoir. Vous devez aussi savoir comment vos doigts devraient être en train de se comporter afin de produire le résultat attendu. épaules. Je les appelle les « Points de Tension ». nous pouvons jouer un passage plus d’un million de fois. Nous allons maintenant pouvoir nous pencher et les détacher. Vous devez utiliser la Pause lorsque vous découvrez un problème pour la première fois. Ce sont les points où vous avez le plus de tension musculaire inutile. Ce sont les points où vous avez le plus de tension musculaire inutile. Cela parait très simple. lorsque nous sommes en train d’essayer de réaliser un morceau. Qu’est donc la «Pause » ? Cela revient simplement à faire un arrêt. Il va finir par marcher. surtout lorsque vous réaliserez à quel point cela améliore votre pratique. Ils marchent avec leurs lacets attachés et s’ils essayent de courir. et la première étape pour y arriver. Une personne qui apprend de cette façon. comme pour résoudre n’importe quel problème. puisque le répéter avec la même tension musculaire produira simplement plus de tension à gérer et à subir. est d’en prendre conscience. ils verraient le problème et la solution. généralement ils tombent. et ne pas savoir comment s’entrainer de pour que nos doigts réalisent en permanence ces mouvements corrects. La plupart des gens. Lorsque vous jouez. En vous habituant à faire cela plutôt que de vous presser à essayer de forcer les sons à sortir lorsque vous jouez. Tant que nous ne sommes pas conscients de la présence d’une tension musculaire inutile. IDENTIFIEZ TOUJOURS CES POINTS DE TENSION ET ARRÊTEZ-VOUS DESSUS.Cette tension musculaire doit être éliminée. La « Pause » est un moyen de faire un arrêt et de baisser les yeux pour observer une situation que nous n’avions encore jamais remarquée : nos lacets sont attachés ensemble. ou en pire. remarquez les points qui vous posent le plus de problèmes. remarquez les points qui vous posent le plus de problèmes. vous commencerez à faire des Pauses en permanence. tous les problèmes découlent de deux sources : ne pas connaitre les bons mouvements à faire exécuter à nos doigts pour atteindre les résultats que nous voulons. Lorsque nous jouons. Ils découvriraient que la tension musculaire et ses nombreuses causes sont les sources du même problème. se retrouve dans la même situation qu’un enfant essayant de marcher sans savoir que quelqu’un a attaché ses lacets. en particulier dans les différentes parties occupant un rôle de premier plan dans le jeu (cou. le Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 34 . mais sa marche sera limitée et laborieuse et il ne courra probablement jamais ! C’est ainsi que les gens jouent lorsqu’ils accumulent une tension excessive.

Bien que ce soit ce que beaucoup de gens font.doigt devrait-il être plus près de la corde ou la main dans une position différente ? Le doigt devrait-il bouger à partir d’une autre phalange en écrasant la corde ? Voici quelques exemples de points de tension fréquents :  Chaque fois que vous placez un barré ou un demi-barré  Chaque fois que vous écartez le pouce de la main droite des doigts. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 35 . de même que sur d’autres éléments essentiels du jeu et de l’entrainement. j’entrerai en détail sur ce que vos doigts devraient faire lorsque vous jouez.  Chaque fois que la main gauche est levée sans que les doigts ne touchent la corde. J’espère avoir montré que s’entrainer représente bien plus que déballer son instrument et faire sortir des sons. Dans les pages qui suivent. et peut au contraire vous faire régresser. tels que l’installation et le positionnement des mains. cela ne vous fait pas progresser. comme pour atteindre une corde basse dans un arpège. seulement maintenue par le bras et le corps (Bras Flottant) Nous utiliserons la « Pause » et « l’Entrainement No Tempo » dans les exercices qui suivent.

Votre travail lors de l’entrainement consiste à vérifier que vous comprenez ce que vous êtes censé faire avant de jouer une note. entraineront et ré-entraineront vos muscles à exécuter les mouvements requis sans tension inutile. Vous devez observer vos doigts presque en permanence lorsque vous vous entrainez. par un entrainement lent et « No Tempo ». 6. Cela demande une Attention absolue. ils l’enregistrent et le répètent. vous devenez conscient des « Points de Tension » qui apparaissent dans la mélodie. En faisant cela. Vous devez ensuite traiter chaque « résultat non désiré » comme un effet dont il faut découvrir la cause. Les techniques de la « Pause » et de « l’Entrainement No Tempo » représentent la meilleure façon de gérer la tension supplémentaire. 8. et en les détendant consciemment. nous utilisons la « Pause » et « l’Entrainement No Tempo » pour « détendre » ces points. Vous ne devez pas laisser des zones d’ombre faire partie de votre entrainement. 3. Il est essentiel de passer un certain temps en « Entrainement No Tempo ».Points clés à mémoriser 1. S’entrainer veut dire connaitre la bonne chose à faire. de même que « l’Entrainement No Tempo ». car ils sont en eux-mêmes un entrainement de prise de conscience de la tension. Vous devez être conscients du résultat que vous attendez. en examinant seulement chaque mouvement comme il se présente. 7. et à vous assurer ensuite que c’est effectivement ce qui se produit lorsque vous la jouez. C’est ainsi que notre esprit leur fait comprendre ce qu’ils doivent faire. Quoi qu’ils fassent. et en vous assurant que seuls les mouvements corrects sont réalisés. Vous pouvez éliminer une grande partie de la tension des muscles simplement en étant conscient de ce qu’ils ressentent. vous saurez comment gérer chacun de ces Points de Tension. et de celui que vous obtenez vraiment. 5. Ceci est appelé la « Mémoire des Muscles » 2. Cela signifie que vous jouez sans rythme. 4. Les Points de Tension sont identifiés par l’observation et l’analyse des résultats non désirés . La « Pause ». Nos doigts sont dynamisés par l’ « Intention » et l’ « Attention ». Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 36 . c’est-à-dire les mouvements qui génèrent le plus de tension inutile et ainsi la plus grande difficulté. C’est bien plus facile à dire qu’à faire. Nos doigts apprennent en faisant. et s’assurer ensuite de la faire. À mesure qu’augmentera votre compréhension des techniques de guitare. 9.

Heureusement. cette importance étant souvent négligée. Soyez ainsi vigilants à votre façon de vous asseoir et de tenir la guitare. la guitare posée dessus. je m’asseyais sur le rebord de mon lit. voire impossible. les problèmes commencent au moment même où ils s’assoient avec leur guitare pour s’entrainer. ils étaient convaincus qu’il leur serait extrêmement difficile. Sauf si je voulais avoir du mal à jouer. Plus tard. j’ai fait ce qu’il m’a demandé et j’ai fini par m’asseoir sur une chaise. Vous devez réaliser que toutes les parties du corps sont connectées et que les muscles interagissent les uns sur les autres. Je viens de vous exposer les grandes lignes sur la posture à adopter. en particulier ceux concernant la guitare classique. car je voulais m’asseoir par terre. Mon intention ici est simplement de souligner l’importance majeure de bien s’asseoir et de bien tenir la guitare. et ils oublient avant même de connaitre la sensation que procure une action autonome des doigts sur les cordes avec des muscles détendus dans l’épaule et le haut du bras. Souvent. Jamie Andreas Principe n° 9 . il existe cependant beaucoup d’ouvrages traitant plus longuement du sujet. peut-être parce qu’ils essayaient de ne pas faire tomber la guitare de leurs genoux. Vous pouvez vous y référer. de jouer à cause de leur manière de tenir la guitare. ils commencent à apprendre de cette façon puis après un certain temps cela ne les dérange plus. après avoir déjà joué tout seuls pendant un moment. et probablement aussi à me relever et à marcher! Pour beaucoup de personnes. Et bien. C’est parce qu’ils ne réalisent pas que la façon dont ils s’assoient et tiennent leur guitare est extrêmement importante et qu’elle affecte tout ce qu’ils essayent de faire avec leurs doigts. Parfois il m’arrive encore de jouer par terre les jambes croisées ou même assise sur mon lit.Chapitre 3 : Prendre la guitare en main. Vous devez y faire attention et examiner le sujet.Comment s’asseoir et tenir la guitare : la base de votre technique Lorsque j’ai débuté la guitare en autodidacte. Ils ne réalisaient pas. ou pour une tout autre raison. j’avais tort et il avait raison. lorsque j’ai commencé à prendre des cours de guitare classique avec un professeur. les jambes croisées. mais je ne m’exercerai jamais de façon sérieuse dans ces positions. J’ai vu certains élèves venir pour leur première leçon. par exemple. je me souviens que nous nous disputions. utiliser le bras droit et la main droite Le processus d’apprentissage de la guitare n’est rien d’autre que le processus d’apprentissage de la tenue de la guitare et de la façon de toucher les cordes. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 37 . que les muscles de leurs épaules étaient crispés en permanence.

Comment s’asseoir et tenir la guitare     (Guitare classique recommandée) Le bras droit repose.  Si vous jouez de façon «décontractée» (la guitare posée sur votre jambe droite). Photo 1 . Vous pouvez tout au plus prendre un coussin assez fin. pas sur un canapé ni un lit.  Si vous jouez de façon « classique » (la guitare posée sur votre jambe gauche)(recommandé pour débuter ») il est nécessaire de surélever le pied gauche. environ 1. La guitare est surélevée pour plus de confort et la tête du manche est au même niveau que vos yeux. Il faut suffisamment soulever la guitare de façon à être à l’aise et de caler la guitare sous votre bras. Je recommande cette position « classique » par rapport à la position « décontractée ». Le coude se place derrière le bord de la caisse. les mains et les doigts puissent accomplir leur tâche. détendu.  Asseyez-vous sur le bord de la chaise avec le dos bien droit. Rendezvous ce service ! Mettez quelques livres sous votre pied droit. car leur corps sait que la guitare doit être un peu surélevée. beaucoup de gens soulèvent inconsciemment leur talon droit et jouent de cette façon. Même une faible inclinaison peut vous causer beaucoup de problèmes de dos.Position Classique  Asseyez-vous sur une chaise. Si vous vous habituez à vous Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 38 .5cm au maximum. Le dos de la guitare est légèrement incliné en arrière et touche à peine le torse. Elle permet aussi au corps de rester aussi détendu que possible. Un repose-pied. La jambe droite et le pied droit sont confortablement tournés vers l’extérieur. Vérifiez votre position dans un miroir de plain-pied à chaque fois que vous vous installez pour jouer. de façon à ce qu’elle soit calée entre vos jambes et qu’elle repose légèrement en arrière sur votre torse. il est nécessaire de surélever votre pied droit d’environ 10cm à l’aide de quelques livres ou d’un tabouret. La guitare repose dessus pour une meilleure stabilité. Le dossier doit être droit et non incliné. ou achetez-vous un repose-pied. Elle permet un meilleur support de l’instrument. D’ailleurs. afin que les bras. La chaise doit être dure. disponible dans n’importe quel magasin de musique. Vous devrez peut-être essayer plusieurs types de chaises pendant quelques temps. ou n’importe quel autre objet doit surélever la jambe gauche. sur la courbe haute de l’éclisse.

j’ai ensuite placé son bras sur le haut de la guitare. vous avez déjà permis un grand degré de tension au niveau de ces muscles. C’était une mère et son fils. Je vais illustrer ceci en prenant pour exemple l’histoire de deux élèves qui ont commencé à prendre des cours pour débutants avec moi. ce qu’elle fit au mieux de ses capacités. le fils avait 12 ans et la mère était d’âge mûr. CONTROLEZ LA EN PERMANENCE. Cette sensation de tension est capturée par vos muscles et petit à petit vous ne la ressentez plus comme une tension. Je lui ai dit de se détendre dans cette position. vous devez être conscient de tout votre corps pendant l’exercice. Ses bras étaient aussi crispés. ASSUREZ-VOUS DE NE PAS SOULEVER VOTRE ÉPAULE DROITE EN JOUANT.  Contrôlez votre position dans un miroir à chaque fois que vous vous asseyez. La base de cela repose sur la conscience de ce que ressent votre corps et de ce qu’il fait alors que vous êtes simplement assis et que vous tenez la guitare. vous n’aurez aucun mal à jouer dans une autre position. mais pensez que c’est une sensation « normale ». Je recommande la position classique plutôt que la position décontractée. car elle devait s’y habituer. comme je l’ai décrit plus haut. Étudiez attentivement les photos que j’ai intégrées à ce livre. alors qu’elle ne faisait aucun mouvement des mains ! Je le lui fis remarquer. alors que je contrôlais sa position. Principe n° 10 . L’inverse sera impossible. je vis que la zone qui allait de ses épaules à son cou était soulevée. Si vous vous rendez compte que votre épaule droite est soulevée. L’inverse sera impossible. Cependant.La prise de conscience totale du corps L’une des règles les plus importantes que vous devez garder à l’esprit lorsque vous vous entrainez est que les différentes parties de votre corps ont une incidence les unes sur les autres lorsque vous jouez. Aucune tentative d’apprentissage n’aurait été efficace avant de régler ce problème.entrainer dans cette position. et pas seulement de vos doigts. Si vous voulez avoir le contrôle nécessaire des doigts pour bien jouer. Contrôlez-la aussi pendant que vous jouez. En ce qui concerne son fils. probablement dans le but de sentir la stabilité de la guitare. puis étudiez-les de nouveau. Je l’ai amenée à se concentrer sur ce sentiment de relaxation. et avec un peu de concentration et l’aide d’un miroir elle fut capable de se détendre. vous devez être conscient de tout votre corps pendant l’exercice. Elle permet un meilleur support de l’instrument… Si vous vous entrainez dans cette position. positionnant ses épaules encore plus haut. ils tiraient et poussaient la guitare. et pas seulement de vos doigts. et que vous en prenez l’habitude. ce fut encore plus intéressant. Votre sensibilité à la façon dont vous êtes assis évoluera avec le temps. Si vous faites ça assez longtemps vous remarquerez que c’est une DOULEUR. vous n’aurez aucun mal à jouer dans une autre position. Il ne pouvait même pas s’asseoir avec la guitare en main sans crisper et contorsionner ses jambes dans tous les sens. En lui faisant Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 39 . Assurez-vous de ne pas tortiller votre corps ou de ne pas vous pencher sur un côté. La mère commença et je lui montrai comment placer la guitare sur ses jambes pour la pratique de la guitare classique. Si vous voulez atteindre le contrôle nécessaire des doigts pour bien jouer.

ils étaient débutants et ils seront capables d’éviter de développer ces problèmes en travaillant plus tôt sur la prise de conscience et la compréhension. immobile avec la guitare en main. Elle sera intégrée dans la pratique de tous les mouvements et viendra limiter ou empêcher la réalisation de ceux-ci. Les bras et les mains s’en trouvent plus détendus au moment de la pratique. mais cela ne vous empêchera pas de travailler sur de bonnes bases). C’est le moyen pour vous de faire le minimum d’effort pour empêcher votre bras de glisser de la guitare. Nous avons tous des zones de tension dans le corps qui affectent nos efforts à apprendre à jouer d’un instrument.prendre conscience de tout ceci. Principe n° 11 .L’utilisation correcte du bras. Pour ma part. et en le faisant s’asseoir sur le bord de la chaise avec une bonne posture. (Cela marche pour la plupart des gens . il se rendit compte qu’il se crispait sans même essayer d’utiliser ses mains. car elle permet au musicien d’avoir une meilleure stabilité dans n’importe quelle circonstance. mes chevilles et mon abdomen pour n’en citer que quelques-uns. cependant. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 40 . Heureusement. vous devez adopter la posture classique. même devant la caisse. allez chapitre 4) Si vous vous exercez à jouer de la guitare classique. ce qui est extrêmement important. je me rends compte de mes progrès musicaux. dans cette situation un élève va juste continuer et commencer à essayer de jouer sans se soucier de la présence de cette crispation. À chaque fois que je prends conscience d’une nouvelle zone de tension et que je travaille sur elle en m’entrainant. Il faudra alors adopter une position légèrement différente de celle décrite ici. dans ce cas. certaines personnes ont des bras un peu plus longs . Si vous vous entrainez en étant conscient de tout votre corps vous perfectionnerez votre sensibilité. Je vous recommande d’essayer cette position et de vous y habituer.  Votre coude ne doit pas dépasser du bord de la caisse. de la main et des doigts du côté droit Picking avec les doigts (fingerstyle) : le Bras (Pour ceux qui veulent jouer au médiator. à différentes étapes de mon apprentissage j’ai dû me concentrer sur ma mâchoire.  Votre bras doit être posé sur la guitare de façon à ce que votre coude soit 5cm derrière le bord de la caisse. avec l’objectif de concentrer son attention sur son corps et de se détendre. il commença à s’asseoir et à tenir la guitare plus confortablement. Comme beaucoup de gens. Je l’ai juste fait s’asseoir. Le plus souvent. et de nouvelles zones apparaissent en permanence.  Dans cette position la guitare permet au bras d’avoir une meilleure stabilité. Le bras droit se positionne sur le dessus de la guitare. ma langue. ma gorge. il faudra placer le coude plus en avant. il touche la courbe supérieure de l’éclisse à l’endroit où elle est descendante de façon à ce que le mouvement du bras soit confortablement amplifié (voir photo n°1).

Ainsi. de la main au coude.  Une fois que vous tenez la guitare en position « classique »”. tout sera perturbé. placez votre main droite sur le manche de façon à ce que votre paume soit à plat sur les cordes. Si les positions des mains sont incorrectes. vous rencontrerez des difficultés avec la main et les doigts. Photo 2 . Il est indispensable de prendre conscience et de contrôler la position de votre main au moment de jouer. Regarder votre main dans un miroir est INDISPENSABLE ! Vous aurez tendance à crisper votre épaule à chaque mouvement de doigt.Je décris dans cette partie la position correcte du bras. des épaules ou dans le haut du bras déstabilisera toujours la position de la main. Votre avant-bras est aussi à plat sur les cordes. Prendre et garder une bonne posture de la main est une des plus grandes responsabilités que vous avez. est posé au dessus des cordes Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 41 . Acquérir la conscience nécessaire au contrôle de ces groupes musculaires demande un certain temps. Vous aurez tendance à crisper votre épaule à chaque mouvement de doigt et si vous ne prenez pas conscience du degré de tension de votre épaule.Position correcte du bras droit Positionner le bras et la main Suivez ces étapes afin de placer la main droite dans la bonne position pour jouer avec les doigts. Asseyez-vous sur une chaise et tenez la guitare aussi correctement que possible. dans la prochaine partie je vous donnerai les étapes à suivre pour que votre bras et votre main soient dans la bonne position. Faites ceci devant un miroir afin de vous assurer d’exécuter le geste aussi bien que possible. Vous devez prendre conscience de l’importance de garder les épaules et le cou détendus quand vous jouez. C’est une étape primordiale de la mise en place de votre technique. votre avant-bras. La cause se trouve en partie dans le fait que n’importe quelle tension qui se crée au niveau du cou.

L’annulaire reste sur la première corde. du bras. du poignet. Il y aura quelques détails différents selon telles ou telles particularités anatomiques. Votre main se trouve entre la cinquième et la première frette et votre coude est au niveau de la rosace (ou de la plaque pour les guitares électriques). Votre coude sera entrainé au-delà du bord de la courbe de la guitare. main et pouce en relation directe avec la guitare. le majeur sur la seconde. en gardant votre avant-bras à plat sur les cordes. cependant la position de base décrite ci-dessus doit être votre point de départ. les doigts joints. Si vous avez suivi ces étapes correctement.  En gardant la main à plat.  Encore une fois. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 42 .  Gardez cette position. votre épaule se soulèvera naturellement (en direction du plafond). éloignez votre main d’environ 6cm de la caisse.  Arrêtez le mouvement de recul lorsque votre main est au niveau de la rosace (ou de la plaque pour les guitares électriques). votre main doit être dans la même position que sur les photos 3 et 4. aléatoirement. le majeur et l’annulaire légèrement sur la première corde. Regardez votre main et vérifiez que le V apparaît bien. en gardant cette position. En faisant ce mouvement. réaliser une légère rotation de la main dans le sens des aiguilles d’une montre de façon à faire pointer vos doigts vers le sol. et plusieurs fois durant les sessions d’exercice. placez l’index légèrement sur la troisième corde. elle s’ajustera avec l’expérience et l’évolution des compétences. Faites « la chaise » ou « l’oreiller » (décrits ci-après) en vous concentrant sur la décontraction de votre épaule. Elle permet une utilisation optimale des doigts pour jouer de façon plus puissante avec une main tout à fait détendue. Cette position est utilisée par les grands guitaristes jouant avec leurs doigts (picking avec les doigts) de façon classique.  Faites glisser votre bras vers l’arrière.  Pointez le pouce vers le haut de la guitare (en direction de votre cou): vous devez voir un V se dessiner entre votre pouce et votre index.et entre en contact avec celles-ci. J’ai appelé cette position “la Tasse” (voir pages suivantes) VOTRE MAIN ET VOS DOIGTS DOIVENT ÊTRE POSITIONNÉS COMME POUR FAIRE UNE « TASSE » POUR ATTRAPER UNE BALLE DE BASEBALL OU DE TENNIS. Placez l’index. de la main et des doigts. Maintenez cette position pendant environ 15 secondes. poignet. maintenez cependant vos coude. Cela sera une utilisation judicieuse et bénéfique de votre temps de travail.

“La Tasse” Photo 4 .Photo 3 .“Le V” Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 43 .

notamment pour des problèmes de vitesse. Mes épaules sont-elles détendues ? Sont-elles à la même hauteur ou l’une est-elle plus haute que l’autre ? Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 44 . Asseyez-vous avec votre guitare et placez votre main droite en position « Tasse » : observez comment votre corps réagit dans sa globalité. Quand je les fis considérablement ralentir ou leur donnais une pause comme celle qui suit (cf « La Chaise). mais cela ressemblait plus à un effort qu’à autre chose. le bras droit disposé au-dessus d’elle ? 2.La chaise et l’oreiller Il s’agit d’un exercice de position passive c'est-à-dire sans mouvement. leurs mains commencèrent à trembler ! Cela peut être dur à supporter au début. L’important est de se détendre lorsque la tension grandit ou que les tremblements apparaissent. il était capable de positionner ses mains sans tremblements et avait ainsi posé les fondations qui lui permettraient d’acquérir une technique solide. La Chaise est simplement un outil pour vous permettre de concentrer votre attention sur votre corps lorsque vous êtes installés avec la guitare. Installez un miroir devant vous. maintenue par ses points de contact avec le corps. et posez-vous les questions suivantes : 1. ni à quel point elles étaient bloquées dans leurs muscles. Mes jambes et mes pieds restent-ils détendus et immobiles. La guitare parait-elle solide et stable. afin que la conscience que vous avez de votre corps se développe et grandisse. J’ai utilisé cette technique avec un homme de soixante-dix ans qui essayait de jouer depuis des années. Le cas de cet homme était un peu extrême. mais lorsque nous persistons les choses s’arrangent. le pauvre homme agrippant la guitare tellement fort et avec les mains tellement crispées qu’il semblait qu’il donnait l’impression de « cogner » sur la guitare. Un effort pour lui et une torture pour celui qui l’écoutait. et de façon répétée pendant l’entrainement. (cf photo n°3). Comment sont mes chevilles ? Ont-elles tendance à se contracter ? Comment le haut de mes cuisses se sent-il lorsque ma guitare est posée dessus ? Les cuisses restent-elles détendues ? 4. Je lui ai donné l’exercice suivant à faire chaque jour. il ne pouvait maintenir aucune des deux mains en position sans les faire trembler. comme le faisaient ces guitaristes depuis des années. il avait énormément de tension musculaire bloquée dans ses muscles après des années d’efforts néfastes. mais j’ai vu des adolescents dans la même situation. il était devenu un autre homme. il jouait. Lorsqu’il a commencé. Certes. ou tendent-ils à se contracter alors que mes bras et mes mains sont inactifs ? 3. Ce n’est pas une question d’âge. Ces personnes n’avaient aucune idée de la quantité de tension avec laquelle elles jouaient. et de ne pas se crisper encore plus . ou suis-je avachi ? 5. J’ai vu des gens venir me voir après plusieurs années de guitare sur des sujets plus pointus. Mon dos est-il droit. La Chaise Cette position doit être faite pendant 30 secondes chaque jour. En un mois. Après avoir travaillé l’exercice. Évidemment.Exercice n° 1 .

j’ai réalisé qu’il s’agissait d’un principe de base qu’il m’était possible de désigner comme tel. Lorsque vous faites la Chaise. Il se révèle extrêmement utile de prendre l’habitude de respirer avec le ventre ou de « souffler dans l’Oreiller » de façon répétée pendant la pratique. Il est aussi lié à un autre des pires travers : retenir son souffle ! Les étudiants tendent à le faire en permanence. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 45 . générant des effets désastreux sur le reste du corps et particulièrement sur le contrôle des bras. Peu de temps après avoir commencé à jouer. Cela augmente la prise de conscience de cette zone importante qu’st l’abdomen. Le maintenir détendu aide à garder le reste du corps détendu. Soyez sur vos gardes.6. et aide à détendre toutes les parties du corps. Principe n° 12 . C’est celui de la « Tension Sympathique ». L’Oreiller Une partie du corps a particulièrement tendance à se crisper. les muscles de la main droite (et du bras) se contractent dans un élan de sympathie pour le bras et la main gauche. et faites souvent attention à lui lorsque vous jouez. soyez attentif à votre ventre. en particulier vers l’extérieur et loin du corps. Est-ce que je sens le poids de mon bras droit lorsqu’il est posé sur la guitare ? Mon épaule droite est-elle totalement détendue ? Je souhaite que vous réalisiez à quel point ces considérations sont extrêmement importantes lorsque nous apprenons à jouer. Il se révèle extrêmement utile de prendre l’habitude de respirer avec le ventre ou de « souffler dans l’Oreiller » de façon répétée pendant la pratique. Cette partie du corps est l’abdomen. Maintenir votre abdomen détendu aide à garder le reste du corps détendu. des mains et des doigts. Après avoir étudié ce problème pendant un moment. vérifiez qu’il représente un coussin moelleux pour la guitare. Mon expérience m’a permis de remarquer que l’abdomen a tendance à se contracter avant d’autres parties du corps. J’ai pu constater qu’il était très utile de penser à mon ventre comme à un Oreiller sur une chaise.La tension sympathique et la conscience totale de la main Il est maintenant temps d’introduire un concept d’une importance cruciale pour le développement d’une pratique correcte aussi bien que pour l’obtention de résultats à travers vos entrainements. À chaque fois que la main gauche réalise une action demandant une certaine force. ou le ventre. comme un accord barré. C’est comme s’ils voulaient les aider. en particulier dans les passages difficiles. Assurez-vous de sa présence en permanence. Le fait de contracter l’abdomen et de retenir son souffle arrive surtout lorsque l’on joue vite et lorsque l’on déplace le bras et la main gauche. il devenait plus ardu de contrôler ma main droite et je faisais plus d’erreurs. Mon but est que vous utilisiez cet exercice dans votre propre entrainement et que vous ne le sous-estimiez pas sous prétexte qu’il vous parait simple. j’ai remarqué qu’à chaque fois que ma main gauche faisait face à une difficulté.

d’une mauvaise position des bras et des mains. Nous avons presque toujours tendance à nous concentrer sur les muscles que nous essayons de maîtriser et nous ignorons le reste.J’ai remarqué qu’à chaque fois que ma main gauche faisait face à une difficulté. Ils contribueront à développer la Conscience. jusqu’à l’épaule. et vous devrez apprendre à être détendu dans celles-ci aussi. Cela paraît totalement évident. Au médiator. C’est la position à partir de laquelle les doigts se déplaceront. la position de la main se modifie en raison d’une poussée de tension dans la main et le bras. qu’ils engagent de petits ou de gros muscles. et d’une mauvaise utilisation des doigts. croyez-moi. et vers laquelle ils reviendront. Ils prendront aussi d’autres positions. il devenait plus ardu de contrôler ma main droite et je faisais plus d’erreurs.) Principe n° 13 . La tension dans la main droite est extrêmement courante. Elle est aggravée par le manque d’attention portée au corps en jouant. Appliquez cette idée à la Conscience Totale de la Main en déplaçant les doigts séparément et veillez à la tension introduite dans les doigts inactifs en répercussion à l’effort des doigts actifs. mais la Tasse reste la principale position. Pendant ce mouvement.La tasse : position de base de la main droite Comme mentionné plus haut. Un des problèmes majeurs. Visualisez une personne en train d’essayer de passer un fil dans le chas d’une aiguille en grimaçant et en tirant la langue. et « la bonne façon de faire un Up-Pick ». Très souvent. Le mouvement de n’importe quel doigt aura tendance à contracter les autres doigts. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 46 . J’ai ensuite observé que presque tous les mouvements. Et pourtant. sinon votre « Mémoire des muscles » fera en sorte que la tension devienne partie intégrante de votre façon de jouer et finisse par paraître normale. (cf à la fin de ce chapitre « la bonne façon de faire un Down-Pick ». et par conséquent la maitrise dont vous avez besoin. Diminuez cette tension en concentrant votre attention et en vous détendant. la main s’étire et une quantité de choses se produisent. Il est très fréquent qu’un étudiant débutant avec une bonne position la perde après un peu de pratique. en raison d’une tension retenue et non relâchée dans la main. La Tasse est la position la plus fréquente de la main droite lors du jeu. la position que vous obtenez en suivant les étapes décrites pour placer la main droite est appelée la « Tasse ». si. voire même inutile à dire. est la « Tension Sympathique » causée dans la main et le bras par le mouvement ascendant du pouce vers les cordes basses. comme si cela allait aider ! C’est pour cela que j’ai mentionné précédemment la « Conscience Totale du Corps ». comme un accord barré. lorsqu’on apprend à se servir des doigts de la main droite. situation dans laquelle les sensations de tension ne sont pas reconnues en tant que telles. induisent de la tension pour les muscles voisins. la Tension Sympathique crispe les muscles du poignet et de la main inutilement lorsque le médiator entre en contact avec la corde et appuie sur celle-ci. Les exercices suivants seront très précieux pour pallier cette situation. Elle vient d’une mauvaise assise. L’exercice Pousse-Levé résoudra plus tard ce problème.

Concentrez-vous sur la sensation des bouts des doigts sur les cordes. Que ce passerait-il si à chaque fois que vous jouez une note. J’imagine que mes doigts sont une grappe de bananes accrochée à un arbre. 1. vous devez avoir le pouce sur la 4ème corde. Vérifiez que vous voyez le « V » entre le pouce et l’index. la position de votre bras et de votre main maintient les doigts ou le médiator en place. 3. Le marteau qui a bougé retrouve sa position. Vous êtes totalement détendu et vos doigts touchent légèrement les cordes. mieux vous jouerez. Retirez vos doigts des cordes. La position de la Tasse correspond à celle décrite pour la main droite. et avec plus d’aisance. le rôle de ces derniers correspond à celui des marteaux d’un piano frappant sur les cordes. Vous utilisez juste assez d’effort pour rester assis et maintenir la position de la main.Exercice n° 2 . afin qu’ils se touchent légèrement. ou un lot de saucisses pendu chez le boucher. Amenez doucement les doigts proches les uns des autres. tandis que les autres ne bougent pas. surtout la main et les doigts. J’utilise quelques images pour m’aider à obtenir la bonne sensation. Il faut les entrainer. Mettez-vous en position.  Préparation Le mécanisme du piano lui-même maintient les marteaux en place.La tasse  Objectif L’objectif de cet exercice est d’apprendre à positionner sa main droite correctement pour utiliser efficacement les doigts qui joueront les notes. tout proches d’elles. en les gardant cependant extrêmement près sans qu’ils ne les touchent pour autant (visualisez les marteaux du piano). le marteau se retrouvait à une place différente de sa place initiale ? Et si lorsque vous regardiez en dessous du capot du piano vous ne voyiez qu’un tas de marteaux complètement en désordre ? Vous savez probablement où je veux en venir. Un marteau monte. Ramenez-les sur les cordes de façon à ce qu’ils les touchent légèrement. Toute tension dans le bras ou la main à l’entrainement les empêchera d’atteindre ce résultat et d’être correctement exercés. 6. l’index sur la 3e. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 47 . afin qu’ils puissent agir comme des marteaux délicats pour frapper les cordes. Frappez une touche. Choisissez l’image que vous préférez. et que le poignet est légèrement levé. 4. le majeur sur la 2nde et l’annulaire sur la 1ère. Il ne devrait pas y avoir d’espaces entre eux. Appliquez-vous fortement à détendre la totalité du corps autant que possible. ou inventez la vôtre. Plus ils le font. Ouvrez un piano : vous voyez tous les petits marteaux assis sur leurs cordes. Il est rare qu’ils fonctionnent naturellement comme des marteaux au début. Quand vous jouez de la guitare. Répétez cela plusieurs fois. L’index doit se cacher légèrement derrière le majeur. Vos doigts doivent fonctionner comme les marteaux. Quand vous jouez aux doigts (fingerstyle). 2. 5. Votre main est en forme de « tasse ».

d’autres permettent de bouger l’avant-bras. La plupart des guitaristes contractent ces muscles en jouant. l’épaule et les muscles du haut du bras.  Préparation Étape 1. étant vissé. il vous aidera à éviter un des obstacles les plus fréquents à l’utilisation efficace de la main droite. Commencez à faire monter doucement votre main en la déplaçant à partir du coude et laissez votre pouce balayer les cordes jusqu’à ce qu’il arrive au repos sur la 6ème corde.Le changement de corde avec la main droite.  Objectif Le but de cet exercice est d’entrainer la main droite à se déplacer correctement lorsqu’elle change de position d’une corde à l’autre. qu’ils jouent aux doigts ou au médiator : approcher la main droite des six cordes. Imaginez maintenant que votre coude est vissé au-dessus de la guitare et que votre bras balance librement à partir de ce point (à partir du coude). Le point de contact de votre bras sur l’éclisse doit être correct et. Certains de ces muscles maintiennent seulement le haut du bras en place. réduisant ainsi considérablement la mobilité de la main droite. À mesure que la main droite monte. Il exerce aussi les plus gros muscles du haut du bras et de l’épaule à se comporter correctement et à ne pas générer de tension supplémentaire lorsque le bas du bras bouge. et sans rien changer à la relation entre le bras et la main. Les muscles impliqués dans ce mouvement sont le cou. de même que de la façon d’amener les doigts ou le médiator à la corde. Le pouce est confortablement étiré vers la gauche et vous voyez le « V » entre le pouce et l’index. Il entraine la main à se déplacer correctement sur l’ensemble des cordes tout en restant détendue dans sa position. votre main sera à environ 2 cm sur la gauche de l’endroit où vous avez commencé (cordes basses). descendez la main et placez le pouce sur la première corde avec légèreté.Principe n° 14 . que vous jouiez avec le médiator ou avec vos doigts. Cet exercice est très simple et très efficace. En résumé. 2. Nous devons maintenant apprendre à maintenir chaque doigt dans la meilleure position tout en jouant les différentes cordes et en se déplaçant de l’une à l’autre. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 48 . étapes 1 & 2. Nous avons déjà parlé de la position du bras et de la main. Placez le bras et la main droite en Tasse.Apprendre au bras comment déplacer la main Il est nécessaire d’aborder la cause d’un des problèmes les plus fréquents pour les guitaristes. 3. que vous utilisiez un médiator ou vos doigts. elle se déplace aussi légèrement vers la gauche en passant de corde en corde. il ne doit pas bouger. Se déplacer sur la largeur des cordes (doigts) 1. En gardant le poignet arqué. Au moment où vous arrivez à la 6e corde. Exercice n° 3 .

6. l’angle du poignet par rapport au bras doit rester le même : il ne doit pas changer quand vous bougez.4. et en particulier sur le bras et la main. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 49 . De même. Appliquez-vous à garder cou. Concentrez-vous sur l’ensemble du corps. Laissez le pouce tomber doucement.Exercice de changement de corde avec la main droite. ne le laissez pas s’aplatir et tomber vers la guitare lorsque vous vous déplacez. aux doigts . Vous devez faire très attention à votre poigne : REGARDEZ-VOUS DANS UN MIROIR. Laissez maintenant votre pouce retomber lentement vers la 1ère corde. en bougeant toujours à partir du coude et en gardant la position de la main intacte.position de début. que vous soyez à la première ou à la sixième corde. épaule et bras détendus lorsque vous vous déplacez. Gardez en permanence le poignet à la même distance de la caisse. Cela doit prendre au moins 10 secondes de se déplacer de la première à la sixième corde. jusqu’à ce que vous soyez satisfait du déplacement de votre bras et que la main et les doigts restent dans la même position par rapport aux cordes. Répétez cela plusieurs fois. Photo 5 . Prenez au moins 10 secondes pour aller de la 6e à la 1ère corde. 5. Faites l’exercice TRES lentement.

puis la seconde.Le pouce et la tension sympathique Un des principaux dangers lorsque l’on apprend à utiliser les doigts de la main droite à la guitare est la Tension Sympathique générée dans la main et le bras par le mouvement ascendant du pouce depuis les cordes basses. il exerce le bras à rester détendu. les doigts passent en dessous des cordes. Principe n° 15 . provoquant une tension dans le haut du bras et l’épaule qui se contractent par « sympathie ». toujours en position Tasse. Très souvent. 2ème. il est important d’évoquer le pouce. dirigés vers le sol. en plaçant le pouce correctement et avec légèreté à chaque fois. La main s’étire. Quand le pouce touche les 3ème. le résultat de cette montée de tension est la perte de la position de la main.Exercice de changement de corde avec la main droite. En attendant. Dans un prochain exercice. Allez à la 6ème corde puis revenez à la première. etc. IMPORTANT : faites attention de laisser les doigts bouger.Photo 6 . 8. Se déplacer de corde en corde (aux doigts) 7. toujours en position « Tasse ». puis la troisième. Cette fois-ci vous allez jouer une corde à la fois. en plaçant le pouce sur la première. aux doigts – position de fin Étape 2. et s’approchant de la guitare. Voici un exercice très efficace pour remédier à ce problème . nous verrons l’étape 3 (cf page XX). et 1ère cordes. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 50 .

2. permettez au pouce de la toucher et de se reposer dessus. Observez délibérément vos doigts afin de déceler tout signe de déplacement ou de tension. Figez la pose et détendez-vous dans cette position. avec légèreté. du majeur et de l’annulaire sur la première corde. Photo 7 . commencez à gratter doucement la 2e corde. puis la 3e et ainsi de suite jusqu’à la 6e avec votre pouce. Le pouce se repose sur la 2e corde.Exercice pouce levé – position initiale Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 51 . Regardez votre main droite et vérifiez que vous voyez le « V » entre le pouce et les doigts. En gardant vos doigts sur la 1ère corde. Arrêtez-vous et détendez-vous à chaque signe ou à chaque sensation de tension.Le pouce levé  Objectif L’objectif de cet exercice est de développer le mouvement correct du déplacement vertical du pouce  Préparation 1. 3. En atteignant la 6e corde. Placez doucement le bout du doigt de votre index. Sentez le poids de votre bras par-dessus la guitare. et détendez la position entière du bras. Faites la « Chaise » et « l’Oreiller ».Exercice n° 4 .

Photo 8 .Exercice pouce levé– position finale Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 52 .Exercice pouce levé – position intermédiaire Photo 9 .

on lui dit « d’écraser » la gâchette. s’alourdit et commence à appuyer sur la corde.  Le Pouce Rebondissant (The Bouncing Thumb) Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 53 . En fonction de son prochain rôle. Pendant ce temps. Il « appuie » ou « écrase » la corde. le pouce a tendance à se contracter quand il est inactif. ou près de la 6e corde si c’est la prochaine note à jouer. Le pouce touche la corde. 5. détendu. Pour faire une analogie. 3. Ils restent aussi détendus que possible. Les 3 types de mouvements du pouce  Le Pouce Tournoyant (The Circling Thumb) : Après avoir joué une corde. réalisant seulement l’ajustement nécessaire pour maintenir une forme et une position correcte pendant que le pouce exerce de la pression sur la corde.Le pouce : les types de mouvement du pouce Le pouce possède 2 positions : « flotter » et « se reposer » et peut accomplir 3 types de mouvements : « tournoyer ». 2. soit sauter vers une corde plus basse. généralement en raison de la répercussion de la Tension Sympathique de la main gauche.  Le Pouce Au Repos (The Resting Thumb) Le Pouce. Les 2 positions du pouce  Le Pouce Flottant (The Floating Thumb) Le pouce est maintenu en position. Il se déplace alors vers une autre corde en « flottant » entre deux cordes. lorsqu’une personne apprend à tirer au pistolet. ou encore rebondir sur la corde où il se trouve et opter pour une autre position : « au repos ». Cela sert à éviter un mouvement saccadé résultant d’un mauvais ajustement des muscles du bras. le pouce détendu s’élève dans un petit mouvement circulaire. soit rester sur cette corde si c’est la prochaine à devoir être jouée. détendu et calé entre deux cordes. toutes les parties du corps restent en équilibre. « appuyer » et « rebondir ». Le pouce quitte ensuite la corde et vient se poser sur la suivante. En effet. 4. La sensation est la même ici avec le pouce.Principe n° 16 . ou attend que son tour de jouer vienne. ou « flottant » entre deux cordes. se repose sur une corde en attendant son tour pour jouer cette corde. ce qui génère d’innombrables problèmes au moment du jeu. il peut. posé légèrement sur une corde en position « au repos »  Le Pouce Appuyant (The Pressing Thumb) C’est une des façons selon laquelle le pouce exerce de la pression sur une corde pour jouer une note : 1. Le pouce se détend ensuite immédiatement. détendues. Il est très important de se familiariser avec la sensation du « Pouce Flottant ». Tous les muscles du bras et du haut du corps travaillent ensemble pour contrebalancer la force de la corde « appuyant » en retour sur le pouce.

Principe n° 17 . Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 54 . Cependant. Évidemment. même légèrement. C’est un exemple de ce que je voulais dire dans les chapitres précédents à propos de la découverte de sensations et de la conscience croissante que l’on obtient en portant une attention particulière à ces détails subtils.Le rôle du haut du bras et de l’épaule Chaque fois que vous jouez une note avec un doigt de la main droite ou un médiator. Le haut du bras et l’épaule doivent alors relâcher l’effort qu’ils ont fait pour amortir la pression de la corde. à chaque fois que vous jouez une note. Chaque fois que vous jouez une note avec un doigt de la main droite ou un médiator. S’il s’agit de sauter une corde. Le bras entier et l’épaule jouent chaque note. Résultat : les doigts se contractent. Gardez bien ces éléments à l’esprit en faisant l’exercice suivant et. Il faut plutôt l’imaginer.Le troisième mouvement que le pouce peut adopter lui sert à absorber l’impact que provoque le grattage de la corde et à être propulsé dans sa prochaine direction : 1. Que se passe-t-il ? La corde commence à renvoyer cette pression sur le doigt. situation qu’il n’identifie cependant pas consciemment. avec de l’entrainement. Je vais détailler ce que je veux dire et expliquer pourquoi autant de personnes ont de gros problèmes avec la tension accumulée dans le haut du bras. C’est pour cela qu’il est si difficile de garder les épaules détendues en jouant. de la même façon qu’il en existe un pour le doigt. évidemment. S’il s’agit de jouer la corde suivante. S’il s’agit de rejouer la même corde. le pouce fera un petit cercle et se placera en position sur la prochaine corde. la pression exercée sur le doigt diminue. et le sentir. Un doigt commence ensuite à appuyer sur une corde. Cela devient une « sensation » comparable à celle de marcher en détendant la jambe levée lancée vers l’avant. Les muscles du haut du bras et de l’épaule doivent alors faire des ajustements conséquents pour maintenir leur position et celle de la main pendant que la corde « appuie » sur le doigt. Remarque : ce mouvement « circulaire » du pouce se produit tellement rapidement qu’il n’est pas perceptible à l’œil nu. Il est nécessaire de mettre en place un processus constant de relâchement de la tension de l’épaule. le pouce fera un petit cercle et viendra se replacer en position de jeu sur la corde 2. soit « flottant » avant de jouer la corde. pendant et après la frappe. ce n’est pas seulement le doigt ou le médiator qui la joue. comme lorsque l’on joue la 6ème corde puis la 4ème le pouce fera un large cercle lui permettant de sauter la 5ème corde. ce n’est pas seulement le doigt ou le médiator qui la joue. soit au repos. Développez une conscience totale du bras avant. cela devient tout à fait automatique. la situation la plus commune est que le guitariste ne relâche pas l’effort dans le haut du bras et qu’il reste en tension constante. À mesure que la note est jouée et que la corde est relâchée. Le bras entier et l’épaule jouent chaque note. 3. pendant que l’autre supporte son poids. Pensez à votre bras et à votre main se reposant confortablement en position par-dessus la guitare.

détendus. 4. lorsque vous dominerez cette frappe du pouce au repos. pendant que la main et le bras restent en position. Le Pouce au Repos touche la 6e corde. faites ces mouvements dans l’ordre : 1.  La Frappe Libre du Pouce (Thumb Free Stroke) Dans cette 3e étape. Répétez ces étapes sur toutes les cordes. Plus tard. mais le pouce va maintenant jouer les notes. pour l’étape 3 qui atterrit directement sur la corde suivante sans mouvement circulaire comme pour le Pouce Rebondissant. en devenant un Pouce au Repos. Avec la main en Tasse. refaites l’exercice accompagné des doigts. en déplaçant le bras correctement comme décrit cidessus. étape 3 Jouer d’une corde à l’autre (aux doigts) Objectif L’objectif de cet exercice est de permettre la coordination du bras en mouvement et de la main en utilisant le mouvement du pouce et les conditions décrites plus haut. Le Pouce Flottant est sur la 6e corde 2.  La Frappe du Pouce Au Repos (Thumb Rest Stroke) Répétez les opérations ci-dessus. mais utilisez le « Pouce Appuyant ». commence à appuyer légèrement. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 55 . pour combiner les mouvements du pouce et ceux des autres doigts de la main droite. fait son petit cercle et atterrit sur la 5 e corde.Exercice n° 5 . Il se détend immédiatement et devient le Pouce au Repos. vous allez effectuer les mêmes mouvements qu’à l’étape 2. et le pouce en V. 3.Le changement de corde avec la main droite. de façon à ce que la main et le doigt soient amenés correctement en position adéquate. tout en observant le rôle du haut du bras et en maintenant la relation bras/main. Le pouce appuie et devient le Pouce Rebondissant.

Vous les bougez à partir de la jointure doigt-main. vous obtiendrez plus de puissance et de vitesse pour une tension amoindrie.Obtenir le mouvement correct du doigt : le salut (« waving bye-bye ») Vous avez 3 phalanges de taille décroissante sur chaque doigt. Accélérez ce mouvement de façon à agiter vos doigts comme si vous disiez au revoir à quelqu’un. c’est alors que les ennuis apparaissent. ce n’est pas la technique la plus efficace pour utiliser son doigt. nous pensons que nous le faisons correctement alors que ce n’est pas le cas. il se maintiendra tout seul et sans effort.Principe n° 18 . Assurez-vous d’être très attentifs à cela et de le contrôler en permanence. Comme nous venons de l’expliquer. Elle rend les frappes moins puissantes et moins rapides tout en créant de la tension dans la main. Hors pouce. tout en maintenant une bonne position des mains. Elle vous aidera à vous entrainer à n’activer que les muscles nécessaires à la réalisation d’une action particulière. Outil n° 5 . La plupart des gens qui jouent aux doigts mobilisent celle du milieu pour faire une frappe. Très souvent. si vous arrivez à vous habituer à la sensation que donne une telle utilisation du doigt. autrement dit de la phalange qui fait du bruit lorsque l’on fait « craquer ses doigts ». Au bout du compte. Attention ! Acquérir ce mouvement correct du doigt est une des choses les plus difficiles à atteindre. S’il est bon de prendre conscience de la tension et de s’appliquer alors à la minimiser. Voici une bonne façon de s’habituer à la sensation que procure l’utilisation de cette phalange : 1. Nous y arrivons généralement pendant un temps. Acquérir ce mouvement correct du doigt est une des choses les plus difficiles à atteindre. vous aurez une technique bien meilleure. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 56 . puis cessons d’y être attentifs. en les bougeant à partir de la grosse phalange. cela reste une action curative : nous tentons de nous en débarrasser après qu’elle se soit déclarée. Amenez votre main jusqu’au niveau des yeux et refermez-la de façon à ce que vos doigts entrent légèrement en contact avec votre paume. Si vous réussissez à empêcher les muscles inutiles de se contracter et de réagir en premier. c’est seulement celle que nous utilisons lorsque nous n’en connaissons pas de meilleure. Il serait bien mieux de faire en sorte qu’elle n’apparaisse pas du tout. 2. Vous utilisez maintenant vos doigts correctement pour jouer en « fingerstyle ». tout en maintenant une bonne position des mains. La bonne technique consiste à bouger le doigt à partir de la grosse phalange. En bougeant vos doigts à partir de cette phalange lorsque vous jouez. la Tension Sympathique contracte des muscles inutiles faisant ainsi obstacle partiellement ou totalement à l’utilisation efficace des muscles utiles. Tendez ensuite vos doigts vers l’extérieur. et non de la phalange du milieu comme dans la plupart des cas.La technique de la pression graduelle : réduire et éliminer la tension sympathique Cette technique vous permettra de minimiser la tension inutile.

Soyez attentif à toute réaction des autres muscles. Principe n° 19 . Le doigt ne devrait pas non plus se raidir. L’index a réalisé une frappe repos. La phalange du milieu doit rester un peu Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 57 . et le majeur et l’annulaire sont en position pour faire de même.  Utiliser le doigt avec la Technique de la Pression Graduelle 1. 2. Observez la photo de la page 53. Vérifiez qu’il reste sur le côté. Regardez votre main.La frappe repos et la frappe libre (des frappes différentes pour des notes différentes) La Frappe Repos (Rest Stroke) La Frappe Repos revient à maintenir le doigt à environ 45° de la corde (en d’autres termes. Retirez le majeur et l’index des cordes et maintenez-les détendus juste à l’extérieur de la première corde. La Technique de la Pression Graduelle consiste à écraser lentement la corde. Elle ralentit le processus entier. Elle est utilisée pour les mélodies ou pour les accentuations. mais rester détendue. Nous l’utiliserons dans les exercices suivants. Observez la phalange distale de votre doigt.  Amener le Doigt à la Corde 1. C’est cela la « Technique de la Pression Graduelle ». et laissez le bout du doigt se poser en douceur sur la première corde. si une feuille de papier était posée à plat sur les cordes. c’est-à-dire la phalange la plus proche du bout du doigt. Elle est souvent exécutée de concert avec une Frappe Libre (cf « Comprendre : la Frappe Libre » plus bas). Votre index devrait être à environ 45 degrés de la corde. Revoyez les conseils du placement du bras et de la main droite en fingerstyle et faites la Tasse. « La Technique de la Pression Graduelle correctement réalisée » montre comment votre main devrait apparaitre dans un miroir. Cette frappe permet de produire un volume maximum et une tonalité pleine. baissez les yeux et vérifiez que vous voyez un « V » entre le pouce et les doigts. en particulier du pouce. tout en restant attentif et en réduisant la Tension Sympathique. Détendez le majeur et l’annulaire s’ils se contractent aussi en réaction à la pression appliquée par l’index. Détendez le pouce s’il se contracte en réaction à la pression appliquée par l’index. Retirez votre pouce de la corde et laissez-le « flotter ». Il se détend alors immédiatement.C’est à cela que sert la Technique de la Pression Graduelle. 2. Commencez à appuyer doucement sur la corde avec le doigt et vérifiez que vous faites ce mouvement à partir de la grosse phalange. le doigt serait à mi-chemin de la perpendiculaire au papier). étendez l’index vers la première corde sans ne rien bouger d’autre. À partir de cette position et avec les doigts complètement détendus. et vient se poser sur la corde derrière lui. « plongé » entre la 4ème et la 3e corde. 3. Elle ne devrait pas se plier et devenir rigide à mesure que le doigt appuie. de façon à ce que vous puissiez observer l’enchainement des mouvements et améliorer le contrôle que vous avez sur chacun d’eux. Le doigt appuie ensuite sur la corde d’un bout de doigt détendu.

Observez la position correcte sur la photo du bas de la page suivante. du cou jusqu'au bout des doigts. commencez à intégrer cette frappe dans les mouvements du bras sur lesquels vous vous êtes entrainés dans l’Exercice de Changement de Corde avec la Main Droite. il y reste. Lorsque vous frappez une corde. Placez la main en position pour la frappe repos et jouez de la 1ère corde à la 6e en utilisant l’index et le majeur. Prenez conscience de la sensibilité de tous les muscles. en frappe repos. bougez à partir de la grande phalange et laissez le doigt venir se poser contre la corde suivante.pliée à mesure que le doigt continue d’appuyer et arrive au bout de la frappe. il utilise l’énergie de la corde pour se propulser vers sa nouvelle localisation. S’il doit jouer la corde sur laquelle il est au repos. Une erreur fréquente que nous avons tendance à commettre est de garder le doigt enfoncé contre la corde après une frappe repos. La Frappe Repos revient à maintenir le doigt à environ 45° de la corde. Sinon. Entrainez-vous ensuite avec le majeur et l’annulaire en alternance. utilisez l’index et le majeur et placez-les sur la première corde. appuyant sur la corde d’un bout de doigt détendu et venant se poser sur la corde derrière lui. Pour finir. Le doigt doit se détendre immédiatement et laisser la pression venant de la corde qu’il touche le propulser vers la prochaine position. Pour commencer à vous familiariser avec la frappe repos. 3. pour être sûr qu’ils restent détendus dans la position correcte. voire même de le laisser à cet endroit pendant que nous luttons pour faire jouer au doigt suivant sa note. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 58 . puis détendez-vous. utilisez aussi bien le majeur et l’index que le majeur et l’annulaire. Augmentez la pression que vous exercez sur la corde. Vérifiez minutieusement tout ce que vous êtes supposé faire avant de commencer et continuez d’être attentif lors de cette vérification. inversez l’ordre des doigts.La Frappe Repos Avec La Technique De La Pression Graduelle Après vous être habitué à faire la Frappe Repos tout en gardant le reste de la main en position et détendue. Exercice n° 6 . jusqu’à ce que le doigt l’écrase et la fasse entrer en mouvement.

Photo 10 .La frappe repos avec la technique de la pression graduelle. Photo 11 .La frappe repos avec la technique de la pression graduelle faite correctement Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 59 .mal faite Les doigts voisins sont contractés.

la position de la Tasse. Puis faites-la avec le majeur et l’annulaire. Principe n° 20 . Voici une orientation qui vous guidera. parfois. Lorsque l’on joue une frappe libre. Les descriptions additionnelles de cette section viendront éclaircir cette remarque. Il peut aussi servir pour les gammes et. Plus important encore. C’est ce qu’on appelle communément le « picking ».Prenez garde aux choses suivantes :  La main et le poignet restent toujours dans la même position  La main est complètement détendue avant et après chaque frappe  À mesure que le doigt touche puis appuie sur la corde. lorsque l’on veut obtenir une touche et une tonalité plus légères. Vous devez faire attention à la main. il doit passer par-dessus. Une frappe libre correctement faite est une des choses les plus dures à apprendre tout comme une des plus importantes.  Amener le doigt à la corde La position pour la frappe libre est assez différente de celle utilisée pour la frappe repos. vous pouvez développer une aisance et une vitesse considérables et être capable de réaliser toutes les formes de picking. Utilisez l’index et le majeur avec la frappe repos.La frappe libre La position du doigt avant de jouer une corde avec une frappe libre implique d’avoir un angle plus grand entre le doigt et la corde. Si vous parvenez à l’apprendre comme il se doit. Cela va lui permettre d’amener le doigt à la corde qu’il va jouer différemment. vers le sol tout en restant à la même distance de la caisse de la guitare. Les phalanges du milieu et du bout sont plus concernées par la réalisation de la frappe et la phalange du bout du doigt ne se détend généralement pas complètement. elle garde une certaine rigidité. et soyez sur vos gardes par rapport à la Tension Sympathique. et utiliser la Technique de la Pression Graduelle. est celle sur laquelle on se base pour réaliser la frappe libre. les autres doigts ou muscles ne se raidissent pas en sympathie avec le doigt actif. le bout du doigt ne doit pas venir se poser sur la corde de derrière. de façon à ce qu’il ne touche pas la corde de derrière. Cette frappe est la plus utilisée lorsque l’on joue. la main est positionnée plus bas. Il est utilisé pour tous les types d’arpèges et pour le trémolo. En réalité. quand elle est faite correctement. La frappe libre est une frappe plus légère et le doigt ne touche pas la corde de derrière avant de continuer. utilisez la Technique de la Pression Graduelle. Faites attention à la main. Le doigt qui va jouer doit être positionné de façon à ce que la phalange du milieu soit derrière la corde qu’il va frapper. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 60 .

à mesure que le doigt continue d’appuyer pour finir la frappe. la position dans laquelle le doigt se trouve par rapport à la corde doit lui permettre de passer par-dessus la corde derrière lui en poursuivant sa frappe. En jouant la corde. ATTENTION : nous croyons souvent que la phalange du milieu est sous la corde que nous allons frapper. Détendez le pouce à mesure qu’il se contracte en réaction à la pression appliquée par l’index.L’index après la Frappe Libre Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 61 . 3. en particulier ceux du pouce. ou que vous n’utilisez pas le doigt correctement. tout en faisant en sorte qu’il reste près des cordes se trouvant derrière. ayant un rôle moins important que pour la frappe repos. Observez votre main. Photo 12 . Commencez à appuyer doucement avec le doigt et restez attentif à toute réaction venant d’autres muscles. La phalange du milieu doit rester pliée. La grande phalange sera plus ferme avec la frappe libre qu’avec la frappe repos. Le doigt qui va jouer doit être positionné de façon à ce que la phalange du milieu soit sous la corde qu’il va frapper. Vérifiez que vous respectez tous les détails. Augmentez la pression sur la corde jusqu’à ce que le doigt l’écrase et la mette en mouvement. Si votre doigt heurte la corde se trouvant derrière lui après sa frappe c’est que vous êtes mal positionné. alors qu’elle ne l’est pas. est de garder le doigt haut dans la paume après la frappe.Voici une orientation qui vous guidera. RECOMMENCEZ ET REVÉRIFIEZ TOUT A NOUVEAU ! Le problème le plus fréquent avec la frappe libre. hormis de commencer la frappe avec la phalange du milieu et non avec la plus grande. commencez la frappe en partant de la grande phalange et n’utilisez celle du milieu que pour guider le bout du doigt par-dessus la corde en train d’être frappée. Détendez le majeur et l’annulaire à mesure qu’ils se contractent aussi en réaction à la pression appliquée par l’index. 2. 4. utilisez un miroir et faites extrêmement attention à ce travers à chaque fois que vous vous entrainez ! 1. Si vous exécutez une Tasse correcte. 5. Revoyez les instructions pour la Tasse.

Après que le doigt a réalisé la frappe et poursuit.  Comment savoir si vous faites la frappe libre correctement Voici une bonne façon de vous assurer du bon fonctionnement du doigt pendant la frappe libre. Cela veut dire que le doigt est détendu. Maintenant. hormis de commencer la frappe avec la phalange du milieu et non avec la plus grande. Remarquez-vous comment sont vos doigts ? Remarquez-vous que vous devez bouger à partir de la grande phalange afin que votre ongle touche la 4ème corde ? 3. Très vite. soulevez l’index et faites-lui quitter cette corde pour se placer sur la 4ème de sorte que l’ongle touche la corde. Placez votre main en position pour une frappe libre avec l’index sur la 3e corde. 4. votre entrainement sera particulièrement riche et puissant. prêt et correctement placé avant que la note soit jouée et qu’il revient à la position suivante détendu et prêt à jouer la prochaine note. 1.La frappe complète (the complete stroke) Ceci est un des principes les plus importants à retenir pour un guitariste qui joue aux doigts. Désormais. Il voit chaque coup comme une partie d’un processus. le mouvement part de la grande phalange. Survolez les cordes de derrière tout en gardant le bout du doigt proche des cordes. à partir de cette position et sans bouger la main. Essayez de vous détendre dans cette position. Sentez-vous cette élasticité dans votre doigt ? C’est à cela que ressemble la sensation du doigt dans une frappe libre. laissez-le se détendre et revenir à sa position initiale. assurez-vous donc de les revoir encore et encore. (Lisez la « Frappe Complète »). Le problème le plus fréquent avec la frappe libre.Le bout du doigt est bas en direction de la corde. Pour réaliser cela. en utilisant le doigt de la même façon. placez l’ongle de l’index sur la 5e corde. ils seront tous dans la paume ! Principe n° 21 . La pire chose que vous pouvez faire est de garder le doigt haut dans la paume et commencer ensuite à utiliser un autre doigt. Si vous gardez ce concept à l’esprit chaque fois que vous vous entrainez. Sans jouer la 3e corde. Vous devez vérifier que chaque note est jouée en utilisant la Frappe Complète. il doit pour chaque coup laisser la boule exactement où il le souhaite de façon à être déjà en place pour le prochain coup. le bout du doigt la touchant légèrement. De la même façon qu’avec tous les « Comprendre » de ce livre. Ne le laissez pas remonter vers la paume. Pensez à un brillant joueur de billard pouvant nettoyer la table sans manquer un coup. en gardant la même apparence et la même sensation et en bougeant à partir de la grande phalange. 2. aucun doigt ne sera près des cordes . à les utiliser et à faire en sorte que le résultat se voit dans votre pratique sera exactement proportionnelle à l’attention que vous leur consacrerez. est de garder le doigt haut dans la paume après la frappe. Votre capacité à les comprendre. retournez en Tasse et jouez cette fois-ci la 3e corde avec l’index. ce qui vous oblige à bouger encore plus à partir de la grande phalange. non comme un élément Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 62 . ou passer à celle dans laquelle il sera utilisé si ce n’est pas la même. et de ne pas revenir à une position détendue de départ près des cordes et prêt à jouer.

Si vous utilisez un médiator.La plongée de doigt avec le pouce  Objectif Apprendre comment utiliser le pouce pour faire sonner des notes. Est-il complètement détendu en position ? Observez-le après avoir joué la note. cela prend beaucoup de temps et d’effort de le ramener en place pour la prochaine note. Pensez à l’endroit où le doigt va jouer ensuite et ne retirez pas cette attention du doigt avant de l’avoir mis en place dans sa prochaine position (Voir Continuer. Plus vous jouez de notes comme cela. vous allez le payer cher en tension supplémentaire créée pour le réaliser à temps. La plus grande violation de ce principe intervient lorsqu’une personne réalise une frappe repos et garde le doigt appuyé contre la corde sur laquelle il est venu se reposer. Tout cela peut être évité en s’appliquant à faire une frappe complète à chaque fois que vous jouez une note. Voici un principe de base dans la pratique de la guitare : vos doigts doivent toujours être « détendus et en position ». Plus facile à dire qu’à faire. Il aurait répondu ceci : « Je sais où sont mes doigts ». alors que le doigt suivant arrive pour jouer. grand violoniste connu pour son incroyable technique. où est-il encore en train de retenir la tension obtenue de la note précédente ? Très souvent. loin de la prochaine note. page 22) et d’avoir vérifié qu’il est aussi détendu que possible. observez vos doigts ou votre médiator et vérifiez qu’ils respectent ce principe. Lorsque vous faites l’Entrainement No Tempo. Lorsque vous vous entrainez en No Tempo et en tempo lent. s’est vu interrogé sur son secret. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 63 . « La plongée de doigt » est l’expression que j’utilise pour décrire où et comment les doigts devraient être positionnés. voire impossible de jouer. « sachez comment sont vos doigts ». Est-il toujours détendu et en position pour jouer la prochaine note. vous pouvez vous assurer de réaliser correctement une frappe complète. Si vous utilisez correctement votre attention. observez la main et surtout le poignet qui le soutiennent avant de jouer la note. nous jouons la note et laissons le médiator quelque part entre les cordes. Si vous parvenez tout de même à faire ce mouvement suivant. Voici un principe de base dans la pratique de la guitare : vos doigts doivent toujours être « détendus et en position ». Exercice n° 7 . J’ajouterais donc. observez chaque doigt se déplacer. tout en gardant la main en Tasse. Il devient alors difficile. plus vous créez une bulle de tension. Bien sûr.isolé. Vous devez voir chaque note de la même façon. Parfois c’est même impossible. ainsi que tous les mouvements nécessaires à réaliser chaque note. Jascha Heifetz. imperturbable face à l’action du pouce.

Je pense constamment à « Suivre le bout de mes doigts » lorsque je m’entraine. Savoir en permanence
où ils se trouvent révèle la source de la plupart des problèmes.

Je pense constamment à « Suivre le bout de mes doigts » lorsque je m’entraine. Savoir en
permanence où ils se trouvent révèle la source de la plupart des problèmes.
Le premier obstacle à toujours rester « détendu et en position » est la capacité à voir la différence
entre la relaxation totale et différents degrés de tension. Comme nous en avons déjà parlé, beaucoup
de gens n’y parviennent pas et cette capacité doit être entretenue grâce à un entrainement
consciencieux. Le second obstacle est de méconnaitre la position correcte pour chacune des situations.
Savoir quelle pourrait être la meilleure place pour un doigt particulier à un moment particulier exige
énormément d’analyse et d’expérience, surtout pour la main gauche.
La main droite est un peu plus accessible à ce sujet. Nous savons que les doigts doivent être PRES DES
CORDES de façon à les frapper, plus ils sont proches mieux c’est. Un écart d’à peine ½ cm peut faire la
différence entre être capable de faire quelque chose et en être incapable, surtout à vitesse élevée.
S’exercer à la plongée de Doigt avec une frappe libre à partir d’une Tasse est une très bonne façon
d’entrainer ses doigts à jouer et à rester près des cordes.

Préparation : Faire semblant

Nous commencerons par « simuler » le mouvement : nous allons faire semblant de toucher et de faire
sonner la corde sans le faire réellement. En simulant ainsi, faites passer chaque doigt, un par un, pardessus la corde puis retourner dans sa position. De cette façon, vous pouvez vous entrainer à faire le
mouvement correct sans induire de la Tension Sympathique dans la main droite et risquer de perdre la
position. (Entrer en contact avec la corde et l’écraser réellement engage les muscles du bras qui font
les ajustements nécessaires pour maintenir le bras et la main en position. Cela est évidemment
nécessaire, comme nous en avons discuté, mais il est préférable au début d’entrainer les doigts à faire
le mouvement sans subir cette difficulté.)
Faites donc l’exercice suivant. Commencez par le faire sans réellement toucher ni faire sonner la corde,
puis faites-le complètement.

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare
Page 64

Photo 13 - Tous les doigts sont en plongée, en tasse.
Observez comme on aperçoit les bouts des doigts sous les cordes.
1. Reprenez la Tasse. Vérifiez que vos doigts se touchent légèrement, que vous avez bien le « V »
entre le pouce et les doigts et que la phalange du milieu de chaque doigt est sous la corde qu’il
touche.
2. En maintenant les doigts en léger contact avec les cordes, laissez le pouce « tomber » et faire
sonner la 4ème corde. Autrement dit : utilisez le pouce pour jouer la 4ème corde, mais ne
laissez que le pouce bouger, rien d’autre et surtout pas le poignet. Le pouce devrait bouger à
partir de la jointure du poignet, pas de la phalange du milieu. (Il ne vaut mieux pas utiliser la
Technique de la Pression Graduelle ici.)
3. Observez les bouts des doigts lorsque vous déplacez le pouce. Vérifiez qu’ils continuent de
toucher légèrement les cordes. Vous devez rester extrêmement détendu de façon à maintenir
vos bouts des doigts dans la bonne position.
4. Une fois le pouce tombé, remontez-le vers son point d’origine, en contact avec la 4ème corde.
Remontez-le dans un mouvement elliptique, c’est-à-dire suivant un mouvement circulaire tout
en restant près des cordes. Ne permettez pas qu’il s’en éloigne. Laissez-le finalement venir se
poser sur la 4ème corde. Tous les doigts doivent être exactement comme ils étaient lorsque
vous avez commencé.
5. Retirez maintenant le pouce et les doigts de leurs cordes, tout en les gardant extrêmement
proches et « plongés » entre les cordes. Détendez-vous et laissez le pouce tomber de la même
façon. Observez les bouts de vos doigts et maintenez-les proches et « plongés » dans les
cordes.
6. Refaites cela encore et encore, en faisant attention à tout, en vous détendant et en gardant les
doigts « plongés » en position entre les cordes.

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare
Page 65

Exercice n° 8 - La plongée de doigt avec les doigts

Objectif :

S’approcher d’une utilisation indépendante et individuelle de chaque doigt, ce qui est essentiel à toute
technique fiable à tout niveau de pratique. Développer la capacité de faire exécuter à chaque doigt une
Frappe Libre, sans induire de Tension Sympathique dans d’autres doigts ou dans toute autre partie du
corps.

Préparation :

Revoyons le déplacement correct du doigt dans une Frappe Libre. Faites la Tasse. Sans jouer la 3e
corde, détachez l’index de la corde et placez-le sur la 4ème corde, de façon à ce que l’ongle la touche.
Détendez-vous dans cette position. Remarquez-vous la position du doigt ? Voyez-vous que vous devez
bouger à partir de la grande phalange pour que l’ongle touche la 4ème corde ? Faites attention à
utiliser les doigts de cette façon dans les exercices suivants.
Par ailleurs, comme dans l’exercice précédent, commencez par faire celui-ci en le « simulant ». Faites le
mouvement avec les doigts, mais passez par-dessus la corde sans la toucher ni la faire sonner.
1. Mettez-vous en Tasse. Vérifiez que vos doigts se touchent légèrement entre eux, que vous avez
bien le « V » entre le pouce et les doigts et que la phalange du milieu de chaque doigt est sous
la corde qu’il touche.
2. En gardant le pouce, le majeur et l’annulaire sur les cordes, faites une frappe de l’index tout en
gardant les autres doigts en léger contact avec les cordes. Vérifiez que l’index frappe à partir
de la grande phalange, en faisant le « salut » dont nous avons parlé antérieurement. Vérifiez
aussi qu’il ne touche pas les cordes derrière lui en les dépassant. Maintenez-le près des cordes
à mesure qu’il vogue, ne le laissez pas se courber et remonter à l’intérieur de la paume.
3. Retirez maintenant les doigts des cordes et maintenez-les « plongés ». Refaites la même frappe
avec l’index, en observant les autres doigts pour vérifier qu’ils restent en place.
4. Refaites cela en utilisant le majeur, puis l’annulaire, tout en gardant les autres en place.
Maintenez dans un premier temps les autres doigts posés légèrement sur les cordes, puis
« plongés » à l’intérieur.
Vous allez probablement trouver particulièrement difficile d’utiliser le majeur tout en gardant les
autres doigts détendus. Remarquez-vous comme l’index veut quitter la corde lorsque vous utilisez
votre majeur au moment ou celui-ci fait le retour ? Vous devez utiliser beaucoup de « Pause » et
d’« Entrainement No Tempo » pour exercer vos doigts dans ce sens. Si vous arrivez à atteindre le
niveau requis d’intensité mentale, vous réussirez.

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare
Page 66

J’ai constaté que les élèves accumulent toujours de la tension dans l’épaule et/ou sortent légèrement de la position avec le poignet ou la main. J’aimerais être là pour vous corriger à mesure que vous vous raidissez et que vous sortez de la position. mais je ne le serai probablement pas.Une mauvaise frappe libre La phalange du milieu dépasse celle du majeur Je n’insisterai jamais assez sur le corps dans son ensemble et la vérification constante de l’épaule. donc s’il vous plait corrigez-vous ! Obtenir ce contrôle demandera beaucoup d’entrainement. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 67 . du poignet et de la main pendant et après chaque mouvement.Photo 14 .L’index avant la frappe libre tranquillement accolée au majeur Photo 15 . mais vous l’obtiendrez si vous persévérez. Faites les exercices ci-dessus chaque jour pendant quelques minutes.

L’index et l’annulaire restent en Tasse.Photo 16 . Photo 17 . L’index et le majeur restent en Tasse.L’annulaire après la frappe libre. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 68 .Le majeur après la frappe libre.

Jouez la 4ème corde avec le pouce. l’arpège de 6 notes  Objectif : L’objectif est le même que l’exercice précédent. car il va vouloir s’en détacher). jouez la 2e corde avec le majeur 2. ce qui est souvent nécessaire lorsque l’on joue. Faites l’arpège à 4 notes ci-dessus. l’arpège à 4 notes  Objectif : Exécuter un modèle basique à 4 notes (arpège) avec le pouce et les doigts jouant des cordes adjacentes en maintenant la relation bras/main et la position Tasse pendant les mouvements et revenir à la position correcte à la fin.Exercice n° 9 . vous avez les bases pour tous les types d’enchainements aux doigts. À mesure que le pouce revient à une position « en plongée » et « flottante » sur la 4ème corde. puis enchainez à partir de l’étape 5 les mouvements suivants : 1.Le pouce et les doigts. avec deux notes en plus. À mesure que l’index revient à sa place. 4. 2.  Préparation : Ce modèle d’arpège très important et fréquemment utilisé est une extension du précédent. jouez la 3e corde avec l’index. Faites revenir l’index 4. jouez la 2e corde avec le majeur. Après vous être entrainé à la Tasse et aux Exercices de Plongée de Doigt.  Préparation : Si vous parvenez à faire ce mouvement des doigts correctement. À mesure que le majeur revient. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 69 . 5. les doigts touchant légèrement les cordes. Faites revenir l’annulaire sur l’extérieur de la 1ère corde. La position de votre main doit ressembler exactement à celle que vous aviez lorsque vous avez commencé. faites cet exercice. jouez la 1ère corde avec l’annulaire. Placez-vous en Tasse. À mesure que le majeur revient (et en faisant attention à ce que l’index reste en léger contact avec la 3e corde. Vous devez être comme vous étiez lorsque vous avez commencé. 1. À mesure que l’annulaire revient. et vient toucher légèrement la 3e corde qu’il vient juste de jouer. jouez la 3e corde avec l’index 3. Vous devez vérifier que vos doigts sont en train de faire une frappe libre correcte. 3.Le pouce et les doigts. Répétez tout à partir de l’étape 2. VERIFIEZ BIEN! Exercice n° 10 .

Faites la Tasse 2. Reposez le pouce légèrement sur la 3e corde. Permettez au pouce d’effectuer le petit mouvement circulaire décrit dans l’introduction du Pouce Rebondissant et laissez le pouce venir se poser sur la 5e corde. 4. 7. Laissez-le flotter au-dessus de la 6e corde quelques secondes. les doigts sont retirés des cordes. écrasez la corde et permettez que la pression de la corde revienne sur le pouce pour le propulser vers le haut à mesure que vous faites « tourner » le pouce légèrement vers la 6e corde.  Préparation : 1. Répétez l’étape 5. puis appuyez doucement. l’index à la 2e corde et le majeur à la 1ère. répétez la même action du pouce que précédemment. Exercice n° 12 . Détendez tout.Exercice n° 11 . Répétez tout depuis l’étape 2. écrasez la corde.  Préparation : 1. 3. Faites la Tasse. Laissez-le se reposer sur la 6e corde. alors que les doigts sont en mouvement en train de réaliser une frappe libre. détendu et accolé au majeur. 5. 3. Votre annulaire est à l’extérieur de la 1ère corde. mais cette fois-ci sur la 6e corde. 6. « en plongée » et « flottants » 2. et permettez que la pression de la corde sur le pouce soit absorbée et l’aide à se Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 70 . En gardant les doigts « en plongée » et « flottants » (en les surveillant). faitesla sonner. Touchez la 4ème corde avec le pouce.Le pouce rebondissant avec l’arpège  Objectif : Développer la capacité à utiliser la frappe libre du pouce (son mouvement vers le haut inclus) en maintenant la relation bras/main et la détente du bras et de la main. Baissez la main droite de façon à ce que le pouce descende à la 3e corde.Le pouce rebondissant (bouncing thumb) et la frappe libre du pouce (thumb free stroke)  Objectif : Développer la capacité de garder les doigts détendus en position. en commençant cette fois par la 5e corde et en terminant sur la 4ème corde. « plongés » entre les cordes pendant que le pouce est en mouvement en train de réaliser une frappe libre (Pouce rebondissant). appuyez doucement.

Laissez-le se poser sur la 6e corde. pendant que le pouce exerce cette pression. Vérifiez de bien maintenir la main en Tasse. Détendez tout. suivi de la séquence index-majeurindex. En finissant son mouvement. puis faites-le tourner en le faisant revenir vers la 6e corde (cette frappe est une frappe libre). « en plongée » et « flottants » 2. Vous êtes maintenant revenus où vous étiez à l’étape 3. 5. pendant que les doigts sont en mouvement en train de réaliser une frappe libre. en utilisant le Pouce Rebondissant et en provoquant le petit mouvement circulaire qu’il fait lorsqu’il absorbe la pression de la corde. avec le pouce finissant sur la 3e corde. 7. 4. vérifiez que l’index retourne en position. 3. Pendant que le pouce joue. le pouce doit avoir atteint la 6e corde. en frappe libre. Jouez maintenant la 6e corde avec le pouce. Jouez la 5e corde avec le pouce comme précédemment. faites-la sonner. travaillent ensemble pour contrebalancer la force de la corde exerçant une pression sur le pouce.  Préparation : 1. Tous les muscles du bras et donc du haut du corps. et permettez que la pression de la corde sur le pouce soit absorbée et l’aide à se propulser vers le haut. écrasez la corde. prêt à jouer. jouez la 2e corde avec l’index. Touchez la 4ème corde avec le pouce. suivi par le majeur jouant la 1ère corde puis l’index rejouant la 2e corde. le pouce vient se poser sur la 5e corde. 4. suivi par le majeur jouant la 1e corde puis de nouveau l’index jouant la 2e corde. Pendant que le pouce tournoie. faisant Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 71 . Répétez la séquence pouce-index-majeur-index comme précédemment. Laissez-le flotter au-dessus de la 6e corde quelques secondes.Le pouce appuyant (pushing thumb) et la frappe repos du pouce (thumb rest stroke)  Objectif : Développez la capacité à utiliser la frappe repos du pouce (son mouvement vers le haut inclus) en maintenant la relation bras/main et la détente du bras et de la main. Le pouce finit sur la 4ème corde cette fois-ci. Jouez la 2e corde avec l’index. détendues. 8. 6. Faites la Tasse. Faites tout cela très doucement. 9.propulser vers le haut. 5. « en plongée » entre la 1ère et la 2e corde. Au moment où l’index joue pour la seconde fois. Continuez de tout détendre à toutes les étapes de ce processus et vérifiez que l’épaule ne se tende pas et que la main ne bouge pas de position. en frappe libre. Exercice n° 13 . En gardant les doigts « en plongée » et « flottants » (et en les surveillant). Toutes les autres parties du corps sont maintenues en équilibre. les doigts sur les cordes. laissez le pouce s’alourdir et commencer à appuyer sur la corde. Ils restent aussi détendus que possible. puis appuyez doucement. puis faites-le tourner en le faisant revenir vers la 6e corde.

7. Quand l’index commence à jouer à nouveau. 8. le pouce doit avoir atteint la 6e corde. Posez le pouce légèrement sur la 3e corde. Continuez de détendre tous les muscles à toutes les étapes de ce processus et vérifiez que l’épaule ne se tend pas. Utilisez le « Pouce Appuyant » et venez le poser sur la 5e corde. pendant que le pouce appuie sur la corde. jouez la 2e corde avec l’index. Avec le pouce en attente et au repos sur la 5e corde. et que la main ne bouge pas de sa position. le majeur et encore l’index sur les 2e-1e-2e cordes. laissez le pouce appuyer droit vers la 4ème corde. en frappe libre. reprenez les mouvements de l’index et du majeur depuis l’étape 8. commencez à appuyer sur la 5e corde avec le pouce. 4. Votre annulaire est à l’extérieur de la 1re corde. 2. Il ne réalise aucun rebondissement. Exercice n° 14 . prêt à jouer. 6. Répétez tout depuis l’étape 2. Répétez tout depuis l’étape 3. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 72 . vérifiez que l’index est alors revenu dans sa position. Finissez avec le pouce au repos sur la 3e corde. pendant que les doigts sont en mouvement en train de réaliser une frappe libre. En gardant les doigts « en plongée » et « flottants » (et en les surveillant).  Préparation : 1. jouez l’index. À mesure que l’index revient après avoir joué pour la seconde fois. 5.uniquement les ajustements nécessaires pour maintenir la position correcte. 9. suivi par le majeur jouant la 1e corde. 3. En utilisant le pouce. Écrasez la corde et venez le poser sur la 4ème corde. 10. « en plongée» entre la 1ere et la 2e corde. En continuant de surveiller les bouts de vos doigts pour être sûr qu’ils soient «en plongée» et « flottants ». et après avoir contrôlé la tension de l’épaule. Avec le pouce au repos sur la 4ème corde. laissez le pouce appuyer droit vers la 5e corde puis se reposer. Jouez maintenant la 6e corde avec le pouce.Le pouce appuyant et l’arpège  Objectif : Développez la capacité à utiliser la frappe repos du pouce (son mouvement vers le haut inclus) en maintenant la relation bras/main et la détente du bras et de la main. Laissez le pouce tomber en jouant la 3e corde et commencez ensuite à le faire revenir très lentement vers la 6e corde dans un mouvement circulaire. Baissez votre main droite de façon à ce que l’index soit sur la 2e corde et le majeur sur la 1ère. 7. Pendant que le pouce « tournoie ». ni mouvement circulaire. Placez-vous en Tasse. 6. détendue et accolée au majeur. puis détendez-le et laissez-le se reposer. et l’index jouant à nouveau la 2e corde. 8.

sans une bonne compréhension du but de l’exercice et sans une attention totale au corps et aux sensations apparaissant pendant l’exercice. avec le temps. attention ni conscience. En réalité. et ne prennent jamais conscience de la présence et de l’importance de toute la tension nuisible qu’ils créent dans les muscles et avec laquelle ils jouent. Ils demandent beaucoup d’attention. ce qui veut dire que vous devez vraiment les faire tous les jours. Beaucoup de gens font des gammes et autres exercices pendant des années et n’observent aucun progrès. C’est d’ailleurs très nuisible. les fondements pour un développement continu d’une technique efficace. vous commencerez à voit apparaitre une nouvelle conscience dans votre pratique et une capacité accrue à jouer.Principe n° 22 . En les faisant tous les jours. Ils fourniront. C’est parce qu’ils s’entrainent sans compréhension. de compréhension.À propos des exercices Je voudrais dire quelques mots sur l’utilisation des exercices dans le but d’améliorer votre technique. Il est clair. à partir de tout ce dont nous avons déjà discuté. pendant des années peut-être. C’est parce qu’ils s’entrainent sans compréhension. J’ai fait des gammes pendant beaucoup d’années et j’ai rencontré de grandes difficultés sur les vitesses plus élevées. Ils répètent la même chose encore et encore. rendant parfois la pratique impossible pour l’élève. Je n’ai pu développer une vraie vitesse et un vrai contrôle dans les grammes et dans beaucoup d’autres domaines de technique qu’après m’être attaqué aux fondamentaux sous-jacents de la technique de la guitare. Un mauvais entrainement bloque la tension dans les muscles et limite la capacité à jouer. Il faut être attentif aux différents groupes de muscles qui doivent répéter leurs rôles avant que des mouvements plus complexes puissent être réalisés correctement. Il y a beaucoup de choses qui doivent être travaillées séparément avant. due en grande partie à un meilleur contrôle des muscles nécessaires à la pratique de la guitare. et beaucoup de constance. les gammes et beaucoup d’autres exercices sont souvent bien trop compliqués pour permettre à la plupart des élèves de faire progresser leur technique. ou essayent de jouer. Ces Exercices ne demandent pas beaucoup de temps. ce qui vaut pour beaucoup d’autres guitaristes. Beaucoup de gens font des gammes et autres exercices pendant des années et n’observent aucun progrès. qu’il est totalement vain de faire les exercices sans une bonne compréhension de la façon dont les muscles fonctionnent et apprennent. ni attention ni conscience. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 73 . Les exercices que je donne dans ce livre doivent être considérés comme des Exercices Fondement.

Vérifiez de bien faire votre frappe à partir de la grande phalange. Chaque muscle affecte tous les autres muscles. Pour pratiquer votre jeu aux doigts. utilisez un miroir et essayez d’obtenir l’avis du meilleur guitariste que vous connaissez. votre Conscience Totale du Corps augmentera. 3. Acquérir les bonnes positions des mains est primordial à l’aisance de jeu. Soyez aussi conscient de votre respiration et de toute tendance à retenir votre souffle. Surveillez-les toujours lorsque vous vous entrainez. Votre façon de vous asseoir et de tenir la guitare affecte tout ce que vous faites avec vos doigts. la plus proche de la main. Si vous vous attachez à le faire. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 74 . Vous devez vous entrainer à être en permanence conscient de vos épaules lorsque vous jouez. 4. Une mauvaise position contractera le dos et les épaules. parce qu’elles auront tendance à réagir à tout ce que vous ferez avec vos doigts.Points clés à mémoriser 1. 2. Vous devez vous entrainer en étant conscient de votre corps dans sa globalité lorsque vous jouez. comprenez la différence entre la frappe repos et la frappe libre et sachez comment positionner votre main et utiliser vos doigts pour chacune d’elles.

« flottant » au-dessus des cordes à environ 2cm (voir photo p72). Alors que pour le jeu aux doigts. votre coude près du chevalet ou des micros. En tenant la guitare dans la position normale. au médiator le bras devra être placé de façon à ce que le coude dépasse la courbe la plus haute de la guitare et que la main ne se plie pas au niveau du poignet . Votre avant-bras doit être posé en entier sur les cordes et les toucher réellement. au-dessus de la rosace (ou des micros pour une guitare électrique). Votre main doit être au niveau de la 5e frette. quand vous les regardez de haut. il convient de reposer le coude sur le dessus de la guitare. 3. Levez maintenant votre main et votre bras ensemble. 1. Le bras. Autrement dit. vous puissiez voir qu’ils sont en ligne droite et qu’il ne sont pas à plus d’un centimètre au dessus de la corde. Votre coude va commencer à dépasser l’endroit où les cordes sont attachées à la guitare (chevalet). placez la main tenant le médiator sur le manche. Ceci est la meilleure position pour votre bras lorsque vous jouez avec un médiator. la meilleure position pour le bras et la main est assez différente de la position correcte du picking (jeu aux doigts). votre main et vos doigts bien alignés les uns par rapport aux autres. la main à plat sur les cordes tout comme l’avant-bras. Je dois maintenant mentionner plusieurs choses concernant une partie très importante et pourtant souvent sous-estimée de l’utilisation du médiator : la prise du médiator. 4.Les mécanismes médiator basiques de l’utilisation d’un Le bras et la main Avec un médiator. Voici la bonne méthode pour trouver cette position. le poignet et la main doivent rester parallèles à la caisse. comme s’ils tenaient un médiator. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 75 . 2.Chapitre 4 : Utiliser le bras droit et la main droite avec un médiator Principe n° 23 . en le gardant à plat sur les cordes. de façon à ce que. doucement. Faites glisser votre bras vers l’arrière. Laissez votre bras reculer et votre coude monter légèrement (en direction du plafond) mais gardez votre coude. Faites toucher votre majeur et votre index. la main et le bras doivent être parallèles à la caisse. votre poignet.

Placement du bras tenant le médiator .Placement du bras tenant le médiator . Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 76 . Photo 19 .position de début.position intermédiaire.Photo 18 .

Photo 20 - Placement du bras tenant le médiator - position de fin.

Tenir le médiator
Beaucoup de gens se créent des problèmes par la façon dont ils tiennent le médiator. Cela peut
devenir une technique individuelle à un certain niveau et vous trouverez de grandes différences entre
les guitaristes les plus célèbres. Eddie Van Halen tient le médiator entre son pouce et son majeur, par
exemple. Ce n’est pas le cas de la plupart des guitaristes. La majorité le tient entre le pouce et le
premier doigt. C’est ce que je recommande, en particulier pour les débutants.
Certes je ne dirais probablement pas à Eddie de le tenir différemment, mais je dis aux élèves de ne pas
le tenir ainsi au début, car pour la plupart des gens c’est une position créant déséquilibre et gêne. Si
quelqu’un insistait et me disait, après l’avoir travaillé pendant un moment, qu’il préférait sérieusement
utiliser le majeur ; je ne m’y opposerais pas. Quelque part, en effet, le fait de sentir que c’est bon pour
vous devrait passer avant tout le reste. Soyez seulement sûr que c’est vraiment bon pour vous et que
vous ne vous entêtez pas à continuer avec quelque chose qui ne marche pas, mais qui a juste
commencé, avec le temps, à être faussement « normal » pour vous.

Le médiator (…) ne ressort que de 3mm environ. C’est très important, car s’il ressort trop,
une trop grande partie entrera en contact avec la corde, rendant ainsi le jeu difficile.

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare
Page 77

Photo 21 - Tenir le médiator
Observez, seul le bout touche la corde.
Après avoir suivi la section précédente sur le placement correct du bras, suivez ces étapes pour la
tenue du médiator :
1. Tenez le bout du médiator avec votre main gauche
2. Tenez votre main droite devant vous, gardez la main courbée et détendue et tournez votre
bras de façon à ce que le pouce soit vers le plafond et votre paume face au côté gauche
(comme si vous serriez la main de quelqu’un, mais de façon plus détendue)
3. Posez le médiator sur le côté de votre index droit, le côté qui fait face au plafond. La partie
large du médiator est posée sur votre doigt, le bout pointe dans la même direction que celui-ci
et ne ressort que de 3mm. C’est très important, car s’il ressort trop, une trop grande partie
entrera en contact avec la corde, rendant ainsi le jeu difficile. Nous y reviendrons.
4. Placez maintenant votre pouce par-dessus le médiator et posez-le doucement sur la partie
large. Il doit être perpendiculaire à votre index, ce qui correspond à la façon dont il se place
naturellement. En d’autres termes, votre pouce et le bout du médiator font une « forme de
L ». Vous devez voir environ 3mm du médiator ressortir lorsque vous regardez votre pouce.

Au médiator le bras sera placé de façon à ce que le coude dépasse la courbe la plus haute de
la guitare, et que la main ne se plie pas au niveau du poignet, mais que le bras, le poignet et
la main soient parallèles à la caisse, « flottant » au-dessus des cordes à environ 2cm.
Déplacer le médiator jusqu’aux cordes
Avec votre bras placé comme décrit plus haut et votre main tenant le médiator correctement, vous
allez maintenant déplacer le médiator jusqu’aux cordes. Le pouce et l’index tiennent le médiator, les
trois autres doigts pointent vers l’extérieur de la main, en ligne courbée, et ne doivent pas se
recroqueviller dans la paume comme pour former un poing. Vous devez veiller à cette tendance en

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare
Page 78

permanence. C’est encore une autre façon qu’ont les muscles de se contracter pour plus de sécurité.
La main est plus équilibrée si les doigts sont à l’extérieur et détendus.
Évitez surtout d’appuyer votre poignet contre la caisse, ce que beaucoup de gens ont tendance à faire.
Cela produit de la tension dans tous les muscles impliqués dans le processus de jeu. De la même façon,
appuyer le petit doigt contre la guitare en quête de support induira de la tension.

Évitez surtout d’appuyer votre poignet contre la caisse, ce que beaucoup de gens ont
tendance à faire. Cela produit de la tension dans tous les muscles impliqués dans le
processus de jeu.

Principe n° 24 - Utiliser le médiator
Il vous faut comprendre exactement comment le médiator doit toucher la corde lorsque vous jouez.
Beaucoup de problèmes viennent d’un médiator entrant mal en contact avec la corde, selon un
mauvais angle et quittant ensuite la corde de la mauvaise façon. Voici la bonne méthode.
Avec votre bras et votre main correctement positionnés, placez le bout du médiator de façon à ce qu’il
touche la première corde et que, tout en étant posé sur elle, il passe très légèrement devant cette
corde en direction de la rosace. Il est primordial de ne pas avoir une partie trop importante du médiator
sur la corde lorsque vous jouez. Ceci est un des écueils les plus fréquents des débutants.

Beaucoup de problèmes viennent d’un médiator entrant mal en contact avec la corde, selon
un mauvais angle et quittant ensuite la corde de la mauvaise façon.
Vérifiez que le médiator, posé sur la corde, soit en angle droit par rapport à la corde. Il ne doit pas être
penché d’une autre façon par rapport à elle. Lorsque vous regardez le médiator, il doit pointer droit
vers la corde, sans être incliné à l'horizontale vers le sol ou le plafond.
La plupart des guitaristes penchent cependant le médiator légèrement vers la tête de la guitare, de
façon à ce qu’il ne frappe pas la corde à plat. C’est une bonne idée, cela réduit la résistance du
médiator pendant la frappe et produit une meilleure tonalité. Les guitaristes classiques font la même
chose avec leurs doigts, ils les inclinent légèrement de façon à ce que le côté gauche de l’ongle frappe
la corde, pour une meilleure tonalité et une plus grande aisance de jeu.

Lorsque vous regardez le médiator, il doit pointer droit vers la corde, sans être incliné à
l'horizontale vers le sol ou le plafond.

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare
Page 79

La main a tendance à se contracter encore plus. 6. évidemment. La main a tendance à se contracter encore plus. en la poussant vers le haut. sans créer de tension supplémentaire. Détendez votre bras et laissez le poids du bras passer à travers le médiator puis appuyez sur la corde. 5. Laissez le médiator appuyer sur la corde et l’écraser de 3mm environ. maintenez une légère pression et détendez-vous autant que possible. sans pour autant qu’il ne tombe. 2.La technique de la pression graduelle avec le médiator Vers le bas (down-pick) Placez votre main dans la position adaptée au médiator et vérifiez que vous le tenez correctement. afin qu’il finisse entre la 2nde et la 1e corde. Observez comment les doigts tiennent le médiator et comme le reste de la main cherche à se contracter en réaction. Vous devez tenir le médiator avec assez de mou pour qu’il puisse faire vibrer les cordes. Tenez cette position. Vérifiez de ne pas la tourner d’un côté ou de l’autre lorsque vous faites ce mouvement ascendant. pointé droit sur la corde. déplacez lentement le médiator vers la 2nde corde. respectez la séquence suivante : 1. 3. mais de façon détendue. Principe n° 25 . et stoppez le mouvement lorsque le médiator touche la corde. en la poussant vers le haut. Placez le médiator à mi-chemin entre la 3e et la 2nde corde. Ne lui faites poursuivre son mouvement que jusqu’à michemin de la prochaine corde. Relâchez toute tension dans le bras au moment d’appuyer sur la corde. le bout seulement dépassant la corde en direction de la guitare.La bonne façon de faire un down-pick Pour faire un down pick. Inclinez le bout vers la tête de la guitare. 4. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 80 . En bougeant à partir du coude. Ne raidissez pas votre prise sur le médiator en appuyant sur la corde.Outil n° 6 . Tenez le médiator fermement sans pour autant le comprimer. Vers le haut (up-pick) Placez le médiator sous la corde et exercez une pression contre la corde. sans appuyer. Placez le médiator sous la corde et exercez une pression contre la corde. Laissez le poids du bras passer à travers le médiator tout en maintenant ce dernier fermement. Placez le médiator sur la première corde. Votre poignet ne doit absolument pas pivoter du début jusqu’à la fin de la frappe. Regardez-la s’agiter légèrement lorsque vous l’écrasez. Laissez le médiator écraser la corde. correctement positionné. en l’écrasant d’environ 3mm.

Beaucoup de débutants prennent de mauvaises habitudes en contractant les muscles du poignet en tentant d’ancrer la main. ils contractent encore plus. Laissez le médiator écraser la corde. de façon à ce que l’avant-bras entier bouge. Vous devez faire attention à ne pas faire démarrer le mouvement à partir du poignet. mais bien du coude. Beaucoup de débutants prennent de mauvaises habitudes en contractant les muscles du poignet en tentant d’ancrer la main. dans l’effort. même légèrement. Les doigts adjacents sont courbés et tendus.Ne raidissez pas votre prise sur le médiator en appuyant sur la corde. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 81 .Entrainement au down-pick avec la technique de la pression graduelle. Lorsqu’ils doivent ensuite se déplacer comme lorsque l’on fait une gamme de la 6e à la 1e corde. Photo 22 . mal fait. leur position ancrée ne leur permet pas de se déplacer et.

Appuyez et écrasez la corde comme plus haut. près des cordes. Ils cherchent toujours à le faire. Avec votre médiator entre la 2nde et la 1ere corde (de l’étape 6 vers le haut). 3. bien fait. Faites particulièrement attention avec le up-pick de ne pas laisser les doigts agripper le médiator au moment où celui-ci commence à appuyer sur la corde. Vérifiez que la main et le médiator ne glissent pas vers l’extérieur en remontant. et redescendez droit vers le bas.Photo 23 .Entrainement au down-pick avec la technique de la pression graduelle. 2.La bonne façon de faire un up-pick 1. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 82 . Principe n° 26 . Écrasez la corde. Les doigts adjacents sont à l’extérieur et détendus. Faites votre frappe droit vers le haut. en restant aussi près des cordes que possible sans toutefois les toucher. montez lentement le médiator vers la 2nde corde. Arrêtez-vous lorsque le médiator touche la corde. et faites revenir le médiator en cercle vers son point d’origine. s’éloignant ainsi des cordes. entre la 1ere et la 2nde corde.

bien droit.  Préparation 1. Concentrez-vous sur les sensations dans vos muscles. 2.Exercice n° 15 . Appliquez le médiator sur la 1re corde.Le changement de corde a la main droite tenant le médiator Médiator : balayer toute la largeur des cordes  Objectif L’objectif de cet exercice est d’apprendre à votre main à se déplacer sur toute la largeur des cordes et d’intégrer l’amplitude maximale nécessaire aux mouvements. une par une. Ramenez le médiator à la première corde. Prenez au moins 10 secondes pour faire ce mouvement ! Vous arrivez avec le médiator sur la 6e corde. maintenez les bras. avec un bras détendu. Très lentement. Cet exercice est basé sur des plus petits mouvements puisque vous allez de corde en corde. Détendez toute tension. Si vous exécutez cet exercice correctement et que vous l’améliorez avec le temps. 3. Imaginez que votre bras « flotte » en faisant l’exercice. le poignet et la main en ligne droite.  Préparation 1. particulièrement lorsque votre bras descend vers le sol. Médiator : jouer de corde en corde  Objectif L’objectif de cet exercice est de combiner les déplacements du médiator (de corde en corde et sur la largeur total des cordes) avec les frappes ou attaques possibles (Up pick et Down pick). amenez le médiator à la 6e corde. avec le bout dépassant légèrement en dessous ainsi que selon le bon angle par rapport à la corde. Faites-le lentement. Vérifiez que votre bras est détendu dans sa position. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 83 . Prenez au moins 10 secondes pour faire ce mouvement ! Médiator : se déplacer de corde en corde  Objectif L’objectif de cet exercice est d’apprendre à se déplacer d’une corde à la suivante. une sensation de « flottement » viendra remplacer la sensation de raideur. Appliquez le médiator sur chaque corde. Il exige ainsi un contrôle plus fin du médiator et des doigts au cours des mouvements. en vérifiant de bien gratter à partir du coude et en vous assurant que votre main. du cou jusqu'au bout des doigts. votre poignet et votre bras sont en ligne droite lorsque vous bougez. Placez le bras et la main dans la position de base pour le médiator. en particulier le haut du bras. À nouveau.

Vérifiez que vous tenez votre médiator correctement. bien fait Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 84 . Photo 24 . et que vous faites une Frappe Complète à chaque fois en amenant le médiator en position. Préparation Jouez une frappe vers le bas puis une frappe vers le haut sur chaque corde. prêt à jouer la prochaine note.Up-pick avec la technique de la pression graduelle.

Photo 25 .Exercice du changement de corde avec la main droite tenant le médiator – Position de fin Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 85 .Up-pick avec la technique de la pression graduelle. mal fait Photo 26 .Exercice du changement de corde avec la main droite tenant le médiator – Position de début Photo 27 .

Écrivez votre routine d’entrainement et revoyez-la toutes les semaines ! Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 86 . 4. que ce soit aux doigts ou au médiator. Vous devez les comprendre puis les faire correctement et constamment. Faites la Chaise et l’Oreiller et l’Exercice de Changement de Corde avec la Main Droite tous les jours. vérifiez que vous utilisez une « Frappe Complète » et que le médiator ou le doigt termine son mouvement dans la position la mieux adaptée à sa prochaine tâche. Pour pratiquer avec un médiator. 2. Pour chaque note que vous jouez. 3. Utilisez la Technique de la Pression Graduelle pour prendre conscience de la Tension Sympathique et pour l’éliminer. Vous devez vraiment faire les Exercices Fondement pour pouvoir progresser ! Les lire n’est pas suffisant. de même que les autres Exercices Fondement en les intégrant à une routine d’entrainement que vous concevrez et réviserez régulièrement. vérifiez bien que votre bras et votre main sont dans la bonne position.Points clés à mémoriser 1. Vérifiez aussi que vous tenez et utilisez correctement le médiator en m’amenant jusqu’à la corde comme il se doit. Soyez constamment sur vos gardes par rapport à cela.

les fenêtres d’une maison sont utilisées pour leur vacuité. pour utiliser ce qui est. votre main (tout comme le reste de votre corps) est une machine que vous faites marcher lorsque vous vous entrainez et lorsque vous jouez. Afin de connaitre votre main et vos doigts. Repliez vos doigts comme pour former un poing. Vous utiliserez ces muscles pour relâcher la pression du doigt sur les cordes. mais l’autre plus grand problème est assurément la main gauche ! Beaucoup de personnes qui veulent apprendre à jouer font face à des difficultés incroyables avant même de soulever le bras pour tenter de jouer leur première note ou accord. 2. doigts détendus.. nous sommes aidés par ce qui n’est pas. 1.. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 87 . faites les deux exercices simples ci-dessous et souvenez-vous de ces exercices lors de vos entrainements. 3. 4. Ce sont votre Cerveau et votre Attention qui vous permettent de la faire fonctionner.Chapitre 5 : Entrainement du bras gauche. de la main gauche et des doigts de la main gauche L’utilisation de l’argile dans la sculpture d’un pichet vient de l’ombre de son absence.Comment fonctionnent les doigts J’ai mentionné dans un chapitre antérieur l’importance de connaitre intimement vos doigts. Vous devez comprendre les bases sur le comportement des doigts et ce qui les fait bouger. Les portes. mais l’autre plus grand problème est assurément la main gauche ! Principe n° 27 . Lao Tseu Il m’est arrivé de lire dans l’introduction d’un livre de guitare que la main droite est la difficulté majeure lorsque l’on apprend à jouer. Vous utiliserez ces muscles pour donner à vos doigts la fermeté qui leur permettra d’appuyer sur les cordes. Vous venez d’utiliser des muscles du dessous de l’avant-bras (en ce moment face à vous) pour ramener vos doigts vers vous. Les muscles du dessous sont restés détendus pour permettre aux os de bouger. paumes vers le haut. Ainsi. C’est peut-être vrai. Il m’est arrivé de lire dans l’introduction d’un livre de guitare que la main droite est la difficulté majeure lorsque l’on apprend à jouer. doigts en courbe. N’oubliez pas. Voici l’occasion de se lancer dans cette tâche. Placez votre main gauche en face de vous. Je vais étayer mon propos et vous montrer comment éviter ces ennuis si vous êtes débutant. Vous venez d’utiliser des muscles du dessus de l’avant-bras pour tirer les os du doigt vers le haut. Retournez maintenant votre main. ou éliminer les travers que vous avez développés à la main gauche si vous ne l’êtes plus. C’est peut-être vrai. détendus et tournés vers le bas. Tendez vos doigts de sorte qu’ils pointent droit vers l’extérieur de la main.

Vous devez comprendre les bases du fonctionnement des doigts et ce qui les fait bouger. en particulier lorsque vous utilisez les muscles qui dissocient les doigts.5. l’artiste est votre main et les pinceaux sont vos doigts. tout comme d’autres parties du corps (Tension Sympathique). Il vous faut porter une ATTENTION constante au rétablissement de la détente lorsque vous vous entrainez. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 88 . Vous utiliserez ces muscles pour dissocier vos doigts lorsque vous jouerez afin de les positionner derrière les frettes appropriées. paume vers le bas. Elles diminueront au fur et à mesure. Visualisez maintenant un homme en bas de l’échelle chargé de maintenir la stabilité de la grande échelle.L’impact du bras sur l’avant bras Imaginez un artiste debout sur une grande échelle. Vous utilisez maintenant des muscles situés dans la main elle-même pour écarter les os des doigts. peu importe le talent de l’artiste. Votre cerveau et le reste du corps correspondent à l’homme tenant l’échelle. C’est en portant une attention constante à la détente de toutes les parties du corps que vous maintenez l’échelle stable. Cela va faire trembloter votre échelle et les doigts souffriront. L’échelle représente le bras et l’épaule. tenant dans sa main un petit pinceau et réalisant une belle œuvre d’art. dépourvu de maitrise il ne peindra pas du mieux qu’il sait faire. Principe n° 28 . Si l’échelle devient très instable. S’il n’assure pas la stabilité de l’échelle. J’y reviendrai plus en détail. les plus gros muscles du bras vont se tendre en réaction. Écartez vos doigts de part et d’autre en étoile. Placez votre main devant vous. Lorsque vous utilisez les muscles de votre avant-bras et de votre main pour jouer les cordes. c’est fichu ! Lorsque vous jouez. Vous n’échapperez pas à ces tensions. Vous devez les connaitre et les contrôler.

Sentez son poids sur la guitare. Installez-vous avec votre guitare selon les instructions données précédemment. J’attire votre attention ici sur un point sur lequel on passe souvent trop vite. et les bras. Lorsque vous levez le bras en l’éloignant du corps. Plus votre bras est loin de votre corps. Le corps se tend souvent à plusieurs endroits pour assumer ce rôle de soutien.Principe n° 29 . L’erreur que nous faisons le plus fréquemment est de lever l’épaule en amenant la main vers le manche de la guitare. son poids a besoin d’être soutenu d’une façon ou d’une autre. Certaines de ces choses peuvent vous causer de gros ennuis au moment d’essayer de faire fonctionner vos doigts. Naturellement. Placez votre main droite sur les cordes en position Tasse. les cuisses et le ventre vont ainsi particulièrement se contracter. beaucoup de choses peuvent se passer et se passent pendant ce temps dans votre corps. Jouer à la première frette (en haut du manche) est ainsi beaucoup plus difficile que de jouer sur les frettes supérieures (en descendant le manche vers la rosace ou les micros). les poignets et les doigts suivent! Le « Suivi » est un exercice permettant d’inverser cette situation et d’obtenir ce que j’appelle le « bras flottant ». Votre main gauche et votre bras gauche restent près de vous. cela contribue à enfermer une quantité importante de tension dès le tout début dans les muscles chez de nombreux guitaristes. Faites la Chaise et l’Oreiller. La seule chose que nous voulons est lever l’avant-bras. la plupart des gens choisissent la première frette pour apprendre leurs premiers accords. ce qui se passe lorsque vous levez votre bras vers le manche pour jouer Au moment où vous approchez votre bras du manche de la guitare. de façon à ce que votre corps soit bien et détendu lorsque vous êtes assis avec la guitare. 2. Malheureusement.Le ballon DECOUVRIR LE BRAS FLOTTANT  Objectif L’objectif de cet exercice est de se familiariser avec la sensation de bras flottant.Le bras flottant. tout comme le poids des branches doit être supporté par le tronc de l’arbre. Il devient ensuite évidemment impossible de détendre les épaules . Cela vous aidera à commencer à développer la conscience dont vous avez besoin pour amener votre bras gauche au manche en conservant détente et contrôle. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 89 . Les chevilles.  Préparation 1. et ne laissez pas votre épaule se lever au moment d’amener votre main vers le manche lors des exercices suivants. Prenez conscience que ce sont les muscles du bras qui soulèvent l’avant-bras et la main. plus le poids à soutenir sera important. Exercice n° 16 . Il est inutile d’impliquer l’épaule pour y parvenir. Concentrez-vous sur la détente du bras droit pendant 10 secondes.

Photo 28 . autour de la neuvième frette ce qui correspond plus ou moins à l’endroit où votre main serait si vous leviez votre bras sans le tirer vers l’extérieur. Maintenez-les alignés (ne laissez pas votre pouce partir sur la gauche). Laisser vos doigts flotter librement sur les cordes. Soulevez l’avant-bras et la main très lentement en portant votre attention sur le cou. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 90 . aligné entre le premier et le deuxième doigt. c’est cela le « BRAS FLOTTANT ». En étant attentif à l’ensemble du corps. 6. Continuez jusqu’à ce que la main gauche soit près du manche de la guitare. Ne le laissez pas partir trop loin sur la gauche ce qui l’empêcherait de soutenir les doigts en contrebalançant leur pression sur le manche. 5. l’abdomen. à peu près au milieu. puis séparez-les.Le ballon. Ne laissez pas l’épaule se soulever au moment où vous levez le bras. Placez le pouce derrière le manche. 7. 8. soulevez lentement l’avant-bras gauche en le maintenant près du corps. Sentez le poids du bras levé descendre à travers le corps. le dos et les jambes. Joignez légèrement le majeur et le pouce. 4. les épaules. Faites une pause et détendez-vous dès que cela vous semble nécessaire. 3. Soyez attentif à toutes les parties du corps et à leur réaction. en particulier vos épaules et vos bras. Toucher le majeur et le pouce avant de placer le doigt sur la corde. Votre pouce est derrière le manche. Un bras soutenu par sa propre puissance et dont le poids est supporté par un corps détendu. Soyez vigilant à toute Tension Sympathique qui pourrait apparaître pendant que vous exécutez ce mouvement. Avec un peu de chance. vous avez réussi à garder votre corps détendu en soulevant le bras. Votre bras flotte désormais.

Nous allons découvrir la sensation du Doigt Léger dans l’exercice suivant. détendu. Levez vos bras devant vous sans guitare et emprisonnez l’index de votre main gauche entre le pouce et l’index de votre main droite. Laissez-le maintenant tomber de tout son poids sur votre paume. Il n’est pas censé appuyer sur la corde avant d’en avoir reçu l’ordre. Vérifiez que la corde ne descende absolument pas vers la frette.  Préparation 1. Exercice n° 17 . Maintenant. nous travaillerons plus tard avec le Bras Lourd. Avant cela. Placez vos doigts en courbe de façon détendue audessus de la sixième corde.Le « finger flapping » DECOUVRIR LE DOIGT LEGER  Objectif L’objectif de cet exercice est d’apprendre à ressentir les sensations du doigt léger.Principe n° 30 . en montant la main de nouveau pour que l’index soit aligné avec la neuvième frette. il nous faut mentionner les deux états que les doigts adopteront lors des entrainements et du jeu : le Doigt Léger et le Doigt Ferme. 2. Laissez votre majeur léger.Le doigt léger et le doigt ferme Nous venons de découvrir le Bras Flottant. C’est ainsi que le doigt doit être lorsqu’il atteint la corde. Regardez la corde sous votre doigt et observez la distance entre la corde et le manche. Soulevez-le de deux centimètres au dessus d’elle. Détendez complètement l’index de votre main gauche et secouez-le à l’aide de votre main droite. Le Doigt Léger consiste à amener à la corde un doigt complètement détendu qui ne touchera la corde qu’avec son poids. 3. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 91 . Vous obtenez alors un « DOIGT LEGER ». tomber sur la sixième corde derrière la 10e frette de façon à ce qu’il touche la corde sans y exercer de pression. Il doit l’atteindre de façon très légère sans exercer de pression sur elle. prenez la guitare et faites le Ballon. Touchez la paume de votre main droite avec votre index gauche.

Cela leur permet de se préparer pour leur prochaine tâche. Levez votre doigt de deux centimètres puis replacez-le sur la corde de la même manière.Photo 29 . Cela vous permettra de vous habituer à la sensation de complète relaxation et d’y devenir très sensible avec le temps. Soyez vigilant à garder les doigts inactifs aussi détendus que possible lorsque vous touchez la corde avec le doigt actif. le retirer puis la toucher à nouveau.Le majeur touche la sixième corde avec le Doigt Léger 4. Faites ceci plusieurs fois avec chaque doigt tous les jours. Cette sensation de légèreté correspond à la situation dans laquelle vos doigts seront lorsqu’ils toucheront pour la première fois la corde. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 92 . Beaucoup de gens ne ressentent jamais cette sensation de légèreté et jouent avec des doigts tendus en permanence. Leur musique en pâtit énormément. et c’est la sensation à laquelle ils retourneront quand ils se libéreront d’une note. et c’est la sensation à laquelle ils retourneront quand ils se libéreront d’une note. Cette sensation légère correspond à la situation dans laquelle vos doigts seront lorsqu’ils toucheront pour la première fois la corde. Ce mouvement est appelé « FINGER FLAPPING. Répétez l’opération encore et encore : toucher la corde avec le Doigt Léger.

juste assez pour qu’il ne remue plus. Observez l’espace entre la corde et le manche (la touche). Vous venez de découvrir les « Écrasements de Corde ». 2. laissez doucement votre doigt s’affermir. Votre majeur « Léger » touche la 6e corde. Tendez maintenant légèrement votre doigt.Les écrasements de corde (strings push downs) DECOUVRIR LE DOIGT FERME (FIRM FINGER)  Objectif L’objectif de cet exercice est d’apprendre à ressentir les sensations du doigt ferme. mais en amenant cette fois la corde jusqu’à la frette. faites l’étape 3 de l’exercice précédent. Emprisonnez votre index gauche entre le pouce et l’index de votre main droite comme plus haut. Faites cela avec chaque doigt. Comme le « finger flapping ». Il est primordial en tant que guitariste de pouvoir garder les doigts inactifs détendus lorsqu’un ou plusieurs autres doigts sont « fermes ». Nous aborderons cela lorsque nous verrons la « Pince » (Clamp). Faites-le ensuite avec les autres doigts. Une fois que le Doigt Léger a touché la corde. et secouez le Doigt Léger.  Préparation 1. écrasez la corde jusqu’à ce qu’elle arrive à mi-hauteur de la frette. c’est-àdire en utilisant le Bras Lourd. Répétez maintenant l’étape ci-dessus. ils vous permettront d’être très vigilants à vos doigts et à la façon dont ils appuient sur les cordes. Arrêtez-vous au moment précis où la corde est tout en bas et faites l’expérience de cette sensation de solidité. Fixez la position quelques secondes. Il utilise pour cela les muscles de l’avant-bras et de la main. Votre capacité à y parvenir augmentera avec l’entrainement. il se transforme en Doigt Ferme.Exercice n° 18 . Désormais. faites l’exercice suivant. mais juste assez pour qu’elle descende à mi-hauteur. Gardez-les aussi très proches de la corde. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 93 . Répétez cela trois fois. Vous obtenez alors un « Doigt Ferme ». Il peut être utilisé avec le Bras Flottant afin d’appuyer sur la corde. 4. Pour découvrir la sensation du Doigt Ferme. chacun sur sa propre frette. N’écrasez pas la corde jusqu’en bas. et en utilisant une légère action de compression du doigt et du pouce placé derrière le manche. mais vous pouvez minimiser cette tension en mobilisant votre attention afin de maintenir les doigts détendus. Concentrez-vous sur les doigts inactifs et gardez-les aussi légers que possible. Ne les laissez pas s’éloigner de plus de 2mm de la corde car ils voudront se tendre et monter. Relâchez-la et revenez au Doigt Léger. Vous n’y échapperez de toute façon pas. en essayant de garder les doigts inactifs détendus et répartis sur leur frette. Gardez les autres doigts détendus et écartés. 3. Il peut aussi écraser la corde en transférant le poids du bras. Le Doigt Ferme sert à écraser la corde de façon à ce qu’elle touche la frette et qu’une note soit émise. Ne laissez pas les autres doigts se rigidifier lorsque vous réalisez ce mouvement.

Conservez cet espace au moment où le doigt s’approche de la corde. Sentez qu’il tombe de son propre poids sur la corde.Exercice n° 19 . en les gardant dans la même position l’un par rapport à l’autre. Descendre le doigt à plat est un écueil fréquent. Placez le pouce derrière le manche. Joignez le pouce et le majeur puis séparez-les doucement. Laissez vos doigts planer au-dessus de la 6e corde.  Préparation 1. Vérifiez que la dernière phalange soit aussi pliée (celle près du bout du doigt). Détendez tout à nouveau. À l’endroit où le premier doigt et votre paume se séparent (à la base du doigt) vous devriez avoir un espace de deux centimètres. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 94 . Le doigt doit être plié. 3.« Tous en place » avec le bras flottant et les doigts légers  Objectif L’objectif de cet exercice est d’apprendre à combiner les différentes sensations du bras flottant avec les doigts légers. Positionnez le doigt extrêmement légèrement de façon à ce qu’il n’écrase pas la corde vers le bas. juste derrière la 10e frette. 6. Vos doigts sont lâches et détendus. Cette erreur est très préjudiciable puisqu’elle ne dirige pas votre force vers la corde et bloque tous les muscles du bras. courbé sur la corde. En gardant un espace d’à peu près deux centimètres entre votre main et la guitare. elles doivent se courber pour amener le doigt à la corde. laissez votre majeur léger et détendu toucher légèrement la 6e corde. Votre bras flotte désormais. 5. Les deux premières phalanges du doigt ne présentent aucune difficulté. Installez-vous confortablement avec votre guitare. au milieu de ce dernier. 4. 2. Revoyez la section sur l’assise et faites la Chaise et l’Oreiller. Levez le bras gauche au niveau de la 7e frette et sentez le Bras Flottant.

L’index reposera donc sur le côté du bout du doigt. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 95 . étirez votre index vers la gauche sur la 6e corde et placez-le sur la 9e frette N’appuyez pas sur la corde. l’épaule et par conséquent dans plusieurs autres parties du corps. Les 4 doigts ne sont pas bien mis (pas sur le bout du doigt) Photo 31 . celui-ci doit plutôt pencher vers la gauche en direction de la tête de la guitare. 11. Vérifiez que chaque doigt soit plié au niveau de chacune de ses phalanges. Vous remarquerez probablement que le fait d’étirer les doigts crée de la Tension Sympathique dans d’autres doigts. 12. Votre index ne doit pas appliquer le bout du doigt droit sur la corde. et positionnez-le doucement sur la corde. 8. dans le bras. Scannez votre corps des pieds jusqu’à la tête à l’aide de votre Attention. en particulier le 4ème doigt. Apprenez à avoir conscience de ces tensions dès le début. étirez le 3ème doigt vers la 11ème frette.Tous en place. Nous arrivons maintenant à la partie difficile. Avec votre majeur touchant la 6e corde légèrement. Fixez cette position pendant quelques secondes puis relâchez toutes les tensions. 9. Détendez ces muscles ! 10. 13. Les 2ème et 3ème doigts descendront quant à eux droit sur la corde.Tous en place. Maintenez-les légers sur la corde. Prenez conscience de toute tension et supprimez-la pendant que vos doigts sont « Tous En Place » sur la 6ème corde. touchez-la doucement d’un doigt détendu. Faites la même chose avec le 4ème doigt. Celui-ci penchera sur le côté comme le fait le 1ère Il penchera cependant vers la droite et non vers la gauche.Photo 30 . Les 4 doigts sont bien mis 7. Apprenez à les éliminer. En maintenant les doigts 1 & 2 légers sur la 6ème corde.

Photo 32 . première corde.Tous en place. Haut du manche Photo 33 . Remarquez comme le premier doigt s’appuie sur le côté du bout du doigt Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 96 .Tous En Place Sur La 1ere Corde. 1ere Frette.

5. Nous avons déjà étudié la sensation du bras lorsqu’il est maintenu entièrement par sa propre force. comme il a souvent besoin de l’être. Si vous êtes débutant. C’est ce que nous avons appelé le « Bras Flottant ». Libérez la main droite et laissez la main gauche et le bras tomber comme des poids morts. 1ère Frette Principe n° 31 . vous pouvez l’éliminer en réalisant les exercices suivants.Le bras lourd Il nous faut maintenant aborder une autre considération importante : votre conscience des états relatifs de tension et détente de votre bras gauche. 4. Soulevez votre main gauche avec votre main droite. ou à créer une différence entre ces deux états est un gros problème pour beaucoup de personnes . de façon à ce qu’il soit « lourdement suspendu» c’est à dire que son propre poids vous aide à écraser les cordes. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 97 . Faites en sorte que votre bras gauche devienne complètement mou. 2. vous pouvez éviter ce problème et si vous jouez déjà. Vous devez connaitre la sensation du bras lorsqu’il est autorisé à se détendre tout en maintenant les notes appuyées. L’incapacité à faire la différence. à 20cm des genoux. Attrapez les doigts de la main gauche (l’index et le majeur suffiront) avec votre main droite.  Préparation : 1. Posez la guitare et placez votre main gauche sur vos genoux. 3. Vous venez de faire l’expérience de la sensation du « Bras Lourd ».Photo 34 .Tous En Place Sur La 6ème Corde. problème qui pourrait être éliminé dès le début avec de la compréhension et de la conscience.

le poids de votre bras est supporté par la guitare ellemême. accompagné du pouce derrière le manche. Soyez aussi attentif aux autres doigts. Le doigt. Réessayez. de façon à ce que la corde soit comme « épinglée» par les doigts au manche. votre pouce au milieu du manche. votre position de joueur ne vous permet pas vraiment de vous en rendre compte. Gardez un œil sur lui en faisant cela pour vérifier qu’il reste détendu en atteignant la corde. permettez maintenant à votre doigt de se raidir légèrement à mesure que vous commencez à appuyer sur la corde. hormis quelques efforts de l’avantbras. L’important est que la plus grande partie de l’effort visant à écraser la corde soit réalisée par le poids du bras. soyez donc sur vos gardes et détendez toute tension qui apparaitrait. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 98 . 2. Lorsque votre bras « attend» le doigt et le pouce. Votre main. Vérifiez que la force soit dirigée droit vers la corde. La pression est appliquée sur la corde avec tout le poids du bras complètement détendu. commencez à étirer votre poignet vers la sixième corde. Utilisez un miroir pour en être sûr.Évidemment. derrière. Ne les laissez pas glisser et se tordre sous la tension. Cela signifie que votre bras est complètement détendu. Pour obtenir la sensation du Bras Lourd. Exercice n° 20 . si votre bras gauche n’est pas tombé. votre épaule et votre doigt se raidiront probablement. c’est que vous n’avez pas complètement relâché tous ses muscles lorsque vous le teniez dans votre main droite. votre bras. Ne laissez pas le poids du bras appuyer sur la corde au plus bas vers le sol.  Préparation 1. Avec le bras flottant à la cinquième frette. de la main et du doigt.La pince (the clamp) UTILISERLE BRAS LOURD  Objectif L’objectif de cet exercice est d’apprendre à ressentir les sensations du bras lourd. pince la corde en mobilisant les muscles de la main et de l’avant-bras. Touchez la sixième corde avec un index détendu.

prêts à prendre leur tour. nous allons maintenant voir comment travailler avec la main gauche sans ébranler ces fondations. Beaucoup. apprennent à se détendre suffisamment. commencer à utiliser les doigts de la main gauche peut tout renverser… sauf si vous comprenez certaines choses sur l’entrainement et l’utilisation des doigts de la main gauche.Que peut. un des plus courants. Le reste du corps finit par se tendre à un degré ou un autre. bien sûr.Exercice n° 21 . Ils doivent acquérir deux choses : force et souplesse. Et ils doivent acquérir force et souplesse indépendamment du reste du corps. Un débutant achète un livre ou se fait montrer quelques accords par un ami. Les doigts inactifs attendront. Il essaye maintenant de forcer le deuxième doigt à s’écarter du premier pour le mettre à sa place. Mes années d’enseignement m’ont permis de voir que la non-compréhension de ce principe constitue le principal écueil pour les étudiants. L’étudiant va alors abandonner de désespoir. détendus.Tous en place avec le bras lourd  Objectif L’objectif de cet exercice est d’apprendre à combiner les différentes sensations du bras lourd avec les doigts fermes. Pendant ce temps. Je souhaite vous donner un exemple aussi simple que fréquent. J’en ai aussi vu beaucoup rester coincés entre deux chaises : Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 99 .il mal se passer en développant la main gauche ? Énormément de choses ! Même si vous avez fait attention à respecter tous les aspects physiques de la pratique de la guitare évoqués jusqu’ici.  Préparation Refaites l’approche décrite dans la rubrique « Tous en place avec le bras flottant » mais avec le Bras Lourd. À mesure qu’il lutte pour amenez le doigt à la bonne place et appuyer sur la corde. Principe n° 32 . j’en ai connu un grand nombre pour lesquels ce n’était pas le cas. Le problème vient du fait que les doigts de la main gauche n’arrivent pas clé en main pour jouer de la guitare. Nous avons construit de bonnes fondations jusqu’ici. En revanche. il apprendra peut-être intuitivement à se détendre suffisamment pour mettre les doigts en place. S’il persiste. son deuxième doigt se raidit et commence à se coller au premier. le reste du bras et de l’épaule gauche se tendent de plus en plus. Vous allez « accrocher » chaque doigt à sa place et sentir le poids total de votre bras. Autrement dit. Il vous faut aussi apprendre à développer chaque doigt pour que l’effort qu’il fournit ne crée pas de Tension Sympathique dans d’autres doigts de la même main. Il place son index sur la deuxième corde de la première frette. Il essaye en premier l’accord de Do (C en notation anglaise). légers. vous devez apprendre dès le début à ne pas laisser l’effort fourni par les doigts de la main gauche créer de la Tension Sympathique dans d’autres parties du corps. comme il convient de le faire.

Vous devez les détendre et les contrôler tous autant que possible. En travaillant ces exercices tous les jours. Principe n° 33 . Mais même ceux-là peuvent varier. vous allez prendre conscience de la façon dont le Bras Flottant. Être conscient de ces sensations en jouant est ce qui sépare les vrais joueurs de guitare des « lutteurs ». Je devrais souligner à quel point le poids du bras qui doit être utilisé va varier en fonction de chaque situation de pratique. sans qu’il ne le sache. vos mains et vos doigts en position. ou lorsque l’on maintient un barré et que l’on utilise d’autres doigts en le faisant. Les deux extrêmes sont le besoin du Bras Flottant pour les changements. En faisant les exercices suivants pour développer les doigts de la main gauche. un des plus fréquents pour les joueurs de guitare électrique. Sa main gauche réalise l’incroyable effort nécessaire à écraser la corde. Vous devez voir comment ils réagissent les uns par rapport aux autres. et du Bras Lourd pour maintenir les barrés. comme lorsque l’on utilise un doigt guidant durant les changements de façon à ce qu’une partie du poids du bras reste sur la corde. Votre capacité à garder vos doigts inactifs détendus et prêts à jouer augmentera tous les jours à l’aide de ce bon entrainement. les plus gros muscles du bras et du haut du corps ont pour mission d’amener vos bras.ils apprennent à jouer à un niveau simple.Comment développer les doigts de la main gauche Nous allons donc nous atteler à acquérir force et souplesse dans les doigts de la main gauche sans créer de Tension Sympathique dans les plus gros muscles du bras. le Bras Lourd. Souvenez-vous. Vous pouvez faire faire à vos doigts tout ce que vous voulez en utilisant les outils « Pause » et « l’Entrainement No-Tempo ». mais gardent beaucoup de handicaps et de tensions cachées qui frustrent leurs tentatives de développer une technique plus sophistiquée. Voici un autre exemple. Au même moment. Les muscles de l’avant-bras. Un nouvel étudiant apprend ses premiers licks et essaye son premier bend. vous devez constamment observer et sentir tous les doigts. ils s’en souviendront. Vous devez ressentir et rechercher une sensation d’aise et d’équilibre dans la main et dans le bras. sa main droite qui tient le médiator se contracte en réaction à l’effort de la main gauche et expulse le médiator de la corde. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 100 . Essayez seulement de jouer la prochaine note dans un lick rapide après ça ! Je ne peux vous dire le nombre de fois où j’ai vu cette situation se produire. le Doigt Léger et le Doigt Ferme travaillent tous ensemble dans les mouvements afin de permettre de jouer. du poignet. accomplissant ainsi la majeure partie du travail à l’aide de la gravité. de la main et des doigts doivent quand à eux contrôler les mouvements précis des doigts et diriger le poids du bras lourd afin qu’il passe à travers le doigt ferme en direction du bout du doigt et finalement sur la corde. Souvenez-vous de la mémoire des muscles ! Si vous laissez les doigts inactifs se tendre en réaction aux doigts actifs.

Placez un 1er doigt léger sur la corde suivante. Ne le levez pas. De la même façon. le 1er doigt s’est déplacé sur la corde suivante 3. en l’utilisant comme point de contact. Faites la même chose avec chacune des autres cordes.La béquille 1 BOUGER ENTRE LES CORDES AVEC LE BRAS FLOTTANT ET LES DOIGTS LEGERS  Objectif L’objectif de cet exercice est d’apprendre à déplacer ses doigts entre les cordes en combinant les sensations du bras flottant avec les doigts légers. Elle éloigne les béquilles du corps puis lance son corps en avant à l’endroit où sont les béquilles. jusqu’au bout du doigt. Gardez les doigts et le reste du corps aussi détendus que possible en faisant cela. et maintenez-les légers et détendus sur les cordes. Il ne bougera pas énormément cependant. Pensez à comment une personne marche avec des béquilles.  Préparation 1. tous en même temps. déplacez-vous sur chaque corde. Il devrait ajuster sa position et sa direction légèrement à mesure que les doigts voyagent sur les cordes. avec un Bras Flottant et des Doigts Légers. Gardez un espace entre tous les doigts. 2. Gardez le Bras Flottant. Amenez maintenant le reste de vos doigts. ensuite. 4.Exercice n° 22 . 5. Maintenez le pouce au milieu du manche entre le 1er et le 2e doigt. Photo 35 . amenez les autres doigts légers sur la nouvelle corde. faites glisser lentement le 1er doigt. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 101 . sur la 5 e corde de la même façon.La béquille. léger et détendu et déplacez-le vers la 5e corde. Placez les doigts « Tous en place » sur la 6e corde. jusqu’à la première puis de retour à la 6e. Figez la position puis détendez-vous. Laissez-le effleurer la 5e corde lors du déplacement. Pensez plus à le « trainer » ou à le glisser vers la prochaine corde.

Il est très important de se rendre compte qu’à mesure que les doigts se courbent plus au-dessus des
cordes, plus de tension est produite dans le corps entier. Faites-y attention et relâchez-la.

Photo 36 - La béquille : d’autres doigts ont suivi et se sont placés correctement.

Exercice n° 23 - La béquille 2
SE PROMENER SUR LES CORDES AVEC LE BRAS LOURD ET LES DOIGTS FERMES
 Objectif
L’objectif de cet exercice est d’apprendre à déplacer ses doigts sur les cordes en combinant les
sensations du bras lourd avec les doigts fermes.

Préparation

Maintenant, faites la Béquille en utilisant le Bras Lourd. Suivez cette procédure : en ramenant votre
doigt à la corde vous devez avoir un Doigt Léger. Après que le Doigt Léger ait touché la corde, il devient
Doigt Ferme et transfère le poids du bras à la corde, comme dans les Écrasements de Corde.

Conseils utiles

Vérifiez de laisser un espace entre chaque doigt, et que chacun des doigts soit exactement derrière la
frette qui lui correspond. Ils voudront peut-être se rassembler et se rejoindre pour trouver de l’appui,
voire même se cramponner fortement les uns aux autres. Faites-les se courber sur les cordes,
conservez leur espace et soyez aussi détendu que vous le pouvez, depuis le cou en descendant vers les
épaules, dans le haut du bras, l’avant-bras, le poignet et la main.
Vous remarquerez peut-être qu’en vous mettant en position, votre deuxième doigt voudra se pencher
contre votre premier doigt, peut-être même en se serrant très fort contre lui. C’est une autre chose
Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare
Page 102

dont il faut se prémunir. Le deuxième doigt doit développer sa propre force indépendante, ce qu’il fera
si vous lui faites garder ses distances du premier doigt, attendant, courbé, sur le 6e frette.
Arrêtez-vous de façon aléatoire pendant l’exercice, de façon à pouvoir rester en contact avec la
réaction de tous vos muscles dans chaque mouvement dans lequel vous les guidez. Si vous prêtez
suffisamment attention, vous remarquerez beaucoup de tension apparaître du cou jusqu’à plus bas.
Répétez beaucoup cet exercice chaque matin, en y prêtant toute votre attention. Cela deviendra de
plus en plus facile, et vous commencerez à devenir très détendu dessus. Cela vous rendra meilleur à
tout ce que vous faites en guitare.

Exercice n° 24 - Le papillon
SE PROMENER SUR LES CORDES AVEC LE BRAS FLOTTANT ET LES DOIGTS LEGERS
 Objectif
L’objectif de cet exercice est d’apprendre à déplacer ses doigts sur les cordes en combinant les
sensations du bras flottant avec les doigts légers.
 Préparation
Comme les deux précédents exercices sur la main gauche, celui-ci commencera sans que la main droite
ne joue aucune note. Il l’inclura ensuite.
1. Vérifiez la Chaise et l’Oreiller.
2. Placez le bras et la main gauche en position à la 7e frette.
3. Avec le Bras Flottant et le Doigt Léger, touchez la 6e corde avec le 1er doigt. N’appuyez pas sur
la corde. Le 1er doigt va se pencher légèrement vers la gauche, de telle sorte que le doigt
descende du côté gauche du bout du doigt.
4. En maintenant le 1er doigt légèrement sur la corde, touchez la corde avec le 4ème doigt à la
10e frette, sans pression. Vérifiez qu’il plie à chaque phalange, particulièrement celle près du
bout du doigt. Le 4ème doigt va pencher dans la direction opposée à celle du 1er doigt. Il va
pencher légèrement vers la droite, descendant du côté droit du bout du doigt.

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare
Page 103

Photo 37 - Exercice promenade de 1&4.
Observez 2&3 maintenus près de la corde. Évitez la Tension Sympathique.
5. Gardez les 2e et 3e doigts en bas près de la corde au-dessus des frettes. La Tension
Sympathique tend à les pousser vers le haut.
6. En conservant le 4ème doigt sur la 6e corde, déplacez le 1er doigt vers la 5e corde. Ne le levez
pas, faites-le juste glisser vers la prochaine corde.

Photo 38 - Promenade de 1&3. Observez 2&4 maintenus près de la corde.

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare
Page 104

mais votre contrôle augmentera avec le temps. 7. Continuez jusqu’à la 1ère corde puis revenez. faites-le en grattant les cordes avec votre pouce droit. 9. Pensez de cette façon à vos doigts. Une bonne image à utiliser lorsque vous amenez votre doigt à la corde est celle d’un papillon se posant sur une fleur. Gardez les doigts inactifs détendus et proches de la corde.Photo 39 . Les notes seront des notes étouffées c'està-dire sans son.Promenade de 1&2. 8. selon les règles de mouvement pour la main et le bras droit. en les gardant aussi détendus que vous pouvez et proches de la corde. Il ne bougera cependant pas énormément. Refaites l’exercice. Faites suivre les 2e et 3e doigts. Puis faites-le avec le 1 et 2. . Cela peut être difficile au début. aligné entre le 1er et le 2e doigt. et la grâce avec laquelle il se pose sur cette fleur. en utilisant les doigts 1 et 3. Amenez le 4ème doigt sur la 5e corde de la même façon. Gardez le pouce au milieu de l’arrière du manche. Observez 3&4 maintenus près de la corde. Il devrait ajuster sa position et sa direction légèrement à mesure que les doigts voyagent sur les cordes. Après avoir fait cela avec la main gauche seule. parce que vous n’appuyez pas sur la corde vers la frette. Pensez à sa légèreté. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 105 .

le petit doigt va réagir au 3ème doigt et se tordre. Si tous les doigts sont comme ils doivent être.  Préparation Faites l’Exercice fondement n°24 en utilisant le Bras Lourd et les Doigts Fermes (en permettant à vos doigts de devenir légers lorsqu’ils sont levés.Exercice n° 25 . Lorsque le 4ème doigt descend. tous les doigts ont le même accès aux cordes. au lieu d’avoir une apparence droite. De cette façon. comme c’est bien souvent le cas pour tant de guitaristes malchanceux. Vous la tendez ensuite pour pouvoir faire passer la deuxième jambe devant. Faites l’expérience de la sensation que donnent différents poids dans le bras pour appuyer sur les cordes.L’échelle SE PROMENER SUR LES CORDES AVEC LE BRAS LOURD ET LES DOIGTS LEGERS  Objectif L’objectif de cet exercice est d’apprendre à déplacer ses doigts sur les cordes en combinant les sensations du bras lourd avec les doigts légers. les articulations des mains seront parallèles aux cordes. mais reposez aussi en parallèle la jambe qui touche le sol. et gardez le 4ème doigt au-dessus de sa note à côté du 3ème doigt. Cela vous donnera la capacité d’utiliser le 4ème doigt facilement dans tous vos morceaux sans que celui-ci soit un petit nœud de tension interférant avec les autres doigts.  Conseils utiles Lorsque vous utilisez les doigts 1 et 3. permettant aux muscles de votre avant-bras et de votre main de diriger le poids du bras au travers des doigts sur la corde. Cette jambe se tend ensuite à son tour et l’autre se détend. Faites cela. Ce sera le cas si la dernière articulation et celle du milieu du 4ème doigt sont pliées. bien sûr). Vous réalisez un mouvement. donnant au doigt un aspect courbé lorsque le doigt s’approche de la corde et appuie. Vous allez maintenant appuyer sur la corde vers la frette. Pensez au fonctionnement de vos jambes lorsque vous marchez. mais touchant toujours légèrement la corde. et des Doigts Légers-Fermes-Légers. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 106 . Ne laissez pas le 1er doigt monter lorsque le doigt suivant descend. Entrainez-vous aussi avec un Bras Flottant. l’espace entre votre main et la guitare à l’endroit où le doigt et la paume se rencontrent doit être le même du 1er au 4ème doigt. En plaçant chaque nouveau doigt. permettez à ce doigt de devenir ferme et au doigt précédent (le 1er doigt) de devenir léger et détendu. sauf si vous allez extrêmement lentement en utilisant la Pause et l’entrainement No-Tempo et si vous faites très attention lorsque vous amenez le doigt à la corde. lorsque le 3ème doigt dirige le poids du bras vers la corde et l’appuie doucement vers la frette.

La Tension Sympathique dans le corps et les autres doigts doit être contrôlée par une attention consciente durant l’entrainement. la force nécessaire à chaque situation de jeu. 4. Le Bras Flottant et le Bras Lourd sont les deux états du bras que vous allez utiliser et combiner pour appliquer correctement sur les cordes la force nécessaire à chaque situation de jeu. et leur permettent de fonctionner de façon contrôlée. Ils sont comme une échelle stable soutenant un artiste peignant avec un pinceau fin. La force et la souplesse des doigts de la main gauche doivent être développées prudemment. Ayez toujours cette échelle en tête lorsque vous jouez 2. 3. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 107 . Votre épaule détendue et le haut du bras soutiennent la main et les doigts.Points clés à mémoriser 1. Le Doigt Léger et le Doigt Ferme sont les deux états du doigt que vous allez utiliser et combiner pour appliquer correctement sur les cordes.

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 108 .

Quand j’étais jeune. alors après quelques temps. une fois que vous serez parvenus à faire ce que vous aviez envie de faire. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 109 . Premièrement. Il pensait sûrement que je savais qu’il s’agissait d’exercices d’entraînement qui doivent être répétés sans cesse mais je n’avais pas assez d’expérience pour m’en rendre compte. C’est amusant de gratter. la pratique d’un instrument est une activité constante où l’on approfondit sans cesse ses capacités. L’art et la science de la pratique J’ai abordé plusieurs aspects qu’il est essentiel de comprendre afin de réussir à apprendre la guitare. Je les avais oubliées ! J’ai alors réalisé que le temps que j’avais mis à les apprendre était une perte de temps.. Mon professeur ne m’avait jamais dit qu’il fallait continuer de les jouer.. puis j’ai cessé de m’entraîner à les jouer. le joueur débutant devrait donc toujours mettre l’accent sur la pratique des exercices. La raison pour laquelle j’avais cessé de les jouer était très simple. afin de les mettre en pratique et pour que les trois composants. Anonyme. Si vos ambitions sont modestes. la pratique de l’instrument est une activité qui doit être constante et progressive. Principes. vous devez comprendre que pour le joueur qui souhaite améliorer ses compétences de musicien de façon continue ou qui veut maintenir des compétences acquises antérieurement. Je les ai appris toutes en quelques mois. J’ai alors remarqué une chose étrange. j’ai appris les gammes de « Segovia » comme tout bon élève de base pourrait le faire. Vous vous êtes rendu compte que s’entraîner ne consiste pas uniquement à sortir la guitare de son étui et gratter quelques cordes. Outils et Exercices soient pleinement mis en application. il vous faut encore comprendre un point important sur votre façon de vous entraîner jour après jour. Cela a son importance et doit être fait (c’est d’ailleurs souvent ainsi que sont écrits les tubes) mais vous devez comprendre que cela n’améliorera pas votre faculté à jouer au sens technique. Cependant. Pour le joueur qui veut sans cesse améliorer ses capacités. Vous aurez besoin d’une certaine compétence technique pour jouer « n’importe quoi ». J’ai alors appris en tant que professeur à ne pas considérer ces évidences comme acquises par mes élèves. J’étais devenue incapable de les jouer. vous pourrez vous en sortir avec peu ou sans la pratique d’exercices techniques sur votre instrument. il se peut que vous souhaitiez uniquement être capable de gratter quelques notes et chanter.Chapitre 6 : La pratique quotidienne et le développement de la vitesse Savoir et ne pas s’en servir n’est pas encore savoir. Voici donc mon conseil concernant les exercices.

Une répétition machinale des exercices ne vous mènera nulle part. Pour savoir où vous vous situez entre l’ambition de devenir un bon joueur et celle de pouvoir jouer une seule mélodie. Ensuite. C’est un sujet qui pourrait à lui seul faire l’objet d’un livre (que j’écrirai peut-être un jour). Principe n° 34 . cette notion du « lentement » ne correspondait pas à l’idée que je m’en faisais. Si vous avez compris le fonctionnement de la mémoire des muscles …alors vous devez comprendre aussi pourquoi l’utilisation du métronome est requise dans votre pratique régulière. Ils sont inutiles si vous n’avez pas compris les fondements de ma méthode. Les élèves jouaient toujours à une vitesse qui provoquait des tensions musculaires. et l’importance de l’attention et de la conscience afin de découvrir les sensations nécessaires pour jouer correctement de la guitare. Si. En fait. il faut vous donner les moyens de réussir votre objectif et cela passe par votre entrainement et l’application de cette méthode. C’est pour cette raison que je ne vous ai pas donné une longue liste d’exercices à pratiquer comme c’est le cas de nombreuses méthodes. car j’ai vu les élèves développer leurs capacités comme on est en droit de l’attendre et cela évite ainsi les jugements hâtifs à propos des talents divers des élèves.Utiliser un métronome pour améliorer sa vitesse  Utiliser la « Mémoire des muscles » à votre avantage Quand j’ai commencé à enseigner. Quand je leur demandais notamment de jouer quelque chose « lentement ». Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 110 . mon objectif principal est de vous donner la compréhension et les outils nécessaires pour effectuer vos exercices efficacement. en revanche. il faut faudra toujours consacrer une certaine quantité de temps à la pratique d’exercices afin de développer et de maintenir votre technique. Si vous avez compris le fonctionnement de la mémoire des muscles. tous les exercices que vous ferez seront profitables. Je perdais toujours l’heure de cours à les faire répéter correctement devant moi en espérant qu’ils reproduiraient ce que je leur avais appris à la maison. vous devez d’abord savoir ce que vous voulez vraiment. rendait leur apprentissage inutile et je ne parvenais pas à leur apprendre quoi que ce soit. vous les avez compris et que vous les mettez en pratique. L’utilisation du métronome combinée aux principes exposés dans ce livre m’a permis d’obtenir des résultats satisfaisants en tant que professeur. J’ai alors décidé de les faire travailler avec un métronome et je leur ai donné les vitesses exactes à utiliser. C’était rarement le cas. j’ai demandé à mes élèves d’utiliser un métronome pour développer leur technique. alors vous devez comprendre aussi pourquoi l’utilisation du métronome est requise dans votre pratique régulière. J’espère avoir pu vous faire comprendre pourquoi la pratique des exercices doit être faite de la bonne manière et avec le bon degré de concentration afin d’être efficace.Si vous souhaitez être un bon joueur de guitare dans un style particulier.

mais vous vous sentirez si bien que vous aurez l’impression que vos doigts jouent tout seuls. Poursuivez ensuite à raison de 2 clics par note à 60.  Appliquer l’Approche Pratique Correcte pour enseigner de nouvelles facultés à vos doigts. en vous arrêtant. Il est ainsi nécessaire de ressentir les mêmes sensations d’aisance « au fil des tempos » Par exemple. 6. Cela peut se faire uniquement avec des Pauses et la Pratique du No Tempo. Alternez en observant tantôt la main gauche. Pendant les 4 clics où vous attendez. Beaucoup de personnes évoquent une sensation de mal-être. et de relaxation quand vous jouez. Ils ressentent des tensions quand ils jouent lentement et ils retrouvent ces tensions quand ils jouent plus vite. 1. nous restons concentrés et nous maîtrisons tout ce qui est nécessaire en s’assurant que tout fonctionne correctement et en restant détendus. Nous chercherons donc à « développer notre aisance ». Finissez l’exercice avec un clic par note. Comprendre tout ce qui est possible de faire avec vos doigts. Prenez l’habitude de repérer les Passages Difficiles. 2. Cela signifie que nous devons accélérer le tempo progressivement de façon à ce que les muscles ne se rendent pas compte de l’augmentation de la vitesse. Mettre le métronome à 60 et jouer un petit morceau. cela peut représenter quelques mesures. encore et encore. Si tout se passe bien.Il est primordial de ressentir les bonnes sensations de poids. N’importe quelle personne qui écoute s’en rend compte (notamment lors des auditions). préparez le mouvement suivant. une mesure ou quelques notes. 3. Continuez avec les croches et au-delà si nécessaire. Cette approche vous permettra d’éviter les écueils classiques qui consistent à jouer un morceau trop vite. vous commencerez à observer des progrès notables. mettez le métronome à 80 et répétez l’exercice. il vous sera facile de jouer le morceau facilement avec le bon rythme au lieu de jouer les notes à la même valeur. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 111 . Cette approche est résumée plus bas dans le chapitre intitulé « l’Approche Pratique Fondamentale ». vous jouerez plus vite. pour cela. 5. Faire jouer les doigts extrêmement lentement (Pratique du No tempo). tantôt la main droite. ce qu’ils sont supposés faire et comment ils devraient y parvenir. Toutes les notes doivent être jouées pleinement. A un moment. En même temps. Selon votre niveau et celui de la partition. Puis mettez le métronome à 100 à raison de 4 clics par note. Si vous pratiquez cet exercice avec un certain degré de perfection. avec trop d’empressement ce qui provoque une tension musculaire et vous oblige à lutter contre celle-ci. en vous concentrant sur un passage en particulier ou en vous relaxant quand cela est nécessaire (Pause). 7. ces mouvements et positions qui provoquent de grandes tensions de manière involontaire. compter 4 clics par note. 4. sur une période de plusieurs jours et plusieurs semaines. Assurez-vous que vous êtes détendu et que vos doigts sont prêts à jouer la note suivante. d’efforts contrôlés. 80 et 100.

semaine après semaine. Au quatrième clic. Au clic suivant (le premier des quatre clics). 5. cet exercice vous semblera de plus en plus facile à réaliser. détendus et prêts à jouer. Pendant les deux clics suivants.Exercice n° 26 . Appuyez ensuite doucement la corde sur la frette. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 112 . jusqu’à ce que votre index touche la première corde sur la cinquième frette et que les autres doigts soient positionnés en-dessous de l’index. Cela permet d’avoir un sentiment de fluidité et d’assurance dans les passages rapides quand ils ont été abordés calmement.«Joue-2-3-touche…. jouez la nouvelle note. jour après jour. vos mains et vos doigts et que vous leur apportez constamment la détente nécessaire quand ils travaillent. Mettez le métronome à 60 2. Elle utilise en plus une idée souvent défendue par de grands musiciens. vous ferez toujours le même effort d’être le plus détendu possible dans tous les cas. vous commencerez à en mesurer les résultats. Si vous portez une attention extrême à ce que ressentent vos muscles. Comment continuer à gagner de la vitesse Si vous répétez l’exercice précédent à la perfection. préparez-vous mentalement à jouer la note suivante qui correspond au majeur. vos bras. (Assurez-vous de bien le dire à haute voix. au-dessus de la même corde. Continuez avec cet enchaînement Joue-2-3-Touche en jouant les cordes les unes après les autres. Dites TOUCHE.  Préparation 1. Utilisez cet exercice jusqu’à la 6ème corde puis en redescendant jusqu’à la 1ère. Faites l’exercice avec un métronome sur 80 pour 4 clics. Tout en suivant les indications fournies plus haut. Voici une autre façon d’appliquer l’approche décrite ci-dessus. 6. Au fur et à mesure. Dites JOUE quand vous la jouez. 4. Cela est important). 3. Tenez-vous prêt et jouez la première note avec l’index. et dites DEUX et TROIS quand vous entendez ces deux clics. Dites à haute voix JOUE au moment où vous jouez. portez la main gauche sur le manche et enroulez vos doigts sur la première corde au niveau de la cinquième frette.» Mettre en place sa vitesse  Objectif L’objectif de cet exercice est de préparer ses doigts à développer leur vitesse. Faites l’exercice avec un métronome sur 100 pour 4 clics. faites vibrer doucement la corde comme décrit dans la partie « Relaxation des doigts » et appuyez la corde sur la frette. vous serez capable de jouer à un niveau de qualité bien supérieure. vos épaules. On touche la corde consciencieusement et avec précaution avant de la jouer. celle de « jouer à partir de la corde » ou l’idée que « le jeu vient de la corde ». Quand vous jouerez à des tempos plus rapides. avec le majeur.

c’est une sensation si désagréable qu’il est facile de perdre cette faculté destinée à prendre conscience de nos tensions et on est alors de plus en plus tendu. Pensez-y et ayez la volonté d’y parvenir. Faites en sorte que l’action du doigt sur la corde soit plus automatique qu’avant. Jouez la note suivante sur le clic qui suit. Mes élèves niaient souvent avec beaucoup de sincérité ressentir des tensions quand je leur disais qu’ils étaient tendus lorsqu’ils jouaient. En revanche. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 113 . « Non. Un doigt réagira à ce que fait un autre doigt. N’ayez crainte. mais laissez la Mémoire des muscles diriger vos doigts davantage maintenant. 1. Certains élèves pensent qu’ils peuvent être épargnés par les tensions et qu’en quelque sorte. Quand je pense au nombre d’années que j’ai passé à jouer de la guitare et combien de temps je passe encore à observer les tensions qui me polluent ou à découvrir de nouveaux niveaux de subtilités dans la perception de ces tensions.  Préparation J’estime donc que vous avez compris. Vous ressentirez des tensions dans vos épaules en réaction aux mouvements de vos doigts. ces sensations désagréables. et cette fois. il sera peut-être difficile de trouver quelqu’un prêt à corriger ces défauts. il est souvent difficile de ressentir ces tensions. J’insiste lourdement. La plupart des élèves ignorent ce que signifie « être tendu ». N’ayez crainte. qu’au début. vous ne ferez pas de progrès. Votre doigt réagira à ce que fera un autre doigt et votre main réagira à ce que fera l’autre main. pour être franc. on commence à trouver cela normal. vous ressentirez des tensions dans votre épaule en réaction aux mouvements de vos doigts. 2. Il est tout à fait normal de prendre progressivement conscience de son corps au fur et à mesure que vous contrôlez ces tensions tout en restant toujours conscient. D'ailleurs. La plupart des élèves ignorent ce que signifie « être tendu ». Mais une fois que cela sera bien installé. C’est tout ce qu’il y a de plus normal. Le problème résulte du fait. Augmenter sa vitesse  Objectif L’objectif de cet exercice est d’apprendre à développer sa vitesse. alors je préfère vous avertir que ce n’est jamais le cas. comptez seulement deux clics par note. vous ferez toujours des progrès. Vous y parviendrez assurément si vous avez effectué la Pratique du No Tempo correctement et respecté les vitesses du métronome. mais je dois toujours rappeler ce point à mes élèves et m’en souvenir moi-même ! Revenons à la manière d’augmenter sa vitesse.Je dois néanmoins vous mettre en garde sur un point. Remettre le métronome à 60. Jouez sur le premier clic et laissez passer le deuxième clic tout en vous préparant. sinon. Pourtant. ils ont un corps prêt à découvrir les mouvements complexes de la main nécessaires à la pratique de la guitare sans ressentir la moindre tension inutile. Naturellement. si vous le faites. et votre main réagira à ce que fait l’autre main. vous devrez le faire. pas du tout » protestaient-ils comme si je les accusais de quelque chose.

Outil n° 7 . Jouez suffisamment lentement pour vous assurer que vous faites tout correctement. Déterminez également quels sont les différents points techniques sur lesquels vous devez concentrer votre attention lorsque vous faites vos exercices ou sélectionnez vos morceaux de musique. Vérifiez que vous êtes Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 114 . Si vous vous entraînez en prenant conscience de votre corps. ce que vous envisagez de faire et définissez la façon dont vous allez y parvenir. avec deux notes par clic ou des croches. En fait. Vous découvrirez probablement des passages qui nécessitent plus de « Pauses » ou l’utilisation de la « Pratique du No Tempo ». Commencez avec le métronome à 60 en prenant 4 clics par note. Continuez à augmenter votre vitesse jour après jour. 5. Passez du « No Tempo » à un « Tempo Lent ». SUIVEZ-LA ! 1. Au début. de façon aléatoire. Au fur et à mesure que votre vitesse augmentera. pour renforcer la précision de vos mouvements. Continuez à 60. jouez toutes les notes à la même valeur afin que tous les mouvements soient effectués à la même vitesse. Notez les « Passages Difficiles » quand vous jouez. Continuez à 80 puis à 100 avec des croches. 4. préparez-vous au mouvement suivant. Promenez-vous sur le morceau de musique ou sur une partie de celui-ci et prêtez attention à tout. Jouez suffisamment lentement pour vous assurer que vous jouez avec une relaxation maximale et un minimum d’effort et de tension. Mettre le métronome à 80 et prenez deux clics par note. 3. Utilisez les « Pause »s et la « Pratique du No Tempo » pour les « Passages Difficiles » au début de chaque séance et. Le temps que cela prendra pour y parvenir dépend du fait que vous soyez un joueur débutant ou un musicien de longue date qui veut améliorer sa technique. les notes. Elle est très structurée et surtout très efficace. Revoyez et approfondissez les sections Comprendre. puis à 80 et 100. passez à 100 pour deux clics. 7.L’approche fondamentale de la pratique Voici maintenant cette approche de la pratique qu’il vous faudra utiliser pour enseigner de nouvelles facultés à vos doigts. si nécessaire. il sera tout à fait normal que ce degré de conscience augmente petit à petit et vous permette alors de contrôler progressivement ces réactions. vous parviendrez à jouer les doubles croches probablement à un rythme égal voire supérieur à 120 temps par minute. vous augmenterez la vitesse du métronome de quelques crans ou d’un seul à la fois. Évaluez et prenez conscience de la vitesse la plus importante que vous avez atteinte chaque jour. 6. Pendant les 4 clics où vous attendez. Commencez chaque séance quotidienne avec la Pratique du No Tempo » en faisant une « Pause » quand cela est nécessaire. Si vous vous sentez à l’aise. Demandez-vous quels sont les doigts. la manière de pincer les cordes que vous allez utiliser. semaine après semaine et mois après mois. 2.3. Vos objectifs doivent être clairs et découler de l’entraînement que vous êtes sur le point de mettre en place. Poursuivez en passant à 60 avec un clic. Cela dépend aussi de votre façon de vous entraîner. demandez à un autre joueur ou à un professeur de vous l’expliquer. Fixez-vous des objectifs. Notez-la. Si vous n’êtes pas sûr de savoir ce que sont les croches ou comment les compter.

augmentez d’un seul cran à la fois. Jouez le morceau à 80. décidez du bon moment pour commencer à jouer au rythme réel. Utiliser l’approche fondamentale de la pratique pour la musique Considérez la musique comme un exercice au début de chaque séance. tantôt la main droite. Quand vous approchez de vos limites. Alternez en regardant tantôt la main gauche. le tempo doit être Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 115 . Faites l’effort d’être conscient de tout. avec 4 clics. Travaillez ensuite avec le métronome aux différents rythmes. Commencez chaque jour par l’étape 1. VITESSES POUR L’APPROCHE FONDAMENTALE DE LA PRATIQUE Phase 1 Étape 1 2 3 4 5 6 7 8 Vitesse Tempo : 60 4 clics par note Tempo : 80 4 clics par note Tempo : 100 4 clics par note Tempo : 60 2 clics par note Tempo : 80 2 clics par note Tempo : 100 2 clics par note Tempo : 60 1 clic par note Tempo : 80 1 clic par note Phase 2 Étape 9 10 11 12 13 14 15 16 Vitesse Tempo : 100 1 clic par note Tempo : 60 2 notes par clic (croches) Tempo : 80 2 notes par clic (croches) Tempo : 100 2 notes par clic (croches) Tempo : 60 4 notes par clic (doubles croches) Tempo : 80 4 notes par clic (doubles croches) Tempo : 100 4 notes par clic (doubles croches) Continuez ainsi pour repousser votre limite actuelle Utiliser l’approche fondamentale de la pratique pour les exercices d’entraînement. Quand vous jouez au rythme prévu par la partition.détendu. Faites en sorte que toutes les valeurs de notes soient identiques et que tous les mouvements de doigts effectués participent à rendre les notes fluides et homogènes. Augmentez le métronome progressivement quand vous arrivez aux doubles croches. 4. Quand la vitesse augmente. Votre attention et votre intention doivent être fortes. que vos doigts sont prêts à jouer la note suivante. Un entraînement continu vous fera progresser à tous les niveaux.

que nous ôtons un doigt de la corde alors qu’il pourrait y rester puisque nous en avons besoin deux notes plus loin). il existe différents niveaux de pratique. Pratique de Niveau 1 : La Pratique Microscopique Nous allons isoler un ou quelques mouvements. ils font et refont des mouvements qu’ils ont fait un million de fois. Avant de passer aux étapes suivantes. et vos objectifs. chacun ayant un objectif différent. la « Pratique du No Tempo » et d’autres outils que j’ai décrits précédemment. J’espère qu’après avoir lu ce livre. Il n’est pas agréable de s’entraîner et de jouer avec cette sensation. la manière de le faire. de comprendre que même si une personne s’entraîne correctement. Au contraire. en révisant et en approfondissant vos acquis concernant ce que vous êtes sur le point de mettre en place. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 116 . ils ont l’impression de faire du surplace voire de lutter pour garder la tête hors de l’eau (peut-être avec la sensation angoissante de se noyer peu à peu). peut-être. Vous constaterez une amélioration notable qui dépendra de la précision avec laquelle vous réaliserez chaque étape de la méthode. il existe différents niveaux de pratique. il n’y a pas de progrès importants dans leur façon de jouer. quand les gens s’entraînent à jouer. (Nous remarquerons. Ils sont tous nécessaires afin de constater une amélioration constante et d’acquérir la capacité de bien jouer. Il est important.Différents niveaux de pratique Beaucoup d’élèves et de musiciens constatent que quand ils s’entraînent. vous comprendrez mieux ce que la pratique de la guitare est supposée être et ne pas être. cependant. Cela leur permet de mémoriser les notes et fait circuler le sang dans leurs doigts mais ce sont bien les seuls bénéfices qu’ils en tirent. Rien ne change. c’est-à-dire de votre degré de conscience sur tous les points quand vous jouerez et de votre capacité à rester détendu. Nous allons porter notre attention sur une note ou deux voire une mesure. Nous analyserons ce que compose le mouvement c’est-à-dire ce qui nous donne du mal et ce qu’il faut faire pour jouer la note en cause ou la série de notes. Principe n° 35 . Il est important de comprendre que même si une personne s’entraîne correctement.suffisamment lent pour que vous ressentiez la sensation d’aisance que vous aviez quand vous jouiez à des vitesses plus lentes. chacun ayant un objectif différent. Nous porterons une attention extrême à observer ce qui se passe dans notre corps quand nous faisons ces mouvements et nous apprendrons comment faire ces mouvements avec une meilleure relaxation et une plus grande intelligence dans nos doigts. je consacre environ 15 minutes pour un mouvement ou pour une mesure à partir du moment où j’ai identifié ce mouvement comme comportant une difficulté en utilisant les « Pauses ». il est très important de recommencer « l’Approche Fondamentale de la Pratique » depuis le début à chaque fois. La plupart du temps. La plupart du temps.

il existe toujours une partie de ma conscience qui utilise l’« écoute critique » et prend note des passages qui auront besoin d’être travaillés plus tard au Niveau 1 ou 2. nous augmentons progressivement notre vitesse tout en gardant un œil et une oreille en éveil pour détecter les passages qui auraient besoin de « Pratique Microscopique ». quand j’ai envie de jouer. Pratique de Niveau 3 : Modeler A ce niveau. je consacre environ 15 minutes environ pour un mouvement ou une mesure. Selon ce que vous avez fait lors de la Pratique de Niveau 1 et 2. avec un rapport émotionnel à la musique et considérant notre jeu comme une expérience émotionnelle. Beaucoup d ‘élèves ne parviennent pas à résoudre leurs difficultés quand ils jouent. ce qui explique pourquoi ils ne font jamais de progrès importants. Il s’agit pourtant ici de la première erreur à corriger si vous souhaitez passer du statut d’amateur à celui de professionnel que ce soit en ce qui concerne votre jeu ou au moins votre attitude . Beaucoup d’élèves jouent au Niveau 3 sans s’entraîner au Niveau 1 et 2. Pratique de Niveau 2 : Assembler Il s’agit ici d’assembler la musique. J’utilise notamment ce niveau de pratique avant une audition et naturellement. Je passe souvent de ce niveau de pratique à la Pratique de Niveau 1. car ils ne prennent pas le temps de porter attention à leurs difficultés. Ils ne cherchent pas l’origine de leurs erreurs alors quand ils s’entraînent. C’est comme « jouer pour répéter ».Beaucoup de difficultés requièrent ce type d’attention pour être résolues. Pour eux. la « Pratique du No Tempo »et d’autres outils que j’ai déjà décrits précédemment. nous jouons et gérons la partition entièrement d’un point de vue musical. J’ai remarqué qu’il était très utile de s’enregistrer et de faire une « écoute critique » en se repassant l’enregistrement. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 117 . pendant le cours. à partir du moment où j’ai identifié ce mouvement comme comportant une difficulté en utilisant les « Pauses ». s’entraîner c’est jouer. Quand je joue à ce niveau. Nous ressentons la musique et commençons à avoir une idée de la façon dont nous allons l’interpréter et l’offrir aux auditeurs. Nous choisissons des phrases entières et les jouons sur un tempo lent et quand nous les maîtrisons bien. Ceci est l’un des aspects dont je vous ai parlés dans ce livre concernant la sensibilité et les sensations et qui dépendent de votre degré d’Attention. La plupart du temps. ils revoient leurs erreurs ! Ce niveau de pratique vous permet de développer « une Prise de Conscience Microscopique ». comme on déclame des vers à la répétition générale d’une pièce de théâtre. vos résultats seront plus ou moins bons. au gré du hasard.

sans que la moindre tension ne s’installe. vous déciderez vous-même de ce que vous attendez de votre guitare et de quel niveau de compétence vous aurez besoin pour y parvenir. Il faut insister sur la pratique des exercices et de la technique. Pour le joueur qui veut progresser sans cesse ou qui souhaite maintenir à niveau les compétences qu’il a déjà acquises. Petit à petit. Soyez à l’affût de toute tension lorsque vous « Développez Votre Aisance ». 4.Points clés à mémoriser 1. Cela déterminera le temps et le travail nécessaires que vous devrez consacrer à la technique pure. Comprenez et utilisez « l’Approche de la Pratique Fondamentale » pour enseigner à vos doigts de nouvelles choses y compris des choses qui vous semblent difficiles. Au début. 5. Modifiez-la de façon à ce qu’elle s’adapte à vos besoins et à votre situation. Comprenez les 3 Niveaux de Pratique et l’objectif de chacun d’eux. jusqu’à ce que vous ayez besoin de technique pour jouer quoi que ce soit. Utilisez un métronome pour la Pratique de Niveau 1 et Niveau 2 pour permettre à vos muscles d’assimiler les mouvements de façon détendue à des vitesses de plus en plus grandes. Conservez un équilibre entre les trois qui conviendra au mieux à vos besoins et à votre situation. Ne développez pas de « mal-aise ». l’entrainement doit être une activité continue et qui se consolide 2. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 118 . 3.

mais ce n’est qu’un début… Maintenant que vous avez fini de lire « les Principes d’une Pratique Correcte de la Guitare ». qu’il vous permettra de développer vos talents et qu’il libèrera votre technique pour exprimer toute votre créativité et votre musique. Au fur et à mesure de sa mise en application. pour devenir meilleur à la guitare. vous constaterez immanquablement des progrès continus qui vous permettront de devenir le guitariste que vous avez toujours rêvé être. Le dernier mot « Savoir et ne pas s’en servir n’est pas encore savoir. séance après séance. » Si vous consacrez tous vos efforts et votre attention à étudier et à utiliser « Les Principes de la Pratique Correcte de la Guitare ». qui mérite d’être refermé en laissant tout ce qu’il contient à l’intérieur…  ou bien si vous n’avez pas uniquement lu ce livre mais que vous l’avez vécu. J’espère que vous en avez fait. vous connaissez le secret des vrais guitaristes ! Vous prenez probablement conscience que vous n’avez pas encore fini votre parcours de guitariste et que vous venez à peine de commencer ! C’est que vous avez atteint le stade qui vous permettra de savoir si ce livre  n’est qu’un livre parmi tous ceux que vous avez lus.La fin d’un livre. jour après jour. un usage intensif. et que vous en ferrez. il vous a permis de sortir ce qu’il y avait en vous. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 119 .

Bras Flottant : action du bras porté par lui-même dont le propre poids est porté par un corps détendu. Elle regroupe et utilise tous les Principes et Outils des « Principes ».Glossaire Glossaire des termes utilisés dans les « principes » Comprendre : ensemble de concepts fondamentaux relatifs au processus d’apprentissage et appliqués à la guitare qui doivent être compris. Attention Tournante/Permanente : action qui consiste à déplacer votre attention sur différentes parties du corps pendant que vous jouez afin de gérer vos tensions. Approche Pratique Fondamentale : méthode fondamentale utilisée pour l’entraînement. Base de Votre Pratique : « Pratique du No tempo » avec une intensité et une concentration maximum afin de parvenir à une prise de conscience de notre esprit et une relaxation de notre corps les plus importantes possibles au moment où l’on joue. Chaise : exercice d’entraînement où l’attention est portée sur tout le corps en position assise quand il porte la guitare. Ballon : exercice d’entraînement consistant à apprendre à placer la main sur le manche. Elle a le pouvoir de vous apporter conscience et progression. on peut ensuite utiliser les « Outils » et pratiquer de façon correcte les « Exercices ». Butée du Pouce : le pouce appuie sur la corde et la pince puis bute sur la corde suivante au lieu de s’en éloigner immédiatement. Cette « Base de Votre Pratique » doit être suffisamment solide et constamment se consolider. s’installe et les autres doigts suivent par groupes. L’index bouge en premier. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 120 . Grâce à eux. appris et mis en pratique par les élèves. Bouncing Thumb / Pouce Rebondissant : utiliser le pouce droit de façon à ce que l’énergie de la corde soit utilisée pour entraîner le pouce vers le mouvement suivant. Bras Lourd : action consistant à laisser son bras être entraîné par son propre poids. Appui sur la corde : action qui consiste à passer du « Doigt Léger » au « Doigt ferme » pour appuyer la corde sur la frette avec un minimum d’effort. Attention : votre présence quand vous jouez. Cet exercice est effectué avec le « Bras Flottant » et les « Doigts Légers » ainsi qu’avec le « Bras Lourd » et les « Doigts Fermes ». Béquille : exercice d’entraînement qui consiste à entraîner les doigts de la main gauche à se déplacer sur les cordes. Cet exercice donne les sensations correctes nécessaires pour bien jouer.

C’est la force naissante et durable de votre travail et de vos progrès. Doigt Léger : action du doigt complètement détendu qui se déplace vers la corde et la touche à l’aide de son seul poids. Exercices d’entraînement : ensemble des 26 exercices décrits dans « Les Principes » qui constitue une base solide pour développer ses compétences techniques et permettre une progression illimitée. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 121 . sentir les mouvements de son corps. Elle doit venir de l’intérieur. Joue-2-3-Touche : technique de pratique efficace qui vous permet de faire la distinction entre l’action de toucher la corde et l’action d’appliquer une pression sur celle-ci. extrêmement léger. Intention : force de volonté grâce à laquelle vous parvenez à atteindre vos désirs. cela signifie posséder une idée mentale claire de ce que vous voulez. notamment s’agissant des doigts inactifs pendant l’action du ou des doigts actifs. détendu et prêt à jouer la note suivante.Circling Thumb / Pouce Tournoyant: mouvement elliptique effectué par le pouce quand il a joué une corde et qu’il se déplace (vers le haut) en direction d’une corde grave plus basse. Désir : force émotionnelle créant un mouvement en direction d’un objet ou d’un but. Esprit du Débutant : état de conscience dans lequel vous êtes constamment et où tout s’expérimente dans sa totalité comme si c’était pour la première fois. Elle grandit grâce à une pratique correcte qui apporte des résultats et elle diminue à cause d’une pratique incorrecte qui apporte frustration. imaginer nos doigts exécuter les mouvements et ressentir le désir émotionnel d’une note. C’est le pré-requis nécessaire d’une progression permanente (progression de la prise de conscience). Finger Flapping : toucher aller-retour rapide. Finger Dipping/ la Plongée de doigt : expression utilisée pour décrire la position extrêmement fermée du bout des doigts de la main droite qui doit être maintenue pendant toute la durée du morceau. savoir l’écouter. Concernant la pratique de la guitare. Doigt Ferme : action de bouger le Doigt Léger pour appliquer une pression sur la corde afin qu’elle touche la frette et qu’une note résonne. Les exercices d’entraînement utilisant le « Finger Dipping » impliquent que l’élève observe le bout de ses doigts pour s’assurer qu’ils sont bien placés sous les cordes requises. Mouvement Complet : mouvement du doigt détendu et en position qui va jouer une note et ensuite prend la position suivante. Échelle : exercice de Routine de la main gauche utilisant le « Bras Lourd » et les « Doigts Ferme »s. Mémoire des muscles : faculté qu’ont les muscles de votre corps à se souvenir de tout ce qu’ils font. d’un doigt de la main gauche sur une corde. Exercice de Routine : exercice d’entraînement de base de la main gauche qui entraîne les doigts par groupes de doigts à bouger correctement et de manière coordonnée sur les cordes. qui consiste à s’assurer que le doigt est suffisamment léger avant qu’il ne touche la corde. Développer Son Aisance : utiliser l’ »Approche Pratique Fondamentale » pour augmenter le tempo une fois que vous avez acquis une certaine aisance à la « Base de Votre Pratique ».

Il suit le principe qui est la base de tous les exercices d’entraînement à savoir de s’entraîner dans un premier temps à faire des mouvements plus grossiers pour parvenir. posé entre deux cordes ou proche de la 6ème corde s’il s’agit de la corde suivante à jouer. appliquer une pression et pincer la corde.Mouvement de la Main Droite sur la corde : exercice d’entraînement qui consiste à obtenir un mouvement correct du bras et de la main sur les cordes. Pouce au Repos : action du pouce qui se maintient dans une position détendue. Cela permet de minimiser les tensions inutiles et d’atteindre un niveau de relaxation maximum. Pouce Au Repos : pouce au contact de la corde qui attend le moment où il doit jouer. Oreiller : acquis qui consiste à comprendre que votre abdomen est tel un oreiller moelleux qui s’aplatit quand la guitare se pose dessus. Nous cherchons toujours à identifier. Pratique Correcte : connaître la meilleure chose à faire et être certain de la mettre en pratique. Jouer une musique au bon tempo et découvrir ce que la musique veut vous dire en tant que telle. Passages Difficiles : passages dans une partition qui provoquent des tensions dans certaines parties du corps. Pratique de Niveau 1 : Pratique « Microscopique ». du « No tempo » ou d’un tempo lent d’un ou de plusieurs mouvements associés à la production d’une ou plusieurs notes. par la suite. notamment quand vous jouez des Passages Difficiles. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 122 . Papillon : exercice d’entraînement qui consiste à apprendre aux doigts de la main gauche à se déplacer sur les cordes avec toute la légèreté nécessaire du toucher. Position des doigts : action qui consiste à savoir où et comment sont vos doigts. Pince : exercice d’entraînement qui consiste à nous faire ressentir la sensation de « Bras Lourd ». Pratique de Niveau 3 : « Modeler » la musique. Vousavez alors une relation à la musique qui est purement émotionnelle tout en évaluant inconsciemment votre performance musicale d’un point de vue technique. analyser et trouver une solution pour ces Passages Difficiles quand vous jouez. Les Passages Difficiles étouffent la musique et empêchent le corps d’effectuer les mouvements nécessaires pour interpréter votre morceau. Pause : action qui consiste à s’arrêter de jouer et à remarquer ce qui se passe dans votre corps quelque soit ce que vous faites. physiques ou mentaux qui résultent des Acquis décrits dans « les Principes ». Pratique de Niveau 2 : Assembler (« Assimiler ») la musique en mixant des passages plus courts à des passages plus longs. No Tempo : jouer sans rythme. à effectuer des mouvements plus subtils. Appelé communément « butée du pouce ». Il faudrait souvent faire cette « Pause » et s’arrêter au hasard dans le morceau que vous jouez. Outils : ensemble de procédés pratiques. Le pouce vient alors buter sur la corde suivante. Pouce En Butée : action qui consiste à placer le pouce sur une corde.

Technique : ce que vous faites. Prise de Conscience Totale du Corps : utiliser votre attention de façon à vous concentrer sur l’ensemble du corps à des moments particuliers. Prise de Conscience Totale de la Main : utiliser votre attention de façon à vous concentrer sur l’ensemble de la main à des moments particuliers en portant davantage attention aux doigts inactifs qu’aux doigts actifs. Tension Sympathique : tension d’un muscle provoquée par la contraction d’un autre muscle. Principes d’une Pratique Correcte : ensemble des Acquis. Thumb-up / Pouce en l’air : exercice d’entraînement qui entraîne la main à effectuer un mouvement du pouce vers le haut sans exercer de Tension Sympathique dans l’avant-bras.Pratique du No Tempo : consiste à faire les mouvements les uns après les autres avec une attention extrême afin d’être certain que tout est fait correctement avec un minimum de tension et un maximum de relaxation. Suivi : porter son attention sur un doigt ou toute autre partie du corps tout en effectuant un mouvement précis. Outils (procédés) et Exercices d’Entraînement qui en partant des Acquis. Waving Bye-Bye / Salut : action qui consiste à plier le doigt au niveau de l’articulation située entre la deuxième et la troisième phalange pour jouer une note. Prise de Conscience : pouvoir de mettre à égalité la rapidité de votre conscience et la vitesse d’un phénomène en mouvement afin qu’il puisse être perceptible comme s’il faisait partie de votre conscience. Tasse/coupe : position de la main droite la plus fréquemment utilisée quand elle joue. au lieu d’utiliser le bout du doigt. comment nous le faisons afin de parvenir à ce vous voulez. Résultats Non-désirés : façon de définir vos « erreurs ». Tous en Place : consiste à placer tous les doigts correctement autour de la 6ème corde. le haut du bras et de l’épaule. Ils vous permettent de retrouver l’origine de vos erreurs afin que nous modifiions certains facteurs déterminants quand vous jouez. Prise de Conscience Microscopique : prise de conscience intense de tous les aspects caractérisant notre manière de jouer laquelle se développe au fur et à mesure grâce à un entraînement correct et régulier. vous permettent de développer les bases correctes et solides de vos compétences à la guitare. Technique de la Pression Progressive : application d’une douce pression sur la corde quand on a remarqué et minimisé une Tension Sympathique. Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 123 . Vous devez garder à l’esprit que tout mouvement provoque de la tension dans les muscles environnants et que cette tension doit être minimisée. C’est la première position que vous étudiez pour la main gauche d’autant qu’elle place toute la main dans le bon alignement.

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 124 .

gagner en vitesse.Pour propulser vos progrès encore plus loin ! Découvrez maintenant le Secret des Vrais Guitaristes en Vidéo Les vidéos complètent idéalement le livre en illustrant les principaux exercices et en détaillant la méthode pour progresser. cliquez ici : La méthode en vidéo Ou tapez dans votre barre de recherche l’adresse suivante : http://lesecretdesguitaristes. améliorer sa posture et sa technique. en dextérité.com/video/ Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 125 . Vous n’aurez bientôt plus aucune excuse pour ne pas atteindre le niveau que vous souhaitez et vous faire plaisir à la guitare ! Pour en savoir plus.

laguitarepourtous. suggestions ou commentaires à l’adresse mail suivante : contact@laguitarepourtous. des méthodes.Pour découvrir des conseils. Nous vous souhaitons une bonne pratique. retrouveznous sur internet : www. L’équipe de La Guitare Pour Tous Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 126 . vous pouvez nous faire part de vos remarques.com. nos autres produits. de beaux progrès et espérons que vous aurez de plus en plus de plaisir à jouer de la guitare. Merci et à bientôt. interagir avec l’auteur ou d’autres utilisateurs de la méthode et poser vos questions.com Par ailleurs.

Les Principes pour une Pratique Correcte de la Guitare Page 127 .