Vous êtes sur la page 1sur 2

CCaarraaccttéérriissttiiqquueess ggééoommééttrriiqquueess ddeess ppiisstteess eett bbaannddeess

KF2/ca-AD-(chauss)-05

ITAC03.1

Version : 29/09/2003

Orientation de la piste

Orientation de la piste choisie en fonction de :

considérations environnementales (bruit),

considérations météorologiques (répartition des vents de laquelle résulte le coefficient théorique d’utilisation d’une piste)

topographie de l’emplacement de l’aérodrome (abords, obstacles)

nature et volume de la circulation aérienne résultants de la proximité d’autres aérodromes ou voies aériennes

considérations relatives aux performances des aéronefs

Valeur minimum souhaitable du coefficient d’utilisation selon le code de l’aéronef (et limite vent de travers) :

code 1 : 70% (10kts) ; code 2 : 80% (14kts) ; code 3 : 95% (20kts) ; code 4 : 95% (26kts) ; Basé sur les statistiques d’observations de vent, où le vent traversier ne dépassait pas la limite associée au code d’aéronef.

Longueur de la piste et distances déclarées

Longueur de piste disponible

Lp (RWY) :

Longueur de Piste (RunWaY) ;

PA (SWY) :

Prolongement d’Arrêt (StopWaY) ;

PD (CWY) :

Prolongement Dégagé (ClearWaY) ;

SDE (TSH) :

Seuil DEcalé (Displaced ThreSHold).

Si PA = PD = 0, la piste est dite équilibrée (ou balancée).

Longueur de piste nécessaire

Définitions DRD : Distance de Roulement au Décollage ; TORA : Take-Off Roll distance Available ; DD : Distance de Décollage ; TODA : Take-Off Distance Available ; DAA : Distance d’Accélération-Arrêt ; ASDA : Acceleration-Stop Distance Available ; DA : Distance d’Atterrissage ; LDA : Landing Distance Available ; LF : Lâcher des Freins.

: Landing Distance Available ; LF : Lâcher des Freins. Distances nécessaires Les distances minimales sont

Distances nécessaires Les distances minimales sont (sachant que n correspond à n moteurs et n-1 à un moteur en panne) :

max { DRD n x1,15 ; DRD n-1 } TORA

max { DD n x1,15 ; DD n-1 } TODA

DAA ASDA

DA K%(LDA) où K = 70 pour les turboprop et 60 pour les autres. Appliquer un coef. de 1,15 sur piste mouillée.

DRD = distance du lâcher des freins jusqu’au point milieu entre Vloff et le passage des 35 ft à la vitesse de V2. DD = distance du lâcher des freins jusqu’au passage des 35 ft à la vitesse de V2. DA = distance du passage des 50 ft à Vs1G jusqu’à l’arrêt complet de l’appareil.

Longueur de piste réelle (ancienne méthode)

Longueur réelle = longueur de base x N

N

=

1 +

nnn    

123

   1 +

   

1

+

100

100

100

et N inférieur à 1,35.

et n 1 , n 2 , et n 3 sont les coefficients des corrections suivantes :

Correction d’altitude

n =

1

7 h

300

Correction de température

n 2 =−T 15 + 0,0065h

Correction de pente

n 3 = 10

Z

Lp

(où h = altitude moyenne en mètres).

(où h = altitude moyenne en mètres et

T = moyenne des températures journalières les plus élevées sur le mois le plus chaud).

(où Z

Lp

est la pente moyenne de la piste).

Nouvelle méthode : étude opérationnelle entre l’exploitant, le constructeur de l’avion, le gestionnaire et le STBA.

 

Code

 

Code lettre

 

chiffre

A

B

C

D

E

F

Avions critiques

(envergure maxi)

 

Avions légers

(15m)

CRJ200 Gulf- stream G2 G4

A320 B737

MD80 MD90

A300 B757

DC10 MD11

A330 A340

B747 B777

Avions du futur A380 NLA

(24m)

(36m)

 

(52m)

(65m)

(80m)

   

1

       

Largeur des pistes Piste équipée pour les approches de précision

 

2

 

30

m

     
 

3

       
 

4

     

45

m

60

m

Piste revêtue équipée pour les approches classiques et à vue

   

1

 

18

m

23 m

     
 

2

 

23

m

       
 

3

 

30

m

     
 

4

     

45

m

60

m

Piste non revêtue

1

& 2

 

50

m

       

planeur

 

80

m

       

Profil en long Pente longitudinale (PL) moyenne - PL ponctuelle - changement de PL

 

1

 

2 % - 2 % - 2 %

       
 

2

     
 

3

 

1 % - 1,5 % - 1,5 %

     
 

4

     

1 % - 1,25 % - 1,5 %

 
   

1

 

7500 m

       

Rayon de raccordement minimum

 

2

     
 

3

 

15000 m

     
   

4

     

30000 m

 

Hauteur au-dessus de la piste (distance de visi.)

1 à 4

1,5 m

2 m

 

3 m

 

Profil en travers Pentes transversales

1 à 4

 

2 %

   

1,5 %

 

Pistes parallèles, accotements, prolongements…

 

Doublet de piste

caractérisé par l’utilisation qui en est faite (doublet spécialisé, banalisé…) et l’écartement (doublet éloigné, rapproché).

 

Doublet spécialisé : une piste sert au décollage, l’autre à l’atterrissage ; contraire : doublet banalisé (ou indépendant) :

 

Doublet éloigné : utilisé en toutes conditions météo ; doublet rapproché : vols simultanés en VMC

 

Distance minimale à respecter entre les axes de pistes

 
 

Doublet éloigné

   

Doublet rapproché

 

1035 m

 

900 m

 

750 m

210 m

 

150 m

 

120 m

Approches parallèles

Approches parallèles

départs parallèles indépendants att /déc simultanés

Code + élevé >2 + 1 piste revêtue et >= 1500 m

Code + élevé =2 + 1 piste revêtue et >=1000m et <1500m

Chiffre de code 1 + 2 pistes <1000m ou non revêtues

indépendantes

 

interdépendantes

Accotements, prolongements…

Accotements ; largeur piste+accotements = 60 m (code D et E) et 75 m (code F) ; pentes : 2,5%

Prolongement d’arrêt : Largeur de PA = largeur de piste ; Pentes de PA : 0,8%

Prolongement dégagé : Longueur de PD = au + la moitié de la TORA ; largeur = 150 m ; pente de PD : 1,25%

Aire d’emploi du radioaltimètre (en finale Cat. II ou Cat. III) : limites de pentes et dénivellation sur les 300 derniers mètres (sur 60m de large)

Raquette de retournement : surlargeur de chaussée de forme particulière pour les aéronefs ne pouvant se retourner sur la largeur de piste

Géométrie des bandes de piste

Bande (dégagée)

Longueur mini : cette bande s’étend en amont du seuil de piste de 60m, sauf pour les pistes revêtues exploitées à vue de code 1 (30m) et les pistes non revêtues (Om) (elle peut être plus longue s’il y a des PD)

Largeur mini : 150m sauf pour les pistes exploitées aux instruments code 3 et 4 (300m) et les pistes exploitées à vue de code 1 (60m, 80m pour les planeurs) et 2 (80m)

Bande aménagée

Largeur mini : 150m (code 3 et 4) et 80m (code 1 et 2) sauf pour les pistes exploitées à vue de code 1 (60m, 80m pour les planeurs)

Profils

De même que pour les pistes, il existe des valeurs maximales de pentes longitudinale ou transversale pour les bandes aménagée et/ou déga- gée qui vont de 1,5 % à 3 %.

Cas des bandes composites

Quand une piste revêtue et une piste (avion ou planeur) non revêtue sont accolées (piste composite), la séparation entre les deux pistes n’est ni marquée, ni balisée, et la bande enveloppe les bandes de chacune des pistes. Il en est de même pour une bande composite de deux pistes non revêtues (avion + planeur par exemple)

Aires de sécurité d’extrémité de piste (RESA)

Elle est recommandée pour les pistes de code 3 et 4 et les pistes revêtues exploitées aux instruments des codes 1 et 2. Si elle existe, sa lon- gueur est supérieur à 90 m.