Vous êtes sur la page 1sur 13

Magazine

Nord Vaucluse

Le Journal de
Jacques Bompard
votre député Ligue du Sud

LE DÉPUTÉ DE
NOTRE IDENTITÉ

N°9

Adresse : Clos Cavalier . Une gravité teintée d’angoisse tant la Gauche profite de ses derniers mois de pouvoirs pour terminer d’assassiner notre pays. certains d’entre vous atteignent la limite du supportable. Quand on est abandonné par les pouvoirs publics au profit d’investisseurs étrangers. L’espérance enfin d’une politique fondée sur des principes et non sur Ils tiennent en trois piliers. Un pays qui souffre dans ses territoires ruraux. Enracinement. Mais quels sont les fondements de cet engagement ? Et c’est une recette qui gagne. Mieux. Elle gagne auprès des gens d’ici dans tous les scrutins locaux du fait de notre grande proximité. Quand on peine à s’installer dans la vie alors que les migrants bénéficient de logements à Bonpas. dissolution de notre Civilisation : rien n’est épargné aux Français. Localisme. Nord Vaucluse Magazine . Comme député. Ensuite. le locaCordialement. Elles sont même devenues un titre de presse  : «  la méthode Bompard ». vous connaissez mes méthodes. aux artisans et commerçants comme aux policiers muJacques Bompard nicipaux.Novembre 2016.N° 9 . Quand on est touché par le chômage et la crise et que le RSA des nouveaux arrivants n’est pas contrôlé. dans ses villes de taille moyenne mais aussi dans les grands centres livrés à l’ultra violence. on est en droit d’exprimer sa colère sociale. Face à cela. Devant la submersion migratoire et l’islamisation de notre société. ISSN en cours et dépôt légal à parution. L’espérance d’une résistance face à la gauche et son instrumentalisation de l’Etat contre les familles et les terroirs. drogue. l’Etat encourage ceux qui nous maltraitent.imprimerie SOGECOM. Directeur de publication : Guillaume Bompard. Même quand nous sommes blessés dans notre chair.84100 Orange 2 Nord Vaucluse Magazine Nord Vaucluse 3 Magazine . Le rôle de vos élus.marques de fabriques à votre service ! ! ter Français en France. Souvent seul à certaines commissions. je Identité. je brise systématiquement le politiquement correct. Je Député de Vaucluse me refuse à toute idéologie pour ne rester Maire d’Orange qu’un serviteur de vos aspirations. Tirage : 55 000 exemplaires . Les libertés sont le fruit de l’espérance correctement servie. puisque nombreux sont ceux qui me confient le réconfort qu’il y a à trouver des élus libres dans notre pays.Chers Vauclusiens C’ est avec gravité que je vous écris. j’affronte les grands commis d’Etat oublieux des souffrances de notre peuple. Un bon sens qui me permet d’obtenir 20/20 dans le barème de gestion des communes en France et une ville remarquée partout pour la réhabilitation de son cadre de vie. D’abord des intérêts. Elle gagne à l’assemblée.La Blissone . Siret : 442 528 642. En tant que maire. lisme. je suis le deuxième député le plus productif en termes de propositions de loi. la revendication de protection est légitime. Elle gagne même à l’international. l’identité. nationaux et aux gendarmes. c’est-à-dire la priorité donnée aux vignerons et aux agriculteurs. C’est ce que je fais dans mon quotidien de député et de maire. Comme à l’habitude. Trois ne lâche rien pour que nous puissions res. Islamisme. elles vous sont présentées dans ce journal. où l’on me reconnait comme le député le plus libre de France. le bon sens au service du bien commun. c’est de vous rendre la conviction d’être servis. qui tiennent en une stratégie.

nous devons à l’asile. seule la réaffirmation de l’identité française pourra constituer une réponse face aux esclaves d’un multiculturalisme absconds.où cette aux assauts migratoires ! question sera bientôt anéantie. c’est la promesse de conflits inévitables et regrettables  !  ». bien réelle. à mesure qu’elles se voient envahies par des hordes migratoires hurlant « Allaouh Akbar » le pied à peine posé sur le territoire européen. le directeur de l’officine fera fi. Au intervenant aux réunions sur le directeur de Frontex. le député En commission des lois. dans le groupe de Višegrad ». que reste-t-il  sinon une institution reflet «  des effets cataclysmiques de l’incurie de ceux qui nous gouvernent ». sur ordres du ministère de l’Intérieur. on oubliera de préciser qu’ils s’étaient introduits en Europe dans la vague migratoire du mois précédent. aux Français. continuent de s’aveugler de bienveillance. «  Qu’est-ce-qui fait que nous sommes la France  ?  ». rappelle à cet égard le député au directeur de l’agence. submergées par des flux incontrôlables d’immigrés portant en eux une identité et une culture qu’ils tiennent à réaffirmer avec force. Alors que l’heure est à la séduction politicienne. enjoignant chaque jour un peu plus les autorités gouvernementales à négliger l’identité française au profit de ses nouveaux ressortissants 4 Nord Vaucluse Magazine allogènes. heureuse ou non. Des exemples concrets cités par le député. Nation. chargée de protéger les frontières. Un sujet dont on se de la coopération serait attendu à ce qu’il mobilisât o p é r a t i o n n e l l e davantage les députés ! Mais alors aux frontières que les candidats aux primaires extérieures des de la droite tergiversent sur la États membres de l’Union européenne. « Dans le Vaucluse. Des Nations qui semblent de plus en plus tenaillées par le besoin. osera même jusqu’à affirmer le député. à la tradition Républicaine  . Les tenants du gouvernement et leurs pseudo- Nord Vaucluse 5 Magazine . Jacques Bompard nature. en commission des lois. à notre pays. des sociétés et des Nations  ». où la « Marianne de demain  » serait incarnée par une «  femme voilée  ». e l l e . directeur de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides. Et Pascal Brice d’oser assurer : «  Nous devons aux demandeurs d’asiles. Car pour le député. la bienveillance et la rigueur dans la démarche du droit d’asile ».. le député de Vaucluse a souligné la volonté des ressortissants de son département à ne pas voir déferler sur leur territoire des centaines d’apatrides. on préfère promptement taire les échos.. les ressortissants sont contre l’accueil des migrants sur leur territoire. Jacques Bompard était le seul parlementaire présent pour interroger le directeur de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides.  «  Pourquoi l’OFPRA et les autres instances n’acceptent-t-elle pas de laisser les collectivités qui ne le souhaitent pas en être exempt  ? Pensez-vous que l’assimilation de personnes soit possible en des lieux où ils ne sont pas les bienvenus ? A Bonpas par exemple.LE DÉPUTÉ DE L’IDENTITÉ « Dans le Vaucluse. Du réel. réaffirme son attachement à la de l’identité nationale. a-t-il déclaré. Le 28 septembre. préférant en appeler à une sentimentalité déconnectée de toute conscience politique pragmatique. Pourquoi l’OFPRA et les autres instances n’acceptent-t-elle pas de laisser les collectivités qui ne le souhaitent pas en être exempt ? Pensez-vous que l’assimilation de personnes soit possible en des lieux où ils ne sont pas les bienvenus ? A Bonpas par exemple. Elle favorise d’ailleurs tous les mouvements politiques en cours : baffe électorale monumentale contre les sociaux-démocrates en Italie. Jacques de Vaucluse s’avère le Bompard s’est à plusieurs reprises seul à s’emparer de la révélé le seul parlementaire problématique. La France victime d’un terrorisme islamique dont on veut taire le nom ! Les différentes auditions des Commissions révèlent les origines de l’écueil  : les institutions. L’hypocrisie est grossière. «  Au niveau des peuples. De cette officine. s’interrogeait le 11  octobre François Hollande. de la violence de l’invasion migratoire. thème des « mécanismes européens l’agence européenne à l’égard des flux migratoires pour la gestion exceptionnels ». il n’hésite pas à déclarer : «  La doctrine ultra libérale qui préside à la commission européenne méconnait le besoin des hommes. montée des gouvernements conservateurs en Hongrie. c’est la promesse de conflits inévitables et regrettables ! ». Seul présent encore. le département de Vaucluse. Jacques Bompard s’est employé à interroger Pascal Brice. notamment en regard des quatre centres (trois centres d’accueil et d’orientation (CAO) et un centre d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA) que sera bientôt contraint d’accueillir. l’union sacrée contre l’invasion migratoire est. Coupables. le député de Vaucluse répond : « [Vous êtes] le collabo de la destruction notre civilisation européenne  !  ». que les parlementaires socialistes préfèrent mettre un point Seul en commission. Au micro de la Commission. les ressortissants sont contre l’accueil des migrants sur leur territoire ». Au Président de la République qui exalte avec délectation l’image d’une France multiculturelle. Une civilisation européenne molestée par les politiciens qui régissent la politique de ses Etats membres. Tout en assurant que la France ne connaît pas actuellement «  un afflux massif de demandeurs d’asile  ». en Croatie. de retrouver leur identité. à la tête des attentats du 13 novembre. Une journaliste violée dans la Lande de Calais par trois Afghans primo-arrivants ? On oubliera vite le fait divers  ! Et de ces terroristes. sur l’égalité Jacques Bompard défend d’honneur dans une société l’identité française face envahie .

Aux rapporteurs de la proposition de loi visant à «  renforcer la lutte contre le terrorisme ». Ce n’est pas un traumatisme post-colonial. a ajouté Jacques Bompard à l’issue de la Séance. pouvait-on lire dans l’un de leur magazine. déposés par le député dans le cœur de cette proposition de loi des élus de droite. Et pourtant. Des barbares qui pour des milliers d’entre eux furent élevés dans nos villes. De cette réalité. dans sa presse de propagande. les députés ne veulent l’entendre. il a été le seul à réclamer une facilitation du travail des forces de l’ordre. LE DÉPUTÉ DE LA RURALITÉ  Le Vaucluse fait partie des 10 départements les plus pauvres de France. qui intègre une intensité idéologique très importante et une violence extraordinaire. qui tait vaillamment le nom de l’origine de la menace  : un terrorisme islamiste. Nous autres habitants de la ruralité savons parfaitement que Défendre notre ruralité. Derrière ces nombreux rappels. Deux qualités essentielles à l’endiguement d’un fléau  : l’islam politique. L’islamisme politique doit être chassé de France. les députés de droite comme de gauche en oublient de défendre la Nation sur laquelle ils sont censés veiller. aucune liberté n’est Vous le savez. c’est l’adoption fanatique par des jeunes gens des imprécations guerrières d’une partie du Coran  ». Réalisme et courage. De même. le 13 octobre. Soumis aux aspirations démagogiques. La maîtrise des terres de 50% des investissements de et des traditions est un élément l’Etat. nous devrions traiter les islamistes comme de véritables hors la loi  ». Elle est catastrophique parce que Paris et ses cohortes d’employés des ministères méconnaissent profondément notre réalité quotidienne. Une déclaration que le député met en pratique. s’est-il exclamé. «  Pourquoi nous vous haïssons et vous combattons  ». « C’est l’islamisme politique qui s’en prend à notre pays. à détruire.. Réaffirmer l’identité française face aux assauts du terrorisme islamique ! La lâcheté ! C’est la lâcheté qui bâillonne les députés  ! Alors que le terrorisme est aux portes de notre pays.contradicteurs de l’opposition sont coupables. Après des décennies de gestion socialiste du département. Et de celle-ci. Jacques Bompard est intervenu dans l’hémicycle  : « Mais pourquoi utilisez-vous ce terme ? ». indéfini. Jacques Bompard continue le combat. en déposant à l’Assemblée Nationale une proposition de loi sur l’interdiction «  du prêche subversif ».. Il Cette ignorance révèle une organise régulièrement des mauvaise orientation qui obère rencontres avec les vignerons d’entrée l’action de l’Etat sur et autres paysans qui habitent ces questions. a-til ajouté à l’égard de l’auditoire. Les nombreux amendements. « Je rappelle à cet égard que le groupe socialiste voulut faire tomber mon immunité parlementaire quand j’ai demandé un moratoire sur la construction de mosquées en France  ». important à ce titre. Drapés derrière des revendications prétendument humanistes. Nord Vaucluse 7 Magazine . Nathalie KosciuskoMorizet a voulu cacher les ressorts. sans sécurité. c’est la radicalisation islamiste. la situation est catastrophique. des années de maîtrise de la gauche à la région et une hostilité des partis politiques parisiens contre notre population. continue de s’épanouir en toute impunité. a longtemps été un expert des questions agricoles. Car c’est bien de l’islam politique qu’il s’agit  : un islam ayant à cœur de détruire la civilisation européenne. «  Face à l’islam politique. Jacques Bompard possible. Il a montré que nous vivions dans un monde qui exige réalisme et courage pour affronter ce qui n’est plus des adversaires mais bien des ennemis  ». il rappelait que c’est d’abord les impôts qui y interdisent le développement économique. C’est face à cette situation que Jacques Bompard est souvent le seul à intervenir. pour ne pas froisser l’électorat de demain. seront 6 Nord Vaucluse Magazine ignorés : et le texte rejeté par une motion de censure socialiste. qu’il appelle. Et les civilisations françaises et européennes font aujourd’hui face à des barbares. A la tribune. Jacques Bompard est et continuera de rester un défenseur farouche. Choqué par l’absence de définition de la prédication visée. il déclarera sans ambages : « Nous devons porter une politique de civilisation. Pire encore  : les parlementaires appellent à la condamnation de tout suspect de dénommer la nature des criminels. Ce n’est pas la radicalisation qui pose problème. Et dans les plus brefs délais ». le député de Vaucluse souhaite réaffirmer que la défense du territoire français ne pourra s’opérer que par une réaffirmation de l’identité autochtone. Jacques Bompard le leur réaffirme. Et c’est le plus dans la IVème circonscription. Ce n’est pas l’exclusion sociale. Quelques exemples  : en séance sur la promotion de la Montagne. avertissant de ce danger de cacher l’identité des terroristes. a-t-il affirmé à la candidate de la primaire de droite. Jacques Bompard a fait remarquer dans l’hémicycle : «  Le terrorisme islamiste a frappé lourdement notre sol. Je ne veux pas que le Camp des Saints dépasse le stade de la fiction. le Parlement gesticule. Coupables d’un silence consciencieusement entretenu. avec nos impôts et la bienveillance des partis politiques. Une parole qui dérange. dès que la parole lui est donnée dans l’hémicycle. Haro sur la civilisation européenne  : le terrorisme islamique souhaite abattre l’identité européenne  ? Qu’à cela ne tienne  : le Parlement continuera de nier la nature du mal. peuvent réellement périphérique est abandonnée témoigner des catastrophes au profit des banlieues qui imposées par l’Etat dans leurs concentrent à elles seules plus métiers. alors que l’Etat discutait de la radicalisation et de la lutte contre le terrorisme. réitérant les dispositions pour endiguer un terrorisme qui. en proposant l’enfermement à perpétuité de tout responsable de crime terroriste (voir notre dossier «  Sur le front des propositions  »). prônant un Etat d’urgence dont l’inefficacité a fait ses preuves. dont la couverture représentait un salafiste en train de scier une Croix chrétienne. important à affirmer : la France Eux seuls.

sans corruption par les lobbies. Il en va de même pour l’Organisation Mondiale de la Santé. Perte de 1 570  000  hectolitres de vin. Il est le seul à mener ce combat courageux à l’assemblée nationale grâce à son indépendance à l’égard des partis politiques. simplement pour préciser les dangers médicaux engendrés par certaines substances. Sans idéologie. le PCB ou l’insecticide DDT. toutes choses qui sont refusées aux victimes. C’est ce que Jacques Bompard a été le seul à affirmer à Didier Migaud. Jacques Bompard réclame la fin du laxisme pour les mineurs délinquants dans une question écrite du 20 octobre  : «  Le cas des multirécidivistes violents signe le constat d’échec de la justice des mineurs. perte de 25 000 tonnes de céréales : tel est le sombre tableau ébauché par les Jeunes Agriculteurs de Vaucluse. Mais cette injustice dépasse la question économique. Sans compter la suppression de milliers d’emplois dans ce domaine. le gouvernement prétend même réduire de 50 % les terres agricoles. Ainsi alors que la Gauche abandonne les Français à la violence. Nos territoires connaissent cet abandon à la violence de certaines populations. d’une aide éducative et psychologique. président de la Cour des Comptes. Un monde économiquement injuste est encore moins vivable quand il est en outre soumis à la démission de l’Etat devant ses prérogatives. la Ligue du Sud a une conviction. en s’opposant à la fusion Bayer Monsanto. harassés par des normes fantasques et une concurrence mondiale écrasante. une autre logique préside et un autre système existe: les mineurs sont systématiquement jugés en 15 jours. Certes. perte de plus de 250 000 tonnes de productions fruitières . et la perte potentielle de près de 630  millions d’euros par an en termes de chiffre d’affaires agricole pour le département de Vaucluse. d’accéder aux fichiers d’immatriculation des autres services de sécurité mais aussi à l’extension des modalités de contrôle. les polices municipales sont toujours méprisées par la Gauche et par l’Etat. nous savons que les agriculteurs sont les premiers serviteurs de la Nature. En Californie. POLICE MUNICIPALE JACQUES BOMPARD À L’ATTAQUE ! Alors que leurs collègues de la police nationale et de la gendarmerie interpellent directement et indirectement le ministère de l’intérieur. elle est témoin de leur dévouement. « Conclure que la malchance est la principale cause des cancers serait trompeur et peut gravement obérer les efforts entrepris pour identifier les causes de la maladie et la prévenir efficacement ». qui a classé cette molécule comme un composant « cancérogène probable » en mars 2015. Les centres éducatifs fermés institués en 2002 sont une bonne chose car ils constituent une alternative à la prison et peuvent représenter une opportunité d’extraction d’un contexte social ou familial diff icile mais ils ne sont pas assez nombreux ». les parcelles de vignes et de vergers auraient des « zones de non traitement » élevées de 50 mètres aux abords 8 Nord Vaucluse Magazine de cours d’eau et des « zones non cultivées adjacentes  ». Elle touche aussi à la sécurité des personnes. Il a justement combattu pour qu’une commission d’enquête prenne en main la question du glyphosate. Monsanto n’en est pas à sa première controverse et devient même coutumier des contestations formulées à l’encontre de ses produits et substance nocives – tel l’agent Orange. utilisé pendant la guerre du Vietnam. Stéphane Le Foll n’a jamais voulu les entendre sans les insulter. Nous devons défendre notre ruralité et soutenir prioritairement les gens qui y habitent. En Vaucluse. ou encore en proposant une loi de protection de la filière viticole. Défendre les gens d’ici. directeur du CIRC à cet égard. Autre exemple de l’absurdité du système actuel : les délinquants peuvent bénéf icier d’un avocat.Ainsi. Jacques Bompard a donc interpellé le gouvernement  le 25 octobre dernier dans une question écrite : «  À titre d’exemple. Il l’a prouvé en luttant contre le gazoduc ERIDAN. a indiqué le Docteur Christopher Wild. La gauche les désigne pourtant comme les premières cibles de son idéologie. En somme. C’est à ce prix que nous pourrons accomplir notre mission  : mettre le bon sens au service du bien commun. A Orange comme à Bollène. Mais cette politique de laxisme et de préférence des allogènes est aussi inscrite dans les budgets de l’Etat. Nier toute liaison entre les maladies décelées chez les utilisateurs de telles substances relèverait de l’hypocrisie. En voici une citation  : «  Le glyphosate n’a pas échappé à la vigilance du CIRC (Centre International Pour le Cancer). C’est pourquoi Jacques Bompard a proposé que les polices municipales puissent être plus facilement armées. ils la préservent et la font fructifier. soit plus de 209 millions de bouteilles  . Il lui demande donc vers quelle orientation se tourneront les dispositions du nouvel arrêté et d’en circonscrire les mesures de façon à protéger les agriculteurs. En la mettant en valeur. en séance de la commission des lois le 10 octobre dernier : « certains faits économiquement regrettables  : le dédoublement coûteux des candidats cantonaux. Face au terrorisme. qu’elles aient le droit de fouiller les véhicules. Lors des affaires Lactalys et de la réforme de la PAC. les coûts des centres de migrants qui porteront in fine sur les finances locales  » Une intervention qui a été la seule à trancher avec les aménités de façade échangées entre membres de partis politiques qui sont les fossoyeurs de notre pays. Les agriculteurs sont acculés. ce qui a force d’exemple. Une demande qui vient des paysans eux-mêmes et pas de quelques bobos parisiens. Jacques Bompard l’a toujours démontré. Nord Vaucluse 9 Magazine . un 9mm est plus efficace que des bon sens sentiments. La Ligue du Sud connait l’efficacité et le courage des policiers municipaux. Le pragmatisme doit toujours l’emporter sur les intérêts des partis politiques ou des multinationales. la réforme non financée des rythmes scolaires. Un scandale inacceptable. qui a souligné la potentialité accrue (50 %) de risque de cancer des nœuds lymphatiques pour ses utilisateurs. » Et qu’on ne lui intente pas le procès en écologie.

Jacques Bompard réagit  : «  la normalisation de telles prérogatives est fallacieuse  : car elle compromet la vie privée du salarié. il prescrit un droit au repos. plus de 4  000  normes régissent le marché du logement. permettraient aux Français de bénéficier d’un toit. la proposition de loi du député de Vaucluse se veut un outil efficace pour la protection des Français ! Nord Vaucluse 11 Magazine . Depuis 2009. le code du travail permet des dérogations de plus en plus outrancières  : et au petit commerce de proximité. détonnent une fois encore par leur absence de concrétisation  : seuls 350 000 ont été réalisés. contrevenant aux plus anciens édiles instaurés par notre Histoire européenne. qui envisageait la construction de 500  000 logements. Aujourd’hui. comment un père ou une mère de famille pourrait renoncer à son jour de repos dominical avec les siens ? Devant l’invasion de l’Etat dans la sphère privée des Français.8 millions de mal logés. ne semble pas employer au service des Français de souche. Car s’il est légitime de travailler et d’adapter son ouvrage aux métamorphoses actuelles. Car «  si l’employeur en fait la demande auprès de son salarié. La taxe foncière a augmenté de 2002 à 2012. Et de l’augmentation de la construction. encourageant la société française à sombrer dans le plus moribond des libéralismes économiques. entraînant ses ressortissants dans une spirale infernale. En 2014. sanctionner tout usage de rétention foncière réalisée par un organisme publique ou un propriétaire privé. Et les promesses de l’Etat. insinue une intrusion délicate dans la gestion de sa vie de famille  ». si l’on en croit la Fondation Abbé Pierre. dont se prévalent nombre de parlementaires socialistes actuels. Avec 41 milliards d’euros consacrés. «  Le Magistère social de l’Église souligne l’importance de respecter la dignité des travailleurs et souhaite leur reconnaissance juridique. appliquées par le gouvernement. 85  000 logés sous un toit de fortune. soit une augmentation de 73  %. défaisant tout ce que le ministre désormais honni du gouvernement a mis en œuvre. on écrase les prérogatives en lui préférant des «  zones commerciales  » dont le gigantisme remplace «  les périmètres d’usage de consommation exceptionnel »..6 % à 28. ministre du logement. elle déclarait envisager la création d’un dispositif d’hébergement pour favoriser l’installation de 1000 clandestins supplémentaires sur le territoire français. mais doit également intéresser le parc privé.72 %. En ce sens. suivant sa juste inscription dans l’Encyclique de Saint  JeanPaul  II Laborarem exercens  ». 303 normes ont coûté 1. il serait profondément disconvenant d’ériger une telle acception à l’aune d’un déterministe inamovible. A l’application par trop idéologique de la législation relative au logement. Et face à une rémunération avantageuse. remarque encore le député de Vaucluse. souligne la proposition de loi. a indiqué le député de Vaucluse à l’attention du Parlement. ce dernier est tenu de venir travailler  ». a-t-il indiqué. 141  500 personnes sans domicile – soit une inflation de 50% entre 2001 et 2012. Visant à protéger le salarié et à restreindre toute sanction à l’encontre d’un individu ne souhaitant pas travailler le dimanche. Alors que le Parlement examine le projet de loi pour le budget 2017. on constate une augmentation des prélèvements relatifs au logement de 17 %. Face à un gouvernement pratiquant la préférence étrangère systématique. cette proposition revient sur des dispositions que même la IIIe République. en 2013. en 2013.etc  : les très nombreuses mesures indiquées par Jacques Bompard dans sa proposition de loi relative au logement sont autant de pistes qui. Jacques Bompard a attiré une nouvelle fois l’attention du parlement sur l’inanité d’une telle législation. fiscalité confiscatoire entraînant une baisse de la construction  ». s’ajoute des hausses de taxes de prélèvements dont la teneur étouffe les Français. Les chiffres sont alarmants  : 3. Les associations venant en aide aux SDF ont fait part de leur colère. Un strict respect de la dignité que le gouvernement semble bien mépriser. « En France.. le total des différents prélèvements relatifs au secteur du logement représente 7 % du total des prélèvements obligatoires et s’élèvent à 63 milliards d’euros. Jacques Bompard a déposé une proposition de loi visant à établir des solutions concrètes. Gageons que l’Etat s’en prévaudra ! Une mesure éminemment libérale. Les déficiences de l’État en matière de logement social entraînent une sur-mobilisation de parc privé. l’Etat français constitue l’un des pays de l’Union Européenne les plus généreux à l’égard de cette problématique. le député a insisté sur la nécessité de rétablir l’équilibre sur le marché du logement. Elargir le travail au jour de repos dominical  ? Ils ont osé ! Le (feu) ministre de l’Economie Emmanuel Macron a porté le projet au sein du gouvernement au mois de février : il fallait nécessairement étendre de 5 à 12 le nombre d’ouvertures dominicales. Une telle mesure légitimement être ne peut portée pour tout défenseur de la préservation d’une vie de famille sereine.SUR LE FRONT DES PROPOSITIONS Répondre à la crise du logement ! Haro sur le travail du dimanche ! Quarante ans que la France s’endigue dans la crise du logement.. dont on pourrait admettre une ouverture éphémère dans un cadre touristique enraciné dans sa collectivité. feignant de mettre en œuvre des chantiers qui jamais n’aboutiront. passant de 16. Car désormais. Et pour cause : ce sont près de 2000 personnes qui meurent chaque année dans la rue. Nouvelle immersion de l’Etat dans le cœur de la vie des Français. que le parlementaire a souhaité attiré l’attention de l’Assemblée Nationale. contraignant les propriétaires privés à supporter une question qui doit relever de la solidarité nationale  ». aucun député socialiste ne semble souhaiter revenir sur cette mesure dramatique. «  Faire passer en priorité les personne de nationalité française en situation régulière  » pour toute demande de logement .4 milliard d’euros aux collectivités territoriales  ».. C’est enfin sur l’écueil administratif constitué des normes surnuméraires qui assaillent le ministère du logement. il 10 Nord Vaucluse Magazine a souligné l’importance de définir la nature : « La construction ne doit pas se focaliser sur les logements sociaux. Pointant en premier lieu les effets du «  mal logement  ». pour un coût de 1500 € par personne et par an. indique le député. Un budget qu’Emmanuel Cosse. Au cœur de l’été. a dû renoncer à mettre en œuvre. explique-t-il. «  Trop de normes tuent la norme.

Une problématique que Jacques Bompard avait déjà relevé deux ans plus tôt.  Pour le député de Vaucluse. Failli à garantir la sécurité de son peuple. a indiqué le député de Vaucluse. déplore le député. le député de Vaucluse agit. Jacques Bompard a interpelé le Parlement sur la nécessité de renforcer l’arsenal juridique en vigueur à l’encontre des trafiquants de drogues. Et de fait  : «  le consommateur régulier de cannabis ou d’héroïne finance le terrorisme ou des foyers islamistes ». les mesures prises par le gouvernement apparaissent inefficaces. Un peuple qui ne supporte plus l’insupportable laxisme à l’origine de la perte des leurs  et de la réinsertion. Un texte dont l’objectif est simple  : obtenir un renforcement de la sanction pénale. alors qu’émergeait à peine l’organisation terroriste Etat Islamique. les «  grands  » partis politiques plaident en faveur de la dépénalisation de certaines substances. le cannabis représentait près de 50% des bénéfices de ce marché cette année-là. dont la vindicte meurtrière à l’égard de l’Occident se fait de plus en plus prégnante. corruption. où il soulignait que «  la recette de la vente de stupéfiants permet de 12 Nord Vaucluse Magazine financer des organisations terroristes et extrémistes qui menacent la sécurité de l’Europe  ». premier devoir de l’Etat. pointe le parlementaire. C’est ignorer que « cette drogue souvent qualifiée de « douce » a des effets sociaux.. il convenait de proposer le renforcement de la juridiction à l’encontre des responsables de crimes contre la Nation.   «  48 % des Français de  17  ans ont expérimenté le cannabis. sa dépénalisation dans les arcanes dites de « droite » (Nathalie Kosciusko-Morizet). l’absence de confiance des Français dans leur président s’en fait un écho révélateur  : «  67  % des Français ne font pas conf iance à François Hollande et son gouvernement  ». lui. «  Il est absolument incompréhensible qu’un terroriste islamiste ou que toute personne ayant participé de près ou de loin à l’accomplissement d’un acte terroriste soit libérée ou voit sa peine aménagée au bout d’une période de sûreté  ». physiques et psychiques dévastateurs. qui à «  91% qu’il serait de créer une peine de exprimés estiment légitime prison à perpétuité réelle sans aucune possibilité d’aménagement de peine même après trente années d’emprisonnement pour les auteurs d’attentats terroristes  ». rappelle Jacques Bompard. Une perspective que l’on retrouve à l’échelle internationale  ! «  L’actuelle politique internationale en termes de prohibition des drogues entraîne l’existence d’un marché illicite générant d’énormes profits créant des liens étroits entre instabilité politique. C’est aussi faire fi du commerce parallèle que génère le trafic de cette drogue  : avec un «  chiffre d’affaire  » s’élevant à 1.1 milliards d’euros pour l’année 2010. Le gouvernement a failli.Lutte contre le trafic de drogue : Jacques Bompard alerte le Parlement ! Alors que la Mairie de Paris vient d’ouvrir la première salle de consommation de drogue légale. de mettre en œuvre des mesures sévères à l’encontre de ces criminels. criminalité. il est nécessaire. premières victimes de leur consommation. La question du cannabis ressurgit ainsi dans les débats politiques : et au mépris de la santé des Français. C’est pour cela qu’il est urgent de rétablir une peine de réclusion criminelle à perpétuité effective et non-aménageable ». en sous-main. au nom d’un pseudo-humanisme déplacé. on plaide sa légalisation du côté de la gauche (Benoît Hamon). aussi convient-il de sacrif ier ce dernier lorsque le particulier en question a rompu de manière indéfectible le lien que la société lui avait proposé. Jacques Bompard. doit pouvoir être menacée avec solennité d’un enfermement définitif. alarmant les parlementaires sur la nécessité de limiter ces vagues migratoires dangereuses. On ne compte plus le nombre d’interventions de Jacques Bompard à la Commission des Lois. Failli en proposant une immigration aux flux incontrôlables.  A l’écoute des suffrages par les Français. La peine a pour but de réparer le désordre introduit par la faute. à l’heure où la civilisation française court de grands dangers. insiste avec précision sur la nature du terrorisme à endiguer  : «  une vague islamiste » qui. Failli à limiter les vecteurs de l’importation du terrorisme sur son territoire. 24/06/2014). dans l’objectif de priver de liberté à perpétuité les terroristes. «  Il est légitime à l’autorité publique d’infliger des peines proportionnelles à la gravité du délit. Face à des élus plus soucieux de leurs suffrages que de leurs prérogatives premières. Quand la paix entre les Hommes est compromise par quelques hommes dangereux. D’ailleurs. Alors que les députés d’une droite frileuse propose. de terroristes qu’il faut mettre à l’écart total de notre société. devrait intimer aux autorités régaliennes de renforcer l’arsenal juridique. dans la perspective de protéger la santé de membres de la génération de demain ! Impunité pour les terroristes : ça suffit ! Du Bataclan à Nice : les attentats islamistes en France se suivent et se répètent. peu émue par les minutes de silence prévalant au deuil des Français. Dans une Europe déstabilisée par des groupes terroristes qui comptent sur ce type de trafics pour prospérer. porteuse de menaces profondes. exploitation et production de stupéfiants  ». à mesure que s’approchent les élections présidentielles. Le gouvernement encourage. Aveuglés par des prétentions démagogiques. il est de la responsabilité des pouvoirs publics de retirer ces hommes de la société. pauvreté. apparaissent très vite des difficultés de concentration et des problèmes scolaires au milieu des soucis dus à l’illégalité de la consommation et d’un isolement social dangereux ». Une alarme précoce. Et alors que la sécurité publique. dans une question adressée au ministre des affaires étrangères (question n°57861. Nord Vaucluse 13 Magazine . la peine a une vertu expiatoire  ». un peu plus meurtriers à chaque attaque. dont ils refusent les codes et souhaitent anéantir les ressorts civilisationnels.. souligne le député. dans une France où la jeunesse se voit proposer une consommation de drogues régulière et bientôt légale. l’alimentation d’un marché parallèle aux conséquences désastreuses. En plus de protéger l’ordre public.  9  % d’entre eux sont des fumeurs réguliers  ». de limiter le prêche dit « subversif ». De droite à gauche. En effet. établit à cet égard le député dans sa proposition de loi. Jacques Bompard souhaitait rappeler au gouvernement la nécessité de représenter la voix de son peuple. Jacques Bompard souhaite se mettre au service des Français  : c’est la raison pour laquelle son texte législatif propose de renforcer l’arsenal juridique à l’encontre des trafiquants de drogues. ces tenants de la consommation de drogue méprisent les impacts de ces substances chez les jeunes gens. A l’heure où l’Etat d’urgence a fait la preuve de son inefficacité. Et de conclure dans son texte : « Le bien commun l’emporte sur le bien particulier. par la légitimation progressive de la consommation de drogues. indique-t-il dans sa proposition de loi. a ainsi indiqué le député de la ive circonscription de Vaucluse dans une proposition de loi visant à rétablir la peine de perpétuité réelle. Elle en a le droit et même le devoir.

 » combat  » mises à disposition de Anne Crespo. Un sujet tout adapté. Ce rendez-vous fut un temps amical et formateur en vue d’une union des droites concrète. pour le Président de Renaissance Catholique. qualité. Stéphane Blanchonnet.sur les «  Nouvelles formes de rance ! Face à un monde plutôt désespérant. 2016. est quant à elle revenue des moyens pour avancer. militant catholique. cette nouvelle génération s’étant à toute démarche politique  : la défense de la vie et de la famille. est revenu sur le thème de «  l’Histoire. dans son ouvrage  Adieu Simone ! Les dernières heures du féminisme. La Ligue du Sud organisait à Orange. La Vie n’est autre que le bien le plus haut. l’après-midi sur le «  Mal que la Gauche fait s’est gracieusement ouverte. Il a présenté la situation actuelle de notre pays sous l’angle des communautarismes qui continuent de s’installer de façon de plus en plus marquée. est revenue de la matinée. toutefois centralisé autour de l’immersion progressive de la Gauche dans le domaine de la culture de mort. Il est donc nécessaire de s’accorder sur celui-ci et d’en faire un pilier de l’union des droites. Ce qui m‘a vraiment plu est le fait qu’on nous propose fondatrice du Collectif   Pour des solutions concrètes pour œuvrer en vue du bien commun. seul moyen d’éviter cette guerre civile qui se profile. Jean-Claude Martinez. C’est ensuite à Ivan Rioufol qu’a échu la tâche de parler de la « reconquête de notre identité ». 14 Nord Vaucluse Magazine Trois intervenants ont pris la parole le matin. abordé sous l’angle de l’Histoire puis de l’actualité. la Présidente de l’association « Choisir la Vie » sait que ce combat ne doit pas faire l’objet de notre candeur. Béatrice Bourges. Gabrielle Cluzel. sur un thème essentiel s’est fait une fine observatrice L a journée était divisée en trois temps forts  : une matinée aux accents historiques et identitaires. tout n’est pas perdu. nous avons Français. un après-midi sur les thèmes et enjeux actuels de la défense de la famille et de la vie et enfin une soirée autour d’un diner-débat sur l’islam. A ses côtés. servie par des plumes aussi éminentes qu’éloquentes telles que Jacques Bainville ou Pierre Gaxotte. Bernard Anthony. Gabrielle Cluzel. 2016. Fort de ses qualités de Président du Comité directeur National de l’Action Française. Il a insisté sur l’urgence d’agir en vue d’une assimilation réussie. tandis que la famille est la structure de base de la société. a souligné la nécessaire insoumission civile à laquelle devait s’adonner la population française.FORUM DE L’UNION DE DROITES  RETOUR SUR UN SUCCÈS ! Le 24 septembre dernier. Adjointe Ligue du sud à la municipalité d’Orange. Un sujet dont cette en compagnie d’intervenantes plume aussi cocasse qu’acidulée. Revenons sur ce succès ! notamment La guerre civile qui vient. auteur de nombreux ouvrages – Nord Vaucluse 15 Magazine . aux femmes ». Défense de la vie chevillée au corps. En résumé c’était une journée d’espé. engagées. le Forum de l’Union des Droites. rédacteur-en-chef chez Face au succès des tables-rondes Boulevard Voltaire. il a notamment rappelé la part importante occupée par l’Action Française dans l’Histoire de France. étaient les invités et intervenants des différentes conférences de cette journée. Ivan Rioufol. Cécile Edel est revenue sur le même thème. Jean-Pierre Maugendre et Cécile Edel. et qu’il est nécessaire d’adopter une posture courageuse pour «  Ce fut une journée très intense avec des intervenants de grande le défendre. est un sujet récurrent des politiques de droites et fondateur pour chacune d’entreelles. Puis Jean-Pierre Maugendre. professeur agrégé de lettres modernes. Tous ces sujets sont d’une importance capitale sur l’échiquier des idées de la Droite. Editions Pierre Guillaume de Roux. Ils sont donc les points centraux et fédérateurs pour une réelle union des droites. un champ de bataille  ». Le thème central de l’identité française. Béatrice Bourges. Choisir de les défendre est par conséquent le premier des combats à mener. l’Enfant et membre du Printemps La décadence de notre pays n’est pas irrémédiable. est revenu sur ce thème. qui dirige au sein de son association une collection de manuels d’Histoire pour réapprendre aux enfants la Grande Epopée Nationale qui fut la nôtre. Stéphane Blanchonnet. Editions Le Centurion. Le journaliste.

L’après-midi s’est conclu avec Jean-Claude Martinez. La soirée fut le troisième temps fort de ce forum. s’inscrivant sur le modèle d’Orange et de Bollène. Il soumet l’insertion d’un nouvel article dans le Code la santé publique[1]. explique Jürgen Pütsch maire CDU de Rastatt. médiatiques. au cœur du Vaucluse. associatifs. était au cœur de la discussion. on est toujours sortis victorieux». montre l’ampleur du combat à mener  . Jean-Claude Martinez. l’ancrage local de la famille a joué à plein pour le binôme «ligueur» » 01/10/2016 «  Une régionale n’est pas une élection locale. » 27/06/16 : « Dans le cadre du projet de loi relatif à l’égalité et à la citoyenneté. militant de la Ligue du Sud.levée à l’issue de la désastreuse révision du «  mariage  ». le député d’Orange. Il faut reconvertir les français à ces valeurs salvatrices pour pouvoir proposer une société française forte face à cet islam envahissant. Bernard Antony. Ils parlent de nous 21/09/2016 « Pour les 50 ans du jumelage. il n’est pas seulement politique mais aussi spirituel. » Jean-Paul. Je connais depuis de nombreuses années les  intervenants. pragmatiques. Bompard a été invité par Rastatt. notre peuple. et Jacques Bompard. le maire Jacques Bompard a décidé de lever définitivement la séance après une énième altercation avec la conseillère d’opposition du parti communiste. pour nos familles. une structure familiale cohérente. pour lutter contre une inégalité de traitement de cette profession » 23/09/2016 «  . j’ai bien évidemment aimé l’esprit de bon sens et de combat de tous ceux qui se battent pour que notre chère France reste la France. que l’immigration massive favorise son installation. fut d’un intérêt considérable. nos amis. a déposé un amendement visant à faire de toute incitation à l’IVG un délit » 27/07/206 « Bompard: «Il faut faire sauter l’état de droit quand celui-ci étouffe la liberté» 09/10/2016 «  C’est une claque cinglante pour le Front National de Marine Le Pen version Philippot et un avertissement qui montre les limites de la dédiabolisation. Cette journée fut un succès révélé par la qualité des échanges et des interventions. le député est massivement soutenu sur Twitter : https://twitter. «  J’apprécie toujours ce genre de manifestations que je considère d’intérêt public. s’enorgueillit Yann Bompard en ajoutant «nous sommes les seuls à être sur le terrain » GENETHIQUE 01/09/2016 « Jacques Bompard. pour œuvrer à la reconquête de ces valeurs primordiales.com/JacquesBompard Nord Vaucluse 17 Magazine . député du Vaucluse et Maire d’Orange. Reconnaître que l’islam est incompatible avec la république. La Ligue du Sud continue de mener son combat avec fermeté. Jacques Bompard. qui ont chacun encouragé à l’union des droites et à une politique ancrée dans le réel. cette élection montre qu’un espace non négligeable peut aussi venir menacer le FN sur sa droite. comme la défense de la vie. et dans des proportions qui pourraient s’avérer non négligeables » 16 Magazine Nord Vaucluse Et quand ils n’en parlent pas. Un dînerdébat avec Bernard Anthony. vient de déposer une propo- sition de loi relative à la clause de conscience des pharmaciens. S’apercevoir que la France a perdu ses valeurs éthiques. « Nous continuons à encourager les échanges ». Dans les combats locaux. Car si la dédiabolisation a libéré de larges pans électoraux sur la gauche. sur la question de l’Islam en France. Elle a proposé des formes de résistance. Cela en réinvestissant tous les champs d’action : politiques. homme politique et juriste fiscaliste français. député du Vaucluse. Président de l’Alliance Générale contre le Racisme et pour le respect de l’Identité Française et chrétienne. qui sont de vieux soldats et que j’ai toujours plaisir à retrouver. Etant quelqu’un de convaincu sur tous les sujets abordés à cette journée. » 10/10/2016 « Avec plus de 70 % des suffrages exprimés dans la Cité des princes. Agissons sur le terrain pour la reconquête de nos idées.

Lors de cette réunion riche et efficace. dans la simplicité qui convient aux accents contigus du pragmatisme politique : il demande l’inscription. de préparer ou vendre tout médicament ou traitement qu’il jugera dangereux pour le patient ou susceptible d’affecter la vie humaine.  » Un idéal que Laurence Rossignol. lancée à l’égard du parlement. «  papyboomer ». Elle est aussi une négation de la démocratie dont le gouvernement se targue d’être le garant : car parmi les pharmaciens interrogés à l’issu du premier sondage de l’Ordre des Pharmaciens. a vivement incité l’Ordre des pharmaciens à renoncer à l’article visant à permettre au pharmacien de ne pas délivrer des substances dont il jugeait qu’elles pourraient porter atteinte à la vie. à l’instigation du funeste dessein socialiste. issus du secteur privé comme public. ils doivent faire face à des contingents devenus étouffants. Une posture tristement ironique. les nombreuses immersions malvenues de l’Etat dans le cadre de travail d’un corps professionnel dont il méprise les particularités ne facilitent pas la tâche. le représentant de l’Union Régionale des Professions de Santé et bien d’autres membres de ce corps professionnel étaient tous présents. Aux professionnels de la santé qui oseraient plaider le recours à une clause de conscience pour ne pas porter atteinte à la vie humaine. à l’inverse des médecins. absence de formation à la médecine libérale… Tant de facteurs à l’origine de la désertification médicale. la liberté de conscience ne peut être sacrifiée sur l’autel du réel. telle qu’elle est exprimée dans les textes qu’on tient pourtant comme des fondamentaux (Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen). un maelstrom administratif abscons. à l’encouragement aux stagiaires de s’installer dans la ville de Vaucluse . à condition qu’une politique soucieuse de son territoire et proche de ses acteurs. «  Nous le voyons bien. » Une proposition de loi pour préserver la clause de conscience des pharmaciens Outil législatif chargé de se faire l’écho du suffrage élevé de pharmaciens ayant appelé Nord Vaucluse 19 Magazine . porte haut. dans le Code de la Santé Publique. 18 Nord Vaucluse Magazine La Mairie d’Orange œuvre en ce sens : et alors que sonnaient les premières heures de l’été. Dernière victime en date : le corps des pharmaciens. incarnant la parole des pharmaciens méprisés par le ministre chargé de la famille. C’est l’accomplissement d’un projet philosophique qui préf ère l’idéal au réel. ce sont autant de solutions qu’a esquissé le conseil municipal et que le Maire d’Orange compte bien mener à leur terme. Au printemps 2016. Pourtant. Devant l’iniquité d’un tel traitement. Le motif de l’émoi du ministre  ? La potentielle remise en question de l’avortement par les pharmaciens. jusqu’à l’augmentation du numerus clausus et la mobilisation des aides de l’Etat pour lutter contre la désertification. Légitime alerte. L’article est unique. alors que traditionnellement.en réunissant cadre de vie et conditions de travail. méprisant la nature de leur métier. et la posture invasive du parlement. cette véritable perte des professionnels de la santé sur nos territoires peut être palliée. Le Vaucluse en est victime : près de 11% de ses généralistes perdu le département en l’espace de huit ans. qui ne peut plus dresser les propres orientations de son code de déontologie. Victimes d’une politique qui. Jacques Bompard et son équipe municipale ont rassemblé les responsables de la santé. sont les seuls à ne pas en bénéficier. on veut bâillonner la voix. en intimant à l’Ordre des pharmaciens de renoncer à toute décision qui lui disconviendrait. le gouvernement ne souhaite considérer « l’IVG » comme une atteinte à l’encontre de la vie… L’immersion du gouvernement dans une telle affaire constitue un déni de la liberté d’expression. Du projet de création d’une deuxième maison médicale. Diminution du numerus clausus. commente Jacques Bompard. à la mise à mort. Vouée.JACQUES BOMPARD CONTRE LA DÉSERTIFICATION MÉDICALE De l’importance des pharmaciens : Jacques Bompard au secours des pharmaciens ! L es professionnels de la santé sont attaqués. etc. sagesfemmes et auxiliaires de vie. aveuglée par des objectifs irréalistes. à inscrire la clause dans leur code de déontologie. « La liberté de conscience ne peut se limiter à quelques professions et doit comprendre l’ensemble des acteurs confrontés à des  actes susceptibles d’affecter la vie humaine  ». Jacques Bompard a déposé une proposition de loi. 85% des professionnels plébiscitaient l’instauration d’une clause. Encouragée par l’aberrante gestion des collectivités territoriales par un Etat dont les prétentions centralisatrices favorisent le déracinement. tout cela n’est pas simplement un dessein pratique. les directeurs de l’Hôpital d’Orange et de la Clinique de la ville. en prenne la mesure. Laurence Rossignol. Une demande ô combien légitime  : les pharmaciens. permettant au «  pharmacien [de] dispose[r] d’une liberté de conscience lui permettant de refuser d’acheter. d’opinion. ministre chargé de la Famille. afin de proposer des solutions concrètes.

jour de victoire pour Yann Bompard et Marie-Thérèse Galmard. Tous les l’autre. les élus de la Ligue qui leur a valu cette belle victoire du Sud sont donc là pour servir aux élections départementales partielles. Ces deux villes sont gérées par le même souci de service du bien commun. Une gestion de bon sens. Nous pouvons reprendre avec présents aux côtés des Orangeois. VICTOIRE DE LA MÉTHODE BOMPARD Dimanche 16 octobre 2016. Deux exemples de réussites  : Orange et Bollène. cruciale pour les politiques de comprendre les problèmes et de d’être enracinés. les meilleures possibles. Un vrai et puissant militantisme qui se fait de plus en plus rare. les être ancré localement pour associations. tel est le score de la Ligue du Sud au deuxième tour du scrutin des élections départementales partielles du canton d’Orange. Cette méthode considère la politique comme Nord Vaucluse 21 Magazine . Cela ne passe pas par le choix d’aider certains. qui renforce notre ancrage sur le territoire  ! Marie-Thérèse Galmard et Yann Bompard sont à nouveau élus conseillers départementaux. loin des idéologies utopiques qui sont une catastrophe lorsque l’on tente de les mettre en place. que leur action sera toujours Yann Bompard guidée par le souci de répondre aux problèmes concrets vécus DES ÉLUS ENRACINÉS par les gens qu’ils servent. et non par souci d’intérêts partisans. désormais Piolençois et Caderoussiens vigueur ce slogan. au service des gens d’ici ! La méthode Bompard c’est la bonne gestion de ce qui nous est confié. pragmatique. connaître les besoins des gens. les commerces. Il faut mettre de côté sa et de ce fait. La Ligue du Sud est l’inverse des grands partis. 66. tous ont été entendus. est tenté d’agir timidité et aller à la rencontre de par seule idéologie. servir avec plus de moyens les Marie-Thérèse et Yann ont été Vauclusiens. on est chez pendant leur temps de service ce nous. cette fois-ci par une majorité écrasante face au Front National. D’où l’importance réussite est de se mettre à l’écoute. la même méthode de bon sens et enfin le même travail pour trouver des solutions. Elle agit toujours en vue du Bien Commun. est travail de ce Pendant plus d’un an et demi. C’est-à-dire Que ce soit les particuliers. Le succès de la schéma. des administrés souhaitant Comment agir avec bon sens ? solliciter leur aide et ont répondu Il convient de ne pas se couper au mieux à leurs demandes. Une victoire totale. durée de l’entre deux élections. Elle n’a pas besoin de faire de clientélisme. C’est ce que chaque élu de la Ligue La Ligue du Sud est fière de cette victoire qui permet de du Sud s’efforce de faire. de la réalité. Ils ont été à l’écoute et non se servir.7 % des voix.TRIOMPHE DE LA LIGUE DU SUD AUX ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES PARTIELLES C ette due victoire au régulier binôme. 20 Nord Vaucluse Magazine un service. Cet esprit général de service est la marque de fabrique de la Ligue du Sud. son but étant d’agir au mieux pour l’intérêt de tous. leur travail constant a toujours été au service des gens d’ici. Faire de la politique est un exemples sont présents pour exercice quotidien qui nous pousse nous rappeler la catastrophe malgré nos faiblesses à servir que peut produire un tel chaque individu. pour être sûrs trouver ensemble une résolution ». Un politique qui se coupe de ce que vivent ses administrés «  Ce ne fut pas le travail le plus échappe aux réalités du terrain facile. cela se concrétise par une écoute des besoins de chacun et une réponse la plus adaptée possible. pour les administrés. La victoire de Marie-Thérèse et Yann est le signe qu’ils l’ont appliqués pendant toute la durée de leur mandat et les électeurs le leur ont bien rendu.

Nos engagement de subvention Associations Burkina Hamba : 1 000 € Ecole/Collège/Lycée Saint Gabriel : 10 000 € Association des anciens combattants de Caderousse :1 000 € Cant’ouvèze : 1 000 € Amicale des donneurs de sang bénévoles : 2 000 € Repas champêtre. fête de Vacqueyras À la rencontre des producteurs du terroir vauclusien Fête Provençale France Adot : 1 000 € Rugby Club Orangeois : 2 000 € Amicale des retraités communaux d’Orange : 1 000 € Li Cardelina : 3 000 € Association paroissiale de Sainte Cécile : 10 000 € La Boule du Rhône : 5 000 € Les enfants d’Arausio : 5 000 € Association des anciens combattants et victimes de guerre d’Orange : 1 000 € Cérémonie du 14 juillet Fête Romaine Lancement de la fibre optique à Orange Association des anciens combattants et prisonniers de Guerre d’Algérie-Tunisie Maroc : 1 000 € Culture et tradition de l’enclave des Papes : 10 000 € Moto Ball Club de Bollène : 2 000 € TOTAL : 56 000 € Réunion de la ivème circonscription Communes Prise de commandement à la BA 115 Fête des vins de Cairanne Visan : 16 000 € Richerenches : 18 477 € Mornas : 10 000 € Caderousse : 18 000 € Bollène : 15 000 € TOTAL : 74 000 € 22 Nord Vaucluse Magazine Entretien pour « l’équipe 21 » au cœur du Théâtre Antique Remise de médaille travail Inauguration voirie Vernissage Messe de commémoration (Père Hamel) Nord Vaucluse 23 Magazine .

84100 Orange contact@liguedusud. : ……………………………………………………… Courriel : …………………………………………………………………………………………………………………… à renvoyer à Jacques Bompard .fr .Ligue du Sud .fr .Clos Cavalier .✁ ❏ Je désire être contacté par Jacques Bompard ou son représentant ❏ Je désire recevoir des informations sur l’Union des Droites Nom : ………………………………………………………… Prénom : …………………………………………… Adresse : …………………………………………………………………………………………………………………… Ville : …………………………………………………………Tél.06 62 71 79 54 jbompard@assemblee-nationale.