Vous êtes sur la page 1sur 9
Rapport de diagnostic acoustique et Analyse Palais des fêtes Lézignan-Corbières (11) En date du 6

Rapport de diagnostic acoustique et Analyse Palais des fêtes Lézignan-Corbières (11)

En date du 6 décembre 2010

I GENERALITES

-

2

II REGLEMENTATIONS ET OBJECTIFS

-

2

III - DIAGNOSTIC ACOUSTIQUE DU BATIMENT

3

 

III-1

Situation

3

III-2

Principes constitutifs

4

III-3

Temps de réverbération

4

III-4

Isolement de façade

4

III-5

Isolement entre la salle 1 et l’habitation contiguë

5

IV - ANALYSE RELATIVES AUX TRAVAUX

6

 

IV-1

Constitution des façades

6

IV-2

Menuiseries extérieures

6

IV-3 Gaine de ventilation

6

IV-4 Toiture

6

V

- ANNEXES

7

 

V-1

Exemple de mesure de temps de réverbération

7

V-2

Exemple de résultat de calcul d’isolement acoustique de façade

8

V-3

Résultat des mesures d’isolement acoustique entra la salle 1 et le bâtiment d’habitation contiguë

9

Diagnostic acoustique et Analyse - Bureau d’étude 2AF Acoustique I - GENERALITES 2 Dans le

Diagnostic acoustique et Analyse - Bureau d’étude 2AF Acoustique

I - GENERALITES

2

Dans le cadre du réaménagement du Palais des fêtes de Lézignan-Corbières dans le département de l’Aude (11), la Mairie fait réaliser un diagnostic acoustique et une analyse afin de connaître les objectifs acoustiques minimum liée à l’utilisation de la salle.

C’est dans ce cadre qu’une mission de diagnostic et d’analyse a été confiée au bureau d’étude 2AF Acoustique.

II - REGLEMENTATIONS ET OBJECTIFS

Définitions :

Bruit ambiant : bruit total existant dans une situation donnée pendant un intervalle de temps donné. Il est composé de l’ensemble des bruits émis par toutes les sources proches ou éloignées. Bruit résiduel : bruit ambiant, en l’absence du (des) bruit(s) particulier(s), objet(s) de la requête considérée. Emergence : c’est la différence entre le niveau de bruit ambiant comportant le bruit particulier en cause, et celui du bruit résiduel

La réglementation applicable pour les salles des fêtes est la suivante :

Principales dispositions prises dans le Décret du 15 décembre 1998 relatif aux établissements diffusant de la musique à titre habituel ;

dans l'établissement, le niveau de pression acoustique ne doit pas dépasser 105 dB(A) en niveau moyen et 120 dB en niveau de crête en tout endroit accessible au public,

dans les pièces contiguës les plus exposées, l'émergence par bande d'octave de 125 à 4000 Hz doit être inférieure ou égale à 3 dB. On rappelle que l'émergence est la différence arithmétique entre la valeur du niveau ambiant (établissement en activité) et celle du niveau résiduel (sans diffusion de musique),

Dans le cas où il n’y a aucun local contigu la réglementation en vigeur est la suivante :

Principales dispositions prises dans le décret N°2 006-1099 du 31 août 2006 :

les valeurs admises de l’émergence à l’extérieur des habitations sont calculées à partir des valeurs de 5 dB(A) en période diurne (7h heures à 22 heures) et de 3 dB(A) en période nocturne (22 heures à 7 heures), valeurs auxquelles s’ajoute un terme correctif, fonction de la durée cumulée d’apparition du bruit particulier.

Durée cumulée d’apparition du bruit particulier, T

Terme Correctif en décibels A

10

se

< T

….

1 min

6

1

min

< T

….

5 min

5

5

min

< T

…. 20 min

4

20

min

< T

…. 2 heures

3

2

heures < T

…. 4 heures

2

4

heures < T

…. 8 heures

1

 

T > …. 8 heures

0

L’émergence extérieure ne sera pas prise en compte lorsque l’ambiant extérieur en valeur globale est inférieur ou égal à 30dB(A).

les valeurs admises de l’émergence à l’intérieur des habitations, fenêtres ouvertes et fermées, sont calculées à partir des valeurs de 7 dB pour les bandes d’octave 125 Hz et 250 Hz, et 5 dB pour les bandes d’octave de 500Hz à 4000 Hz. L’émergence intérieure ne sera pas prise en compte lorsque l’ambiant intérieur en valeur globale est inférieur ou égal à 25dB(A).

DIAG/APS

Palais des fêtes – Lézignan-Corbières

Dossier : 2010BAT019

Diagnostic acoustique et Analyse - Bureau d’étude 2AF Acoustique 3 III - DIAGNOSTIC ACOUSTIQUE DU

Diagnostic acoustique et Analyse - Bureau d’étude 2AF Acoustique

3

III - DIAGNOSTIC ACOUSTIQUE DU BATIMENT

III-1

Situation

La salle des fêtes se situe en centre ville à l’étage d’un des bâtiments de l’ancienne caserne de pompiers. Les bâtiments ne servant plus aux pompiers ils sont utilisés pour le service technique de la ville (en bleu sur le plan ci-dessous). L’étage de ce bâtiment, contigu à la salle des fêtes, servira à terme de loges (cette partie ne sera pas étudiée dans ce rapport). Le bâtiment situé à l’ouest (en vert sur le plan ci-dessous) sert de bureaux à la mission locale de la ville. Un bâtiment d’habitation (en rouge sur le plan ci-dessous) est contigu à la salle 1 de la salle des fêtes. Les autres habitations (toujours en rouge sur le plan ci-dessous) sont situées à 10 mètres à l’est.

Service technique de la ville Habitations Mission locale Salle des fêtes
Service technique de la ville
Habitations
Mission locale
Salle des fêtes

Le RDC du bâtiment est principalement constitué de bureaux associatifs (environ 115m²), d’un grand garage (environ 433m²), d’une partie chaufferie/chaudière/réserve ainsi que d’un atelier et d’un local archive. L’entrée de la salle des fêtes se situe également au RDC du bâtiment.

L’étage est principalement constitué d’un palier, d’un vestiaire, de deux salles, d’une régie et de sanitaires. La première salle d’environ 102m² donne sur l’avenue Marechal Foch et est contiguë à un bâtiment d’habitation. La deuxième salle d’environ 730m² donne : à l’est sur une cour, les habitations les plus proches sont situées dans cette cours à environs 10m, à l’ouest sur le bâtiment de la mission local et au nord sur la cours du service technique de la ville.

Salle 2 Salle 1
Salle 2
Salle 1

Habitation contiguë

Entrée de la salle des fêtes

DIAG/APS

Palais des fêtes – Lézignan-Corbières

Dossier : 2010BAT019

III-2 Diagnostic acoustique et Analyse - Bureau d’étude 2AF Acoustique Principes constitutifs 4 - Sol

III-2

Diagnostic acoustique et Analyse - Bureau d’étude 2AF Acoustique

Principes constitutifs

4

- Sol : plancher sur ourdi en béton de 20cm + chape de 7cm+ carrelage ;

- Façades Nord, Ouest et Sud (entrée, vestiaire) : brique de 30cm ;

- Façade Sud (salle 1) et Est (salle 2) : brique 40cm

- Cloisons : parois légère de 20cm (avec ouvertures) entre la salle 2 et la salle 1 ;

- Portes : portes bois classiques non jointives ;

- Ouvrants : menuiseries alu, simple vitrage ;

- Faux-plafond : plaques de plâtres perforée + laine minérale dans la salle 2.

III-3

Temps de réverbération

Afin de déterminer l’isolement acoustique de chaque façade et d’évaluer la nécessité des prescriptions concernant l’acoustique interne de chaque salle, des mesures de temps de réverbération ont été effectuées. Celles-ci ont été réalisées suivant la norme NFS 31-057, relative à la « Vérification de la qualité acoustique des bâtiments ».

Les résultats des mesures sont regroupés dans le tableau suivant (un exemple de graphique est présentés en annexe 1) :

Temps de réverbération en seconde

 

Bande d’octaves en Hertz

 

63

125

250

500

1000

2000

4000

 

TR1

1,03

1,26

1,47

1,66

1,66

1,79

1,61

TR2

1,01

1,23

1,44

1,65

1,61

1,74

1,58

Salle 2

TR3

1,14

1,24

1,45

1,55

1,63

1,76

1,59

TR4

1,05

1,17

1,49

1,62

1,67

1,75

1,58

Salle 1

TR5

1,03

1,38

1,72

2,22

2,28

2,06

1,61

TR6

0,99

1,45

1,70

2,13

2,24

2,04

1,57

Les valeurs de temps de réverbération relevées sont jugées acceptables pour la salle 2 et trop élevé pour la salle 1.

Note : Des précautions devront être prises lors de la réhabilitation de chaque salle afin d’éviter la création d’échos franc.

III-4

Isolement de façade

Le niveau maximal sonore admis à l’intérieur de la salle doit permettre de respecter les normes en vigueur concernant le bruit de voisinage, il sera donc préférable d’avoir un isolement de façade performant.

Des mesures d’isolement de façade ont été réalisées afin de connaître l’état actuel de l’isolement de la salle des fêtes. Une source de bruit à été placé à l’extérieur devant la façade du bâtiment. Une mesure d’émission à 2m de la façade ainsi qu’une mesure de réception tout ouvrant fermé et une mesure de temps de réverbération à l’intérieur de la salle ont été réalisées.

DIAG/APS

Palais des fêtes – Lézignan-Corbières

Dossier : 2010BAT019

Diagnostic acoustique et Analyse - Bureau d’étude 2AF Acoustique 5 Les résultats du calcul d’isolement

Diagnostic acoustique et Analyse - Bureau d’étude 2AF Acoustique

5

Les résultats du calcul d’isolement de chaque façade sont présentés dans le tableau ci-dessous (un exemple de résultat est présentés en annexe 2) :

Façade

Isolement de la façade

Nord (salle 2)

40

dB(A)

Ouest (salle 2)

34

dB(A)

Est (salle 2)

35

dB(A)

Sud (salle 1)

31

dB(A)

Les résultats présentés montrent un isolement de façade insuffisant.

Des objectifs d’isolements de façade qualifiés de « performants » devront être pris lors de la réhabilitation de l’ensemble des salles (voir paragraphe IV).

III-5

Isolement entre la salle 1 et l’habitation contiguë

Le niveau maximal sonore admis à l’intérieur de la salle doit permettre de respecter les normes en vigueur concernant le bruit de voisinage, il sera donc préférable d’avoir un isolement performant.

Afin de calculer l’isolement entre la salle 1 et le bâtiment d’habitation contiguë a celle-ci, des mesures ont été réalisées. Une source de bruit à été placé à l’intérieur de la salle 1. Une mesure d’émission à 1m de la source à l’intérieur de la salle 1 ainsi qu’une mesure de réception (tout ouvrant de la salle des fêtes fermés) ont été réalisées.

Le résultat du calcul d’isolement entre la salle 1 et le bâtiment d’habitation est présentés dans le tableau ci-dessous (les résultats des mesures sont présentés en annexe 3) :

Entre salle 1 et bâtiment d’habitation

 

Résultat de la mesure en valeur globale

 

Fréquences en Hz

125

250

500

1000

2000

4000

Global

Emission à 1m de la source

106,0 dB

102,5 dB

99,0 dB

99,5 dB

99,0 dB

99,5 dB

106,0 dB(A)

Réception dans l’habitation contiguë

42,0 dB

36,0 dB

29,0 dB

27,5 dB

30,0 dB

31,5 dB

31,0 dB(A)

DnT

64,0 dB

66,5 dB

70,0 dB

72,0 dB

69,0 dB

68,0 dB

69,0 dB(A)

Les résultats présentés ne sont pas suffisants pour atteindre les isolements minimums obligatoires d’après l’arrêté du 15 décembre 1998. Cependant, d’après l’article 2 de cet arrêté, si une ou plusieurs bandes d’octaves ne peuvent être calculées correctement dû fait du bruit résiduel lors des mesurages, l’étude devra vérifier que l’émergence dans l’habitation est inférieure aux valeurs règlementaires.

Il devra donc être réalisé une étude d’impact acoustique lors du fonctionnement normal de la salle des fêtes, après son réaménagement, afin de définir un niveau sonore maximum à l’intérieur de la salle pour respecter les règlementations applicables.

DIAG/APS

Palais des fêtes – Lézignan-Corbières

Dossier : 2010BAT019

Diagnostic acoustique et Analyse - Bureau d’étude 2AF Acoustique IV - ANALYSE RELATIVES AUX TRAVAUX

Diagnostic acoustique et Analyse - Bureau d’étude 2AF Acoustique

IV - ANALYSE RELATIVES AUX TRAVAUX

IV-1

Constitution des façades

6

L’amélioration de l’isolement acoustique des façades passe par la mise en place d’un doublage des parois. Le doublage thermique pourra être utilisé également pour l’acoustique. En effet, le doublage mis en place sera de type doublissimo 13 + 80 de chez BPB Placo ou équivalent.

IV-2

Menuiseries extérieures

Les fenêtres constituent la principale source de fuite acoustique. Elles devront être remplacées par des menuiseries de type PVC ouvrant à la française (pas de coulissant) sans entrée d’air (une VMC double flux peut être prévue). Le vitrage devra être de type simple vitrage 88.2Si ou double vitrage 10(16)44.1Si, se sont des vitrages acoustiques de type Stadip Silence de chez Saint-Gobain ou équivalent.

Les portes donnant directement sur l’extérieur devront être remplacées par des portes acoustiques, porte métallique de type MALERBA MD301 BS ou équivalent.

L’étanchéité à l’air des menuiseries devra être optimale afin de ne pas dégrader l’isolement acoustique des façades.

IV-3

Gaine de ventilation

Afin de limité le bruit de fond à l’intérieur des salles, les gaines de ventilation devront être refaites. Elles seront composées d’une plaque de plâtre 13mm sur ossature métallique et de 100mm de laine minérale.

IV-4

Toiture

La toiture du bâtiment représente une surface très importante de fuite acoustique. C’est un élément essentiel de l’isolement acoustique global du bâtiment.

La couverture actuelle offre un isolement acoustique faible. En effet la toiture est très légère et ne permet pas d’obtenir d’isolement par loi de masse.

L’ajout de matériaux en toiture va considérablement augmenter le poids sur la structure, il sera nécessaire de réaliser une étude à ce sujet pour vérifier qu’elle puisse le supporter.

La toiture actuelle étant conservée il serait nécessaire d’y ajouter les éléments suivant :

Un premier faux-plafond situé sous la toiture actuelle, constitué de 2 plaques de plâtre, une de 13 mm et l’autre de 18 mm d’épaisseur, sur ossature suspendue par suspente antivibratile de type WinFix dB de chez BPB Placo. Le plénum sera rempli d’une laine minérale de 200 mm d’épaisseur correctement répartie sur toute la surface.

Le faux plafond existant (plaque de plâtre perforée + laine minérale) sera déposé. Il sera remplacé par un faux plafond acoustique de type Orchestra Boréal d’épaisseur 40 mm et de plénum 300mm de chez Eurocoustic ou équivalent.

Note : Le premier faux plafond participe à l’amélioration de l’isolement acoustique de la salle vis-à-vis de l’extérieur, le second faux plafond devra être mis en place sous le premier afin de d’amélioré la correction acoustique de la salle.

DIAG/APS

Palais des fêtes – Lézignan-Corbières

Dossier : 2010BAT019

Diagnostic acoustique et Analyse - Bureau d’étude 2AF Acoustique V - ANNEXES V-1 Exemple de

Diagnostic acoustique et Analyse - Bureau d’étude 2AF Acoustique

V - ANNEXES

V-1

Exemple de mesure de temps de réverbération

7

Graphiques de la mesure de temps de réverbération en fonction de la fréquence :

de temps de réverbération en fonction de la fréquence : DIAG/APS Palais des fêtes – Lézignan-Corbières

DIAG/APS

Palais des fêtes – Lézignan-Corbières

Dossier : 2010BAT019

V-2 Diagnostic acoustique et Analyse - Bureau d’étude 2AF Acoustique Exemple de résultat de calcul

V-2

Diagnostic acoustique et Analyse - Bureau d’étude 2AF Acoustique

Exemple de résultat de calcul d’isolement acoustique de façade

8

Dn,T / Dn,T,w (ISO 140-4) [ID=5] Dn,T / Dn,T,w (ISO 140-4) : #11 [Moyen] /
Dn,T / Dn,T,w (ISO 140-4)
[ID=5] Dn,T / Dn,T,w (ISO 140-4) : #11 [Moyen] / #10 [Moyen] - Moyenne Grande salle
125
35.2
50
45
40
35
41 ( -1 ;
-1)
30
25
20
125
250
500
1k
2k
4k

DIAG/APS

Palais des fêtes – Lézignan-Corbières

Dossier : 2010BAT019

Diagnostic acoustique et Analyse - Bureau d’étude 2AF Acoustique V-3 Résultat des mesures d’isolement acoustique

Diagnostic acoustique et Analyse - Bureau d’étude 2AF Acoustique

V-3

Résultat des mesures d’isolement acoustique entra la salle 1 et le bâtiment d’habitation contiguë

Point 1 : émission à 1m de la source à l’intérieur de la salle1 120
Point 1 : émission à 1m de la source à l’intérieur de la salle1
120
110
100
90
80
70
60
50
40
30
20
14h28
14h29
14h30
14h31
14h32
14h33
14h34

Point 2 : réception à l’intérieur de l’habitation contiguë

120 110 100 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0 29m00 29m10
120
110
100
90
80
70
60
50
40
30
20
10
0
29m00
29m10
29m20
29m30
29m40
29m50
30m00
30m10
30m20

9

Couleur

Fréquence en Hz

Niveau en dB

Couleur

Fréquence en Hz

Niveau en dB

Bleu foncé

125

106,0

Bleu foncé

125

42,0

Vert foncé

250

102,5

Vert foncé

250

36,0

Violet

500

99,0

Violet

500

29,0

Rouge

1000

99,5

Rouge

1000

27,5

Bleu clair

2000

99,0

Bleu clair

2000

30,0

Vert clair

4000

99,5

Vert clair

4000

31,5

DIAG/APS

Palais des fêtes – Lézignan-Corbières

Dossier : 2010BAT019