Vous êtes sur la page 1sur 25
"es eventos eactene eS ee a ETRE TIT TSS TES AE ETSENE 9 DRCHOMEM STABLE A PARTIA DE AdSod) Gam Byreie Belgeler CUNITE DOCUMENTAIRE aut 7 E %. PEE N 1 ROYAUME DU MAROG Eyl! “A i nlite] ital] ii, CENTRE NATIONAL DE DOCUMENTATION . SEFIVICE DE REPROGHAPHIE wat 9 aclal oles | BT IMPRIMERIE L) 826 Wd. SP 826 RABAT a Maro? MINISTRY OF ENERGY AND MINES - MOROCCO ARAB ORGANIZATION FOR MINERAL RESOURCES (AOMR) Vey Ast be UNITED NATIONS INDUSTRIAL. gh | DEVELOPMENT ORGANIZATION (UNIDO) aden s\ 2.9 SEMINAR ON FEASIBILITY STUDIES FOR MINING PROJECTS IN THE ARAB WORLD Rabat, 30th March - 8th April 1988 SEMINAIRE SUR LES ETUDES DE FAISABILITE DES PROJETS MINIERS ET PARAMINIERS DANS LE MONDE ARABE Rabat, du 30 Mars au 8 Avril 1988 ETUDE DE PREFAISABILITE DU GISEMENT DE PERLITE DE TIDIENNIT Par : A. MOURTAJJI BUREAU DE RECHERCHES ET DE PARTICIPATIONS MINIERES ae i er ((_OMMUNICATION POUR LE SEMINAIRE SUR "LES ETUDES DE FAISABILITE DES PROJETS MINIERS ET PARAMINIERS DANS ,€ MONDE ARABE * LES PERLITES DU JBEL TIOTENNIT FTUDE DE PREFAISABILITE JI/)ARS 1988 Abmed MOURTAJII a il iv vi vi RUS UH Eee eee etter eer ae Pere ee 1 TUTRODUCTION coc. ccc cece cece cee eeneen ee ret ens case 2 SITUATION GEOGRAPHIQUE cece cece cece terete tenes 2 SITUATION GEQLOGIQUE ET TRAVAUX REALISES ......----- 5 W-1 - CADRE 3° OLOGIQUE 5 - TRAVAUN REALISES 3 M-3 = ESSAIS TECHHOLOGIQUES RFALISES 4 MlnG = RESERVES 6 EXPLOITATION 2... 2 cece cnc cece cette nee e ee nee cee 7 IV-1 = CARACTERISTIQUE DE LA ZONE CHOISIE POUR L'EXPLOTTATION ...ccc cece ceeeeeenceeee 7 TV-2 = RESERVES INDUSTRIELLES ..ecceeeeeeeeeeeeeee 7 IV-3 = CAPACITE DE PRODUCTION ET DUREE DE VIE .... ? 1V-4 = METHODE D'EXPLOITATION ‘ 8 IV-5 - CONCASSAGE ET CRIBLAGE DE LA PERLITE ...... 9 1V~G ~ SERVICES AUXILIAIRES 22. ee cere cree cence 9 EFFECTIF DE LTENPLOITATION . 2. ccc cece eceeeeenee eee 10 INVESTISSEMENTS .. W RENTABILITE .cccccentencterteecereererseesseeas eee MW Fig. 2 Fig. 3 Fig. 4 Fig. 5 Fig. 6 1 ' ‘ /_1stt SES /=TGURES Carte de situation des indices et gisements de perlites de la région de WADOR. Esquisse géologique du Jbel Tidiennit - localisation des sondages et prélévements d'échantillons de surface dans les panneaux de perlites. Coupe géologique 1-2 du Jbel Tidiennit Coupe transversale de la carriére projetée vue en plan do la carriére Schéma de concassage ves perlites tararired ua yor3e2 229 2U0 sanby6oouyoa2 2a sanbr6orog6 sayszayoar ap xneaes2 sinarsn[g “avZ20%H np sinoo ne gusoy 2Tuvartpry ap anbrueaqoa praredde, 7 aurle2ues 3pni2,7 ssayornoy storz sap deo af 29 yruvarpty [ag¢ a7 + YOQUN ap uoTbgz 7 suep sanuuoo qos SanbrzrTsad sayoor ap saugz xnag suoraeraity ef ap 3a arnzynors6e,[ ap 'uorionz3su09 ef ap aurewop ay suep suorqworidde sajuar © -aggrp aqryaad ef e quazqawiad sanbrysrsazgese9 sag ‘vorzer2yTy ap aqroedea es 3a anbrysnose 2a anbrwiayi voriefost,p smaridosd sas ‘naj ne a9uesTSgi suuog es ‘aarsuap argres es 2u0s aasuedxa aaryrad ef ap sanbrysrzpzoereo 537 *yorgesrrr3n,p Mary op airwrxord © iuseazesaugb preg as surezb sap uorsuedy 2 e 3 t 7 tsanb frqpuoy -nuesé sayoueri ve vassers sind agsseauea ‘anbrzrjzad ainqanzis 2 presphy arzan 2p awiog snos andivesscs ayo0d aun ysa assrperorswwoo aqrrsad e7 INTRI oer La perlite est une roche voicanique vitreuse de composition chimique et de ccasut en eau strictement définies. Elle s'est solidifiée dans des condi- tions physsoms déterminges, Aprés un concassage approprié, les grains peuvent 6tre govfics de 20 a 30 fois de leur volume initial sous un chauffage rapide de 800 # 1.190°C. Ltexpansion se fait généralement 4 proximité du lieu d'utili-~ tion. La perlite expansée est caractérisée par sa faible densité (30 4 200 kg/m3), sa conduectibilité thermique (0,03 4 0,04 k Cal/mh°c), sa résistance & la compression (30 & 40 kg/cm2Jet Itindice de réfraction (qui est spécifique 4 Ja perlite brute 1,495 & 1,498), Ces caractéristiques permettent 4 la perlite différentes applications dans l'industrie du batiment, I'agriculture et la filtration. Les essais effectués sur la perlite marocaine aussi bien au BRPH qu‘ a I'étranger ont montré que la perlite expansée s‘appréte a différentsusages pour Ja construction (remplissage de briques de construction, agrégat de bétons légers et agrégat de plétre) et Ja fertilisation des sols (amélioration de la porosité du sol,meilleures conditions de croissance végétale, maintien de I'humidité du sol), ' SITUATION GEOGRAPHIQUE Le gisement de perlite du Jbel Tidiennit est situ€ ay nord du MAROC dans 1a région de WADOR, I] se localise sur les flancs sud et sut-ouest dy Jbel Tidiennit qui est un appareil volcanique du miocéne culminant 4 572 m du niveau de la mer, On y accede par un réseau de pistes carossables débouchant sur 1a route goudronnée Segangane.Azzanéne Helilla. La distance totale séparant le gisement du port de NADOR est de 30 km dont § Km de piste. ‘ Une Ligne haute tension 60 KV passe a 14 km environ du gisement 4 vol d'ciseau( fig. 1.) SITUATION GEOLOGIQUE ET _TRAVAUX REALTSES M-I- Cadre _géalogique Le massif rhyolitique du Jbel Tidsennit et celui du cap. des trois fourches représentent !es deus manifestatiors néovolcaniques connues dans 1a région de NADOR, Le volcan du Ibe! Tidiennit est de type acide 4 caractére explosif form: de tufs, de bréche: polygéniques et de plusieurs coulées successives plus 0U moins rubantes ‘Fig. 2) ctest 1a premiére effusion lavique qui est A l'origine des principaux amas de perlites qui alternent avec les rhyolites £ \ cryptocristallines 4 grains fins souvent granuleuses vers le toit, Ce volcan de type "vésuvien" se compose grossiérement ve coulées de rhyolites rubanées sur ses flancs et est limité parfois a sa base par d' importants épanchements perlitiques plus ou moins prismés, Tl est encadré par des formations volcano-sédimentaires mess iniennes qui sont représentées par des marnes avec des niveaux pyroclastiques discor- dants et intercalés dans celles ci. Les sondages ont mis en évidence le biseautement des formations perlitiques en direction du coeur du volcan ainsi que I'enracinement des masses perlitiques importantes localisées en particulier dans les parties les plus basses du Jbel Tidjennit (Fig. 3). W~-2- Travaux réalisés Le gisement de x l:'e de Tidiennit a fait I'objet de plusieurs investigations géologiqurs venuis 1962. En 1970 - 1971 le premier essai technologique a été réalisé sur la perlite de NADOR par Perlite Corporation aux USA. Le BRPM a entrepris depuis, plusieurs travaux de recherches et travaux d'échantillonnage technologique, menés en paralléle avec des études ggologiques. . Le volume de travaux réalisés se résume comme suit : ~ Etablissements des cartes géologiques = Echantillonnage du gisement & maille de 10U men we de I'évaluation technologique des perlites. - Réalisation d'essais technlogiques dans des fours confection- nés par le BRPM, - Réalisation d'un programme de recherches par sondages carottés { sondages stratégiques ). - Réalisation d'essais technologiques & 1'stranger ~ Réalisation d'un programme comp}émentaire de recherche sur Ja zéne pilote, notamment. autour du sondage Spe 1 ov i] a été exécuté 4 nouveaux sondages carottés, a marlle de 30 m. Spe 5, Spe 13, Spe 9 et Spe 15. Ltinterprétation des résultats est en cours. [-3- Essais technologiques réalisés Il-3-1~ Essais réalisés au BRPM - Des essais d’expansion ont été réalisés dans le four fluo~solide confectionné par le BRPM. Ces essais avaient pour but ]'optimisation des paramétres de I‘'expansion de la perlite a savoir: . La température d'expansion . La granulonétrie . La densité de la perlite expansée - Les essais d'utilisation de la perlite expansée comme granulat pour béton léger et pJatre se poursuivent av Jaboratoire sur des mélanges perlite expansée,ciment et platre. IN-3-2- Essais réalisés a ]'étranger Les premiers essais d'identification du produit ont été réalisés au USA en 1970-1971. Les 3 échantillons étudiés ont donné aprés expansion des valeurs de densité de 90 - 95 et 102 Kg/m3. Diautres essais ont été effectués dans différents laboratoires étrangers notamment, en Tchécoslovaquie, au Japon, en Italie, en‘France, aux EU et en Hongrie pour préciser les caractéristiqaes des matériaux et leurs applications. Il résulte de ces essais que les perlites marocaines ont des pésistances mécaniques qui dépassent des standards japonais et qu’elles peuvent étre utilisées dans différents domaines : a> Batiment les essais de mortier réalisés au Japon ont donné des résultats supérieurs aux standards japonais. D'aprés ces resultats, les domaines d'utilisation de nus perlites sont les suivants : ~ remplissage des briques de construction ~ agrégat de bétons Iégers ~ agrégai de platre. Ltinfluence de Ia perlite marocaine dans 1a croissance ues vége~ taux peut 6tre illustrée par les essais réalisés en Hongrie sur le mélange perlite-schiste bitumeux utilisé pour la culture du mais. I] résulte de ces essais que I'utilisation des perlites maracaines | bi dans ce domaine permet : ‘ k i - IMamélioration de la porosité du sol - les meilleures conditions de croissance végétale. ~ le maintien de I'humidité du sol. ce ~ Filtration La perlite peut-étre utilisée cone adjuvant dans les techniques | de filtration par les industries alimentaires (sucrerie, fwilerie} et phar-~ | maceutique, ete . Elle peut étre utilisée aussi pour I'épyration des eaux résiduaires (eau industrielle). | tagbesraua 3sa vorze2rordxe,~ ap abereugp af Qo J xneauued np saaraspx saz yasroaid ap yremjawied ssrrequaupfduos xneaer3 ap auuerbord up i aoo7sse-es i Q00°9ST'6I 1000°78z'8i OL'T9 ooz*9et i ; 900°¢eT-Z ‘000-67 ‘ on'zz oos'z7 i a5 000°926"% i000°RST"Zi Ss'Le arise i gi ; aoo"9ss "zr ‘oo zze's! se'os | 00L°90T i I ‘ i Pr eee oy i JOVNNOL + f JHNTOA # sanvss ind’ Ee rvaunva | (be “E941 syowhs * by atl 2 00S = unpkonucp = 38 00077 0035 - wu Soe io hlE > 3 nose «00g annoy» 28 cw St awa = Uy BORDEREAU DE SAISIE ~ Bs : [eon] ' €.N ROTA GN ' “mae [& [ae Manag. son RM a Beet be Te Fal [eE ts soar foots nig ae tn jf Macao. vit ariel oleae TfeT*) tA rita] FLOUR TTYL , NAKED VERY Bobs WR he Ae Fede De prehoswlatike Le G cram) Ae porte, de Tidy eile CTHTRES TRADUTTS +++ Uillnr le berdreou 2: données complfmentales TRE GENEAIQUE . . vler by borderenu 2: donnteseomplémeotaes Sota cy Wo bordeena © Pale compliment Sees BEA [RLE 0! erent 1, JRESERUE DEWEY), EaPLOLANYE | mute Bef, HEMTLDEN | ¥ Baabe abe son Be Goneady Ss pe pa OeNAd & Narog. CW Sagh Yves as [Bes pide sen evant a As co cols ak ds i oi de wesher o ce Ne senwadorkevaye wacheotorr ly, haves AX ‘ eine CBobbrectin 44 ch cat Raft Oct iT El: has 29 VUES AY