Vous êtes sur la page 1sur 12

Si vous faites

attention vous en verrez
des champs, elles
en eau les abreuvoirs
Modèle de base :

suffisemment
notamment dans
servent à remplir
pour les bêtes.

Principe : le vent
pale et fait tourner
porteuse. Plus les
grosses et
et plus l'éolienne
déclenchera meme
faible, par contre à
elle sera freinée.
plus les pales sont
l'éolienne tournera
fort, en revanche à
elle ne se
pas. Aussi, une
lourde et puissante
démultipliée. Il faut
l'éolienne selon le
veut l'implanter, à
hauteur, si le vent

arrive sur la
la roue
pales seront
nombreuses
se
par vent
forte vitesse
Inversement
fines et plus
vite à vent
vent faible
déclenchera
éolienne
pourra être
donc adapter
lieu où l'on
quelle
est fort etc ...

Réalisation simplifiée : pour reproduire cette éolienne j'ai réutilisé le maximum de
matériau : le mécanisme a été repris de vieux vélos et les pales ont été prises sur
un tube d'évacuation de poele.
Le vélo sera utilisé pour sa fourche et sa grande roue dentellée, ainsi que sa
chaine. Le petit pignon de la roue à pales tournant donnera beaucoup de
puissance à la grande roue à pédale du vélo, qui sera utilisé pour le pompage de
l'eau via une vraie pompe.

le guide du pas de vis est un trou dans la roue. Pour fixer solidement le milieu des pales à la roue. . le périmètre est ainsi divisé en 12. que je reliais avec de petits trous. j'ai utilisé une vis. Je conseille de protéger par la suite ces fixations avec de la pâte de fusion à froid (colle à métaux à froid). Pour les fixations j'ai utilisé principalement du fil de fer. L'extrémité des pales est fixée à la roue via de la tige de 6mm. Il faut ensuite les assembler sur la roue qui fera office de roue porteuse. avec une scie sauteuse.Les pales : j'ai divisé la longueur de mon tube (long) d'évacuation de poele en 6 tronçons que j'ai coupé chacun en 2. chaque demi cylindre a été taillé en "V" pour former le profil de pale désiré.

Il est préférable de placer un cône sur le nez pour protéger l'axe de l'érosion de la pluie etc ...... centre de la roue. .. Les pales montées... les pales se chevauchent les unes aux autres.

protéger . On remarque aussi l'attache au fil de fer de la tige de 6mm : une encoche faite dans la tige de 6 reliée à un trou dans la pale. le noeud est derrière via 2 petits trous . je conseille de protéger avec de la pâte à métaux à froid . avec un poste à arc (pas évident) mais j'aurais pu utiliser de la pâte à métaux à froid.. encore une fois la soudure n'est pas une fatalité. .-) ici encore. qui a été fixé sur la pale par 2 attaches. en fait c'est un fil de fer qui attrape le rayon. très solide. La pale quant à elle est "redressée" avec un rayon de roue de vélo. via un fil de fer.La vis utilisée pour fixer le milieu de la pale à la roue : en fait je les ai soudé par la suite. On voit bien ici la fixation du bout de la tige de 6mm....

On remarque que la fourche du vélo a été disquée puis ressoudée. . qui détermine la hauteur de course de la pompe reliée à l'éolienne : réalisée avec une tige filetée. et le support de pales (autre corps de vélo).Les éléments : la pale en bois (contreplaqué). réglable. pour pouvoir pomper quelquesoit la direction du vent ! Gros plan sur le raccordement à la biellette. On voit ici le mécanisme de pompage relié à une tige. mais en fait ce n'est pas nécessaire. qui passe par l'axe meme de l'éolienne. des rondelles et des boulons. le tout plié / soudé. le mouvemetn se déporte très bien. le mât porteur soudé sur le support (guide de fourche de vélo).

.. les barres en bleu servent à tenir fixement la pale de direction.. 2 plaques sont utilisées pour relier le support de pales (corps de vélo rouge) à l'axe de l'éolienne (guide de fourche de vélo bleu). La tige reliée à la biellette qui passe par l'axe de rotation de l'éolienne. ....

brasé. Le mât de l'éolienne. . le collier ici est inutile. fait avec du mât encastrabla de TV (on peut donc en rajouter autant qu'on veut) et un guide de fourche de vélo.Pointe du support de pale : on a soudé une plaque entre les 2 guides de fourche pour + de solidité.

. On apercçoit les fixations fil de fer des pales. des écrous sont utilisés pour serrer la roue à pales.L'arrière de la roue : on récupère les dents du petit pignon.

normalement il faut décentrer la queue par rapport à l'axe pivotant de l'éolienne et la relier à l'axe par un ressort. je verrai l'efficacité d'ici peu pour aviser. pour les remplacer par le fameux système d'effacement latéral.Soudure des ronds de fer tige de 6mm à la roue porteuse : Amélioration récente : J'ai déssoudé les pattes bleues de fixation de la queue qui étaient fixes. légèrement inclinée et maintenue par une tige de fer. mais en + cela permet en cas de grand vent que cette pale dévie l'éolienne à tel point qu'un ou l'autre des . ainsi. j'ai choisi de mettre un ressort de chaque coté (provenant avec l'attache d'un sommier de lit cannapé) et de ne pas décentrer la queue. non seulement elle décale légèrement l'éolienne face au vent. dans ma version il faut normalement rajouter une petite pale face au vent. mécanique. pour qu'elle reçoive le vent. ce qui est bon car le maximum de vent n'est pas pris strictement de face mais un poil décalé.

qui monte et qui descend.d.ressorts se torde. qui devrait maintenir le tout.. on peut aussi sur chaque point d'accrochage au fil de fer. c. ainsi l'éolienne se met "en carafe". ancien pulvérisateur portable : . Il suffit après de relier la tige de cette éolienne. mettre de la pate de soudure à froid.. Voila ! je n'ai meme pas protégé les soudures avec de la peinture spéciale mais c'est cependant conseillé pour ne pas faire souffrir les points de soudure . de coté. à une pompe à eau dont le mouvement est lui aussi de bas en haut. Une pompe à eau à main type japy et un autre modèle. ne prenant plus le vent.a.

Le second est basé sur un principe simple : c'est un piston qui circule dans un tube.. simple ! on peut le reproduire avec un clapet anti-retour de plomberie relié à une tige (elle meme reliée à l'éolienne). Cliquez sur l'image pour la voir tourner : Eolienne du matin . avec un joint adéquat. et qu'un clapet anti-retour est disposé. pour aspirer l'eau mais ne pas la laisser retomber . le tout dans un tube indéformable métal. sauf que la tete de piston est creuse pour laisser passer l'eau. par contre il faut soigner l'étanchéité du clapet circulant... éolienne du soir ! ..

il faut ajuster l'orientation de la pale en fonction de la puissance du vent. qu'elle se met de coté : c'est le système d'effacement par vent latéral.. .a.. On note aussi que le maximum de vent n'est pas obtenu de face parfaitement. Ainsi en cas de vent trop violent. Donc c'est pour le mieux ! photos à venir . Il faut rajouter en façade une toute petite plaque. pour orienter d'un poil l'éolienne dans un sens. la pression exercée de chaque coté de la pale met l'éolienne en carafe. mais un poil décalé. il faut la relier aucorps de l'éolienne par 2 ressorts. ce qui l'aide à se mettre en carafe au cas où.d.Améliorations : système d'autorégulation de la puissance du vent : les 2 barres bleues qui tenaient fixes la pale sont supprimées pour mettre un gond de porte : ainsi la pale peut pivoter. tenue par un fer à béton par exemple. c.

Centres d'intérêt liés