Vous êtes sur la page 1sur 3

PAGE

Le numérique dans les territoires ruraux

PAGE Le numérique dans les territoires ruraux PAGE

PAGE

28

par Sarah Pecas,chargée de mission du Celavar

29

PAGE 28 par Sarah Pecas ,chargée de mission du Celavar 29 Ledéveloppementdesusagesduwebtransformeprofondémentnotre

Ledéveloppementdesusagesduwebtransformeprofondémentnotre

société.Alorsqu’untiersdeshumainssontreliésàInternetauniveau

mondial,celui-cidevientlelieuprivilégiépourserencontrer,se

connaître,deveniramis,partagerdespassions,s’informeroudéfen- etconseils,pours’équiperetutiliseraumieuxla«visio».

dredescauses.Quecelainquièteet/ouenthousiasme,laculture

numériqueaprisuneplacecroissantedansnotresociété.

loppementd’outilscollaboratifsàdistance,telsquelavisiocommunication,pour

permettreuneanimationderéseauplusefficienteetefficace.Lesannéesd’ex-

périencesetlesprojetsontpermisdeformaliserdesguidespratiques,annuaires

Les outils numériques au service du travail coo- pératif, l’exemple des Foyers ruraux

Depuissacréationen1946,laConfédérationnationaledesfoyersrurauxetasso-

ciationsdedéveloppementetd’animationdumilieurural(CNfr)chercheàfédé-

rerl’ensembledesassociationsimpliquéesdansl’animationdumonderuralqui

sereconnaissentdanslesvaleursdel’éducationpopulaire.Environdeuxtiers

desassociationsadhérentesaumouvementsontdesfoyersruraux,dontl’objec-

tifestderassemblerl’ensembledeshabitantsdesvillagesautourd’activitéstrès

diversifiées.Lederniertiers(environ1000associa-

tions) est constitué d’associations rurales, qu’elles

soientgénéralistesouspécialisées(tourismevert,valo-

risationdupatrimoine,théâtreamateur,diffusioncul-

Silesassociationssontaujourd’huiengrandemajoritésurInternet

pouroffrirunevitrineàleursactions,siellessontdeplusenplus

nombreusessurlesréseauxsociaux,peuutilisentlespossibilités

ouvertesparlenumérique,au-delàdeséchangesdemail,pourmeneràbienleur

ambitiondefaireensemble,decoopérer.Néanmoins,quelquesassociationsdes

territoiresrurauxontdécidéd’utiliseraumieuxlesopportunitésoffertesparle

développementdunumériquepours’associer.

Associations et numérique : je t’aime non plus ?

moi

Le numérique et les possibilités de coopération à distance qu’il ouvre peuvent être une chance pour les associations.

Lesrelationsentreassociationsetnumériquenepeuventêtredisjointesdel’am- turelleenmilieurural,animationjeunesse,etc.).Dans

biguïtéqu’entretiennentlesassociationsaveclacommunication.Celle-ci,entre

intérêtetdéfianceréciproques,n’estpasrécenteetexistaitavantmêmel’avène- associationssontfédéréesauseinde15unionsrégio-

mentdunumérique,d’Internetetdesréseauxsociaux.Silesassociationssont

conscientesdelanécessitédedonneràvoirleuraction,ellesseméfientsouvent

d’unecommunicationjugéetropréductrice,voire«mensongère»,confondue

aveclapublicitéoulemarketing,quiapparaissentparfoiséloignésdesvaleurs

etfinalitésassociatives.Lenumériquen’échappepasàcetteméfiance.

muniquerentrepairs,permettredemieuxfaireconnaîtresesactionsetsesposi-

Pourtant,lenumériqueetlespossibilitésdecoopérationàdistancequ’ilouvre

tions,fairevivreladémocratieinterneoualimenteretsusciterlesdébats.Le

peuventêtreunechancepourlesassociations,notammentcellesquiserécla- réseaus’estdonctrèsvite,dufaitdesdifficultésdemobilitépropresàcertains

mentdel’éducationpopulaire.Lenumériqueoffredenouvellesperspectivesen

termesd’actions:onpensenotammentauxpétitionsenligneouàlalevéede

fondsviaInternetmaisaussi,entermedeméthodes,autravailcollaboratifetau

partagedesconnaissances.Lenumériqueestdoncpourcesassociationsunoutil

maisaussiunenjeu,undomaineàmaîtriserpourpermettreàchacund’êtreacteur

delatoile.

d’Intranetalorsutiliséetpromuparleministèredel’Agriculture.Àtraversce

Dèslafindesannées1990,lesfoyersrurauxs’initientàfirstClass,système

lesrégions,lesdépartements,parfoisdanslespays,ces

nales,de46fédérationsdépartementales,oudefoyersdegrandssecteurs.Ces

regroupementsaccompagnentlesassociationsdansleurdéveloppementetleurs

projets,mènentdesactionsdeformationdesresponsablesassociatifs,assurentet

créentunedynamiquededéveloppementàl’échelledeleurterritoire.Pourun

réseauprésentsurl’ensembleduterritoire,l’enjeuestimportantdepouvoircom-

1. L’association Adrets a été créée en 1999 par des collectivités locales et des associations gestionnaires de Points publics pour développer le réseau des points d’accueil de proximité dans les Alpes du Sud. Elle réunit aujourd’hui des structures intercommunales et des acteurs du développement local sur l’ensemble du massif alpin. Son objectif est de développer l’accès aux services à la population dans les territoires ruraux.

desesterritoiresd’action,intéresséauxopportunitésoffertesparlenumérique.

système,ouvertàdesacteurssalariésetbénévolesdesfoyersruraux,leréseau

bénéficied’uneplateformemailetdéveloppedesconférencesthématiques,

groupesdediscussionentreabonnésdufirstClassdesfoyersruraux.

Sansaucundoute,surlesterritoiresrurauxoùlesmobilitéssontmoinsaisées,le

numériquepeutpermettredetravailleravecd’autres,desvoisinsmaisaussides acteursd’autresterritoires.Ainsi,l’Adrets 2 ,Associationpourledéveloppement

enréseaudesterritoiresetdesservices,soutientdepuisplusieursannéesledéve- l’habitudedefaireensemblegrâceaunumérique.Cependant,développépardes

foyersd’échangersurteloutelsujet,apermisauxunsetauxautresdeprendre

Cetoutil,s’ilestrelativementferméetpermetauxseulsacteursautorisésdes

Suite

La tribune fonda - septembre 2014 - n°223

La tribune fonda - septembre 2014 - n°223

PAGE

Le numérique dans les territoires ruraux

PAGE Le numérique dans les territoires ruraux PAGE

PAGE

30

Suite

par Sarah Pecas,chargée de mission du Celavar

acteursnonassociatifsetpeuaccompagnésdanssonappropriationparlesmem-

bresduréseau,ilestlargementsous-utilisé.

Parallèlement,desfédérationsoudesfoyers,n’étantpascomplètementsatisfaits defirstclass,ontcherchédesalternatives,notammentparmileslogicielslibres. Pour certains, ils ont développé leur propre Intranet en dehors de la Confédération.Ilsutilisentdesoutilsnumériques,commedesespacesd’écriture collaboratif,lepaddéveloppéparframasoft,parexemple,quipermet,enamont d’uneréunion,d’établircollectivementl’ordredujour,d’informerdesavenue ounon,puis,pendantlaréunion,d’écrirelefildesondéroulement,permettant auxpersonnesnepouvantêtrephysiquementprésentesdeparticiperpuis,après laréunion,d’établirdanslesplusbrefdélaisuncompterendusurlabasedece fil.

Audébutdesannées2010,laConfédérationprendconsciencequecetoutiln’est

plusadaptéàsonmouvementauvuedespossibilitésdésormaisofferteparles

logicielslibres.Commeiln’estpasmodulable,laseulesolutionestdecréerun

autreoutil,d’autantquelespossibilitéstechniquessesontélargies.

é c l a i r a g e : U n y e s w i k i , q u ’ e s t - c e q u e c ’ e s t ?

YesWiki est un logiciel libre permettant de créer et de gérer un site Internet ou intranet coopératif. YesWiki permet,avec n’importe quel navigateur web :

- de créer,supprimer,modifier,commenter des pages du site,quel que soit le nombre d’éditeurs et de pages ;

- de gérer les droits d’accès aux différentes pages (lire,écrire,commenter),par utilisateur ou par groupe d’utilisateur ;

- d’élaborer la mise en page des contenus de manière intuitive et très visuelle, sans aucune connaissance informatique ;

- de publier instantanément toute création ou modification de page ;

- d’analyser,de gérer l’ensemble du site à partir de fonctions simples : plan du site,listes des utilisateurs,listes des dernières pages modifiées,etc ;

- d’adjoindre à une page tout fichier bureautique ou multimédia avec affichage

ou lecture du contenu pour les images,sons,vidéo,carte mentales ;

- d’ajouter des nouvelles fonctionnalités (gestionnaire de base de données,mots- clef,microblog,veille partagée,etc.).

31

LaCNfrlancealorsuneimportanteréflexionautourdudéveloppementd’unnou- rur@lcoopatroisambitions:

–échanger,àtraversdesoutilsdemessagerieetunrépertoirepartagé;

–partager,àtraversdesoutilsd’agenda,d’inscriptionenligneàdesévénements,

deportesdocumentsetdeveillepartagée;

–collaborer,àtraversdesespacesdetravail:lesparticipantsdechaqueespace

–interrogerlaplaced’acteursdel’éducationpopulairedanslesusagesetpro- peuventyregroupertouslesdocumentsetoutilscollaboratifsdontilsontbesoin,

velIntranet,avectroisobjectifscomplémentaires:

–partirdesusagespourdévelopperunoutiladaptéauréseau;

–utilisercetteréflexionpourinterrogerlespratiquescollaboratives,essentielles

àl’éducationpopulaire;

ductionsnumériques.

Ungroupedetravailsemetenplace,associantbénévolesetsalariés,dedifférents niveauxdeconnaissancedesoutilsinformatiques,surlabaseduvolontariat.Un

premiertravail,lancéenjanvier2014,explorelesusagesdefirstClassparles

adhérentsainsiquelesautresoutilsdéjàutilisésdansleréseau.

Legroupedetravailarapidementsouhaitéêtreaccompagnépardesspécialistes

delacollaboration,notammentgrâceàdesoutilsnumériques.L’association

Outils-réseauxl’aainsiguidédanslajungledesoutilsexistants.

Parmilesoutilsexistants,laConfédérationadécidédedévelopperuneplate-

formeyeswikidesfoyersruraux,ouvertepluslargementqu’àsesadhérents:

rur@lcoop.

La tribune fonda - septembre 2014 - n°223

présenterleurprojetetlefairevivre;lescontenuspeuventêtreaccessiblesàtous

ouauxseulsmembresdugroupe;lechoixdesoutilsetdesrèglesd’accessibi-

litésontdéfinisparlegroupelui-même.

Pourrépondreàcestroisambitions,uneboiteàoutilcollaborativeestmiseà disposition,oùchacunestinvitéàpiocherlesoutilsdontilabesoinmaisaussià partagerd’autresoutils oudestémoignagessurleursusages.

Àterme,rur@lcoopseraàlafoisunevitrinedesactionsmaisaussi,etsurtout,

unespacepourtravailleràdistance,organiserdesconférencestéléphoniquesou

vidéo,prendredesnotesetlespartagerpendantlesréunions,co-écriredesdocu-

ments,menerdesenquêtes,etc.IlseraàdispositiondelaCNfr,desesfédéra-

tions,desesassociationsetstructuresadhérentesmaisaussidesespartenaires

impliquésdansledéveloppementruraletquipartagentdesvaleurscommunes.

Suite

La tribune fonda - septembre 2014 - n°223

PAGE

Le numérique dans les territoires ruraux

PAGE Le numérique dans les territoires ruraux PAGE

PAGE

32

Suite

par Sarah Pecas,chargée de mission du Celavar

Trois questions à Louise Didier,chargée du projet Rur@lcoop à la CnFR

Quand on pense « Foyers ruraux », on imagine un mouvement de bénévoles ruraux issus de générations qui ont découvert Internet surle tard. Comment favoriser,alors,l’appropriationd’unoutilnumériqueambitieux?

LouiseDidier:Toutd’abord,cetteimagenesevérifiepasdanslapyramidedes

âgesdesadhérentsdel’association:30%ontmoinsdedix-huitanset30%plus

desoixante.Pourreveniràcesgénérationsqu’onn’imaginepasnaturellementsur

Internet,sicesbénévolesn’étaientpasaussiattachésaumouvementetàses

actions,ilsn’iraientpassurleurordinateurpourcoo-

pérer.Ils’agitaussid’êtretrèspédagogiquedansla

démonstration que ces outils numériques sont un moyendefaireensembleautrement,dereveniràun

modecollaboratifprochedesfondementsdel’éduca-

tionpopulaireetqu’ilsn’entendentpasremplacerles

momentsconviviauxpartagésetlatraditiond’oralité. Parailleurs,ilnes’agitpasd’êtredansunedémarcheoùl’onbousculetroples habitudes,maisplutôtdeproposeruneboîteàoutiloùpiocher, sansforcerper- sonneàtoututilisertoutdesuite. Enfin,lamiseenœuvreestaccompagnéedeformations,detutoriels,imaginés àpartirdenosexpériencespasséesenlamatière. Etilnefautpasoublierquecertainsbénévolesetsalariésdesfoyerssonttrès avancésdansleursusagesdesoutilsnumériques.

Ces outils numériques sont un moyen

de revenir à un mode collaboratif

proche des fondements de

l’éducation populaire.

Quelssont,àvosyeux,lesenjeuxd’unemeilleureappropriationdunumérique

parlesacteursassociatifs?

L.D.:Aujourd’hui,laplupartdesassociationsutilisentlenumériquedansleur

communication.L’enjeuestd’allerau-delàdelavalorisation,enutilisantle

numériquepourfaireensemble.C’estd’autantplusvraiauxfoyersrurauxoù

l’enjeuestdefairemouvementetoùlespersonnessonttrèséparpilléessurl’en-

sembleduterritoire.Ils’agitdepermettreauxplusisolésdeprendrepartaux

débatsetauxdécisions,c’estdoncunenjeudémocratique!Maislenumérique

estégalementtrèsutilepourfaireplusavecmoinsencestempsdedisettebud-

gétaire.Ilpermetnotammentd’organisermoinsderéunionsphysiqueschrono-

phagesetcoûteuses,toutencontinuantàtravaillerensembleentrelesréunions

physiques.

La tribune fonda - septembre 2014 - n°223

33

Quels sont les conseils que vous donneriez à une association souhaitant déve- loppersonpropreintranet?

L.D.:Ilnefautsurtoutpasimaginerunsystèmeidéalàquelques-uns,quiserait

ensuitefigé.Ilfautdonccommencerparcomprendrequiutiliseracetoutil,par-

tirdesusages,desenviesd’apprendreetselaisserlapossibilitéd’évolueravec

lesutilisateursetleursbesoins.Ilfautsavoiraussiconserverlesoutilsexistants

quifonctionnentetlesincluredanslesfonctionnalitésdunouveloutildéveloppé.

Enfin,ilfautêtrecurieux.Denombreuxoutilsexistent,denombreuxacteurs

s’intéressentàlaquestion.Ilfautapprendreàlesconnaîtreetsurtoutnepascom-

plexerparcequenousneserionspasspécialisteseninformatique.Notreexper-

tise,c’estnotreproprepratique! Cependant,ilnefautpashésiteràêtreaccompagné.Ainsiauxfoyersruraux nousavonsfaitappelàl’associationOutils-réseaux 3 quimènedesactionspour initieretaccompagnerlespratiquescoopératives,ens’appuyantsurdesoutils Internet.

3. Son site Internet permet d’en savoir plus http://outils- reseaux.org/PagePrincipale. Il propose notamment de télécharger le livret Trucset astucespourimpulserdela coopération qui a pour objectif de « proposer des cadres théoriques, quelques méthodes et outils pour vous donner envie de faire monter le curseur de la coopération autour de vous ». www.outils- reseaux.org/communication/E book/TrucAstucesCooperation -web.pdf

Fin.
Fin.

La tribune fonda - septembre 2014 - n°223