Vous êtes sur la page 1sur 37

25/11/2015

25/11/2015 La valorisation énergétique des déchets verts : les freins, les opportunités et les perspectives
La valorisation énergétique des déchets verts : les freins, les opportunités et les perspectives
La valorisation énergétique
des déchets verts :
les freins, les opportunités
et les perspectives

Journée technique 13 Octobre 2015 Saint-Brieuc

Plan

I. AILE : travaux prospectifs sur la biomasse

II. Contexte, définition et enjeux

sur la biomasse II. Contexte, définition et enjeux a/ Place de la biomasse dans le développement

a/ Place de la biomasse dans le développement des énergies renouvelables b/ Panorama des filières de valorisation énergétique de la biomasse c/ Typologie des déchets verts valorisables en énergie

III. Marchés existants : Quelle place pour les déchets verts?

a/ Unités de méthanisation agricole b/ Chaufferies Bois énergie

IV. Comment intégrer qualitativement les déchets verts et perspectives pour le parc à venir (5 à 10 ans)

a/ Sur le parc actuel : préparation, conditionnement de la matière entrante b/ Sur le parc à venir : adaptation de la technologie

V. Synthèse et échanges sur les perspectives de travail

Valorisation énergétique des déchets verts

2

25/11/2015

I.

AILE

a/ Présentation b/ Actions

Valorisation énergétique des déchets verts

b/ Actions Valorisation énergétique des déchets verts 3 a/ Présentation de AILE Création en 1995 :

3

a/ Présentation de AILE

énergétique des déchets verts 3 a/ Présentation de AILE Création en 1995 : Association d’Initiatives Locales
énergétique des déchets verts 3 a/ Présentation de AILE Création en 1995 : Association d’Initiatives Locales
énergétique des déchets verts 3 a/ Présentation de AILE Création en 1995 : Association d’Initiatives Locales
énergétique des déchets verts 3 a/ Présentation de AILE Création en 1995 : Association d’Initiatives Locales
énergétique des déchets verts 3 a/ Présentation de AILE Création en 1995 : Association d’Initiatives Locales

Création en 1995 :

Association d’Initiatives Locales pour l’Energie et l’Environnement.

Spécialisée dans la maîtrise de l'énergie et les énergies renouvelables en milieu agricole et rural :

le développement des filières biomasse (bois et biogaz),

les diagnostics de matériels agricoles,

les programmes expérimentaux et européens.

Valorisation énergétique des déchets verts

4

25/11/2015

I. AILE

a/ Présentation b/ Actions

Valorisation énergétique des déchets verts

b/ Actions Valorisation énergétique des déchets verts 5 b/ Actions de AILE – Plan Bois Energie

5

b/ Actions de AILE

Plan Bois Energie 2015-2020 et Plan biogaz Agricole 2015-2017 pour accompagner les porteurs de projets, structurer la filière et son approvisionnement => mobiliser la biomasse

Programme Wilwater 2005 -2007 : Capacité épuratoire des taillis de saules à très courte rotation couplée à la production de bois plaquette

Programme GreenPellet 2009 -2011 : Elaboration et tests de

combustibles issus de la biomasse végétale

Programme COMBINE 2013- 2015 sur la valorisation de végétaux issus de l’entretien des espaces naturels

Projet de R&D CARMEN 2016-2018 : Caractérisation des HAP et des métaux dans les fauches de bord de route utilisées pour la méthanisation

Valorisation énergétique des déchets verts

6

25/11/2015

25/11/2015 II. Contexte, définitions et enjeux a/ Place de la biomasse dans le développement des énergies

II. Contexte, définitions et enjeux

a/ Place de la biomasse dans le développement des énergies renouvelables b/ Panorama des filières de valorisation énergétique de la biomasse c/ Typologie des déchets verts valorisables en énergie

La biomasse principale gisement d’énergie renouvelable en 2030

32% ENR dans le mix énergétique (loi transition énergétique) 50% des objectifs ENR devront être atteint par la valorisation de la biomasse

objectifs ENR devront être atteint par la valorisation de la biomasse Valorisation énergétique des déchets verts
objectifs ENR devront être atteint par la valorisation de la biomasse Valorisation énergétique des déchets verts

Valorisation énergétique des déchets verts

8

25/11/2015

Quels leviers pour accroitre

la place de la biomasse dans le mix énergétique?

accroitre la place de la biomasse dans le mix énergétique? Pour atteindre ces objectifs, il est

Pour atteindre ces objectifs, il est nécessaire de coupler :

Valorisation du large panel de ressources locales de manière durable

Quelle place pour les déchets verts et quel frein à leur valorisation ?

Une meilleure efficience de transformation énergétique

Quelles technologies sont les plus adaptées ?

Valorisation énergétique des déchets verts

9

adaptées ? Valorisation énergétique des déchets verts 9 II. Contexte, définitions et enjeux a/ Place de

II. Contexte, définitions et enjeux

a/ Place de la biomasse dans le développement des

énergies renouvelables

b/ Panorama des filières de valorisation énergétique de la biomasse

c/ Typologie des déchets verts valorisables en énergie

25/11/2015

Panorama des filières biomasse pour la production d’énergie
Panorama des filières biomasse
pour la production d’énergie
des filières biomasse pour la production d’énergie II. Contexte, définitions et enjeux a/ Place de la

II. Contexte, définitions et enjeux

a/ Place de la biomasse dans le développement des

énergies renouvelables

b/ Panorama des filières de valorisation énergétique de la biomasse

c/ Typologie des déchets verts valorisables en énergie

25/11/2015

Typologie des déchets verts

25/11/2015 Typologie des déchets verts Tontes de Tronçons avec Grosses branches Branches de 3 à 6cm
Tontes de Tronçons avec Grosses branches Branches de 3 à 6cm Branches de 3 à
Tontes de
Tronçons avec
Grosses branches
Branches de 3 à 6cm
Branches de
3 à 6cm
en mélange
Souches
pelouses
DIB bois
6 -20cm
Valorisation énergétique des déchets verts
13

Avez-vous des questions?

Valorisation énergétique des déchets verts

14

25/11/2015

25/11/2015 III. Marchés existants : Quelle place pour les déchets verts? a - Marché de la

III. Marchés existants : Quelle place

pour les déchets verts?

a - Marché de la Méthanisation b - Marché du Bois énergie

a - Marché de la Méthanisation b - Marché du Bois énergie Présentation de la demande

Présentation de la demande en substrat méthanisable

25/11/2015

25/11/2015 57 unités en fonctionnement 18 unités qui valorisent tontes (BZH + PDL) pour un tonnage

57 unités en fonctionnement

25/11/2015 57 unités en fonctionnement 18 unités qui valorisent tontes (BZH + PDL) pour un tonnage

18 unités qui valorisent tontes (BZH + PDL) pour un tonnage

valorisé théorique de 12 000 t

Valorisation énergétique des déchets verts

17

118 unités en projet

énergétique des déchets verts 17 118 unités en projet 34 unités devraient valoriser tontes (BZH +
énergétique des déchets verts 17 118 unités en projet 34 unités devraient valoriser tontes (BZH +

34 unités devraient valoriser tontes (BZH + PDL) pour un tonnage valorisé estimé à 36 000 t

Valorisation énergétique des déchets verts

18

25/11/2015

25/11/2015 Place des déchets verts dans l’offre en méthanisation Etude sur la valorisation énergétique des

Place des déchets verts dans l’offre en méthanisation

Etude sur la valorisation énergétique des déchets verts sur l’AOCD – Copil 3 20
Etude sur la valorisation énergétique des
déchets verts sur l’AOCD – Copil 3
20

25/11/2015

Valorisation de l’herbe en méthanisation:

Quelques indicateurs énergétiques

en méthanisation: Quelques indicateurs énergétiques 1 unité de 150kWélec = 526000 Nm3 CH4/an 1t herbe =

1 unité de 150kWélec = 526000 Nm3 CH4/an

1t herbe = 50 à 80Nm3 de CH4

Une tonne d’herbe contient environ 520 kWh considérés en énergie primaire du biogaz, hors production d’électricité et de chaleur. Lors des expérimentations sur la collecte de l’herbe de bord de route, pour 1kWh utilisé on récupère 2kWh ; 2,6kWh si l’on déduit le carburant nécessaire pour la fauche classique, en considérant que l’herbe aurait été fauchée de toutes façons.

Etude sur la valorisation énergétique des déchets verts sur l’AOCD – Copil 3

Encadrement réglementaire / Conventionnement

21

Copil 3 Encadrement réglementaire / Conventionnement 21 • Arrêté ICPE 2781 Déclaration • Inclus la

Arrêté ICPE 2781 Déclaration

Inclus la réception de végétaux en provenance de l’extérieur de l’exploitation agricole en substitution des végétaux autoproduits

Exclus la réception de produits animaux en provenance de l’extérieure

Rédiger une convention écrite de gré à gré avec le méthaniseur :

- les communes,

- les privés,

- la Communauté de Commune

Etude sur la valorisation énergétique des déchets verts sur l’AOCD – Copil 3

22

25/11/2015

25/11/2015 Quelle valeur donner à l’herbe pour une utilisation en méthanisation ? • Sur les premières

Quelle valeur donner à l’herbe pour une utilisation en méthanisation ?

Sur les premières expérimentations, l’herbe est livrée à titre gratuit

Concernant l’herbe de bord de route, la rémunération du surcoût de la récolte peut être discuté avec l’agriculteur à condition de s’engager sur la qualité du produit livré

condition de s’engager sur la qualité du produit livré Les freins à l’accroissement de l’utilisation des

Les freins à l’accroissement de l’utilisation des déchets verts dans la filière méthanisation

25/11/2015

Spécifications techniques de l’unité de méthanisation

Spécifications techniques de l’unité de méthanisation L’herbe peut être méthanisée s’il n’y a pas de

L’herbe peut être méthanisée s’il n’y a pas de corps étrangers, si elle est fraiche (< 3j) et que l’unité le permet (trémie)

Les points de vigilance :

Absence d’indésirables : risque de blocage du convoyage

Absence d’inerte (cailloux, terre):

s’accumulent dans le digesteur qui doit alors être vidangé prématurément

longueur des brins : mauvaise dégradation

Compatible en mélange sur des petites ou moyennes installation (>50kWe)
Compatible en mélange
sur des petites ou
moyennes installation
(>50kWe)
sur des petites ou moyennes installation (>50kWe) Les tontes des professionnels et des services techniques

Les tontes des professionnels et des services techniques (terrain de foot etc…) permettent d’éviter ce type d’inconvénients

25

Etape de réception du produit

ce type d’inconvénients 25 Etape de réception du produit Libérer un silo (aire bétonnée cloisonnée) Photo

Libérer un silo (aire bétonnée cloisonnée)

de réception du produit Libérer un silo (aire bétonnée cloisonnée) Photo : Aile, SARL des Sillons

Photo : Aile, SARL des Sillons (Gomené, 22)

26

25/11/2015

Etapes de conservation du produit

1) Tasser le produit au fur et à mesure

du produit 1) Tasser le produit au fur et à mesure Photo : Aile, SARL des
du produit 1) Tasser le produit au fur et à mesure Photo : Aile, SARL des

Photo : Aile, SARL des Sillons (Gomené, 22)

27

Etapes de conservation du produit

Sillons (Gomené, 22) 27 Etapes de conservation du produit 2) Bâcher des que possible et conserver

2) Bâcher des que possible et conserver 3 semaines minimum avant l’incorporation dans la trémie

3 semaines minimum avant l’incorporation dans la trémie Stock tampon disponible toute l’année, donc peu de

Stock tampon disponible toute l’année, donc peu de sensibilité à la météo et l’effet saisonnalité

Photo : Aile, SARL des Sillons (Gomené, 22)

28

25/11/2015

Etapes d’incorporation du produit

25/11/2015 Etapes d’incorporation du produit 1) Reprise du produit à la griffe (détasser et enlever indésirables)

1) Reprise du produit à la griffe (détasser et enlever indésirables)

du produit à la griffe (détasser et enlever indésirables) Photo : Aile, SARL des Sillons (Gomené,

Photo : Aile, SARL des Sillons (Gomené, 22)

29

Etapes d’incorporation du produit

2) Incorporation dans la trémie

Sillons (Gomené, 22) 29 Etapes d’incorporation du produit 2) Incorporation dans la trémie Photo : SARL
Sillons (Gomené, 22) 29 Etapes d’incorporation du produit 2) Incorporation dans la trémie Photo : SARL
Sillons (Gomené, 22) 29 Etapes d’incorporation du produit 2) Incorporation dans la trémie Photo : SARL

Photo : SARL Méthacap

30

25/11/2015

25/11/2015 III. Marchés existants : Quelle place pour les déchets verts? a - Marché de la

III. Marchés existants : Quelle place

pour les déchets verts?

a - Marché de la Méthanisation b - Marché du Bois énergie

verts? a - Marché de la Méthanisation b - Marché du Bois énergie Présentation de la

Présentation de la demande en bois énergie

25/11/2015

Parc de Chaufferies bois en Bretagne fin 2014

(tous dispositifs confondus)

360 chaufferies … (hors chauffage domestique) … consomment 420 000 tonnes de bois
360 chaufferies …
(hors chauffage domestique)
… consomment
420 000 tonnes
de bois

Répartition des qualités de plaquettes demandées

Répartition des granulométries de combustible selon le nombre de chaufferies 9% 18% P16 P45 28%
Répartition des granulométries de
combustible selon le nombre de
chaufferies
9%
18%
P16
P45
28%
P63
P100
45%

Répartition de l'humidité des combustibles selon le nombre de chaufferies

22% 34% 44%
22%
34%
44%

20-30%combustibles selon le nombre de chaufferies 22% 34% 44% 30-40% 40-50% Répartition des granulométries de

30-40%selon le nombre de chaufferies 22% 34% 44% 20-30% 40-50% Répartition des granulométries de combustibles

40-50%selon le nombre de chaufferies 22% 34% 44% 20-30% 30-40% Répartition des granulométries de combustibles selon

le nombre de chaufferies 22% 34% 44% 20-30% 30-40% 40-50% Répartition des granulométries de combustibles selon

Répartition des granulométries de combustibles selon les tonnages consommés

0,5% 2% 6% P16 P45 P63 P100 80% Répartition de l'humidité des combustibles selon les
0,5% 2%
6%
P16
P45
P63
P100
80%
Répartition de l'humidité des
combustibles selon les tonnages
consommés

1%

77%
77%

21%

20-30%combustibles selon les tonnages consommés 1 % 77% 21% 30-40% 40-50% 34 Valorisation énergétique des déchets

30-40%combustibles selon les tonnages consommés 1 % 77% 21% 20-30% 40-50% 34 Valorisation énergétique des déchets

40-50%combustibles selon les tonnages consommés 1 % 77% 21% 20-30% 30-40% 34 Valorisation énergétique des déchets

34

Valorisation énergétique des déchets verts

25/11/2015

3 types d’origine de bois énergie définis dans les plans d’approvisionnement des chaufferies

(Référentiel combustible ADEME FCBA )

chaufferies (Référentiel combustible ADEME – FCBA ) La plaquette forestière (au sens large : sylvicole,

La plaquette forestière (au sens large : sylvicole, bocagère et urbaine)

Référentiel

2008-1-PF

Référentiel

2008-2-CIB

Référentiel

2008-3-PBFV

2008-1-PF Référentiel 2008-2-CIB Référentiel 2008-3-PBFV Référentiel 2008-1A-PF (sylvicole) R é f é r e n
2008-1-PF Référentiel 2008-2-CIB Référentiel 2008-3-PBFV Référentiel 2008-1A-PF (sylvicole) R é f é r e n
2008-1-PF Référentiel 2008-2-CIB Référentiel 2008-3-PBFV Référentiel 2008-1A-PF (sylvicole) R é f é r e n

Référentiel 2008-1A-PF (sylvicole)

2008-3-PBFV Référentiel 2008-1A-PF (sylvicole) R é f é r e n t i e l 2
2008-3-PBFV Référentiel 2008-1A-PF (sylvicole) R é f é r e n t i e l 2

Référentiel 2008-1B-PF (autres)

Les produits connexes des industries du bois

t r e s ) Les produits connexes des industries du bois Les produits bois en

Les produits bois en fin de vie non traités

du bois Les produits bois en fin de vie non traités Place des déchets verts dans
du bois Les produits bois en fin de vie non traités Place des déchets verts dans

Place des déchets verts dans l’offre en bois énergie

25/11/2015

Consommation en Bretagne en 2014 selon l’origine du bois

420 000 tonnes de bois énergie consommées

du bois 420 000 tonnes de bois énergie consommées 6% 15% 29% 26% 14% 10% PFV
6% 15% 29% 26% 14% 10%
6%
15%
29%
26%
14%
10%

PFVde bois énergie consommées 6% 15% 29% 26% 14% 10% CIB Déchets verts Plaquette forestière (2008

CIBde bois énergie consommées 6% 15% 29% 26% 14% 10% PFV Déchets verts Plaquette forestière (2008

Déchets vertsénergie consommées 6% 15% 29% 26% 14% 10% PFV CIB Plaquette forestière (2008 - 1A -

Plaquette forestière (2008 - 1A - PF)6% 15% 29% 26% 14% 10% PFV CIB Déchets verts Plaquette forestière (2008 - 1B -

Plaquette forestière (2008 - 1B - PF)CIB Déchets verts Plaquette forestière (2008 - 1A - PF) Plaquette bocagère avec gestion durable Potentiel

Plaquette bocagère avec gestion durable(2008 - 1A - PF) Plaquette forestière (2008 - 1B - PF) Potentiel de développement selon

Potentiel de développement selon l’origine du bois

Potentiel de développement selon l’origine du bois Objectif 2020 : + 180 000 tonnes supplémentaires Gisement
Objectif 2020 : + 180 000 tonnes supplémentaires Gisement en forêt existant – sous condition
Objectif 2020 : + 180 000 tonnes
supplémentaires
Gisement en forêt
existant – sous
condition de prix
et de
structuration
Gisement existant
sous réserve de
gestion durable et de
replantation
250000
Gisement existant
200000
non quantifiable
Gisement ligneux
DV estimés à plus
?
Gisement PFV –
150000
SSD utilisé
de 100 kt/an
disponible
Gisement CNX
?
100000
utilisé +
?
granulation
?
50000
0
PFV
CIB
Déchets verts
Plaquette
Plaquette
Plaquette
forestière (2008 - forestière (2008 -
bocagère avec
1A - PF)
1B - PF)
gestion durable
Aujourd’hui 40 000 tonnes
2014

25/11/2015

25/11/2015 Quelle valeur donner à la fraction ligneuse pour une utilisation en chaufferie? • La fraction

Quelle valeur donner à la fraction ligneuse pour une utilisation en chaufferie?

• La fraction ligneuse s’intègre dans un mix énergétique (combustible issu d’un mélange d’origines de bois)

Permet de baisser le coût du combustible

de bois) • Permet de baisser le coût du combustible Les freins à l’accroissement de l’utilisation

Les freins à l’accroissement de

l’utilisation des déchets verts dans la

filière bois énergie

25/11/2015

Valorisation des branchages collectés en déchetterie :

Quel combustible avec quels déchets verts?

déchetterie : Quel combustible avec quels déchets verts? Tronçons avec Branches de 3 à 6cm Souches
Tronçons avec Branches de 3 à 6cm Souches DIB bois Grosses branches en mélange 6
Tronçons avec
Branches de 3 à 6cm
Souches
DIB bois
Grosses branches en
mélange 6 -20cm
Branches de 3 à 6cm
en mélange
Plaquette Granulé de Broyat de Broyat de Refus de Broyat de Bûche Plaquette criblée DV
Plaquette Granulé de Broyat de Broyat de Refus de Broyat de Bûche Plaquette criblée DV
Plaquette Granulé de Broyat de Broyat de Refus de Broyat de Bûche Plaquette criblée DV
Plaquette
Granulé de
Broyat de
Broyat de
Refus de
Broyat de
Bûche
Plaquette
criblée
DV
bois
déchet vert
compostage
souches

Etude sur la valorisation énergétique des déchets verts sur l’AOCD – Copil 3

Valorisation des branchages collectés en déchetterie :

Les propriété de combustible et les débouchés

41

: Les propriété de combustible et les débouchés 41 Plaquette Granulé de Broyat de Broyat de
Plaquette Granulé de Broyat de Broyat de Refus de Broyat de Bûche Plaquette criblée DV
Plaquette
Granulé de
Broyat de
Broyat de
Refus de
Broyat de
Bûche
Plaquette
criblée
DV
bois
déchet vert
compostage
souches
Granulométrie, fines, minéraux, fusibilité cendres etc…
Qualité de combustible

Chaudière

bûche
bûche

Chaudière

foyer volcan

et

alimentation

par vis

bûche Chaudière foyer volcan et alimentation par vis Chaudière foyer à grille mobile et alimentation par

Chaudière foyer à grille mobile et alimentation par tapis

Chaudière foyer à grille mobile et alimentation par tapis Etude sur la valorisation énergétique des déchets

Etude sur la valorisation énergétique des déchets verts sur l’AOCD – Copil 3

Chaudière

foyer

fluidisé et

alimentation

par tapis

énergétique des déchets verts sur l’AOCD – Copil 3 Chaudière foyer fluidisé et alimentation par tapis

42

25/11/2015

25/11/2015 IV. Comment intégrer qualitativement les déchets verts a/ Sur le parc actuel : préparation, conditionnement

IV. Comment intégrer qualitativement les déchets verts

a/ Sur le parc actuel : préparation, conditionnement de la matière entrante b/ Sur le parc à venir : adaptation de la technologie

=> Zoom sur la filière Méthanisation

Des solutions compatibles avec le parc existant

Des solutions compatibles avec le parc existant • Développement du prétraitement • Organisation

Développement du prétraitement

Organisation entre les opérateurs de collecte et de traitement des déchets et les unités de méthanisation : Témoignage SMICTOM d’Ille-et- Rance (Tinténiac) et SMICTOM des Forêts (Liffré)

25/11/2015

Prétraitement de la matière entrante

1/ Autres trémies existantes à vis horizontales

entrante 1/ Autres trémies existantes à vis horizontales Photo : Aile, SARL des Sillons (Gomené, 22)
entrante 1/ Autres trémies existantes à vis horizontales Photo : Aile, SARL des Sillons (Gomené, 22)

Photo : Aile, SARL des Sillons (Gomené, 22)

45

Prétraitement de la matière entrante

2/ Autres trémies existantes à vis verticales

22) 45 Prétraitement de la matière entrante 2/ Autres trémies existantes à vis verticales Photo :
22) 45 Prétraitement de la matière entrante 2/ Autres trémies existantes à vis verticales Photo :

Photo : Aile, Allemagne

25/11/2015

Prétraitement de la matière entrante

3/ En aval de la trémie : système d’extrusion

entrante 3/ En aval de la trémie : système d’extrusion 47 Prétraitement de la matière entrante
entrante 3/ En aval de la trémie : système d’extrusion 47 Prétraitement de la matière entrante
entrante 3/ En aval de la trémie : système d’extrusion 47 Prétraitement de la matière entrante
entrante 3/ En aval de la trémie : système d’extrusion 47 Prétraitement de la matière entrante

47

Prétraitement de la matière entrante

4/ En aval de la trémie : système de défibrage

de la matière entrante 4/ En aval de la trémie : système de défibrage Photo :
de la matière entrante 4/ En aval de la trémie : système de défibrage Photo :

Photo : Technique Agricole - BIO QZ

25/11/2015

Prétraitement de la matière entrante

4/ En aval de la trémie : système hacheur

entrante 4/ En aval de la trémie : système hacheur Photo : Aile, SARL des Sillons
entrante 4/ En aval de la trémie : système hacheur Photo : Aile, SARL des Sillons
entrante 4/ En aval de la trémie : système hacheur Photo : Aile, SARL des Sillons
entrante 4/ En aval de la trémie : système hacheur Photo : Aile, SARL des Sillons

Photo : Aile, SARL des Sillons (Gomené, 22)

Prétraitement de la matière entrante

5) Fosse de pré-mélange des matières solides et liquides avant incorporation dans le digesteur. La fosse a un volume utile de 80m3, elle est équipée de deux brasseurs et d’une pompe hacheuse.

elle est équipée de deux brasseurs et d’une pompe hacheuse. Photo : Aile, Gaec du clos

Photo : Aile, Gaec du clos de la Pierre (Plélo 22)

50

25/11/2015

25/11/2015 IV. Comment intégrer qualitativement les déchets verts a/ Sur le parc actuel : préparation, conditionnement

IV. Comment intégrer qualitativement les déchets verts

a/ Sur le parc actuel : préparation, conditionnement de la matière entrante b/ Sur le parc à venir : adaptation de la technologie

=> Zoom sur la filière Bois Energie

de la technologie => Zoom sur la filière Bois Energie Des solutions compatibles avec le parc

Des solutions compatibles avec le parc existant

Témoignage Ecosys, Valcor et Zéta Pellet :

- Retours d’expérience sur le tri de la fraction ligneuse

- La production d’un mix énergétique

- La formulation du combustible

25/11/2015

Que faire des déchets verts non triés?
Que faire des déchets verts non triés?
25/11/2015 Que faire des déchets verts non triés? Procédé IFBB Production intégrée de combustible solide et
Procédé IFBB Production intégrée de combustible solide et de biogaz à partir de biomasse Biomasse
Procédé IFBB
Production intégrée
de combustible solide et de
biogaz à partir de biomasse
Biomasse
herbacée et
ligneuse
Traitement
Eau
hydro-thermique

Procédé IFBB

Integrated generator of solid Fuel and Biogas from Biomass

Integrated generator of solid Fuel and Biogas from Biomass Séparation mécanique Fraction Fraction liquide solide
Séparation mécanique Fraction Fraction liquide solide issue issue du du pressage pressage Fermentation
Séparation
mécanique
Fraction
Fraction
liquide
solide issue
issue du
du pressage
pressage
Fermentation
Séchage
Biogaz
Biomasse
déshydratée
Production
combinée de chaleur
et d'électricité
Chaleur
Granulation
Digestat
Combustible
Électricité
= Fertilisant
solide

25/11/2015

Procédé IFBB
Procédé IFBB

Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden (Sud Est Allemagne)

Photo: Schäfer + Eaux Usées 200 000 Eq/h Bio-déchets Restaurants 5.000 t MB et Foyers
Photo: Schäfer
+
Eaux Usées
200 000 Eq/h
Bio-déchets
Restaurants 5.000 t MB
et Foyers 7.000 t MB
Bois
1.050 t MS
Classe B
Incinérateur pour la
confection de ciment
Unité de traitement IFBB
Restaurants 1.000 t MS et
Foyers 3.850 t MS
Electricité
Station
Boues
d’épuration
Unité
Biogaz
Cogeneration
de
Chaleur
3.150 t MS plaquettes bois
méthanisation
20-60mm
Séchage
en caisson
Unité de traitement IFBB
herbe 600 t MS, feuilles 600 t MS,
fraction fine DV 600 t MS
Commune
de BADEN
Unité de tri et de
conditionnement des
déchets verts
BADEN (All)
1.500 t MS Briquettes combustibles
pour chaudières équipées de filtre
Déchets Verts de la ville
et des particuliers:
12.000 t MB
(1MW)
Unité de
compostage
56
3.000 t MB
Effluents

25/11/2015

Procédé IFBB Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
Procédé IFBB
Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Réception et tri des déchets verts Procédé

Réception et tri des déchets verts

Procédé IFBB Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
Procédé IFBB
Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Déchiquetage des déchets verts exempts de terre
de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Déchiquetage des déchets verts exempts de terre

Déchiquetage des déchets verts exempts de terre et de sable

25/11/2015

Procédé IFBB Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
Procédé IFBB
Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Criblage Procédé IFBB Usine de traitement intégré
de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Criblage Procédé IFBB Usine de traitement intégré
de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Criblage Procédé IFBB Usine de traitement intégré

Criblage

Procédé IFBB Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
Procédé IFBB
Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden

> 60 mm

20 à 60 mm

< 20 mm

biomasse à Baden Baden > 60 mm 20 à 60 mm < 20 mm Déchiqueté une

Déchiqueté une seconde fois

Séchage en caisson

à 60 mm < 20 mm Déchiqueté une seconde fois Séchage en caisson Valorisation des trois

Valorisation des trois fractions

Procédé IFBB

25/11/2015

Procédé IFBB Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
Procédé IFBB
Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Conservation Procédé IFBB Usine de traitement intégré
de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Conservation Procédé IFBB Usine de traitement intégré

Conservation

Procédé IFBB Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
Procédé IFBB
Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
Procédé IFBB Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Conditionnement hydrothermique 31

Conditionnement hydrothermiquebiomasse à Baden Baden Conservation Procédé IFBB Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden

25/11/2015

Procédé IFBB Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
Procédé IFBB
Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden

Séparation mécaniquede traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Procédé IFBB Usine de traitement intégré de

Procédé IFBB Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
Procédé IFBB
Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
Baden Séparation mécanique Procédé IFBB Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Séchage
Baden Séparation mécanique Procédé IFBB Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Séchage

Séchage

25/11/2015

Procédé IFBB Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
Procédé IFBB
Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Production de briquettes Procédé IFBB Usine de
de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Production de briquettes Procédé IFBB Usine de

Production de briquettesde traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Procédé IFBB Usine de traitement intégré de

Procédé IFBB Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
Procédé IFBB
Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden
Production de briquettes Procédé IFBB Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Combustion
Production de briquettes Procédé IFBB Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Combustion
Production de briquettes Procédé IFBB Usine de traitement intégré de déchets biomasse à Baden Baden Combustion

Combustion

25/11/2015

25/11/2015 IV. Comment intégrer qualitativement les déchets verts a/ Sur le parc actuel : préparation, conditionnement

IV. Comment intégrer qualitativement les déchets verts

a/ Sur le parc actuel : préparation, conditionnement de la matière entrante b/ Sur le parc à venir : adaptation de la technologie

=> Zoom sur la filière Méthanisation

La méthanisation en voie sèche

la filière Méthanisation La méthanisation en voie sèche Technologie moins soumise aux contraintes liées aux

Technologie moins soumise aux contraintes liées aux

indésirables (pas d'outils de transfert type vis, pas

d'agitation

)

mais bois ou autres indésirables occupent du

volume de digestion et ne produit pas de gaz, donc pénalisent la rentabilité de ces unités.

Technologie moins développée mais qui trouve sa pertinence sur les rations sèches (>20-25% MS), généralement plus coûteuse que la voie liquide, technologie en phase

d'optimisation (sur l'étanchéité, la récupération des percolats et leur aspersion sur la matière pour en optimiser la

dégradation, prébroyage, ajout de structurant

).

La biomasse de type paille n’est pas utilisable en méthanisation en digesteur infiniment mélangé en
La biomasse de type paille n’est
pas utilisable en méthanisation en
digesteur infiniment mélangé
en raison de sa teneur élevée en
lignine, alors qu’elle convient pour
la méthanisation sèche.
Les déchets municipaux dont les matériaux issus de la gestion paysagère, dégageraient un potentiel identique
Les déchets municipaux dont les
matériaux issus de la gestion
paysagère, dégageraient un
potentiel identique par
méthanisation
en digesteur infiniment mélangé.

25/11/2015

25/11/2015 IV. Comment intégrer qualitativement les déchets verts a/ Sur le parc actuel : préparation, conditionnement

IV. Comment intégrer qualitativement les déchets verts

a/ Sur le parc actuel : préparation, conditionnement de la matière entrante b/ Sur le parc à venir : adaptation de la technologie

=> Zoom sur la filière Bois Energie

Perspectives sur la filière biocombustible ?

Bois Energie Perspectives sur la filière biocombustible ? - La coproduction d’un support de culture et

- La coproduction d’un support de culture et d’énergie - Témoignage de La Florentaise

- La pyrogazéification autres témoignages?

25/11/2015

IV. Synthèse

25/11/2015 IV. Synthèse Echanges sur les perspectives de travail pour développer la valorisation énergétique des DV

Echanges sur les perspectives de travail

pour développer la valorisation

énergétique des DV

travail pour développer la valorisation énergétique des DV • • • • • Avez-vous des suggestions

Avez-vous des suggestions de suivi ?

25/11/2015

Suivi des installations du parc existant

Cidéral, à partir de 2016

PELOUSE BRANCHES HAIE Valorisation énergétique des déchets verts 75
PELOUSE
BRANCHES
HAIE
Valorisation énergétique des déchets verts
75

Merci de votre participation

Bois Energie

Qui contacter? Méthanisation agricole

Projets de réseau de chaleur ou industriel :

Aurélie LEPLUS - aurelie.leplus@aile.asso.fr

Projets agricoles et projet de chaufferie dédiée, Implantation de taillis à très courte rotation :

Jacques BERNARD - jacques.bernard@aile.asso.fr

Responsable secteur biocombustible Approvisionnement et filière biocombustible Marc LE TREIS - marc.le-treis@aile.asso.fr

Projets en Bretagne :

Jeanne LENCAUCHEZ - jeanne.lencauchez@aile.asso.fr

Projets en Pays de La Loire :

Simone HRUSCHKA - simone.hruschka@aile.asso.fr Adeline HAUMONT - adeline.haumont@aile.asso.fr

Responsable du secteur biogaz, Projets en Bretagne :

Armelle DAMIANO - armelle.damiano@aile.asso.fr

Tél : 02 99 54 63 23 www.aile.asso.fr