Vous êtes sur la page 1sur 99
iii i Cervegu 3: ai... XPsycho Au travail, a I’école... APPRENDRE ASE CONCENTRE DANS LA TETE DES PILOTES D‘AVION POUR EVITER LERREUR HUMAINE INFOGRAPHIE LES GRANDES ETAPES DU DEVELOPPEMENT CEREBRAL BORDERLINE DESEMOTIONS HORS DE CONTROLE DISTINGUER LE NORMAL DU PATHOLOGIQUE LA REFERENCE EN NEUROSCIENCES rosciences D. Purves, G, J, Augustine, D. Fitzpatrick, eee ro ee W. Hall, A-S. Lamantia, J... McNamara koma et L. White Préfaces : Marc Jeannerod et Andrea Volterra Traduction: J.-M. Coquery, Ph. Gailly et N. Tajeddine 5° édition 2015 - 864 pages + 9782807300026 + 75 € + Toutes les notions de base et ‘ensemble des © Attias interactif de neuroanatomie humaine puissant nouvelles avancées, en particulier dans le do- et fonctionnel, véritable outil c'exploration et détude maine du développement du systéme nerveux du systéme nerveux humain + 1000 illustrations, schémas et tableaux en couleur + 31 chapitres mutant ies approches et les niveau Tanalyse : moléculaire, cellulaire, physiologique, compa 162, humaine, clinique, cognitive et comportementale + Glossaire visuel * Version numérique + 1000 quiz, animations et exercices interactifs een waa aeca ot cyte) CY Aalst esl ecacg CerveRt ycho x75 CONTRIBUTEURS 1.38.48 Jean Philippe Lachaux Directeur de recherene inser. au Centre ae reenarene en nouroscences de Lyon ce spsckete de aterton et dels concentration étude acon dort note cerveauoncle ere ses dat focalsés ‘tses moments Je cstrection. p82 Reébecea Shankland Psychologue cnicienne ot maive de coaférences _aunversis de Grenble-Alpes. Ses travaux portent slrles emotions postves, les addctions et education Pou la seri Ele sincesse aux divers efets ela meéceaton sue nos focus aterionneles Matthieu Ricard Docteur en génétique molécuite et moine Doudchists, membre du Mine and (ie inte promeut les rencortres entre science et boudehisme, etude es effets de Fenrainement ale meditation sur Te fonetonnemart errs Isabelle Roskam Psychologue cinicenne, protesseure de psychologle 2 stu ce reenerche en sciences psyenosogiques ‘de universe ce Louvain, en Boigiqua, special te dela pete enfance et de a prise en charge. EDITORIAL ww SEBASTIEN BOHLER Reédacteur enchep Retrouver la concentration “est un bruit de sonnerie, une alerte e-mail au bas de Peran, ou Varrivée d'un texto, Rien extraordinaire, juste de pe tites distractions auxquelles nous sommes habitués. Sim- plement, il devient de plus en plus difficile de se eoncentrer Une fois interrompus, nous pelnons &reprendre le fil de nos activités. Qu’est-ce que jétais en train de faire? Oi en étais-je? Difficle Ce se refocaliser. Diautant que la fatigue s'accurule, ln faure aux ho- rales trop serrés, au temps trop cour, & la multiplication des missions qui empéchent de définir un objectif clair et précis dans nos journées soumises mille impeératfs, ‘Ly a aussi nos sonneries intérieures. Celles qui nous rappellent une facture & régler, une personne & contacter, une soirée & planifier. Ces ‘pensées parasites, inrusives, envoyes comme des textos de Pime parles zones les plus profondes de notre cerveau que les neuroscientifiques appellent «réseau par défaut. Et qui brisent aussi notre concentration, ‘La question est bien de hirarchiser ces appels incessants, Peut-&ere pas de les faire taire, car ils reviennent toujours, mais de leur affecter lun ordre de priorté, de les mettre en attente, Comme le disait Napoléon: «Quand je veux interrompre une affaire, je ferme som tiroir et jouvre celui d'une autre. Elles ne se mélent point Tune A Pautre et jamais ne me génent ni me fatiguent. Veus-je dormir? Je ferme tous les tiroirs et me ‘voila a sommeil.» Une concentration impériale, en quelque sorte. Et au train od vont les choses, on se demande qui n’en voudrait pas. @ Co Rha SOMMAIRE N°75MARS 2016 == poi DECOUVERTES pe6acruauines ‘© Notre propre voix ‘modifi nos émotions ‘La nicotine rend-, «Avez-vous 66) vole des sommes argent supérieures 8100 dalers?», ‘ou tout du moins atténuer précocement l'aetivieé ‘du cortex auditif, Chacun d’entre nous a pu le cconstater en voiture, pendant un freinage d’ur- ‘gence, lorsquil devient impossible de continuer {écouter les passagers ou La radio. Le conducteur ‘se concentre sur les informations visuelles qui sont les seules pertinentes pour éviter a collision. ‘Sicce mécanisme semble utile ici, i Test moins pour un pote, qui doit étre capable de porter son attention sur toutes les informations, ‘TROP FORTE MOBILISATION Deusxiéme hypothise forte pour comprendre ‘ce phénoméne de surcité inattentionnelle: cons: <érer que les situations critiques mobilsenttel- lement Yattention des pilotes qu'il leur devient wes difficile cintégrer des données supplémen taires comme apparition d'une alarme. Ce qui peut paraitre anodia lorsque nous sommes cconcentrés sur notre téléphone portable et que nous tfentendons pas qu'une personne nous parle, Tes: beascoup moins quand il sagie dun Equipage on sens, et efficace en théorie, cette démarche se révéle contre productive parce quelle échoue 3 provoquer le désengagement attentionnel, Dot premier type de contre-mesures eognitives que ‘hous proposons: supprimer temporairement les informations sur lesquelles se concentre Popéra ‘eur bumain pour les remplacer par Talarme négl- ‘gée, Lidée est que interface utilisateur agisse ‘comme une prothése cognitive faciltant le désen. gagement puls Je rlengagement de Uattention des pilows, Ce principe a été testé ave suceés dans plusieurs expérimentations. Notamment dans un ‘essai de pilotage de drones, ol les pilotes devaient identifier une eible avee une caméra, Les opéra teurs étaient tellement fascinés par leur objectif ‘quills ne pereovaient pas une panne de batterie de leur robot pourtant signifiée par trois alertes vvsuelles. Nous avons étein la caméra pendant une seconde e affiché la place une iene représentant une batterie épuisée, Résultat es pilotes ont red rigé ausst6t leur attention vers le probléme tech nique et enclenché les actions attendes. ‘Un deuxiéme type de contre-mesures déve Joppées dans notre laboratoire vise & faire réagir Je pilote le plus rapidement possible face a une menace immédiaie, Pour cela, nous nous appuyons surles propriétés des neurones miroirs