Vous êtes sur la page 1sur 4

LE REGARD DE L'ENFANT

L'enfant a un regard neuf, par rapport une ralit


construite pour et par les adultes.
Nous allons voir ce qu'il en est en photographie, en
dessin et en archologie.
Ne mettrons-nous pas en avant leurs facults
d'adaptation ?

I. En photographie

Est-ce que l'innocence et le hasard existent ? Pour


cela, il faut tenter.

1. Innocence

Le regard de l'enfant qui dcouvre le monde est neuf


et vierge de toutes transformations par l'adulte.

2. Hasard

Il est heureusement adquat des situation o


l'exprimentation et la dcouverte sont primordiales.

3. tenter

L'enfant est plus audacieux que l'adulte, par le fait


qu'il donne un sens nouveau une ralit
quotidienne.

II En dessin

Nous allons vois voir la locomotion, le synchronisme


et les bases.

1. Locomotion

Elle correspond une progression de la motricit,


permettant des progrs fulgurants en dessin.

2. Synchronisation
La motricit et une souplesse psychologique,
permettent l'enfant d'assimiler les exemples, d'une
ralit concrte.

3. Les bases

Elles sont acquises, au fur et mesure de la


progression constante vers des objectifs prcis et
cibls.

III. En archologie

Nouys allons voir la spontanit, l'observation, et


l'largissement des connaissances.

1. Spontanit

Il faut laisser la spontanit s'exprimer, afin qu'il y ait


cratiobn de la part de l'enfant.

2. Observation

Ce critre est fondamental, dans le grand cvoyage


qui est de dcouvrir son en vironnement immdiat.

3. Elargir

Le fait que la connaissance existe par le biais de la


transmission, l'largir permet une diffrence la fois
technique et artistique.

Cela permet de mettre en avant la notion de partage


et de groupe, permettant ainsi d'armer l'enfant
contre les diffrent alas.
Comment ne pas rsister l'effet d'une crativit
hors-norme ?