Vous êtes sur la page 1sur 3

PRINCIPE D'UN RECEPTEUR SUPER-HETERODYNE

Dans un récepteur radio, l'ensemble antenne et amplificateur d'entrée fabriquent un signal comportant les signaux sinusoïdaux modulés en amplitude (récepteur AM) ou en fréquence (récepteur FM), des émetteurs reçus localement et situés dans la plage F 0min à F 0max . Ce signal reçu est envoyé à un circuit non linéaire appelé mélangeur. Ce sera ici un multiplieur.

Un oscillateur local, sinusoïdal, de fréquence F L réglable attaque également le mélangeur.

La sortie du mélangeur attaque un amplificateur sélectif de fréquence fixe appelée fréquence intermédiaire Fi (10,7 MHz en modulation de fréquence et 455 kHz en modulation d'amplitude).

Si l'un des émetteurs est tel que F i = F L - F 01 , alors la sortie de l'amplificateur sélectif (centré sur F i ) existe et est une onde modulée soit en fréquence, soit en amplitude (cas d'un récepteur FM ou AM), dont la fréquence de la porteuse est F i .

C'est le signal de sortie de cet amplificateur de fréquence intermédiaire que l'on démo dulera avec un démodulateur adapté au type de modulation.

SCHEMA SYNOPTIQUE D'UN RECEPTEUR SUPER-HETERODYNE : AMPLI HF AMPLI MELANGEUR SELECTIF Fréquence Antenne
SCHEMA SYNOPTIQUE D'UN RECEPTEUR SUPER-HETERODYNE :
AMPLI HF
AMPLI
MELANGEUR
SELECTIF
Fréquence
Antenne
(circuit non linéaire)
Intermédiaire
Vers
F0min F0max
Fi
démodulateur
OSCILLATEUR
LOCAL
F
L

Afin d'avoir des résultats exploitables, il faudra respecter assez scrupuleusement les valeurs numériques proposées.

I- RECEPTION DES SIGNAUX MODULES EN AMPLITUDE :

On réalise le montage de la page 3 :

- L'entrée X du multiplieur reçoit un signal e 1 (t) modulé en amplitude de fréquence porteuse F 0 = 18 kHz, dont l'amplitude ne dépassera pas 10 V, avec un taux de modulation m = 0,5. La fréquence du signal modulant sera f = 300 Hz. On a e 1 (t) = E p ( 1 + m.cos(wt) ) cos(W 0 t). Calculer la valeur de E p .

- L'entrée Y du multiplieur reçoit un signal sinusoïdal e 2 (t) d'amplitude 10 V et de fréquence F L réglable. Soit e 2 (t) = E cos(W L t).

PAGE 1/3

Ce document a été fabriqué par PDFmail (Copyright RTE Multimedia) http://www.pdfmail.com 1) Calculer la tension de sortie e 3 (t) du multiplieur si celui-ci a un coefficient k.

- Tracer le spectre de e 1 (t).

- Tracer le spectre de la tension d e sortie e 3 (t) du multiplieur avec les même échelles.

2) Etude de l'amplificateur de fréquence intermédiaire en régime sinusoïdal :

On donne L = 10 mH, C = 100 nF et R = 2,3 kW.

2-1) Calculer :

- sa fréquence centrale

- son coefficient de qualité Q = R / LW i

- sa bande passante

- son amplification à la fréquence de résonance

2-2) Mesurer la fréquence d'accord du filtre sélectif, son amplification maximale et sa bande passante. Comparer aux valeurs théoriques.

2-3) Comment doit-on choisir la fréquence F L de l'oscillateur local pour que la tension de sortie du filtre soit un signal module en amplitude ?

Vérifier expérimentalement : régler la fréquence F L de l'oscillateur local et obser ver la tension de sortie du filtre sélectif jusqu'à obtenir un maximum.

Déterminer les spectres de e 1 (t) et e 4 (t) à l'aide de la FFT. Comparer aux résultats théoriques obtenus au §1).

2-4) Modifier la fréquence F 0 de l'émetteur et vérifier que l'on peut capter un deuxième émetteur (sans modifier F L et Fi). Mesurer cette nouvelle fréquence appelée fréquence image. Comparer à la valeur théorique.

Remarque : Pour éviter que la fréquence image existe, il faudra que la largeur de bande de l'amplificateur précédant le mélangeur soit inférieur à 2 F i . Sinon bonjour le brouillage !!

II- RECEPTION DES SIGNAUX MODULES EN FM :

1) Le signal e 1 (t) s'écrit maintenant e 1 (t) = E p cos[ W 0 t + (aE s /w).sin(wt) ]. Ce signal est une onde modulée en fréquence par un signal BF d'expression E s cos(wt) et de porteuse de fréquence F 0 ; l'excursion de fréquence valant aE s / (2p). On prendra E p = 10 V, F 0 = 18 kHz, f = 300 Hz et une excursion de fréquence d'environ 500 Hz (voir le schéma de montage page 3).

e 2 (t) = E cos(W L t) avec E = 10 V et de fréquence F L réglable (oscillateur local).

PAGE 2/3

Montrer qu'elle comporte deux ondes modulées en fréquence par le signal E s cos(wt), de même excursion de fréquence que e 1 (t), et de porteuses respectives (F L - F 0 ) et (F L + F 0 ).

Si on règle F L à la valeur F L = F 0 + F i , alors la tension e 4 (t) en sortie du filtre sélectif sera une onde modulée en fréquence par le signal e s (t) de fréquence porteuse F i , et de même excursion de fréquence que e 1 (t).

2) Mesures :

2-1) Accorder la fréquence de l'oscillateur local F L pour obtenir une tension maximum en sortie du filtre sélectif (on choisira F L ª F i + F 0 , soit F L ª 23 kHz).

2-2) Ajuster si besoin le niveau du signal modulant pour qu'il n'y ait pas de modulation d'amplitude sur e 4 (t), ce qui serait dû à une excursion de fréquence trop grande et une amplification non constante pour le filtre sélectif.

2-3) Avec la FFT, déterminer les spectres des signaux e 1 (t) et e 4 (t) (on choisira une vitesse de balayage de l'oscilloscope de 2 ms par carreau).

2-4) Déterminer sur ces spectres les fréquences remarquables que l'on peut y relever. Comparer aux valeurs théoriques.

2-5) Fréquence image :

Modifier la fréquence de l'oscillateur local F L et vérifier que l'on peut capter un deuxième émetteur (de fréquence image théorique F L = F 0 - F i , soit F L = 13 kHz).

e

SCHEMA DE MONTAGE :

Entrée modulation (AM ou FM) R (k) C e 3 e e s 1 2
Entrée
modulation
(AM ou FM)
R
(k)
C
e
3
e
e
s
1
2
Signal
Porteuse
Oscillateur
BF
local
(f)
(F
0 )
(F L )

PAGE 3/3

L

(AM ou FM) R (k) C e 3 e e s 1 2 Signal Porteuse Oscillateur

e 4